Partagez | .
 

 more human than human, simon

Maia Roberts
administratrice
avatar
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur


∞ âge : twenty-two
∞ job : waitress and luke's right hand
∞ race : werewolf, downworlder
∞ univers : shadowhunters, série mainly
∞ messages : 110
∞ avatar : wainwright la belle
∞ pseudo/prénom : BLINDNESS, manon

MessageDim 13 Aoû - 17:48


found my heart and broke it here
mades friends and lost them through the years
and i've not seen the roaring field in so long, i know i've grown
but i can't wait to go home

Maia termine de nettoyer les verres et les entrepose sur l’étagère derrière le comptoir. Le P3 se vide petit à petit et Piper, la patronne, a déjà filé. Peyton est quelque part dans l’arrière-boutique et il ne reste qu’elle et ceux qui démontent la scène lentement. Le groupe de la soirée s’est donné à fond et si Maia n’est pas une grande amatrice de pop, elle a apprécié quelques-unes de leurs chansons. Elle a la tête qui se balance au rythme de l’une d’elles, d’ailleurs et les lèvres qui fredonnent l’air écouté un peu plus tôt. Le dernier verre rejoint ses compagnons et Maia jette le torchon par-dessus sur épaule, se baisse afin de remettre un peu d’ordre dans les bouteilles. Elle entend la porte s’ouvrir une énième fois, les derniers clients partir à leur tour, un peu éméchés. Elle secoue la tête, amusée, et continue son rangement. Piper est plutôt maniaque pour l’ordre derrière le comptoir et ce n’est pas la louve qui a l’intention de la faire sortir de ses gonds – d’après Peyton, une Piper enragée c’est très effrayant. Quand elle se relève enfin, la salle principale est vide – à part le régisseur son qui termine de ranger l’empli avant de filer, lui aussi. Satisfaite, Maia se faufile hors du comptoir et fait un dernier tour. La salle n’est pas encore parfaitement propre, mais elle a encore un peu de temps. La fermeture est pour elle, Peyton l’ayant assuré la veille. Et puis, elle a proposé à Simon de venir prendre un verre et parler comme ils ne l’ont pas fait depuis plusieurs semaines et elle compte bien en profiter pour lui placer un balai entre les mains pour qu’il l’aide à finir de tout nettoyer. Diurne ou non, ça ne doit pas l’empêcher de connaître ses manières – elle le paiera avec un verre d’O+, elle sait qu’il leur en reste tout en stock dans l’arrière-boutique. Peyton ressort de celle-ci au moment où Maia s’y rend pour récupérer sac poubelle et balai. « Bonne nuit Pey’. » Elle sourit en regardant la sorcière s’esquiver par la porte de derrière et, à peine la porte est-elle refermée, que Maia se dirige vers la sono pour y glisser un CD d’un groupe de rock qu’elle vient de découvrir. La musique n’est pas assez forte pour donner l’impression d’une after-soirée, mais suffisamment pour que Maia emporte balai et sac dans la pièce principale et se mette à se dandiner tout en nettoyant le sol. Simon, de toute façon, ne devrait pas arriver avant une dizaine de minutes, le temps pour elle s’en profiter un peu.


werewolf - they act like they’re our allies, but really, they don’t know what we go through just to get through the day (mp pati)
Revenir en haut Aller en bas
Simon Lewis
vampire
avatar
vampire
Voir le profil de l'utilisateur


∞ âge : 18 ans
∞ race : Vampire
∞ univers : Shadowhunter
∞ messages : 124
∞ avatar : Alberto Rosende
∞ pseudo/prénom : Em' / Emmanuelle

MessageVen 18 Aoû - 13:23

more human than humanMaïa & SimonSimon était en train de lancer une belle de baseball contre le plafond de son hangar, lorsque l’écran de son téléphone portable qui était posait sur un tonneau en métal faisant office de table de chever s’alluma et celui-ci en vibrant fit raisonner le tonneau vide. Simon tourna son regard dans cette direction, la balle retombant directement dans sa main. Il se redressa sur son lit et attrapa son portable, il appuya sur le bouton central pour lire le message. C’était Maïa. Ils étaient ami tous les deux, et franchement ça lui faisait beaucoup de bien d’avoir une amie qui comprenait ce que c’était d’être une créature obscure c’est pas que la rouquine ne comprenait pas…enfin si elle ne pouvait pas comprendre même si elle essayait, elle n’était pas à sa place, elle n’était pas à leur place. Depuis cette attaque de shadowhunter, le jeune homme sentait constamment épier, même si il n’y avait personne derrière lui. Il lut le message. Hé Simon ! un verre ça te dis ? Il sourit, ça lui ferait le plus grand bien. Il lui répondit par l’affirmative. Il appréciait beaucoup maïa, elle était un peu sa seconde meilleur amie. Il aimait leur discutions parfois sans queue ni tête, il tenter même de la convertir a ses passions et ses films préféras, mais sans vraiment de succès.

Il se vêtit de sa veste a capuche et enfila ses chaussures. La capuche sur la tête, il sorti du hangar prenant soin de referma le cadenas derrière lui. Il en avait pour une dizaine de minute environ pour arriver au bar où travaillé maïa. Il s’appelait le P3, il se demandait d’où pouvait bien venir ce nom, il demanderait à maïa peut-être qu’elle le saurait sinon un jour, il poserai la question à la gérante un jour où il la verrait. L’atmosphère tendu qui résidait entre les shadowhunters et les créature obscure semblait affecté l’environnement extérieur, Simon trouvait l’ambiance étrange, comme si quelque chose de terrible allait se préparer. Il remonta la fermeture éclair de sa veste et engouffra ses mains dans ses poches. Il arriva à l’entrée du bar et y entra, il y avait de la musique, plutôt bonne d’ailleurs. Il hotta sa capuche et s’approcha doucement de maïa qui était en train de danser et qui ne l’avait pas encore vu. Lorsque la chanson se termina le jeune l’applaudit. Très sympa ta danse ! Dit-il d’un air amusé et un peu moqueur avant de s’approcher d’elle. Comment vas-tu ? Demanda-t-il plus sérieusement, une inquiétude dans la voix.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Maia Roberts
administratrice
avatar
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur


∞ âge : twenty-two
∞ job : waitress and luke's right hand
∞ race : werewolf, downworlder
∞ univers : shadowhunters, série mainly
∞ messages : 110
∞ avatar : wainwright la belle
∞ pseudo/prénom : BLINDNESS, manon

MessageJeu 31 Aoû - 23:30

La chanson se termine sur un solo de guitare que Maia mime en air guitare. La voilà devenu Angus Young, version femme et noire – et loup-garou, accessoirement, même si Maia reste persuadée que le guitariste d’AC/DC doit avoir des gênes de lycan en lui. Sa tête se secoue une dernière fois afin d’appuyer la dernière note et, déjà, il y a des applaudissements dans son dos. Elle fait volte-face, peu surprise d’y trouver Simon et esquisse un sourire. Ok, la musique était peut-être plus forte qu’elle ne l’avait pensé initialement, pour qu’elle n’entende pas le vampire faire irruption dans la vaste salle. « Tu comprends que si tu en parles à qui que ce soit, je vais devoir te tuer. » Elle emploie un ton plus sérieux, efface l’amusement de ses yeux mais est incapable de retirer son large sourire. Finalement, elle repose le balai contre le comptoir et hausse les épaules. « Ça va, » assure-t-elle en se baissant pour attraper une poche de sang et de la lui lancer. « Les Shadowhunters pensent que les Downworlders sont responsables pour la mort des leurs, ce qui fait probablement exactement le jeu de Valentin mais en dehors de ça… Tout baigne. » Le sarcasme lui échappe et elle se rempli un verre. Elle ne met pas tous les shadowhunters dans le même sac, mais elle ne peut s’empêcher de se souvenir des siens arrêtés pour des crimes qu’ils n’ont pas commis. Le geste, tout autant que l’idée, la révolte. « Et toi ? » Elle lui lance un regard par en-dessous. La situation actuelle n’est pas simple. La guerre est proche – peut-être même trop, Maia se fait parfois la réflexion – et les instants de détente avec des amis sont rares. La disparition de nombreux downworlders par Jace, accidentelle certes, n’a pas aidé à améliorer les relations. D’un geste de la tête, elle invite Simon à s’assoir au bar, prend elle-même place, derrière le comptoir. « Finis vite ta poche, on doit terminer de nettoyer le P3. » Elle a levé un doigt et l’a pointé dans direction de Simon avant de désigner le reste des déchets. Le plus gros a été fait, déjà.


werewolf - they act like they’re our allies, but really, they don’t know what we go through just to get through the day (mp pati)
Revenir en haut Aller en bas
Simon Lewis
vampire
avatar
vampire
Voir le profil de l'utilisateur


∞ âge : 18 ans
∞ race : Vampire
∞ univers : Shadowhunter
∞ messages : 124
∞ avatar : Alberto Rosende
∞ pseudo/prénom : Em' / Emmanuelle

MessageVen 8 Sep - 13:11

more human than humanMaïa & SimonLe jeune homme feinta la peur lorsqu’elle le menaça de le tuer. Il posa une main sur son cœur et leva l’autre en l’air et lui dit d’un ton solennel. Je promets de ne révéler à personne tes talents de danseuse. Puis ils rirent ensemble pendant quelques secondes. Le jeune vampire attraper la poche de sang que lui lançait la louve. Il en déchira le côté et la sirota comme il aurait pu siroter un verre de sirop. Il venait de lui posait une question plus ou moins étrange vu le contexte actuel ave les chasseurs d’ombre. Lui-même n’aurait jamais cru devoir choisir quand dans cette guerre, lui qui était jusqu’à il y a peu de temps un simple humain, un simple terrestre comme ils aimaient l’appeler. Désormais tout ça était derrière lui, il se retrouvait comme la louve en face de lui au milieu d’une guerre opposant les créatures obscures aux chasseur d’ombres. De plus les shadowhunter se sont récemment fais attaquer parce qui semble être des créatures obscure. Simon lui avait un sérieux doute sur ces attaques, même si Jace avait activé l’épée et tuer plusieurs créature obscure, ce n’était pas vraiment de sa faute puisqu’il avait cru la détruire en la touchant. De plus il était en vie grâce à lui et pouvait désormais sortir le jour. Je suis certain que Valentin est derrière tout ça, il veut nous monter les uns contre les autres. Ok ils ont des marques de créature obscure, Ok on a un mobil pour les tuer ! Mais ils auraient dût s’attaquer à celui qui a causer leur perte. Il sirota un instant sa poche et sous l’œil perplexe de la jeune louve, il précisa en levant les bras.Je veux dire Jace, pourquoi s’attaquer aux autres alors que la plupart ni sont pour rien ? Tu vois ce que je veux dire ? dit-il tout en continua de sirotai le sang de cette poche, il ne savait pas trop o elle pouvait bien se le procurer mais grâce a se barre il ne s’attarder jamais sur la veine d’un coup de jeune femme et pouvait fréquenter des gens normaux sans risquer de les vider de leur sang.. Oh Moi ? ça va, je me fais harceler par les vampires de Raphaël. Ils pensent que je suis l’élu ou je sais pas trop quoi depuis que je peux sortir en plein jour. Simon n’était pas du genre à chercher le leadership et toute cette agitation des vampires autour de lui le rendait incroyablement mal à l’aise. Il préférait donc éviter de débattre la dessus. Il venait juste de terminer a poche quand sa jeune amie lui demanda de l’aider à nettoyer le bar. Ahah en fait tu m’as fait venir pour nettoyer le club ! Flemmarde ! Dit-il en riant et en attrapant un balais non loin de lui. Avec son balais en main, il s’approcha d’abord des enceintes, il y plaça un cd aux hasard qu’il avait attrapé dans le range cd et appuya sur lecture. C’était une musique plutôt entrainante, elle donner la pêche. Il se dirigea vers son amie et lui donna un coup de hanche énergique tout en passant le balais.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Maia Roberts
administratrice
avatar
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur


∞ âge : twenty-two
∞ job : waitress and luke's right hand
∞ race : werewolf, downworlder
∞ univers : shadowhunters, série mainly
∞ messages : 110
∞ avatar : wainwright la belle
∞ pseudo/prénom : BLINDNESS, manon

MessageMar 12 Sep - 12:16

La réponse de Simon est la goutte d’eau et Maia éclate de rire. Le vampire, il se prête toujours au jeu. C’est pour ça qu’elle l’apprécie, d’ailleurs. Avec lui, elle n’a pas besoin de se brider. Elle peut être elle-même, même si ça signifie être une louve. Elle se glisse derrière le comptoir, lui balance une poche de sang, se serre un verre. La conversation sérieuse, elle s’y attend, mais elle n’aurait pas pensé que ce soit si tôt dans la soirée – peut-être après un ou deux verres. Alors Maia, elle crache ce qu’elle a sur le cœur. Ce qui pèse sur ses épaules. L’aveuglement des chasseurs, l’enfermement de plusieurs des leurs, la très possible culpabilité de Valentin dans tout ce bordel. Le manque de discernement des shadowhunters, Maia n’arrive pas à l’accepter. Elle a entendu de Jace leurs raisons mais ça ne lui suffit pas. La louve, elle veut davantage que des preuves factices. Elle se tait, la louve, pose le regard sur son verre qu’elle vide d’une traite avant de se servir à nouveau. Elle en a marre, de ces discriminations. D’abord la couleur de sa peau, maintenant l’espèce à laquelle elle appartient. Elle a l’impression que ça ne finira jamais. Qu’ils trouveront toujours des raisons pour se battre entre eux et pour cultiver la haine. Elle acquiesce aux paroles de Simon. Oh oui, Valentin est derrière tout ça. Ça ne fait aucun doute pour elle. Qui d’autres, de toute façon ? Aucun downworlder ne se serait attaqué à un shadowhunter sans faire passer ça pour de la légitime défense et même si ça avait le cas, il n’y en aurait eu qu’un. Et non pas plusieurs de chaque espèce. Maia fronce les sourcils et relève la tête. Elle n’a pas tout suivi. Celui qui a causé leur perte ? Elle n’a pas le temps de demander une explication que le vampire lui en fournit une. Oh. Ses lèvres s’ouvrent pour former ce « Oh » et elle se mord la lèvre. « Oui, oui je vois. C’est vrai. La plupart des loups que je connais en veulent davantage à Jace qu’aux autres. Certains refusent même qu’il puisse mettre les pieds ici. » Parce que le blond, il n’est pas vraiment aimé. Elle aussi, elle lui en veut. Pas pour les mêmes raisons – elle sait que l’anéantissement massif de plusieurs des leurs n’était qu’un accident, elle sait que Jace s’en veut déjà suffisamment sans qu’elle vienne en rajouter une couche, mais elle lui en veut pour obéir à l’Enclave. « Le problème, c’est qu’on ne sait pas à qui on peut faire confiance. Je veux dire… Oui, bien sûr on peut faire confiance à Izzy, Alec, Jace et Clary, mais en dehors d’eux ? Ils ont été nombreux à avoir rejoint le Cercle, combien épaulent encore Valentin sans qu’on le sache et font en sorte d’accuser les downworlders ? » Maia, elle se souvient très bien quand Luke lui a dit que Hodge avait trahi. Elle hausse finalement les épaules et dévie la conversation pour attirer l’attention sur Simon. Elle esquisse un sourire. « Toi ? L’Elu ? Ils te prennent pour Harry Potter ? » Elle glousse mais elle se doute que ça ne doit pas lui plaire. Simon, elle le sait, n’est pas du genre à vouloir être à la lumière des projecteurs. Simon, il est plutôt le type renfermé. « Et tu leur dis quoi, du coup ? » Question sincère pour la jeune femme. Elle ne connaît pas très bien les vampires, mais elle sait qu’ils peuvent être particulièrement collants, parfois. Elle éclata de rire. « Héé ! Mais tu ne crois tout de même pas que la boisson est gratuite, mon p’tit. » Une boisson offerte en échange d’un coup de balais passé – de son point de vue, c’est plutôt équitable. Elle récupère le balais abandonné, laisse Simon se charge de la musique et elle se laisse vite entraîner par la musique. Poussée par son ami, elle rit, passe le balais sous celui du vampire et, d’un geste un peu plus énergique, elle cherche à le déstabiliser. S’il veut jouer, elle peut jouer.


werewolf - they act like they’re our allies, but really, they don’t know what we go through just to get through the day (mp pati)
Revenir en haut Aller en bas
Simon Lewis
vampire
avatar
vampire
Voir le profil de l'utilisateur


∞ âge : 18 ans
∞ race : Vampire
∞ univers : Shadowhunter
∞ messages : 124
∞ avatar : Alberto Rosende
∞ pseudo/prénom : Em' / Emmanuelle

MessageLun 4 Déc - 13:48

more human than humanMaïa & SimonJe suis comme toi à ce sujet-là. Je sais que Clary et les autres seront toujours de notre côté, mais en ce qui concerne le reste des Shadowhunters, j’en sais rien. Je l’ai connais pas vraiment. Toutes cette histoire lui donnai vraiment mal à la tête, enfin si on peut dire ça, car est-ce qu’un vampire peut avoir mal au crâne ? Très bonne question, peut-être que c’était simplement un fantôme du passé comme quand quelqu’un se fait amputer la jambe et qu’il croit encore avoir mal à cette même jambe ? être un vampire était parfois prise de tête pour Simon. Surtout en ce moment depuis qu’il ne plus comme une saucisse grillé sur un barbecue lorsqu’il sort en plein jour. Lorsqu’il raconta son aventure à Maïa , celle-ci le compara au sorcier à lunette. Il fût très fière d’elle lorsqu’elle sortit la bonne référence ! L’éducation cinématographique qu’il lui avait faite avait porter ses fruits et il fut très fière d’elle à ce moment-là. Bien ! Bonne référence Maïa ! Mais malheureusement oui, je crois qu’ils me prennent pour un truc du genre, sauf que j’ai pas de voldemort à combattre. Il ne ria pas plus que ça, il se contenta de rouler des yeux lorsqu’il l’entendit glousser, puis lui répondit en soupirant. Je réponds que je suis pas intéressé, ils ont Raphaël pour ça. Il soupira de nouveau et posa sa tête sur sa main. Toute cette histoire lui miner vraiment le moral, si il avait su que boire le sang de Jace lui apporterai autant d’ennui, il aurait sûrement préférai mourir à ce moment-là. Maïa lui changea rapidement les idées avec le nettoyage du bar, malgré la petite pique qu’il lui avait lancer juste avant, il accepta avec plaisir. Il n’utiliserait pas sa rapidité de vampire afin de prendre le temps de ce changer les idées et de passer à autre chose. Il attrapa donc balais et chiffon. Simon allume la sono et commence à sa déhancher avec son balais sous le rythme entrainant. La louve vient à sa rencontre et il danse tous les deux, mais il se rend compte alors qu’elle essaie de le faire tomber avec son balais, le jeune homme fronce les sourcils amusés, et il tourne sur lui-même avant d’attraper la cheville de la jeune femme et de la faire tomber. Mais c’est pas de chance pour lui, puisqu’elle l’entraîne avec elle dans sa chute et patatras les voilà tous les deux à terre. Simon rit de bon cœur, ça lui fait du bien de ne pas avoir besoin d’être sérieux deux minutes.
©️ 2981 12289 0

HRP : désolé pour cette longue attente j'espère que sa ira quand-même Smile
Revenir en haut Aller en bas
Maia Roberts
administratrice
avatar
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur


∞ âge : twenty-two
∞ job : waitress and luke's right hand
∞ race : werewolf, downworlder
∞ univers : shadowhunters, série mainly
∞ messages : 110
∞ avatar : wainwright la belle
∞ pseudo/prénom : BLINDNESS, manon

MessageJeu 7 Déc - 1:50

Ça lui fait du bien, à la louve, de pouvoir se confier honnêtement et sans réserve à propos de ce qu’il se trame dehors. Ce n’est pas que les autres ne l’écoutent pas, d’ordinaire, mais les autres loups de sa meute ne sont pas de grands fans des shadowhunters et certains ont du mal à comprendre son attachement à une poignée de chasseurs d’ombre. Quant à Luke, il est bien assez perturbé par le décès de celle qu’il a aimée de trop longues années – Maia ne veut pas le déranger plus que nécessaire. Mais là, avec Simon, elle a l’impression de pouvoir laisser son cœur parler et elle s’en sent soulagée. Le sentiment l’enveloppe un peu plus sereinement alors que le vampire lui assure comprendre ce qu’elle ressent. Elle opine de chef lentement avant de laisser un soupir lui échapper. « Et moi encore moins. » C’est que, la dernière fois qu’elle s’est retrouvée à l’Institut, elle était prête à en griffer plus d’un tant la colère serrait son cœur. Et elle avait bien senti leur hostilité à son égard. Le sujet dérive légèrement et elle pose sur son ami un regard compatissant. Elle ne peut pas imaginer ce qu’il vit – elle, elle n’est qu’une louve parmi tant d’autres. Mais l’idée que Simon puisse être perçu comme une sorte d’Elu – le Simon maladroit qu’elle connaît – lui tire un petit sourire et elle n’empêche pas un léger sarcasme quand elle lui répond. La lueur fière qu’elle lit dans ses yeux agrandit un peu plus son sourire. « Encore heureuse ! » échappe-t-elle. « Tu imagines vraiment quelqu’un marcher dans la rue alors qu’il n’a pas de nez ? » Gross, elle, elle ne préfère pas trop avoir d’images en tête, merci bien. Néanmoins, elle sent combien Simon est affecté et ça la touche, elle. Elle n’a pas de solution à lui glisser, se contente donc de lui demander comment il agit. Elle est un peu dubitative, toutefois. Elle n’a rien contre Raphael, vraiment, mais il est d’un tout autre genre que Simon, il faut le reconnaître. Et si, pour elle, il n’y a pas vraiment de meilleur genre qu’un autre, elle doit reconnaître qu’elle comprend pourquoi certains vampires préfèrent suivre Simon le diurne bout-en-train plutôt que le mystérieux Raphael. Elle préfère, toutefois, ne pas répondre sa pensée – pas ce soir, du moins. « T’as eu des nouvelles de lui ? » De Raphael. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’aux dernières nouvelles, il en voulait à Simon d’avoir réussi à devenir diurne – du reste, celui qui est à la tête du clan s’est fait aussi discret que silencieux. Et parce qu’elle le voit miné par toutes ces histoires, Maia n’a pas le cœur à enfoncer ou prolonger la conversation. Alors elle le laisse attraper un balai pour nettoyer rapidement. Entraînée, elle aussi, par le rythme de la musique, il ne lui faut pas longtemps qu’elle aille se chamailler avec lui. Elle se croit être sur le point de le faire basculer quand elle se sent perdre son équilibre. Oh non. Sa chute, elle la vit presque au ralenti et c’est sans doute ce qui l’a fait éclater de rire alors qu’elle amorti la réception sur le sol. Elle ne sait pas comment elle y est parvenue, mais Simon l’a suivie. Leurs rires s’élèvent dans la pièce vide et Maia profite de ces quelques secondes pour rester sur le sol et juste profiter. Elle lui jette un regard en coin, heureuse de le voir se détendre après la sévérité que ses traits avaient affiché un peu plus tôt. « Tu as conscience que ce coup bas mérite vengeance ? » Elle se redresse légèrement, un sourire mystique sur les lèvres avant de jeter un coup d’œil vers le seau d’eau qui se trouve à quelques mètres d’eux et de s’y précipiter, abusant légèrement de ses dons de louve pour y parvenir plus tôt et d’empoigner le seau. « Que dirais-tu d’une petite douche froide, tout de suite ? » Elle relève légèrement le seau comme pour montrer combien elle est sérieuse et combien elle est prête à mettre sa menace à exécution. Un geste esquissé et une petite gerbe d’eau s’échappe du seau pour retomber sur le sol, non loin des pieds de Simon. Maia, déjà, pince les lèvres pour retenir un nouvel éclat de rire, consciente qu’une telle action peut également mener à des représailles. Et qu’ils vont sans doute passer une partie de la nuit à nettoyer le P3, à cette allure.


werewolf - they act like they’re our allies, but really, they don’t know what we go through just to get through the day (mp pati)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message

Revenir en haut Aller en bas
 

more human than human, simon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» human BOMB
» Human shields used at the border
» 'cause i'm only human after all, don't put your blame on me. (sully)
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND :: 
Neverland
 :: Downtown :: P3
-