Partagez | 
 

 looking so crazy right now (paige)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Clara Oswald
traveling in time
Voir le profil de l'utilisateur En ligne



∞ âge : 29 ans, à jamais.
∞ job : voyageuse dans le temps, institutrice.
∞ race : humaine immortelle.
∞ univers : doctor who.

∞ messages : 1461
∞ avatar : jenna coleman.
∞ pseudo/prénom : rain.


MessageSujet: looking so crazy right now (paige)   Sam 29 Juil - 22:37



Le sang s'écoulait sur le diaphane de son épiderme, une légère ligne carmine que son index effleurait, couleur rouge qui contrastait avec sa peau. Les sons étaient lointains, quasi inexistants, l'impression que son crâne se fendait en deux, un étourdissement qui la prenait, ne se souvenant plus exactement de ce qui avait amené cet accident. Un motard qui l'avait percutée, un corps qui s'était retrouvé contre le bitume, sonnée, choquée pour ensuite se redresser avec une certaine maladresse, membres qui étaient endoloris, mais la douleur finirait par s'estomper, comme toujours. Ce n'était qu'une phase, que quelques heures de souffrance rattaché à l'humanité, des sensations qui étaient en contradiction avec sa condition physique. Un corps qui continuait de vivre sans pour autant être rattacher à cette étincelle lumineuse de l'espérance et de la vie. Elle grimaçait légèrement, tentant de juguler les nombreuses émotions qui l’assaillaient de toute part, de ne penser à cette migraine tonitruante. « Mademoiselle ? Mademoiselle ? » Une voix masculine à ses côtés, une main posée sur son épaule, la secouant très légèrement pour attirer son attention, mais elle voyait flou, paupières qui se fermaient à plusieurs reprises pour espérer voir les contours de ce visage inconnu s'esquisser avec plus de netteté. « Vous savez marcher ? L'hôpital n'est qu'à quelques pas d'ici... » Elle se raidit à cette simple mention, secouant vivement la tête, un geste qui ne faisait qu'accentuer la souffrance dans son être. Elle ne pouvait pas se rendre là bas. C'était impossible. Elle était une anomalie, un point erroné dans cette subtile synthèse qu'était l'espace temps. Un coeur qui ne battait plus, un pouls qui n'était qu'une utopie. « J...Je vais bien. » grinça t'-elle en essayant d'extirper son bras de l'inconnu qui d'ors et déjà l'entraînait vers une bâtisse à la couleur nacrée, soucieux de son état et des conséquences que ses blessures pouvaient engendrées si elles n'étaient traitées à temps. Mais il ignorait tout d'elle, il ignorait que ses blessures finiraient par guérir, pour n'être plus qu'un amer souvenir d'une condition qu'elle n'avait choisie, qu'on lui avait imposée, que son Docteur lui avait imposée. Elle se laissait entraînée, encore sous la torpeur, une odeur médicamenteuse chatouillant ses narines, ombres qui se dessinaient dans cet intérieur blanchâtre. Comment avait-elle fait pour atterrir aussi vite dans ce lieu qu'elle voulait à tout prix éviter ? Le temps s'écoulait, irrécupérable, filait entre ses doigts sans qu'elle ne puisse avoir aucun contrôle sur ce dernier. Elle n'était qu'un pantin qu'un inconnu entraînait, criant aux soins d'un accident dont elle avait été la victime. Ses ivoires s'enfonçaient dans son inférieure, ses ongles raclaient la peau de l'homme qui finalement la relâchait, mais ce n'était qu'une victoire de courte durée, à nouveau fut-elle trimbalée, entraînée dans une salle d'examen et ce sur un brancard. Trop de lumières, trop de voix, trop de sons qu'elle n'arrivait à traiter, à distinguer. Une cacophonie qui accroissait son mal de tête, l'empêchant de réfléchir ou de fuir avant que l'irréparable ne soit commis. Un poignet que des doigts saisissaient avant même qu'elle ne puisse songer à effectuer un mouvement pour s'échapper de cette sinistre mascarade. Une recherche vaine d'un pouls qui n'était plus, l'infirmière fronçait les sourcils, appelant l'une de ses collègues qui elle non plus n'arrivait à trouver le sésame, ce battement régulier qui guidait sur la fonction vitale du patient, un battement qui n'existait plus en elle ou du moins, personne n'avait pu le percevoir jusqu'à lors. « Je ne trouve aucun pouls, comment est-ce possible ? » Leurs visages devenaient blêmes, elle sentait leurs regards curieux sur sa silhouette prostrée, paupières qui battaient vainement, inspirant profondément, un soulagement de courte durée l'irradiait en sentant son poignet relâché. Elles discutaient, n'arrivant à comprendre le phénomène, décidant d'aller chercher un médecin, un supérieur hiérarchique, la laissant seule durant  quelques secondes, assez pour qu'elle puisse se glisser du brancard, pieds qui touchaient le sol, sa silhouette tanguait légèrement, essayant de trouver un certain équilibre, tout en se dirigeant vers la porte entrouverte et ce d'une démarche incertaine. Elle n'allait pas aller bien loin dans cet état, il fallait un certain temps pour qu'elle puisse guérir et ce même légèrement, qu'elle puisse ainsi reprendre ses esprits avant que la situation ne dégénérait complètement, ce qui menaçait d'arriver vu cette curiosité qu'elle représentait. Elle ignorait que ce manège avait était observé par une silhouette tapie dans l'ombre, une silhouette qu'elle n'avait remarquée à première vue et surtout pas dans son état précaire. « Bordel où est la sortie de ce fichu hôpital. » siffla t'-elle entre ses dents, manquant de cogner quelqu'un dans sa fuite vaine. Une autre infirmière ? Un visage se dessinait face à elle, plus net que ceux qu'elle avait pu percevoir auparavant. « Je vais bien, je n'ai pas besoin d'être examiner une énième fois, laissez moi tranquille. » soupira t'-elle avec véhémence, poignets qu'elle ramenait légèrement en arrière pour être hors de porter, ne souhaitant plus que sortir d'ici et ce avant qu'un nouveau scandale ne puisse éclater.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : 29 ans
∞ job : Faire basculer le monde dans le mal
∞ race : Hybride, moitié sorcière, et à moitié être des ténèbres
∞ univers : Charmed



∞ messages : 1485
∞ avatar : Rose McGowan
∞ pseudo/prénom : Promesse - Laure


MessageSujet: Re: looking so crazy right now (paige)   Jeu 5 Oct - 0:27

Pourquoi s’était-elle faufiler dans l’hôpital ? Parce que Paige, avait envie de jouer. Rester cacher dans un trou, c’était pas son truc. Et en plus, c’était dans un hôpital, que l’on trouvait les meilleurs victimes. Pas celle que l’on tuer, pour se faire une réputation. C’était pas du genre de Paige, bien qu’elle n’avait aucun scrupule à voir Sylar, tuait pour la puissance. Bien au contraire, c’était assez sexy a observer. Et excitant au diable. Non, le genre de victime que Paige était venu chercher, c’était des femmes, des hommes, des enfants même, s’ils étaient assez puissants. Paige était là, pour s’approcher des plus faibles. Parce que c’était quand ils étaient au plus bas, qu’ils étaient les plus simples à manipuler. Et depuis que sa famille avait compris qui elle était, ce qu’elle était devenu. Qu’il n’existait pas la moindre chance de la faire revenir. Elle avait besoin d’allier. De personnes qui étaient prête à se battre pour elle. Quand on était un être de lumière, c’était assez simple de se déplacer comme on voulait. De chambre en chambre. Dans les bureaux même, pour voler des dossiers, des noms qui lui paraissait avoir de l’intérêt. Elle s’entendait bien avec la jeune femme de la 108. Elle était sans attache. Pas d’enfant, pas de mari qqui l’attend. C’était la victime idéal a mettre de son côté. Humaine ou pas, Paige s’en fichait. Elle était certes plus vulnérable que d’autre, mais la sorcière elle voulait lever une véritable armée. Et pour créer une armée, il fallait que chaque membre puisse être unique. Avoir deux personnes identiques rapportaient rien. Si ce n’est que la destruction du première amènerait à la destruction du second. Et ainsi de suite.

Paige elle était en train de se balader dans les couloirs, un dossier à la main. Elle ne craignait pas grand-chose. Peu importe si quelqu’un venait l'interrompre pour lui poser des questions. C’est lui qui en pâtirait. Parce que Paige n'avait jamais été d’une grande patience, alors si l’on venait lui chercher des noises c’était aux risques et périls de la personne concernée. Peut-être dégagé telle une aura dangereuse, mais on ne cherche pas à l’arrêter. Ou même la questionner quand a sa présence dans les couloirs, a se balader comme si elle se promenait dans un parc. « Dossier » D’un geste de la main, elle attira le dossier jusqu’à elle, profitant de l’absence d’une tierce personne dans la pièce. Elle avait de loin dépasser le stade, où elle avait besoin de dire à voir haute ce qu'elle avait besoin d'éclipser maos c’était toujours plus rapide que de se concentrer déçu qu’en on ne craignait pas d’être entendu. Elle éplucha le dossier, avant de soupirer et de jeter celui-ci sur la chaise a ces côtes. D’un geste souple, elle s’était remise sur ces pieds, dans l’intention de quitter ce lieu qui puait le sang. Une odeur a laquelle, elle s’était en fin de compte habitué. Elle n'avait pas fais deux pas qu’un nouveau blessé apparu. Une, en faite. Paige observa la scène, de loin, un sourire narquois sur les lèvres. Depuis peu, elle avait tendance à se réjouir du malheur des autres. C’était d’autant plus grisant que si elle souhaitait, Paige avait le pouvoir de guérir ces gens. Mais voir la douleur sur leur visage était bien plus agréable. Mais quand elle entendait quelque chose d’intéressant elle était prête à revoir cela en considération. Pas de pouls Pourtant Paige en était certaine cette femme était vivante. Et maintenant elle essayait de s'échapper. Quelqu’un qui avait perdu la vie, ne pourrait pas faire ça. Elle n’allait pas la laisser partir. Alors qu’elle passait près d’elle, Paige lui barra la route. « Voyons ma jolie, tu es très intrigante, je ne peux pas te laisser partir comme ça » Elle profita de sa faiblesse et d’être plus rapide qu’elle pour saisir son poignet qu'elle lui refusait pourtant. Et quand ces doigts se refermèrent dessus elle nota en effet l'absence de pouls. « Vraiment très intéressante » La sorcière bouscula la jeune femme pour forcer celle-ci a reculer jusque dans la salle d'attente. « Vous n’avez pas l’air de vouloir être ramener là bas, et moi, je peux vous aider à échapper à leur vigilance, mais en échange, il va falloir être aimable et m’expliquer ce que vous êtes » Elle voyait bien l’air étrange qui commençait a se peindre sur le visage de la jeune femme. Le doute. Mais Paige savait qu’elle finirait par la convaincre. Des bruits de pas qui revenaient à la course interpelèrent Paige, et au moment où la poignée de la salle d’attente s’abaisser, elle usa de son pouvoir de dissimulation qui était normalement réserver a ces protégées, pour faire disparaître la blessées aux yeux des médecins. Paige se tourna vers eux lorsqu’ils déboulèrent dans la salle et l'interrogèrent mais elle nia et bien vite se retrouva seule avec la jeune femme blessée et dans l’incompréhension visible. « Vous voyez, je peux vous aider. Je peux même guérir vos blessures – enfin plus vite que ce que votre corps a déjà l’air de le faire par lui-même – et je peux vous faire sortir de la sans être vue » Paige haussa un sourcil signe qu’elle attendait des explications. Clairement une femme qui n’avait pas de pouls s'était quelque chose qui l'intriguait. Et si cela signifiait qu'elle ne pouvait pas mourir et survivrait à n’importe quelle  blessure, c’était encore mieux. Cela voulait dire que Paige allait faire le nécessaire pour l’avoir a ces côtés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Clara Oswald
traveling in time
Voir le profil de l'utilisateur En ligne



∞ âge : 29 ans, à jamais.
∞ job : voyageuse dans le temps, institutrice.
∞ race : humaine immortelle.
∞ univers : doctor who.

∞ messages : 1461
∞ avatar : jenna coleman.
∞ pseudo/prénom : rain.


MessageSujet: Re: looking so crazy right now (paige)   Ven 3 Nov - 14:11



La douleur l'irradiait. Elle avait mal au crâne et sentait son corps défaillir, à la limite de ses possibilités. Mais elle savait qu'elle n'allait pas mourir. Ses blessures finiraient par se refermer d'elles-même, il fallait juste qu'elle puisse trouver un endroit où se poser et attendre sa guérison. Tout était flou, elle se sentait tanguer mais tenait bon sur ses jambes. Il fallait qu'elle fuit cet endroit au plus vite avant que les infirmières ne puissent la retrouver. Elle était un cas unique, serait sans doute  vu comme un espèce de cobaye au vu de son immortalité d'origine extra-terrestre. Clara serrait les dents, accélérant le pas avant de cogner quelqu'un, une silhouette féminine qu'elle prit pour l'une des infirmières. Elle entendait le son de sa voix, fronçant les sourcils avant de sentir des doigts se saisir de son poignet. Ses ivoires écorchaient son inférieure. Elle était dans une sale situation et ignorait comment sortir de cette dernière. « Écoutez, je peux vous expliquer... » commença t'-elle en se sentant pousser jusqu'à une salle aussi blanches que les précédentes. Elle entendait les paroles de l'inconnue qui souhaitait l'aider en échange de savoir ce qu'elle était réellement, Clara se reculait d'un pas, coulant un regard vers la brune qui restait stoïque. Elle ne la connaissait pas et ne comprenait pas pourquoi elle devrait lui faire confiance. Si aucune parole ne s'extirpait de ses lèvres, son regard exprimait la méfiance et le doute. Elle n'eut cependant guère le temps de s'en inquiéter, des bruits de pas résonnaient dans le couloir, s'approchant dangereusement de la salle. Clara cherchait du regard un moyen de fuir avant qu'une étrange sensation ne glissait autour d'elle. Elle plissait des yeux, coulant un regard aux médecins qui avaient déboulés dans les lieux. Ce fût...Inattendu. Ils ne semblaient pas la voir. Elle s'avançait légèrement, d'un pas, mais rien. Elle regardait rapidement autour d'elle avant qu'ils ne disparaissaient, la laissant seule avec ce qui semblait être sa sauveuse. « Comment avez-vous fais ça ?...Qui êtes vous ? » murmura t'-elle en écho des paroles de la jeune femme qui pouvait lui venir en aide si en échange, elle lui expliquait ce qu'elle était réellement. Elle poussait un soupir, posant un regard sur ses blessures dont certaines commençaient à se refermer, avec lenteur, mais elle se sentait toujours aussi faible. « Ce n'est pas évident à expliquer. » Cette brune était-elle une extra-terrestre ? Elle plissait les lèvres avant d'effectuer quelques pas pour s'appuyer contre un mur, mal au point et le souffle court. Peu d'options s'offraient à elle, il fallait donc qu'elle cède à sa demande, elle était la seule qui pouvait l'aider dans la situation présente en fin de compte. « Je suis en réalité...Morte. Enfin, je ne serais définir ce que je suis exactement. Je devais mourir...Et on m'a sauvée en m'extirpant de ma ligne temporelle. » commença t'-elle en essayant d'expliquer les choses avec simplicité. « Sauf que en faisant ça, je suis devenue une espèce d'anomalie. Je n'ai plus de pouls, mon coeur ne bat plus mais je continue à ressentir et à vivre...Excepté que je ne peux plus mourir. » Sauf si elle retrouvait sa place dans sa ligne temporelle, au moment où ce corbeau consommerait son âme. « Je ne peux pas vous expliquer en détail le pourquoi du comment car moi-même j'ignore comment cela à pu se produire. » Même le Docteur n'avait pas eu d'explications rationnelles à ce sujet. Il avait essayé de trouver une solution, sans succès. « Vous allez m'aider à sortir d'ici à présent ? » L'impatience glissait dans le ton de sa voix, plantant ses prunelles sur le visage de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : 29 ans
∞ job : Faire basculer le monde dans le mal
∞ race : Hybride, moitié sorcière, et à moitié être des ténèbres
∞ univers : Charmed



∞ messages : 1485
∞ avatar : Rose McGowan
∞ pseudo/prénom : Promesse - Laure


MessageSujet: Re: looking so crazy right now (paige)   Lun 19 Fév - 18:43

Au vu des premières recherches, Paige ne s’était pas imaginé tomber sur une petite pépite. Mais la réaction agitée des infirmières, avait attiré l’œil avisé de la sorcière. Elle espérait former un véritable bataillon autour d’elle, et cette brune, à l'absence de pouls – ce qu’elle venait de vérifier alors qu’elle lui barrait la route vers la sortie – était un immense avantage. Avoir, dans sa manche, une personne qu’on ne pouvait pas tuer. C’était aux yeux de Paige, un signe d’invincibilité. Et elle comptait bien faire en sorte de ne pas laisser passer un avantage pareil. C’était une manière pour elle d’abattre de manière définitive cette famille à laquelle elle avait un jour voulu appartenir. Mais elle n’était pas une Halliwell. Elle était une Matthews parce que depuis sa plus tendre enfance, on n’avait pas voulu d’elle d’en cette famille. Elle n’avait pas plus trouvé sa place une fois la vérité découverte. Et aujourd’hui, elle ne souhaitait pas la trouver. Le retour de Prue n’avait fais qu'envenimer ses relations avec le reste de sa famille. C’était à cause d’elle, que Paige n’avait jamais su trouver sa place. Et aujourd’hui, elle était de nouveau là. C’était sa première cible, à Paige. Éliminer Prue, l’amener a Sylar, pour qu’il s’occupe d’elle. Mais, bien qu’elle ne sous estimait pas la puissance de Sylar, la famille Halliwell était une famille puissante. Il fallait donc qu’elle assure ses arrières. Alors que les pas de courses s’enchaînent dans les couloirs, Paige bouscule la jeune inconnu vers une salle en parallèle. Elle ne lui souhaite aucun mal – même si d’après ce qu’elle sait, elle ne pourrait pas lui en faire – et c'est bien une première pour Paige. Et lorsque la porte s’ouvre, Paige déploie sa magie pour que la jeune brune devienne invisible aux infirmières et médecins. Les questions ne tardèrent pas à venir, et Paige fut surprise que pour une femme incapable de mourir, celle-ci ne puisse pas être davantage au courant de leur monde. « Je suis ce qu’on appelle une sorcière » Elle n’allait pas lui mentir, c'était pas son intention. Puis si elle escomptait avoir la brune de son côté, valait mieux qu’elle se montre direct avec elle, et honnête. Si ces sœurs s'étaient montré honnête envers elle, elles n’en seraient peut-être pas là aujourd’hui. « Et si, à votre contraire, je ne suis pas immortelle, j’ai quand même quelques tours dans mon sac » Elle n’allait pas en dire davantage. Elle comptait faite le maximum avec cette femme, mais rien n’était sur quand à son choix final, alors valait mieux pas révéler tous les secrets. Elle hausse un sourcil signe que sa partie du marché à été faite, et c’est a elle de lui fournir la sienne. De lui fournir des explications quand à cette anomalie visible chez elle. Elle l’observe, des pieds à la tête, alors qu’elle compte une partie de son histoire. « Fascinante. » C’est la seule chose qu’elle trouve à dire. A l'observer, elle n’a pas l’air dangereuse. Sans doute ne l'est-elle pas. Mais que son ennemi s’imagine ces faiblesses alors qu’elle n’en possède pas.. C’est extraordinaire. « Oui, je vais vous aider, mais vous allez devoir me rendre un léger service en échange » Elle affiche un sourire mais sans laisser l’occasion à la jeune femme de répondre, elle s’est rapprochée à nouveau de la jeune femme, pour poser une main sur son épaule, et s’éclipser dans un an nuage bleu avec la brune. Elle en profite pour guérir les derniers plaies de la jeune femme, pour qu’une fois atterri dans une rue lointaine, à plusieurs kilomètres de l’hôpital, elle puisse être comme neuve. Comme s’il ne s’était rien passé. « Vous devriez faire attention, la prochaine fois. Je ne serais pas toujours à traîner la bas pour vous sauver la mise. » C’était un coup de bol. Des deux côtés. Parce qu’elle était tombée sur une petite pépite qui allait lui être précieuse. Mais aussi parce qu’il n’était pas sur qu’elle s'en serait sorti tranquille sans l'intervention de Paige. [colot=#996666] « Voyez-vous, comme toute bonne sorcière, j’ai mes ennemis. Certains plus puissants que d’autres. Et il se trouve que certains d’entre eux possèdent quelque chose que je désire »[/color] Elle observe l’attitude de son interlocutrice, pour saisir une certaine réserve. Mais son avis quand à ses paroles reste inconnu. Alors elle reprend. « Il va de soi, que je serais repéré dés que je mettrais un pied là-bas. C’est pour ça que j’ai besoin de vous » Et Paige n’allait pas accepter un refus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Clara Oswald
traveling in time
Voir le profil de l'utilisateur En ligne



∞ âge : 29 ans, à jamais.
∞ job : voyageuse dans le temps, institutrice.
∞ race : humaine immortelle.
∞ univers : doctor who.

∞ messages : 1461
∞ avatar : jenna coleman.
∞ pseudo/prénom : rain.


MessageSujet: Re: looking so crazy right now (paige)   Ven 6 Avr - 0:06



« Une...sorcière ? » Elle était stupéfaite et ignorait si elle devait la croire, mais après tout, ce monde où elle avait atterrie était différent, il n'était donc guère étonnant de rencontrer une sorcière ici...Du moins le pensait-elle. Elle aurait aimée que le Docteur soit à ses côtés pour tirer toute cette histoire au clair, mais elle était seule et devait faire avec. Croisant ses bras contre son buste, elle ne quittait des yeux la femme face à elle, qui continuait de la détailler de son regard sombre et perçant. Clara ignorait si elle pouvait lui faire confiance, même si elle venait de la sortir d'une situation délicate, l'empêchant ainsi de répondre à des questions qui n'avaient de sens ou d'être utiliser comme un espèce de rat de laboratoire. Elle plissait les yeux à sa requête. Un service ? De quel genre de services voulait-elle parler ? Une question qui ne s'échappait de ses lèvres, sentant soudainement une bourrasque, un halo bleuté les entourant...pour ensuite se retrouver dans une ruelle, loin de ce bâtiment aux pièces nacrées et aseptisées. Elle poussait un long soupir de soulagement, prunelles qui déviaient sur son propre corps, pour constater que toutes les blessures apparentes n'étaient plus qu'un ancien souvenir. Elle venait de la guérir, même si c'était en soi inutile vu que dans quelques heures, ses plaies auraient appartenu au passé. « ...Merci.» Elle époussetait ses habits de quelques poussières qui y résidaient, pour ensuite à nouveau s'intéresser à sa sauveuse, celle qui l'avait extirpée de cet enfer à l'aide de la magie. Elle était autant fascinée que perdue, restant malgré tout sur ses gardes. Elle connaissait les convoitises liées à son état et même si elle ne ressentait pas de danger imminent provenant de la brune, elle avait encore du mal à lui accorder sa confiance. « J'y veillerais...On va dire que c'était un mauvais concours de circonstance. » Elle espérait sincèrement que l'expérience ne se reproduirait pas, ne souhaitant revivre la douleur d'un accident qui ne causerait réellement aucun dommage vu que techniquement, elle était déjà morte. La sorcière reprenait la parole et elle arquait un sourcil à ses mots et à cette demande qu'elle formulait, restant silencieuse pour écouter jusqu'au bout ce qu'elle avait à dire. Elle ne prit nullement la parole après la fin de son monologue, pensive, réfléchissant à ce qu'elle venait de dire et au fait qu'elle avait besoin d'elle pour effectuer ce petit service sur lequel elle insistait tant. « Et ces ennemis, qui sont-ils ? » Elle posait son regard dans celui de son interlocutrice, partagée entre la curiosité et toujours cette méfiance qu'elle n'arrivait à outrepasser, de toute façon, elle n'accepterait que si elle en savait plus sur cette mission, cette entrée par effraction dans une demeure où la sorcière n'était la bienvenue. « Quel objet ces ennemis vous ont-ils dérobés ? » Une nouvelle question qui attendait une réponse concise, certainement que si le Docteur était là...Mais à quoi bon se demander quel aurait été sa réaction ? Elle n'était plus qu'un souvenir effacé, il n'avait même pas été capable de la reconnaître lorsqu'elle s'était faite passer pour une serveuse dans ce resto-route qui n'était qu'un déguisement abritant son propre vaisseau spatial. Elle se pinçait les lèvres, se massant légèrement la tempe, essayant de remettre ses idées en place. « Well... Si vous répondez sincèrement à mes questions, peut-être est-ce que je serais disposée à vous rendre ce petit service. » Elle enfonçait les mains dans les poches de son blouson, sans cesser de la fixer, comptant accepter ou non le deal selon ce qu'elle lui dirait.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: looking so crazy right now (paige)   

Revenir en haut Aller en bas
 
looking so crazy right now (paige)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Crazy Minds
» [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]
» la Crazy Time recrute!!!
» 03. Redhead, you konw you're driving me crazy right ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND :: 
Neverland
 :: Forest Lawn :: Grey-Sloan Hospital
-
Sauter vers: