Partagez | .
 

 [Intrigue] Who will save the doctor ? — Shadow

Tenth Doctor
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : 903 ans
∞ job : Voyageur spatio temporel
∞ race : Seigneur du Temps
∞ univers : Doctor Who
∞ messages : 700
∞ avatar : David Tennant
∞ pseudo/prénom : Slana

MessageLun 17 Juil - 16:48

Où aller ? Que faire ? Le Doctor tournait en rond dans son TARDIS, s’arrachant les cheveux, toujours à la recherche d’une solution à ce problème de temps. Mais malgré les semaines qui passaient, rien ne lui venait. Il avait cherché dans tout les sens, fait chaque pièce du TARDIS à la recherche d’une solution, mais rien ne lui avait sauté aux yeux. Peut-être n’y avait-il pas de solution ? Peut-être ne pouvait-il pas sauver l’univers qui s’écroulait autour de lui ? Il refusait d’y croire, surtout face aux relevés du TARDIS qui ne faisait que l’inquiéter un peu plus. Un orage faisait rage dehors et le dôme semblait se fissurer plus encore. Si bien qu’un éclaire s’abattit sur le TARDIS, si violent que j’en ressentis la secousse, ce qui n’aurait pas dû être possible. Sans vortex du temps, sans chronologie le TARDIS perdait de sa puissance et était moins résistant au choc. Le dixième Doctor leva les yeux vers le plafond de la salle de contrôle, s’attendant presque à ce que celui ci se fende à tout instant. Il toucha quelques boutons, donna un coup de marteau et le TARDIS fit un petit bruit indiquant que les boucliers avaient été poussés à leur maximum. La pluie ricocha alors contre les parois et les relevés du TARDIS  s’affolèrent doucement, puis de plus en plus vite, les boucliers ne retenait plus rien et un nouvel éclaire frappa le TARDIS, le faisant basculer, et le vent le poussa, roulant dans toute la foret, le Doctor secoué dans tout les sens. Il se cogna la tête contre la console et tomba évanouie.

Lorsque Tenth rouvrit les yeux, une fulgurante douleur à la tête le saisit, il voyait trouble, il réalisait qu’il c’était assommé. Avec un grognement de douleur il se redressa avec difficulté. Le TARDIS… Le TARDIS était à l’envers, fumant de tous les côtés. Il commençait à asphyxier à travers cette fumé toxique. Le TARDIS laissa ses alarmes de danger hurler dans tout les sens et Tenth sut que s’il ne sortait pas tout de suite, il mourrait ici. Il se releva avec peine, ne voyant rien à travers se nuage, puis marcha avec difficulté vers les portes de la machine. Mais il n’y voyait rien, par chance, le TARDIS lui indiqua le chemin, et il put sortir de la cabine bleu, toussant et sans force, il s’écroula sur le sol humide de la foret et fut frappé par la pluie. Dehors, c’était un véritable déluge. Les portes du TARDIS se claquèrent derrière lui, indiquant bien qu’il ne fallait pas espérer aller s’y réfugier. Il Lui fallait trouver un endroit où s’abriter avant de finir noyer dans ce torrent qui montait. Le Doctor se releva avec peine, encore sonné de son coup, c’est là qu’il réalisa qu’il saignait au niveau de la tête, il ne prit pas le temps d’y prêter attention, cherchant un endroit où se réfugier. Il était trempé comme une soupe, dégoulinant, et pataugeant dans ses propres chaussures. Il tremblait, sentant l’hypothermie plus proche que jamais, même lui pourrait y succomber, mais ce qu’il ne voulait pas, c’était tomber si mal qu’il finirait par se régénérer, il fallait à tout prit qu’il se remette vite.

La foret grondait autour de lui, les arbres se prenant des coups, se frappant les uns les autres dans cette tempête. Une souche manqua de lui tomber dessus, et le Doctor se mit alors à courir comme il put en direction de la ville, espérant trouver assistance et aide. S’il ne trouvait pas à se réchauffer bientôt, il savait ce qu’il allait se passer, et le Dixième Doctor refusait de partir ainsi, pas à cause d’une misérable tempête. Un nouvel éclaire frappa, non loin de lui, ce qui provoqua une sorte d’explosion au sol, et le Doctor fut propulsé dans les airs, atterrissant avec fracas contre le tronc d’un arbre sur le point de tomber. Il roula avec l’arbre dans les derniers mètres de la foret pour arriver en plein milieu de la route, à bout de force, exténuer, il sombra de nouveau dans l’inconscience.





Je suis Le Docteur. Je suis un seigneur du temps. Je viens de la planète Gallifrey de la constellation de Kasterborous. J'ai 903 ans et je suis l'homme qui va vous sauver ainsi que les 6 milliards d'humains de la planète Terre. Ça vous pose un problème ?— Tenth Doctor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shadow the Hedgehog
Hedgehog
avatar
Hedgehog


∞ âge : 50 ans approximativement + immortel
∞ job : Gardien de nuit à la bibliothèque de la ville
∞ race : Hérisson anthropomorhique (à l'origine du moins) - Pleinement humain à Neverland
∞ univers : Sonic the Hedgehog
∞ messages : 32
∞ avatar : Alex Turner
∞ pseudo/prénom : Shirosaki 8D

MessageMar 18 Juil - 18:42





Il n'avait jamais rien vu de tel. Sa mémoire était poussiéreuse, incroyablement vide et on ne peut pas dire qu'il y avait foule. Cette nuit était agitée, l'orage faisait des siennes. Non, il n'était pas à la fête de la musique. Les attroupements pour se dandiner, très peu pour lui. Il préférait rester à son boulot plutôt que de s'aventurer dehors. Pourtant, quelque chose lui disait qu'il y avait un indice là, dehors. Qu'il y avait quelque chose qui pourrait l'aider pour combler son déficits de mémoire. Il faisait les cents pas à l'entrée de la bibliothèque, ne sachant pas trop quoi choisir. Puis, un premier éclair avait frappé quelque chose. Quelque chose qui avait fais suffisamment de bruit pour qu'il l'entende de là où il se trouvait. Il ne serait pas quoi dire. Quelqu'un avait besoin de son aide ? Non, il n'aidait personne. Il avait le sentiment qu'il ne devait rien à personne. Bras croisé, plongé dans ses songes, il persistait à s'entêter de rester ici et ne rien faire. Ses yeux rouges voguait à droite et à gauche, veillant à ce qu'aucuns rats n'entrent dans son refuge. Une bibliothèque, lieu où toute l'histoire de l'humanité repose. Ou du moins, est censée reposer. Un second éclair, cette fois-ci plus violent. Il y avait comme une complainte qui sonnait à son oreille, un appel à l'aide qui persistait. Elle persistait à l'appeler et dans son dos, le fantôme de cette jeune fille blonde qui lui donnait la chaire de poule comme comblait sa solitude. Même lui, Shadow, ne pouvait pas rester seul, aussi têtu soit-il.
Maria, la projection qu'il se faisait d'elle du moins, était là. La main sur son épaule, elle lui demandait d'aller aider cette chose qui appelait à l'aide. Il était tout à fait capable de le faire, d'aller l'aider. Un petit allé retour en forêt pour un être pouvant dépasser la vitesse du son, ce n'était vraiment rien. Le temps était pourrit, elle lui conseillait tout de même de prendre une veste avec lui. « Je n'ai pas besoin de tes conseils » fit-il à voix haute, un ton froid et désinvolte. Il l'imaginait entre train de sourire, comme si le glaçon qu'il était ne l'effrayait pas du tout.

Il l'avait quand même prise, la veste, avec sa lampe torche et son desert eagle magnum calibre 44. On ne sait jamais, il paraît qu'il y avait des vampires à l'extérieur. Ou bien pire. Cet orage était suspect, il semblait annoncer l'apocalypse. En quoi était-ce mal de s'équiper pour l'affronter. Bien qu'il fallait être idiot pour sortir par temps de tempête. Il avait ouvert la porte la refermant aussitôt. Le vent et la pluie gênaient légèrement sa vue, mais il faisait en sorte de s'y faire très rapidement. Tout aussi rapidement que lors de ses recherches. Il courrait partout en ville, cherchant la provenance de ce vrombissement de détresse. Rien, rien du tout. Il avait fallu qu'il s'éloigne un peu pour croiser la route du seul être vivant encore dehors par ce temps. Quoi que, vivant restait à voir encore puisque celui-ci semblait inconscient. L'extraterrestre avait tapoté doucement sur sa joue pour vérifier s'il était encore bien vivant. Une quelconque réaction indiquant que en tout cas avant de le prendre sur ses épaules pour le mettre à l'abri. Il avait regardé derrière lui, le vrombissement était encore là. Il semblait … Pleurer de souffrance. De quoi laisser perplexe Shadow. Hum, il ira voir après avoir mis cet homme à l'abri. Homme assez encombrant d'ailleurs avec son Trench-coat.

Il avait été retardé à cause du poids de l'autre, peu habitué à porter quelqu'un. Et puis, au lieu de remettre quatre seconde à retourner à la bibliothèque, il en avait mis dix. Quel retard ! Au moins, il n'était pas revenu bredouille. Dégoulinant de pluie, son dos trempé et l'autre dans le même état si ce n'est pire, mais entier ! Il cherchait comment il allait pouvoir l'installer le temps qu'il reprenne conscience sans le lâcher par terre. La créature humanisée continuait de le porter, trouvant finalement un fauteuil en cuir assez confortable. Il l'avait déposé en douceur, lui enlevant son Trench-Coat pour l'accrocher sur le porte-manteau à côté de lui. Une fois l'individu en moins sur son dos, il s'était légèrement ébroué pour virer les dernières goûtes de pluie et aller lui chercher un couverture. Shadow était revenu avec une seule, le couvrant avant de retourner devant sa porte à son poste initiale. Pas pour lui ? Non, il n'en avait pas besoin. Il n'avait pas froid après tout. Il n'avait plus qu'à attendre qu'il se réveille. Cela tombe bien, l'attente est sa matière de prédilections. Le vent tapé dans la porte, menaçant, mais le gardien des lieux ne vacillait pas. C'est comme … S'il défiait la tempête étrange de rentrer dans son sanctuaire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenth Doctor
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : 903 ans
∞ job : Voyageur spatio temporel
∞ race : Seigneur du Temps
∞ univers : Doctor Who
∞ messages : 700
∞ avatar : David Tennant
∞ pseudo/prénom : Slana

MessageMar 8 Aoû - 1:33

Quelques pas pour essayer de s’en sortir, mais au bord du gouffre, sans force, Tenth s’évanouie, laissant le noir l’engloutir. Plus aucun son ne l’atteignait, il ne sentait plus rien. Jusqu’à ce qu’un léger rayon de soleil vienne chatouiller sa joue. Il cligna des paupières et ouvrit les yeux :

Ses yeux s’ouvraient sur les deux soleils de Gallifrey, et la douce chaleur qui en découlait. Le Doctor était allongé sur une sorte de hamac sous un grand arbre aux feuilles argenté. Il se redressa quelque peu quand il entendit son nom un peu plus loin, il se leva, pour rejoindre la source du bruit, puis une autre voix l’appela « papa ». Il se rapprocha de celle là, mais sa vision s’évanouie avant qu’il ne puisse voir son visage. Le noir se fit tout autour de lui puis il se revit, arme en main, dans les ruines d’Arcadia, il traçait ses mots sur le mur « plus jamais », puis il reprit place dans le TARDS pour rejoindre la salle des armes interdite. Il fracassa quelques Daleks au passage, puis une fois le moment en main, il rejoignis à pieds la grange où il avait grandit. Il se revit activer le moment, appuyer sur le gros bouton rouge, puis tout ses visages d’enfants lui apparurent et plus rien.

C’était à nouveau le noir, uniquement le noir. Mais il y avait des centaines de voix qui parlaient, toutes disaient la même chose « Doctor » sauf une, une disait « papa », c’est sur celle-ci que ce concentra le Doctor, se laissant aller à ses souvenirs, cette voix éveilla tellement de souvenirs en lui. Il se laissa bercer par celle-ci, puis plongea de nouveau dans le noir total, une inconscience parfaite.


Tenth ouvrit alors les yeux sur une bibliothèque. Il était installé sur un fauteuil, une couverture sur lui. Il se souvenait vaguement de ce qu’il c’était passé. La foret, la tempête, le TARDIS. Instinctivement il voulut se lever pour rejoindre le TARDIS, mais une douleur le poussa à rester où il se trouvait. Il semblait avoir été quelque peu amoché par tous ses chocs. Après tout, il se souvenait avoir voler dans les airs et c’être prit un arbre aussi gros qu’une maison dans le dos. Pas étonnant qu’il soit fracassé. Il entendait d’ailleurs toujours la puissance du vent à travers les fenêtres de la fondation dans laquelle il se trouvait. Finalement, avec quelques difficulté il réussi à se mettre sur pied. Il fit le tour de la pièce, pour finalement découvrir qu’il y avait quelqu’un pas loin de lui.  Il se rapprocha de lui, en faisant suffisamment de bruit pour indiquer sa venu. « Je suppose que c’est vous que je dois remercier. » Tenth détailla le jeune homme, il était plutôt fin, anguleux, mais il semblait du genre de c’eux qu’on embête pas. Il porta alors son regard sur la fenêtre et sur ce qui se passait à l’extérieur. Tenth n’aurait jamais pensé que le dôme puisse se dégrader avec autant de puissance et aussi rapidement. La fin du monde semblait être annoncé non pas pour demain, mais bien pour ce soir. Si Tenth avait été croyant, il aurait dit que le temps du déluge était venu, mais Tenth était présent lorsque les religions ont été créées, il savait donc que tout ça n’était que mystification d’homme puissant voulant se faire obéir. « Si seulement j’étais arrivé à temps.. » soupira-t-il. Oui si il était arriver à temps, le temps aurait suivit son cour.





Je suis Le Docteur. Je suis un seigneur du temps. Je viens de la planète Gallifrey de la constellation de Kasterborous. J'ai 903 ans et je suis l'homme qui va vous sauver ainsi que les 6 milliards d'humains de la planète Terre. Ça vous pose un problème ?— Tenth Doctor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Intrigue] Who will save the doctor ? — Shadow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» i keep waiting in the dark for someone to come and save me. + doctor & amela.
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Résumé de l'intrigue
» Lena& Carmelia ♦ save me ~
» Recherche open : Fire & Shadow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND ::  :: Forest Lawn :: Forêt-