Partagez | .
 

 Mother and daughter, other time — Paige

Euphesia G. Gray
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : 231 ans
∞ job : Reine de l'enfer, enfin, avant
∞ race : sorcière démon
∞ univers : Charmed
∞ messages : 14
∞ avatar : Coco Rocha
∞ pseudo/prénom : Slana/Noémie

MessageJeu 6 Juil - 22:57

Mother and daughter, other time


Il me regardait avec son air de chien battu, ce qui me donna envie de vomir. Je balançais le dossier à sa figure. Ils appel ça un démon ? Je commençais à chantonner, poussant doucement dans les aigus, sans pour autant commencer à hurler, mais je le voyais frémir. Il avait compris le message sans trop de difficulté « je vais arrangé ça. » et il disparut, se téléportant directement plutôt que de rester une seconde de plus dans mon champs de vision. “Suivant !” scandais-je. Un autre démon entra, une femme cette fois avec une une boite aussi ancienne que sa tenue vestimentaire dans les mains, elle la déposa sur mon bureau de verre, s’inclinant si bas que je cru qu’elle allait s’enfoncer dans le sol. Je levais les yeux au ciel, et ouvris la boite “parfais.” Ce fut les seuls mots que j’utilisais et d’un signe de la main j’indiquais la séance terminée, tout le monde sortie et les portes de mon bureau se fermèrent sur elle même.

Avec ma boite, j’allais me laisser choir sur le divan à me disposition et d’un claquement de doigt je fis apparaitre un verre de whisky, j’adorai cette boite pour ça. Mon artefact en mains, je le regardais sous tout les angles. Il était vraiment magnifique. Je le brisais, pour en retirer la petite fée enfermée dedans. Je soufflais sur son visage, ses petites ailes tentèrent de s’envoler, mais elle était encore trop faible. Je retenais un petit rire puis déposais un baiser sur son tout petit visage. Toute vie la quitta alors et elle retomba sèche dans mes mains. J’arrachais ses ailes et les glissais dans la boite que je fermais pour la ranger ensuite. Je regardais un instant mon bureau, réalisant qu’il était temps. Je pris une simple feuille de papier et le stylo plume qui allait avec ma fonction pour commencer à rédiger :


« Paige,

ta vie ne semble qu’être illusion, la véritable toi sommeil encore au fond. Viens à ma rencontre et je te montrerai qui tu es vraiment. L’enfer n’attend que toi, la règne du bien touche à sa fin. Je te montrerai les secrets de l’ascension, et te dirai la vérité sur ton futur. Retrouve moi dans les bureaux du mal et tu sauras tout.


Euphesia. »



Je reposais la plume, pliant la feuille en quatre. “Envole toi, frêle feuille de papier, vers celle qui flamboie.” La feuille s’enflamma puis disparut, allant directement retrouver sa destinataire. Je me laisse retomber dans le fond de mon fauteuil, posant les pieds sur le bureau, je ferme les yeux un instant, plongé dans mes réflexions. Le temps avait été bouleversé, c’était ce qui m’avait donner la vie. Si j’en croyais la temporalité, je n’existais pas et c’était cette frêle jeune fille qui prenait ma place. Patience, une tique dans ma main, qui un jour devrait disparaitre. Mais la question est la suivante, si Patience meurt, est-ce que je meurs aussi ?

« Madame, elle est là. » Je relevais les yeux, je m’étais attendu à ce qu’elle apparaisse directement dans mon bureau, puis je réalisais que la magie qui protégeait la pièce l’en aurait empêché. Je me redressais, m’assurant que j’étais parfaite d’apparence, après tout, ce n’était pas n’importe qui que j’allais rencontrer. Elle entra, aussi magnifique que dans mes souvenirs de petite fille “Paige.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paige Matthews
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : 29 ans
∞ job : Détruire le monde
∞ race : Sorcière
∞ univers : Charmed
∞ messages : 523
∞ avatar : Rose McGowan
∞ pseudo/prénom : Promesse - Laure

MessageLun 4 Sep - 18:33

Une lettre était apparu, sous ces yeux. Paige n'avait pas de suite compris. Avait pensé à un piège. Une lettre, qui apparaissait dans les flammes de l'enfer, ou du moins, ce qui ressemblait à cela, n'aidait guère à avoir confiance. Mais, à force de patience, les flammes c'étaient taries, ne laissant plus que cette lettre, au centre de la table, son prénom dessinait à la main, d'une manière fine et délicate. Sa curiosité l'avait emporté, et elle s'était saisi de l'enveloppe, pour en sortir la feuille de papier. Rien de très long. Ces yeux parcoururent la lettre, en moins d'une minute, pour conclure sur un prénom, qui lui était inconnu. Elle n'avait pas plus d'idée, sur ce qu'était les bureaux du mal. Mais après une courte recherche, via Internet, une seule personne répondait au prénom d'Euphésia, dans cette ville, connu pour être une avocate hors norme. Bien qu'elle ne fréquente pas ces lieux tous les jours, elle se rappelait vaguement, être passer plus d'une fois, devant des bureaux nommé Wolfram & Hart, ce qui semblait être ceux cité, pour la jeune femme en question. Paige était encore dubitatif. Le message, bien que claire, ne lui permettait pas de comprendre ce que cette femme avait l'air de vouloir. Mais face à la photo, dans un coin du site sur lequel elle était tombée, elle avait comme l'impression de reconnaître un air de famille, sur son visage. Sans pouvoir se l'expliquer. Ca avait suffit à la convaincre. Elle avait refermé l'ordinateur, claquée la porte, et retrouvé le chemin pour se rendre jusqu'à ses locaux. Son impatience la gagnait, à mesure qu'elle s'approchait.

Lorsqu'elle poussa la porte des bureaux, elle découvrit un lieu travaillait, et luxueux. Elle ne pu s'empêchait de se rendre compte que cela lui rappelait les bureaux qu'elle avait parfois visité, lorsqu'il fallait qu'elle s'attaque à des démons, qui jouait les imposteurs. Elle gagna en méfiance, et en même temps, ce rappela qu'elle n'était plus contre eux. Qu'elle était passé d'ennemi des démons, à alliée, d'une certaine manière. Disons qu'elle n'allait pas forcément aller sauver leurs fesses, mais qu'au moins, ce n'était plus eux, qui leur fichait une branlée. Donc un démon n'aurait pas vraiment besoin de s'en prendre à elle. Ce qui était étonnant, c'est que l'homme qui l'accueillit, et la dirigea jusqu'au bureau de la concernée, était humain. Très étrange. Plus Paige approchait du but, moins elle comprenait. Elle pénétra dans le bureau, se donnant l'impression d'être la reine d'un quelconque pays, puisqu'on lui ouvrit la porte, pour la laisser passer. Elle découvrit un bureau, plus prestigieux encore, que le reste. Elle trouva la jeune femme, qu'elle avait aperçu sur la photo, face à elle. Et cet air familier la frappa plus encore qu'à première vue. « Je peux savoir qui vous êtes ? » Parce que ça l'énerver, Paige, d'être dans le doute, dans l'incertitude. Elle voulait comprendre. Savoir dans quoi elle mettait les pieds. « Et ce que je fais là ? » Parce qu'elle ne pensait pas avoir besoin d'une femme, plus jeune qu'elle, pour lui montrer la voix, comme son message avait l'air de le dire. « Votre message n'avait pas grand sens, si vous voulez mon avis »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mother and daughter, other time — Paige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND ::  :: Downtown :: Wolfram&Hart-