Partagez | .
 

 Quand je m'ennuie il me faut une victime, pas de bol c'est toi. (Jace)

Harley Quinn
human mutate
avatar
human mutate


∞ âge : 25 ans
∞ race : Humaine compètement givrée.
∞ univers : Suicid Squad / DC comics
∞ messages : 53
∞ avatar : Margot Robbie
∞ pseudo/prénom : Princesse

MessageJeu 29 Juin - 18:29




Quand je m'ennuie il me faut une victime, pas de bol c'est toi.

Harley & Jace

Vous entendez ca ? C'est le son de la liberté, c'est une mélodie savoureuse et dangereuse. Cela faisait environ trois semaines que l'amante du roi du crime était libre. Ces semaines étaient passé en un battement de cille. Qu'il était agréable de vagabonder où bon lui semblait. Notre psychopathe préféré avait enfin réussie à fuir la suicid squad. Mais son poussin porté disparut lui manquait énormément, la vie n'avait pas les mêmes couleurs sans lui, pas la même saveur, elle était plus fade, moins excitante et surtout, ennuyeuse à mourir. La blonde avait finalement trouvé un petit appartement, disons qu'elle avait prit de court les propriétaire qu'elle avait assommé et jeté dehors pas plus tard que tout à l'heure. Bah quoi ? Il lui fallait bien un endroit ou dormir. Mais le problème restait toujours le même, l'ennuie. Elle avait tenté d'occuper son temps par quelques livres érotique avant de jeter le deuxième bouquin au sol. Elle croisait les bras ennuyé. Elle avait pour seul compagnie à cette heure ci, ces voix qui lui soufflaient désormais de mettre son nez dehors. Alors elle se saisit rapidement de sa batte, et s'élançait dans les rues en sautillant.

Alors la voilà notre merveilleuse psychopathe, aussi dangereuse que sexy parcourant les rues de Neverland. Sa batte reposant sur ces épaules, un chewing-um dans la bouche, sa démarche habituellement sexy et provocante elle passait dans les allés commerçante. Elle avait besoin de se défouler se soir, et par là elle n'entendait pas briser toute les vitrines avec sa batte, non ca elle l'avait déjà fait hier. Non se soir il lui fallait une âme à tourmenter pour occuper l'ennuie qui prenait doucement place dans sa vie à cause du manque de son poussin. Il lui fallait une victime, une cervelle à ouvrir pour y envoyer un mollard. Une bulle de chewing-gum explosa tandis que son regard s'arrêtait sur un homme, un blond. Un petit sourire naquit dans les recoin de ces lèvres et elle s'élança avec assurance dans sa direction. Elle le suivait désormais depuis quelques seconde, l'observant avec intérêt et gourmandise. Enfin elle éleva la voix, accélérant le pas pour le rattraper, poitant sa batte dans sa direction pour le désigner -"En voila un qui me rend toute chaude. 17/18 ans, sexe masculin, 1m80, blond, mignon, sportif et ouh..." Elle fit le tour de l'homme pour arriver juste devant lui, lui barrant le passage, replaçant sa batte sur ses épaules. Elle approchait alors son visage de son interlocuteur, fronçant faussement les sourcils, inspirant avec exagération l'odeur de sa futur victime comme si elle allait lui donné des réponses -"...tourmenté, avec une enfance catégorisé hautement sensible"Son sourire s'allongea de tout son long dévoilant ces dents parfaitement blanche. Son œil d'expert d'ancienne psychiatre avait trouvé la victime idéal. Elle connaissait ce regard, en proie à des doutes, tracassé. Une enfance difficile ? Elle allait bien s'amuser se soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jace Wayland
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : 17 ans
∞ job : Chasseur
∞ race : Shadowhunters
∞ univers : Shadowhunters
∞ messages : 77
∞ avatar : Dominic Sherwood
∞ pseudo/prénom : Laure - Promesse

MessageLun 10 Juil - 11:17

Son corps se mouvait, à travers la foule, alors que le chasseur d'ombre essayait de rejoindre l'air extérieur. Les pensées noires, il s'était dis, que peut-être une bonne soirée, à boire quelques verres, et à se concentrer sur une idées extérieur à ces problèmes, lui ferait du bien. Résultat des courses, c'était pire que lorsqu'il était arrivé. C'était au dessus de ces forces, de voir que toutes ces personnes étaient libre, de ne penser qu'à cette soirée, sans devoir s'inquiéter du lendemain. C'était une chose qu'il ne pouvait guère faire, lui-même. Oublier le lendemain. Oublier la veille. Oublier ce pourquoi il était né. Oublier qu'une simple pression, de sa main, autour de l'épée de vérité, avait suffi, pour tuer bien des créatures obscures.. Mais, contre son choix, cela n'avait pas tué que des démons, mais bien au delà. Des alliés. Des vampires, des loups, des fées. Et il ne doutait pas que cela risquait de lui retomber dessus, un jour ou l'autre. Sur lui, et sur toute la communauté des chasseurs d'ombre. Une guerre était proche. Cela était une évidence, pour lui. On sentait la tension dans l'air, à chaque fois que tous devaient se réunir. Le seul avantage, était qu'aujourd'hui, Valentin pourrissait derrière les barreaux.

Enfin libéré de cette foule, il pouvait respirer un grand coup. Il n'avait jamais été claustrophobe. Il ne l'était toujours pas, mais ces derniers temps, les espaces restreints n'étaient pas pour lui. Le déranger. Et maintenant qu'il était libre de toute cette foule, son esprit aurait aussi pu se libérer de son poids, mais autre chose le tracassait. Comme si, la bataille qu'il devait livrer contre lui-même, pour ne pas laisser sa propre haine envers lui-même, prendre le dessus, Valentin avait fini de l'assommer, avec une révélation, qui, avait fais autant de bien, que de ravage, dans le coeur du jeune homme. Il s'était senti libéré, de ne pas être le fils de Valentin, le fils d'un monstre. Son coeur avait fais un bon, en pensant à Clary. Certes, ces sentiments envers la jeune fille avait évolué. Ce n'était plus le même amour, qui les relier. C'était de l'amour fraternel. Mais il n'avait pu s'empêcher d'imaginer ce qu'ils seraient devenu, ensemble, si Valentin ne s'en était pas mêlé. Et ensuite, lorsque la vérité l'avait frappé, son coeur s'était brisé. Son identité, qui pensait enfin connaître, c'était envolé. Il se retrouvait, à ignorer une grosse partie de son histoire, encore une fois. Sa vie était devenu un véritable puzzle. A reconstituer à chaque fois qu'il apprenait une nouvelle chose. Il était à la fois curieux d'en apprendre plus, sur lui, sur les siens. Et à la fois, cela lui faisait peur. Peur de découvrir une vérité pire encore. Il avait toujours senti le mal le ronger. Et si Valentin n'en était pas à l'origine, avec du sang de démon qui coulait dans ces veines, c'était autre chose. Quelque chose de pire, peut-être. Pris dans ces pensées, il ne s'était même pas rendu compte, de la jeune femme, qui l'avait rejoins, à son niveau, jusqu'à ce qu'elle ouvre la bouche. Pour lui adresser la parole, avec un sujet, qui ne l'intéressait pas franchement. Enfin, il n'avait jamais été contre un peu de flirt. Lorsqu'il s'agissait d'une jolie fille. Et elle l'était sans doute, une fois cette couche de maquillage enlevée. Mais là, cela la rendait infantile. Et ce n'était pas du tout son genre. « Ton intérêt me touche, vraiment, mais j'ai tendance à les préférer, un peu plus naturelles. » Les filles, bien entendu. Sans compter qu'entre son maquillage, et sa batte, c'était un peu bizarre, quand même. Et il avait une sainte horreur, qu'on essaie de se mêler de ces affaires personnelles. Ce qu'elle était en train de faire, en quelques mots, à peine. « Et qui s'occupe de ces affaires. » Ces mots avaient été un peu plus secs que les premiers, lâchés entre ces dents serrées. Sa douleur était assez présente, sans qu'elle n'en rajoute une couche. « Maintenant, tu peux aller jouer ailleurs, je ne suis pas ton homme ce soir. » Non, pas ce soir, il n'allait pas se laisser faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harley Quinn
human mutate
avatar
human mutate


∞ âge : 25 ans
∞ race : Humaine compètement givrée.
∞ univers : Suicid Squad / DC comics
∞ messages : 53
∞ avatar : Margot Robbie
∞ pseudo/prénom : Princesse

MessageSam 15 Juil - 17:03




Quand je m'ennuie il me faut une victime, pas de bol c'est toi.

Harley & Jace

Le blond à la gueule d'ange l'avait vexé. Méchamment vexé. Comment ca elle n'était pas naturelle ? Certes, c'est vrais. Mais toute de même. Elle n'allait pas laissé passer un tel affront. Elle allait faire en sorte de le déstabiliser, rien qu'en utilisant ce qu'elle pouvait analyser chez lui. L'ex-psychiatre était très doué à ce jeu là, trop même. Elle avait la fâcheuse manie d'agacer les personnes de son entourage -volontairement ou non- le fait est que si elle voulait se montrer entreprenante et insupportable elle savait y faire. L'homme n'allait pas tardé à s'en rendre compte. S'occuper de ces affaires ? La bonne blague. Son sourire s'allongeait de plus belle -"Pourquoi ? Tu as peur que l'on découvre ton petit secret ?". La criminel s'approche de lui un peu plus pour venir chuchoter à l'oreille de sa victime du soir, laissant son souffle à la menthe parcourir sa joue. -"Tu as fais une grosse bêtise et tu t'en veux". La blonde recule sa tête pour observer sa réaction, mâchant son chewing-um avec exagération pour l'agacer d'avantage. Elle sait reconnaître un homme en détresse. Cette lueur de culpabilité dans le regard, cette démarche renfermé sur lui même. Il avait fait un truc grave, très grave, voilà ce qu'elle en conclut et elle ne mettrai pas longtemps à trouver de quoi il s'agit pour l'enfoncer encore plus. Car c'est ce qu'elle comptait faire se soir, son ennuie la poussait à déceler chaque parcelle de sa psychologie pour le torturer de l'intérieur. Presque aussi amusant que la torture physique, et un art qu'elle maitrisait mieux que personne. Mieux que son poussin lui même.

Elle quitte son sourire pour prendre une attitude d'enfant vexé -"Et puis, je n'ai pas envie de jouer ailleurs, je veux jouer avec toi" et si elle l'avait décidé il ne pouvait rien faire pour la faire changer d'avis. Harley entrepris de lui tourner autour observant chaque détail, sa posture, sa carrure, son style vestimentaire. Il n'était pas un simple humain, ce n'était que plus amusant. Enfin une fois l'analyse complète de l'homme faite elle jugea bon de se présenter. -"Harley Quinn enchanté" dit-elle le ton joueur avant de lui tendre sa main droite afin d'y recevoir un baiser. Ca ne signait pas son arrêt de jeu et un démarrage de paix, au contraire ca lançait les festivités. Elle avait démasqué quelque chose de sombre chez lui, intriguant presque séduisant. Et elle comptait exploité cette faiblesse. Analysant et manipulant ces victimes pour sa propre occupation. Harley n'était qu'une enfant qui aimait jouer avec ces jouets. Mais comme tout les enfants elles finissaient toujours par les casser, tous. Une fois le jouet usé il ne sert à rien. Une enfant qui s'ennuie s'achète de nouveau jouet et c'est ce qu'elle était en train de faire en quelque sorte avec cet homme mystérieux et pleins de secrets qu'elle comptait débusquer un par un pour les relancer au grand jour jusqu'à ce que son nouveau jouet soit rouillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Quand je m'ennuie il me faut une victime, pas de bol c'est toi. (Jace)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand on s'ennuie en cours (PV Rowan)
» Comment s'occuper quand on s'ennuie...
» Savez-vous ce que fait un clown quand il s'ennuie ...? Bang bang.
» Galerie de Artorias / Thalion dit le mec qui fais du graph quand il s'ennuie.
» Les quiz qui servent à rien qu'on fait quand on s'ennuie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND ::  :: Allston-