Partagez | .
 

 Catastrophe sur catastrophe [libre]

Promesse Halliwell
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : 19 ans
∞ race : Sorcière - Cupidon
∞ univers : Charmed
∞ messages : 64
∞ avatar : Emma Robert
∞ pseudo/prénom : Promesse - Laure

MessageMar 27 Juin - 22:59

Le visage, de sa mère.. Elle en était restée sur le cul. Cette jeunesse, cette innocence. L’inconnu. C’est ce qu’elle avait trouvé dans son regard. Et même, plusieurs semaines après cette rencontre, la jeune sorcière était toujours aussi retournée par cette rencontre. C’était-elle, que lorsqu’elle était rentrée chez elle, après coup, elle n’avait pu que vider toutes ces tripes dans les toilettes. Cette échange l’avait bousculé, déboussolé, c’était peu dire. Elle en gardait des traces meurtries, au fond de son cœur. Son frère, était introuvable, bien sûr. Sans doute à péter de sa supériorité, pas loin. Et la seule chose qui lui restait, à elle, c’était une immense vide. Elle n’avait pas penser pouvoir un jour, se sentir plus seule, que la fois où son frère l’avait observer, une sourire moqueur sur son visage, alors qu’il venait de performer, avec ces pouvoirs, et qu’elle, restait là. Incapable de s’en servir. Ne voulant pas, s’en servir. Il s’était moquait, et l’espace de quelques minutes, elle avait cru voir la déception, dans le regard de ces parents. Sans doute était-ce vrai. Descendante d’une lignée de sorcier, de son père, et de sa mère, elle était incapable de faire le moindre petit tour.. Elle pouvait comprendre que ces parents puissent être déçu. Elle s’était senti seule, ce jour là, mais la solitude, qui la terrassait aujourd’hui, était bien pire. Parce que son frère n’était pas là. Et même s’ils se chamaillaient, même s’ils étaient toujours en train de se faire des coups bas, ils étaient là, pour s’entraider, se supporter.

En l’absence de son frère, l’incompréhension de sa mère, il ne restait que son père. Elle aurait du penser à la rejoindre plus tôt. Mais après les mésaventures avec le reste de sa famille, elle n’en avait jamais eu le courage. Elle devait le rejoindre. Elle réfléchi, quelques instants, et son lieu de travail se dessina dans sa tête. Sans doute serait-il encore là-bas, à cette heure. Elle s’apprêtait à se lever de son canapé, mais n’en eu pas le temps. Elle trébucha, et se retrouvait plat à cul dans des toilettes .. pour homme, à en croire l’homme qui venait de se retourner, remontant sa braguette, et qui la dévisageait. Et elle ne savait même pas ce qu’elle faisait là. Elle s’était trouver dans son salon, une minute, et dans ces toilettes, la suivante. Les joues rouges de honte, elle se précipita hors des toilettes, pour découvrir qu’elle avait atterri dans un café. Déjà, elle ne comprenait pas comment elle avait fais ça, alors qu’elle n’avait jamais usé de ces pouvoirs, et par conséquent, n’aurait pas du savoir se déplacer d’un lieu à un autre, de cette manière. Et en plus, ce n’était même pas le lieu qu’elle visait. Cela prouvait une fois de plus à quel point elle était nulle. A quel point elle avait pris la bonne décision de ne pas faire usage de ces pouvoirs. Les joues en feu, par la honte, les épaules recourbées, elle s’empressa d’aller s’asseoir à une table, pour par que le jeune homme trouvé dans les toilettes ne se plaigne d’elle. Et maintenant qu’elle était installé, autant en profiter. Elle commanda un chocolat chaud. Elle se contenta d’attendre sa consommation, alors qu’un gamin – de 10 ans mais un gamin quand même – s’amusait à courir partout. Et bousculait tout le monde. Et quand ce fut elle, qu’il bouscula, elle ne retient pas sa rancœur, envers les gamins. Elle n’aimait pas ça du tout. « Démon » Le gamin s’arrêta, la fixant, quelques instants, avant de se transformer, littéralement, sous ces yeux, en démon. D’accord, elle avait pas de chance, vraiment pas. Elle ne s’était même pas rendu compte avoir une fois de plus, user de ces pouvoirs. Pour elle, ce n’était qu’une malchance, d’être en effet, tombée sur le seul gamin qui avait des pouvoirs. Et quand la boule de feu parti en sa direction, elle eu à peine le temps de se jeter derrière la banquette pour se protéger, alors que les autres commencer à crier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neville Longbottom
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : 20 ans
∞ job : Botaniste
∞ race : Sorcier, sang pur
∞ univers : Harry Potter
∞ messages : 88
∞ avatar : Matthew Lewis
∞ pseudo/prénom : Slana

MessageMar 18 Juil - 0:56

Le jeune sorcier avait besoin d’une pause. Il reposa son Mimbulus Mimbletonia dont il était si fier sur le présentoir. Il l’avait depuis sa cinquième année et elle était toujours intacte ayant poussé juste comme il faut, Neville avait réussi à la reproduire comme il l’avait espérer et tant parlé à ses amis ce fameux premier septembre dans le train en direction de Poudlard. Il sourit en repensant à ce jour là, c’était avant que la guerre ne commence, avant Ombrage, avant l’A.D, une année qui avait changé bien des choses dans sa vie comme dans celles de ses amis. Ici à Neverland, les choses étaient en quelques sortes plus simples, il devait bien l’admettre, il était heureux. Il avait cette merveilleuse jardinerie, ses amis à proximité, il voyait sa grand mère juste comme il faut et surtout il y avait cette demoiselle dont il était de plus en plus impatient de revoir. La vie souriait pour la première fois à Neville Longbottom et il était bien décidé à en profiter un maximum.

Il quitta la jardinerie, la laissant au bon soin de son apprenti après c’être assuré d’avoir scellé la serre magique d’un sortilège, si il rentrait et qu’Henry avait été mangé par une plante il se demandait bien ce qu’il pourrait dire à ses parents. Désolé, il c’est fait mangé, mais la plante à rejeté ses chaussures, vous lez voulez ? Pas très bonne idée comme idée. Il marcha longuement dans la rue pour prendre l’air, resserrant sa veste à mesure autour de lui, c’était comme si les sortilèges que lui et les autres n’avait pas fait beaucoup d’effet, le dôme était toujours aussi instable, sans parler du temps. Ça se refroidissait et Neville savait qu’un orage n’allait pas tarder à éclater. Il entra dans un café quand les premières gouttes commencèrent à tomber. Il alla au comptoir, sur le point de commander une bière au beurre il se retenu et demanda simplement un thé vert et s’installa à une table sans faire attention à ce qu’il se passait tout autour.

Neville était perdu dans ses pensées, pensant à la jolie Rose lorsque du bruit le fit relever la tête. Il vit se gamin se transformer en démon et la foule se mettre à crier dans tout les sens. Des boules de feu fusèrent et la fille qu’attaquait le gamin se protégeait derrière une banquette. Neville sortit sa baguette et la rejoignis comme il pu, évitant les boules de feu du mieux qu’il pouvait. Il montra sa baguette à la fille une fois qu’il l’eu rejoint « je peux vous aider peut-être ? » Une nouvelle boule de feu plongea directement sur eux. « Protego » La boule rebondit sur la bouclier « pourquoi il en a après vous ? »


ça aurait pu être moi
MP sur la boite de Tenth, ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Promesse Halliwell
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : 19 ans
∞ race : Sorcière - Cupidon
∞ univers : Charmed
∞ messages : 64
∞ avatar : Emma Robert
∞ pseudo/prénom : Promesse - Laure

MessageMar 12 Sep - 16:51

Ce gamin c'était transformé sous ces yeux. Vraiment. Elle ne comprenait pas, de quelle manière une telle chose pouvait être possible. Enfin, qu'un démon, se cache sous une autre identité, ce n'était pas rare, mais sous celle d'un gamin, d'à peine quelques années ? C'était traitre. Et cruel pour les parents. Et pour Promesse aussi, qui n'avait aucune idée de ce qu'elle devait faire ? Elle ne s'était encore jamais retrouvé dans une telle situation. Face à un démon. Elle n'était même pas certaine de pouvoir aller piocher dans ces pouvoirs. A coup sur, cela allait empirer la situation. Mais elle ne pouvait pas juste rester là, à attendre que ce démon, en finisse avec elle. La boule de feu, qui avait effleurer son bras, l'avait déjà bien assez brûler, sans que cette bête immonde, réussisse à avoir sa peau. Il lui fallait un plan. Mais elle n'en avait pas. Aucun. Elle n'était pas prête pour ça. Elle était sous le choc, encore, d'avoir vu un gamin, se transformer en un horrible démon. Elle n'arrêtait pas de revoir cette image, sous ces paupières closes. Une tête de jeune garçon, déformée par la laideur du démon. Caché derrière sa table, elle ignorait quoi faire. Ses mains tremblaient, son ventre se tordait de manière douloureuse, face à l'appréhension. La prochaine fois, elle écouterait sa mère, voir même sa grand mère, lorsqu'elle voudrait lui apprendre à se défendre. Parce qu'elle avait comme l'impression que c'était une première, mais pas une dernière. Elle lâcha un cri, lorsqu'une personne se retrouva à ces côtés. Proche. Un peu trop. Elle se recula, sur la surprise, avant de se jeter dans ces bras, lorsqu'une énieme boule de feu, passa proche d'elle. Elle s'écarta, à peine, de quoi pouvoir voir l'homme qui l'avait rejointe, mais en même temps,, rester à l'abri, derrière son bouclier de malheur, une table de restaurant. Ces yeux se posèrent sur sa baguette. Elle fût soulagé, à peu près. « Dites-moi que vous êtes aussi bon sorcier que mon père » Il ne devait sans doute pas savoir à qui elle faisait allusion, mais elle avait pris à voix basse. Si sa mère, était comme elle, une descendante des Halliwells, et n'avait besoin d'aucune baguette magique, ce n'était pas le cas de son père. Ce n'était pas pour autant qu'il n'était pas un puissant sorcier. Prenant appuie sur ces genoux, il fallait d'abord qu'elle vérifie que personne n'était en danger. A peine avait-elle fais dépasser ces yeux, de la table, qu'une énorme boule de feu se dirigea vers elle. Elle remercia en silence, le sorcier d'avoir construit un bouclier de protection, l'empêchant ainsi de se faire cramer sur place. Elle se laissa retomber, les yeux exorbitaient. Elle ne savait pas comment elle allait pouvoir se sortir de là. Parce que bien entendu, la porte se trouvait à l'exact opposé de la planque de misère. « J'en ai aucune idée. Il était là, au milieu du passage, je l'ai traité de démon, comme n'importe quel gosse pourri gâté, et pouf, d'un coup s'en était un » Et elle supposait qu'il n'avait pas apprécié qu'elle crache sur lui. « Vous n'auriez pas un sortilège, qui l'empêche de nous attaquer, ou quelque chose comme ça, qu'on se tire d'ici ? » Elle n'avait que peu d'espoir. C'était trop facile, pour que ça fonctionne comme ça. « Vous auriez mieux fais de partir. Ce n'est pas utile que vous mouriez avec moi » Car comme s'était parti, elle voyait assez mal, de quelle manière elle pourrait s'en sortir. Alors l'aider lui ? Ca allait être dur.



i hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand. i  learned that courage was not the absence of fear, but the triumph over it. The brave man is not he who does not feel afraid, but he who conquers that fear. ▲ (Contact messagerie sur Paige, ici)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Catastrophe sur catastrophe [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville
» Reflexions de Castro sur la catastrophe du 12 janvier, émouvant hommage à Haiti
» Catastrophe: Trois enfants tués dans un glissement de terrain au Cap-Haitien, Mi
» Une catastrophe ambulante ?
» Retour en catastrophe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND ::  :: Forest Lawn-