Partagez | .
 

 Message des morts — Aria

Charley Davidson
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : 30 ans
∞ job : Détective
∞ race : faucheuse/déesse
∞ univers : Charley Davidson
∞ messages : 26
∞ avatar : Karlie Kloss
∞ pseudo/prénom : Noémie

MessageMar 27 Juin - 15:28

Il est parfois impossible de faire terre les morts. J’en avais quatre dans mon bureau qui parlait dans tout les sens. Chacun voulait que j’aille voir sa femme, sa soeur, son ex… des conneries du genre en gros, mais il n’y avait pas qu’eux, il y avait aussi un vivant, en chair et en os, devant moi qui cherchait à m’expliquer ce qui l’avait poussé à venir me voir. C’était dur pour moi de suivre toutes ses conversations en même temps : voyez vous… vous devez… ma fille à…Allez voir mon mari… disparu… Mes parents ont besoin de vous… je toussote pour faire comprendre au fantôme que c’est au vivant que je souhaite parler mais il ne semble pas ravit de min intervention, l’un deux disparait et les autres finissent par se taire : mais je sais qu’elle n’a pas fugué, les policiers répète cela sans cesse, mais je la connais, je sais que ce n’est pas ça. Je sais que quelqu’un l’a enlevé. » Je regarde ce pauvre homme avec compassion, il n’y a rien de pire que de savoir son enfant au main d’un autre. J’avais vu nombres de parents comme lui défilé à la recherche de leur enfant, certain savait vraiment, d’autre espérait juste que leur enfants ne les avaient pas tout simplement fui. J’essayais de rassurer ce père de famille, assurant que je prenais l’affaire et que j’allais mis plonger dès ce soir. Il repartit en me remerciant, les larmes aux yeux « ramenez moi ma petit fille s’il vous plait Mademoiselle Davidson. » « Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour qu’elle rentre à la maison Monsieur Harris. » Elle y referma la porte devant lui. Aussitôt les fantômes se remirent à parler. Je sifflais un grand coup « chacun son tour », je donnais la parole à la blonde sur la droite « J’aimerai que vous transmettiez un message à mon mari, dîtes lui de ne pas oublier son anniversaire une nouvelle fois, il comprendra. » Et elle me traversa, je vis toute sa vie défiler devant mes yeux, son nom, ses enfants et son mari. Je notais rapidement l’adresse et le nom sur un post-it me tournant ensuite sur le petit garçon « à toi.. » il pleurait, mort trop tôt, je savais qu’il avait été malade toute sa vie, son fantôme portait encore les vêtements de l’hôpital et son crâne était chauve « dîtes leur…dîtes leur juste de vivre, vous voulez bien ? À mes parents…je veux qu’ils soit heureux. » « Je leur dirai. » Et il passa à son tour. Réapparut alors l’autre vexé de tout à l’heure « c’est mon tour maintenant ? » Je soupirais « oui allez-y. » « J’ai quelqu’un à aller voir, c’est très important, j’ai un message à transmettre mais il y aura des questions, alors je ne traverserai pas, c’est claire ? » J’hochais la tête, elle me donna l’adresse et un nom, Aria Montgomery. Visiblement je devais m’acquitter de cette tache maintenant, sinon elle n’allait pas me lâcher. Je pris le dossier de la jeune fille disparut, les différents post-it de mes messages à transmettre et quittait le bureau « À plus Cook’ ».

Je rejoignais Mystic Falls rapidement, le quartier n’était pas très fréquenté à cette heure de la journée. Je garais ma Chevrolet sur le côté et en sautait pour rejoindre l’appartement que la fille m’avait indiqué. Elle hurlait presque dans mes oreilles et j’avais franchement envie de lui dire de la fermer, mais je ne voulais pas provoquer une crise cardiaque à la mamie qui traversait en face. D’ailleurs, je lui souris, et elle me fit la grimace, décidément ses vieux ne changeront jamais. J’entrais dans l’immeuble, pressé par la blondasse qui me suivait en rabâchant des trucs inutiles, je montais les marches, pour arriver enfin devant la porte, qui s’ouvrit quelque seconde plus tard « Aria Montgomery ? Charles Davidson, Détective privé. Auriez-vous du temps à m’accorder ? J’ai un message à vous transmettre de… » Je me tournais vers le fantômes réalisant que je ne connaissais pas son nom, j’hochais la tête « un message de CeCe. » C’était pas un nom ça ? Si ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Montgomerry
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : 23 ans
∞ job : Editrice
∞ race : Humaine
∞ univers : PLL
∞ messages : 61
∞ avatar : Lucy Hale
∞ pseudo/prénom : Promesse - Laure

MessageJeu 10 Aoû - 14:20

Son histoire d'amour – si, elle s'en rendait compte aujourd'hui, une histoire d'amour avait au moins existé – avec Liam, était fini. Elle lui avait brisé le coeur. Rien qu'au son de sa voix, elle l'avait deviné. Elle avait senti la peine, les larmes refoulées. Et ça avait brisé quelque chose en elle. Elle s'en voulait, d'avoir été aussi égoïste. D'avoir essayé quelque chose, alors qu'Ezra n'était pas sorti de mes pensées. C'était une erreur. Elle n'avait jamais voulu être l'auteur de ces souffrances, mais était peut-être celle qui avait fais plus de dégâts dans son coeur. Elle s'en voulait. Se trouvait égoïste, de n'avoir pensé qu'à elle. Elle n'arrivait pas à croire qu'elle avait supprimé un avenir certain, avec Liam, pour se lancer dans une histoire, qui, peut-être ne passerait même pas une semaine. Son avenir, avec Ezra, n'avait jamais été certain. Elle en savait quelque chose, parce qu'ils s'étaient lancé plusieurs fois, dans cette folle aventure, et que ça n'avait jamais marché. Pourquoi aujourd'hui cela serait-il d'une autre manière ? A- était toujours dans leurs pattes. Mais sans savoir pourquoi, au fond de son coeur, Aria croyait que cette fois, ça allait fonctionner. Que leur histoire avait de l'avenir. Mais elle n'était pas encore prête à revenir voir son ancien professeur. Sa discussion, avec Liam l'avait bouleversé. Elle avait besoin d'un peu de temps, avant de lui rendre visite. Besoin de souffler. Elle aurait bien appelé Hanna, mais celle-ci était introuvable. Et même si elle avait une grande confiance en Spencer, et Emily, c'était avec Hanna, qu'elle partageait ce genre de chose. Parce qu'au vu de sa propre situation, Hanna comprendrait mieux que ces autres amies.

Un coup, donné à la porte, sortie la jeune femme de ces pensées, dans lesquelles, elle s'était enfermé. Elle n'avait pas envie d'être dérangé. Aurait bien laissé frappé, jusqu'à ce que cette personne déguerpisse. Mais c'était peut-être urgent ? Avec la chance qu'elle avait, si elle n'allait pas ouvrir, elle se retrouverait au poste de police. C'était courant, de toute manière. Avec un soupire lâché d'entre ces lèvres, elle se leva de son canapé, pour ouvrir à la jeune femme qui lui fit fasse, une fois la porte ouverte. Elle devait être un peu plus vieille qu'elle. Et bien qu'elle portait sur son visage, de lourde tache, elle avait l'air plus enclin qu'Aria, à prendre la vie comme elle venait. Aria aurait aimé pouvoir penser ainsi. Mais c'était un peu au dessus de ces forces, pour l'instant. Tant qu'Hanna ne serait pas revenu. « Je ne crois pas que... » Que quoi ? C'était pas le bon moment. Elle n'avait pas non plus envie de lui accorder son temps. Elle ne voyait d'ailleurs pas pourquoi une détective privé, venait frapper à sa porte. Non, ce n'était pas logique. Mais lorsqu'elle acheva sa phrase, cela coupa Aria dans toutes ces réflexions. Son visage se décomposa. Comme à chaque fois qu'elle entendait ce nom, dans une conversation. Elle ne voulait plus jamais entendre parler d'elle. Il lui fallu un temps, pour se remettre de cette déclaration. « Charlotte est morte » Elle essaya de garder un certain aplomb, mais sa voix se brisa, sur le dernier mot. « C'est une blague de très mauvais goût. » Elle jeta un dernier coup d'œil à la jeune femme. Elle se demandait quand même, comment elle pouvait être au courant de ces mésaventures avec Charlotte, Mais elle préférait ne pas le savoir. Elle était déjà en train de refermé la porte, prête à laisser sa derrière elle.




Les gens ne sont pas des poupées, tu ne peux pas jouer avec et ensuite les remettre dans la boîte quand tu en as fini avec eux. .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Message des morts — Aria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Message des morts — Aria
» Les morts prennent parfois plus de place que les vivant dans nos coeurs /Anti/
» Message from Barak Obama
» Pas de message d'activation
» Tuto pour peindre les morts.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND ::  :: Allston :: Mystic Falls-