Partagez | .
 

 kill the beast ! + ft.vi

Toothless
dragon
avatar
dragon


∞ âge : normalement 22 ans selon Valka, il a l'apparence d'un homme plus agé d'une dizaine en plus facile
∞ job : voleur de poisson professionnel + alpha des dragons de burk + no job à neverland
∞ race : dragon ? humain ? non-non, dragon dedans, humain dehors
∞ univers : dragon (HTTYD) - dreamwork
∞ messages : 59
∞ avatar : billie j. armstrong
∞ pseudo/prénom : shirosaki

MessageLun 26 Juin - 14:57





Les journées se ressemblaient toutes au fin fond de la forêt. Il attendait la nuit patiemment, le regard levait vers le ciel. Qu'attendait-il ? Il ne savait pas trop. Il pensait encore qu'Harold viendrait le chercher. Qu'il l’emmènerait avec lui, loin d'ici. Qu'il lui dirait de ne pas avoir peur et qu'il le protégerait. Il se faisait peut-être, il n'en savait rien. Toothless ne pouvait que pousser un léger soupir de tristesse, venant reposer sa tête sur ses bras croisées. Il demeurait assis, loin du monde. Le soleil déclinait pour laisser place aux étoiles, offrant ainsi une vue magnifique. Le dragon était à la cime d'un arbre, son agilité lui permettait de grimper. Sa volonté de se cacher, de trouver le courage de s'isoler. Il avait relevé ses lunettes de soleil pour profiter d'un maximum de cette vue. Il ne voyait qu'un amas de couleurs s'entremêlant entre elles dans une nuance allant du vert au bleue. Les dragons n'ont pas la même vision du monde. Il ne voit pas toutes les couleurs, ne discernent pas toutes les formes. Une vision thermique en quelque sorte où les silhouettes des êtres vivants se dissociaient du lot avec l'orange. Les personnes dangereuses en avait encore une différente parce qu'elles bouillonnaient de haine, apparaissant rouge tel un signal d'alarme. Là, il n'y avait rien hormis une vaste forêt à ses pieds et un soleil couchant. L'hybride demeurait assis, les bras croisés et un air songeur. Il avait faim. Il était fatigué. Il avait soif. Il s'était fait avoir, n'osant même pas toucher aux poissons qu'il avait ramassé que cette femme avait semé pour le trouver.
Il pourrait aller en ville ? L'idée lui paraissait infaisable. Quoi que, la nuit, les passants et autres devraient être moins nombreux pour admirer sa magnifique allure de garçon débraillé. C'était une possibilité. Ce morceau de métal qui commençait à ne faire qu'un avec sa peau lui faisait un mal de chien. Il était venu masser son cou, espérant atténuer cette sensation d'étouffer. Il ferait mieux de descendre de son perchoir. Après tout, il n'était pas à l'abri d'un autre drôle d'oiseau hasardeux. Il s'était levé, ne craignant pas d'être pris de vertiges, debout sur sa branche et les bras grands ouverts. Cela lui faisait du bien. Non seulement il s'étirait, mais en plus il caressait la douce impression de voler même dépourvu d'ailes.

Un instant en suspend dans ce temps déréglé et puis, il avait fini par descendre. Les plus faibles ramages de son arbre avait craqué légèrement avant que ça ne soit la masse du garçon débraillé qui fasse du bruit à la réception. Il avait pris son sac à bandoulière, se dirigeant vers la ville. Les lumières tamisées lui permettaient de ne pas se trouver trop éblouis même s'il voyait de multiple petite lueur oranger de son point de vue. Un point de vue lui-même adoucis par le noir des carreaux qu'il avait sur le nez. Par où commencer ? Les rues étaient vides, seules les plus tardifs passaient de temps en temps. Commencer par trouver à manger ? Il s'était introduit telle une ombre chez le poissonnier, celui-ci avait la fâcheuse tendance de laisser la porte de derrière ouverte pour les livraisons matinales. Une aubaine donc. Le dragon s'était servi, grignoter aussi de temps en temps. Il mange le poisson cru, oui. La flemme de le faire cuire. Surtout que le saumon n'en est que meilleure légèrement salé et cru. Puis, il avait fini par ressortir, l'air bien moins méfiant. Il n'avait eu qu'un sursaut en entendant des personnes rires. Ivres sans doute. Pour preuve, ils n'avaient même pas eu le reflex de tourner la tête en entendant quelque chose se plaquer dans l'ombre contre le mur. Toothless devait rester un mythe. Le Croque-Mitaine de ce village. Il attendait qu'ils s'en aillent pour sortir, reprenant son petit marché en ville.
Le bruit de l'eau coulant avait atteint ses oreilles, attirant l'attention du dragon. Oh ! Une fontaine ! Non, ce n'était pas raisonnable … Mais quand même, le Furie Nocturne adorait jouer avec l'eau. En plus, le sel de son butin lui avait asséché la gorge. Un petit coup d’œil à droite, un autre à gauche, il avait craqué. Il était allé vers la fontaine pour d'abord y boire et puis finalement, se mettre à jouer avec l'eau. Il y avait plongé sa tête pour voir ce qu'il y avait à l'intérieur. Sentant que ses pieds ne touchaient plus le sol et que seul ses mains apposées sur le rebord de celle-ci lui permettait un appuie. Ah oui, c'est vrai. Il est plus petit ainsi. Pourquoi il y avait des pièces au fond de la fontaine ? L'or et les objets brillants ne l'avait jamais attiré. Un moment d'inattention alors qu'une ombre s'approchait derrière lui d'un air menaçant. Il devrait se retourner, il devrait cessé de se montrer aussi insouciant. Pourtant, il continuait alors qu'une lame se retrouvait pointé en direction de son dos, prête à frapper. Toothless, c'est le moment de remonter, maintenant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violet
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : 20 ans
∞ job : Tueuse de vampire
∞ race : Humain : Tueuse de vampire
∞ univers : Buffy
∞ messages : 160
∞ avatar : Felicia Day
∞ pseudo/prénom : Slana

MessageMar 27 Juin - 14:06


Cela faisait plusieurs semaines qu’on parlait de massacres en ville et de phénomènes étranges. Ils semblait coïncider les uns avec les autres, j’avais alors fini par en conclure qu’ils étaient l’oeuvre d’un seul et même démon. On rapportait qu’il volait de la nourriture particulièrement salé, mes recherches m’avaient alors conduit vers une sorte de démon poisson pouvant prendre l’apparence d’un homme. Je tournais encore une page du livre pour lire les caractéristiques de ce démon. Si je n’étais pas bientôt prévenu sur sa position, je finirai par partir en traque plutôt qu’en simple chasse. Je ne pouvais pas laisser les choses continuer ainsi plus longtemps, il était temps que j’intervienne. J’étais même sur le point de le faire quand enfin mon téléphone sonna “Vi… dans la rue piétonne ? …. Du poisson ?…. Okay très bien, j’y vais tout de suite, merci… oui tu seras payé, charognard." je raccrochais sans plus de politesse. Je pouvais enfin laisser tomber mes livres. Les refermants rapidement, j’attrapais une hache et ma veste et me voilà parti à la recherche de ce monstre. Etonnamment, au château, personne ne se porte volontaire pour m’accompagner. Je sort donc seul, empruntant la première voiture que je trouve avec les clés dessus, imprudente avais-je envie de hurler au château pour la propriétaire de la voiture. Un jour plus aucunes voitures ne seraient utilisable dans cette cours, puisque qu’on nous les auras toutes volé, voilà pourquoi je n’en avais pas qui m’appartenait. Généralement j’empruntais celle de Buffy, mais elle était de sortie en soir, en pleine formation de nouvelle tueuse. Je quittais la cours de du château avec l’étrange impression d’être suivis.

Rejoindre la rue piétonne ne me prend pas bien du temps, j’ai rapidement trouvé la destination qui m’intéresse. Je passe voir le restaurateur qui m’apprend quelques petits trucs mais pas grand chose, il ne l’a pas vu. Je sais que c’est bien celui que je cherche puisqu’il a prit du poisson salé une nouvelle fois. Je commence alors à demander aux gens dans la rue s’ils n’ont pas remarqué quelque chose d’étrange dans les rues. Au bout de quelques minutes, une petite fille me dit en riant qu’un idiot joue dans la fontaine du centre ville. Intrigué par cette idée je m’y rend directement pour finalement apercevoir en effet un homme jouant comme un enfant dans l’eau. Il correspond aux diverses descriptions que j’ai pu récolter sur lui ses dernières semaines. Je sors ma hache de mon grand sac après mettre assurer que plus personnes n’est à proximité pour voir ce qu’il va se passer. Je laisse le sac sur le côté, tendant la hache dans sa direction, il me tourne le dos et ne fait clairement pas attention à moi, continuant ses batifolage. J’avance vers lui, mais soudain, cette sensation d’être observé me reprend, je tourne la tête dans tout les sens, pourtant, je ne voie personne. Je ferme les yeux me concentrant sur mon ouïe pour détecter quelque chose…rien. J’ouvre à nouveau les yeux, haussant les épaules, j’avais du rêver, et de toute manière j’avais mieux à faire. J’avançais vers la fontaine pour tuer mon démon. Je pointe la lame de la hache dans son dos “relèves toi, et pas de geste brusque ou tu rejoindras l’enfer avant même d’avoir bougé, c’est claire ?" Il se redresse doucement, sans geste brusque, je recule d’un pas “retourne toi" j’aperçois son visage, plutôt bel homme, mais je ne dois pas oublier qu’il s’agit du démon que je suis venu tuer ce soir. “tu n’aurais pas du t’en prendre à ses pauvres gens la poiscaille, tu vas rejoindre tes petits copains sous terre dans moins d’un minute." La hache tendu, j’attend qu’il réagisse, mais aussi étrange cela soit-il, il ne m’attaque pas, me laissant alors le loisir de le charger moi-même. Nan mais franchement, un poisson en enfer, ça doit chauffer les écailles non ? Je veux faire en sorte qu’il me montre son vrai visage, je l’entaille au niveau du bras, espérant qu’ainsi il me montrera de quoi il à l’air. D’un geste leste, et nullement agressif aussi étrange que cela soit, il donne un coup dans ma hache qui vole dans les airs. “tant pis, je vais faire sans…" Et je saute sur lui, grimpant littéralement sur son torse pour le pousser dans l’eau et commence à le frapper. Il est évident que je suis ici pour une seule et unique raison : le tuer.

Nous tournons légèrement sur nous même, je suis complètement tremper maintenant que nous luttons dans l’eau de la fontaine, certaine pièce même s’enfonce dans ma peau lorsque je me retrouve sous lui, mais rapidement je reprend le dessus. Lui donnant un coup de boule.
“foutu poisson"





I'm Slayer, bitch !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toothless
dragon
avatar
dragon


∞ âge : normalement 22 ans selon Valka, il a l'apparence d'un homme plus agé d'une dizaine en plus facile
∞ job : voleur de poisson professionnel + alpha des dragons de burk + no job à neverland
∞ race : dragon ? humain ? non-non, dragon dedans, humain dehors
∞ univers : dragon (HTTYD) - dreamwork
∞ messages : 59
∞ avatar : billie j. armstrong
∞ pseudo/prénom : shirosaki

MessageVen 30 Juin - 14:09





Il aurait dû s'en douter que ça n'allait pas être une bonne idée. Ça se sentait à des kilomètres à la ronde. Il n'avait pas été très discret à son arrivée alors, se promener dans les rues le soir … Encore moins. Disons qu'il avait plus de chances de passer incognito et qu'il venait de la louper. Pourtant, il n'avait vu personne qui pourrait le dénoncer. Il aurait sûrement vu quelque chose s'il avait prêté attention à ce qui l'entourer plutôt que de savoir combien de temps il pouvait tenir la tête sous l'eau sous cette forme et ses petits poumons d'homme. Pourtant, Toothless semblait heureux. Un peu idiot sur les bords, mais heureux. Il profitait de la fraîcheur de l'eau tout en se réhydratant, que demandait de plus pour une bestiole. Mais non, il avait fallu que cette gamine un peu plus loin le dénonce. Elle ne pouvait pas simplement passer son chemin et faire comme si de rien était ? Le dragon la sentait, cette soudaine fraîcheur dans le vent. Pas la fraîcheur revigorante, non-non. Le froid de la peur. Il était subitement alarmé, il sentait enfin que derrière lui, il se passait quelque chose qui allait sûrement lui coûter sa tête. Voilà pourquoi il n'aimait pas la ville. Parce qu'il y avait toujours quelqu'un pour lui gâcher son plaisir. Ils voulaient un monstre ? À force, ils l'auront à jouer les têtes brûlées avec lui. Aucunes onces d'agressivités. Malgré sa tête dans l'eau, il avait bien entendu un vague son gâché par les ondes de l'eau demandant à ce qu'il se redresse. Chose qu'il fit en cherchant le sol avec ses pieds et en se laissant glisser contre la pierre pour retrouver terre et se mettre debout. Il avait toujours ces signes, ses doigts glissant sur la pierre à défaut de la détruire comme il l'aurait fais avec ses griffes.
Il ne semblait pas comprendre, se contentant de faire ce qu'elle disait. En se retournant, on pouvait voir qu'il avait attrapé l'une des pièces de la fontaine entre ses dents. Il allait la manger ? Possible. Ou alors, il voulait juste la récupérer. Une pièce, c'est une pièce. Ne dit-on pas l'euro symbolique ? Il l'avait recraché sur le côté, la pièce venant s'écrouler dans un bruit fluet alors que le dragon analysait cette personne derrière ses lunettes de soleils. Pourquoi poiscaille ? Il jeta son regard de nouveau sur la fontaine, peut-être parce qu'il y en avait dans l'eau ?

Ce n'est qu'en sentant cette coupure à son bras qu'il avait enfin réagi. C'était pour sa tête qu'elle était là, pas pour les poissons. Mais alors, pourquoi elle parlait de poiscailles ? Toothless avait râlé de plus belle, réagissant de la même manière que sous sa forme écailleuse à savoir rugir. Un geste rapide, il avait donné une baffe en formant des serres avec ses doigts pour la désarmer. C'était la seule réaction qu'il avait eu. Montrer les crocs et se débarrasser de la menace. Cela n'avait pas suffi. Elle était revenue à la charge en lui grimpant dessus. Elle n'était pas lourde, c'était son équilibre qui était léger. Un pas arrière, puis un autre, il avait essayé de se rattraper, mais rien à faire. Le voilà contraint de retourner dans l'eau, de force cette fois-ci. Un plongeon douloureux. Les humains étaient si fragiles, c'est fou. Il avait mal et elle ne ménageait pas ses coups. S'il ne se défendait pas un minimum, elle allait le tuer. Toothless se débattait comme il pouvait, arrêtait un coup sur deux en lui saisissant un de ses poignets, mais un autre arrivé peu de temps après. Il commençait à suffoquer sous l'eau, à chercher son souffle. Alors, le dragon s'énervait petit à petit, perdant ses lunettes de soleil dans l'eau et dévoilant ainsi ses yeux de dragons. Ses grands yeux verts brillants qui fixaient cette femme. Un coup d'agacement et il avait échangé leur position, la maintenant contre le fond de la fontaine et lui, profitant de l'air. Une bouffée d'air fraîche, juste une... Et un retour dans l'eau, un front douloureux et encore ses râles animales émanant de sa bouche de temps en temps. Il devait fermer la bouche pour ne pas risquer que l'eau pénètre dans son œsophage et donc, qu'il se noie.
Il allait se noyer, c'est certain. La situation était critique alors il cherchait, tâtait son cou pour trouver cette foutue pierre. Cette furie monopolisait ses mains et ses reflex pour ménager les dommages. S'il avait une troisième main, ça n'aurait pas été du luxe. Puis finalement, il avait réussi. Il avait activé ce collier qui ressemblait plus à celui d'une chaîne de prison plutôt que d'un pendentif. La pierre violette s'était mise à briller et le dragon était apparu dans toute sa splendeur. Il avait un peu de temps pour profiter pleinement de sa véritable forme. Le dragon était toujours sur le dos avec cette rousse sur son ventre. Mais cette fois-ci, ce n'était pas un petit homme. Il était même difficile pour la fontaine de le contenir. Ce n'est pas comme s'il souhaitait y rester de toutes manières. Le dragon l'avait éjecté brutalement à coup de patte massive hors de la fontaine avant qu'il n'en sorte d'un pas léger malgré sa taille à son tour. Il s'était ébroué, suffoquant à cause de cette chose accrochée à son cou. Il fallait l'éteindre, cela était trop en si peu de temps. La pierre avait brillé de nouveau, l'homme revenant et récupérant ses lunettes de soleil pour les remettre sur son nez. Elle voulait continuer ? D'accord, mais il fallait lui laisser une petite minute. Il ne voulait pas aggraver sa situation en s'en prenant à une humaine un peu trop tarée sur les bords.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violet
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : 20 ans
∞ job : Tueuse de vampire
∞ race : Humain : Tueuse de vampire
∞ univers : Buffy
∞ messages : 160
∞ avatar : Felicia Day
∞ pseudo/prénom : Slana

MessageLun 10 Juil - 14:48


Affronter un démon poisson aurait dû être relativement simple. Armé d’une hache je n’avais qu’à lui faire rejoindre l’enfer une bonne fois pour toute. Je le cherchais depuis de nombreuses semaines maintenant et je ne parvenais toujours pas à la trouver, alors j’espérais bien cette soirée allait être la bonne. Si je ne revenais pas avec un morceau de poisson tranché j’allais encore être de mauvaise humeur pendant un long, très long moment. Alors dès que le téléphone avait sonné j’avais sauté sur mes pieds prêts à combattre. Je voulais ma tranche de poisson, ce soir, pas un autre jour.

C’est pour ça que j’avais été aussi rapide à me rendre au centre ville, pour finalement découvrir ce type dans la fontaine. Un poisson dans une fontaine, banale j’avais envie de dire. Légèrement de mauvaise humeur, je ne pris pas vraiment le temps de converser avec lui ni même de me présenter, pointant ma hache dans son dos, le poussant à se retourner pour nous entrainer finalement dans un corps à corps musclé et mouillé. J’avais du mal à comprendre, il ne faisait que se défendre, n’attaquant pas vraiment. Mais pas d’humeur à réfléchir, je continuais de frapper sans vergogne.

Mais soudain, une lumière venu m’aveuglé, elle provenait du coup du démon et alors, sans que je ne mit soin attendu, il c’était transformé. Je me retrouvais maintenant sur le ventre d’une tout autre créature qu’un poisson. D’un coup de pattes il m’éjecta de la fontaine et je voulais sur quelques mètres dans les airs avant de rouler avec douleur sur le sol en béton. J’allais avoir quelques bleus et mon jean était déchiré, ma jambe en sang, je la regarder, c’était bien ma veine, j’étais tomé sur une bouteille de bière abandonné. J’aurai pu maugréer là dessus pendant de nombreuses minutes, mais la vision qui m’était offerte me coupa le souffle. Muette fus-je pendant quelques secondes à le contempler..
“Un dragon…" Je n’en croyais pas mes yeux, les filles ne me croyais jamais lorsque je leur raconterai ça. Je chassais un démon poisson et je me retrouvais face à un magnifique dragon aux yeux tout doux et loin d’être menaçant, plutôt inquiet. Mes yeux tombèrent sur ma hache, non loin de moi, je regardais mes mains et cette créature alors qu’elle reprenait forme humaine. Ce collier autour de son cou, il semblait le serrer, comme un collier de prison. Mes yeux naviguèrent encore de la hache, à mes mains et à son visage. Qu’avais-je fais ? Je m’en étais simplement prise à lui, sans vérifier avant… J’avais attaqué un dragon bon sang ! Je ne comprenais plus rien à la situation.. Newt, oui Newt Scamander, c’était l’homme dont j’avais besoin, j’allais devoir le retrouver et lui en parler. Un dragon sous forme humaine, même moi, malgré ma non connaissance en matière de créature magique en dehors des démons je savais qu’il y avait quelque chose qui clochait.

Je me relevais, assez péniblement en fait, mais je l’avais bien mérité, j’aurai pu le tuer sans réfléchir une seconde. Qu’étais-je devenu ? Une des ses tueuses qui tue tout ce qui bouge, c’était la honte qui s’abattait sur moi. Je fis un pas vers lui, réalisant qu’il me prenant encore pour une menace. Je levais les mains, en signe de réédition, même, je retirais la dernière arme que j’avais sur moi pour la laisser tomber par terre, avançant d’un autre pas, les mains en l’air “Je…je suis désolé.. Je ne savais pas….je pensais que…" Mais me comprenait-il seulement ?  





I'm Slayer, bitch !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toothless
dragon
avatar
dragon


∞ âge : normalement 22 ans selon Valka, il a l'apparence d'un homme plus agé d'une dizaine en plus facile
∞ job : voleur de poisson professionnel + alpha des dragons de burk + no job à neverland
∞ race : dragon ? humain ? non-non, dragon dedans, humain dehors
∞ univers : dragon (HTTYD) - dreamwork
∞ messages : 59
∞ avatar : billie j. armstrong
∞ pseudo/prénom : shirosaki

MessageJeu 13 Juil - 14:51





Affronter quelqu'un tout court n'était pas dans son programme. Il ne comprenait pas ce qu'il avait fais de mal. Bon, hormis pour le poisson bien entendu qui n'était pas donné gratuitement en temps normal. Mais bon, ce n'est pas comme s'il avait volé quelque chose de précieux, non ? Il s'en serait prit à un habitant ou bien à une bijouterie, il comprendrait. Le dragon était un peu prit au dépourvu. Il pouvait seulement se défendre, ignorant l'entaille à son bras que cette folle furieuse avait faite pour le faire réagir. C'était une situation compliquée, d'autant plus que le manque d'oxygène commençait à se faire sentir. Il voulait sortir, il voulait s'en sortir aussi si ce n'est pas trop demandé. Et pour ça, il n'y avait pas grande possibilité. Avec ce corps d'homme, il ne pouvait pas se défendre. Pas aussi bien qu'en temps normal en tout cas. Il devait changer, transvaser. Elle pourrait y aller moins fort tout de même. C'est une coutume chez les femelles humaines de sauter sur les gens comme ça sans même réfléchir ? À se demande qui était le démon des deux. Pas lui en tout cas. Sa pierre s'était activée, laissant une lumière violette envahir l'eau et éblouir suffisamment pour masquer sa transformation. Lorsque celle-ci s'était dissipé, ces grands yeux verts fixés toujours la chasseuse, mais avec un air bien plus déterminé. Elle ne prenait pas de gants avec lui, il ne voyait pas pourquoi il devrait en prendre. Et puis, c'était seulement pour se défendre. Ce n'est pas comme s'il usait de sa force pour l'attaquer.
En premier lieu, sortir de cette fontaine. Toothless l'avait éjecté sans ménagement pour qu'elle bouge ses fesses de son ventre et qu'elle sorte. Ainsi, il pouvait s'assurer de sortir et de respirer en toute tranquillité. Le dragon avait seulement jeté un œil sur le côté pour analyser à peu prêt la distance qui les séparer. Une distance raisonnable. Suffisamment du moins pour pouvoir anticiper les prochaines attaques de son assaillante. Mais, ce collier l'étrangler, étouffer sa respiration déjà en déficit avec son séjour prolongé et forcé dans l'eau. Si bien qu'il l'avait réactivé pour rechanger. De nouveau, l'homme brun, trempé jusqu'au os et haletant en quête d'un souffle régulier et calme.

Il était dorénavant sur ses gardes, s'approchant à pas-chassé de son sac pour récupérer son butin et filer au plus vite dans la forêt. Il ne la quittait pas des yeux, elle et son arme un peu plus loin. Il avait senti l'odeur du sang, le sien cette fois-ci. Une punition divine en quelque sorte ? Elle l'avait coupé et attaqué sans chercher à savoir qui il était et voilà que sa jambe était entaillée par une bouteille qui traînait. Une sorte de punition oui, c'est ainsi qu'il le voyait. Ses ardeurs semblaient s'être refroidis, elle avait des gestes plus lents et plus posés. Elle restait une menace. Pour une première, on ne peut pas dire qu'elle y soit allée en douceur. L'homme-dragon maintenait les distances. Il ne cherchait pas à s'éloigner de la fontaine puisque maintenant, il savait comment s'y prendre si jamais elle retenait un assaut. À la place, sans la quitter du regard derrière ses lunettes de soleil, il était venu se nettoyer. Nettoyer son sang qui coulait encore de la plaie malgré ce plongeon forcé. Il se débarbouillait, appréciant la fraîcheur de l'eau sur les endroits où les coups avaient été donné. Chose qu'il n'avait pas pu faire juste avant.

Il comprenait très bien ce qu'elle faisait et ce qu'elle disait. Harold avait eu le même comportement la première fois. Alors, quand la dernière arme avait retenti sur le sol, Toothless s'était redressé, plus serein. Il jetait un œil vers sa jambe, puis vers la fontaine. Un échange qui signifiait que le dragon l'invitait à faire de même et à se nettoyer. Pour preuve, il avait de nouveau bougé, se mettant derrière la fontaine pour maintenir les distances de sécurité avec son sac sur le dos. Il la regardait faire, ne sachant quoi dire. Quel était le bon mot que les humains utilisait dans ces cas-là ? En même temps, s'ils en avaient moins à leur besace, ça serait plus simple. Son attitude était le carton de confirmation. Celui qui attestait de ce qu'il voulait qu'elle fasse. Elle n'était plus armée, il n'avait pas envie de se battre, il n'y avait donc rien à craindre. Même si Toothless était méfiant, mais ça c'est une seconde nature justifiable lorsque l'on sait qu'il a été chassé par les vikings et maintenant par cette ville.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violet
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : 20 ans
∞ job : Tueuse de vampire
∞ race : Humain : Tueuse de vampire
∞ univers : Buffy
∞ messages : 160
∞ avatar : Felicia Day
∞ pseudo/prénom : Slana

MessageDim 6 Aoû - 22:20


Si en sortant ce soir j’avais imaginé que je verrai une telle chose, je ne me serai pas cru moi-même. Peut-être même aurais-je pensé être folle. Et pourtant, je l’avais bien vu. Magnifique. Majestueux. Sa peau noire et ses yeux si vert, proche même de c’eux d’un chat faisant les yeux doux. J’avais eu envie  tomber à genoux et de le prendre dans mes bras pour le caresser, et surtout, me faire pardonner.  Il était si beau que ça m’avait coupé le souffle. Je n’avais jamais rien vu de telle. Puis, il avait repris l’apparence de l’homme que j’avais attaqué au départ. Je regardais le sang sur mes mains avec un remords énorme. Je fis un pas vers lui, puis un autre, cherchant à m’excuser, laissant tomber mes armes une à une sur le sol pour montrer que la menace n’existait plus. Je n’en étais plus une pour lui. Il n’avait rien fait, je ne lui ferais donc rien, plus rien. La seule fautive ici c’était moi. Et mes yeux trahissaient sans doute ma détresse de voir ce que j’étais devenu face à ça. Je me sentais mal, et mon cœur était en train de se briser. Quand étais-je devenu du genre à cogner d’abord et parler ensuite ? Je ne m’en étais même pas rendu compte, mais malgré tout, il sembla peu à peu perdre sa méfiance vis à vis de moi.

Il se rapprocha de la fontaine, commençant à nettoyer ses blessures, des blessures que j’avais moi-même réaliser sur sa peau. Je le regardais, totalement désemparé parce que j’avais fais, puis finalement, il m’invita à venir me nettoyer aussi. Je regardais la fontaine puis ma jambe. Je m’approchais à pas lent de façon à ne pas l’effrayer d’avantage. Puis doucement, de geste expert dû à l’habitude, je nettoyais la plaie. En la regardant de plus prêt je su qu’elle avait besoin de plus que de l’eau. Mes yeux se portèrent sur mon sac, échoué plus loin, puis de nouveau sur les blessures que j’avais infligées à ce pauvre dragon.

Je retournais vers mon sac, m’accroupissant devant pour en sortir quelques bandages et autres désinfectant. Puis je me rapprochais de lui, montrant ce que j’avais dans les mains, sans savoir s’il comprendrait où je voulais en venir. Je gardais tout de même une certaine distance entre nous, puis pour lui montre je désinfectais ma jambe, y passant ensuite un bandage. Puis avec un sourire timide, je m’avançais vers lui, tendant doucement les mains vers son bras, je m’arrêtais à cinquante centimètre de lui, lui laissant le choix de parcourir la distance qui nous séparait pour me laisser panser ses plaies. À lui d voir, je ne le forcerai à rien. “Je peux ?" murmurais-je à peine, ne sachant toujours pas s’il pouvait comprendre ce que je lui disais ou non, j’espérai que oui.  





I'm Slayer, bitch !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toothless
dragon
avatar
dragon


∞ âge : normalement 22 ans selon Valka, il a l'apparence d'un homme plus agé d'une dizaine en plus facile
∞ job : voleur de poisson professionnel + alpha des dragons de burk + no job à neverland
∞ race : dragon ? humain ? non-non, dragon dedans, humain dehors
∞ univers : dragon (HTTYD) - dreamwork
∞ messages : 59
∞ avatar : billie j. armstrong
∞ pseudo/prénom : shirosaki

MessageVen 11 Aoû - 17:32





Un conflit dans il n’en était même pas le précurseur. Pour tout dire, il ne savait même pas ce qui lui était tombé sur le coin de la figure. Si, une femelle rousse un peu nerveuse avec une hache. C’est tout. Pas plus de détail, tout juste des explications, une vague affaire de poissons. Toothless avait tout d’abord pensé que c’était pour le contenu volé de son sac, mais même pas. Elle l’avait traité de poiscaille, l’avait à moitié noyé dans la fontaine alors qu’il voulait juste jouer dedans à la base. C’est qu’il s’ennuyait à force de rester dans sa forêt, il fallait le comprendre un peu. Bon d’accord, ça allait être difficile s’il s’éloignait de la civilisation comme il le faisait depuis le début. Disons simplement qu’il prenait des précautions pour éviter ce genre de situation. Il n’y avait plus lieu de bagarre apparemment quand elle avait fini par réaliser à quoi elle avait à faire. Elle avait pu constater de ses propres yeux que non, ce n’était pas un mutant poisson bizarre, mais une toute autre créature. Créature coincée dans le corps d’un humain faible et fragile. Elle ne pouvait pas se rendre compte à quel point cela devenait pénible pour lui de devoir tenir sur deux jambes, paraître normal dans cette masse de bipèdes egocentrique et peureux. Il avait l’impression de se rabaisser à un niveau qui lui donnait mal au cœur et mal à sa fierté. S’il retrouve cette sorcière qui lui a fait, il lui fera chèrement payé, ça s’est garanti.
Il maintenait les distances de sécurité, ses sens étant toujours en alerte par crainte qu’elle n’use d’un autre stratagème pour lui sauter sur le dos et l’achever. Même s’il était sous forme humaine, il la fixait derrière les carreaux noirs de ses lunettes de soleil, les doigts cramponnaient à la pierre de la fontaine en guise de soutien. Elle était blessée, tout comme lui. Ils étaient à égalité maintenant, non ?

Pourtant, Toothless ne semblait pas du genre rancunier. Derrière sa bestialité naturelle, il avait aussi la faculté de se mettre à la place de ces humains. Et donc, de ressentir leur peur, leur crainte et les raisons qui les poussaient à prendre leurs armes. C’est à cause de cette faculté qu’il n’a pas été capable de tuer un viking. Tout comme Harold n’a pas été capable de tuer un dragon. Le seul problème, c’est la parole. Concrètement, un dragon ne pouvait pas parler. L’homme si. Si bien que les humains avaient un atout de force majeur. Celui de pouvoir communiquer plus facilement. Son espèce était des créatures incomprises parce qu’il ne pouvait pas communiquer clairement avec leur dialecte pour leur faire comprendre ce qu’ils ressentent et ce qu’ils pensent. Le Fury avait longtemps convoité cette faculté aux humains, à tel point qu’il était devenu le plus humain des dragons. Et maintenant, depuis son arrivée à Neverland, ça n’avait jamais autant sauté aux yeux. Alors oui, le dragon était quelque part triste pour elle. Il ressentait sa peine, sa honte et sa frustration. D’où le fait que Toothless la laissait approcher pour nettoyer sa plaie. Il ne savait pas que l’eau n’était pas un remède miracle. Il était guidé par la volonté de l’aider, c’est tout. Elle avait fini par s’exécuter, le brun souriant un peu avant de plonger ses doigts dans l’eau et de se laisser distraire par les ondes de celle-ci. Il voulait retourner jouer maintenant que le conflit était réglé, mais il ne connaissait toujours pas les intentions de cette chasseuse. Alors, quand elle est revenue avec un flacon bizarre sentant excessivement fort, il avait reculé un peu, ronchonnant. Il n’aimait pas cette odeur, mais elle approchait tellement doucement et avec de bonnes intentions que sa naïveté avait pris le dessus.
Il semblait d’avantage bouder comme un enfant, puis il avait fini par se montrer plus attentif, analysant ces gestes et ce qu’elle voulait faire avec ce produit en le reniflant. La curiosité était telle qu’il avait choisi de réduire cette distance de lui-même, s’approchant en silence avec cette démarche féline et le regard figé sur le bout de tissu. Il avait fini par s’asseoir à côté d’elle sur le rebord de la fontaine, cherchant à comprendre ce qu’elle voulait faire maintenant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violet
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : 20 ans
∞ job : Tueuse de vampire
∞ race : Humain : Tueuse de vampire
∞ univers : Buffy
∞ messages : 160
∞ avatar : Felicia Day
∞ pseudo/prénom : Slana

MessageMar 15 Aoû - 14:05


Je ne me reconnaissais plus, plus vraiment en tout cas. J’avais conscience que beaucoup de choses avaient changé ses derniers mois, ses dernières années même. Je n’étais plus l’adolescente stupide qui c’était un jour pointé chez Buffy à Sunnydale pour bénéficier de sa protection. J’avais muri, grandit intérieurement, et je n’avais pas remarqué cette carapace qui c’était doucement refermé autour de moi, me rendant plus froide et moins attentive. Du genre on castagne et on cause après. Ce n’était pas moi ça ? Si ? Je n’avais pas vraiment envie d’y croire, ça me blessait plus qu’autre chose. Quand étais-je devenu ainsi ? Il me faudrait en parler à Buffy, que je trouve une solution à ce problème, car à mes yeux s’en était un. J’étais blessé et j’avais blessé un être innocent par ma stupidité. J’osais à peine le regarder, ou plutôt ses blessures, la honte venait de s’abattre sur moi et je ne savais pas comment m’en débarrasser. En essayant de me racheter peut-être.

Pour ça, j’allais commencer par jouer les filles délicates. En premier, je nettoyais ma jambe comme il m’avait invité à le faire de façon à ne pas le vexé, puis je la désinfectais et la pansait tant bien que mal, avant de me tourner doucement vers lui pour l’aider à mon tour. J’avançais avec des gestes lents et délicats de façon à ne pas le brusquer, c’était à lui d’accepter, de savoir s’il voulait bien de mon aide ou pas. Finalement, il avait franchit les derniers centimètres nous séparant et ce n’est qu’à ce moment là que je réalisais avoir interrompus ma respiration. Elle repartie dans un long soupire de soulagement, puis avec une infime délicatesse je m’occupais de la plaie sur son bras en premier. Passant le tissu dessus  “ça risque de piquer un peu" , j’espérais qu’il n’allait pas s’enfuir dès que le tissu aurait touché sa peau. Si le désinfectant le faisait fuir, je m’en voudrais terriblement. Mais finalement, il semblait suffisamment calme ou endurant pour ne pas s’enfuir à toutes jambes. Après ça, je déposais un bandage sur l’entaille, enroulant délicatement son bras avec des gestes précautionneux. J’avais de toute façon déjà détruit la manche de son haut, alors j’en avais retiré les derniers vestiges pour faire ça au mieux. Puis je regardais où il pouvait en avoir d’autre. Visiblement, je lui avais légèrement ouvert l’arcade, alors tout aussi précautionneuse j’entrepris de m’en occuper.

Dix minutes plus tard, je me reculais doucement, rangeant mon matériel  “et voilà" . Je le regardais et saisis plus encore la situation en voyant ses bandages et pansement. J’étais terriblement honteuse. Je baissais la tête en signe de soumissions et de regrets  “je suis vraiment désolé."   Je relevais doucement la tête, caressant sa joue, plus comme une grande sœur ou une mère qu’autre chose, profondément troublé par ce qu’il venait de se passer. J’aurais beaucoup de mal à me pardonner, peut-être même ni arriverais-je pas. Dès que je rentrerai je me promettais de commencer un long travail sur moi même pour que ce genre de chose ne se reproduise jamais. Je ne me laisserai plus faire de la sorte.

Je venus m’asseoir à côté de lui sur la fontaine, pas trop proche non plus, histoire qu’il ne prenne pas peur. Pour la première fois depuis longtemps j’avais envie de pleurer et laisser exploser ma colère. Je n’avais pas demandé cette vie de tueuse, même si ce destin avait changé ma vie et avouons le l’avait rendu plus belle par ses rencontres, sans les filles et sans Buffy, je n’aurai peut-être pas vécu bien longtemps avec mes regrets éternels. J’étais une gamine quand je les avais rejointe, et elles avaient fais de moi la femme que j’étais aujourd’hui.   





I'm Slayer, bitch !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toothless
dragon
avatar
dragon


∞ âge : normalement 22 ans selon Valka, il a l'apparence d'un homme plus agé d'une dizaine en plus facile
∞ job : voleur de poisson professionnel + alpha des dragons de burk + no job à neverland
∞ race : dragon ? humain ? non-non, dragon dedans, humain dehors
∞ univers : dragon (HTTYD) - dreamwork
∞ messages : 59
∞ avatar : billie j. armstrong
∞ pseudo/prénom : shirosaki

MessageLun 28 Aoû - 13:05





Il ne pouvait pas l’aider. Dans le sens où il ne la connaissait pas suffisamment pour clamer que ce n’était qu’un stupide coup de tête. Qu’elle ne l’avait pas fait exprès, que ce n’était qu’un jugement hâtif parmi tant d’autre. Non, dans la tête du dragon, elle était belle et bien une tueuse, comme ces vikings stupides qui chassaient sans vraiment savoir. Et pourtant, il n’y avait pas de onces de rancœur dans les yeux du dragon. Car s’il cédait à ce genre d’ineptie, alors cela voudrait dire qu’il ne valait pas mieux qu’elle. Non pas victime d’une poussée d’ego, mais simplement de bon sens. Cela serait idiot de tomber dans la même faute qu’elle après tout, non ? Le calme était revenu et cela lui suffisait. Il se contentait de l’observer et de s’approcher une fois qu’il avait vu que ce n’était pas nécessaire d’être encore sur ses gardes à maintenir ses distances. Elle n’était plus armée, plus dangereuse donc, et elle tenait entre ses mains un flacon qui émanait une odeur forte. De quoi lui piquer légèrement les yeux. Il aimerait bien lui faire comprendre ce qu’il faisait ici, et pourquoi il volait. Mais, ça allait être difficile. Le dragon ne se voyait pas faire un dessin par terre pour illustrer les mots qui lui manquent. Alors à la place, il se laissait penser, un râle mécontent émanant de sa bouche à cause de l’alcool. Pourquoi ça piquait autant ? Pourtant, ça avait la même odeur que les médicaments de la vieille dans sa hutte.
Et puis, ce n’est pas comme si elle ne l’avait pas prévenu et que cela durait. Il avait simplement grogné un gros coup et puis, plus rien. Toothless la regardait, analysant le moindre de ses faits et gestes. C’est comme ça qu’il arrivait à apprendre et à comprendre les humains, en les regardant à défaut de savoir lire ou écrire. Comme quoi, il n’y avait pas besoin d’être un intellect pour comprendre les petites choses simples. Simple et qui pourtant, apportait beaucoup.

La rousse n’avait pas ménagé sa chemise, mais franchement, il s’en fichait pas mal. Il avait déjà l’allure d’un débrailler et il ne l’aimait pas de toutes manières. Il était trop serré là-dedans. L’homme qui n’avait rien d’humain gigotait doucement, ayant bien du mal à tenir en place. Et pas à cause du désinfectant, mais plutôt à cause du fait qu’il y avait son repas dans le sac et qu’il commençait à avoir faim avec tout ça. Mais comme elle avait l’air déterminé à soigner toutes ses blessures, il ne rechignait pas trop. Il s’était montré patient, ayant l’habitude quelque part qu’on le touche. Alors ce n’est pas une chasseuse en voie de rédemption pour lequel il jouait les effarouchés. Une fois qu’elle avait fini, il avait redressé un peu la tête, levant les yeux comme s’il pouvait voir ce qu’elle lui avait mis sur l’arcade. Ça le gênait, alors il s’était mis en tête d’y toucher pour l’enlever. Tout comme ce bout de tissu qui bandait son bras. Il avait attrapé l’une des branches du nœud entre ses dents pour pouvoir l’enlever en tirant dessus. C’était gentil, il ne pouvait pas dire le contraire. Mais, il n’aimait pas ça. Il semblait à un chat à qui on avait mis une collerette, cherchant à s’en débarrasser en grognant de nouveau un petit peu et à moindre mesure.

Il avait cessé ce cinéma en sentant cette main douce glisser sur sa joue. Toothless comprenait ainsi à quel point elle s’en voulait. Il s’était figé, ronronnant doucement pour lui faire comprendre à sa manière qu’il lui avait déjà pardonné son geste. Il sentait aussi que ses regrets étaient forts, puissant et qu’un grand fardeau traversé ses yeux. Alors, le dragon la suivait du regard, relevant brièvement le nez comme il l’aurait fait avec son museau. Puis, une fois qu’elle était assise, il s’était relevé pour aller chercher la bouteille de qui-pue qu’elle avait posé un peu plus loin. Il était revenu, sa moue stoïque toujours présente, le regard vacillant entre sa jambe et le produit. Elle ne semblait pas comprendre, alors il avait retiré sa chemise. Pour ce qu’il en restait et l’état dans lequel elle était de toute manière. Il l’avait entaillé en la coinçant entre ses dents, la déchirant définitivement en deux morceaux dont un de côté pour plus tard. L’autre, il l’avait recoupé en deux de la même manière et une fois le tissu prêt à l’emploi, il s’était stoppé quelques secondes, pensif. Il cherchait quelque chose. Ou du moins, il copiait ce qu’elle avait fait pour lui et ainsi, lui faire comprendre qu’il ne lui en tenait plus rigueur. Le qui-pue ! Cela lui revenait. Il avait repris la bouteille, la reniflant pour s’assurer que c’était la bonne et en vue de sa grimace, ça ne pouvait que l’être.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

kill the beast ! + ft.vi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Born to kill all lives...
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» Who is Josh Groban? Kill yourself!
» Kill points
» The Beast Below [OneShot 162X]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND ::  :: Allston :: Rue Piétonne-