Partagez | .
 

 [EVENT] Fête de la musique

Maire Walker
pnj
avatar
pnj


∞ job : maire de neverland
∞ race : humain
∞ univers : texas ranger
∞ messages : 186
∞ avatar : chuck norris
∞ pseudo/prénom : pnj

MessageSam 17 Juin - 15:20

Fête de la musique


***

La fête de la musique, chaque personne présente ici, a déjà assisté à une fête comme celle-ci, une fois dans sa vie. Et pour cette nouvelle année, le maire Walker, a organisé un énorme concert en plein air. Au menu ce soir, groupe Hard-Rock, Pop, Jazz, et bien d'autres encore.. De quoi régaler nos oreilles à tous. Un buffet froid, mis a disposition, pour quelques dollards à peine, vous permettra de ne louper aucune miette du spectacle. Le maire peut se réjouir, l'ambiance est à son comble, les habitants de Neverland, profite de cette petite fête du village, pour retrouver leurs amis, et passer un moment conviviale, entre eux face à cette belle soirée. Mais attention, avec cette météo capricieuse, l'averse n'est jamais loin.

***

Cet événement étant pour tous, cela signifie qu'un grand nombre de personnages posteront, à la suite, privilégiez donc les réponses courtes, pour que cela reste fluide. Et surtout, amusez-vous !



code par slana

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enchantedkingdom.forumactif.org
The Madman
alien
avatar
alien


∞ âge : 520 ans et des poussières., il va finir par arrêter de compter
∞ job : voyageur temporel, musicien et tout ça en temps complets
∞ race : timelord ou peut-être autre chose ? tu t'y perd dans le flot des hybridations. parlerais-tu à toi-même ?
∞ univers : doctor who
∞ messages : 313
∞ avatar : b.j. armstrong
∞ pseudo/prénom : shirosaki, c'est tout ce que vous serrez.

MessageSam 17 Juin - 17:50





Les mélodies, la seule chose qui semblait le rendre raisonnable, approchable. Son fantôme flânait encore dans le TARDIS. Il sentait sa présence, elle était là … Quelques parts. Elle voulait l'aider, le pousser à faire le pas. Il y a quelques jours, il s'était lié d'amitié à un groupe de musique dans la ville en plein cœur d'une boutique d'instrument. Une longue conversation sans queue ni tête, le sujet tenait bien trop à cœur au fou pour qu'il daigne à stopper ses mots. Et leurs états shootés lui avaient permis de capter le maximum de leurs attentions. Il voulait se défendre, ce brun perdu dans un monde triste et ordinaire. Il avait joué, la meilleure mélodie pour les séduire et frimer un peu. Il ne frimait presque jamais, il pouvait bien se le permettre dans la seule chose qui lui donnait une sentiment de détente. Le Requiem de Mozart, à la guitare électrique et dont les notes fluides de l'orchestre étaient parfaitement reproduites par ses doigts grattant les cordes. Il ne frimait pas vraiment en faites, il ne poussait pas la frime. Il était bien trop concentré. Pourquoi cette anecdote me direz-vous ? Et bien parce qu'il a été embauché. L'excès ne faisait pas partit de ses grandes habitudes. Il restait humble. Il avait l'intention de ne pas aller à cette fête. Car dès qu'il mettait les pieds dehors, les catastrophes s’enchaînaient. Il n'avait pas tout à fait compris pourquoi. Il n'avait pas fais le rapprochement, prit en compte le facteur hasard qui ne jouait pas en sa faveur. Il s'isolait car les probabilités jouaient en sa défaveur. Et cela ne lui déplaisait pas. Au fond oui, il voulait jouer. Il voulait voir d'autres mondes, aller dehors sans risquer de tuer quelqu'un. Mais tel un chat, il se plaisait aussi dans le confort de son vaisseau. Il relativisait, essayait de se consoler en se disant qu'il pouvait y avoir pire comme cage.
Et puis, durant sa promenade habituelle, les gars qu'il avaient rencontrés à la boutique avaient resurgis. Il avait été l'objet d'une dispute, d'une crise de jalousie de leur guitariste et il était partit bouder. Ils avaient besoin de quelqu'un ce soir pour le remplacer et comme ils s'étaient liés d'amitié avec lui, ils lui avaient poliment demander. Le fou demeurait allongé comme un pacha sur son fauteuil, à peser le pour et le contre. À se convaincre de décliner. Puis il avait fermé les yeux. Juste une fois. Juste une seule pauvre fois, te laisser l'occasion de faire ce que tu aimes. Et oui, il n'avait pas résisté longtemps. Il avait accepté et, il devait se faire à cette idée. L'heure trottait inlassablement, à une cadence qui faisait trembler les aiguilles. Il fallait qu'il y aille, il avait donné son accord, il ne pouvait plus faire machine arrière. Alors la veste en tissu de nouveau sur ses épaules, il était sortit de son TARDIS sans vraiment savoir quoi emmener. Il semblait perplexe, avant de finalement prendre son matériel. Une guitare de Jimmy Hendrix offert de ses propres mains. Un de ses trésors quand on connaît l'attache pour la musique du seigneur du temps. Tout comme il ne se souvenait pas. Il avait joué à Woodstock aussi, cette fois-ci pour bel et bien frimer. Plaire à Ruby, montrer jusqu'où il était capable d'aller pour elle. Il était le dernier debout, tel un gladiateur victorieux parmi les cadavres des perdants. Il était fier ce jour-là, parce qu'elle aussi était encore debout et le regarder faire avec des yeux pétillants d'émerveillements. Elle avait toujours eu ce comportement de petit fille. De Wendy fasse à son Peter Pan. Pan aussi était un peu de sa faute, mais ça, c'était une autre histoire.
Le voilà sur scène, apposant des œillères psychiques pour ne pas prêter attention à la foule. Il n'aimait pas la foule, il n'aimait pas se donner en spectacle. Trop longtemps traiter comme un hybride, une arme, un monstre pour avoir réussi à se débarrasser de cette sensation d'être exposer dans un Freak Show. Il avait mis les pieds une fois dans un tel endroit : le malaise était grand. Si grand que la volonté de venger avait pris le dessus. Il avait libéré les infirmes, les difformes aux prix du sang et de sa dignité. Il avait trop encaissé. Il était trop fragile mentalement pour être fort. Sa force n'est qu'un masque, un artifice. Les notes avaient fini par gronder sous la colère de ses souvenirs. Barns Courtney, Glitter and Gold, 2015, un gamin sympathique. Un peu perché sur les bords, seulement connu depuis Février 2017. Pourquoi il pensait à lui subitement ? La tonalité peut-être. Moins vieux et donc, plus susceptible d'être connu. C'était le cas. Le gars qui l'avait poussé à venir -gentiment car il y avait mis du sien aussi-, s'était mit à chanter. Il devait rester dans la perspective de ce souvenir. Ne pas se laisser intimider par la foule. Un besoin de se détendre en soi.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Skellington
undead
avatar
undead


∞ âge : Holà, trop vieux pour compter, aussi vieux que la fête d'Halloween en elle-même
∞ job : Anciennement roi et esprit d'Halloween, il est maintenant au chômage technique.
∞ race : Le plus sexy des squelettes (mort-vivant, cadavre doté d'une intelligence contrairement à certains humains quoi)
∞ univers : disney / burton / nightmare before christmas
∞ messages : 28
∞ avatar : gerard fucking way ♥
∞ pseudo/prénom : shirosaki, pour jouer un mauvais tour encore et toujours

MessageMar 20 Juin - 13:59





Qui dit fête dit également un Jack Skellington non loin de celle-ci. Il ne pouvait pas l'ignorer, cette ambiance. Il l'adorait, frétillait doucement à l'idée de pouvoir s'amuser. Seul, c'est vrai. À première vue, c'était le cas mais, c'était sans compter sur sa sociabilité macabre. Paraît de son plus beau costume, un costard noir, il avait encore du mal avec le principe d'avoir des cheveux et donc, de devoir se coiffer pour être présentable. Il s'était contenté de les renvoyer en arrière. Cela devait être suffisant quelque part, n'est-ce pas ? Il aurait voulu que Sally l'accompagne dans cette folle épopée festive. Elle ne disait jamais non pour aller avec lui, chose qui lui faisait toujours plaisir d'ailleurs. Qu'elle l'aide à choisir sa tenue, qu'elle sourit en le voyant faire le fier et qu'elle lui prenne la main pour l'emmener à la conquête de la Fête de la Musique. Quelque part, le ténor qu'était Jack éprouvait une certaine forme de familiarité avec cet événement. Le Roi Citrouille insistait le plus souvent pour que la musique accompagne Halloween, Noël ou même Pâque. Sauf que là, pas de poupée de chiffon à l'accompagner, pas même son chien fantôme. Il était tout seul. Ça ne semblait pas abattre l'hardi gaillard qui se rendait à la place d'un pas léger et rapide à la fois. Il prenait son temps bien sûr, les bras croisés dans son dos comme si cela l'aider à supporter sa vieille carcasse. Cela dit, il n'avait pas l'intention de se joindre à la fête. Ou du moins, de se l'approprier pour la mener à la baguette comme il l'avait fais avec Noël. Il venait en parfait touriste, voulant observer et voir de nouvelles choses. Peut-être que l'une d'entre elle lui permettra de s'inspirer pour la prochaine fête ? La curiosité du mort-vivant n'avait décidément pas de limites, même en dehors de sa dimension originelle. La mélodie lancée par cet homme en noir sur la scène était entraînante, fascinante. Ses yeux se figeaient sur lui. Il dégageait une aura étrange. Une aura intrusive et pourtant, avec une gaieté semblable à la sienne : macabre. Le sourire s'étira sur ses lèves alors que le zombie s'était mit à taper dans ses mains en rythme, visiblement entraîné par cette mélodie battante, tel des tambours de guerres.
L'odeur du sucré et de la fraîcheur était venue chatouiller ses narines. Jack se montrait de nouveau non-attentif à la musique. Il était partit se chercher à boire pendant que la foule s'agitait, levait les mains en lire et taper dans ses mains tout en suivant la mélodie lancée par le fou dans son élan de perte. Un stand, avec un choix industriel de sucrerie et de boisson. D'un naturel gourmand, il n'avait pas pu s'empêcher de prendre en s'attendant à ne rien donner en échange. Ses yeux s'étaient illuminés en goutant à la barbe-à-papa rose, très loin des filaments d'araignée dans son royaume habituel. Puis, il avait englouti la glace pilée rouge d'un traître. Ne ressentant aucunes douleurs, il n'avait pas senti ce coup de froid lui envahir la cervelle parce qu'il a été trop vite en besogne.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa Turpin
witch
avatar
witch
∞ âge : 19 ans (2 septembre 1979)
∞ job : Sans travail - essaie de former son handicap à la pratique des potions
∞ race : Sorcière semi-vélane
∞ univers : Harry Potter
∞ messages : 31
∞ avatar : Iga Wysocka
∞ pseudo/prénom : Elsy

MessageMer 21 Juin - 17:23

Ne pas voir est un handicap, tout le monde le sait. Mais dans certaines situations, comme pour écouter de la musique, la jolie Lisa, aveugle depuis quelques mois maintenant, vous dira que cela permet de se concentrer sur le rythme et la musique en elle-même, occultant totalement tout le superflus que sont parfois les clips et autres. Cela permet de vraiment ressentir la musique et c'est pour cela que la sorcière de bientôt vingt an se rend à la fête de la musique, afin de profiter d'une bonne soirée parce que même sans voir le show, elle pourra toujours l'écouter, voire danser. De plus, elle se dit que ce soir, tout le monde sera là-bas et il ne serait pas idiot qu'elle essaie de voir si, hormis Hermione, ou le professeur Rogue croisé dernièrement en ville, il n'y a personne d'autre qu'elle connait. Elle en profitera pour chercher un magizoologiste ou demander à Hermione, si elle croise la brune, afin de pouvoir s'occuper de son niffleur. Lisa l'a retrouvé en ville ou plutôt, la petite bête l'a retrouvée. Hors, depuis qu'elle ne voit plus, la semi-vélane a tendance à s'inquiéter pour la petite bête. Elle craint, chaque fois qu'elle lui trouve un comportement anormal, que cette dernière ne va pas bien. Elle ne sait pas pourquoi, à chaque fois, mais elle a l'intuition que ça ne va pas. Même quand la petite bête se porte comme un charme. Alors, dans une petite tenue estivale, la jeune femme arrive au parc et se dirige vers la musique qu'elle entend, pour se repérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Cooper
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : 17 ans
∞ job : lycéenne
∞ race : humain
∞ univers : Riverdale
∞ messages : 23
∞ avatar : Lili Reinhart
∞ pseudo/prénom : Slana

MessageHier à 17:35

J’ajuste ma queue de cheval, puis tourne sur mes talons pour quitter ma chambre. Je ne fais même pas signe à mes parents, ni même à Polly, cette mascarade m’agaçant profondément, je préfère les éviter un maximum.  Même si le regard implorant de ma soeur m’aurai presque fait me retourner, je claque la porte d’entrée derrière our rejoindre la rue. Tout le monde semble de bonne humeur ce soir, sauf moi peut-être. Je suis un groupe qui se dirige clairement vers l’attraction du soir, songeuse, je me demande ce que peut faire Jug ce soir, ou encore Veronica et Artchie, étaient-ils ensemble ? Peut-être, ses deux là faisait plaisir à voir, seul rayon de soleil au milieu de tout cela. Nous avions peut-être trouvé le meurtrier de Jason, mais c’était comme si tout était devenu pire encore. Les gens se méfiait les uns des autres et plus personne ne se faisait confiance. Je ne savais pas moi-même si je pouvais encore faire confiance à Jug depuis qu’il avait revêtu la veste des serpents.

Je secouais la tête, pour chasser mes mauvaise pensé. J’étais arrivée au parc sans même m’en rendre compte. Je traversais la grande pelouse pour me frayer une place parmi les badauds. Je fini par être bousculer par je ne sais qui et écraser les pieds d’une jeune fille d’environs mon âge  "Je suis désolé. Ça va ? Pas trop mal ?" J’indique le gros balourd derrière moi  "il m’a poussé"


être sauvé ?
Écoutez, vous l'entendez ? La musique ! Je l'entends partout, dans le vent, dans l'espace, dans la lumière. Elle est partout autour de nous. Il suffit juste de s'ouvrir a elle, il suffit juste d'écouter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[EVENT] Fête de la musique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La musique au Moyen Âge
» musique amerindienne
» Musique médiévale
» event coupe du monde la semaine prochaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND ::  :: Sunset Valley :: Parc-