Partagez | .
 

 - books friends (mione)

Theodore Nott
wizard
avatar
wizard


∞ âge : dix-neuf ans
∞ job : //
∞ race : sorcier à baguette
∞ univers : harry potter, movies and books
∞ messages : 152
∞ avatar : colton haynes
∞ pseudo/prénom : ghost.writer, manon

MessageJeu 1 Juin - 21:16


✩ ✩ ✩ ✩ ✩  
i can feel your breath, i can feel my death


Il poussa la porte de la librairie et, aussitôt, s’y sentit à son aise. Elle était agréable, avec ses meubles en bois et son parquet. Il y avait comme un air de familiarité qui n’était pas pour lui déplaire. Il ne se manifesta pas, arpentant l’entrée pour attarder son regard sur les babioles qui s’y trouvaient ici et là, avant de s’enfoncer un peu dans les lieux. Les différents rayons se succédaient, signalés à l’aide de pancarte et il prit quelques secondes pour faire le tour de l’ensemble avant de se diriger, d’un pas assuré, vers le rayon de littérature. Beaucoup étaient des noms qu’il ne connaissait ni de Salazard, ni se Rowena. Il fronça les sourcils en tirant un vieil ouvrage, à la couverture neuve et bien loin des ouvrages reliés de cuir auxquels il était habitué. Proust. C’était ce qui était écrit sur la couverture blanche. A la recherche du temps perdu. Son regard s’éclaira et il esquissa un sourire. Voilà la réponse qu’il lui fallait pour toutes les étrangetés de cette ville ! Parce que le temps, le sien, il l’avait bel et bien perdu. Il l’ouvrit, s’attendant à retrouver des informations essentielles sur la distorsion du temps, sur des formules liées à celui-ci et, surtout, sur une solution à son problème. Hélas, les premières lignes qu’il parcourut ne ressemblaient, en rien, à un livre de magie. Il était question d’une personne allongée et de son temps de sommeil, visiblement très rapide et complet. Theodore poussa un soupire avant de sauter quelques pages. Peut-être s’agissait-il d’une introduction, comme une préface, rédigée par l’auteur lui-même. Il savait que ça arrivait, très souvent, même. Toutefois, il était, une nouvelle question de grand-parents et du temps qu’il faisait à l’extérieur mais non pas du temps en tant qu’élément qui définissait l’heure ou le jour. Il ferma les yeux avant d’entendre des pas derrière lui. Sans doute un libraire, se dit-il avant de se retourner, prêt à héler la personne pour lui demander davantage de renseignement sur cet ouvrage étrange. « Excusez-moi, pourriez-vous… » Mais sa question demeura sans fin. Suspendue dans l’air, silencieuse. « Granger, » cracha-t-il presque, ses traits se déformant aussitôt qu’il finit d’identifier la sang-de-bourbe. Il n’était pas, en soi, surprenant de la trouver dans un tel lieu, mais qu’elle fût, elle aussi, à Neverland étant déjà bien plus surprenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione Granger
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : dix neuf ans
∞ job : libraire
∞ race : sorcière
∞ univers : harry potter
∞ messages : 192
∞ avatar : emma watson
∞ pseudo/prénom : alex, burning bruise.

MessageMar 13 Juin - 12:50


✩ ✩ ✩ ✩ ✩  
i can feel your breath, i can feel my death


Travailler à la librairie était beaucoup plus enrichissant que ses dernières semaines au Radley. Fini de faire la femme de ménage, fini de se faire draguer par des soûlots quarantenaires. Elle pouvait maintenant se plonger dans les ouvrages de son choix tout au long de la journée. Bon il fallait aussi s'occuper des clients mais on ne pouvait pas dire qu'elle battait des records de fréquentation. A croire que les habitants Neverland n'était pas très porté lecture. Mais ça lui convenait. Elle aimait cette ambiance calme, chaleureuse, sereine.. Elle s'y sentait en sécurité et vraiment chez elle. A chaque fois qu'elle descendait dans la remise, elle avait l'impression de retrouver un bout de Poudlard, avec tout ces ouvrages, ses herbes et autres instruments magiques. Quand elle avait découvert l'existence de cette pièce, elle était devenue une sorte d'obsession et elle ne cessait de la parcourir de long en large pour trouver quelque chose qui l'aiderait à retourner à Poudlard ou simplement retrouver ses proches. Mais au bout de semaines de recherche, elle en était toujours au même point : zéro.

Elle remontait rapidement de la remise voir si quelques lecteurs avaient afflué. Elle commençait à remonter la pièce avant de se faire héler par une des personnes présentes. « Nott ! » Elle hoquetait de surprise. C'était la première fois qu'elle rencontrait un visage familier. Bien évidement, un tas de noms étaient glissés avant Theodore mais malgré son dégoût apparent, elle ressentait un grand soulagement en le voyant devant elle. Tout n'était pas perdu. Il était la preuve vivante qu'un jour elle reverrait peut être ses amis. Elle eut une furieuse envie de le prendre dans ses bras et lui crier "merci d'être en vie" mais se ravisait rapidement. « Je suis extrêmement contente de te voir également. » lâchait elle, avec un sourire fin. Nott n'avait jamais été cruel comme Malefoy et ses compères pouvaient l'être. Il était plutôt solitaire et studieux, en soit des choses que comprenait totalement Hermione. Néanmoins, il restait un serpentard avec des idées bien arrêtés sur les moldus et les sang-de-bourbe, comme ils disaient. Elle pinçait les lèvres à cette pensée. « Comment... Ça fait longtemps que t'es ici ? » Elle ne pouvait s'empêcher de le questionner. Sa seule présence était la seule avancée qu'elle avait fait depuis des semaines.


daring, nerve, and chivalry.
Actually I’m highly logical, which allows me to look past extraneous detail and perceive clearly that which others overlook.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theodore Nott
wizard
avatar
wizard


∞ âge : dix-neuf ans
∞ job : //
∞ race : sorcier à baguette
∞ univers : harry potter, movies and books
∞ messages : 152
∞ avatar : colton haynes
∞ pseudo/prénom : ghost.writer, manon

MessageDim 18 Juin - 18:36

Il restait stoïque face à la sorcière. De toutes les personnes qu’il connaissait de Poudlard, il avait fallu que ce soit la sang-de-bourbe qui soit présente, elle aussi, à Neverland. Il hésitait entre l’envie de se lancer un sortilège d’oubliette ou bien faire demi-tour et ignorer qu’elle était là. Mais, après réflexion, il en vint à se rappeler que Granger, toute sang-de-bourbe qu’elle fût, était aussi, il l’admettait avec une grimace, très douée pour la magie. S’il avait une personne qui pouvait l’aider à comprendre quelque chose à ce qui lui arrivait et qui pouvait l’aider, ce ne pouvait être qu’elle. Et, quelque part, malgré l’impureté de son sang, Theodore préférait encore avoir à faire avec son savoir plutôt que devoir supporter les jérémiades de Weasley et l’insupportable Potter. Il pinça les lèvres. « N’exagérons rien, Granger. » Il n’allait certainement pas s’estimer content de la revoir – bien au contraire. Elle n’était pas la pire, mais n’importe qui d’autre aurait été préférable. La conversation aurait pu s’arrêter-là. Et sans doute aurait-elle dû. Il n’avait pas particulièrement envie de parler de la pluie et du beau temps avec une sang-de-bourbe, aussi intelligente soit-elle. Mais la curiosité de Granger était insatiable. Il afficha un air ennuyé. La vérité, c’est qu’il avait perdu le compte. Trop longtemps pour que sa santé mentale n’en soit pas affectée – preuve était qu’il se prenait à accepter de côtoyer une moldue. Il ne lui faudrait sans doute pas longtemps avant de capituler et de rejoindre les rangs de traîtres, s’il restait dans cette foutue ville. « Plusieurs semaines. Je crois. » Peut-être quelques mois, il n’en savait rien. « Et toi ? » La politesse l’avait obligé à retourner la question. Même si, au fond de lui, il espérait que Granger connaisse la ville depuis plus longtemps – assez, peut-être, pour répondre à ses autres questions. « Tout est différent ici. » Et par là, il ne parlait pas de la présence des moldus mais plutôt de leurs appareils bien loin de ce qu’il avait l’habitude de fréquenter. A commencer par ces téléphones portables qu’Effy tentait de lui faire prendre en main. « Tu sais comment on a pu débarquer ici ? Parce que crois-moi, j’ai jamais demandé à atterrir ici. » Et il n’avait rien fait pour, non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione Granger
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : dix neuf ans
∞ job : libraire
∞ race : sorcière
∞ univers : harry potter
∞ messages : 192
∞ avatar : emma watson
∞ pseudo/prénom : alex, burning bruise.

MessageMar 11 Juil - 22:58


✩ ✩ ✩ ✩ ✩  
i can feel your breath, i can feel my death


N’exagérons rien, Granger. Elle roulait des yeux, il allait falloir qu'elle affine ses sarcasmes. Elle avait presque oublié le dédain qui faisait toute la personnalité de Theodore. Elle hésitait quelques instants avant de finalement céder à sa curiosité. Il était la seule personne de Poudlard qu'elle avait croisé depuis son arrivée à Neverland. Il l'aiderait peut être à comprendre, ce qu'il s'était passé, si elle avait une chance de retrouver ses amis un jour. « Pareil, un peu près. » Elle haussait les épaules, resserrant le livre qu'elle tenait sur son ventre. Elle avait arrêté de compter, après plusieurs échecs de ses sortilèges. Tout est différent ici. Elle comprenait sa confusion. Elle se souvenait avec amusement, des moments qu'elle avait passé avec Ron et Harry à Londres. Ron était complètement perdu. La magie facilitait tant les choses. Les sorciers n'avaient pas besoin de tous les appareils que les moldus avaient inventés. Hermione avait vécu dans ce monde pendant onze années, avant son entrée à Poudlard, alors elle n'était pas aussi désorientée. « Tu verras, ça s'apprend vite. » Elle ne savait pas bien pourquoi elle essayait de le rassurer. Malgré toutes les différences qui les séparait, il était de loin la rencontre qu'elle attendait le plus, bien que toute autre maison aurait été préférable à serpentard. « J'ai cru que c'était de ma faute. J'étais en train de fabriquer une potion lorsque je me suis retrouvé éjecté ici. » confessait elle. Elle se souvenait des essences qui avaient gelé ses poumons puis plus rien. Jusqu'à qu'elle se réveille à Neverland. « Mais si tu es là aussi, ça ne peut pas être ça. » Elle avait essayé de reproduire sans succès la potion qu'elle préparait à Poudlard. Maintenant elle comprenait mieux pourquoi ça n'avait pas marché. « Est ce que tu as rencontré d'autre gens de Poudlard ?   » lui demandait elle, pleine d'espoir. « J'ai ratissé la ville un bon nombre de fois et tu es la première personne que je croise. » Pas un signe des Weasley, de Harry, de Luna, de Neville... Elle n'avait pu retrouver ou entendre une rumeur sur quiconque.


daring, nerve, and chivalry.
Actually I’m highly logical, which allows me to look past extraneous detail and perceive clearly that which others overlook.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theodore Nott
wizard
avatar
wizard


∞ âge : dix-neuf ans
∞ job : //
∞ race : sorcier à baguette
∞ univers : harry potter, movies and books
∞ messages : 152
∞ avatar : colton haynes
∞ pseudo/prénom : ghost.writer, manon

MessageLun 24 Juil - 12:56

La réponse de Granger retomba. Et avec elle, l’espoir que la sang-de-bourbe en sache davantage sur cette maudite ville. Theodore, déçu, pinça les lèvres sans rien laisser paraître toutefois. Il ne se voyait pas rester indéfiniment dans cette ville de malheur, entouré par tant de moldus – et contraint à devoir utiliser leurs objets. Pire, il ne voulait pas avoir à y rester. Il était presque certain de devenir fou et ce n’était pas une issue de secours possible, ou acceptable, à ses yeux. Il laissait échapper, à mots voilés, ses difficultés à s’intégrer dans ce monde. Sa non-volonté aussi, peut-être. Il se serait attendu à ce que la sang-de-bourbe ait une réplique acide – quelque chose qui lui aurait permis, à lui, de pouvoir se montrer acide à son tour. Mais, à la place, elle avait un ton sympathique et écoeurant de bonne volonté. Un air dédaigneux s’afficha sur son visage avant de laisser place à une mine dégoûtée. Il détourna le regard. « J’ose encore espérer que je n’aurai pas le temps de m’y habituer. » Ses yeux se posèrent sur le livre de Proust qu’il tenait toujours en main. « Mais au moins leurs livres ne sont-ils pas dotés de multiples touches inutiles. » Non, vraiment, il n’aimait pas les téléphones et les hiboux commençaient à lui manquer terriblement. Theodore fit de nouveau face à Granger alors qu’elle évoquait la potion. Il secoua la tête. La potion ne pouvait pas être la cause de tout ceci. « Non, ta potion a sûrement été inoffensive. Je ne sais même pas comment j’ai pu arriver ici. C’est comme si je m’étais simplement réveillée un jour dans cette ville. » Et c’était probablement ce qui avait du arriver car Theodore refusait d’autres possibilités. Il n’avait pas pu oublier qu’il avait été transporté ici, ce serait trop gros. Pas assez crédible pour son esprit logique. Il s’éloigna de quelques pas, passant une main sur les étagères de livres, ses doigts frôlant les couvertures de ceux exposés en facing et caressant les tranches des autres. Il écoutait ses questions d’une oreille, la laissant continuer – visiblement, elle aussi était bien loin de ses amis. Son égo eut un sourire sarcastique à la tournure de phrase qu’elle avait employé ; la première personne qu’elle croisait. Si elle n’avait pas été un sang-de-bourbe, il aurait pu s’en trouver flatté. Mais il resta insensible et lui lança un coup d’œil en coin. « Non, il semblerait qu’il n’y ait que toi et moi, ici. » Il se détourna finalement complètement de l’étagère de livres à portée philosophiques, s’il en jugeait le panneau qui se trouvait en-haut de celle-ci. « Il n’y a pas un seul de ces livres qui pourraient nous aider à sortir d’ici, je présume ? Ou, à défaut, à comprendre ce qui est arrivé et pourquoi nous sommes les seuls à être arriver ici ? » Il ne se faisait pas beaucoup d’illusions, il y avait peu de chance pour que des moldus aient pu prédire ce qui allait arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

- books friends (mione)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Friends, we need your feedback
» Protect me from what I want (pv Mione)
» 08. That's what friends are for
» [THEME] Just friends ? [TERMINE]
» 'Cause your all I want, You're all I need, Mione. | Hermione&Ron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND ::  :: Allston :: Rue Piétonne-