Partagez | .
 

  This is not real — Alice

Harry Hart
administratrice
avatar
administratrice


∞ job : agent secret
∞ race : humain
∞ univers : kingsman
∞ messages : 159
∞ avatar : colin Firth
∞ pseudo/prénom : slana

MessageMar 23 Mai - 11:05

This is not real
EXORDIUM.
«  Merlin, tu te rends compte de ce que tu dis ? Ceci n’est pas possible. » J’avais du mal à croire que Merlin puisse imaginer une telle chose. Le temps passer en sa compagnie, les choses que nous avions vues ensemble. Il était impossible que cette théorie soit vraie « c’est l’idée du gamin ». Je fronçais les sourcils «  Depuis quand tu écoutes ce qu’il dit ? ». « Depuis qu’il a sauvé le monde ? ». Je secouais un peu plus la tête. Toujours pas convaincus.

J’abandonnais Merlin à ses théories de conte pour adolescent. Prenant mon simple parapluie par précaution et me rendis là où on avait trouvé le dernier corps. Une maison bourgeoise, petite banlieue chic dans le nord de la ville. Là où il ne se passait jamais rien et ou on ne disait jamais rien sur les secrets de la famille. Le genre d’endroit où tout n’est qu’apparence. Des gens d’apparence tranquille avec de noir secret.

J’entrais dans la maison aux 500 mètres carrées, au sol qui ressemblait à du marbre, et à l’escalier en pierre.  Cette maison devait appartenir au genre de femme qui se laisse tranquillement entretenir par son mari, avocat, ministre, juge, homme d’affaire, je vous laisse le choix. Je montais directement à l’étage, le rapport de police disait que le corps avait été retrouvé dans la salle de bain. Les rubans jaunes m’indiquait bien qu’ils étaient passé par là. Quelques traces de sang, très peau à dire vrai, juste qu’il laissait penser que la victime avait passé une main sur son cou avant d’être à nouveau assaillit. La porte d’un placard était brisé, un corps était tombé dessus avec une force de projection incroyable. Peut-être que Merlin n’avait pas tord… Non, impossible à croire.

Je me penchais vers la baignoire, là où le corps avait été trouvé.  Il n’y avait plus de trace de lutte, la victime avait fini par se laisser faire. Plus aucune résistance. Déjà morte ? Ou plutôt sans force pour continuer de se battre. Je me redressais, prêt à tourner les talons, cette scène de crime ne m’apprendrait rien de plus. J’allais partir lorsque je découvris cette femme, sur le pas de la porte, ses yeux fixé sur moi. Des cheveux cour, comme c’eux d’un lutin, la peau aussi pâle que celle des morts. Ses yeux étaient dorés. «  Pardonnez moi mademoiselle, mais cette scène de crime est interdite au publique. » Ce qui ne semblait pas la déranger plus que ça. « Puis-je connaitre votre nom ? »


Manners maketh man.
Je suis un enfoiré de catholique, j'ai des relations hors mariage avec mon amant juif et noir qui travaille dans une clinique d'avortement de l'armée. Alors, Gloire à Satan, et passez une bonne fin de journée, Madame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Cullen
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : 19 ans
∞ race : Vampire
∞ univers : Twilight
∞ messages : 53
∞ avatar : Ashley Greene
∞ pseudo/prénom : Promesse - Laure

MessageSam 27 Mai - 15:48

J’étais en train de gambader, dans la prairie, avec mes frères et sœurs, pour chasser du gibier, lorsque qu’une vision était venue perturbée notre soirée de détente. Je m’étais arrêtée net, comme plaqué par la brutalité de la scène qui se déroulait sous mes yeux.. Enfin, ce n’était pas réellement, sous mes yeux, mais l’idée était là. Des meubles renversés, des vitres brisées, une scène de crime. Cela ne m’aurait pas plus inquiété que cela, s’il ne s’agissait pas d’un crime, commis par l’un des nôtres. Et par l’un des nôtres, j’entendais vampire, pas Cullen. Aucun de nous, ne serais aussi peu prudent.. Et bien entendu, cette scène, s’était retrouvé entre les mains des flics, humain, cela s’entend. Si ça n’avait été qu’un crime, je ne me serais pas inquiété d’avantage, mais ce n’était pas la première vision que j’avais dans ce style. « Alice, qu’est-ce que tu vois ? » La voix de Bella, qui était juste avec moi, et qui avait dû s’arrêter en même temps que moi, me ramène à la réalité, pour me rendre compte que le reste de la famille, est, aussi revenu vers nous. « C’est rien, une petite vision, sans importance, je n’ai même pas compris ce que j’ai vu » Je détourne la conversation comme je peux, en inventant un baratin, sur une pseudo vision, sans intérêt. Et à l’exception, du regard de Jasper, qui s’attarde un peu plus que nécessaire sur moi, le reste de la famille semble me croire. Je préfère, pour l’instant, pas les inquiéter, alors que je n’avais aucune information plus spécifique. Je comptais bien me renseigner, avant toute chose. Et découvrir qui était ce type, qui agissait sans aucune prudence.

Une fois de retour à la villa, je m’agite à diverses activités, pendant une bonne heure, histoire de ne pas paraître louche, et fini par m’éclipser en douce pour me rendre sur les lieux du crime, en espérant que personne n’aura l’idée de me suivre. Je reste prudente sur le chemin, pour ne pas être repéré, et arrive bientôt sur place, pour me rendre compte que les flics sont déjà sur les lieux. Merde, ça m’aurait arrangé d’arriver avant eux, et de pouvoir examiner, si quelqu’un à laisser des traces, des odeurs. Mais vu que de toute façon, c’est trop tard, il va falloir que je me débrouille d’une autre manière. J’aurais pu attendre qu’ils partent, mais ils risquaient d’en avoir jusqu’au lever du soleil, du moins, jusqu’à ce que le soleil pointe son nez des nuages, puisque les premières heures du matin étaient déjà là, et à partir du moment où le soleil apparaîtrait, je serais grillée sur mon identité, je ne pouvais pas prendre ce risque. Frôlant les murs, je finis par me faufiler à l’intérieur, usant de ma vitesse supérieure à l’œil humain, pour ne pas être vu. J’ai le malheur, de tomber sur quelqu’un, à l’intérieur. Cela m’aurait étonné. Je n’avais plus qu’à espérer que mes talents d’actrices étaient toujours aussi bon. « Personne ne vous a prévenu ? Je suis la petite nouvelle, je viens d’arriver à peine une heure, on m’a direct envoyé ici » J’espérais que mon mensonge allait passer, sinon, il allait falloir que je le prenne de force, et ce n’était pas dans mes intentions. « Victoire. Victoire Eaton » J’invente au fur et à mesure, parce qu’il est évident, que je n’allais pas donner mon véritable prénom. Je porte mon regard sur le corps, derrière lui. « Ça m’a l’air d’être une sale histoire. Violente bagarre » Je prends mon rôle à cœur, pour ne pas être repérer, mais en profite pour examiner la pièce du regard, et repérer ce que je peux. Des odeurs que je ne connais pas, mais une est bien caractéristique d’un vampire. J’allais devoir, en plus de jouer un rôle, diriger l’enquête vers une autre piste, qui reste réelle. « Vous avez déjà des pistes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harry Hart
administratrice
avatar
administratrice


∞ job : agent secret
∞ race : humain
∞ univers : kingsman
∞ messages : 159
∞ avatar : colin Firth
∞ pseudo/prénom : slana

MessageVen 23 Juin - 12:52

Éviter les flics n’avait pas forcément été des plus simple, au final j’avais dû montrer un faut badge du F.B.I et la police criminelle m’avait laissé passer. Si j’avais été leur supérieur, je les aurais renvoyé sur le champs, à mes yeux il était évident que ce badge était un faux fait à la vite par un jeune inexpérimenté. C’eux finirait par pointé au chômage.

J’avais examiner la scène rapidement, sans trouver de véritable indice. Hormis que le tueur avait une grande force. Au vu de l’inclinaison des coups, de la hauteur, tout indiquait un homme de forte corpulence, mais avec une force tout de même exagéré. Une nouvelle drogue développant les capacité physique avait-elle été mise sur le marcher ? Une qui développais la soif de sang au sens propre ? Si j’en croyais ce qu’avais dit des agents un peu plus loin, la pauvre fille avait été entièrement vidé. Très, très étrange, surtout quand on voie le peu de sang présent sur la scène.

J’allais partir quand j’aperçut cette fille, pensant qu’elle n’avait rien à faire là. Elle ne ressemblait pas du tout à une flic. « Si vous le dîtes. » Je montre rapidement mon faux insignes du F.B.I « Agent Firth, F.B.I, vous feriez bien de dire à vos supérieur de partir, cette affaire n’est plus de leur ressort. » Un ou deux coups de fil et tout le monde serait parti dans moins de quinze minutes « mon service reprend l’affaire, ça ne relève pas de la criminel. » C’était une façon poli et courtoise de lui dire de foutre le camp. Cette pièce devait être examiné par Merlin, quelque chose clochait et je ne parvenais pas à savoir quoi et je ne voulais pas croire que le petit pouvait avoir raison, c’était impensable.

Je quittais la salle de bain, sans réaliser qu’elle y restait pour fouiner. À plus je la regardais, à plus je me disais qu’elle ne pouvais pas être flic. Je me retournais pour l’observer « De quel service êtes vous ? » Qui porte une marque griffé au milieu d’un tel carnage ? Surtout que les flics ça gagne pas grand chose, alors une débutante, soit elle est la fille d’on ne sait qui, soit elle n’a rien à faire là.


Manners maketh man.
Je suis un enfoiré de catholique, j'ai des relations hors mariage avec mon amant juif et noir qui travaille dans une clinique d'avortement de l'armée. Alors, Gloire à Satan, et passez une bonne fin de journée, Madame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Cullen
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : 19 ans
∞ race : Vampire
∞ univers : Twilight
∞ messages : 53
∞ avatar : Ashley Greene
∞ pseudo/prénom : Promesse - Laure

MessageSam 5 Aoû - 18:57

Cette histoire tracassait la jeune femme vampire. Un vampire, était décidé à tuer des humains. A s’en prendre a eux, de manière sauvage. Et ce type ne prenait aucune précaution. Vider un corps de son sang, n’était pas anodin. Comme laisser deux traces de morsures au niveau de la gorge. Ce n’était pas une bonne chose que les flics est pu tomber sur ce corps, avant elle. Peut-être aurait-elle du prévenir sa famille. Carlisle aurait su quoi faire. Mais elle voulait s'assurer de l’importance de cette affaire, avant d’inquiéter sa famille. Il avait déjà eu bien assez faire, ces derniers temps. Et surtout, elle ne voulait pas inquiéter son frère, Edward, qui avait tendance à partir au quart de tour, à cause de sa fille. Elle devait avoir plus d’information, avant d’en parler. Ça n’allait pas être simple, mais elle avait quelques atouts dans sa manche. Comme une vitesse. Qui lui aura aidé à se faufiler a l’intérieur sans être vu. Du moins à l’extérieur. L’idée d'échapper à la surveillance allait devenir bien plus compliqué quand elle tomba nez à nez avec un flic. Ou un truc du genre. Il était tous a l’extérieur. Alors pourquoi lui était encore là ? Il fallait qu’elle trouve un plan B. FBI, de ce qu’il avait l’air d'en dire. Un bon menteur. Elle aurait peut-être pu tomber dans le panneau. Mais parce qu'elle était une vampire, elle était mené à mentir de manière récurrente. Alors elle reconnaissait les signes. Elle restait là, à chercher de qu’elle manière elle allait pouvoir tromper la vigilance de ce type. Parce qu’il fallait qu’elle fasse quelque chose. Elle pouvait pas laisser des preuves aussi accablantes pour les vampires.

Et elle était proposé au piège, il avait compris, ou du moins soupçonnait qu’elle aussi avait menti. Et elle ne connaissait pas assez tous ces trucs, pour répondre à sa question. Elle regrettait aujourd’hui de ne pas avoir regarder un peu plus de film policier. Cela l’aurait aidé dans ce genre de situation. Ces heures de shopping expérimenté ne l’aidait pas. Du tout. Elle leva les mains, comme un suspect. « Vous avez gagné, vous m’avez démasqué, je suis ni flic, ni rien de ce qui se trouve ici. Mais vous n’êtes pas mieux. Vous n’êtes pas du FBI. J’ai même du mal à croire que d'autres aient gobé ce bobard. » C'était quitte ou double. De toute façon, il ne pouvait pas la foutre dehors. C’était un peu trop risqué pour lui. Elle hésiterait pas à balancé son petit secret aussi. Elle s’avança vers le corps pour étudier les dégâts. Elle profita qu’il ne voyait plus que son dos pour réfléchir à une hypothèse a lui lancer. « Vous avez déjà entendu parlé des vampires ? » Tout le monde en avait déjà entendu parlé. A la différence que la grande majorité ne pensait pas cela réel. Et elle comptait faire en sorte que ça reste ainsi. « Je crois qu’on a affaire à un meurtrier en série, fana des dernières séries de vampire » Combien de fois était-ce déjà arriver ? Des fous allié qui se prenait pour d’autre, et tuer de cette manière ? Pourquoi n’existerait-il pas un fou qui pourrait se faire passer pour un vampire ? « J'espère au moins que ce gars a été assez respectueux pour amener le sang récolter au don du sang. » Oui, ça lui semblait tenir la route toute cette histoire. Et elle espérait le faire partir sur cette piste. « Qu'est-ce que vous en pensez ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harry Hart
administratrice
avatar
administratrice


∞ job : agent secret
∞ race : humain
∞ univers : kingsman
∞ messages : 159
∞ avatar : colin Firth
∞ pseudo/prénom : slana

MessageLun 7 Aoû - 0:26

Harry la regarda de la tête aux pieds. Ce qui le marqua le plus, ce fut ses chaussures, il était plus qu’évident qu’elle n’était pas de la police, pas avec des chaussures pareil. Déjà pour commencer, elles n’étaient pas des plus pratique pour une scène de crime et pour finir, aucun flic n’aurait les moyens de se payer une telle paire de chaussures. Elle était tout à fait le genre de fille que l’ont voyait sur les couverture de magasine et non pas sur une scène de crime, à moins qu’elle ne soit la victime. Mais au moins, dès que l’agent secret commença à poser des questions la fille comprit qu’elle ne pouvait pas aller plus loin et elle rendit les armes. « Eh bien, comme ça tout est claire, vous feriez mieux de partir. Vous avez bien raison, je ne suis pas du F.B.I, je suis au dessus du F.B.I. » Sur ses même mots il sortie son téléphone portable et composa le numéro de son bras droit et collègue « Merlin ? Fais moi dégager tout ses flics tu veux. » Et il raccrocha. Se détournant de la fille attendant presque qu’elle parte, mais au final il se dit qu’une civil ne viendrait pas sur une scène de crime pour rien. Elle devait savoir quelque chose, ou voulait cacher quelques choses. Il laissa quelques minutes s’écouler avant de répondre à ses questions. Par la fenêtre il vit les flics partir un a un sans rien comprendre à ce qui était en train de se passer.

Quand elle parla de vampire, Harry leva les yeux aux ciels, elle se serait bien entendue avec Eggsy celle là. Il la laissa cependant finir, voulant voir où elle voulait en venir. Il regardait la scène de crime, réfléchissant à ses paroles. « Un fanatique vous dites ? » Il s’approcha du meuble contre lequel la victime avait été balancée « un fanatique sous stéroïde ? » Il montra la porte du placard « outre l’idée de vous contredire, mon expérience me laisse penser que le type fanatique des vampires est plutôt maigrichon et pâle, du style gothique. Si on suivait l’idée du vampire, alors, nous aurions à faire à de vrai vampire. Mais ça n’existe pas, n’est-ce pas ? » Il déposa ses yeux sur elle, inquisiteur. Il était certain qu’elle savait quelque chose que lui n’avait pas. Un simple petit détail qui pourrait expliquer la force avec laquelle cette pauvre femme avait été jetée contre ce mur.  À plus il la regardait à plus Harry était mal à l’aise. Sa peau était si pâle, et la couleur de ses si anormale, qu’un instant il se laissa aller à croire à la théorie des vampires. Mais il se reprit bien vite. « Dîtes moi ce que vous faites ici ? Vous ne connaissiez pas la victime n’est-ce pas ? Et comme les vampires n’existent pas, vous n’auriez jamais eu la force de la tuer vous même. Qui êtes vous ? »


Manners maketh man.
Je suis un enfoiré de catholique, j'ai des relations hors mariage avec mon amant juif et noir qui travaille dans une clinique d'avortement de l'armée. Alors, Gloire à Satan, et passez une bonne fin de journée, Madame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Cullen
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : 19 ans
∞ race : Vampire
∞ univers : Twilight
∞ messages : 53
∞ avatar : Ashley Greene
∞ pseudo/prénom : Promesse - Laure

MessageLun 25 Sep - 10:01

Est-ce qu'il pensait lui faire peur ? Sérieusement ?F.B.I ou non, même au dessus, qu'est-ce que cela changeait ? Il ne s'en doutait pas, mais elle était une vampire. Que pouvait-il faire contre elle ? Certes, elle n'était pas du genre à faire des menaces, ou à tuer quelqu'un qui se mettait en travers de sa route, mais qu'est-ce que lui, pouvait faire ? Au pire, la mettre en taule ? Au bout de dix minutes, plus un appel à Carlisle, et elle serait dehors, bien que cela contrarierait ces plans de rester discrète. Alors, peu importe sa menace voilée, elle comptait bien rester ici, jusqu'à ce que lui, daigne partir. Elle avait besoin d'être seule, pour observer, pour humer l'odeur de celui qui était responsable de ce massacre. Et elle pouvait bien entendu, pas le faire devant lui, à moins de vouloir éveiller les soupçons sur elle. Et son espèce. Elle observa autour d'elle, d'un oeil discret, alors qu'il passait son coup de téléphone. Et elle se rendit compte, quand ces ordres commencèrent à être mis en place dehors, qu'il était bien plus haut que le F.B.I, en effet, mais cela ne l'inquiétait toujours pas. Comme si de rien n'était, elle glisse une supposition. Des vampires. Plutôt des fanatiques. Valait mieux toujours avoir une once de vérité, pour cacher un mensonge. Et elle était assez doué, pour cela, en temps normal. Ca n'avait pas l'air de le convaincre. Mais elle n'avait pas encore abandonné l'idée. Elle comptait bien creusé, jusqu'à ce que cette idée se fasse une véritable place, dans sa tête. Elle haussa les épaules. Pourquoi pas ? Elle ne retient pas son rire, non plus, bien qu'elle posa une main, devant sa bouche. Se moquer de lui, n'était sans doute pas la meilleure idée, pour se le mettre dans la poche. « Bien sur que non, cela n'existe pas, nous serions dans un monde post-apocalyptique dans le cas contraire, mais n'éliminait pas ma piste trop vite » Avant d'amener sa réflexion, elle préférait s'assurer qu'il reste en dehors de la piste d'un véritable vampire. Elle n'avait vraiment pas envie de se retrouver avec des flics sur le dos. Même pas lorsqu'il était mieux placé encore que les dits flics. Ca ne ferait qu'empirer la situation. « La description que vous m'offrez me fais d'avantage entrevoir un geek de bas étage, qu'un fanatique de vampire. Si l'un, semble de paire avec l'autre, vous savez comme moi, que peu importe l'adaptation, un vampire est dépourvu d'une force exceptionnelle. Alors, si vous voulez mon avis, quelqu'un qui admire ces créatures sanguinaires sorties de compte pour faire peur aux enfants, sera loin d'être maigrichon. Il aura fais en sorte de ressembler au mieux à son idole. » Toujours dans la même rengaine. Elle essayait de faire passer cette idée, avant les autres, parce que c'est celle qui, il lui semblait, lui vaudrait le moins d'ennuis. « Sans oublier qu'avec toutes les contrebandes, qui circule, ici, il existe sans aucune doute, un truc pour enrichir sa force » Alice ne surveillait pas tous ces trucs. Elle s'en fichait, n'en avait pas besoin, et même si ca avait été le cas, n'aurait pas touché à ça. Mais elle savait qu'aujourd'hui, il circulait assez de merde sur le marché, pour que ce qu'elle vienne de dire, puisse être vrai. Lâchant la scène de crime des yeux, elle se retourna vers le type, qui lui posait encore maintes, et maintes questions. Il était décidément trop curieux, même si cela devait s'avérer un très bon atout, dans son métier. Elle, ça la dérangeait quelque peu. « Vous avez raison, je ne connais pas la victime. En revanche je connais l'un des membres de la famille. Un très proche ami. Et il semblerait que j'ai une très bonne intuition pour ce genre de chose, enquête, etc.. Alors je lui ai promis de passer faire un tour » Elle continuait à inventé au fur et à mesure. C'était naturel d'inventé des bobards, pour elle. Elle espérait juste qu'il n'irait pas vérifié qu'elle connaît en effet, un des membres de la famille. Au moins, elle n'était pas sur la liste des coupables, c'était une bonne chose, même si un sourire était venue naître sur ces lèvres, à ces paroles. Il ferait mieux de se méfier de ce qui est petit et chétif. Ca pourrait lui jouer de mauvais tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

This is not real — Alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» real nan cho
» THE REAL PROBLEM WITH HAITI
» Jasper & Alice Forever
» Alice Blood [Attente de Réponse]
» Alice Cullen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND ::  :: Sunset Valley :: Wisteria Lane-