Partagez | .
 

  This is a great news - Ezra

Harry Hart
administratrice
avatar
administratrice


∞ job : agent secret
∞ race : humain
∞ univers : kingsman
∞ messages : 87
∞ avatar : colin Firth
∞ pseudo/prénom : slana

MessageMer 17 Mai - 19:35


This is a great news
EXORDIUM.
Mon nœud de cravate noué, j’ajustais les manches de ma veste de costume. Mes lunettes remisent en place, aucune poussière ne vivait encore sur moi. Mon costume noir italiens parfaitement en place, je quittais ma maison en prenant appuie sur mon parapluie. Le temps avait passé et je n’étais plus aussi enforme qu’avant. Bien entendu je ne crains pas de me faire battre au corps à corps, juste de mettre plus de temps à m’en remettre, enfin mes articulations surtout.  

Les rues étaient calmes pour un milieu de semaine. Les étudiants étaient en cours, les travailleurs au travail. Peu de personnes avaient le temps de flâner dans les rues.  Aujourd’hui, j’avais le temps d’aller faire cette rencontre que je n’avais que trop retarder jusqu’à maintenant.  Pour la première fois depuis des années, j’appréhendais.  L’appréhension n’était  pas quelque chose dont j’avais l’habitude. Mon expérience du monde, ma confiance en moi pour toute sorte de chose avait fait que j’avais perdu cette notion.  Mais chaque homme doit réapprendre chaque émotion. Le temps nous apprend les choses, il nous les reprend, et nous les rends ensuite.  Aujourd’hui, je devais apprendre et découvrir. Rencontrer même.

J’arrivais devant le café dont on m’avait donné l’adresse après des recherches minutieuses. C’était un bel endroit, c’était d’ailleurs le sien. Ezra Fitz, la raison de ma présence. Soucieux, je regardais par la vitrine. Il n’y avait pas grand monde, je ne devrai donc pas déranger outre mesure. Je poussais la porte en poussant un soupire d’appréhension.  Une petite mélodie m’accueilli en fond, comme si une radio avait été baissé au maximum. Je traversais l’établissement sans presser le pas, comme pour donner du temps au temps, à un temps qui n’existe plus.

Je m’installais à une table, une table en fond de salle, loin des regards des autres, mais de façon à voir toute la salle, comme une manière d’examiner le terrain. Déformation professionnel. Je laissais le serveur s’approcher de moi, il me salua et j’inclinais la tête « Bonjour. Je prendrais une pinte de Guinness. » Il hocha la tête et disparu.  Me laissant à nouveau seul avec moi-même. Je cherchais le courage pour poser ma question lorsque le serveur réapparut avec mon verre «  Excusez moi, j’aimerai voir Ezra Fitz, est-il ici ? » C’est comme si une partie de moi espérait qu’il dise non, mais au contraire, il acquissa affirmant qu’il allait le chercher. Le moment était venu.

Le serveur disparut derrière une porte puis il en ressortie avec un jeune homme, qui me ressemblais étrangement. Il approcha, un sourire normal sur le visage. Quand il fut à ma hauteur il indiqua qui il était. C’était maintenant ou jamais « Bonjour Ezra, je suis Harry Hart. Ta mère t’elle déjà parlé de moi ? » Sa mère un doux et amer souvenir. Une femme un peu trop volage, j’étais un jeune homme impressionnable, mais c’était loin d’être le cas aujourd’hui. Je n’avais jamais su que j’avais un fils, jusqu’au jour où j’ai recroisé sa mère par hasard, et où au détour d’une conversation elle m’avait annoncé la nouvelle. Alors, j’avais fais faire les recherches qui s’imposait pour avoir la vérité, et la vérité était là, ce jeune homme était mon fils.


Manners maketh man.
Je suis un enfoiré de catholique, j'ai des relations hors mariage avec mon amant juif et noir qui travaille dans une clinique d'avortement de l'armée. Alors, Gloire à Satan, et passez une bonne fin de journée, Madame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezra Fitz
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : vingt neuf ans
∞ job : écrivain, propriétaire du Brew
∞ race : humain
∞ univers : pretty little liars
∞ messages : 73
∞ avatar : ian harding
∞ pseudo/prénom : alex, burning bruise.

MessageMar 23 Mai - 23:12

Les origines d'Ezra était un sujet assez tabou, ou du moins un sujet qu'il n’appréciait pas aborder. La famille Fiztegarld, aussi clinquante et riche qu'elle pouvait l'être était un vrai merdier. Un nid à mensonges, hypocrisie et autre narcissisme. Ezra gardait de nombreux souvenirs douloureux de son enfance et adolescence. A commencer par son père fantôme qui était bien plus occupé par son travail que par ses enfants et en particulier Ezra. Le divorce ne l'avait guère étonné, même s'il l'avait affecté et lui avait donné la mauvaise habitude de fumer un tas d'herbes. Sans oublier, sa mère qui est toujours prête à tout pour arriver à ses fins. Il ne savait pas quelle crasse était la plus mémorable mais sa fameuse tendance à payer ses petites amies, pour qu'elle disparaisse, était une des choses qui rendait sa mère exécrable. Il restait tout de même Wesley son frère - pas adoré - mais qui comptait énormément pour lui. Ezra avait fait le choix de couper les ponts de cette famille, pour réaliser ses rêves et échapper au contrôler des Fitzgerald et il ne put que saluer l'intention de son petit frère d'en faire de même.

Comme à son habitude, Ezra s'occupait du Brew en cette matinée. Il se chargeait de circuler autour des tables pour ramasser et tenir tout en ordre et passait de temps à autre dans la cuisine pour voir si Sabrina avait besoin d'un coup de main. « Tu t'en sors ? » Sabrina était vraiment douée. Elle l'avait rendu accroc à un tas de gâteaux alors qu'il n'était pas du genre sucré. Puis, elle avait tellement géré lors de sa descente aux enfers qu'il lui serait éternellement reconnaissant. Un serveur pénétrait dans la cuisine pour lui dire qu'un homme, qui connaissait son nom, demandait à le voir. Il fronçait les sourcils. Peu de clients demandaient à le voir et il n'avait prévu aucun entretient aujourd'hui. « Vous m'avez demandé ? » Il s'approchait de la table que le serveur lui avait indiqué. Un homme d'une cinquantaine d'années s'y trouvait. Il cherchait quelques instants dans sa mémoire mais rien ne lui revenait. Il n'avait jamais vu cet homme de sa vie. Sa mâchoire se contractait à l'énonciation de sa mère. Combien de temps avait il réussi à avoir la paix ? Il fallait toujours qu'elle revienne à la charge. « Non, désolé, elle n'avait jamais prononcé votre nom. » disait il essayant de garder son irritation enfoui. Pas question de faire un scandale en public. « Et je préfère être clair tout de suite, peu importe ce qu'elle veut, ça sera non. Alors je ne vous retiens pas plus longtemps. » enchaînait il, voulant mettre fin au plus vite à cet échange. Ce n'était pas la première fois que sa mère lui envoyait certain de ses contacts dans l'espoir de le "remettre dans le droit chemin".


True love honey,
just can't kill it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harry Hart
administratrice
avatar
administratrice


∞ job : agent secret
∞ race : humain
∞ univers : kingsman
∞ messages : 87
∞ avatar : colin Firth
∞ pseudo/prénom : slana

MessageVen 23 Juin - 11:46

Je regardais ce jeune homme approcher de moi, avec une certaine émotion. J’avais encore beaucoup de mal à croire que ce jeune homme pouvait être mon fils. Passer une vie sans savoir que j’avais un enfant, voilà bien un fait qui fera que je détesterai plus encore cette femme. Avec le recule, je me demandais vraiment comme j’avais pus me laisser séduire. Avais-je été si naïf à l’époque ? Comme tout ses hommes qui se laisse prendre au jeu de l’amour ? J’avais du mal à y croire, et pourtant, il en était la preuve vivante.

J’aurai dû m’en douter, sa mère n’avait jamais eu le cran de lui dire la vérité sur ses origines, aussi bien à lui qu’à moi. Tout comme moi Ezra semblait ressentir une vive indignation envers elle. La détestait-il autant que je la détestais ? Je n’aurai pas beaucoup de mal à y croire, à dire vrai, il me semblait plus logique que même ses enfants la déteste. Au monde, il n’y avait qu’elle pour s’aimer. « Ce n’est pas cette vipère qui m’envoie Ezra, je suis venu de mon propre chef. » L’utilisation du mot vipère sembla l’interpeler, comme si il comprenait que nous étions dans le même « camp » lui et moi. J’offris une sorte de sourire en coin «J’ai passer les trente dernières années de ma vie sans avoir le moindre contact avec elle et crois moi je m’en portais bien. Mais comme tu le sais sans doute, ta mère est la reine pour les nouvelles qui bouscule toute une vie.» La mienne en avait été transcendé, toute une vie sans enfant, pour découvrir un fils grand, prêt à être lui même père, même avec mon entrainement d’agent secret c’était le genre de chose qu’il était difficile d’encaisser. « Cette sorcière t’a-t-elle déjà parler de ton père ? » Ses mots ne sortait pas je suis ton père ne parvenait pas à sortir, vas l’impression d’être dans un mauvais remake de Star Wars.


Manners maketh man.
Je suis un enfoiré de catholique, j'ai des relations hors mariage avec mon amant juif et noir qui travaille dans une clinique d'avortement de l'armée. Alors, Gloire à Satan, et passez une bonne fin de journée, Madame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezra Fitz
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : vingt neuf ans
∞ job : écrivain, propriétaire du Brew
∞ race : humain
∞ univers : pretty little liars
∞ messages : 73
∞ avatar : ian harding
∞ pseudo/prénom : alex, burning bruise.

MessageMar 11 Juil - 20:57

Il tiquait au mot 'vipère'. Il est clair qu'un de ses employés ne se seraient pas permis de l’appeler ainsi. Mais il était aussi évident qu'il la connaissait, ce mot la décrivait parfaitement. Il restait silencieux alors qu'Harry enchaînait sur quelques explications. Il riait légèrement quand il eut fini. « Effectivement, elle a le goût des dramas. » Il grimaçait. Il espérait sincèrement que sa mère changerait un jour. Il l'aimait malgré tout, c'était plus fort que lui. Néanmoins, il savait qu'il ne voulait pas partager sa vie tant que les choses se dérouleraient ainsi. « Mon père ? Bien sûr... Où voulez vous en venir ? » Il lui demandait, confus. Cela faisait bien des années qu'il n'avait pas eu de nouvelles de son père. C'était mieux ainsi, le peu de fois où ils s'étaient vus après le divorce s'était déroulé d'une façon assez catastrophique. Ezra ne supportait pas son regard déçu et froid qu'il posait sur lui à chaque fois. Bien sûr, il n'était pas le seul fautif. Ezra avait fait pas mal de grabuges lors de son adolescence. « Ça fait des années que je ne l'ai pas vu. Nous ne sommes pas en contact. » Il haussait les épaules. Il aurait pu souffrir d'avoir de tel parole mais son père se rapprochait plus d'un étranger que tout autre chose.



True love honey,
just can't kill it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harry Hart
administratrice
avatar
administratrice


∞ job : agent secret
∞ race : humain
∞ univers : kingsman
∞ messages : 87
∞ avatar : colin Firth
∞ pseudo/prénom : slana

MessageJeu 20 Juil - 11:37

Diane avait toujours été une femme diabolique aux yeux d’Harry, mais il n’aurait jamais pensé une seule seconde qu’elle puisse lui cacher une telle chose, et encore moins à son fils, leur fils. Harry poussa un nouveau soupir, puis Ezra arriva. D’abord, le jeune homme repoussa Harry, pensant qu’il était envoyé par sa mère. Diane ne savait en aucune façon qu’Harry avait prit la décision de rencontrer son fils, il n’allait pas lui demander son avis  après tant d’années de secret. « Je n’aurai jamais pensé qu’elle puisse l’être à ce point. » Il grommela presque, assez inhabituel chez lui, Harry savait toujours contrôler ses émotions, mais la situation était tout autre maintenant.

« À dire vrai Ezra… je dois bien avouer ne pas savoir comment t’annoncer ça… » Harry resta un moment dans le silence, puis il fini par lancer «  Je suis ton père Ezra, ton véritable père. Diane m’a caché la vérité pendant 30 ans, je n’avais pas la moindre idée de ton existence, sinon, je serai venu à ta rencontre bien plutôt. »  L’espion savait que cela ne serait pas évident à accepter pour le jeune homme. « J’ai croisé ta mère il y a quelque semaines à Londres, et dans sa splendeur habituelle elle m’a apprit la nouvelle. Je n’ai pas voulu la croire, alors j’ai fais des recherches…fais quelques tests…et la vérité est bien là. Je suis ton père Ezra. » Et il ne s’en remettait toujours pas.


Manners maketh man.
Je suis un enfoiré de catholique, j'ai des relations hors mariage avec mon amant juif et noir qui travaille dans une clinique d'avortement de l'armée. Alors, Gloire à Satan, et passez une bonne fin de journée, Madame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

This is a great news - Ezra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN
» Breaking news Dany Tousen fe STROKE
» #2 : Taker, HBK, Champ's Tag Team, BLOG, news, rumeurs ..
» Great American Bash (RAW) - 20 juillet 2008 (Résultats)
» [News] : next Premium deck - Graveborn.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND ::  :: Downtown :: The Brew-