Partagez | .
 

 old memories - mad&hermione

Hermione Granger
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : dix neuf ans
∞ job : libraire
∞ race : sorcière
∞ univers : harry potter
∞ messages : 214
∞ avatar : emma watson
∞ pseudo/prénom : alex, burning bruise.

MessageJeu 27 Avr - 16:32

Depuis qu'Hermione était arrivée à Neverland, une chose la stressait particulièrement. Sa baguette. Elle était la seule à Neverland à en posséder une, enfin de ce qu'elle savait et bien évidement, aucune boutique de baguettes ne se trouvaient en ville. Alors, elle avait décidé de prendre les choses en main, prévoir l'inévitable. Elle casserait sa baguette tôt ou tard, ses dernières années, elle en avait cassé au moins trois, dont celle d'Harry. Et en vu de tous les espèces surnaturelles qu'elle avait croisé, elle savait qu'elle la casserait à nouveau.

Elle ne savait pas si elle arriverait à en créer une nouvelle mais il fallait bien essayer non ? Et la première chose à faire était de trouver un arbre à baguette. Même si elle connaissait la liste de ceux qui étaient utilisés tous ne possédait pas la magie suffisante pour créer une baguette. Heureusement, les nombreux livres qu'elle avait dévoré à Poudlard lui serait plus qu'utile. Il fallait simplement qu'elle trouve un botruc et là, elle serait que l'arbre serait parfait.

Mais dans une forêt d'une telle grandeur, la tâche semblait maintenant bien plus difficile. Cela faisait quelques heures qu'elle crapahutait cherchant une de ses petites créatures adorables sans succès... jusqu'à qu'elle tombe sur une créature beaucoup moins mignonne. Alors qu'elle s’engouffrait dans une petite clairière, elle y découvrit un troll, vraisemblablement en train de se prendre un petit bain. Elle s’immobilisa derrière un tronc d'arbre mais l'odeur qu'elle dégageait ne sembla pas lui échapper. Alors qu'il s'approchait d'elle en grognant, elle sortit de sa cachette pour lancer « Lashlabaskune » Une gerbe d'étincelles brûlantes le repoussa quelques instants avant qu'elle ne tente de prendre la fuite. Ses pieds se coincèrent dans une branche au sol provocant sa chute. Sa main se posa instinctivement sur son front alors que l'odeur cuivré du sang chatouillait ses narines. « Incarcerem » Elle se retournait et visait le troll qui reprenait sa route vers elle, en essayant de se traîner le plus loin possible.


daring, nerve, and chivalry.
Actually I’m highly logical, which allows me to look past extraneous detail and perceive clearly that which others overlook.

(mpottez buffy)(liens & rps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Madman
alien
avatar
alien


∞ âge : 520 ans et des poussières, il va finir par arrêter de compter
∞ job : voyageur temporel, musicien et tout ça en temps complets
∞ race : timelord ou peut-être autre chose ? tu t'y perd dans le flot des hybridations. parlerais-tu à toi-même ?
∞ univers : doctor who
∞ messages : 731
∞ avatar : b.j. armstrong
∞ pseudo/prénom : shirosaki, c'est tout ce que vous serrez.

MessageVen 28 Avr - 11:21

Old MemoriesHermione & MadI know you, i walked with you a once upon au dream. I know you, that look in your eyes is so familiar a gleam (Lana Del Rey → Once upon a dream)Un peu d’action, enfin. Ou du moins, il avait fallu chercher un peu avant de trouver. Les mains dans les poches, la forêt semblait être le seul endroit tranquille qu’il aimait fréquenter. C’est peut-être pour cette raison qu’il laissait son vaisseau en stand-by ici. Un calme qui cachait bien des intentions cela dit. Dans ces mains se trouvaient un drôle d’objet. Cela ressemblait à une arme, cela avait été pensée ainsi mais, le chargeur brillait d’une luminescence bleutée et au-dessus se trouvait quelque chose ressemblant à un disque dur. Elle ne faisait pas de bruit cela dit. Seulement l’aération du ventilateur qui et le son d’un sonar. Il cherchait quelque chose. Un divertissement quelconque ou alors, un nouveau cobaye. Pendant trop longtemps, il avait joué ce rôle. C’était sa façon de se venger. C’est ainsi qu’on pourrait le penser au premier coup d’œil et pourtant, c’était très loin d’être le cas. Il voulait seulement apprendre. Savoir ce qu’on lui avait implanté dans sa moelle épinière, les composants de ce cocktail qui l’a dénaturé pour en faire une arme redoutable capable de contrer tous les ennemis en usant de leur propre faculté. L’histoire de l’épée et du bouclier censés être invincible mais, dès leur collision, explose en mille morceaux.
Il pouvait se briser, il reviendrait toujours. Il le pouvait. Il avait douze chances après tout. Bien que pour le moment, celles-ci soient bloquées. Mais s’il arrivait à se débarrasser de l’autre, il pourrait reprendre le cours d’une vie normale. Si bien entendu, on considère dans le quotidien d’un Seigneur du Temps que voyager dans le temps et l’espace soit une vie normale. Toujours rien et cela faisait maintenant plusieurs minutes qu’il marchait au beau milieu de la forêt. Jusqu’à ce que de l’agitation apparaisse enfin sur le radar. Deux silhouettes, l’une bien plus énorme que l’autre. Deux spécimens pour le prix d’un, c’est une occasion royale.

Le brun avait pris la direction qu’indiquait son appareil, préparant tout de même aux cas où des batteries de rechanges. Courir ne faisait pas partit de ses habitudes mais, pour cette fois-ci, il pouvait faire une exception. Traversant les bois à vives allures, il n’avait pas besoin d’user de la vitesse de l’ange. Ce n’était pas si loin après tout. Apparaissant de derrière quelques fougères, il avait perdu toute compréhension de la situation. Et sa mine dégoutée laissait présager que son odorat était suffisamment fin pour se prendre l’odeur pestilentielle de … cette chose en pleine face. Une envie de vomir, des hauts de cœurs, non-non, il fallait se concentrer. Plus loin, il voyait cette tignasse, cette baguette et entendit ses mots. De quoi faire buguer pendant quelques instants le fou. Non, impossible. Quoi que, vu cet endroit, ce n’était pas un mot à prononcer. Le Seigneur du Temps n’avait pas réagi cependant. Aucun sourire, aucuns signes de colère, juste du vide et une quantité monstrueuse de questions qu’il aimerait lui poser. Un tel acte d’absence de sa part lui avait fait oublier le monstre puant qui courrait pour rattraper son retard causé par le sort. Il avait raccroché le second spécimen que lorsqu’il s’était fait attraper par cette main de géant déformée. Même s’il se faisait secoué, le fou ne voulait pas lâché son appareil. C’était une occasion trop belle pour l’essayer. Cette immondice ne voulait plus jouer avec la poupée tout de noir vêtue, jetant celle-ci contre un arbre dont la puissance fit fissurer le visage du Seigneur du temps comme celui d’une poupée de porcelaine qui aurait craquelé. Ça, ce n’était pas prévu. Un jouet, et puis quoi encore ? La colère folle grondait dans le regard de l’homme au visage craquelait, nourrissant sa détermination à vouloir cueillir cette créature et aider cette jeune femme si familière et si irréelle en même temps.

Pointant son appareil face à la créature, un rayon bleuté et en forme d’onde avait fini par émaner de celui-ci. A première vue, cela semblait inutile mais, avec quelques secondes de patiences, ce tas de graisse avait fini par disparaitre. Ou du moins, rapetissé. Simple mais, efficace. Il ne tuait pas et rendait la cible seulement inoffensive. Quant à lui rendre sa taille réelle … Cela dépendra de son humeur. Le fou avait fini par se relever, venant ramasser cette miniature animée avant de se diriger vers la jeune femme. Il ne parlait pas, il n’exprimait rien pas même de la douleur. Elle allait partir dans peu de temps, c’est pour ça qu’il n’avait pas peur de se prendre des coups. La main posée sur son front, il analysait l’étendue des dégâts de la chute. Rien de bien méchant, elle n’allait pas perdre connaissance puisque sa réactivité de toute à l’heure avait prouvé qu’elle avait encore toute sa tête.  
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione Granger
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : dix neuf ans
∞ job : libraire
∞ race : sorcière
∞ univers : harry potter
∞ messages : 214
∞ avatar : emma watson
∞ pseudo/prénom : alex, burning bruise.

MessageDim 7 Mai - 19:49

Sa vision commença à se brouiller alors que la nausée de sentir cette odeur cuivré la retournait. Elle essayait tout de même de se gainer, histoire de voir ce qu'il se passait. Le géant secouait ce qu'elle distinguait comme une masse noire. Elle essayait de plisser les yeux mais elle avait reçu un sacré coup sur la tête et était plutôt soulagé que le troll s'affaire à autre chose pendant qu'elle récupérait ses esprits. Ce n'est que quand il s'écrasa contre un arbre qu'elle comprit qu'il s'agissait d'une autre personne.

Elle essayait de se révéler, tentant de lui venir en aide avant de comprendre que sa cheville avait décidé du contraire. Il dégaina un appareil qui émit un rayon bleuté. Elle n'avait jamais vu quelque chose du genre. Le troll fut réduit en quelques instants en ce qu'on aurait pu croire une figurine geek animée. Elle connaissait le sort reducto mais aucune arme qui avez cette habilité. L'inconnu finit par s'approcher, la créature en main. Elle resta quelques instants à le fixer, retournant sa mémoire parce qu'elle était sûre de le connaître. Elle avait la curieuse impression de revoir un ami de longue date sans pouvoir mettre un prénom dessus. « C'est stupéfiant. » disait elle finalement, pointant la créature dans sa main. « Merci... Merci beaucoup. » Elle se relevait avec difficulté, prenant soin de ne pas brusquer sa cheville. « Est ce que tu vas bien ? » Elle l'avait tutoyé sans y penser, cette impression ne la quittait pas, au contraire, elle commençait à se poser de sérieuses questions. A moins que son coup sur la tête ne soit plus grave qu'il en avait l'air.


daring, nerve, and chivalry.
Actually I’m highly logical, which allows me to look past extraneous detail and perceive clearly that which others overlook.

(mpottez buffy)(liens & rps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Madman
alien
avatar
alien


∞ âge : 520 ans et des poussières, il va finir par arrêter de compter
∞ job : voyageur temporel, musicien et tout ça en temps complets
∞ race : timelord ou peut-être autre chose ? tu t'y perd dans le flot des hybridations. parlerais-tu à toi-même ?
∞ univers : doctor who
∞ messages : 731
∞ avatar : b.j. armstrong
∞ pseudo/prénom : shirosaki, c'est tout ce que vous serrez.

MessageMar 9 Mai - 18:20

Old MemoriesHermione & MadI know you, i walked with you a once upon au dream. I know you, that look in your eyes is so familiar a gleam (Lana Del Rey → Once upon a dream)Il n'y avait plus de craintes à avoir, l'immondice était réduite à l'état d'inutile. Le brun n'avait aucun signe d'être sonné ou quoi que ce soit d'autres. Non, il paressait relativement en forme malgré ce qu'il venait d'encaisser. Ce n'était pas un tas de graisse de trois mètres de haut qui allait l'abattre bon sang. Il ne voulait pas de remerciements ou quoi que ce soit, il voulait des réponses. Les futilités de la politesse ne l'intéressait guère et puis, il y avait bien plus intéressant. Restant à ses côtés, il la regardait se relever, du moins essayer, et reprendre ses esprits. Il ignorait quoi faire. Dès lors qu'il veut venir en aide, cela se solde par une catastrophe. Certes, il n'y avait rien de tel pour l'instant mais, soyez patient, cela va venir. D'autant plus qu'elle reste tout de même à terre, signe que ses capacités physiques n'étaient pas totalement revenues. Le seigneur du temps avait eu un mouvement de recule en l'entendant parler, reprenant ses distances. C'était amusant, il avait l'impression d'avoir Hermione Granger en face de lui. Il allait le répéter, ce mot interdit mais, c'était impossible. Cette héroïne venait d'un livre qu'il avait dévoré des centaines de fois pour combler l'ennui. Il ne fallait pas se laisser dépasser. Lui aussi avait une baguette magique en quelques sortes.
« Stupéfiant ? » fit-il simplement tout en fouillant dans sa poche interne. « Ce qui est stupéfiant, c'est que vous me paraissez réelle. Ne le prenez pas mal. » Droit au but, comme toujours même si la maladresse était encore présente. Il avait fini par mettre la main sur ce qu'il cherchait. Un tournevis sonique, celui-ci ayant la forme d'un stylo à plume en métal noir. Très élégant à côté du style vestimentaire débraillé qu'il avait. Un crissement sonique avait fini par retentir alors qu'il scannait la jeune femme. On est jamais trop prudent après tout, elle pouvait être un hologramme.

Mais non, rien d'anormale. Le fou était resté aussi calme que s'il venait de confirmer une de ses hypothèse. Puis un sourire avait fini par se dessiner sur ses lèvres. En même temps, il aurait dû s'en douter. C'était courant que sa raison lui joue des tours mais, pas cette fois-ci. Il avait fini par se relever à son tour, passant ses mains sur son visage. Une légère lumière dorée en avait émané et aussitôt, ses blessures avaient disparu. Ses craquelures s'étaient évaporées et, il était de nouveau frais et en forme comme à son arrivé. « Oui. Vous par contre, ce n'est pas tout à fait le cas ». Il avait rehaussé son tournevis à la hauteur de ses épaules, voulant s'en servir d'illustration pour ses propos. « Votre cheville est foulée et vous avez pris un mauvais coups sur la tête. Douze jours de repos, si ce n'est pas plus, c'est ce qu'ils conseillent il me semble mais, je ne suis pas Docteur. »
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione Granger
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : dix neuf ans
∞ job : libraire
∞ race : sorcière
∞ univers : harry potter
∞ messages : 214
∞ avatar : emma watson
∞ pseudo/prénom : alex, burning bruise.

MessageJeu 18 Mai - 20:17

« Que je vous paraisse... ? »  répétait elle désorientée parce qu'il venait de dire. « Je suis réelle ! »  Elle ne comprenait pas où il voulait en venir. Pourquoi douter de sa réalité alors qu'elle était sous ses yeux. A moins qu'il n'est plus toute sa tête. Elle se reculait légèrement, par réflexe, alors qu'il sortait une espèce de stylo. Que comptait il faire avec ça ? Le son qu'il émit lui confirmait qu'il ne s'agissait pas d'une simple plume. « Qu'est ce que c'est ? » demandait elle curieuse, d'en savoir toujours plus sur ce nouveau monde. Elle restait immobile, regardant son petit manège, d'un air - bizarrement - amusée. Elle fronçait finalement les sourcils, alors qu'un sentiment de déjà vu l'envahissait. Elle commençait à le dévisager, le scrutant de la tête au pieds, espérant que sa mémoire est un déclic. Plus elle le regardait, plus elle était sûre de le connaître. Néanmoins, avec un accoutrement pareil, il se serait fait remarquer à Poudlard alors où avait elle bien pu le rencontrer ?

Elle revenait à la réalité avec le tour de passe passe qu'il effectuait sous ses yeux. Une lumière jaune émanait de ses mains alors qu'il les passait contre son visage et un instant plus tard, toutes ses blessures s'étaient envolées. C'était.. magnifique. De la magie dans ses doigts, Hermione aurait aimé connaître cette sensation. Elle restait quelques instants admirative. « Ca va aller... » disait elle finalement, souriante, alors qu'il lui disait le contraire. Il enchaînait avec des conseils médicaux et elle ne put retenir son sourire amusée. Cette franchise et froideur aurait pu la rebuter mais c'était tout le contraire. Elle trouvait ça définitivement attachant. « On aurait pu le croire. » rétorquait elle, amusée, alors qu'il lui disait qu'il n'était pas docteur. « Comment tu t'appelles ? » Après tout, elle avait bien le droit de connaître le nom de son sauveur ? Et celui qui avec un peu de chance l'aiderait à sortir de cette forêt.



daring, nerve, and chivalry.
Actually I’m highly logical, which allows me to look past extraneous detail and perceive clearly that which others overlook.

(mpottez buffy)(liens & rps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Madman
alien
avatar
alien


∞ âge : 520 ans et des poussières, il va finir par arrêter de compter
∞ job : voyageur temporel, musicien et tout ça en temps complets
∞ race : timelord ou peut-être autre chose ? tu t'y perd dans le flot des hybridations. parlerais-tu à toi-même ?
∞ univers : doctor who
∞ messages : 731
∞ avatar : b.j. armstrong
∞ pseudo/prénom : shirosaki, c'est tout ce que vous serrez.

MessageVen 19 Mai - 23:00

Old MemoriesHermione & MadI know you, i walked with you a once upon au dream. I know you, that look in your eyes is so familiar a gleam (Lana Del Rey → Once upon a dream)« D'où je viens, non. Vous êtes l’héroïne d'un livre que j'ai lu un bon millier de fois. Prenez ceci comme un compliment ! Héros d'une histoire pour enfant, il y a plus tragique comme destin. D'autant plus qu'on ne sait toujours pas d'où était tiré toutes cette magie dans la volonté de l'auteur. Une certaine J. K. Rollings si je ne m'abuse. » Ne pas la laisser dans la confusion, toujours se montrer franc et direct. Le fou était tellement dans l'excès, même lorsqu'il devait expliquer ses propos. Excessivement franc, excessivement maladroit. Il n'avait aucune idée si c'était une bonne chose de se montrer aussi direct mais, si cela pouvait permettre de lever la confusion. Pour tout dire, il était même mal à l'aise. Cela faisait bien plus d'une demi-heure qu'il était sortit, la catastrophe avait déjà eu lieu et maintenant, il n'avait aucune idée de ce qui pourrait se passer à l'avenir. Pour ça, il faudrait qu'il retourne dans son vaisseau et qu'il ferme les yeux. Se poser, après cette mésaventure. Non-non, ce n'était pas terminé, il n'avait pas encore sonné le dernier acte de cette étrange apparition. Il bidouillait ce stylo à plume sonique, regardant cette jeune femme se reculait en le voyant. « C'est vrai que ce n'est pas très poli mais, vous ne craigniez rien. C'est un tournevis sonique, il sert à … bien des choses. Ouvrir des portes, des boites, des circuits et dans votre cas, vous scannez pour détecter les blessures non visible à l’œil nue. Vous aimez bien les sucreries, non ? »

Etait-ce parce qu'elle ressemblait à son héroïne de roman préférée qu'il se sentait aussi à l'aise avec elle ? Presque autant qu'avec sa petite Wendy. Sinon, il ne se montrerait pas aussi bavard avec elle. Un petit sourire malicieux coincé sur ses lèvres, celui-ci contrastait beaucoup avec son air sérieux, presque autoritaire. Même si son visage, les émotions étaient contraires. Pour ce qui était de la dernière question à son égard, elle était uniquement due à son scanne. En effet, il avait relevé un fort taux de saccharose dans son sang, preuve qu'elle avait mangé quelque chose de sucré dernièrement. Pour autant, maintenant que son état à elle était clarifiée, il devait faire disparaître ses blessures. Le fou avait un avantage dans tout ce bordel génétique qu'il était, c'est qu'il pouvait se soigner contrairement à elle. Faire revenir en arrière son anatomie en jouant sur le temps écoulé pour effacer toutes traces d'agression. Un reboot en quelques sortes. Cette lumière jaune était ce fameux retour en arrière, ce ctrl+z qui le fit redevenir frais comme s'il ne s'était rien passé. C'était tellement naturel pour lui qu'il ne voyait pas en quoi ceci avait un rapport avec de la magie. Par contre, il ne pouvait pas soigner les autres. D'où le fait qu'il avait enchaîné avec un nombre incalculable de conseil. Ses yeux avaient de nouveau cette froideur. Non, il n'était pas docteur. « Je hais les docteurs plus que tout le reste, je ne pourrais pas en devenir un. » fit-il pour sa défense avant de reprendre « The Madman. Ou Le Fou pour la version frenchie, et vous ? ». Il était encore trop tôt pour la tutoyer. Et même s'il le voulait, sa politesse lui refuserait ce droit.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione Granger
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : dix neuf ans
∞ job : libraire
∞ race : sorcière
∞ univers : harry potter
∞ messages : 214
∞ avatar : emma watson
∞ pseudo/prénom : alex, burning bruise.

MessageLun 29 Mai - 15:55

Une héroïne d'un livre ? Hermione restait bouche bée à ses propos. C'était totalement délirant. Mais le terme héroïne était plutôt satisfaisant. « Eh ben cette J. K. Rollings n'a du que voler notre histoire. Je ne sais pas ce qu'elle a raconté dedans mais il est sûr que tout ce que j'ai vécu était bien réelle. » Puis fallait être un peu morbide pour écrire une telle histoire non ? Si c'était vraiment le cas, elle ne les avait pas épargné. Toutes les épreuves, toutes les pertes qu'ils avaient dû subir avez été innombrables. Elle en était sorti plus forte que jamais sans aucun doute, mais certaines cicatrices ne se refermeraient certainement jamais. « Un tournevis sonique. » répétait elle, amusée. C'était un objet étonnant. Autant de magies condensait dans un simple stylo... Elle ne savait pas d'où il venait mais il était sûr que la magie qu'on lui avait enseigné à Poudlard n'était qu'une partie infime de ce qu'il existait. Elle ne pouvait pas s'empêcher de penser au nombre de livres qu'elle pourrait dévorer pour en savoir plus. « Ton.. Votre stylo peut aussi vous le dire ? » riait elle légèrement, à la question des sucreries. Elle avait bizarrement du mal à le vouvoyer et c'était bien la première fois, d'habitude c'était plutôt le contraire, comme pour les parents Weasley. Mais sa politesse l'obligeait à adopter la même façon que son interlocuteur.

Elle fronçait les sourcils quand il lui apprenait qu'il n’aimait pas les docteurs. C'était plutôt inhabituel. Qui n'aimait pas les gens qui passaient leur vie à s'occuper des autres ? « Pourquoi ? » pensait elle à haute voix. Elle tiltait alors qu'il lui donnait son nom. Madman. Elle fronçait les sourcils, les rouages de ses méninges se remettant en place. Mad.. C'est comme ça qu'elle appelait son ami imaginaire alors qu'elle était toute petite. Cela faisait une éternité qu'elle n'y avait pas pensé. « Ce n’est vraiment pas commun. » disait elle finalement, plus pour dire quelque chose que par réel intérêt. « Hermione... Granger. » ajoutait elle. Elle voulut lui demander comment sortir de cette forêt avant de se rappeler la raison de sa présence. Elle n'avait encore trouver aucun botruc. Toute cette expédition pour rien.  « Vous n'auriez pas vu un botruc ? Un petit arbre animé... plutôt mignon. » disait elle, en écho à ses pensées et mimant la petite taille de cette créature. Elle haussait les épaules, comme pour s'excuser du manque de clarté de ses paroles.


daring, nerve, and chivalry.
Actually I’m highly logical, which allows me to look past extraneous detail and perceive clearly that which others overlook.

(mpottez buffy)(liens & rps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Madman
alien
avatar
alien


∞ âge : 520 ans et des poussières, il va finir par arrêter de compter
∞ job : voyageur temporel, musicien et tout ça en temps complets
∞ race : timelord ou peut-être autre chose ? tu t'y perd dans le flot des hybridations. parlerais-tu à toi-même ?
∞ univers : doctor who
∞ messages : 731
∞ avatar : b.j. armstrong
∞ pseudo/prénom : shirosaki, c'est tout ce que vous serrez.

MessageVen 2 Juin - 22:14

Old MemoriesHermione & MadI know you, i walked with you a once upon au dream. I know you, that look in your eyes is so familiar a gleam (Lana Del Rey → Once upon a dream)Ses propos pourraient paraître saugrenu aux premiers abords et pourtant, il ne mentait pas. Il ne faisait que dire la strict vérité. Du moins, celle de la dimension où il vient. Les dimensions étaient si vastes et si nombreuses, il n'était pas à l’abri d'avoir à faire à une personne venant d'ailleurs. Et pas seulement dans le sens extraterrestre du terme. Pourtant, derrière cet air froid et fou, le brun ne faisait qu'énoncer une vérité. Mentir n'était pas dans ses habitudes et, il n'était pas non plus du genre à faire des cachotteries. Pas quand ça ne le concerne pas du moins. Il bidouillait, trifouillait les réglages de ce tournevis étrange dans ses mains ayant la forme d'un style plume tout en fournissant ses explications. Voler leur histoire ? Le fou n'avait pas pu s'empêcher d'être interloqué à ses propos. Interloqué tout court finalement. Comment ça, voler ? Les voleurs sont bien mal traités sur Terre et, en vue de la réputation de cette auteur, il est clair qu'elle n'ait pas volé quoi que ce soit sans avoir été lyncher en place public d'injures et de crachat. Car, ainsi tournait le monde. La pitié était pour les faibles, les bonnes intentions rares et chassées comme un gibier de luxe. Il voyait très mal une femme aussi généreuse que Rollings voler une histoire de sorcier et de baguettes magiques. « Ah, vous voulez vraiment que je vous fasse un résumé. Non pas que je n'ai pas lu les livres, bien aux contraires, j'en suis à ma cinq-cent dixième fois mais, ça risque d'être long, il y a sept tome ». Son air embêté trahissait son envie de tout raconter. Bien sûr qu'il aimerait lui raconter cette histoire mais, à première vue, elle semblait être déjà bien au courant.
Pourtant, peut-être n'avait-elle pas tord ? Peut-être que cette sensation de déjà vue n'était pas dû seulement à un visage familier de son imagination fourmillante. Il avait simplement montrer quelques secondes d'attentions avec son regard en l'entendant répéter le nom de son fidèle outil. Mais, il avait très vite rabaissé les yeux sur ledit tournevis. Il y avait de la timidité dans son comportement, peu habité à discuter avec des personnes. Encore moins les sauver. « C'est ça » fit-il simplement sans envie de répéter avant de reprendre très vite. « Vous pouvez me tutoyer si vous voulez. Ça ne me dérange pas. Ce n'est pas la bonne question. La bonne question serait plutôt : pourquoi mon stylo me le dirait ? ». Pour lui donner la réponse. Quelque quelle soit.

Un fin sourire avait, pendant une poignée de seconde, fait son apparition sur ce visage inerte. Pourquoi ? Pourquoi n'aimait-il pas les docteurs ? Une trop longue histoire. Le fou cessa de sourire, regardant autour de lui. Un tic nerveux qui témoignait d'un penchant pour la paranoïa. Mais rien d'alarmant, il voulait simplement s'assurer que personne n'était là pour écouter. Il n'avait pas bouger cela dit. Il écoutait et analysait tout simplement. « Sept tome ne suffirait pas pour raconter cette histoire. Ils sont mes ténèbres. », elle devrait comprendre facilement ainsi. Pourtant, pendant ce moment d'absence de la part du seigneur du temps, il y avait eu un petit sourire. Sans doute causé par la remarque de cette jeune femme. Oui, ce n'est pas commun, encore moins élogieux. Il n'avait que ce nom à donner, le véritable était oublié depuis longtemps. Pourtant, cette petite esquisse avait laissé place petit à petit à la stupeur non cachée cette fois-ci quand elle confirma ses doutes. Il avait buggé, des semblants de mot voulaient traverser sa bouche mais, seulement des sons hasardeux en étaient sortis. Jusqu'à ce qu'il finisse par réussir à dire quelque chose de potable « Hermione... Enchanté. Je te connais. Peut être pas aussi bien que tes amis mais, je … Tu es comme comme je t'imaginais ». Le vouvoiement était partit très loin. Hermione était l’héroïne qui accompagnait ses moments de solitudes. Il les partageait avec elle au file des pages. Comment expliquer ceci ? Impossible, sauf s'il y a des personnes pour y croire. Mais, c'était un agréable hasard qui expliquait bien des choses. À commencer par le fait qu'il avait un troll miniature dans ses mains. « Dans cette forêt, non. Mais, il y a une personne en ville avec une valise qui a ce truc dans sa veste avec lui. » autant faire part de ses dernières observations pour lui être utile. Si, bien sûr, il peut être utile à quelqu'un.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione Granger
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : dix neuf ans
∞ job : libraire
∞ race : sorcière
∞ univers : harry potter
∞ messages : 214
∞ avatar : emma watson
∞ pseudo/prénom : alex, burning bruise.

MessageLun 19 Juin - 15:58

Sept tomes... Elle avait du mal à croire aux propos de son sauveur. Néanmoins, cette ville avait eu l'avantage d'agrandir ces horizons. Elle avait vu et croisé tellement de personnes différentes, tellement de magies différentes que plus rien n'était vraiment impossible. Cela était effrayant. Elle aimait les règles, les cadres où elle savait où elle allait, où elle pouvait contrôler. « Je ne pense pas que ce soit une bonne idée de toute façon... C'est assez perturbant. » Elle secouait la tête, imaginant qu'un inconnu lui déballe toute sa vie intime des dernières années. Oui, perturbant était sûrement le bon terme. Elle opinait quand il lui permettait de le tutoyer et rester immobile pendant qu'il faisait son inspection avec son stylo magique.

En écho à ses pensées, elle ne put s'empêcher de lui demander pourquoi il détestait les docteurs. Elle pinçait les lèvres à sa réponse. Il n'en dirait visiblement pas plus et elle ne comptait pas le questionner davantage. Cela semblait être un sujet épineux, même si clairement, elle se demandait pourquoi. Elle lui disait son nom à son tour et pour la première fois depuis leur rencontre, elle semblait l'avoir désarçonné. Cette histoire de livres paraissaient se confirmer. Elle ne voyait pas d'autre explication au fait qu'il est tiqué à son nom. Elle ne put empêcher ses joues de se rosir légèrement à ses remarques. « Enchantée également. » disait elle légèrement ébahie. « C'est tellement étrange... » Qu'il connaisse certainement tous les détails de sa vie (au bout de la 510ème fois, elle n'en espérait pas moins). Qu'ils se rencontrent alors qu'elle avait l'impression qu'ils se connaissaient depuis toujours. Elle n'aurait pas été étonné si d'un moment à l'autre elle se réveillait dans son lit.

Elle finit par reprendre ses esprits et lui demander s'il avait vu la raison de sa venue dans la forêt. Elle fronçait les sourcils à ses propos, ses méninges reliant tout de suite ses paroles. Le mot valise relié à des créatures magiques lui rappelait tout de suite Newt Scamander. Était il à Neverland ? Elle avait rêvé de le rencontrer mais elle n'était pas née dans le bon siècle. Ici, cela ne semblait pas vraiment être un problème. « Tu sais où je peux prendre contact avec lui ? » Elle était pleine d'espoir s'il s'agissait de Newt ou un de ses descendants, elle n'aurait plus à s'inquiéter niveau magie. Elle aurait une sacrée aide... enfin s'il acceptait de l'aider mais elle ne doutait pas de sa persuasion. « Et comment sortir de cette forêt par la même occasion. » Elle riait légèrement, elle était vraiment une demoiselle en détresse aujourd'hui. Daisy lui botterait sûrement les fesses quand elle rentrerait à l'appartement. « Le troll m'a légèrement distraite de mon chemin. » ironisait elle.


daring, nerve, and chivalry.
Actually I’m highly logical, which allows me to look past extraneous detail and perceive clearly that which others overlook.

(mpottez buffy)(liens & rps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Madman
alien
avatar
alien


∞ âge : 520 ans et des poussières, il va finir par arrêter de compter
∞ job : voyageur temporel, musicien et tout ça en temps complets
∞ race : timelord ou peut-être autre chose ? tu t'y perd dans le flot des hybridations. parlerais-tu à toi-même ?
∞ univers : doctor who
∞ messages : 731
∞ avatar : b.j. armstrong
∞ pseudo/prénom : shirosaki, c'est tout ce que vous serrez.

MessageMar 20 Juin - 0:14





Lui-même avait du mal à croire ce qu'il était en train de lui raconter si cela pouvait la rassurer. En toute honnêteté, il se demandait même s'il y avait du sens à tout ceci. Pourtant, il restait là, debout et aussi sûr de lui. Il ne rêvait pas, mais il ne pouvait pas lui mentir non plus. C'était perturbant ? Bien sûr que ça l'était. Ce n'était pas même pas une constatation ou bien une façon de dire qu'il devait se taire. Pour la seconde option, si. En quelque sorte. Mais là, c'était réellement gênant. Le fou se tût, ne disant rien de plus. Il avait fini ce qu'il avait à faire ici, ne sachant quoi faire de ce troll miniature dans ses mains. Il pourrait le ramener dans son TARDIS et l'étudier. Oui, ça lui semblait une bonne idée. Étudier un troll des montagnes tout droit sortit de Poudlard, ce n'était pas tous les jours qu'il en avait l'occasion. Il apprenait à se déroger de la règle ''impossible''. Tout dans cette ville lui prouvait, l'un après l'autre, que tout pouvait être possible. Même rencontrer une héroïne de roman. Il en rêvait, secrètement. Après tout, les histoires sont tirés de faits réels. Alors pourquoi elle n'aurait pas le droit d'exister à son tour. « En quoi c'est perturbant ? Rassurez-vous, elle n'a rien écris quand à des potentielles petites tenues où je ne sais quoi d'autres de terriens un peu gênant. » Ou alors, il avait dû sauter ce passage. Il faudra qu'il pense à revérifier du coup. L'air perplexe, il avait néanmoins fini de scanner la jeune femme, lui donnant alors son verdict d'un air plus ou moins sérieux. Il ne se rendait même pas compte de ses précédentes paroles qui là, en effet, pouvait se montrer perturbante.
Il n'avait rien répondu de plus. Le sujet de sa phobie des docteurs était trop … Complexe. Aussi compliqué qu'une amitié entre Seigneur du temps. À la fois ami et ennemi, de quoi donner des situations cocasses. Mais quelque part, il était heureux de voir qu'elle n'insistait pas à savoir. Qui sait, un jour lui racontera-t-il peut-être ? Un histoire pas aussi fabuleuse que la sienne. Celle d'une nation qui a créé les propres brasiers de sa perte. Enchanté … Même s'ils se connaissaient déjà d'une certaine manière. « De rencontrer une présence familière. Un simple mirage dans le temps comme une présence réconfortante. Une présence dont on croirait tout droit sortir de son imagination alors que non, nous sommes bien là mutuellement, n'est-ce pas ? » fit-il en guise de complément pour ses mots. Elle semblait tout aussi perdu que lui. Soupirant doucement, il n'avait pas été aveugle à ses légères rougissements à la commissure de ses joues. C'est ce qui lui avait redonné le sourire. « C'est assez étrange, je te l'accorde. Mais il faut y voir une belle occasion, non ? »

Il ne savait pas si elle allait comprendre où il voulait en venir. Lui-même se trouvait assez flou sur le sujet. Il avait répondu à sa question avec plus ou moins de précisions. Une précision qui n'était pas très florissante, mais qui avait l'air suffisamment explicite pour tiquer dans son esprit. Apparemment, elle connaître à qui il faisait référence. « Hum, si mes souvenirs sont bons, il travaille au cabinet de vétérinaire. » fit-il simplement en se remémorant où il avait croisé cet étrange personnage. Cela dit, ce n'était pas tout à fait faux. Pour aller là-bas, il fallait sortir d'ici avant toute chose, ce qui lui avait rappelé ce pour quoi il était partit de base. « C'est déjà un peu plus facile. Hum, il faut revenir sur ses pas. Ou … Quelque chose comme ça. », on pouvait être un extraterrestre et avoir un téléphone portable après tout. Pas n'importe lequel. Un portable relié directement à son vaisseau. Ses doigts avaient glissé sur l'écran, quelques sons en émaner et une fois qu'il avait fini sa manipulation, il suspendait son attente par un doigt levé dans les airs. Une petite volte-face, ses pieds n'ayant pas quitté leur emplacement et un vrombissement se fit entendre. Finalement, ils n'étaient pas si loin que ça de la prairie et donc, de la ville. La Cadillac noire était venue récupérer son propriétaire en exploration, ronronnant d'un bruit à la fois doux et rauque. « Je ne peux pas voyager dans le temps, ni repartir à la conquête de Neptune. Mais, je peux au moins circuler dans cette ville. C'est une méthode un peu feignante, je l'accorde, mais marcher ça m'épuise. » fit-il comme s'il avait besoin de justifier ses choix. Sauf que voilà, ça avait beau être une voiture, elle restait spéciale à sa manière. Ce n'est pas la porte qu'il ouvrit pour l'inviter à entrer, mais son coffre. Cela dit, que ça soit cette entrée ou une autre, le résultat était le même. C'est grandement pour cette raison qu'il n'avait pas modifier l'emplacement de la porte d'entrée.

HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione Granger
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : dix neuf ans
∞ job : libraire
∞ race : sorcière
∞ univers : harry potter
∞ messages : 214
∞ avatar : emma watson
∞ pseudo/prénom : alex, burning bruise.

MessageJeu 13 Juil - 16:42

« J'espère bien ! » Elle riait légèrement. Elle n'avait même pas pensé à ça même si elle était rassurée qu'il s'agisse d'une lecture conventionnelle. « Dans le sens où vous connaissez certainement des détails de ma vie alors que je ne connais rien de la votre. » Elle haussait les épaules, elle n'avait jamais pensé à cette éventualité, tout en le laissant finir son inspection. Il se présentait et elle tiquait à son nom. Un flot de souvenirs enfoui de son enfance ressurgirent. « Je n'aurais pas dit mieux. » Elle marmonait, ses rougeurs s'accentuèrent à ses mots. Il avait parfaitement décrit ce qu'elle ressentait, ce qu'elle pensait. Elle n'avait jamais partagé une telle connexion avec un.. inconnu. Elle avait du mal à l’appeler en ces termes pourtant objectivement, c'était ce qu'il était. Elle opinait quand il lui disait que c'était une belle occasion. Un moment magique qu'elle n'était pas prête d'oublier.

Un cabinet de vétérinaire. Elle souriait à sa réponse. « Merci ! Il ne devrait pas être bien compliqué à trouver. » Elle serait extrêmement déçue si elle tombait sur quelqu'un d'autre que Mr. Scamander. Elle rêvait de le rencontrer, elle espérait ne pas avoir tirer des conclusions trop hâtives. Elle lui demandait finalement s'il savait comment sortir de cette forêt. Cela faisait déjà plusieurs heures qu'elle tournait dedans puis tous ces arbres et sentiers se ressemblaient. Il sortit une espèce de téléphone et faisait quelques manipulations. Elle l'observait en silence, un léger sourire collé sur les lèvres, jusqu'à qu'une cadillac débarque au pied de son propriétaire. « Génial... » soufflait elle. Aussi fidèle que la veille voiture des Weasley... mais avec beaucoup plus de classe. Elle laissait son regard traîner sur la voiture, tiquant à ses paroles seulement quelques instants après. « Tu peux voyager dans l'espace avec cet Cadillac ? » Elle demandait, stupéfaite. La voiture volante des Weasley faisait définitivement pale figure. Elle le suivait jusqu'au coffre intriguée. Ses yeux scintillaient d'émerveillement alors qu'elle entrait dans un endroit démesuré. Elle connaissait des sorts d'extension mais alors là.. « C'est... magnifique. » Son regard s'attardait sur le faux-ciel étoilé. « C'est une sorte de vaisseau, c'est ça ? » Elle réfléchissait tout haut, s'avançant curieuse de découvrir plus de l'appareil.


daring, nerve, and chivalry.
Actually I’m highly logical, which allows me to look past extraneous detail and perceive clearly that which others overlook.

(mpottez buffy)(liens & rps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Madman
alien
avatar
alien


∞ âge : 520 ans et des poussières, il va finir par arrêter de compter
∞ job : voyageur temporel, musicien et tout ça en temps complets
∞ race : timelord ou peut-être autre chose ? tu t'y perd dans le flot des hybridations. parlerais-tu à toi-même ?
∞ univers : doctor who
∞ messages : 731
∞ avatar : b.j. armstrong
∞ pseudo/prénom : shirosaki, c'est tout ce que vous serrez.

MessageMar 18 Juil - 18:49





Une fine esquisse avait accompagné le rire de la demoiselle. Il en semblait pas perturbé par une telle annonce. Sans doute à cause d'un deuil trop récent ou bien de ses deux cœurs. Deux cœurs qui battent la mesure à un rythme alterné, difficile pour eux de ressentir la gêne quand ils ne peuvent pas ressentir du malaise assez puissant pour faire rougir ses pommettes. Il était un électron libre, immunisé du chagrin qui faisait battre un cœur humain. Les siens avaient une meurtrissure qui se voyait quelque part dans la lueur de son regard. Ses yeux de brillaient plus comme deux étoiles scintillantes. Son regard était d'avantage humain. Le même qu'un être humain face au deuil : vide. Son sourire n'était qu'une réaction à son audition. Sa concentration fluette lui donnait l'avantage de pouvoir écouter plusieurs choses à la fois et de prêter attention au même tempo. Il ne répondait rien à sa remarque. Des détails sur sa vie ? Elle aurait de quoi nourrir sa soif de lecture pendant toute une vie. Certains détails moins florissants que d'autres. En prenant du recul, il n'avait pas l'impression que les détails étaient joyeux maintenant qu'il y pensait. D'une certaine manière, il préservait les autres en n'en citant aucuns et Hermione aurait une image bien différente de lui si elle les apprenait. Chacun ses petits secrets après tout. Alors, il préférait faire la sourde oreille. Faire comme s'il n'avait rien entendu et continuer de sourire face à ce drôle de spectacle. « Je ne pense pas que tu le louperas, en effet. Il se balade tout le temps avec une valise. » Un léger ricanement, fier quelque part de son annonce avant de se remettre à bouger.
Rester en place était décidément un challenge pour lui. Si bien qu'il réfléchissait à comment sortir de cette forêt. Ils pourraient marcher, y aller à la méthode ''classique'' et puis finalement, non. La fainéantise l'avait pris. Sans doute les résidus de gêne d'homme-chat qui traînaient quelques parts dans son ADN génétiquement modifié. Sa voiture, son TARDIS, sa plus fidèle amie. En voilà une idée. Une petit texte pour Miss et cela devrait suffire à la faire venir après tout. La Cadillac noire avait fini par arriver de nul part, se matérialisant à quelques mètres d'eux.

Quelque part, ce sourire en coin en disant long. Il n'avait pas … Vraiment eu d'autre compagne hormis sa Ruby à qui présenter son TARDIS. Alors, quand il avait entendu le petit génial d'Hermione, cela faisait à la fois du bien et du mal. Les remords remontaient à la surface, mais il se souvenait également des dernières paroles de sa chère et tendre. Faire découvrir la vie à d'autre, avec toujours cette pointe de conte dans ses récits. L'enfant perdu n'avait pas encore tracé son dernier chemin. « Merci » fit-il simplement, le mot soufflait dans le col de sa veste alors qu'il faisait dos à la sorcière, subitement intimidé. Que devait-il lui dire ? Par où commencer les explications ? Il avait suffis que son amie pose une question pour lui indique le point de départ. « Elle peut faire bien plus que voyager dans l'espace. Les frontières sont abolies, il n'y a plus de notions de lieux, de routes ou bien de temps. Avec elle, je peux aller prendre le thé avec la reine Élisabeth Ier ou bien discuter bataille avec Jules César et même botter les fesses à Staline si l'envie m'en prends comme je peux me rendre au beau milieu de la constellation d'Andromède pour y manger un Cupcake, des chips sur la ceinture d'Astéroïde de Jupiter. C'est un TARDIS : Temps A Relativité Dimensionnel Inter-Spatial. C'est la vie. C'est la liberté absolue. La connaissance absolue qui défie le temps et les dimension ». Il s'était un peu emballé dans ses explications, faisant preuve d'une joie immense. Il ne pensait pas qu'il pourrait présenter Miss une seconde fois ainsi, avec temps d'euphorie. Il fit un signe de la main pour invité Hermione en entrer et à juger par elle-même si ce qu'il disait était de la poudre aux yeux, ou non.
En entendant l'émerveillement de la sorcière en entrant chez lui, le sourire de satisfaction n'était pas encore partit. Il n'avait fais que la suivre, fermant la porte derrière elle. Et puis, pour la guider et surtout, lui éviter de se vautrer sur les marches menant à la commande centrale à force de regarder le plafond, le fou était venu poser ses mains sur ses épaules. « Pour simplifier, c'est ça oui. C'est mon vaisseau spatial magique qui peut aller n'importe où n'importe quand. Tu sais, ce que tu vois au plafond, c'est de celui de ton école que je me suis inspiré. ». Il avait relaché son emprise maintenant que son intention était de nouveau face à elle et non pas en haut. « Tu veux quelque chose à boire ? Si c'est le cas, tu te sers, c'est dans le placard là-bas près du Globe terrestre. Où je dois te ramener ? ». Le brun était déjà à l’œuvre, tournoyant autour du tableau de bord tactile. Il semblait pianotait dans le vide alors que quelques leds témoignaient de ce qu'il faisait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione Granger
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : dix neuf ans
∞ job : libraire
∞ race : sorcière
∞ univers : harry potter
∞ messages : 214
∞ avatar : emma watson
∞ pseudo/prénom : alex, burning bruise.

MessageMer 6 Sep - 22:16

Elle scrutait la cadillac avancer, lui demandant au fil de ses pensées s'il pouvait voyager dans l'espace avec elle. Ses yeux s'écarquillaient à mesure de son explication. Ouais, c'était définitivement au delà de tout ce qu'elle avait vu. Et elle en voulait un, maintenant. Le fait qu'il soit enfermé dans cette ville s’abattit à nouveau sur elle. Elle grimaçait, imaginant tout ce qu'elle aurait pu faire avec un engin pareil. Il y avait définitivement des personnes du passé qu'elle aurait aimé rencontrer. Apprendre des meilleurs, c'était plus que tentant. Elle restait silencieuse engrangeant et appréciant les informations qu'il lui donnait. Cette ville avait définitivement ouvert ses horizons, c'était de loin la chose qu'elle préférait depuis qu'elle était arrivée. Elle souriait à son enthousiasme, cet engin lui tenait à cœur, c'était flagrant.

Elle passait devant lui et entrait dans la cadillac, totalement émerveillée. Elle ne s'attendait définitivement pas à ça. Quand elle l'avait vu arrivée, elle s'était fait un remake de K 2000 mais c'était bien plus que ça. Elle s'attardait sur le faux ciel étoilé, une bouffée de nostalgie s'emparant de son esprit. « Et comment on s'en procure un ? » riait elle, alors qu'il validait sa théorie. Il la guidait, les mains sur ses épaules alors qu'elle ne lâchait pas une miette de ce spectacle. C'était magnifique et elle ne pouvait faire qu'autrement de penser à son ancienne école bien-aimée. Elle souriait quand il lui disait qu'il s'en était inspiré. « J'y pensais justement. » Elle chuchotait, les yeux toujours perdus dans les étoiles. Elle revenait à la réalité quand il se plaçait devant elle. « Je veux juste sortir de cette forêt. » Elle regardait les petites led s'activaient à ses doigts et commençait à balayer la pièce du regard. Elle ne pouvait pas s'empêcher de penser que Daisy ne la croirait jamais. « Je vais essayer de retrouver l'homme à la valise. » Elle souriait, il avait vraiment sauvé sa journée. « Merci encore. » Elle se retournait pour lui faire face, ses remerciements vraiment sincères.


hj:
 


daring, nerve, and chivalry.
Actually I’m highly logical, which allows me to look past extraneous detail and perceive clearly that which others overlook.

(mpottez buffy)(liens & rps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Madman
alien
avatar
alien


∞ âge : 520 ans et des poussières, il va finir par arrêter de compter
∞ job : voyageur temporel, musicien et tout ça en temps complets
∞ race : timelord ou peut-être autre chose ? tu t'y perd dans le flot des hybridations. parlerais-tu à toi-même ?
∞ univers : doctor who
∞ messages : 731
∞ avatar : b.j. armstrong
∞ pseudo/prénom : shirosaki, c'est tout ce que vous serrez.

MessageSam 16 Sep - 20:30





Il semblait être tellement à son aise une fois les pieds de nouveau dans sa boite spatio-temporelle. Il jubilait intérieurement, gardant pour autant cette moue stoïque extérieurement. Faire découvrir son TARDIS à quelqu’un, c’était une nouveauté plaisante. Une vilaine tentation dont il en était l’auteur. Et puis, Miss n’avait pas eu de visite depuis bien des années maintenant qu’une nouvelle curieuse à satisfaire ne lui ferait pas de mal. La machine semblait en concordance avec son maître, ronronnant dans un bruit fluet et métallique, le sable s’écoulant à une vitesse lente et tranquille. Elle était apaisée, ayant visiblement tout de suite accepté l’ambition d’Hermione à ses côtés. En même temps, elle était là quand le fou s’accordait une pause lecture et lui parlait de ces sorciers captivant. Il avait rêvé plus d’une fois de pouvoir poser pieds à Poudlard. Mais c’était une chimère, un conte de fée pour enfant. C’était … Non, il ne devait pas dire impossible. Cette ville remettait en cause toutes les lois de la physique, la présence de Miss Granger dans son TARDIS prouvait aussi d’une certaine manière que les livres n’étaient pas que fiction. Qu’ils étaient aussi tirés de fait réel. Cette ville lui donnait mal à la tête à remettre en cause tout ce qu’il s’était efforcé d’appliquer jusqu’ici. Les règles du temps, les lois de la nature. Les interdits à ne pas s’affranchir hormis si l’on s’appelle Dieu. Et encore, même le Seigneur s’accordait quelques limites de temps en temps malgré son omniscience. Il n’était ni divin, ni malin, il était les deux à la fois, ce qui donnait naissance à son bon sens. Alors quand Hermione lui a demandé comment se procurer un tel engin, il n’avait pu s’empêcher de retenir un rire. Un rire teinté d’une certaine tristesse tout de même, ses pensées allant à sa planète dont il ne savait pas encore s’il devait être heureux ou malheureux de sa disparition. « Oh là, en t’armant d’une détermination sans faille, en kidnappant potentiellement un Seigneur du Temps, ou bien en le volant. Quoi que, j’espère que l’idée de me voler ne te traverse pas la tête ». Il avait eu une moue hésitante, une fine grimace tandis que sa tête se penchait sur le côté pour témoigner de sa gêne. Une mimique parmi tant d’autres qu’il ne contrôlait pas forcément. La guidant dans la pièce en la tenant par les épaules, elle allait finir par louper une marche avec le regard rivé sur le plafond. Quoi que, en suivant ce dernier, il faut dire que c’est très envoutant. Le fou aimait ce tableau holographique, cette extrapolation de ses songes et de ses pensées en nébuleuses et en étoiles filantes, pensées fluettes de passages. Il était … Magique en quelque sorte. La magie est une science inexpliquée après tout, n’est-ce pas ? Enfin, de son point de vue, c’est ainsi qu’il se réconfortait quand il voyait jusqu’où il pouvait aller et ce dont il était capable de réaliser. « Un TARDIS ne se trouve que sur Gallifrey, ma planète d’origine. C’était une très belle planète, avec de très belle chose. Mais elle a été détruite… Miss doit faire partie des rares TARDIS encore en fonctionnement. En faites, j’ignore même s’il y en a d’autre. Seul un Seigneur du Temps peut piloter l’une de ses boites fabuleuses ». Une réponse un peu plus claire, le plafond et ses étoiles l’aidant à se stabiliser quelque part. Mais, Gallifrey restait un sujet délicat, d’où son calme et son emprise sur les épaules d’Hermione qui se dissipait. Il était retourné à la console centrale, faisant apparaître les commandes lorsque ses mains s’étaient approchées du sablier. Des commandes tactiles et holographiques qui répondaient à son seul ADN. Et quand on le connait, et bien … Difficile de faire plus complexe ou bien de copier, même pour un autre Seigneur du temps. « Sortir de cette forêt ? C’est assez vague, on va dire Centre-Ville, ça te va ? Et je t’invite à boire un café après. Dans le centre ou dans la boite, comme tu veux. Enfin idem pour que café en faites, ce n’est pas obligé que ça soit un café, c’est … ». Sentant les petits pieds de troll lui taper sur les jambes, il s’était arrêté en cours d’explication, sortant son agresseur de sa poche. « Oups, je l’avais oublié celui-là, attends deux minutes, c’est délicat de faire plusieurs choses ne même temps espèce d’impatient…. T’es vraiment dégoutant ».  Un petit commentaire glissé alors qu’il tirait la langue de dégout. Quelque part impatient de le mettre dans un bocal au plus vite pour s’en débarrasser. Il avait laissé sa main glissée une dernière fois dans le vide, les ronronnements de sa boite se faisant de plus en plus bruyant. Même ses étoiles se mettaient à briller de manière plus dense jusqu’à ce que les tremblements et les secousses ne s’activent, signifiant qu’elle avait bougé. Ces secousses étaient vrai problème, mais il s’en fichait. Parce qu’il adorait ça, cela brisait son quotidien. Quand elles se sont arrêtées, il était vautré sur la rambarde, se redressant rapidement, peu perturbé par autant de remue-ménage. « De rien », il riait à cette phrase. Il riait à gorge déployé. Pourquoi ? Parce que cette ville l’empêchait de partir, le bloquait dans le temps et l’espace en le réécrivant sans cesse, de quoi brouiller ses instruments. Alors, bouger son TARDIS un peu, ne serait de quelques mètres, cela lui faisait un bien fou pour lui rappeler que non, le souci ne venait pas de lui et qu’il n’était pas totalement impuissant face à cette situation.




Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione Granger
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : dix neuf ans
∞ job : libraire
∞ race : sorcière
∞ univers : harry potter
∞ messages : 214
∞ avatar : emma watson
∞ pseudo/prénom : alex, burning bruise.

MessageLun 25 Sep - 19:52

Une petite moue à ces mots. « Je ne suis certainement pas une voleuse, mais je dois avouer que je n'aurais jamais pensé qu'un tel.. engin existe. » hésitait elle, pour le qualifier. Ils ne seraient pas bloqués dans cette ville éternellement et elle voulait définitivement partir à bord de cet engin. Elle qui pensait avoir assez eu d'aventures pour une vie n'hésiterait pas un seul instant avant de vivre une telle épopée. « Néanmoins, je pense rivaliser pour la détermination sans faille. » Elle riait doucement. Elle était têtue, en particulier quand elle savait qu'elle avait la raison ou que la cause lui tenait à cœur et là rien ne pouvait l'arrêter. Le yeux perdus dans le faux ciel étoilé, elle le laissait la guider par les épaules. Hermione ne faisait pas confiance aisément. Néanmoins, il y avait ce petit quelque chose à l'instant où ces yeux s'étaient posés sur Mad qui l'empêchait de douter de lui. Elle sortait de ses pensées, ses yeux se relevant vers son sauveur pour l'écouter un peu parler de l'origine de ces engins. Elle avait envie d'en savoir plus. Qu'est ce qui était arrivé à cette planète ? Comment devenait on un Seigneur du temps ? Est ce qu'il y avait une école semblable à Poudlard ? Néanmoins le ton et la distance qui se dégageait maintenant la força à pousser à mettre sa curiosité sous silence. Elle le regardait pianoté sur des commandes invisibles alors qu'elle lui indiquait vouloir sortir de cette forêt. « Le centre ville me va. » confirmait elle simplement. Elle n'eut pas le temps de répondre à sa requête pour aller boire un café alors que son attention était attiré par le petit troll qui tenait dans la main de Mad. Il n'avait toujours pas retrouvé sa forme normal en vu de ses dires, il n'allait pas le faire pendant un moment. Un danger de moins dans cette forêt. Elle s'accrochait commençant à sentir quelques secousses, le bruit était de plus en plus audible et elle comprenait rapidement qu'ils devaient bouger. Elle le remerciait à nouveau avant qu'il ne commence à partir dans un rire. Presque hystérique, remarquait Hermione, il n'y avait rien de drôle si ? « J'ai loupé quelque chose ? » demandait elle finalement, haussant un sourcil amusé. « Il faut absolument que je trouve Monsieur Scamander... l'homme à la valise. » rectifiait elle, en secouant la tête alors qu'elle repensait à sa proposition. « Et il faudrait certainement que je me change aussi. » Elle grimaçait, ses vêtement étaient tâchés d'herbes, de boues et d'un peu de sang. Valait mieux pas qu'elle déambule comme ça en ville trop longtemps. « Mais ce soir peut être ? Si tu n'es pas occupé, bien sûr. » Elle voulait en savoir plus, comprendre un peu mieux ce lien qu'elle partageait mais on ne pouvait pas la distraire de sa mission initiale. Il fallait absolument qu'elle trouve un arbre magique avant que les choses ne deviennent chaotique.


daring, nerve, and chivalry.
Actually I’m highly logical, which allows me to look past extraneous detail and perceive clearly that which others overlook.

(mpottez buffy)(liens & rps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Madman
alien
avatar
alien


∞ âge : 520 ans et des poussières, il va finir par arrêter de compter
∞ job : voyageur temporel, musicien et tout ça en temps complets
∞ race : timelord ou peut-être autre chose ? tu t'y perd dans le flot des hybridations. parlerais-tu à toi-même ?
∞ univers : doctor who
∞ messages : 731
∞ avatar : b.j. armstrong
∞ pseudo/prénom : shirosaki, c'est tout ce que vous serrez.

MessageSam 14 Oct - 15:00





Le voilà rassuré. Le fou aurait sans doute était très contrarié si son amie pas si imaginaire qu’il le pensait aurait tenté de le voler. Mais, il ne fallait pas lui en tenir rigueur. Il avait développé une très grande méfiance à l’égard de ceux qui passaient la porte de son TARDIS. La faute à des multiples coups-bas visant à le tuer. Certains avaient fait une équation très simple : pour éliminer la plus grosse erreur des Seigneur du Temps, il fallait le tuer. Beaucoup avait essayé, certain s’immisçant dans son cercle privé en prenant sa confiance en otage pour mieux le poignarder dans le dos. Mais il s’était rendu compte que ses propos étaient un peu trop poussés. Qu’il n’avait pas besoin de s’en faire de la part d’Hermione. Qu’elle voulait juste savoir et cette simple réalisation lui donnait le sourire. Allez savoir pourquoi, il avait beaucoup d’estimes pour les personnes brillantes. Et de ce qu’il avait lu, on n’allait pas se mentir, Miss Granger avait toujours été la plus lucide. Avec une patience sans nom pour supporter les deux idiots qu’elle se coltinait. Il avait laissé s’échapper un soupir, soupape qui décompressait le flot de ses pensées. Il avait répondu le plus clairement possible à son questionnement, reprenant ses manipulations sur son tableau de bord. La question avait trouvé sa réponse, il n’y avait pas besoin de chercher plus loin. Pourtant, c’était au tour du fou de combler sa curiosité. « Je n'en doute pas. Qu’est-ce que tu ferais en premier si tu avais l’une de ces machines fabuleuses entre tes mains ? ». Question subjonctive ? Oui. Il était curieux. Curieux de savoir ce qu’elle chercherait à faire si elle pouvait avoir le contrôle du temps et de l’espace entre ses mains. Une sorte de test sans aucunes prétentions. Il avait déjà suffisamment confiance envers Hermione pour se permette de remettre en doute ses intentions. Cependant, les bonnes choses ont toujours une fin et c’est pour cette raison qu’il était temps pour elle de rentrer. L’enchainement et la confusion de l’invitation venant de la part du maître des lieux n’avaient pour but que la politesse et la bonne tenue. Autant dire qu’il ne s’était pas trop attardé sur la question, préférant enclencher les commandes pour la conduire au Centre-Ville. Des secousses, des tremblements et un ronronnement temporel puissant, le fou riait de plus belle. Il était pris d’un soudain enthousiasme, heureux de sentir sa machine bouger et vivre sous ses pieds. Elle bougeait que très peu de cette forêt, à croire qu’elle allait finir par rouiller. Alors quand le tout avait fini par s’arrêter, il s’était avachit sur la rambarde pour reprendre pieds, continuant de rire. C’est comme si Hermione n’était plus présente en ce moment, plongé dans une bulle où il était le seul maître de sa folie et de sa joie. Il avait fallu que des mots s’échappent de sa bouche pour que le brun daigne de nouveau à remarquer sa présence. Il avait ce regard illuminé, le sourire large, mais sans aucunes teintes de psychopathie. Il avait l’air heureux, juste … Heureux. Il espérait de temps en temps que ses moments de bonheurs ne soient pas encore interdits chez le commun des mortelles. « Oh non, rien du tout. C’est … Agréable de la sentir de nouveau bouger. Ce n’est pas drôle ? » Mad avait fini par se calmer, sondant enfin l’incongruité de sa réaction. Son faciès avait changé du tout au rien, l’amusement ayant disparu pour une soudaine interrogation et un visage stoïque. Il avait simplement remué la main devant lui, signe que ce n’était pas grave. Il avait tout son temps. Ça serait d’ailleurs assez cocasse qu’un Seigneur du temps dise ne pas avoir le temps. « Ce soir alors, tu n’auras qu’à m’envoyer un message quand ça sera bon. Et quand tu seras un peu plus … Propre, sans vouloir t’offenser ». Là, c’est ses gênes d’homme-chats qui avaient parlé. Le fou et la propreté, une longue histoire entre paranoïa et droiture.




Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

old memories - mad&hermione

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le travail ... Toujours le travail ... ( Pv Hermione )
» Hermione Granger ( terminée)
» Journal de Hermione Blake
» Hermione J.Granger [termine]
» La défense des elfes, c'est important [PV Ron et Hermione]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND ::  :: Forest Lawn :: Forêt :: TARDIS de The Madman-