Misty Day
Spike
Winx Club
La petite sirène



 

Partagez | 
 

 Can't run away now - Tate

Aller en bas 
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 16 ans
∞ race : Fantôme
∞ univers : AHS Murder house

∞ messages : 33
∞ avatar : Taissa Farmiga
∞ pseudo/prénom : Jo



MessageSujet: Can't run away now - Tate   Mar 20 Nov - 18:21

Can't run away now.
Tate & Violet

   
« You’re too mean, I don’t like you, fuck you anyway, you make me wanna scream at the top of my lungs .It hurts but I won’t fight you, you suck anyway. You make me wanna die, right when I... »
Depuis que la maison semble miraculeusement laisser ses habitants entrer et sortir comme bon leur semble, Violet a passé un pacte avec ses parents, elle continuerait à suivre ses études et elle pourrait même avoir un petit boulot si elle le voulait pour gagner un peu d'argent afin de vivre un peu plus normalement, même si concrètement elle est un fantôme. Par peur de la routine, elle voulait sortir de cette maison grande, mais paraissant étouffante et le lycée ne lui faisait pas peur, elle ne savait juste pas encore vraiment où elle voulait se rendre si jamais elle passait par l'université, il lui faudrait réfléchir à ce qu'elle voudrait étudier en premier...car concrètement elle avait l'éternité pour choisir ce qu'elle voulait faire. Pourquoi vouloir gagner de l'argent alors qu'elle n'a pas spécialement besoin de manger me direz-vous ? Et bien pour profiter du cinéma, puis de quelques sucreries, car finalement elle semblait encore avoir de l’appétit.

Violet était un peu en retard en classe aujourd'hui, elle se presse dans les couloirs, remontant de temps en temps le sac à dos qu'elle ne porte que sur une épaule et qui glisse à cause de sa course et de son gilet bleu marine. Elle pousse un soupir de soulagement en entrant dans la salle presque vide, apparemment les autres ne se pressaient pas trop et elle choisit une place au fond. Déballant ses affaires, la salle fini par se remplir petit à petit puis un autre élève entre en trombe, se pensant certainement en retard...son cœur manque un raté en voyant qu'il s'agissait de Tate. Se faisait toute petite, il y avait encore des places ici et là, avec un peu de chance il ne l'aurait pas vu et s'installerait donc loin d'elle...son regard fuyant se porte sur le dos de la voisine en face, mais c'est en fermant les yeux qu'elle sent un mouvement près d'elle, il a donc choisit de prendre place à ses côtés. Violet pourrait se lever et changer de place, mais cela semble compromis, elle n'avait plus de choix à présent et devait rester deux heures aux côtés de son ex petit ami. Peut-être pourrait-elle continuer à l'ignorer ? Mais déjà elle sent son souffle, elle n'a pas besoin de tourner la tête pour savoir qu'il l'observait. Des mots sortent de sa bouche, au début incompréhensible pour la jeune femme qui tentait de se concentrer sur autre chose, mais totalement happé par ses pensées, les souvenirs d'eux deux, les cris qu'il a pu pousser parce qu'elle passait à côté de lui sans rien dire.

La voix se fait plus présente, la voisine de devant se retourne même...elle n'a pas d'autre choix. Violet tourne son visage vers Tate qui semble déjà désemparé et elle prend une grande inspiration, faisant un signe aux autres de se retourner, qu'ils ne se donnent pas en spectacle. Elle n'avait plus d'échappatoire, elle devait lui parler, même si c'était pour lui dire le contraire.

« Laisse tomber Tate, je ne veux plus te parler, que ce soit ici ou ailleurs. »

Pourtant, au fond d'elle cela lui brisait littéralement le cœur, elle voulait le prendre dans ses bras, lui caresser la joue en lui disant que tout va bien, qu'il n'a pas à s'en faire car elle ne lui en veux plus, mais ce n'était pas le cas. Si elle éprouvait toujours de fort sentiment pour lui, elle ne pouvait oublier ce qui s'était passer, malgré les nombreuses tentatives de sa part pour s'excuser et la reconquérir. Elle sait aussi qu'il continue de voir son père pour des session de thérapie, qu'il lui demandait de l'aider et de plaider sa cause, mais la jeune femme était trop têtue pour l'instant.

Son visage se tourne à nouveau vers le tableau noir, immaculé, le professeur n'étant pas encore arrivé, elle priait pour que ce dernier ce dépêche pour empêcher le jeune homme à ses côtés de pouvoir lui adresser la parole...mais encore, il serait certainement capable de tenter même pendant le cours...comme quoi, ce ne fut pas une bonne stratégie de s'installer au fond de la classe.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

∞ âge : 17 ans
∞ job : Lycéen plus ou moins
∞ race : Fantôme
∞ univers : American Horror Story : Murder House

Violet Harmon, même si c'est compliqué

∞ messages : 41
∞ avatar : Evan Peters
∞ pseudo/prénom : KoalaVolant



MessageSujet: Re: Can't run away now - Tate   Mer 21 Nov - 13:53

 Sa vie n'avait jamais été facile, c'était un fait. Tate n'avait jamais pu prétendre que tout était facile, entre ce qu'il se passait dans sa tête, et tout le reste. Mais de toute évidence, ces temps-ci, alors qu'au final tout était plutôt calme et que les gens de la maison vivaient relativement heureux - ou presque -, il n'empêchait qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas. Le fait que Violet l'ignore, le fait qu'elle ne veuille pas le voir, il n'arrivait pas à faire avec. C'était comme si soudainement, il se retrouvait plus seul que jamais. 
Tate aurait préféré avoir Adélaide encore en vie, avec eux, pour pouvoir lui en parler. Mais Adelaide avait été préservé de la malédiction de la maison, étant morte à son extérieur. Tate se retrouvait sans trop de monde à qui en parler, et c'était bien malheureux à avouer. 

Surtout que même s'il reprenait le lycée - en tâchant de ne pas refaire ce qu'il avait pu faire il y a si longtemps -, il avait l'impression que Violet l'ignorait encore, et que de toute évidence, elle ne voulait réellement pas de lui. Et pourtant, il avait tout fait pour lui parler. Mais c'était comme si, bien qu'elle fut elle aussi un fantôme, elle l'ignorait tout de même. 
C'était difficile à vivre, et c'était peut-être pour cette raison que Tate avait compris une chose. Ils avaient un cours en commun, et s'il pouvait se débrouiller, il pourrait aller venir s'asseoir à côté d'elle. Mais apparemment le temps était contre lui, et il arriva plus ou moins en retard, se précipitant dans la pièce. 

Là, pourtant, il se rendit compte que de toute évidence, elle était là quand même. Pas loin de lui, juste à quelques rangées. Violet était assise, et la place à côté d'elle était libre. Tate savait qu'il ne devait pas hésiter, que c'était l'occasion pour lui parler. 
Se précipitant vers elle, il s'approcha et se mit à côté d'elle. Il ignorait tous les autres élèves, qui pour la plupart n'avaient aucun intérêt à ses yeux. Là il observa son ex petite amie, mais celle qu'il aimait toujours. 

- Violet.... S'il te plaît, laisse moi encore m'excuser, laisse moi me rattraper. 

Il savait que ce qu'il avait fait était indéniablement atroce. Mais le fait de savoir que Violet était potentiellement morte par sa faute - d'apprendre qu'il était mort, qu'il avait tué dans son lycée, etc -, en plus de savoir qu'elle lui en voulait pour totalement autre chose, il n'arrivait pas à vivre avec. Alors qu'il était déjà mort. 
Le blond ne pouvait pas faire avec ça. 

- Je sais que j'ai merdé, je dis pas, mais je peux t'expliquer. 

Oh il savait que même cette phrase semblait pathétique par rapport à la situation, mais Tate ne voulait pas laisser tomber. Le blond était du genre têtu, à vrai dire. Seulement, Violet était déterminée à ne pas l'écouter, malgré le regard suppliant du garçon. 
Elle lâcha promptement qu'elle ne voulais plus lui parler, et de toute évidence, voulait clairement mettre fin à toute relation qui avait pu exister entre eux. 

- Violet... Je te jure que...Je t'aime. 

S'il y avait bien une chose où il n'avait jamais menti, c'était ça. 
Mais alors qu'il allait continuer, le professeur décida d'entrer, rentrant la communication avec la demoiselle plus difficile. Il soupira, et eut une idée. Elle ne voulait plus lui parler, il ne pouvait plus parler - à cause de ce maudit professeur auquel il jeta un regard noir - mais il y avait toujours une autre solution. 

Prenant un bout de papier, il écrivit dessus, et alors que l'enseignant commençait son cours et que le blond n'avait toujours pas sorti l'entièreté de ses affaires, trop concentré sur Violet, il lui tendit un papier.
Dessus il était marqué "Tu ne veux plus me parler, mais on peux peut-être s'écrire ?"

C'était une tentative comme une autre, bien qu'il ne fut pas sûr que ça fonctionne. 
Tate était prêt à tout pour être avec Violet. Même ignorer que le monde avait toujours l'air aussi pourri et moche, et que les gens aussi. Il était prêt à tout pour pouvoir passer même une seconde positive avec elle. Il espérait qu'elle ne jette pas son mot, auquel cas il lui en referait un....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 16 ans
∞ race : Fantôme
∞ univers : AHS Murder house

∞ messages : 33
∞ avatar : Taissa Farmiga
∞ pseudo/prénom : Jo



MessageSujet: Re: Can't run away now - Tate   Mar 27 Nov - 18:06

Can't run away now.
Tate & Violet

   
« You’re too mean, I don’t like you, fuck you anyway, you make me wanna scream at the top of my lungs .It hurts but I won’t fight you, you suck anyway. You make me wanna die, right when I... »
Comment réussir à fuir totalement quelqu'un lorsque l'on vit sous le même toit que cette personne ? L'expression « le considérer comme mort » ici était assez amusante, vu que les deux protagoniste l'étaient en effet, alors elle tentait de juste l'éviter le plus possible ou elle l'ignorait totalement. Ses parents restaient neutres dans l'affaire, même si sa mère lui a déjà glisser un petit mot ou que son père tente de partir dans une analyse, ils ne forcent pas Violet à se confronter au blondinet, ils savaient très bien qu'elle se braquerait et risquerait d'en vouloir en plus à ses parents. Cependant elle n'était pas aveugle, si quelqu'un lui disait qu'il était malheureux à cause de leur séparation, elle ferait certainement un petit trait de sarcasme en disant que non, elle ne l'avait absolument pas remarqué. Cependant, elle n'a pas un cœur de glace et se cache pour sortir les larmes, elle savait très bien que s'il la trouvait dans cet état elle n'aurait pas la force de le repousser et tout son jeu d'actrice qu'elle avait jouer brillamment jusqu'ici tomberait à l'eau.

Aujourd'hui, elle ne pouvait pas lui échapper, elle serait en sa présence pendant le temps du cours et ensuite elle pourrait rentrer directement ou elle passerait peut-être par la boulangerie, afin qu'il ne tente pas de la raccompagner. Cependant, il était bien hors de question qu'elle lui adresse la parole, alors elle fait ce qu'elle fait de mieux, l'ignorer, même si c'était légèrement plus difficile que d'habitude vu leur proximité. Alors elle pensait à toutes les choses qu'il avait pu faire de mal. Il avoua alors avoir fait des mauvaises choses et qu'il pouvait les expliquer, cela piqua tout de même la curiosité de Violet qui du se contenir, mais lorsque ses lèvres s'ouvrirent ce fut pour lui dire qu'elle ne lui adresserait pas la parole. L'entendre dire ces trois mots furent à la fois un véritable plaisir et aussi un couteau planté dans le cœur. Elle aimerait pouvoir lui répondre « moi aussi », mais elle garde les lèvres scellé à la place, le gardant pour elle. Il se doute bien qu'elle ressent la même chose, après tout elle le lui a dit à de nombreuse reprise, c'était bien pour ça que la situation était si compliqué entre eux

Violet ne put s'empêcher de se demander ce qu'il pouvait bien faire, après tout il n'y avait rien à noter à présent ? Puis elle vit le bout de papier passer devant elle, elle fut hésitante au début puis finit tout de même par saisir le papier entre ses doigts et le lire. Sa première envie fut de jeter le papier une fois mit en boule, mais elle savait qu'elle attirerait l'attention du professeur de cette manière et risquerait d'avoir des ennuies tout autant que Tate. Alors après un long soupire, elle se saisit d'un crayon pour y inscrire un simple « Je suppose. » avant de le repasser discrètement devant le blondinet. En réalité, ça la rendait presque nerveuse d'établir ce contact, même s'il était plutôt indirect, elle avait peur de s'emballer et ne plus réfléchir correctement, parce qu'il lui manquait horriblement.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

∞ âge : 17 ans
∞ job : Lycéen plus ou moins
∞ race : Fantôme
∞ univers : American Horror Story : Murder House

Violet Harmon, même si c'est compliqué

∞ messages : 41
∞ avatar : Evan Peters
∞ pseudo/prénom : KoalaVolant



MessageSujet: Re: Can't run away now - Tate   Jeu 29 Nov - 15:57

Il n'était vraiment pas sûr que l'idée d'écrire des mots puisse marcher. Après tout, elle semblait vraiment remontée contre lui. Si ça se trouve, elle ne lirait même pas le mot, le jeterais.... 
Mais non. Non elle le garda. Déjà, Tate se sentit mieux. Moins nerveux, plus heureux, prêt à se dire que Violet voulait bien lui pardonner. Enfin, non. Il ne se faisait pas d'illusion. Il savait que ça ne serait pas si facile. Qu'elle ne lui pardonnerait pas comme ça. 
Il la vit écrire un mot, et ne suivi même pas le cours. Le prof pouvait bien raconter sa vie ou n'importe quoi d'autre que Tate n'était pas attentif.
Et puis au pire, ce n'était pas important. 

Il reçu le mot de Violet et eut un sourire. 
Parfait, il avait gagné au moins son attention. Il réécrivit rapidement un mot : 

"Je veux vraiment me faire pardonner. Je sais que j'ai fait de la merde. S'il te plaît, qu'est ce que je peux faire pour que tu puisses me pardonner ?"

Parce que dire pardon sans arrêt, ça changeait pas grand chose. 
Mais demander comment se faire pardonner ça pouvait être un peu plus utile... Il espérait qu'elle lui réponde, qu'elle ne jette pas le mot. Tate craignait presque le pire, et priait presque intérieurement. Juste presque. Parce que Tate ne croyait certainement pas en Dieu, ni en une quelconque entité bénéfique. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 16 ans
∞ race : Fantôme
∞ univers : AHS Murder house

∞ messages : 33
∞ avatar : Taissa Farmiga
∞ pseudo/prénom : Jo



MessageSujet: Re: Can't run away now - Tate   Sam 8 Déc - 22:11

Can't run away now.
Tate & Violet

   
« You’re too mean, I don’t like you, fuck you anyway, you make me wanna scream at the top of my lungs .It hurts but I won’t fight you, you suck anyway. You make me wanna die, right when I... »
Avait-elle bien fait de renouer le contact ? S'ils n'utilisaient pas leurs voix, ils pouvaient discutés et Violet avait peur qu'il ne réussisse à l'attendrir de nouveau, aussi rapidement qu'elle l'avait rejeté quelque temps plus tôt. Elle tentait de ne pas le regarder, de juste passer le bout de papier qui semblait faire officie de rôle de médiateur pour aujourd'hui. Il fallait aussi qu'elle ne touche pas sa main, comme s'ils risquaient tout deux d'entrer en fusion si cela venait à arriver. Elle reçu de nouveau bien rapidement le papier. Le lisant attentivement, elle reporta son attention droit devant elle, fixant le néant en réalité. Que pouvait-il faire pour se faire pardonner ? Rien. Il n'y avait rien qui pouvait lui venir à l'esprit qui serait capable d'un tel miracle. Cependant, elle devait saluer sa ténacité à vouloir tout faire pour.

Ce fut après un autre soupire qu'elle saisit à nouveau son crayon. « M'expliquer pourquoi tu as fait ça serait un début. »

Pas de promesse qu'elle ne pourrait tenir. Elle ne voulait pas non plus lui donner de faux espoir et étrangement, le blessé encore plus qu'il ne puisse l'être à présent. Elle hésita à le donner, puis le rangea rapidement dans sa poche lorsque le professeur se décida à faire une petite viré dans les rangs avant de rejoindre sagement sa place. Violet en profita pour faire passer le mot rapidement. Elle ne saurait dire s'il en aurait pour un moment, s'il avait besoin d'y réfléchir ou non. S'il avait une bonne raison d'avoir gâché ce qu'ils avaient.

Nerveuse, son stylo dansait entre ses mains, avant qu'elle ne se mette à en mordiller le capuchon de façon compulsive. Vieille habitude, à défaut d'attaquer les ongles.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

∞ âge : 17 ans
∞ job : Lycéen plus ou moins
∞ race : Fantôme
∞ univers : American Horror Story : Murder House

Violet Harmon, même si c'est compliqué

∞ messages : 41
∞ avatar : Evan Peters
∞ pseudo/prénom : KoalaVolant



MessageSujet: Re: Can't run away now - Tate   Hier à 10:10

Tate ne faisait pas attention à ce qui l'entourait. Les cours avaient peu d'importance, quand il avait Violet était à ses côtés. Elle rendait ce monde tellement plus joli qu'il ne l'était. Monde qui était si laid, noir, sombre, dégoûtant. 
Il n'attendait qu'une chose : une nouvelle réponse de Violet. Il espérait qu'elle le fasse. Elle ne sembla même pas vouloir le regarder, et le blond n'apprécia pas ça. Il aurait voulu lui parler, crier presque, ignorer le reste du monde. 

Mais il savait que ça n'aiderait pas, et ça avait un côté désagréablement frustrant. 
Violet prit son crayon. Le coeur de Tate, s'il battait encore, se remit à battre. Il l'observa faire et manqua de vouloir tuer le professeur quand celui-ci vint à distraire le moment où il pouvait récupérer le papier.
Enfin, Tate prit le mot. 

Elle acceptait de bien vouloir éventuellement lui pardonner s'il donnait des explications non ? 
Ce n'était rien ça : des explications. Ca faisait longtemps qu'il voulait lui en donner. Et il était heureux qu'elle accepte ça. Il soufflait doucement, et se sentit même sourire un peu. Tate se reprenait doucement, et saisit rapidement son propre stylo pour écrire la réponse. 

"Je n'étais pas moi même. Je sais ce que j'ai fait, mais je n'étais pas moi-même. Je te jure. C'était comme si je devais le faire, que je n'avais pas le choix et que je devais le faire"

Il n'était pas sûr que ça soit compréhensible, ni que ça soit une excuse, surtout venant d'un type qui avait massacré sa classe entière. 
Mais il n'avait pas eut vraiment d'autre idées, il ne savait pas quels mots utiliser, lui qui était pourtant si intelligent. 
C'est vrai qu'à cet instant, il se sentit un peu nul. Nul de ne pas pouvoir s'exprimer plus sur le sujet. 

Mais il ne faisait qu'écrire la vérité. 

"Ce n'était pas moi." 

Rajouta-t-il à la fin du mot. Comme la pire des excuses. Il grimaça, même lui, quand il se relit, n'eut pas envie de se croire. Mais il donna quand même le mot, avec un léger espoir. 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Can't run away now - Tate   

Revenir en haut Aller en bas
 
Can't run away now - Tate
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Malia Tate ▲ L’imagination est plus importante que le savoir.
» How do you rate President Obama's speech tonight?
» Projet de loi d’un Sénateur américain pour la reforestation d’Haïti
» Habitants du monde de Beyblade [12/12]
» Archives Partie 87 - Les héros se déchirent : partie 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND ::  :: Liberty :: Complexe scolaire-
Sauter vers: