Misty Day
Spike
Winx Club
La petite sirène



 

Partagez | 
 

 runaway, runaway baby ☽ spiderthief

Aller en bas 
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Neal Caffrey
administratrice



∞ âge : thirty seven yo
∞ job : old thief, ex conman. used to be an hydra agent but now runaways from them
∞ race : human
∞ univers : white collar, fbi: duo très spécial



∞ messages : 241
∞ avatar : matthew bomer
∞ pseudo/prénom : manon (BLINDNESS)



MessageSujet: runaway, runaway baby ☽ spiderthief   Ven 15 Juin - 22:04


- - - x - - -
and here comes the quote or maybe the title or something like this.


Il ne s’autorisa à respirer qu’une fois les deux agents passés devant sa cachette. Le souffle court, la poitrine se soulevant à une vitesse folle pour essayer de reprendre son rythme normal, Neal ferma les yeux un court instant, la tête contre le mur humide derrière lui. Ce n’était pourtant pas temps de se reposer, moins encore de relâcher l’attention ; il savait que d’ici quelques minutes, les soldats s’apercevraient de leur erreur et reviendraient sur leur pas, prêts à le chasser à nouveau. Il s’aperçut que ses émotions étaient en vrac à cause de l’adrénaline alors qu’il soufflait lentement, tremblant par la course poursuite à laquelle il avait réussi à s’échapper. Ça tournait au vinaigre – il ne devait qu’à son instinct sa survie et sa fuite des locaux d’HYDRA. La veille, déjà, ses entrailles s’étaient nouées quand il s’était glissé dans son bureau afin de déposer la réplique du tableau de Van Gogh. Ce n’était pourtant que lorsqu’il était arrivé le matin-même et qu’il avait vu sa mission suivante qu’il s’était figé et qu’il avait agi. Sans vraiment réfléchir – sans se poser la moindre question. Il ne lui avait pas fallu trois minutes pour comprendre que cette mission était une mise à mort orchestrée par les hautes sphères. Tout juste le temps de s’échapper qu’il avait aperçu une petite équipe de soldats se diriger dans son bureau, sans doute pour l’accompagner et le faire exécuter sous prétexte d’une mission qui aurait mal tournée. Il ignorait comment, mais ils avaient fini par savoir qu’il était toujours en contact avec Jessica et maintenant, il était temps pour eux de s’enfuir. De changer de planque, du moins. Il jeta un regard par la fenêtre de la vieille bâtisse où il avait trouvé refuge, s’assura que les rues étaient libres et il en sortit finalement, le pas assuré et léger, les mains plongées dans les poches, déjà prêt à assumer une nouvelle identité. Il s’approcha d’une fenêtre ouverte vers l’immeuble d’en-face, récupéra le béret trempé par la pluie torrentielle qui avait duré une bonne partie de la journée pour l’enfiler sur sa tête, retira sa veste qu’il jeta dans une benne au passage avant de s’enfoncer plus loin dans la rue. Il pénétra dans une vieille usine encore ouverte quand le portail s’ouvrit pour laisser sortir un véhicule et il s’enfonça dans le parking, allant de voiture en voiture jusqu’à finalement rejoindre les vestiaires où il déroba une vieille tenue d’ouvrier bleue. Des poches, il en tira des papiers froissés et des clés de voiture. C’était sa chance. Sans prendre le temps de la réflexion, il retourna sur le parking et repéra la vieille volvo qui réagit au jeu de clé. Il se glissa derrière le volant, quitta le parking en suivant un autre véhicule et quitta le quartier pour rejoindre les bas-fonds de Neverland. Il avait une chance sur deux de se planter. Une chance sur quinze de viser juste, d’être au bon endroit. Mais il connaissait Jessica et il savait qu’elle n’irait sans doute pas rater une occasion pour boire un verre sitôt que la soirée débutait. Il gara la voiture à quelques pas du bar et se posta à l’entrée de celui-ci, sans entrer pour autant. Trop risqué, malgré son déguisement. Le béret toujours enfoncé sur son crâne, il baissa la tête, resta appuyé contre le mur froid ce qui lui parut durer une éternité. La porte s’ouvrait à un rythme presque régulier, parfois pour accueillir de nouveaux clients, d’autres fois pour en expulser. Finalement, il reconnut les traits de Jessica à la lueur d’un lampadaire grésillant et il partie à sa suite prestement, jetant un coup d’œil par-dessus son épaule afin de s’assurer qu’ils ne craignaient rien. Une fois convaincu, il pressa le pas jusqu’à se retrouver à la hauteur de Jessica qu’il attrapa par la taille, la ramena contre lui et baissa la tête pour avoir les lèvres proches de son oreille. « They know, we need to leave. » Il profita de sa position pour jeter un nouveau regard autour d’eux, les épaules toujours tendues par l’angoisse d’être retrouvé malgré ses précautions, malgré son déguisement miteux. Finalement, il dériva son regard dans celui de Jessica et l’ombre d’un sourire fleurit sur ses lèvres, instantanément. « Hey beautiful. » Et même si le cœur n’y était pas réellement, il sentait sa respiration se faire moins difficile parce qu’elle était là, devant lui, et qu’HYDRA ne lui avait toujours pas mis la main dessus.



- C O N M A N -
it's good to be a little bad


messagerie pati



#TeamGentleman2017

absente jusqu'au 06 janvier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jessica Drew
administratrice



∞ âge : trente quatre ans
∞ job : agent d'hydra en cavale, ex agent du shield
∞ race : humaine génétiquement modifiée
∞ univers : marvel comics



∞ messages : 365
∞ avatar : eliza dushku
∞ pseudo/prénom : burning bruise, alex.



MessageSujet: Re: runaway, runaway baby ☽ spiderthief   Mer 11 Juil - 2:24

 
runaway, runaway baby

Les murs de sa chambre miteuse semblaient se resserrer à mesure des heures qui passaient. Un véritable merdier parsemé aux quatre coins, elle ne faisait pourtant aucun geste pour l'ajuster. Sa frustration occupant chacun de ses gestes et pensées. Elle tournait en rond. S'entraînait. Revoyait le peu d'informations qu'elle possédait. Puis tournait en rond. Le temps semblait s'être arrêté depuis qu'elle avait fini la dernière goutte d'alcool que contenait sa planque éphémère. Et ce voisin de palier qui semblait loué un véritable culte à Thelma Houson et avait décidé de passer en boucle ce tube de disco. Les jointures blanches sous la pression de ses poings fermés, elle se répétait tel un mantra qu'elle ne devait pas faire de vague, ne pas se faire remarquer. Alors que tout ce qu'elle voulait était crasher sa stéréo contre le mur et sa tête s'il l'ouvrait. Bien sûr, cela ne réglerait en rien ses réels problèmes sous-jacent source de son humeur mais elle ne pouvait nier que cet exécutoire la tentait. Elle jetait un regard vaincu au mur commun et allait accrocher ses pieds au plafond pour se laisser pendre. Essayant d'oublier ces horribles souvenirs, sa haine d'HYDRA, son inutilité, son passé bridé, sa peur pour la seule personne qui comptait à présent dans sa vie.. Cette dernière pensée lui arrachait un frisson et elle se forçait à souffler, fermant les paupières pour tenter de faire le vide.

Elle accueillait la nuit avec enthousiasme, sortant de la douche lorsque le soleil commençait sa descente. N'attendant pas une seconde, elle quittait son nouveau purgatoire dès qu'elle enfilait sa dernière boots. Elle recentrait sa veste en cuir, la brise sur ses cheveux encore humides la faisant frissonner et s'engageait plus en profondeur dans les bas-fonds de la ville pour rejoindre rapidement un de ces nombreux bars identiquement glauques. Un endroit où les regards ne s'attardaient pas, se répétait elle en occultant volontairement les risques. Son regard parcourait machinalement la salle, scannant les visages, repérant les sorties, les endroits de replis dans une routine mentale qu'elle ne pourrait empêcher même si elle le souhaitait. Elle s'installait en bout de bar et commandait rapidement son poison favori. Les poches vides, elle s'apprêtait à perdre patience mais la jouait plus finement, ayant définitivement besoin de sa dose d'alcool. Une gestuelle charmeuse, elle lui insufflait un peu de ses phéromones au barman, obtenant rapidement la gratuité de son verre. Un pouvoir qu'elle n'avait pas utilisé depuis son temps à HYDRA. Elle se renfrognait à cette pensée qui l’amenait sur des territoires dont elle était justement venu ici pour se débarrasser. Un don néanmoins qui semblait s'estomper alors qu'il refusait de la servir au bout d'une heure. Ou peut être trois ? Le temps lui échappait maintenant que son esprit avait retrouvé sa brume réconfortante. Elle quittait l'établissement de mauvais gré mais décidait de ne pas pousser sa chance et s'enfouissait derechef dans les ruelles obscures, pas encore prête à rentrer dans son ennui. Fronçant les sourcils, elle penchait légèrement la tête en sentant une présence derrière elle mais son sourire s'étirait, ses sens développés ne lui laissant aucun doute sur le propriétaire du bras qui s'enroulait autour de sa taille. Un frisson la parcourait derechef mais cette fois ci, le froid n'en avait aucun crédit alors qu'elle se pressait instinctivement contre son torse. Mais son corps se rigidifiait instantanément à ses mots, chassant la douceur de ses retrouvailles pour laisser place à un flot d'émotions. Son regard accourait sur le brun, le parcourant prestement, vérifier qu'il était en un seul morceau, qu'il allait bien. Pour l'instant du moins. Sa gorge se nouait sous le poids de ce qu'elle avait craint à l'instant où elle avait décidé d'aller le rejoindre après sa trahison. Sa prise qui serrait férocement le haut de son bras se relâchait sous ses nouvelles paroles. Un geste dont elle ne s'était même pas rendu compte. Ses lèvres s'étiraient d'un fin sourire même si son regard brillait encore de toutes les émotions et pensées qui se bousculaient dans sa tête. « Hey handsome. » Sa voix rauque trahissait la pression qui s’exerçait encore sur sa gorge, malgré sa tentative pour paraître casuelle. Elle reprenait sa marche, son corps encore raide, son regard cherchant frénétiquement le moindre signe suspect. « Combien de temps ? » Savoir depuis combien d'heures HYDRA avait remarqué sa disparition. Elle pestait dans sa barbe, essayant de revivre leur dernières interactions, le moment où son imprudence l'avait trahi. « Ma planque n'est plus sûre, ça fait trop longtemps que j'y suis, on ne peut pas y aller. » Trois jours étaient bien trop longs. D'autant plus maintenant qu'ils avaient plus d'informations qu'elle ne le pensait. Attrapant sa main, elle changeait abruptement leur direction, sous une nouvelle idée, leur faisant traverser la route. « Y a un endroit vers la plage. On sera en sécurité cette nuit. » Une ancienne planque du SHIELD, déserte depuis des années. Et même si ce n'était pas l'endroit le plus sûre de Neverland, elle n'avait malheureusement aucune autre idée en tête. Sa pression sur sa main se resserrait alors qu'elle essayait de calmer l'affolement de son coeur.




(ex) spider woman
raise your hand if you have spider-powers, a history of erratic behavior and a deeply disturbing backstory involving trust issues.

(mpottez buffy)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Neal Caffrey
administratrice



∞ âge : thirty seven yo
∞ job : old thief, ex conman. used to be an hydra agent but now runaways from them
∞ race : human
∞ univers : white collar, fbi: duo très spécial



∞ messages : 241
∞ avatar : matthew bomer
∞ pseudo/prénom : manon (BLINDNESS)



MessageSujet: Re: runaway, runaway baby ☽ spiderthief   Lun 16 Juil - 20:22

Il gardait un souffle court, retenu et l’œil jeté par-dessus leurs épaules. Son regard, pourtant, s’était attendri devant ce visage et il la serra contre son torse dans un réflexe, la tête basse jusqu’à ce que son nez ne vienne toucher le cou de Jessica. Il aurait voulu hausser les épaules et ignorer la question – qu’est-ce que ça change que ce soit quelques heures ou bien des jours ? Mais il s’était trop souvent retrouvé dans la position du fugitif, il savait que ça comptait. De son nez, il caressa l’épiderme de la jeune femme lentement, sa prise autour de la taille de Jessica se resserrant légèrement. « I don’t know. A day or two, maybe more. I’ve left early this morning, they’ve been chasing me. Lost them, for now. » Un soupir filtra ses lèvres et il ferma les yeux, une fraction de secondes. Il acquiesçait aux paroles qui suivirent, conscient, lui aussi, que la dernière planque n’était plus sécurisée, qu’ils allaient devoir fuir, partir, trouver une cachette dans cette ville puisqu’il leur était impossible d’en partir. Il relâcha un peu sa prise autour de la taille de guêpe de la spiderwoman pour continuer à avancer, empêchant ses yeux de fureter dans tous les sens. « Beach, uh ? » Son sourire s’élargit malgré lui, son regard bleu s’éclairant d’une lueur taquine. « T’es certaine que c’est sécure ? » Il savait qu’ils ne dormiraient probablement que très peu cette nuit, attentifs au moindre bruit extérieur, dans la crainte de voir les agents d’HYDRA débarquer, armes au poing, mais il n’avait pas davantage envie de partir de façon précipiter pour échapper à des assassins. « Demain je ferai le tour de mes planques pour m’assurer qu’elles sont toutes cleans. » Il gardait la voix basse, les doigts courant sur sa taille comme s’il s’agissait d’un piano. « Pas eu de nouvelle à propos de la cassette que la rouquine t’a piquée ? » Ou d’autre chose dont ils pourraient s’emparer pour obliger l’organisme à les laisser tranquille. A abandonner leur chasse à l’homme. Neal bifurqua en apercevant quelques silhouettes qu’il jugea suspectes de loin, prenant un vague détour pour rejoindre les abords de la plage. En d’autres circonstances, l’idée de prendre un bain de minuit lui serait venu à l’esprit – mais pas ce soir, pas cette nuit. Il essayait de prévoir les coups d’avance, comme aux échecs. D’anticiper les mouvements d’HYDRA – s’en prendre à leur entourage, d’anticiper leurs besoins pour les subtiliser avant eux. « On va devoir disparaître pendant un temps. » Il la retint par le bras avant qu’ils ne s’engagent sur le trottoir. « Complètement. Ce qui signifie aussi plus de virées au bar. » D’un geste tendre, il passa une main dans les cheveux de Jessica qu’il arrangea brièvement, laissa ses doigts s’attarder sur sa joue. « You should know… There’s someone, in this town, who look just like you. » Il ignorait si c’était un avertissement, une façon détournée de lui annoncer que ça pourrait faire perdre du temps à HYDRA – ou bien parce qu’il trouvait injuste qu’une autre soit mise en danger de part sa ressemblance avec Jessica.



- C O N M A N -
it's good to be a little bad


messagerie pati



#TeamGentleman2017

absente jusqu'au 06 janvier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jessica Drew
administratrice



∞ âge : trente quatre ans
∞ job : agent d'hydra en cavale, ex agent du shield
∞ race : humaine génétiquement modifiée
∞ univers : marvel comics



∞ messages : 365
∞ avatar : eliza dushku
∞ pseudo/prénom : burning bruise, alex.



MessageSujet: Re: runaway, runaway baby ☽ spiderthief   Jeu 2 Aoû - 14:30

 
runaway, runaway baby


Ses paupières se fermaient instinctivement, sous les frissons que déclenchaient le voleur aisément, néanmoins incapable de pleinement apprécier ces attentions alors que milles et unes pensées défilaient à toute vitesse. For now. ajoutait elle mentalement à sa réponse. Il fallait qu'elle leur trouve une planque éphémère, où ils pourraient passer la nuit sans encombre. Leur laisser de temps de prévoir leur prochain mouvement, de trouver un nouveau lieu sur, sans aucun doute cette fois ci. Mais pour l'instant ils devraient se contenter de celle abandonnée du SHIELD il y a bien des années, près de la plage. Elle haussait les yeux devant cette lueur taquine, déclenchant néanmoins l'ombre d'un sourire sur ses lèvres. « Nan.. Mais c'est le mieux auquel je peux penser. » Un soupire de frustration lui échappait, souhaitant avoir une réponse différente à lui offrir. Elle acquiesçait sa décision, se demandant mentalement s'il ne serait pas plus sage qu'elle s'en charge. Mais ses doigts dansant sur sa peau ne l'aidait pas à réfléchir, bien qu'elle n'aurait eu l'idée de lui demander d'arrêter. Sa question, néanmoins, se chargeait aisément de lui vider l'esprit, un éclair de colère traversant ses prunelles. « Non plus.. Shay est difficile à localiser. Mais j'ai une piste. » Elle n'en disait pas plus, n'ayant encore rien de pertinent à lui partager. La Hawkgirl savait couvrir ses traces, rendant la tâche encore plus compliquée, elle espérait tout de même identifier un de ses proches pour la confondre. Ses yeux avaient conservés leur teinte de frustration à la pensée de ces dernières semaines. Malgré les plans, malgré les idées, elle n'était pas plus avancé dans sa quête pour se libérer de ces nazis. Elle s'arrêtait sous la pression sur son bras alors qu'elle s'orientait vers lui, ses sourcils se fronçant devant son constat évident. Ne comprenant pas où il voulait en venir. Il continuait lui arrachant un bref rire coupable. « I know. » Une moue boudeuse, avant que son sourire en coin ne reprenne sa place, elle allait effleurer ses lèvres des siennes rapidement. « I'll be good.  »  Les gestes du brun étaient tendres malgré la tension palpable, lui réchauffant le coeur d'une façon inattendu. Pourtant, elle ne devrait plus s'en surprendre, se corrigeait elle mentalement alors qu'elle s'inclinait instinctivement à son contact. Mais ça semblait toujours nouveau. Après toutes ses années de violence, de contacts seulement brutaux.. elle n'y était simplement plus habituée. Serait persuadée qu'elle n'existait en aucun être s'il n'était pas là pour lui prouver le contraire. « Really ? » Son regard se teintait de surprise sous la révélation du brun, avant qu'un bref rire sans humour ne franchisse ses lèvres. Elle se détournait, reprenant leur chemin vers cette nouvelle planque. « It actually explains so much.. » maronnait elle, plongeant dans ses souvenirs. Toutes ces fois où ses missions avaient bien failli capoter à cause de la reconnaissance de personnes qu'elle n'avait pourtant jamais rencontré. D'hommes pour la plupart dont elle avait tiré à chaque fois un regard lubrique qu'elle ne connaissait malheureusement que trop bien. Sans parler de cette blonde qui elle, avait réellement failli la faire tuer. S'obstinant à la poursuivre en plein cache cache avec HYDRA, elle leur avait révélé sa position lorsqu'elle l'avait elle-même trouvé. Elle n'avait pas réfléchi à l'émotion et l'entrain de la jeune femme, ni à ce prénom qu'elle avait prononcé plusieurs fois, bien trop occupé à conserver sa vie.  « Did you talk to her ? » Ses yeux coulaient à nouveau vers le brun, espérant qu'il en sache plus. Elle ne retenait un soupir agacé en pensant aux conséquences de cette jumelle, au risque que cette jeune femme courrait par sa faute. Une ancienne altercation avec la police lui revenait, son esprit commençant à connecter les incohérences de ces derniers mois. Et si elle ne se trompait, il lui semblait bien avoir entendu parler de fugitive. Comme quoi, elles avaient l'air d'avoir beaucoup en commun. Bien qu'elle échangerait sans hésiter la police contre HYDRA. Il fallait qu'elle fasse des recherches, qu'elle en sache plus. Mais ce n'était le moment pour s'attarder sur cette histoire étrange, elle devait rester concentrée. Etre certaine qu'on ne les suivait pas, qu'on ne les avait pas repéré et atteindre cette planque au plus vite.

Le bras enroulé autour de la taille de Neal, elle se maudissait mentalement d'avoir choisi cette planque à l'autre bout de la ville. Ils avaient beau prendre toutes les précautions nécessaires, emprunter les détours, les chemins à l'abris des regards, chaque seconde qui passait amplifiait le risque que ses assassins ne leur tombe dessus. Un mauvais pressentiment lui tiraillait le ventre qui se concrétisait lorsqu'elle sentait ces frissons caractéristiques s’étendre sur ses bras. « We're being watched. » soufflait elle doucement, en ramenant son visage dans son cou pour profiter de cet nouvel angle pour surveiller leurs arrières. Elle reconnaissait des silhouettes familières, celle qu'ils avaient détournés en quittant Hell's Kitchen et faisait rapidement le lien. Gardant une allure décontractée, elle accélérait pourtant le pas jusqu'à que la route ne tourne leur offrant quelques secondes d'invisibilité pour emprunter abruptement une ruelle, qui débouchait finalement sur un cul de sac. « They're coming. » Elle regardait instinctivement au dessus d'elle, pour ne malheureusement découvrir aucun appui pour se pendre et les prendre par derrière. Le venin commençait déjà à couler de ses mains alors qu'elle relevait le regard vers Neal, incertaine devant ce quoi ils allaient devoir faire face.



(ex) spider woman
raise your hand if you have spider-powers, a history of erratic behavior and a deeply disturbing backstory involving trust issues.

(mpottez buffy)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Neal Caffrey
administratrice



∞ âge : thirty seven yo
∞ job : old thief, ex conman. used to be an hydra agent but now runaways from them
∞ race : human
∞ univers : white collar, fbi: duo très spécial



∞ messages : 241
∞ avatar : matthew bomer
∞ pseudo/prénom : manon (BLINDNESS)



MessageSujet: Re: runaway, runaway baby ☽ spiderthief   Dim 5 Aoû - 0:08

Il se faisait tendre, avec l’envie d’effacer le bordel dans lequel ils vivaient pour pouvoir se fondre dans la masse et profiter de l’instant, la voix à peine élevée pour que seule Jessica puisse l’entendre. Il retenait un soupir entre ses lèvres, parce qu’une planque, même pas cent pour cent sécure, c’était déjà mieux qu’une nuit entière à cavaler dans les rues d’une ville close. L’option de la spiderwoman pouvait au moins leur offrir quelques minutes de répits, quelques minutes de repos sur une oreille. Il acquiesçait lentement, la tête nichée dans le cou de la jeune femme pour fermer les yeux, ravaler l’inquiétude, la colère et surtout la frustration. Il grimaça contre son épiderme, sentant la tension dans la voix de Jess quand il était question de cette Shay qui lui avait pris sa sortie de secours. Neal, il ne la connaissait pas, mais il aurait préféré pouvoir la localiser lui-même, tenter de la raisonner par tous les moyens possibles. Il déposait un baiser bref au creux de son cou avant de relever la tête, ses lèvres frôlant sa tempe. « If you ever need help… » Il savait qu’il était inutile de de compléter sa pensée, l’idée serait facile à saisir. Il ignorait tout de la rousse, ignorait s’il pourrait être d’une quelconque aide dans cette chasse, mais maintenant qu’il ne pouvait plus s’occuper au sein de l’organisation, il n’avait plus les moyens de se rendre vraiment utile pour la protéger. Et il ne fallait plus compter sur son emploi au musée – HYDRA irait le chercher là-bas s’ils avaient un peu de jugeote. Il la retenait avec pour un rappel plus qu’une mise en garde, esquissant un faible sourire, se penchait pour prolonger ce semblant de baiser avant de soupirer faiblement. Une main dans ses cheveux bruns, une caresse sur sa joue. Sa gorge se noua quand il comprit qu’elle ignorait pour son sosie, fronça un sourcil inquisiteur en lui emboîtant le pas. Il ne posa aucune question pour qu’elle puisse s’expliquer, conscient qu’elle le ferait sans doute si elle le jugeait nécessaire et que ça ne changerait sûrement guère à leur situation – exit, donc, sa curiosité. Le voleur glissait la main à la taille de la spiderwoman avec un bref haussement d’épaule. « Je l’ai croisée. J’ai cru qu’elle était toi. » Bien évidemment qu’il l’avait pensé. « Elle est… Farouche. » Dans tous les sens du terme, hélas et il lui lança un regard, peu certain s’il devait entrer dans les détails ou non. « Je lui ai dit qu’elle devait rester discrète mais elle pensait pouvoir faire face. Elle était prête à se lancer dans un combat effréné qu’elle perdrait. » Un sourire venait étirer le coin de ses lèvres comme il observait Jessica, notant malgré lui un point commun dans leurs caractères respectifs. C’était sans doute ce qui lui avait permis de se faire avoir par leur ressemblance troublante.

Il la ramenait contre lui tout en marchant quand la voix de Jessica s’éleva, rendant son sang glacé. Surveillé était un autre mot pour dire suivi, un autre mot pour dire qu’ils étaient retrouvés par HYDRA et que la planque, déjà pas dans le quartier le plus proche, leur était encore inaccessible s’ils voulaient espérer rester au calme cinq minutes. Sa tête venait couvrir celle de la jeune femme, il jeta un coup d’œil en biais derrière eux, notant effectivement les silhouettes qui se tenaient derrière eux. Il ne s’arrêtait que lorsqu’ils firent face à une impasse. « Shit, » soufflait-il rageusement entre ses dents. « Tu crois que tu peux leur faire de ta magie ? » Il lui lançait un regard avant de jeter un coup d’œil tout autour d’eux à la recherche d’une arme temporaire. Il ne s’y trouvait rien de très utile, si ce n’était peut-être le couvercle d’une poubelle et il doutât que ce fut très efficace contre les soldats de HYDRA. Il s’écartait d’un pas comme les hommes les coinçaient définitivement, se tenait à l’abris quand ils sortirent des armes, retenant un juron pour ne pas y avoir pensé. Il se glissait tant bien que mal pour éviter les coups tirés avant d’attraper le couvercle qu’il lança sur le soldat le plus proche avant de se relever d’un bond et de lui asséner un coup au visage. Il profitait de l’étourdissement de son adversaire pour lui prendre son arme, tirer sur l’un des hommes qui les encerclaient, frapper le suivant. Mais Neal, ce n’était pas son domaine et il n’avait jamais su apprécier d’échanger des coups de la sorte. Il en esquivait certains, encaissant toutefois le poing qui vint s’écraser sur son arcade sourcilière gauche, provoquant une gerbe de sang qui lui coula presque dans l’œil avant qu’il ne parvienne à repousser son assaillant d’un coup de pied. L’homme retombait, la tête heurtant le sol violemment et, comme il ne se relevait pas, l’ancien arnaqueur se jugea satisfait. Le reste de la bande d’HYDRA semblaient avoir été mis K.O et Neal n’attendit pas d’en avoir confirmation pour attraper Jess par la main et l’entraîner au pas de course hors de la ruelle, traverser une place déserte avant de s’enfoncer un peu plus aux limites du quartier et de finalement ralentir le pas. « Well… That was… Something. » Il s’essayait à un sourire en lui lançant un regard, retrouvait déjà leur position enlacée avant qu’ils n’atteignent finalement le bord de la plage. « Tu penses qu’ils savent qu’on se rendait ici ? » Il ne voyait personne, ne distinguait personne, mais préférait rester sur ses gardes. La plage était vaste, il ne savait pas exactement où se trouvait la planque et même s’il était difficile de s’y cacher, ce n’était pas impossible.



- C O N M A N -
it's good to be a little bad


messagerie pati



#TeamGentleman2017

absente jusqu'au 06 janvier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jessica Drew
administratrice



∞ âge : trente quatre ans
∞ job : agent d'hydra en cavale, ex agent du shield
∞ race : humaine génétiquement modifiée
∞ univers : marvel comics



∞ messages : 365
∞ avatar : eliza dushku
∞ pseudo/prénom : burning bruise, alex.



MessageSujet: Re: runaway, runaway baby ☽ spiderthief   Mar 4 Sep - 12:42

 
runaway, runaway baby

Une grimace étirait ses traits à sa confusion. Si quelqu'un qui la connaissait bien pouvait la confondre, la ressemblance devait être troublante. Elle n'aimait  vraiment pas  cette idée. Se demandait encore comment elle avait pu passer à côté d'une telle existence. Elle arquait un sourcil, interloquée par ce choix de vocabulaire. Désireuse d'apprendre plus sur cette interaction à laquelle elle n'avait assisté. « Farouche ? » répétait elle, piqué dans sa curiosité. Elle se mordait la lèvre, réprimait une délivrée d'hormones instinctive. Lui rappelant pourquoi elle n'utilisait que très modérément ce pouvoir avant Hydra. Mais elle ne comptait l'employer sur Neal. Jamais, elle l'espérait. Ses pensées s'étiraient déjà et elle mit quelques secondes à remarquer le rictus danser sur les lèvres du voleur. Elle arquait un sourcil devant son insinuation évidente qui finissait par lui arracher un sourire. Sa vendetta contre Hydra avait beau être une cause perdue, elle s'y raccrochait pourtant dans toutes ses actions. Ne pouvait taire ce sentiment qui bouillonnait à l'intérieur de ses entrailles malgré la raison qui la poussait vers d'autre voix. « She'll take care of herself. » concluait elle finalement, toujours dans cette double interprétation. Elle ne comptait se mettre en danger pour approcher ce sosie qui semblait avoir son lot de problèmes. Elle avait déjà assez des siens, le moment n'était pas à s'en rajouter avec la découverte de la trahison de Neal. Égoïstement, elle ne pouvait s'empêcher de penser qu'elle pourrait leur fournir de fausses pistes pour ses prochaines semaines.


Arrêté par une impasse, son regard s'activait frénétiquement recherchant vainement une sortie accessible. Elle coulait son regard vers le brun à sa question, levant légèrement ses bras alors que le venin commençait déjà à englober ses mains. « Be ready. » ne trouvait elle à dire avant de se retourner, faire face aux nouveaux arrivants qui se déployaient rapidement. Éjectant le premier aisément contre le mur, elle évitait agilement les coups de feux pour arriver en corps en corps avec les soldats. Elle assénait, évitait ou encaissait les coups à toute vitesse, grillant leurs armes dès qu'elle en avait la possibilité. Les agents finissaient par tomber un par un et alors qu'elle injectait ses décharges dans un de ses opposants, son sixième sens la forçait à se retourner. « Not this time. » attrapait elle une lame in extremis de son ventre. Il effleurait néanmoins sa peau alors qu'elle lui remontait le bras et retourner son arme contre lui. Il l'emportait dans sa chute et elle le finissait de quelques coups de poings. La respiration erratique, elle se relevait avec quelques difficultés, bloquant quelques instants sur le visage du soldat à ses pieds. Mais une main la tirait, arrêtant ce moment d'inertie et elle suivait sa cadence. Ne ralentissant que lorsqu'ils s'étaient suffisamment éloignés, lorsqu'ils étaient persuadés qu'aucun ne les poursuivait. L'adrénaline dansait encore dans ses veines, malgré l'épuisement caractéristique de l'utilisation de ses pouvoirs. « Yeah.. Maybe they'll think twice next time. » Parce qu'elle ne doutait de d'autre confrontations, doutait néanmoins qu'elle finirait par les intimider. Peu importe le nombre de morts qu'elle laisserait sur son chemin. Tout le monde était dispensable chez hydra. Son regard accrochait finalement son visage, s'arrachant d'une énième vérification, un froncement de sourcil venait dessiner ses traits à la vision de son sang. « You okay ? » commentait elle en esquissant un effleurement sur sa blessure ouverte. Espérer mentalement qu'elle trouverait quelque chose qui ferait office de pansement dans cette planque. Mais elle repérait ce liquide rouge qui ne lui appartenait pas sur sa main et allait l'essayer contre son jean. Ils retrouvaient leur position entrelacée, mais gardait un pas soutenu. Certaine qu'ils ne passeraient pas inaperçu avec les marques que leur combat avait laissé. « I don't know...  I don't think so. » se corrigeait elle. Elle n'aimait pas être aussi désarmée, pesté contre son esprit rechignant à lui offrir les réponses. « Ils ne m'ont jamais parlé de cette planque. C'est certainement notre meilleur chance de toute façon. Pour cette nuit, en tout cas. » Elle se relaxait légèrement en voyant la bâtisse se dessiner, soulagée que ce vieux rapport ait encore un tant soit peu de vérité. N'aimait néanmoins pas l'allure qu'il dégageait, reflétant l'abandon des lieux il y a bien des années. Elle avait eu son compte de rats au motel, n'allait tout de même pas cracher sur un semblant de sécurités pour cette raison. La porte verrouillée, elle se retournait vers le brun. « Tu crois que tu peux lui faire de ta magie ? » lui demandait elle, avec un sourire en coin. Elle pouvait le faire si elle avait les outils nécessaires. Certainement pas aussi rapidement et soigneusement que ces doigts d'or. Et la patience c'était pas trop son truc. Pénétrant dans ce qui semblait être un poste de secouristes en extérieur, se révélait très poussiéreux et désordonnée. Comme si les dernières personnes à s'y trouver était parti en toute hâte. « Fuck. » grognait elle en essayant un interrupteur. Pas d'électricité. Pas qu'elle comptait allumer toutes les lumières pour faire un phare repérable par hydra, mais ça aurait pu être pratique. L'obscurité n'aidait à se déplacer dans ses lieux inconnus et elle finissait d'arracher le pan déjà abîmé de son tshirt avec une moue - elle l'aimait bien celui-là - pour aller l'humidifier dans l'évier qu'elle venait de trouver encore fonctionnelle par chance. Pas d'une très belle couleur d'ailleurs au début, mais l'eau finissait par s'éclairer. Retournant auprès du voleur, elle le pressait de s'asseoir en posant une main sur son épaule. Commençait à nettoyer son arcade délicatement. « Did they get you anywhere else ? » Son regard volait au sien quelques secondes avant de retourner sur sa tâche. Une très longue nuit les attendait... Il fallait qu'elle fouille cet endroit. Des armes devaient être dissimulés quelque part. Et du whisky. God, il lui fallait du whisky.




(ex) spider woman
raise your hand if you have spider-powers, a history of erratic behavior and a deeply disturbing backstory involving trust issues.

(mpottez buffy)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Neal Caffrey
administratrice



∞ âge : thirty seven yo
∞ job : old thief, ex conman. used to be an hydra agent but now runaways from them
∞ race : human
∞ univers : white collar, fbi: duo très spécial



∞ messages : 241
∞ avatar : matthew bomer
∞ pseudo/prénom : manon (BLINDNESS)



MessageSujet: Re: runaway, runaway baby ☽ spiderthief   Mer 26 Sep - 19:17

Il déglutit, lançait un coup d’œil en coin vers Jessica avant de se mordre la lèvre. Il avait eu l’espoir que la curiosité serait tue, ou bien enfouie, ou bien absente. Techniquement, il n’y pouvait rien, lui – après tout, c’était cette autre qui avait fait le premier pas, cette autre qui s’était bien gardé de lui dévoiler la vérité. Il haussait les épaules, faussement détendu. Il n’avait pas vraiment envie d’entrer dans les détails, savait pourtant qu’il était préférable qu’elle l’apprenne de lui, plutôt que du sosie. C’était que l’autre, elle ne paraissait pas avoir peur aux yeux – et la mesquinerie dont elle avait fait preuve, Neal, il n’était pas encore prêt à la pousser jusqu’aux limites. « Yeah, she, hm – well, let’s say she knows your body is very good looking. » Il esquissait une moue, conscient que les mots choisis n’étaient probablement les meilleurs. Ni même les plus intelligents. C’était toujours mieux que de reconnaître qu’il s’était laissé avoir par leur ressemblance trop frappante – l’autre avait beau avoir quelques années de moins, il s’était fait prendre au jeu. Avait risqué ses ailes immaculées avant de noter la supercherie. Il gardait les yeux bleus sur Jessica, peu surpris par sa réaction, peu étonné non plus par son manque d’inquiétude pour ce double usurpateur. Ils avaient d’autres chats à fouetter, d’autres urgences dont il fallait se préoccuper – l’autre, elle ne viendrait que plus tard. Il opina du chef, les lèvres pincées, sans rien avoir à ajouter. Oui, elle pourrait prendre soin d’elle, qu’il se répétait pour se donner meilleure conscience.

Il avait les poumons en feu par cette course effrénée dans les rues de la ville, la respiration peinée tandis qu’ils ralentissaient la cadence, toujours main dans la main, toujours avec un regard par-dessus leurs épaules rapprochées. Neal, il lançait à la spiderwoman un regard indéchiffrable, peu convaincu que les prochains tueurs envoyés à leur trousse prennent vraiment le temps de réfléchir à quoique ce soit avant de lancer l’assaut. Il n’allait cependant pas la contredire ; après tout, lui, il ne les connaissait pas si bien. « I’ll survive, » sourit-il pour toute réponse, essuyant machinalement le sang qui coulait à petites gouttes, qui continuait de perler sur son œil. La douleur, il ne la ressentait encore que légèrement – l’avantage de la grande bouffée d’adrénaline qu’ils venaient de se prendre de plein fouet. Mais il savait qu’elle surviendrait, terrible, quand la pression serait retombée. Son bras retournait entourer les épaules de Jessica tendrement, imitation de leur couverture devenue habituelle. Le sable fin de la plage crissait sous leurs pas, la planque se dessinant très légèrement à travers l’obscurité. « Yeah, we’ll find something else tomorrow. I think there’s a bunch of warehouses in Gotham, maybe we should get there for a while. » Quelques vieux entrepôts désaffectés, complètement oubliés, sûrement déjà fouillés par l’agence pro-nazie. Gotham avait l’avantage d’être un quartier bruyant, un quartier qui repoussait la plupart des curieux et qui savaient dissimuler ses criminels mieux que quiconque. Ce n’était, toutefois, qu’une vague suggestion, son esprit était encore trop embrouillé pour réfléchir correctement à quelque chose de mieux. Il se tournait vers la porte, un sourire s’installant sur les lèvres tandis qu’il écartait les pans de sa veste pour en tirer son attirail de cambrioleur. Accroupi face à la serrure, il crocheta le verrou, ouvrit la porte et laissait la jeune femme passer la première. Il fronça les sourcils en l’entendant appuyer sur un interrupteur sans grand résultat et retint la grimace qui voulait étirer ses lèvres. Ça leur éviterait, certes, de se faire repérer – à condition qu’ils ne se prennent pas les quelques meubles qui devaient être présents dans la salle. « La prochaine fois, rappelle-moi d’emporter une paire d’infrarouge, » chuchotait-il. Il se déplaçait dans la pièce, ouvrait un premier tiroir pour essayer d’en tirer une arme ou quelque chose qui puisse leur servir, ne dénicha qu’une vieille paire de ciseaux à couture et un jeu de cartes. « Tarot, how convinient, don’t you think? » Il était moqueur, un brin arrogant. Forcé de s’assoir, il ferma les yeux au contact du tissu humide contre sa blessure, les mâchoires serrées. Il n’aimait pas vraiment recevoir des coups. Le voleur releva les yeux vers Jessica, les deux mains portées à sa taille dans un geste presque instinctif. « Why, do you plan on stitching me? » Un sourire en coin apparaissait sur ses lèvres tandis qu’il la rapprochait d’une pression du poignet avant de secouer la tête, les jambes écartées pour lui laisser une place au plus près. « No, I’m good. » Il remontait l’une de ses mains lentement, avant de laisser sa tête se perdre contre le ventre de Jessica et de s’autoriser une seconde de relâchement depuis le début de la soirée.

« Soo, where does SHIELD usually hide their weapons? » Il s’était redressé, prêt à prendre en main cette fouille des lieux pour trouver quelque chose de plus utile que des cartes à jouer et des ciseaux. Il manipulait peut-être la prestidigitation, il n’en était pas encore au point de savoir une arme en tirant des cartes.



- C O N M A N -
it's good to be a little bad


messagerie pati



#TeamGentleman2017

absente jusqu'au 06 janvier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jessica Drew
administratrice



∞ âge : trente quatre ans
∞ job : agent d'hydra en cavale, ex agent du shield
∞ race : humaine génétiquement modifiée
∞ univers : marvel comics



∞ messages : 365
∞ avatar : eliza dushku
∞ pseudo/prénom : burning bruise, alex.



MessageSujet: Re: runaway, runaway baby ☽ spiderthief   Jeu 29 Nov - 14:10

 
runaway, runaway baby

Bien des situations s’éclaircissaient dans l’esprit de la spider woman. Ce double levait des incompréhensions, des soit disant erreurs qu’elle aurait commis, de plus de ses visages oubliés… mais cette fois ci pour de bonnes raisons. Qu’elle n’était celle qui les avait rencontrés. Sa curiosité piquée, elle insistait un peu plus. Anxieuse de connaître plus que les quelques mots que Neal lui fournissait. Sa bouche légèrement ouverte remplaçait son expression neutre. Arquait finalement un sourcil, laissait passer quelques secondes. That bitch. Ca lui arrachait un rire bref. A moitié amusée et pourtant tortillée d’une jalousie absurde. Contre celle qui semblait être aussi entêtée que l’ancien agent. Tant mieux. Elle avait ses propres priorités. N’avait de temps à perdre pour cette contrefaçon, qui pourrait peut être même brouiller les pistes. Le temps que comme elle, ils se rendent compte qu’elles étaient deux.

C’était lorsqu’ils ralentissaient la cadence, qu’elle remarquait le sang perlé au dessus de son œil. Ses doigts survolaient brièvement sa blessure dans un geste instinctif, l’ombre d’un sourire s’accordant au sien. « And your pretty face.  » Elle n’attendait plus pour repartir et glissait un bras autour de sa taille. Reprendre l’apparence qu’ils revêtaient toujours en public. Se fondre dans la masse malgré leur dégaine évoquante. Le refuge se dévoilait finalement, lui arrachant un soupir de soulagement. La nuit loin d’être fini mais la première étape s’achevait sans – trop – d’encombres. Elle opinait à ses propos,  selon ses informations, ça lui semblait l’idée la plus adaptée. Connaissait déjà quelques coins de cette zone. « Yeah, ils ont déjà du fouillés cette zone.. Ca prendra surement quelques semaines avant qu'ils y reviennent.  » Squatter des immeubles désinfectés n’étaient la solution la plus confortable ou pratique mais les motels devaient être mis de côtés un temps. Passer dans le noir le plus total maintenant qu’ils avaient découverts leurs associations. Le temps que ça se tasse… Qu’ils décident que d’autres vies étaient plus urgentes à éliminer. Qu’elle trouve un moyen définitif de gagner leur liberté sans menace de mort constante sur la tête. Elle s’arrachait à une dernière vérification de l’horizon pour admirer la dextérité avec laquelle il crochetait cette serrure. Son léger sourire fut vite balayé en découvrant l’électricité hors service. Fuck. Rendait l’exploration de ses lieux bataillés d’autant plus difficile, grognant de mécontentement comme seul validation de ses mots. Elle arrivait tout de même à trouver un évier, obtenait une légère victoire en voyant l’eau s’éclaircir au bout de quelques secondes. Ses sourcils, nez froncés, elle humidifiait le pan de son tshirt. « That’s the witchy thing ?  » Ca leur annoncerait peut être de quelle façon HYDRA les torturait et tuerait s’ils leur mettaient la main dessus. D’une pression sur son épaule, elle le forçait à s’asseoir, appliquait le linge humidifié sur son arcade blessé délicatement. Une attention éphémère qui pourrait être réellement efficace si une trousse de secours se dissimulait encore dans ce désordre. Ses paroles lui arrachaient un sourire en coin, son corps suivant son impulsion pour se placer entre ses jambes. « My turn to play nurse.  » Sa langue claquait, un sourcil arqué dans une invitation presque sérieuse, totalement fondé, finissait néanmoins de nettoyer sa blessure sans sourciller. Elle opinait à ses paroles rassurantes, ils avaient été chanceux. Une blessure plus grave dans ce taudis se serait infectée en un éclair.  Ses prunelles teintées de diverses émotions s’accrochaient au visage qui s’enfouissait dans son ventre, lui arrachant aisément des frissons qui se parsemaient dans son corps. Sa lèvre s’accrochait à ses dents, coulait sa main le long de son épaule laissant ses ongles effleurer sa peau pour aller s’échouer dans sa nuque. Well, she was a simple girl. She had booze, kicked some hydra ass and could still feel the fear and anger steaming in her veins. Un dangereux cocktail qui accentuait le tortillement délicieux dans ses entrailles. Tentée de se relâcher totalement après cette course effrénée.. après ces semaines éreintantes. Ses mains glissaient contre son torse, le poussaient délicatement contre le mur. Son visage penché, ses ivoires volaient sur son regard bleuté puis rester fixer sur ses lèvres qu’elle allait effleurer avant de les presser plus assurément. Se laissait complètement aller pendant quelques secondes, ses mains se crispant néanmoins autour de ses épaules pour s’empêcher de faire passer les évènements à un niveau supérieur. Aussi vraiment tentée qu’elle l’était, sa trahison était trop proche. Leur recherche intense, comme l’avait démontré leur affrontement, atténuait cette cachette de secours dont la sécurité n’était de base pas assurée. S’ils avaient mal camouflés leur trace, Hydra, à tout moment, pouvait débarquer et les massacrer. Son regard flashait à cette vision si facile à imaginer. « I’m glad you’re okay.  » chuchotait elle contre ses lèvres, une fausse malice illuminant son regard. Tout de même soulagée, ce moment menaçant d’arriver depuis qu’elle avait mis les pieds dans son appartement. Mais il avait su comprendre, avait réussi à s’échapper et à la retrouver.

De nouveau près de l’évier pour laver le sang de sa main, elle s’essuyait contre son jean, son regard coulant sur le voleur à ses paroles. « Well they’re quite creative… Or terribly boring.  » Tâtant sous le comptoir, elle en décrochait un holster vide qu’elle jetait sans délicatesse. Elle en avait franchement aucune idée. Même si ces souvenirs n'avaient pas été abîmées, une éternité semblait s'être écoulé depuis son temps au shield. « Fuck, they must have left something.  » Enchaînant les rangements, elle trouvait finalement une boîte de farine contenant une boîte de munition pour petit calibre et quelque barres chocolatées. L’emballage rétro qui les contenait lui arrachait une moue frustrée. Ces trucs devaient pourrir ici depuis des années. « Just need a gun now. » Elle secouait la boîte, visiblement à moitié pleine pour la déposer en évidence. Chassant le bordel à ses pieds, elle tiquait à l'entente d'un bruit métallique, en sortait une mini malle au design enfantin. Des petits ciseaux, quelques merdes mais surtout des pansements. A l'effigie de Mickey et ses amis. Elle revenait près du brun, lui tendait une de ses barres. «  Diner.  » Ironie aigre sur sa langue, regrettait franchement de ne pas avoir céder à une envie d’hamburger dans ce bar plus tôt. Damn, elle avait toujours pas de whisky d’ailleurs. Enlevant les protections d'un pansement, elle allait le coller sur son arcade ensanglantée. «  Cute.  » le taquinait elle, l'ombre d'un sourire amusée dansant sur ses lèvres. Maintenant, il fallait qu'elle réfléchisse. 



(ex) spider woman
raise your hand if you have spider-powers, a history of erratic behavior and a deeply disturbing backstory involving trust issues.

(mpottez buffy)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Neal Caffrey
administratrice



∞ âge : thirty seven yo
∞ job : old thief, ex conman. used to be an hydra agent but now runaways from them
∞ race : human
∞ univers : white collar, fbi: duo très spécial



∞ messages : 241
∞ avatar : matthew bomer
∞ pseudo/prénom : manon (BLINDNESS)



MessageSujet: Re: runaway, runaway baby ☽ spiderthief   Dim 2 Déc - 22:43

L’abri était à l’orée de la plage, suffisamment discret, toutefois, pour sans doute passer inaperçu aux yeux des soldats d’HYDRA. Il se permettait de l’espérer, en tout cas. Il évoquait Gotham et ses entrepôts abandonnés avec la presque certitude que ça aura été le premier quartier où l’agence serait allée fouiner – une assomption confirmée rapidement par Jessica. Il opinait lentement, resserrant son bras autour de ses épaules. Ce ne serait pas luxueux mais ce n’était pas comme s’ils avaient vraiment le choix. « Yeah, it would be way easier if we could get out of this damn town. » S’envoler pour un autre pays, sous une autre identité, fuir le danger pour revenir que lorsque ce serait suffisamment safe, il l’avait déjà fait, Neal. Aurait préféré avoir cette option plutôt que de devoir constamment garder un œil par-dessus son épaule. Il aurait préféré avoir la certitude qu’HYDRA finirait par se lasser et abandonner – mais même s’il les avait peu côtoyés, il n’avait que trop bien conscience de leur acharnement. Jessica l’avait prévenu en l’y guidant, on ne quittait pas HYDRA à moins d’avoir les pieds devant, non pas que ça l’ait arrêté par le passé. Peter et le reste du bureau lui avaient toujours dit qu’il ne quitterait pas le FBI, à moins de retourner en prison – ils refusaient de lui rendre sa liberté, alors il avait du ruser pour se l’accorder. La porte ouverte pour laisser la dame passer la première, il la suivait bien vite, une grimace s’affichant sur ses lèvres devant l’absence d’électricité. Les rayons lunaires leur permettaient toutefois de déceler quelques silhouettes de meubles et d’objets qu’il époussetait brièvement. « I dunno if it’s really witchy but I know people who pretends to read them, yeah. » Même s’il avait toujours mis un point d’honneur à se tenir éloigné des soi-disants medium et autre madame Irma avec leurs boules de cristal, son chemin avait déjà croisé le leur. Ça lui semblait avoir été dans une autre vie – quelque part, ça l’était. A l’époque, il n’avait eu aucun scrupule à en voler quelques uns, à dérober leur argent sale pour préparer ses coups. Il déposait les cartes sur la table poussiéreuse avant de s’assoir, un sourcil arqué et un sourire intéressé sur les lèvres. « Hm, I’m loving the idea. Kinda wish you had the uniform. » Ce serait pour une prochaine fois – peut-être. Il recouvrait son sérieux alors qu’elle le soignait, la concentration venant peindre ses traits et il se perdait quelques secondes dans l’admiration de ceux-ci, les mains portées à la taille de la jeune femme. La plaie nettoyée à défaut de pouvoir être pansée dans l’immédiat, l’ancien voleur se laissait aller à un bref repos, les épaules relâchées, le visage enfoui dans l’abdomen de Jessica, les yeux clos. Au moins ils étaient ensemble, qu’il essayait de se répéter comme un mantra. Un frisson lui traversa l’échine quand elle glissait ses mains sur sa nuque et il affirmait brièvement la pression sur la taille fine. Il releva la tête, mû par un réflexe alors qu’elle l’obligeait à reculer et, les yeux rivés sur ses lèvres, il la laissait se pencher, acceptait le baiser sans avoir l’idée de la repousser. Une partie de lui avait conscience que ce n’était ni le moment, ni le lieu – une responsabilité que la voix de ses envies s’empressa de faire taire alors qu’il laissait ses mains glisser jusque dans le dos de Jessica. Juste avant que celle-ci ne mette un frein, décidément beaucoup plus responsable que lui. Les yeux fermés, il retenait un soupir las, la pression soudainement de retour sur ses épaules qui venait s’ajouter à l’épuisement de la soirée mouvementée. Il ne répondait pas, la serrant simplement contre lui pendant quelques secondes, la gorge serrée. He was glad, too. Qu’il n’y ait pas davantage de dégâts à déplorer. D’avoir retrouver Jess avant HYDRA.

Il l’observait retourner à l’évier, en profitait pour se relever et continuer ses fouilles. Inventifs, uh ? Notant ce qui s’apparentait à une vieille bibliothèque où trônaient une dizaine de titres anciens, il les déplaçait, soupesait leurs poids, en ouvrait quelques uns. Une vieille édition de Lewis Carroll dévoilait un coutelas de petite taille mais une fine lame tout de même qu’il tirait. Précautionneusement, il passa le doigt contre la lame, retenait une grimace. Il faudrait l’affuter un peu s’ils voulaient qu’elle fasse le moindre dégât. « Yup, got this. Not perfect but will do for now. » Il levait le coutelas pour le montrer à Jessica avant de passer aux étagères suivantes. Les fouilles restaient, globalement, peu fructueuses et il prêtait une oreille lointaine aux marmonnements de Jessica. Une armoire dévoilait ce qui semblait être d’anciens pièges à loup, probablement rouillés et inutilisables depuis le temps. Il les retirait lentement, dénichait des engins plus récents mais dont l’utilité lui était encore obscur – d’autres pièges plus sophistiqués, peut-être ? « Hm, got an idea of what’s this ? » Les trouvailles furent deposer sur la table la plus proche avec plus de bruit qu’il ne l’aurait souhaité avant qu’il ne baisse les yeux vers la barre qu’elle lui tendait. Et qu’il attrapait sans trop rechigner. Ce serait toujours mieux que d’avoir le ventre vide, même si ça ne suffirait clairement pas à combler son appétit. « Thanks, hope you cooked it yourself. » Ses lèvres s’étiraient en un fin sourire alors qu’il déchirait l’emballage, le nez froncé devant le pansement qu’elle amenait vers son arcade. « I don’t think it’s… » Il sentit le collant du pansement s’appliquer contre sa peau et il grimaça. « Necessary, » terminait-il avec un soupir. Et de froncer les sourcils. « I’m always cute, » qu’il arguait en préférant ignorer la présence d’un personnage de dessin animé sur son visage. Il croquait dans sa barre, manqua d’y laisser une dent ou deux au passage, et se tournait de nouveau vers leurs trouvailles pitoyables. « Si ce sont vraiment des pièges, ça pourrait valoir le coup de les installer. » Il se tut brutalement, semblant avoir entendu du bruit provenance de la plage. D’une main levée, il indiquait à Jessica le plus grand silence avant de se diriger, lentement et silencieusement, vers la fenêtre la plus proche et d’y risquer un œil.  Elle n’affichait rien de particulier. Aucun danger, aucune ombre inquiétante. Les épaules tendues, il se déplaçait à nouveau pour rejoindre une seconde fenêtre, échangea un regard avec Jessica au milieu du chemin – si HYDRA les avait déjà retrouvés, ils étaient mal. Des échanges à voix basses lui parvenaient à travers la vitre et il tendit l’oreille, le cou tordu jusqu’à apercevoir deux silhouettes. Les ombres devinrent plus nettes brièvement et il se détendit, s’éloigna. « Just two lovers going for midnight bath. » Et quel meilleur endroit que la vaste plage pour ça ? Il passait une main sur ses yeux, repoussait la fatigue encore un peu pour revenir auprès de la table. « Tu sais comment ils fonctionnent ? » Avec quelques pièges, ne serait-ce que si peu, il leur serait sans doute plus aisé de se reposer un minimum pour le restant de la nuit – avant de repartir.



- C O N M A N -
it's good to be a little bad


messagerie pati



#TeamGentleman2017

absente jusqu'au 06 janvier
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: runaway, runaway baby ☽ spiderthief   

Revenir en haut Aller en bas
 
runaway, runaway baby ☽ spiderthief
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DREW ☈ baby runaway fast than you can.
» HYUK JUN HAN ◈ runaway baby.
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND ::  :: Golden City :: Plage-
Sauter vers: