Misty Day
Spike
Winx Club
La petite sirène



 

Partagez | 
 

 Just a coincidence. [Ft. Clarke]

Aller en bas 
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : Dix-huit ans
∞ job : Délinquant
∞ race : Humain
∞ univers : The 100



∞ messages : 193
∞ avatar : Richard Harmon
∞ pseudo/prénom : Kai'



MessageSujet: Just a coincidence. [Ft. Clarke]   Sam 9 Juin - 22:48


Just a coincidence
John & Clarke

Connaissez-vous cette horrible sensation quand vous n'arrivez pas à dormir? Quand vous êtes fatigué et que même en essayant de faire le vide dans votre tête, il n'y avait rien à faire? Eh bien l'insomnie c'était pour ta gueule cette nuit. Ça faisait des heures que tu tournais en rond dans ton lit, essayant désespérément de trouver le sommeil. Mais rien. Ça ne voulait pas. Tu étais toujours réveillé et c'était à deux doigts de te taper sur le système. Tu avais même tenté la connerie de compter les moutons comme tes parents te disaient quand tu étais gamin, mais bien entendu ça n'avait pas fonctionné. Soupirant, tu avais donc fini par te relever, te disant qu'une petite balade allait peut-être t'aider. Ça allait te calmer et peut-être qu'à ton retour tu allais enfin pouvoir te reposer un peu. Attrapant donc ta veste, tu étais sorti de la chambre d’hôtel dans lequel tu avais fini par avoir tes marques. Puis ton regard c'était posé un instant sur la porte de la chambre d'à côté. Restant comme ça quelques secondes, tu avais fini par secouer la tête, traversant le couloir et sortant du bâtiment.

Tu avais donc commencé à marcher mains dans les poches, un peu dans les nuages. Habituellement quand tu sortais de nuit tu étais sur tes gardes, ne voulant pas te faire surprendre bêtement. Mais là, la fatigue n'aidait pas. Tu avais eu du mal à dormir ces derniers jours donc cette insomnie n'arrangeait en rien. Oui, tu avais bien entendu ton pistolet et ton couteau sur toi, mais si on venait à t'attaquer, tu n'étais clairement pas prêt pour être réactif. Il fallait donc espérer que tout ce passe bien.

Bref. Un petit moment était passé et le sommeil n'était toujours pas là. Tu continuais donc d'avancer sans vraiment regarder où tu allais, te rendant seulement compte de l'endroit où tu te trouvais en reconnaissant certaines bâtisses. Tu étais venue plusieurs fois par ici pour voler des choses et puis c'était aussi par là que tu passais pour te rendre en forêt, du moins le peu de fois où tu y étais allé. Enfin passons. Alors que tu n'avais croisé personne depuis que tu étais sorti, tu avais fini par repérer une tête blonde un peu plus loin devant toi. Ni portant pas attention, tu avais continué ta route jusqu'à ce que la demoiselle en question vienne à se retourner. Tu t'étais stoppé net alors que quelques petits pas vous séparaient.

- Clarke?
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 18 ans
∞ race : humaine
∞ univers : The 100

∞ messages : 48
∞ avatar : Eliza T. Cotter
∞ pseudo/prénom : spf.



MessageSujet: Re: Just a coincidence. [Ft. Clarke]   Dim 10 Juin - 21:08



Just a coincidence.


J'avais fait une erreur stupide. Et bien... Rencontrer un ours était certainement stupide. L'affronter plutôt que fuir sûrement plus encore. Mais j'avais faim et c'était lui ou moi. J'avais gagné, mais pas sans séquelles. J'avais pansé mes plaies tant bien que mal, mais après deux jours, une infection commençait à se propager et il me fallait des médicaments. J'avais donc attendu la tombée de la nuit pour me rendre dans une zone de la ville où il y avait peu de monde la nuit. Il fallait que je trouve une pharmacie, que j'entre et prenne les choses dont j'aurais besoin. Je n'avais pas d'argent pour acheter ce dont j'avais besoin et voler les gens était plus difficile que les bâtiments. Ici, les maisons n'avaient pas de gardes, mais des verrous et des alarmes. Les gens étaient armés avec des armes à feu, pas des épées et des couteaux. Un local vide était plus facile à braquer qu'une personne.

Me retournant dans une ruelle que j'essayais de repérer, je fus surprise de voir un homme derrière moi, à quelques pas. Un homme que je ne connaissais que trop bien et qui semblait tout aussi surprit de me voir. Je fronçais les sourcils, ne bougeant pas. « Murphy ? » De toutes les personnes de chez nous, il fallait que je tombe sur John Murphy. Ironique quand on y pense. Si Bellamy avait été, une fois de plus, le premier qui m'avait trouvé, je ne m'attendais pas à ce que Murphy soit le suivant. Assurément pas.

« Toujours vivant », constatais-je avec un petit sourire amusé. C'était presque une blague récurrente, à force, de se retrouver face à face avec John Murphy en plus ou moins pleine santé, mais bel et bien vivant, alors qu'on l'avait laissé dans une salle posture la fois précédente. Ce bon vieux cafard avait autant de dons pour se créer des ennuis qu'il en avait pour y survivre. S'il fallait compter sur quelqu'un pour vivre, c'était bien lui... Même si lui faire confiance était sans doute aussi sécurisant que de se tirer une balle soit-même. Murphy faisait passer sa propre survie avant celle des autres. Tant qu'on pouvait l'aider, il était le meilleur des alliés, mais si vous deveniez un frein... La question était de savoir si la rencontre était effectivement fortuite ou s'il l'avait provoqué parce qu'il avait besoin de quelque-chose.



blindness ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : Dix-huit ans
∞ job : Délinquant
∞ race : Humain
∞ univers : The 100



∞ messages : 193
∞ avatar : Richard Harmon
∞ pseudo/prénom : Kai'



MessageSujet: Re: Just a coincidence. [Ft. Clarke]   Lun 11 Juin - 0:17


Just a coincidence
John & Clarke

Eh bien. Finalement avoir une insomnie n'avait pas que des mauvais côtés. Si tu n'avais pas eu cette merde et que tu n'étais pas sorti, tu ne serais jamais tombé sur la blonde. Du moins pas tout de suite. Si elle était ici, à un moment où un autre vous auriez forcément été amené à vous rencontrer. Mais passons. Même si tu as te regarder, on voyait clairement que tu étais surpris de la voir ici et maintenant, dans le fond tu étais content de la savoir en vie. Ça n'avait jamais été l'amour fou entre vous deux. Vous étiez passé d'ennemis à simple allié lors des derniers événements que vous aviez vécu sur votre Terre. Mais cela ne changeait rien au fait que c'était quelqu'un que tu connaissais. Elle vous avez sauvé la vie durant la bataille contre ALIE. Tu lui avais également sauvé la vie. Tu ne pouvais clairement pas faire comme si de rien n'était. Elle faisait parti de ton clan, même si c'était le clan que tu fuyais quand les choses n'étaient plus à ton avantage, mais ici c'était différent. Nous y reviendrons plus tard.

En entendant la réflexion de Clarke, tu n'avais pas pu t'empêcher d'afficher un petit sourire en coin, égale à toi-même.

- Je suis increvable, tu le sais bien.

Et c'était peu de le dire après tout ce que tu avais vécu. Ta presque pendaison. Les jours de tortures à cause des natifs. La fière hémorragique. Les nombreuses bagarres parfois plus que violentes. La faim. Et la liste était encore longue. Tant de choses et pourtant tu étais encore là. Vivant et en pleine forme. Comme quoi, on ne pouvait pas se débarrasser de toi aussi facilement et tu comptais bien continuer à te battre pour continuer ainsi. Mais assez parlé de toi. Regardant rapidement autour de vous, tu avais regardé de nouveau la blonde. Maintenant que tu savais qu'elle était là, si vous ne partiez pas sur une mauvaise base -pas comme avec un certaine brune-, tu ne comptais pas la laisser là. Oui, tu avais changé. Tu cherchais encore à faire des efforts. Et ici d'autant plus parce que ce n'était la Terre que vous connaissiez. Survivre seul ce n'était pas possible, depuis le temps tu l'avais parfaitement compris. Ainsi, sans attendre plus longtemps, tu lui avais demandé.

- T'es toute seule? T'es ici depuis longtemps?
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 18 ans
∞ race : humaine
∞ univers : The 100

∞ messages : 48
∞ avatar : Eliza T. Cotter
∞ pseudo/prénom : spf.



MessageSujet: Re: Just a coincidence. [Ft. Clarke]   Lun 11 Juin - 18:58



Just a coincidence.


Un petit rictus se dessinait également sur mes lèvres. Increvable, oui, il l'était. Et même si même sous la torture, je ne l'avouerais pas, c'était assez réconfortant. Il fallait parti des 100, après tout. Qu'importe que nous soyons amis ou ennemis la plupart du temps, proches ou séparés. Murphy faisait parti du groupe de gamins envoyés vers une mort certaine pour sauver notre peuple et en cela, nous étions plus liés que je ne pourrais l'être avec la majorité des gens, Skaikru ou amis terriens. Il y avait un truc, à être les pionniers de quelque-chose, les compagnons d'infortune. Il y avait un truc au fait de survivre à l'inconnu ensemble et d'échapper à plusieurs guerres ensemble. Un lien indéfectible, une sorte de compréhension mutuelle créant de l'attachement.

« Je vis seule, la plupart du temps, oui », avouais-je en un hochement de tête. J'avais retrouvé Bellamy, mais il vivait plutôt en ville, moi, je n'étais pas assez à l'aise ici. A.L.I.E. et la Citée des Lumières étaient encore trop fraîches dans mon esprit pour que la ville soit quelque-chose de protecteur. « Je suis là depuis... quelques jours. Peut-être une semaine ou deux. J'essaye encore de comprendre si nous sommes sur la même planète ou si... » Tout ça était vraiment étrange. Soudainement, tout avait changé autour de moi et j'avais perdu tout repère. J'essayais encore de comprendre si ce monde était une bonne ou une mauvaise chose.

« Et toi ? Dans quels ennuis tu t'es fourré récemment ? »

Une nouvelle fois, j'avais parlé avec un petit sourire amusé. Il était évident que je taquinais plus que je n'accusais Murphy. Les derniers événements avaient prouvés qu'il savait agir pour le bien d'une majorité et qu'à certains égards, on pouvait quand même lui faire confiance. Et puis, d'une certaine façon, j'avais une dette envers lui. Il avait quand même largement contribué au fait que je ne me fasse pas tuer par la Flamme. S'il n'avait pas été là pour s'assurer que le sang d'Ontari continue d'irriguer mes veines, je serais morte avant d'avoir pu détruire A.L.I.E. Le monde lui en devait une et moi plus encore.



blindness ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : Dix-huit ans
∞ job : Délinquant
∞ race : Humain
∞ univers : The 100



∞ messages : 193
∞ avatar : Richard Harmon
∞ pseudo/prénom : Kai'



MessageSujet: Re: Just a coincidence. [Ft. Clarke]   Mar 12 Juin - 0:48


Just a coincidence
John & Clarke

Tu étais curieux. Curieux de savoir si elle était là depuis longtemps, de savoir si elle était seule ou non, ce qui dans la suite logique des choses t'auraient apporté des réponses à certaines questions que tu t'étais posés. Celles qui revenaient le plus souvent étant est-ce que vous étiez tous arrivés ici en même temps -même si tu avais une petite idée de la réponse- et est-ce que ceux qui étaient là avaient eu la chance de trouver d'autres personnes. Et tu n'avais pas tardé à avoir un début de réponse. Réponse qui t'avait fait hausser un sourcil d'ailleurs. Ce n'était pas très clair tout ça.

- La plupart du temps? Je suppose que ça veut dire que tu as déjà croisé quelqu'un d'autre?

Connaissant la blonde, tu la voyais mal faire confiance à quelqu'un qu'elle ne connaissait pas, surtout si elle était là depuis quelques jours. Donc pour qu'elle survive seule "la plupart du temps", cela voulait sûrement dire qu'elle avait croisé un des vôtres. Maintenant le jeu ça allait être de savoir qui. Et avec l'intonation que tu avais prise pour lui répondre, tu espérais avoir la réponse sans avoir à le demander. Parce que bon... Montrer que tu t'inquiétais pour les autres, avec Bellamy maintenant ça ne te dérangeait plus trop -même s'il ne fallait pas trop exagérer hein-, mais avec la princesse, tu gardais ton petit caractère d'égoïste.

- Ou si on est ailleurs? Moi je pense que oui. Y'a bien trop de trucs bizarres ici et ça que ce soit en ville ou dans la forêt.

La barrière. Les créatures sorties de contes pour gamins. Aucune trace montrant que le nucléaire avait ravagé la Terre. Tout ça, ça n'avait rien de normal. Alors même si ton idée d'autre monde pouvait sembler tout aussi farfelue, pourquoi pas? La ville entière était bizarre, donc une théorie comme celle-ci en plus ce n'était pas ça qui allait te faire passer pour un taré. Enfin. À la réflexion de Clarke tu avais roulé des yeux, comprenant parfaitement qu'elle n'avait pas sorti ça pour te blâmer.

- Recensement aucune. Je vole de l'argent, de la nourriture, des médocs.

Marquant une courte pause en croisant les bras, tu avais ensuite dit.

- Je survie.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 18 ans
∞ race : humaine
∞ univers : The 100

∞ messages : 48
∞ avatar : Eliza T. Cotter
∞ pseudo/prénom : spf.



MessageSujet: Re: Just a coincidence. [Ft. Clarke]   Lun 18 Juin - 22:09



Just a coincidence.


Je hochais la tête lorsqu'il émit l'hypothèse que j'avais déjà croisé quelqu'un que nous connaissons. Bellamy, bien sûr. Mais avais-je vraiment envie de le lui dire ? « Bellamy, oui. Il m'a dit qu'il avait aussi retrouvé Octavia, aussi, en plus de toi. Je pensais la voir en premier. » Je lui accordais un petit sourire. Je pensais réellement que Bell me ramènerait à sa sœur avant que je ne croise par hasard Murphy, mais c'était ainsi et sans réelle importance. Tant que chacun allait bien. Je ne savais pas où étaient les autres, en revanche. Monti, Jasper, Harper, Miller,... Ma mère... Est-ce qu'ils allaient bien ?

Il assura que pour sa part, il pensait réellement que nous étions ailleurs. J'avais plus de facilité à le croire qu'autre chose, moi aussi, mais scientifiquement, c'était improbable. D'accord, la Citée des Lumières avait bien prouvé que nos esprits pouvaient être connectés ailleurs, mais j'avais toujours su que le monde n'était pas vraiment réel. La Citée des Lumières avait quelque-chose de différent de la réalité. L'air était moins tangible, l'air pas vraiment chaud, sans être froid. Il n'y avait ni douleur, ni gêne. Dans ce monde, tout était... Normal. La ville était aussi réelle que ne l'était la forêt de notre terre apocalyptique. « Étrange, mais pas irréelle », concédais-je d'un bref hochement de tête. « Au début, j'ai pensé avoir échoué. J'ai pensé qu'A.L.I.E. avait réussi à m'emprisonner dans la Citée des Lumières... mais non. » Je regardais les immeubles brièvement. « Les choses sont différentes. Et Bellamy n'aurait jamais avalé Clé, même sous la torture. » Ça, j'en étais certaine. Il avait vu ce qu'il se passait dès que vous la preniez. Même s'ils avaient menacé de tuer Octavia, il l'aurait supplié de lui pardonner en la regardant tomber, plutôt que de prendre la Clé, pour ensuite tuer sa sœur de ses propres mains sous les ordres de l'intelligence artificielle. « Je n'ai aucune explication logique, pour le moment... »

Murphy assurait ne pas s'être fourré dans trop d'ennuis, arguant qu'il ne faisait que survivre, en volant ce qui lui était nécessaire. Je ne pouvais pas l'en blâmer. Je n'étais pas ici pour autre chose. Même si je préférais chasser que voler de la nourriture. Pour les médicaments, je n'avais pas le choix.


blindness ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : Dix-huit ans
∞ job : Délinquant
∞ race : Humain
∞ univers : The 100



∞ messages : 193
∞ avatar : Richard Harmon
∞ pseudo/prénom : Kai'



MessageSujet: Re: Just a coincidence. [Ft. Clarke]   Mar 19 Juin - 23:14


Just a coincidence
John & Clarke

De la survie, toujours de la survie. Que ce soit dans l'espace, sur Terre ou dans cette ville, survivre était la seule chose que tu faisais. Même dans les moments les plus calmes il ne fallait pas oublier que tout pouvait déraper d'un moment où un autre. Tu en avais eu plusieurs fois la preuve. Comme par exemple à ton arrivée dans le bunker sous le phare. L'endroit était sympa et puis tu t'y étais retrouvé enfermé pendant beaucoup trop longtemps. Et puis simplement il y avait eu ton arrivé ici. Une ville qui semblait sans danger les premiers temps mais qui était tout aussi dangereuse que le reste quand on commençait à gratter un peu la surface. Et malheureusement tu avais peu d'espoir pour que cela cesse un jour. Même si d'un autre côté, tu n'avais pas spécialement envie que tout ça ce stop. Tu étais tellement habitué à ça qu'une vie sans danger, tu ne l'aurais sûrement pas accepté. Mais bon, revenons-en à la conversation. Les bras toujours croisés, tu avais répondu à la blonde.

- C'est bizarre que tu ne l'aies pas croisé avant, vu qu'elle aussi traîne dans la forêt.

Comment savais-tu que Clarke vivait dans la forêt? Ou plutôt, comment avais-tu supposé ça? C'était simple, ce n'était qu'une question de logique. Au vu de ses vêtements, elle ne pouvait pas vivre en ville, elle aurait attiré les regards et tu étais bien placé pour savoir que se faire trop voir ici, ce n'était pas une bonne chose -à tes nombreuses bagarres à ton arrivée de jour comme de nuit et tes vêtements déchirés avant que tu ne tombes sur l'hôtel-. Et puis pour qu'elle pense tomber sur Octavia en premier, ça te faisait d'autant plus croire que ton hypothèse était juste. Enfin. À la suite, tu n'avais pas pu t'empêcher d'afficher un petit sourire.

- On est au moins d'accords sur un truc.

Savoir que vous aviez eu la même idée sans même avoir de certitude ça te faisait plaisir et puis dans un sens ça te rassurais également. Au moins cette ville ne t'avait pas rendu complètement fou, pas comme ceux qui s'était retrouvé dans la cité des lumières. Et d'ailleurs la blonde venait d'en parler, bien que tu n'avais fait que tiquer plus qu'autre chose. Elle parlait un peu trop de Bellamy à ton goût. Mais cela ne t'avait pas empêché de répondre directement.

- Je te rassure je n'en ai pas non plus. Et ce n'est pas faute d'avoir cherché depuis deux mois. Mais rien. À part découvrir de plus en plus de choses bizarres comme des monstres et les chasseurs qui vont avec, il n'y a rien qui expliquerait notre présence ici.

Marquant une petite pose, tu lui avais ensuite demandé curieusement.

- Sinon qu'est-ce que tu fais en ville?
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 18 ans
∞ race : humaine
∞ univers : The 100

∞ messages : 48
∞ avatar : Eliza T. Cotter
∞ pseudo/prénom : spf.



MessageSujet: Re: Just a coincidence. [Ft. Clarke]   Lun 25 Juin - 19:50



Just a coincidence.


Je haussais les épaules. Oui, Octavia vivait, tout comme moi, dans la forêt. Mais elle était douée pour se cacher. Bien plus que moi. Elle avait fait ça toute sa vie. Et je savais, pour le faire aussi, que si elle vivait là, c'était pour se cacher. Pas uniquement de la population qu'on ne connaissait pas. Après tout, ma première fuite dans la forêt avait surtout eu pour but de m'éloigner le plus possible de toutes les personnes que je connaissais et qui - de près ou de loin - me rappelait que j'étais responsable d'un génocide. Octavia fuyait la douleur d'une perte bien plus grande encore, si cela était possible.

« Octavia est meilleure que quiconque quand il s'agit de se cacher. Et... je ne suis pas certaine d'être dans la liste des gens qu'elle a encore envie de côtoyer. » La dernière fois que je l'avais vraiment vu, elle disait à Bellamy qu'elle ne réclamait pas son sang uniquement au nom de leur lien fraternel. Je savais qu'ils avaient plutôt fait la paix depuis et je savais, de toute manière, que ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle ne revienne vers lui. Pour ma part,... Et bien disons que je ne savais absolument pas si j'aurais droit à son pardon pour mes crimes.

J'hésitais une seconde à lui révéler la raison de ma présence en ville, mais après un petit moment, je soupirais. De toute manière, je n'avais pas vraiment grand-chose à perdre... Tant qu'il gardait pour lui l'événement qui m'avait conduit ici. « Je me suis blessée. Un stupide accident. Et rien de trop inquiétant... Mais quelques médicaments éviteraient que la blessure ne s'infecte et ne devienne réellement un problème. » Oui, voilà, bonne explication. Bon, en ce qui concernait une éventuelle infection, elle était déjà un peu présente, mais j'en étais toujours à « pas si grave ». Quelques antibiotiques et le tour serait joué, sans soucis. « Et on ne trouve pas de médicaments dans la forêt, malheureusement. »


blindness ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : Dix-huit ans
∞ job : Délinquant
∞ race : Humain
∞ univers : The 100



∞ messages : 193
∞ avatar : Richard Harmon
∞ pseudo/prénom : Kai'



MessageSujet: Re: Just a coincidence. [Ft. Clarke]   Mer 27 Juin - 21:30


Just a coincidence
John & Clarke

Encore une fois tu étais curieux, mais d'un autre côté, tu te fichais un peu de ce que Clarke pouvait faire ici. Vous n'aviez jamais été particulièrement proche, tout le contraire même. Seuls les derniers événements avaient changé un peu les choses même si tu t'étais enfui comme un voleur avec Emori après la bataille en voyant que les choses ne tournaient pas particulièrement en votre faveur. Lui poser la question était surtout une forme de politesse -comme quoi tu en étais capable-. Et puis égoïstement, si vous pouviez repartir sur un semblant de bonne base, ce n'était pas plus mal. Au moins le jour où il y allait avoir encore une embrouille, parce que tu étais persuadé que vous n'étiez pas à l'abri ici, être un peu plus soudé allait sûrement aider. Enfin, à la réponse de la blonde, tu avais vaguement penché la tête sur le côté, réfléchissant un peu.

- Vu comme ça, ce n'est pas con comme raisonnement. Mais d'un autre côté j'ai bien réussi à parler avec elle et tu sais au combien on s'entend merveilleusement bien. Il n'y pas de raison pour qu'elle ne veuille pas t'adresser au moins une phrase.

Ce que tu n'avais pas précisé, c'est que ta discussion avec la brune avait été plus forcée qu'autre chose, comme elle était la première que tu avais croisé et inversement. Une façon de voir si l'autre avait des réponses et aussi une façon de "collaborer" pour chercher les autres, même si ça n'avait pas vraiment donner de suite et que tu ne l'avais pas revu depuis. Mais ton raisonnement resté le même, comme Pocahontas ne pouvait pas te saquer, Clarke avait une chance pour avoir au moins une petite discussion avec elle. Bref. Tu avais eu la réponse à ta question, ne pouvait t'empêcher de répondre une connerie dans un premier temps.

- Ça aurait été vachement plus simple si ça poussait dans les arbres.

Puis retrouvant un air un peu plus sérieux, tu avais continué en pointant une direction du regard.

- Il y a une pharmacie dans la rue d'à côté si mes souvenirs sont bons.. Passe par la porte de derrière, il n'y a pas de camera et il y a qu'un seul verrou, ça se crochète sans problème.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 18 ans
∞ race : humaine
∞ univers : The 100

∞ messages : 48
∞ avatar : Eliza T. Cotter
∞ pseudo/prénom : spf.



MessageSujet: Re: Just a coincidence. [Ft. Clarke]   Sam 7 Juil - 23:48



Just a coincidence.


Fut une époque, Je m'étais plutôt bien entendu avec Octavia. D'accord, ça n'avait pas toujours été l'amour fou, mais je l'avais apprécié et je pense qu'elle n'avait pas nourrit moins. Mais les choses avaient changé. Le temps et les actions sur Terre nous avaient éloignées et alors qu'elle trouvait sa place parmi les Trikru et que Bellamy et moi luttions pour protéger les skaikru, j'avais de plus en plus agi au détriment de la jeune femme. Aujourd'hui, elle avait perdu l'amour de sa vie, devenait peu à peu le leader qu'elle était née pour être et j'étais la fille qui avait trop détruit sur son passage. Je n'étais pas certaine qu'à ses yeux, je méritais plus d'attention que John Murphy lui-même. Je haussais les épaules et finalement, le jeune homme changea de sujet, accordant qu'il aurait été bien plus simple de survivre si nous avions eu des armes à médicaments. Je n'avais pas vraiment envie de rire, encore moins à ce genre de petites répliques bien à lui.

Puis, sérieusement, il me donna une pharmacie et le moyen d'y accéder sans me faire repérer. Je le regardais une seconde, me demandant s'il me donnait sérieusement un tuyau ou s'il me tendait un piège. Non. Ce n'était pas vraiment son genre. Il n'allait pas me mettre en danger comme cela, gratuitement. Murphy ne faisait du mal aux autres que lorsque cela lui permettait de sauver sa peau. Je hochais donc la tête, finalement. « Merci », soufflais-je, sincère. « Si je peux faire quelque-chose pour toi en retour... » Je n'étais pas vraiment certaine de savoir s'il avait besoin de quelque-chose et en quoi je pourrais éventuellement l'aider, mais je me sentais comme obligé de le dire. Pas obligé dans le sens de la pitié, mais dans le sens où nous étions de nouveau dans une configuration où nous devions nous serrer les coudes. Les cent contre le reste du monde. Encore et toujours.


blindness ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : Dix-huit ans
∞ job : Délinquant
∞ race : Humain
∞ univers : The 100



∞ messages : 193
∞ avatar : Richard Harmon
∞ pseudo/prénom : Kai'



MessageSujet: Re: Just a coincidence. [Ft. Clarke]   Mer 11 Juil - 23:55


Just a coincidence
John & Clarke

Pourquoi tu lui avais donné toutes ces informations sans même rien demander en retour alors que par le passé c'est quelque chose que tu aurais pu faire? Toi-même tu ne le savais pas vraiment. Tu avais changé oui, mais là c'était encore différent. Peut-être que dans le fond tu savais à quel point Bellamy pouvait tenir à Clarke -même si c'était le genre de truc qui allait pouvoir t'agacer-, donc tu disais surtout ça pour lui, qui sait. Mais passons. En entendant la blonde te remercier, tu t'étais contenté d'afficher un léger sourire, une façon de dire sans vraiment le dire qu'elle n'avait pas besoin de te dire merci. Quant à la suite, bizarrement tu t'y attendais. Même si à l'intonation de sa voix tu avais compris qu'elle n'avait pas sorti ça en mode "vas-y j'attends qu'elle connerie tu vas me demander maintenant que tu m'as aidé". Tu avais donc haussé un peu les épaules, répondant simplement.

- J'ai rien à demander pour l'instant, mais je retiens.

Certes, tu n'attendais rien en retour pour l'instant, mais tu restais toi-même. Avec ce que la blonde venait de te dire tu n'allais pas te faire prier le jour où tu allais avoir besoin d'elle. Puis tient, au final en y réfléchissant une petite idée t'étais venu en tête. Ce n'était pas vraiment un service, mais ça pouvait tout de même être utile pour la suite. Mettant ainsi tes mains en poches, tu avais fait un pas vers la blonde avant de lui dire.

- Par contre je vais peut-être te suivre pour ce petit cambriolage, j'ai plus de médoc et je pense que tu es la mieux placé pour me dire ce qui serait le plus utile.

Soyons clair, tu ne lui laissais pas vraiment le choix. C'est pourquoi tu avais repris la route ensuite, décidant de changer un peu le sujet de votre conversation, histoire de ne pas créer de blanc.

- T'as vu des trucs dans la forêt? En dehors des animaux normaux?
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 18 ans
∞ race : humaine
∞ univers : The 100

∞ messages : 48
∞ avatar : Eliza T. Cotter
∞ pseudo/prénom : spf.



MessageSujet: Re: Just a coincidence. [Ft. Clarke]   Sam 28 Juil - 12:17



Just a coincidence.


Avec Murphy, on marchait toujours sur des oeufs. Au tout début, il n'était qu'un petit con arrogant, profitant du pseudo pouvoir que lui offrait le respect de Bellamy. Il était presque comme son second et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il adorait jouer les petits chefs. Et puis la liberté et l'absence de règles lui était monté à la tête et il avait fait plus de conneries que tout le clan réunis. Il avait été banni, capturé par les natifs, torturés puis renvoyé chez nous pour nous affaiblir. Mais malgré cela, malgré le bannissement et les menaces constantes de Bellamy, il m'avait aidée. Oui, il avait des plans en tête - Murphy en avait toujours -, mais alors même que j'avais proposé le bannissement qui l'avait conduit à cette affreuse situation, il avait pris soin de moi quand j'étais malade. Il s'était assuré que je garde le repos et m'avait donné à boire aussi longtemps que je n'avais pas été capable de le faire moi-même. Il avait aidé Octavia à prendre soin de chacun des affectés...

Depuis que je le connaissais, Murphy avait été ça, encore et encore. Un type qui vous met un couteau sous la gorge pour vous dépouiller un jour et qui vous sauve la vie le lendemain, au péril de la sienne. Alors, malgré tous ses défauts, il avait, au fil du temps, acquis mon respect. Ce n'était pas demain la veille que nous serions amis, mais il avait mon respect. Ce qui valait, de toute manière, probablement bien plus à ses yeux. John Murphy n'était pas homme à rechercher l'amitié.

Quand il m'annonça qu'il allait me suivre et que je pourrais l'aider à choisir les bons médicaments, je hochais la tête. Je lui devais bien ça. Et puis, Bellamy m'avait dit qu'il vivait avec lui quelque part en ville. Si Murphy avait des médicaments, Bellamy les aurait aussi. Double gain. Je lançais un coup de tête en direction de l'endroit qu'il m'avait indiqué plus tôt. « Allons-y. » Et alors que nous avancions en direction du lieu de notre larcin, il me demanda si j'avais vu des trucs étranges dans la forêt. Je me souvenais que Bellamy avait voulu me mettre en garde sur la forêt, sur les choses étranges qui s'y déroulait et pendant une seconde, je me demandais si tous les deux n'avaient pas été témoins de quelque-chose, tant je lisais la même inquiétude dans leur regard à ce sujet.

« Pas réellement, encore... Mais il y a des bruits, des déplacements d'animaux assez anormaux. Il y a des zones qu'ils évitent, des moments où ils semblent... fuir... Ça rend la chasse un peu compliqué parfois et il se dégage quelque-chose dans l'air... Je n'ai jamais rien vu de tel et j'ai encore en mémoire le brouillard des Hommes des Montagnes, alors... Pourquoi ça semble tant vous inquiétez ? Tu as vu quelque-chose toi ? »


blindness ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : Dix-huit ans
∞ job : Délinquant
∞ race : Humain
∞ univers : The 100



∞ messages : 193
∞ avatar : Richard Harmon
∞ pseudo/prénom : Kai'



MessageSujet: Re: Just a coincidence. [Ft. Clarke]   Dim 29 Juil - 23:17


Just a coincidence
John & Clarke

C'était une question sans vraiment en être une parce que tu savais pertinemment qu'il y avait des choses pas net dans cette forêt. Il y avait une ambiance pesante le peu de fois où tu y étais allé. Déjà que ce n'était pas spécialement un endroit que tu appréciais énormément avec tout ce que tu avais vécu là-bas en étant seul, même ici en sachant que ce n'était pas la même forêt il y avait un truc. Seul ou pas il y avait une atmosphère qui ne te disait rien. Tu avais donc posé cette question à la blonde pour savoir si elle aussi avait par hasard ce sentiment ou si elle avait vu bien plus. Tu n'avais pas tardé à avoir ta réponse, l'écoutant donc en la regardant un peu par moment.

Ce qu'elle te disait ne t'étonnais pas plus que ça. Et ça même si tu ne l'avais vu pas de tes propres yeux. Tu avais bien en tête ce que pouvait faire le brouillard, ayant d'ailleurs appris ce qu'il en était vraiment en ayant entendu les gens discuter, comme tu n'avais jamais été lié de très près aux événements du Mont Wheather, étant parti à la recherche de cette connerie de cité des lumières avant. Enfin, tout ça pour dire que si les animaux fuyaient comme s'il y avait une menace encore plus grande, c'est que la vérité sur ses bois était bien plus sombre que tout ce que tu pouvais imaginer. Et puis, la blonde t'avais retourné la question. Tu avais attendu un peu avant de lui répondre, continuant toujours d'avancer.

- J'ai vu des choses mais pas en forêt. C'est Bellamy qui n'a pas eu de chance en y allant seul un soir. En revanche je suis tombée sur une nana qui a buté un vampire dans une ruelle et j'ai entendu énormément de rumeurs sur le fait qu'il y avait des créatures pas net en ville mais surtout en forêt. Après avec le peu que je sais vrai, ça ne m'étonnerait pas de voir autre chose.

Jetant un coup d’œil en direction de la forêt qui était encore visible en regardant entre certains bâtiments, tu avais ensuite regardé autour de vous avant de finalement repérer l'endroit que tu cherchais. Tu savais bien que ce n'était pas loin de votre point de départ.

- C'est là.

T'approchant ainsi de la porte de la petite pharmacie, tu avais sorti une épingle à cheveux de ta poche. Ouais une épingle. Quelqu'un t'avait bien prouvé que c'était très utile pour crocheter les serrures et la preuve en est, tu n'avais pas mis très longtemps avant que la serrure en question ne fasse un léger petit clique, montrant que tu avais réussi à l'ouvrir. Appuyant donc après sur la poignée, tu t'étais décalé pour laisser passer Clarke. Toi qui au départ étais sorti pour essayer de trouver le sommeil, au final ça t'avait réveillé plus qu'autre chose.

- C'est ton domaine, je te laisse gérer.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 18 ans
∞ race : humaine
∞ univers : The 100

∞ messages : 48
∞ avatar : Eliza T. Cotter
∞ pseudo/prénom : spf.



MessageSujet: Re: Just a coincidence. [Ft. Clarke]   Mer 8 Aoû - 19:40



Just a coincidence.


Voilà donc pourquoi Bellamy avait été si empressé de me faire revenir en ville et pourquoi il ne voulait pas que je reste dans les bois. Il avait failli lui arriver quelque-chose. S'il resta vaste sur ce qu'avais rencontré le jeune homme, il expliqua cependant que lui avait rencontré un vampire et une chasseuse. Je fronçais les sourcils un instant. Un vampire ? J'avais lu un roman ou deux sur l'Arche qui mettait en vedette ce genre de créatures mythiques, mais j'avais toujours classé ces bouquins dans la catégorie des mondes magiques. Je n'avais jamais considéré que les vampires puissent être réels. Ce n'était que des histoires que les jeunes sur l'Arche se racontaient aux abords du couvre-feu pour faire peur à ceux qui ne rentreraient pas à l'heure dans leur domicile.

Je ne dis rien. Je n'avais rien vu, moi même, et je savais que la technologie sur Terre pouvait ressembler à de la magie, parfois, comme le brouillard d'acide, les démons du Mont Weather ou la connaissance encyclopédique de l'histoire des natifs des Heda.

Je décidais, plutôt que d'interroger au risque de dire quelque-chose qu'il prendrait mal, de me concentrer sur la mission que j'avais en venant en ville. Je devais rapidement trouver les médicaments dont j'aurais besoin et disparaître à nouveau. Plus rapidement qu'il ne fallait de temps pour le dire, Murphy crocheta la serrure de la pharmacie et nous offrit le champ libre pour aller fouiner à l'intérieur. Je rentrais sans attendre, marquant malgré tout un temps d'arrêt pour évaluer la dangerosité des lieux. S'il n'y avait pas de sécurité mortelles comme dans notre monde, j'avais vite appris qu'il y avait, ici, de nombreuses caméras et alarmes - parfois silencieuses - qui nécessitait toujours un vol rapide et efficace.

Rapidement, cependant, je me dirigeais vers les étagères, alors que Murphy me disait qu'il s'agissait de mon domaine et qu'il me laissait gérer. Trouvant un grand sac de vente, je l'ouvrais pour y jeter plusieurs flacons d'une rapidité d'expert. Antalgiques, antibiotiques, antispasmodiques et protecteurs gastriques. Je rajoutais de l'antiseptique, des bandes et des pansements et du matériel de suture. Il fallait que je leur trouve de la morphine... Sait-on jamais s'ils se blessaient gravement, ils auraient besoin de plus d'antalgie que du simple paracétamol et des anti-inflammatoires. « Murphy, il doit y avoir une clé de coffre planquée quelque-part. Il faut la trouver. » Moi aussi, j'en aurais bien besoin. Marcher sur une plaie qui s'infecte n'avait rien d'un parcours de santé et j'avais épuisé mon stock d'antalgique sans que la douleur ne se calme. J'avais besoin de quelque-chose d'un peu plus fort.

Pendant ce temps, je remplissais un deuxième sac, pratiquement avec la même pharmacie de secours, mais y fourrant moins de cachets et plus de bandes et de kit de sutures. Je m'en fichais d'avoir mal à l'estomac, tant que je pouvais soigner ma jambe.


blindness ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : Dix-huit ans
∞ job : Délinquant
∞ race : Humain
∞ univers : The 100



∞ messages : 193
∞ avatar : Richard Harmon
∞ pseudo/prénom : Kai'



MessageSujet: Re: Just a coincidence. [Ft. Clarke]   Jeu 9 Aoû - 22:58


Just a coincidence
John & Clarke

Après que la blonde soit entrée dans la pharmacie tu avais fait de même, mettant par réflexe ta capuche. Tu savais qu'il n'y avait pas de camera ici pour y avoir déjà volé quelques petites bricoles par le passé. Mais tu avais tellement l'habitude de faire tes magouilles régulièrement que dès que tu rentrais dans un bâtiment en pleine nuit, tu mettais ta capuche pour éviter d'avoir des soucis par la suite. Tu en avais déjà assez comme ça, ce n'était pas la peine d'en rajouter. Mais bon. Après avoir jeté un coup d’œil dans la pièce pour voir ce qui avait bien pu avoir changé depuis la dernière fois, ton réflexe n'avait servi à rien. Bref. Regardant Clarke faire et ne voulant pas spécialement resté planté à ne rien faire en attendant, tu avais fait un petit tour des lieux, prenant les boîtes qui te tombaient sous les mains pour lire ce qui y était écrit et surtout pour essayer de déchiffrer le nom de certains médicaments. Sérieux, tu te demandais bien comment les pharmaciens et les préparateurs pouvaient bien faire pour se souvenir de tout ces noms. Et puis ton regard c'était posé sur quelque chose de bien plus intéressant. La caisse. Malheureusement, tu n'allais pas pouvoir t'amuser à l'ouvrir tout de suite. La princesse venait de te confier une mission. Tu avais hoché la tête.

- Ça marche.

Tu étais alors parti chercher cette fameuse clé, fouillant dans un premier temps sous toutes la paperasse qui pouvait traîner sur le comptoir, puis tu avais regardé dans tout le bazar qu'il y avait en dessous mais rien non plus. Bon, il ne restait plus qu'un tiroir et il était fermé. C'était reparti pour crocheter ça et heureusement tu n'avais pas mis très longtemps. Une fois ouvert, tu avais poussé les dossiers qui s'y trouvaient, souriant en coin.

- Clarke, attrape.

T'approchant un peu d'elle, tu lui avais lancé le petit trousseau de clés que tu venais de trouver. Il n'y en avait que trois-quatre dessus, celle ouvrant le coffre qu'elle voulait devait bien s'y trouver. Et ceci fait, tu allais pouvoir retourner à ta précédente occupation. Le forçage de cette caisse. Tu avais un peu galéré, ne le cachons pas mais tu avais fini par l'ouvrir même si tu avais été un peu déçu avec ce que tu y avais trouvé. Il n'y avait presque pas de liquide. Une trentaine d'euros tout au plus. Tant pis, ça allait quand même te faire ça de plus pour pouvoir acheter d'avantage de minutions. Parce que oui, ces magasins là tu ne t'amusais pas à les cambrioler, tu disant qu'un magasin d'armes devait être beaucoup plus sécurisé qu'un magasin de bouffes ou de fringues. Passons. Mettant ça dans tes poches, tu étais reparti près de la blonde.

- T'as tout ce qu'il te faut, c'est bon?
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 18 ans
∞ race : humaine
∞ univers : The 100

∞ messages : 48
∞ avatar : Eliza T. Cotter
∞ pseudo/prénom : spf.



MessageSujet: Re: Just a coincidence. [Ft. Clarke]   Sam 1 Sep - 10:11



Just a coincidence.


J'avais confié une mission à Murphy. Pour l'occuper, mais aussi parce que comme pour tout vol, moins nous passerions de temps sur les lieux, mieux ça serait. Après un petit moment et alors que j'avais fini mes paquetages avec ce que j'avais pu trouver pour eux, comme pour moi, il m'interpella. J'attrapais les clés au vol et me dirigeait vers le coffre. Rester debout et tirer sur ma jambe aussi longtemps en ce moment était une vraie torture et ça faisait un mal de chien que de gommer le boitillement qui accompagnait la fatigue. Je serrais les dents, alors que j'avais le dos tourné, cachant mon visage à Murphy. J'essayais toujours de paraître plus forte que je ne l'étais, face aux autres. Une façon d'asseoir l'autorité que j'avais dû avoir dans le groupe pour le maintenir à flot. J'avais laissé Bellamy, mais surtout Finn, voir mes faiblesses. Pas les autres et certainement pas Murphy.

L'homme avait toujours été une vraie étincelle, prête à déclencher l'incendie à la moindre occasion. Il avait demandé une vigilance de chaque instant, à l'époque. Et même si ça n'était plus le cas aujourd'hui, les vieux réflexes avaient la vie dure. Cacher ses douleurs et cacher ses faiblesses. Pour la survie des 100, pour le bien de tous.

Bon sang, cela me semblait avoir lieu il y a mille ans. Comme si toute une vie au moins, voir deux, étaient passées entre temps. Cela ne faisait pourtant que quelques mois à peine que nous avions été envoyés sur Terre. Nous avions tous tellement changé durant ce cours laps de temps. Je cherchais encore à déterminer si c'était en bien ou en mal. Pour lui, j'optais pour « en bien ». Pour moi... Et bien j'avais toujours été plus dure envers moi-même qu'envers quiconque.

Trouvant enfin la bonne clé dans le trousseau, j'ouvris le coffre. « Bingo ! », dis-je avec un sourire, tirant quatre boites. « Tout ça... », débutais-je en me tournant vers Murphy, lui montrant les boites dans ma main. « Ce sont des antalgiques stupéfiants. N'en abusez pas, d'accord ? » Je séparais une boite des autres, la mettant dans mon sac, glissant toutes les autres dans le sac destiné aux garçons. La réserve était faible, mais je ne comptais pas en abuser non plus, de toute façon. Juste quelques pilules pour pouvoir faire mes soins sans m'évanouir de douleur quand je me blessais trop gravement.

Je lui souris ensuite, tirant une autre boite du coffre : un pot à coprocultures rempli d'un rouleau de billets verts flanqués d'un 50 pour celui qui était visible. « C'est ça que tu cherchais ? », demandais-je en lui envoyant le pot.


blindness ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : Dix-huit ans
∞ job : Délinquant
∞ race : Humain
∞ univers : The 100



∞ messages : 193
∞ avatar : Richard Harmon
∞ pseudo/prénom : Kai'



MessageSujet: Re: Just a coincidence. [Ft. Clarke]   Lun 3 Sep - 22:59


Just a coincidence
John & Clarke

Non, tu ne commençais pas à trouver le temps long pour lui avoir posé cette question. Si tu avais demandé ça c'était surtout par habitude en voyant les minutes défiler. Tu étais confiant sur le fait qu'il n'allait rien vous arriver, connaissant le quartier, la nuit il n'y avait personne, c'était en journée que tout s'activait. Mais bon, il suffisait que quelqu'un soit passé dans le coin et soit assez sobre pour voir ce que vous étiez en train de faire et ça pouvait déraper. Et comment dire que tu n'avais pas spécialement envie de commencer une course-poursuite? Tu avais réussi à fuir les autorités depuis ton arrivée sur cette île et tu comptais bien continuer aussi longtemps que tu le pouvais. Enfin, tu n'avais pas d'avantage pressé la blonde, allant vite fait regarder à l'extérieur de la boutique par la vitrine avant de tourner la tête vers Clarke en l'entendant s'exclamer. Tu étais retourné près d'elle, faisant un léger détour vers le bureau pour attraper une petite balle, tu l'avais repéré en cherchant les clés.

- Stupéfiant. J'en connais un à qui ça aurait plus cette histoire.

Tu parlais bien évidemment de Jasper. Même si entre toi et le brun les choses n'avaient pas été des plus joyeuses une fois sur Terre, tu savais comment il était. Tu le revoyais encore durant les cours de Pike, il était toujours le premier à faire une réflexion quand il était question de drogue et ça te faisais bien marré. Et puis avec ce que tu avais appris de son état après la tuerie du Mont Weather, tu ne devais pas te tromper de beaucoup en te disant qu'il pourrait cher pour mettre la main sur ce genre de chose. Bref, ce n'était pas le sujet. Tu avais donc directement repris.

- Sinon, on est que deux Clarke et je te jure qu'on fait attention. On n'en a peut-être pas besoin d'autant, prend au moins une boite de plus.

En tant normal tu n'aurais peut-être rien dit, tu te serais contenté de prendre ce qu'on te donnait avant de te barrer et de disparaître de la circulation, mais là c'était différent. Tu te doutais bien que si la princesse prenait un truc pareil c'est qu'elle en avait besoin. Et puis connaissant Bellamy, en apprenant comment tu avais obtenu tout ça, il se serait inquiété en sachant qu'elle n'avait pris que peu de chose par rapport à vous. Ne lui laissant pas donc le choix, tu avais rechopper une boite dans votre sac pour la mettre dans le sien juste avant d'attraper ce qu'elle venait de te lancer, échappant par la même occasion la petite balle avec laquelle tu jouais juste avant.

- C'est tout de suite plus intéressant...

Sortant le petit rouleau du billet tu t'étais mis à sourire, tel un gamin qui venait d'ouvrir un gros paquet sous le sapin de noël. Et sans réfléchir tu avais remis le tout dans le petit pot, commençant à le mettre dans ta poche, mais tu t'étais rétracté à la dernière seconde.

- T'en veux une partie? Si t'as besoin d'armes neuves pour te défendre.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 18 ans
∞ race : humaine
∞ univers : The 100

∞ messages : 48
∞ avatar : Eliza T. Cotter
∞ pseudo/prénom : spf.



MessageSujet: Re: Just a coincidence. [Ft. Clarke]   Mar 25 Sep - 12:40



Just a coincidence.


Je souris malgré moi avec amusement, malgré la douleur à la simple évocation de l'image d'un garçon que nous avions perdu trop tôt, par ma faute. Il avait beau n'avoir prononcé aucun nom, il n'avait aucun besoin de le faire pour que l'ombre de Jasper plane sur nous. Je pouvais presque le voir, me regardant les yeux avides. Quand il était lui-même, il aurait eu cet air de petit chiot attendant sa friandise et j'aurais ri malgré moi avant de lui en donner un peu en lui disant d'être prudent. Après... Et bien il aurait été plus sombre, avide d'oublier la douleur et j'aurais sans doute fini par lui en donner aussi, malgré mes réticences, parce que j'aurais pu contrôler la dose alors qu'autrement, il serait venu m'en voler. Penser à lui faisait encore mal. Cela ferait toujours mal, sans doute. Tous mes fantômes faisaient mal.

Murphy tenta de m'assurer qu'ils n'avaient pas besoin d'autant et tenta même de me convaincre d'en prendre une de plus, mais je secouais doucement la tête. Ils avaient besoin d'avoir des stocks. Qui sait quand ils auraient de nouveau la possibilité de récupérer des médicaments. Mieux valait avoir des stocks pour plusieurs mois que de se dire qu'il serait facile d'en trouver de nouveau... Je n'étais toujours pas adapté à un monde où il suffisait d'aller voir un médecin pour avoir une prescription de façon légale.

Malgré tout, avant que je ne prononce le moindre mot, il glissa une boite dans mon sac, avec ce regard que j'avais peu souvent vu, mais que j'avais vite appris à connaître. Il n'en démordrait pas. Qu'importe mes réflexions et assurances, il avait décidé qu'il s'assurerait que j'avais assez de médicaments pour me soigner et il ne changerait pas d'avis. Je soupirais, abdiquant. C'était quand même l'homme qui n'avait jamais cessé de pomper le cœur d'Ontari pour que je puisse survivre dans la cité des lumières, qu'importe les menaces approchants. Il pouvait prétendre autant qu'il voulait qu'il l'avait fait uniquement pour sauver sa peau contre cette I.A., c'était John Murphy...

Je le regardais manipuler les billets comme un gamin, avant de tout remettre dans le pot. Au dernier moment, il me demanda si je voulais en prendre un peu et je secouais la tête par la négative. « J'évite les gens et je n'ai pas besoin d'armes à feu pour chasser. Je me nourris de ce que je trouve dans la forêt. » Je soupirais avec un petit sourire. Je ne voulais pas qu'il s'inquiète et surtout, je ne voulais pas qu'il dépeigne à Bellamy un tableau qui l'inquiéterait. « Je crois bien que j'ai vécu trop longtemps cette vie pour être à nouveau capable d'agir de manière civilisée, avec de l'argent contre des objets et tout. Même à Polis je... » Un autre fantôme, une autre douleur. « J'avais toujours le sentiment d'être complètement largué en bas de la tour. Être près de Lexa donnait l'avantage de ne pas avoir à payer pour être nourri. Ça a toujours été d'autres que nous qui s'assuraient que nos ventres étaient pleins. On avait trop à faire avec les tensions entre les clans. » Encore une autre vie, un autre monde. Un siècle semblait être passé, depuis...

« Il faut qu'on y aille », soufflais-je soudain, en attrapant mon sac pour me diriger vers la sortie. « Quelqu'un aurait pu nous voir et appeler les autorités. »


blindness ©
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Just a coincidence. [Ft. Clarke]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Just a coincidence. [Ft. Clarke]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emilia Clarke avatars 200x320 pixels
» Milo Ventimiglia et Emilia Clarke Crackships
» Danielle Campbell & Emilia Clarke crackship
» Séries séries
» MEIKO | as i walk through the valley of the shadow of death.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND ::  :: Liberty-
Sauter vers: