Misty Day
Spike
Winx Club
La petite sirène



 

Partagez | 
 

 cupidon jewelry ☽ peyton

Aller en bas 
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy Trudeau
administratrice



∞ âge : twenty nine forever
∞ job : help witches with their powers
∞ race : whitelighter
∞ univers : charmed



∞ messages : 213
∞ avatar : ted w. king, the one and only
∞ pseudo/prénom : manon (BLINDNESS)



MessageSujet: cupidon jewelry ☽ peyton   Sam 12 Mai - 21:37

- - - x - - -


Il a hésité entre s’éclipser directement dans le salon ou bien sur le palier. Mais il se rappelle des mots de Piper la dernière fois qu’elle est venue lui ouvrir, un roulement des yeux en direction du ciel avant de le sermonner sur le fait qu’il n’avait plus besoin de sonner ou de frapper depuis très longtemps déjà. Alors il choisit de s’éclipser dans le grand jardin d’hiver du Manoir après avoir reçu un sms d’Angie pour lui confirmer qu’elle est bien avec Prue. Il s’attend à trouver une présence chez les Halliwell mais c’est un long silence qui l’entoure sitôt que le halo bleuté s’estompe tout autour de lui et Andy fronce les sourcils. Peut-être qu’il aurait d’abord du les prévenir – il se souvient alors que Phoebe ne vit même plus au Manoir et qu’elle doit sans doute être à son boulot quoiqu’il en soit, la rendant donc indisponible pour le moment. Il grimace avant de s’aventurer en direction de la cuisine. « Piper ? » Mais il n’obtient pas davantage de réponse et il se frotte l’arrière de la nuque devant ce constat. Bien joué Andrew. Il continue tout de même jusqu’à trouver la cuisine, vide sans grande surprise, avant de revenir sur ses pas. Il appelle toujours la benjamine des Halliwell, la première à laquelle il ait pensé pour l’occasion s’il se doit d’être honnête envers lui-même – non pas qu’il n’ait pas confiance en Phoebe, juste qu’il sait qu’elle a bien plus de difficultés à garder des secrets ; déjà enfant, il lui était difficile de garder sa bouche fermée et de ce qu’il se souvient de leur vie, Prue a toujours été plus proche de Piper. « Piper ? » Il essaie de nouveau en parvenant au premier étage, s’approche des chambres l’une après l’autre avant de s’arrêter devant les escaliers qui mènent au grenier. Il ne s’y est rendu qu’une seule fois de toute sa vie. Le grenier des Halliwell a toujours été prohibé lors de ses passages dans le Manoir pour venir jouer avec les sœurs et il avait bien trop peur de Penny à l’époque pour oser lui désobéir. Et même s’il est bien plus vieux à présent, même si techniquement, il est déjà mort et donc à l’abris des foudres de Penny, Andy hésite à gravir les quelques marches. « Piper ? » Il appelle plus fort cette fois-ci, espérant silencieusement qu’elle l’entendra pour peu qu’elle soit là et qu’elle lui évite d’avoir à se rendre dans ce lieu si secret sans pouvoir se protéger de la colère de Penny derrière l’une des sœurs. Mais il n’y a rien pour lui indiquer qu’on l’a entendu et après avoir soufflé lentement, il se décide à monter. Il pousse la porte déjà entrouverte et discerne une silhouette. Un soupir de soulagement lui échappe pendant quelques secondes avant qu’il ne s’arrête. « Oh, Peyton. » L’une des filles du futur de Phoebe. Il croit. Parfois, il s’y perd dans toute cette descendance survenue trop soudainement. « Hm… Piper n’est pas là ? » La question est idiote, il connaît la réponse, mais il préfère en avoir confirmation. Ses mains plongent dans ses poches avant qu’il ne se dandine maladroitement sur place. Retour à seize ans. « J’avais besoin de son avis sur… Nevermind. » Il n’aura qu’à la prévenir, la prochaine fois. Lui dire de réserver une journée pour l’accompagner faire les bijouteries de la ville – il peut remettre cette chasse au trésor à demain, voire même à la semaine d’après. Pourtant, malgré lui, il éprouve un pincement au cœur. Il aurait voulu pouvoir faire l’achat le plus tôt possible, et ensuite, l’offrir à Prue dans la même foulée. « Tu sais pas si elle reviendra avant… » Il jette un coup d’œil à sa montre rapidement. « Humpf, disons quinze heures ? » Histoire d’avoir au moins quatre heures pour choisir. Prendre le temps. Il ne veut rien précipiter, même une partie de lui ne cesse de lui rappeler qu’ils se sont retrouvés il y a peu, qu’ils reviennent à peine de leur mort l’un comme l’autre et que rien n’est certain. Que c’est sûrement une décision précipitée – mais il s’en fou.



- D E S T I N Y -
everything happens for a reason


messagerie pati




absente jusqu'au 06 janvier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Peyton Halliwell
administratrice



∞ âge : dix neuf ans
∞ job : barmaid au P3 et assistante.
∞ race : hybride : mi-sorcière mi-cupidon.
∞ univers : charmed.



∞ messages : 545
∞ avatar : zoey deutch.
∞ pseudo/prénom : alex, bruning bruise.



MessageSujet: Re: cupidon jewelry ☽ peyton   Lun 28 Mai - 1:17

 
cupidon jewelry

Elle avait été étonnée de trouver le manoir entièrement vide. Pas la trace d'une de ses tantes ou cousins alors qu'elle appelait les différents noms de la famille en circulant entre les pièces. Ce n'était pas habituel, en tout cas pas dans son époque où ce lieu était le plus souvent un véritable capharnaüm. C'était étrange de percevoir cette maison avec une telle sérénité.. Nan pas étrange, flippant. Un léger frisson la parcourait alors qu'elle montait les escaliers deux par deux, atteignant rapidement le grenier. Elle se débrouillerait toute seule s'il n'y avait personne, elle n'était pas la plus douée en potion, mais il y arriverait...certainement sans tout faire exploser.

Finissant de noter la liste des ingrédients pour exterminer les parasites qui régnaient dans son immeuble, elle refermait le livre prête à aller fouiller les placards de sa tante pour trouver ce qu'il lui fallait. Elle n'avait pourtant pas fait deux pas, qu'elle se retournait se mangeant la lèvre à la tentation. Cela faisait si longtemps qu'elle n'avait pas eu le grimoire entre les mains et ne pouvait pas s'empêcher de se demander si elle ne trouverait pas quelques pages intéressantes. Parcourant derechef la distance, elle replongeait dans le grimoire avidement. Démon, démon, filtre d'amour, blah, blah... Ouuuh un mec éphémère.... démon, démon... Sortilège de vérité. Elle s'attardait sur la page, appréciant les conditions d'oubli et de temps avant qu'une voix ne la sorte de sa contemplation. Elle fermait le livre d'un geste sec, les yeux ronds d'avoir été prise sur le fait, comme si ses pensées étaient affichés sur son crâne, mais se détendait instantanément en reconnaissant les traits d'Andy. « Hey ! » le saluait elle avec un sourire tordue alors qu'elle essayait de faire baisser son rythme cardiaque. « Nope, elle est au club aujourd'hui. » Ses sourcils se fronçaient légèrement devant l'attitude de celui qu'elle avait tout de suite considéré comme son oncle. Il semblait mal à l'aise et la sorcière avait du mal à comprendre pourquoi, en particulier devant elle. Elle s'avançait légèrement, un fin sourire amusé sur les lèvres. Il ne sortirait pas avec sa tante, elle serait persuadée qu'il allait demander Piper en rendez vous. « Mmh, j'pense pas... Elle est avec un groupe et généralement ça prend un moment. » Elle attrapait le post it collé sur le grimoire et l'enfouissait dans sa poche avant de se retourner vers l'être de lumière. « Un avis sur quoi ? » tentait elle, curieuse. « Je peux peut être t'aider. » Elle haussait les épaules, un sourire toujours aux lèvres en attendant sa réponse. Les grimlins pouvaient attendre. Elle n'avait pas hâte d'aller les affronter pour être honnête. Elle savait qu'il n'était pas de grand dangers mais ils étaient sans aucun doute ceux qui lui avait fait le plus de bleus sur les fesses.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy Trudeau
administratrice



∞ âge : twenty nine forever
∞ job : help witches with their powers
∞ race : whitelighter
∞ univers : charmed



∞ messages : 213
∞ avatar : ted w. king, the one and only
∞ pseudo/prénom : manon (BLINDNESS)



MessageSujet: Re: cupidon jewelry ☽ peyton   Lun 4 Juin - 20:01

Peyton n’est pas tout à fait la Halliwell à laquelle Andy se serait attendue – ni même celle qu’il cherche, en vérité. Et quand elle lui confirme ce qu’il craignait, il ne peut pas retenir une grimace de s’afficher sur ses lèvres avant qu’il ne se morde l’intérieur de la joue. Il aurait pourtant du s’en douter. Mais le club, c’est encore nouveau pour lui. Parfois, il oublie que Piper et Phoebe ont évolué, depuis qu’il est devenu un être de lumière ; il oublie qu’elles ont un travail et qu’elles ne sont pas toujours disponibles au Manoir. « Ah, » qu’il laisse tomber avec une grimace. Ça ne l’arrange pas. Il se frotte la nuque, se passe une main sur le visage avant de laisser un soupir lui échapper. Tant pis pour lui. Il s’apprête à s’excuser pour le dérangement et à tourner les talons quand Peyton reprend la parole. Il lève un regard vers elle, tout à coup hésitant. Il n’a pas prévu de mettre beaucoup de monde dans la confidence – moins de personne est au courant et moins il prend de risque qu’il y ait une fuite ou d’en décevoir si jamais Prue refuse. Mais Peyton, elle est là, avec un sourire sympathique. « Sur, hm, un bijou. » Il s’éclaircit la gorge avant de tourner la tête, de s’avancer machinalement vers un gros coffre dans un coin du grenier. Ses doigts courent sur le bois lentement. « Je voulais qu’elle m’aide à choisir un bijou. Pour Prue. » Il précise, même si c’est sans doute idiot. Ca lui semble couler de source que c’est pour Prue. Il se tourne finalement vers Peyton, avec un sourire un peu crispé. « T’es une femme. Enfin une fille. Enfin une jeune femme… » Ses sourcils se froncent alors qu’il se tait plutôt que de s’enfoncer encore davantage et il balai l’air de la main. « Ce que je veux dire c’est que… Tu sais ce qui plaît aux autres femmes, non ? » Il a conscience de ne pas être très clair en cet instant et il passe de nouveau une main sur ses yeux, se pince le nez avant de souffler. Respirer, reprendre ses esprits et recommencer. Bon sang, s’il est aussi peu clair pour juste en parler avec Peyton, il préfère ne pas imaginer quand il devra être devant Prue. « Si ça ne te dérange pas et si t’es dispo bien sûr, parce que ça risque de prendre l’après-midi entier et je ne suis même pas sûr de réussir à faire un véritable choix d’ici la fin de la journée alors, ne te sens pas obligée, vraiment, je peux attendre demain s’il le faut mais… Ce serait gentil. » Son sourire se détend légèrement et il en profite pour se rappeler comment inspirer correctement. Ses dents mordent l’intérieur de sa joue. « C’est une bague, » qu’il souffle finalement du bout des lèvres, avec un air un peu coupable et penaud. Il ne sait pas pourquoi il a jugé utile de le préciser. Mais il a l’impression qu’il n’aurait sûrement pas eu besoin d’aide pour trouver un collier ou un bracelet – ou n’importe quel bijou dont il ignore le nom – alors il se dit que Peyton ne sera peut-être aussi à l’aise si elle sait que c’est une bague.



- D E S T I N Y -
everything happens for a reason


messagerie pati




absente jusqu'au 06 janvier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Peyton Halliwell
administratrice



∞ âge : dix neuf ans
∞ job : barmaid au P3 et assistante.
∞ race : hybride : mi-sorcière mi-cupidon.
∞ univers : charmed.



∞ messages : 545
∞ avatar : zoey deutch.
∞ pseudo/prénom : alex, bruning bruise.



MessageSujet: Re: cupidon jewelry ☽ peyton   Lun 11 Juin - 14:12

 
cupidon jewelry

Elle lui proposait son aide naturellement, sa journée n'étant rempli que de l'extinction des parasites dans son immeuble, elle avait du temps à tuer. « Ouuuh. » Son visage s'éclairait à sa réponse. Il était chou. Beaucoup trop chou. Il fallait qu'elle se trouve quelqu'un d'aussi chou.  Elle enfouissait ses mains dans les poches arrières de son jean et se dandinait légèrement, en suivant l'être de lumière du regard. Il continuait et un léger rire franchissait ses lèvres quand il précisait la cible de son cadeau. Qui d'autre que pour sa tante ? Elle se mordait l'intérieur de la joue, retenant une blague, il avait déjà l'air assez mal à l'aise comme ça. S'appuyant contre le pupitre, elle ne retenait cette fois ci pas son rire devant ses balbutions. « Un de ces trois là, effectivement. » Un large sourire, elle croisait les bras, son regard toujours accroché au brun, l'intimant de continuer. « J'suis plutôt douée pour faire des cadeaux. » Elle haussait les épaules, fière d'elle-même, mais son sourire se fanait finalement. Sa nervosité commençait à être commutative. Gosh et s'il a fait une connerie ? Son regard se repliait inconsciemment, alors qu'elle imaginait le bottage de cul en règle qu'elle lui donnerait si c'était le cas. Mais ses doutes se balayaient rapidement. C'était Andy. Aucune chance qu'il fasse quelque chose du genre. Ca serait bien sa tante qu'elle verrait dans cette position s'il fallait choisir. « Avec plaisir ! J'ai absolument rien à faire de ma journée. Quel genre de bijoux ? » Elle attrapait le livre de sombres pour aller reposer sur le pupitre. « 'Kay. » répondait elle casuellement, se mangeant déjà la lèvre inférieur en grattant les souvenirs de magazines qu'elle avait feuilleté. Mais elle se figeait, se retournait prestement pour faire face au brun. « Wait. Une bague ? » Elle s'avançait légèrement, les traits figés sous la surprise alors que ses pensées commençaient à relier les éléments. « Comme dans.... une bague ?! » Ses mains allaient prestement sur ses lèvres pour contenir le gloussement hystérique qui se préparait. Mais elle se rappelait que le manoir était vide et le laissait échapper en sautillant sur place. Ses mains allaient se frapper ensemble frénétiquement avant qu'elle ne saute dans les bras de son futur oncle. « Han mais c'est géniaaaaaal ! » Elle se détachait subitement pour le regarder, ses mains restant sur les épaules du brun. « You're gonna propose, right ? » Ses traits subitement sérieux redevenaient extatique en comprenant qu'elle ne s'était pas emballé. Elle retournait directement dans ses bras, le serrant de toutes ses forces sous l'émotion. « I'm so happy.. you're so great together. » Elle reniflait, se rendant compte qu'une larme solitaire allait s'échapper et brisait son étreinte, passant le bout de son pouce pour la stopper, avant d'en rire légèrement. « Promis, je pleurerais pas... Tu m'emmènes toujours, hein ? » Elle arquait un sourcil, grimaçait légèrement devant ce subit excès de folie, priant mentalement qu'elle ne l'ait pas effrayé... Parce qu'elle n'était pas sûre de pouvoir contenir son excitation pendant toute cette journée.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy Trudeau
administratrice



∞ âge : twenty nine forever
∞ job : help witches with their powers
∞ race : whitelighter
∞ univers : charmed



∞ messages : 213
∞ avatar : ted w. king, the one and only
∞ pseudo/prénom : manon (BLINDNESS)



MessageSujet: Re: cupidon jewelry ☽ peyton   Dim 17 Juin - 20:53

Plus les mots quittent ses lèvres et plus Andy a conscience de s’enfoncer. Pourtant, le sourire de Peyton et ses réponses le soulagent, ôtant presque littéralement et physiquement un poids de ses épaules. Certes, elle n’est pas Piper, mais elle fera sans doute très bien l’affaire. Et puis, de ce qu’il a compris, le père de Peyton est un Cupidon, ce qui ne peut être qu’une bonne nouvelle – même s’il n’est pas entièrement certain qu’un Cupidon s’y connaisse bien mieux que lui en joaillerie. Il balbutie quelques mots, continue de parler pour combler un silence et une gêne qu’il ressent jusqu’au plus profond de son âme avant de lâcher le type de bijou qu’il souhaite. Il s’est efforcé d’être neutre dans sa voix, de ne pas avoir l’air aussi anxieux que ses tripes le sont. Il se fige quand la jeune fille répète ses mots, acquiesce lentement dans l’expectative de la voir refuser soudainement sous prétexte qu’une bague est beaucoup trop intime ou il ne-sait-trop-quoi. « Bah, comme dans... Une bague, quoi. » Il fronce les sourcils, pas certain de suivre le cheminement des pensées de la fille de Phoebe. Et puis il voit son regard s’illuminer au sens le plus littéral et la voilà qui s’agite dans tous les sens comme une sauterelle intenable et Andy, il regarde autour de lui pour s’assurer qu’il n’y a pas un sorcier qui aurait pu lui jeter un sort en l’espace de quelques secondes. Mais ils sont toujours que tous les deux et sans qu’il ne suive tout, l’instant d’après, elle est là, contre lui, à l’enlacer. Hésitant, il tapote son dos de sa main avant d’esquisser un sourire, beaucoup plus franc que les précédents et de lentement hocher du chef. « Hm, yes. Yes I am. » Et à en juger par la joie qui éclate sur le visage de la plus jeune et par sa façon de revenir l’enlacer avec force, il comprend qu’elle est loin de penser que c’est trop précipiter et ça le rassure. Il lui rend son étreinte cette fois-ci, toujours légèrement mal à l’aise après cette explosion de pure joie qu’il n’avait pas prévue. « Merci. Enfin… Elle n’a pas encore accepté, hein. » Il se frotte la nuque, aussi nerveux que la première fois qu’il l’a invitée à sortir et il souffle lentement. « Personne n’est au courant, pour l’instant. Pas même Piper ou ta mère alors, bien sûr, il faudrait que tu... » Il ne termine pas sa phrase parce qu’il est certain qu’elle aura compris. Il la voit effacé toute trace de ses émotions et son sourire s’attendrit lentement avant qu’il ne pose une main sur l’épaule de la jeune sorcière. « Bien sûr que je t’emmène toujours. Je n’ai pas vraiment d’autres options, de toute façon. » Il se permet un clin d’œil pour détendre l’atmosphère avant de pointer le doigt en direction de la porte du grenier. « Par contre, faudrait qu’on y aille si on veut avoir le temps de faire plusieurs bijouteries. » Il tourne les talons, s’apprête à reprendre le chemin inverse avant de s’arrêter. « Oh, eh, on va devoir y aller en s’éclipsant. J’ai pas pris ma voiture pour venir. » Il se tourne vers elle avec une grimace d’excuse. « Je te dépose ou on fait chacun pour soi ? » Il ne se sent pas encore assez proche d’elle pour prendre la directive de lui-même et puisqu’elle est à moitié Cupidon, elle doit pouvoir avoir son propre moyen d’éclipse.



- D E S T I N Y -
everything happens for a reason


messagerie pati




absente jusqu'au 06 janvier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Peyton Halliwell
administratrice



∞ âge : dix neuf ans
∞ job : barmaid au P3 et assistante.
∞ race : hybride : mi-sorcière mi-cupidon.
∞ univers : charmed.



∞ messages : 545
∞ avatar : zoey deutch.
∞ pseudo/prénom : alex, bruning bruise.



MessageSujet: Re: cupidon jewelry ☽ peyton   Ven 13 Juil - 0:31

 
cupidon jewelry

Elle n'écoutait sa répétition que d'une oreille. Les maillons s'étaient déjà enchaînés dans son cerveau et elle laissait libre court à sa joie en frétillant littéralement. Comblée de cette nouvelle, elle allait rapidement se jeter dans ses bras, impossible de contenir son excitation. Mais elle marquait une pause pour lui demander si ses pensées ne s'étaient pas emballés. Avec peut être une pointe de menace dans la voix. Pas moyen qu'on lui fasse miroiter un tel événement pour lui enlever tout aussi tôt. Les bras de l'ancien policier était à nouveau encombré de la jeune sorcière à peine qu'il eut finit de lui répondre. Elle reniflait son contentement sur son épaule, exprimait la joie qu'il lui procurait. « Je n'ai aucun doute qu'elle le fera. » Ils étaient fait pour être ensemble et elle n'avait pas besoin d'avoir grandi en leur présence pour le savoir. Pour Peyton en tout cas, c'était claire comme de l'eau de roche.  Le relâchant finalement, elle haussait une main comme pour l'arrêter. « C'est compris. Mon clapet est scellé. » Elle mimait de se verrouiller les lèvres malgré la nervosité qu'impliquait cette requête. Une véritable experte en gaffes, on ne pouvait pas dire qu'elle était un choix sûre pour contenir des informations. Mais elle était honorée d'être la seule au courant de la famille - même s'il s'agissait d'un accident - et redoublerait d'effort pour ne pas céder à son étourderie. « Haan... I can't believe it ! » Derechef, ses mains se tapaient frénétiquement, survoltée et anxieuse de connaître tous les détails de son plan. Elle imaginait déjà Prue en robe de mariée et ne pouvait simplement pas attendre les essayages. Elle attrapait à temps une larme qui menaçait de déborder et essayait de calmer son excitation. Ne pas le faire fuir alors qu'elle était en première loge de ce conte de fées. Un sourire sincère à son geste rassurant, elle riait légèrement de ses paroles. Un regard à sa montre et ses yeux s'agrandissaient en réalisant que la journée avait déjà bien défilé. « Oh oui fuck ! Avec un peu d'efficacité, on sera quand même capable de faire celles du centre ville je pense. » Elle tournait les talons rapidement pour attraper son sac et revenir auprès du brun dont elle accrochait le bras à sa question. « I'll take the ride. » souriait elle, avant qu'ils ne disparaissent dans un halo bleuté.

Ils atterrissaient sans encombre à l'abris des regards dans une petite ruelle du centre ville. Lissant sa veste, elle en ressortait rapidement, ses yeux accrochant tout de suite une des enseignes qu'il devrait visiter. « Parfait Tiffany ! On y va ? » Elle tendait le bras vers la boutique avant de l'accrocher à celui du brun pour y accéder. Quelques clients s'y profilaient mais aucune foule comparse qu'elle avait crainte. Leur après midi serait normalement tranquille. « Ouuh fancy. » Ce n'était pas à son habitude ce genre de boutique. Elle préférait les éviter au cas où de craquer et d’éviscérer son compte. Le bras toujours accroché à celui de l'être de lumière, elle l'entraînait à travers la boutique. « Alliances, alliances, alliances.. » murmurait elle dans sa barbe, un air parfaitement concentrée accroché au visage, recherchant leur cible. « Ok, ça me semble être leur collection. Y en a peut être d'autres, faudra qu'on demande. » Elle le libérait de son emprise alors que son regard découvrait les bagues et les prix exorbitants affichés en dessous. « Alors, quand est ce que t'as prévu la demande ? » craquait elle, impatiente d'en savoir plus sur ses projets. Mais son regard restait fidèle au bijoux, pas vraiment convaincue néanmoins de ces premiers choix.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy Trudeau
administratrice



∞ âge : twenty nine forever
∞ job : help witches with their powers
∞ race : whitelighter
∞ univers : charmed



∞ messages : 213
∞ avatar : ted w. king, the one and only
∞ pseudo/prénom : manon (BLINDNESS)



MessageSujet: Re: cupidon jewelry ☽ peyton   Dim 22 Juil - 17:27

L’enthousiasme – l’hystérie, se corrige-t-il mentalement – de Peyton a quelque chose de plaisant et de communicatif. Même si l’idée tourne dans son crâne depuis qu’ils se sont retrouvés, leurs décès a eu vite fait de souffler ce rêve d’enfant et Andy, il se rend compte qu’il n’a pas vraiment réalisé combien il est sérieux avec cette idée fixe. La réaction de la jeune femme l’aide à prendre l’ampleur de sa certitude et un sourire sincère s’empare aussitôt de ses lèvres. Il n’est pas tout à fait aussi certain qu’elle sur la réponse de Prue, mais il sait que ça ne changera rien à ses sentiments pour elle. Jamais. Et, quelque part, il sait aussi qu’il prend la bonne décision, que c’est l’évolution logique de leur relation et qu’il y a déjà eu trop de temps gâché pour qu’il se permette de réellement hésiter. Quand elle revient se loger dans ses bras, il l’enlace avec douceur, heureux que l’unique personne à qui il en ait parlé le soutienne de la sorte. Ça a quelque chose de rassurant. Il lui tend le bras dès qu’elle a récupéré ses affaires et se concentre sur leur destination avant de les faire disparaître.

Il a choisi une petite ruelle proche de la grande rue piétonne pour ne pas perdre trop de temps et, visiblement, Peyton reconnaît déjà une enseigne de bijouterie. Tant mieux, lui, il n’y connaît vraiment rien. « After you, young lady. » Il lui adresse un nouveau sourire avant de la laisser attraper son bras et c’est étrange, il y a comme une certaine familiarité dans ce geste qu’il sait n’avoir pourtant jamais eu. Il lui lance un regard en biais, amusé de l’émerveillement qu’il lit toujours dans ses yeux jusqu’à ce qu’ils passent les portes coulissantes de l’enseigne et il la suit lentement, ses yeux bleus survolant les vitrines plus longuement. Le choix lui paraît être restreint – ça fait longtemps qu’il n’a pas mis les pieds dans une bijouterie, mais il lui semble que de son temps, il y avait bien davantage d’alliances que présentement. Il relève la tête, attire l’attention d’un vendeur pour l’instant occupé qui lui fait signe qu’il arrive dans un petit instant. Il en profite pour faire le tour afin d’aller observer les alliances qui se situent de l’autre côté, penché sur les modèles, scrute cette alliance fine assorti d’un diamant qui doit, à lui seul, faire trois fois l’ongle de son pouce. Trop tape à l’œil pour Prue, lui semble-t-il. Furtivement, il relève le regard en direction de Peyton. « Bientôt. Je n’ai pas encore… Euh, de date, précise. » Il se frotte la nuque à l’instant où le bijoutier s’approche d’eux et Andy lui demande s’ils ont d’autres alliances cachées quelque part. Le vendeur acquiesce, annonce qu’il va leur chercher un boîtier pour les leur montrer et s’absente. « En fait, j’attends que les Fondateurs se décident. Il n’y a encore jamais eu de mariage entre deux êtres de lumière. Et, hm, tu as probablement entendu parler de l’histoire qu’il y a eu pour Piper et Leo ? » Il a pris les devants, il est allé les voir, leur a annoncé ses intentions, les a défiés de refuser. Ils n’ont pas donné de réponse directement, voulaient peser le pour et le contre d’abord – mais Andy, il sait que même s’ils refusent, il se lancera. Parce qu’il sait, au fond de ses tripes et depuis qu’il est gosse, il sait que Prue et lui, ils sont solides. Qu’ils sont supposés être ensemble, finir ensemble. La présence d’Angie en est une preuve supplémentaire – c’est, du moins, comme ça qu’il préfère l’envisager et c’est le seul moyen qu’il a trouvé pour pardonner le caractère insupportable d’Angie. « Qu’est-ce que tu penses de celle-ci ? » D’un geste de la main, il l’invite à venir le rejoindre pour observer une alliance, plus large qu’il ne l’aurait souhaitée, mais assortie d’une pierre discrète et légèrement colorée, lui semble-t-il. « C’est sans doute bateau, mais je veux quelque chose qui lui corresponde. Qui fasse sens avec elle, qui laisse deviner sa détermination tout en laissant transparaître sa douceur… » Quelque chose, aussi, qui puisse faire ressortir ses yeux, mais ça, il le tait. « Je ne sais pas si ça fait sens. » Ses traits s’étirent en une moue enfantine. Le vendeur, finalement, revient vers eux avec une mallette qu’il dépose sur la table adjacente et ouvre sous les yeux pour leur présenter le reste de leur collection. Andy les scrute, jette un coup d’œil en direction de Peyton pour son aval même s’il sait que pour lui, aucune ne correspond vraiment à Prue.



- D E S T I N Y -
everything happens for a reason


messagerie pati




absente jusqu'au 06 janvier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Peyton Halliwell
administratrice



∞ âge : dix neuf ans
∞ job : barmaid au P3 et assistante.
∞ race : hybride : mi-sorcière mi-cupidon.
∞ univers : charmed.



∞ messages : 545
∞ avatar : zoey deutch.
∞ pseudo/prénom : alex, bruning bruise.



MessageSujet: Re: cupidon jewelry ☽ peyton   Mer 8 Aoû - 18:12

 
cupidon jewelry

Elle aimait ce 'bientôt', aurait tout de même préféré avoir une date précise pour savoir quand ce secret serait révélé. Elle avait déjà envie de le crier sur tous les toits, s'alliait de sa mère, tantes et autres cousines pour leur offrir une fête de fiançailles terrible. Et un mariage bien sûr.... Oh l'enterrement vie de jeune fille de Prue ! Ses prunelles s'illuminaient à cette pensée, vraiment très impatiente de pouvoir s'y mettre. Elle taisait une autre question à l'arrivée du bijoutier, reportant son attention sur les bagues devant elle pour laisser Andy lui demander d'autre modèles. Ses sourcils se fronçaient à l'entente des Fondateurs. Ces vieux fous n'avaient pas intérêt à tout faire foirer. « Ce qu'il faudrait savoir si quelqu'un n'est pas au courant dans cette famille. » répétait elle en riant. Elle avait toujours été friande des histoires de famille mais pour certaines, il n'y en avait pas besoin vu le nombre de fois où elles leur avaient été contés. « Je suis sûre que les fondateurs ont également retenu la leçon. » Les traits plus sérieux, elle allait poser sa main sur son épaule pour la presser gentiment. « Et si c'est pas le cas, j'irais personnellement leur botter le cul. » Elle assurait d'un hochement de tête, l'esquisse d'un sourire dansant sur ses lèvres. « Un par un. Ils comprendront pas ce qu'il leur arriveront. » Elle plaisantait parce qu'elle était sûr qu'il n'oserait jamais refuser. Pas qu'ils aient besoin de leur aval de toute façon mais les fondateurs avaient du réaliser, à force des années, qu'on ne se mettait pas sur le chemin des Halliwell. Elle se rapprochait à son signe de la main, ses lèvres formaient une moue de réflexion en posant son regard sur celle qu'il désignait, pas convaincue mais elle était jolie. « Jolie. » répondait elle d'un haussement d'épaule. Après tout, elle n'était pas dans la tête de Prue. C'était peut être pas une si bonne idée finalement. Elle savait qu'Andy ferait de toute façon le choix final, mais quand même.. c'était beaucoup de pression. Elle voulait trouver la bague parfaite pour sa tante et pour l'être de lumière aussi. Si elle n'était déjà pas convaincue de l'importance qu'il y mettait, elle en aurait été persuadée à l'écoute de ses mots. Elle ne cachait son sourire extatique. Andy, c'était vraiment le plus chou. « J'peux travailler avec ça... On fera toutes les boutiques s'il le faut pour trouver une bague aussi belle et complexe que Prue. » assurait elle, en regardant le bijoutier s'avancer à nouveau les bras chargés d'une mallette. Elle regardait avec un certain émerveillement la collection se dévoiler sous ses yeux. C'était quand même canon tout ça. Mais pour sa tante.. « J'suis pas convaincue. » Elle fronçait le nez légèrement, coulait son regard vers le brun pour voir ce qu'il en pensait. Il n'avait pas l'air emballé non plus. Elle se permettait quelques secondes de plus pour y regarder de plus près avant de remercier le vendeur. « Come on, let's just look somewhere else. » Enroulant à nouveau son bras dans celui du brun, elle le menait à nouveau dans les rues.

« So.. Quand les fondateurs te diront oui, t'as un peu réfléchis déjà de comment t'allais faire ça ? » demandait elle, toujours aussi curieuse d'avoir plus de détails. Elle aurait aimé qu'un de ses dons contiennent la métamorphose, aurait adoré pouvoir se transformer en petite souris pour assister à la scène en direct. Ce serait teeeellement pratique ! Pour plein d'autre choses d'ailleurs... Une moue conspiratrice qui s'estompait à la vision de leur prochaine destination. Pénétrant dans la bijouterie, ils se faisaient directement assaillir par une vendeuse qui les menait vers leur collection puis allaient vérifier s'ils possédaient d'autres modèles. « What do ya think ? » Son regard s'arrêtait sur une bague en or blanc ornant un sombre rubis. Magnifique. Mais elle se demandait si ce n'était pas plutôt ses goûts personnels qui parlaient. La bijoutière arrivaient finalement déposant plus de modèles sous leurs yeux. Elle se mordait la lèvre pour ne pas aller gratouiller la boîte qui avait l'air d'une douceur absolue. « Oh this is cute ! Really cute.. » Elle pointait deux fins anneaux en or blanc qui s’entremêlaient se rejoignant dans un saphir. La couleur lui plaisait vraiment. « Come on, take it. » Pour qu'il se mette la main, voir si le feeling passait. Oh, il fallait qu'elle prenne des photos, commentait elle mentalement en cherchant frénétiquement dans le bordel que constituer son sac. Histoire qu'il ne galère pas à la fin de la journée pour se rappeler tout ce qu'ils avaient vu. Qu'il puisse y réfléchir s'il en avait besoin.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy Trudeau
administratrice



∞ âge : twenty nine forever
∞ job : help witches with their powers
∞ race : whitelighter
∞ univers : charmed



∞ messages : 213
∞ avatar : ted w. king, the one and only
∞ pseudo/prénom : manon (BLINDNESS)



MessageSujet: Re: cupidon jewelry ☽ peyton   Lun 13 Aoû - 13:26

Il laisse un petit rire s’échapper de ses lèvres à la réaction de Peyton. Lui, il n’y était pas mais il sait que l’histoire a fait le tour des êtres de lumière comme l’un des rares potins contés au pays des Fondateurs. Que la descendance Halliwell ait eu droit à cette histoire comme anecdote lors de repas de famille est loin de le surprendre – il imagine facilement Phoebe border ses filles avec le récit de ses combats avec ses sœurs plutôt que de leur lire un conte façon Cendrillon. Son rire se transforme en sourire un peu crispé. Andy, il est moins confiant que Peyton. Il lui serre les doigts tendrement pour la remercier. « Je ne doute pas que tu les terroriseras. » Même si là, dans l’immédiat, il a bien du mal à imaginer Peyton comme autre chose que l’adorable jeune femme qu’il a sous les yeux – et même énervée, il est à peu près certain qu’elle doit aussi effrayante qu’un chaton qui essaie de faire ses griffes. Mais ça, il préfère le taire. Il connaît suffisamment les Halliwell pour savoir que peu importe leurs airs adorables, elles sont parfois très susceptibles et ont la rancune tenace. Il se penche par-dessus les bagues qui leur ont été apporté, peu convaincu par tout ce choix et en même temps incapable de vraiment formuler ce qu’il imaginerait, ce qu’il souhaiterait. La réponse peu enthousiaste de Peyton lui confirme son impression et il repose finalement la bague qu’il tient entre les doigts avec un soupir. « Tu as conscience qu’on risque d’en avoir pour toute une vie ? » Un sourire apparaît sur ses lèvres ; il a beau aimé Prue, il sait combien elle peut être complexe en tant qu’être humain. Et surtout, il sait combien il a envie de trouver la bague idéale, celle qui fera pétiller le regard de la sorcière – et avec un peu de chance, celle qui la ferait dire oui, surtout. Il relève les yeux vers la plus jeune, admettant avec une légère grimace qu’il n’est pas plus emballé qu’elle par cette collection. Et, en même temps, il n’est pas non plus certain de trouver mieux ailleurs – bon sang, c’est encore pire que de choisir un appartement. Il remercie le vendeur quand Peyton vient attraper son bras et il la laisse le guider à l’extérieur. De retour dans les rues, il lui lance un regard, contient un rire qui menace de lui échapper une nouvelle fois devant sa grande curiosité. Il n’y a pas de doute, c’est bien la fille de Phoebe. L’envie de rester mystérieux le titille, juste pour voir sa réaction, mais il craint de ne devoir essuyer une Peyton déterminée et prête à l’attacher jusqu’à ce qu’il parle, une Halliwell curieuse, ça peut être sauvage. « Hm, j’ai ma petite idée, oui. » Il lui jette un coup d’œil en coin avant de rire. « Il n’y aura rien de fancy, retire-toi toutes idées dignes des films romantiques de la tête, tu serais déçue. » Il n’a pas l’imagination assez développée pour toute fantaisie, de toute façon. Et il n’imagine pas Prue avoir envie d’un grand show. « Dans le parc, il y a un coin qui est peu fréquenté, que ce soit par les touristes comme par le reste. Il y a un banc là-bas, c’est devenu notre… Petit coin quand on était au lycée. » L’endroit est plein de souvenirs, douloureux pour les derniers, mais il préfère ne pas s’y attarder. Sa demande, il aimerait la faire là-bas, même si ça sonne peut-être trop cliché. Parvenus dans une autre bijouterie, il suit Peyton, jette un regard circulaire aux bijoux exposés – la prochaine fois, il choisirait un collier de fiançailles, qu’il se dit avant de se rappeler qu’il aimerait autant qu’il n’y ait pas de prochaines fois. Il s’approche de la sorcière pour regarder la bague qu’elle admire. « Hmm, pas mal mais je ne voyais pas un rubis. » Il n’y connait rien, en pierres précieuses, mais il n’arrive pas à imaginer Prue avec un rubis en pierre porte-bonheur. Même si le rouge lui va vraiment très bien, il aurait davantage vu quelque chose de moins tape à l’œil. Son attention est attirée par la bijoutière et il s’approche des nouvelles bagues qu’elle lui apporte, en observe une qui lui paraît beaucoup trop lourde avant de tourner les yeux sur celle que Peyton lui montre. « J’aime bien le côté entremêlé, » avoue-t-il avant de s’en emparer maladroitement pour la regarder de plus près. « Mais je sais pas… Je voyais plutôt un diamant, non ? Ou alors un saphir blanc, ça existe non ? » Il lui semble avoir lu ça quelque part, sur internet. « Je suis désolé, je crois que je suis difficile, » grima-t-il avant de reposer la bague et d’en voir une autre. Dédoublée au niveau du diamant avant de ne devenir qu’une seule, elle aussi en or blanc – et il semble à Andy que ce choix d’or blanc est devenu un critère auquel ils se fient. « Et toi, tu as déjà une idée de la bague que tu voudrais ? » Il a un sourire en coin en posant la question avant de lui jeter un bref coup d’œil. A vrai dire, il ne sait même pas si Peyton a quelqu’un ou non. Il se souvient bien de deux garçons lors de la fête de Prue, un blond et un brun si sa mémoire est bonne. Les noms, en revanche, lui échappent totalement. « Assure-toi de le faire savoir au concerné quand tu es certaine de la bague que tu voudrais. Ça lui fera gagner un temps pas croyable. » Il esquisse un sourire, faussement las de cette recherche avant de contourner l’exposition et de revenir sur celle qu’il a repéré un peu plus tôt. « J’aime bien celle-ci. » Il la désigne du doigt avant de la prendre délicatement pour la montrer de plus près à Peyton. « Elle est toute simple et en même temps… Je ne sais pas. C’est peut-être cette doublure qui me fait penser à Prue. » Il la laisse prendre la bague en photo, la repose finalement, pas encore totalement décidé. Il se dit qu’il peut toujours avoir un coup de cœur plus tard. « Je garde celle-ci en tête. Je pense qu’on a encore le temps pour faire une autre bijouterie. » En espérant qu’elle ne soit pas vendue si son choix se porte finalement sur celle-ci – le risque du métier, diraient certains.



- D E S T I N Y -
everything happens for a reason


messagerie pati




absente jusqu'au 06 janvier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Peyton Halliwell
administratrice



∞ âge : dix neuf ans
∞ job : barmaid au P3 et assistante.
∞ race : hybride : mi-sorcière mi-cupidon.
∞ univers : charmed.



∞ messages : 545
∞ avatar : zoey deutch.
∞ pseudo/prénom : alex, bruning bruise.



MessageSujet: Re: cupidon jewelry ☽ peyton   Lun 17 Sep - 14:51

 
cupidon jewelry

Il la teasait et elle ne pouvait qu'arquer un sourcil, l'intimant de continuer. Au plus vite, parce qu'elle aimait vraiment pas ces roulement de tambours. Ses mots lui arrachaient une petite moue. Peyton, elle aimait le grandiose. Pas tant pour elle, mais pour les autres c'était toujours ce qu'il semblait leur convenir le mieux. Enfin à ses yeux. « Oh je peux t'aider pour ça. Tu sais j'en ai vu des toooooonnes. Dommage qu'aucun vous deux ne soit vraiment dans ce style, sinon j'aurais certainement forcer la chose. » Elle riait largement, une part d'elle-même néanmoins totalement sérieuse. Mais elle n'avait besoin de connaître Prue depuis longtemps pour savoir qu'elle n'était pas ce genre de fille. Son histoire néanmoins ne la décevait pas, au contraire elle était touchée. Lui rappelant que cette relation remontait à bien des années, jusqu'à se développer dans ce futur engagement. « Damn, c'est chou. T'as tué mon tit coeur. » Parce que la vision de teen Prue et Andy en train de flirter sur un banc était plus qu'adorable. Elle en aurait presque utilisé son don pour s'introduire brièvement dans cette intimité. Enfin, si elle était à ce stade de contrôle. Ce qui n'était clairement pas le cas. « Any chance you're gonna tape this ? » Elle riait, quelque peu sérieuse intérieurement, encore une fois, elle aurait adoré assister à cette scène romantique. Parvenus à leur prochain arrêt, ses pas se faisaient assurés jusqu'à la sélection de cette bijouterie. Qui lui plaisait nettement plus. En particulier quand son regard accrochait à ce rubis sombre. Elle acquiesçait d'un hochement de tête sa remarque et continuait sa recherche pour s'arrêter sur cette bague entremêlée d'une pierre bleue. Elle se souvenait d'avoir lu quelque part que les saphirs mettaient en valeur les yeux bleus. Mais ça faisait longtemps et cet article, elle l'avait juste parcouru rapidement. « Hé, hé, t'excuse pas. Je testais juste ton exotisme.Mais c'est noté, diamant et saphir blanc. » Ca l'empêcherait de divaguer. Parce que des bagues, des pierres, il y en avait des tonnes de différentes. Qui pour la majorité était splendide, rendant un choix objectif d'autant plus difficile. Sa question lui arrachait un rire franc. Le mariage, elle y pensait sous la contrainte - ou une contrainte blonde plus exactement - comme tout ce qui était relié. Ça paraissait tellement loin, comme une autre vie. « Oula non. Bien que la rubis était sympa. » Mais ça ne l'empêchait d'apprécier la beauté de certains de ces bijoux. Son rire se faisait léger à ses prochaines remarques, alors qu'elle allait déposait une nouvelle fois une main sur son épaule, pour la serrer rapidement.  « T'inquiète, on va y arriver. » lui rétorquait elle, soutenant son regard. Pas très emballé de continuer sur ce terrain glissant et parce qu'elle avait l'impression que ce faux ennui relevait surtout de beaucoup de nervosité. Il ne voulait pas se planter, elle comprenait. Elle-même était folle quand il en venait à certains détails, persuadée qu'il en ferait basculer son destin. Mais elle était sûre que la bague qu'il choisirait, peu importe sa perfection, ferait briller le regard de la brune du même éclat. « Canooon. J'adore ! » approuvait elle enthousiasment, en profitant pour sortir son téléphone et prendre en photo cette trouvaille. Pas qu'elle ne faisait pas confiance à leur mémoire - enfin si totalement pour elle - mais ça serait plus simple, après tout l’étalage qu'ils auraient explorés à la fin de cette expédition. « Let's goo. » lâchait elle finalement, en extirpant son regard de force des nouveaux rubis qu'elle découvrait. Elle avait vraiment un problème avec cette pierre. Reprenant inconsciemment sa prise sur le brun, elle la remarquait quand elle se faisait légèrement bousculé par un obnubilé du téléphone. Elle n'avait beau connaître Andy depuis une poignée de mois, il lui dégageait ce même sentiment familier et sécurisant que les autres membres dont elle était vraiment proche. « Donc récapitulons, si j'ai bien tout suivi, on se concentre sur de l'or blanc avec un diamant ou saphir blanc ? » Ses pensées avaient dérivés sur les choix qui avaient retenus son attention. Lui demandait confirmation, plus pour se rassurer que par réel nécessité.

« Hop, on s'arrête ici. » Elle pointait son bras vers l'enseigne à seulement quelques mètres où ils pénétraient rapidement. Encore plus chic que les précédentes où ils étaient arrêtés. Ca pouvait se sentir dans l'air... ou dans la façon dont une des vendeuses reluquait sa tenue. Mais franchement, à ce moment là, Peyton n'aurait pas plus s'en ficher. parce qu'elle avait d'autre bagues à découvrir et plus d'informations à dégoter.  « T'hésiteras pas d'ailleurs si t'as besoin d'aide pour autre chose. N'importe quoi vraiment, je serais ravie d'aider. » Parce que c'était bien de glisser cette aide volontaire maintenant. Histoire qu'ils ne soient pas trop surpris quand elle prendrait charge de leur soirée de fiançailles... et de l'enterrement de vie de jeune fille de Prue. Y a quoi d'autre déjà ? Ses traits réfléchis - ou conspirateurs, diraient certains - s'effaçaient rapidement en se recentrant sur sa mission. Pretty, pretty, pretty, beurk, pretty, yikes!, pretty, ooh fucking gorgeous.. Gosh, on a dis pas de rubis, pey'. Elle en saisissait finalement une qui attirait son regard. Extrêmement fine, elle était pourtant empli d'espaces, alors deux branches ornés de minuscules diamants sur la fin se recoupaient en un diamant finale. « Qu'est ce que tu penses de celle là ? » La sorcière, elle, était emballée, essayant de mentalement la comparer à la précédente qui avait déjà disparue de sa mémoire. Thank god, elle avait pensé aux photos.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy Trudeau
administratrice



∞ âge : twenty nine forever
∞ job : help witches with their powers
∞ race : whitelighter
∞ univers : charmed



∞ messages : 213
∞ avatar : ted w. king, the one and only
∞ pseudo/prénom : manon (BLINDNESS)



MessageSujet: Re: cupidon jewelry ☽ peyton   Lun 8 Oct - 11:59

« Je n’en doute pas, » qu’il lâche dans un rire à la réponse de Peyton. Il peut totalement l’imaginer indignée devant la quasi-entièreté de la filmographie de Hugh Grant ou de tout autre acteur réputé pour favoriser les comédies romantiques. Encore une preuve qu’elle est bien la fille de sa mère – il se souvient d’une jeune Phoebe assise en tailleur sur le canapé avec un bol de friandises entre les mains s’insurger contre le bad guy qui s’interpose entre le couple phare. Et si l’idée est tentante, il préfère se terrer dans le discret, Andy. Et il se doute que Prue préférera aussi. Il consent alors à alimenter sa curiosité en précisant quelque peu son idée – une idée encore un peu floue dans sa tête en réalité – et un sourire étire ses lèvres à la réaction de Peyton. Il avait peur d’être trop cheesy, il est un peu rassuré de constater que ça ne l’est pas tant que ça. Il ne lui reste plus qu’à espérer que c’est aussi ce que se dira Prue. Il tourne à l’angle de la rue, direction la prochaine bijouterie avant d’étouffer un rire. Et de lever les yeux en direction de la jeune fille, l’air amusé. « Well, it’s not what I had in mind and I kinda hope nobody would be there to watch. But I promise you’ll be the first one to know the answer. » Ce qui lui paraît être un bon compromis – après tout, elle est déjà la première à être au courant de ses plans, elle peut bien savoir si un mariage aura vraiment lieu ou non sitôt qu’il aura la réponse de Prue. Les nouvelles bagues qui leur sont proposées sont jolies, sans qu’il n’ait pourtant le moindre coup de cœur. Aucune bague pour qu’il se dise que c’est celle-ci, qu’il se dise que cette bague-là est celle qu’il imagine, qu’il voit, au doigt de sa compagne. Il esquisse une grimace devant le rubis. La pierre est magnifique, il doit bien le reconnaître, mais le rouge, il n’est pas sûr que ça irait à Prue. « Eh bien, j’ai peur de ne pas être très exotique. » Il s’est toujours su plutôt classique, ne se voit pas tellement changé maintenant. Mais devant le regard illuminé de la descendante Halliwell, Andy ne peut s’empêcher de laisser la question lui échapper. Puisqu’ils sont là, tous les deux, et qu’elle lui apporte une aide sans nul doute précieuse, il se dit que ce serait idiot de ne pas en profiter pour faire connaissance, vraiment connaissance. Mais elle est encore jeune et sa réaction est typique de son âge. Il retient un rire avant de pousser un soupir, de se passer une main sur le visage et de la remercier d’un regard à son geste compatissant. Il acquiesce avec un nœud dans la gorge, ne rajoute rien. Il ne sait pas si elle a raison mais l’espère. C’est à ce moment qu’il repère une bague qu’il juge magnifique, qui pourrait correspondre à ce qu’il imagine, à ce qu’il souhaiterait. Pas encore entièrement le coup de cœur mais proche quand même. Il laisse Peyton immortaliser cette bague pré-sélectionnée avant de se faire traîner à l’extérieur. Ils ont encore le temps pour une bijouterie, une dernière sélection si possible. « C’est ça, » qu’il opine avec l’impression d’être compliqué.

Il lève le regard sur le bâtiment avec l’impression qu’ils vont un peu détonnés dans ce décor respirant le luxe et la richesse. « J’en suis certain. Et à vrai dire, je pense qu’une aide ne sera pas de refus. Sauf pour le repas, là, désolé, mais je pense que Prue sera d’accord avec moi pour dire qu’il faut que ce soit Piper qui s’en charge. » C’est qu’il tuerait pour avoir un somptueux gâteau à triple étages made in Piper. Et une salade composée aussi – enfin ça, ce serait si ça avait lieu en été, sans quoi, ils seraient un peu foutu. « Si tu veux, tu peux d’ores et déjà être en charge de la musique. Ou de trouver un DJ, selon tes préférences. » Lui, il n’a pas vraiment d’idées pour les chansons – mais en ayant raté quelques années musicales, et Prue étant dans le même cas de figure, c’est sans doute normal. « Et tu peux choisir la première danse, si tu veux. » Celle sur laquelle ils ouvriront les festivités. Parce qu’ils n’ont pas vraiment de chanson prédéfinie, donc autant que la jeune fille s’en occupe. Il s’éloigne de quelques pas pour jeter un coup d’œil aux alliances – parce que la bague de fiançailles, c’est une chose, mais les alliances sont quand même ce qu’ils vont garder au doigt pour le restant de leur vie – avant d’avoir l’attention être attirée par Peyton. Il se rapproche d’elle, regarde par-dessus son épaule. « Elle est splendide. C’est exactement ce que j’imagine. » Aucun doute qu’elle doit rejoindre la liste des préselections – et même son top 3 s’il se doit de faire un ordre de préférence d’après sa mémoire. Il en repère une autre, à quelques pas seulement, qui lui semble jolie. Un saphir blanc dont la forme rappelle vaguement celle d’une étoile à sept branches sur trois anneaux fins et espacés de quelques millimètres seulement. « J’aime beaucoup celle-ci aussi, t’en penses quoi ? » Il a peur que ça fasse trop, ou que ça ne corresponde pas réellement à Prue. Mais dans tout ce qui leur est proposé, ce sont les deux seules qui lui plaisent. « Je pense qu’on a notre sélection, » lâche-t-il finalement avant de se tourner vers Peyton avec un petit sourire satisfait. Il n’a pas l’impression d’avoir perdu son temps – et s’ils se posent à une table de café pour faire le choix final, il aura vraiment l’impression que tout ira bien.



- D E S T I N Y -
everything happens for a reason


messagerie pati




absente jusqu'au 06 janvier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Peyton Halliwell
administratrice



∞ âge : dix neuf ans
∞ job : barmaid au P3 et assistante.
∞ race : hybride : mi-sorcière mi-cupidon.
∞ univers : charmed.



∞ messages : 545
∞ avatar : zoey deutch.
∞ pseudo/prénom : alex, bruning bruise.



MessageSujet: Re: cupidon jewelry ☽ peyton   Jeu 29 Nov - 22:11

 
cupidon jewelry

Une moue sur les lèvres, elle ne pouvait s’empêcher de tester les limites. Sait on jamais qu’il l’autorise à un peu de magie pour capturer ce moment à jamais. « Okaay, ça me va ! » De sûr, le meilleur compromis qu’elle pourrait en tirer. Et même si son envie d’être une petite souris n’avait jamais été aussi intense,  elle se satisfaisait à penser que les deux tourtereaux n’échapperaient de toute façon à une interrogation en règle pour savoir comment les événements s’étaient déroulés. Sûre qu’elle ne serait pas la seule à insister. Pour commencer par ses tantes dont elle attendait la réaction avec impatience. Beaucoup de larmes sans aucun doute, elle la première. Depuis toute petite, elle se passionnait de l’histoire de sa famille mais rien n’était semblable à y participer. La fracture avec cette époque n’avait été toujours simple mais aujourd’hui, elle se sentait simplement reconnaissante.

Elle riait franchement en pénétrant dans la nouvelle bijouterie. Son image derrière les fourneaux déjà assez hilarante en soit, elle l’était d’autant plus pour une assemblée de personnes. Pour du raffinement, des gâteaux en étages. Une véritable catastrophe et elle n’avait pas besoin de son don pour le prédire. « Oula j’suis bien d’accord ! Moi en cuisine et le mariage est ruiné de sûr. J’laisse ça volontiers à Pip’, notre déesse de la bouffe. » Non, elle était pas franchement douée. Fallait que ça reste simple. Et beaucoup d’expérimentations pour que ça vaille vraiment le coup. C’était beaucoup plus simple les plats tout prêts. Ou d’aller squatter au manoir pour voler les restes des plats mitonnés par leur chef maison. Elle avait d’ailleurs hâte de voir ce qu’elle allait préparer. Tremblait d’impatience en imaginant la pièce montée qu’elle pourrait concocter.   « Ouuuuh, j’connais ce DJ.. Qui aurait définitivement des références pour ce genre d’évènements. Je suis censé le voir en plus dans quelques jours. » Elle était enthousiaste mais voulait surtout que ses choix soient parfait. Pas vraiment sûr de ses propres compétences, valait mieux se référer à un professionnel. Et faire une enquête en profondeur sur les deux tourtereaux. « Mouais, vous avez pas de chansons, pas d’artistes ? Faudra voir ça avec Prue, je vous concocterais une ptite sélection. » Son nez froncé, elle se perdait dans les airs qui défilaient dans son esprit avant que son regard ne s’éclaire. « Haaan, comment j’ai hâte que tu me montres tes mooves d’ailleurs ! » A son propre étonnement, son excitation semblait grandir au fil de la journée. Mais la vision d’un Andy sauvage sur la piste de danse ne pouvait avoir que cet effet. Elle attirait finalement son attention sur cette bague minimaliste mais néanmoins sublime. Se dépêchant de l’immortaliser à sa validation. « Oooh j’aime ! » Son visage se penchait scruter plus attentivement sa dernière trouvaille. « Plus originale que les autres modèles mais le côté trois anneaux est sympa. » haussait elle des épaules. Son esprit devenait engourdi devant toutes ses bagues. C’était la complication. A force d’en voir, ses choix arrêtés devenaient de plus en plus floues. Elle prenait en photo la dernière sélection, lui flashait un sourire à son contentement. « Carrément ! On va boire un verre ? Se poser cinq minutes histoire que tu puises comparer et y réfléchir calmement ? » proposait elle. Remerciant les vendeuses, elle reprenait sa prise sur le brun pour se diriger au bar de l’angle qu’elle avait repéré en arrivant. Ses pas étaient intuitifs, son esprit déjà occupé à élaborer des thèmes. Il allait lui falloir des classeurs pour étaler tout le merdier qui se propageait. Et aussi quelqu’un pour la contenir... ou la faire partir d’autant plus dans son délire. Fallait qu’elle appelle Pati. Aaaaargh. Elle regrettait déjà d’avoir jurer le silence. Sans compter qu’elle était nul pour garder les secrets. Il allait simplement falloir qu’elle évite toute la famille jusqu’à qu’il ne lui donne le feu vert. Easy peasy. En particulier quand tu travaillais avec certains.. ou habitaient en face d'autres. S’installant en terrasse, elle extirpait son téléphone, le disposait au milieu de la table en la direction du futur fiancé. Les slidant rapidement pour se rafraîchir la mémoire, elle s’installait confortablement sur son siège pour lui laisser tout contrôler.  « A chaud comme ça, y en une qui te parle plus ? » Interrompu par le serveur, la jeune sorcière se mordillait la lèvre, partagée entre deux envies. « A coke, please. » tranchait elle finalement, avant de fouiller son sac énergiquement. Où est ce… putain… de… téléphone ?! ... Ah oui. « T’es pas obligé de prendre ta décision de suite mais ça serait dommage de la laisser filler si une te plait. »  Un risque non négligeable. Puis valait mieux pas trop laisser mijoter les choix. A son expérience, ça ne causait que des nuits blanches et des jours de stress. Puis zéro manteau à moitié prix mais trois boîtes de talons exorbitants. Bon ok, c’est peut être pas pareil pour une bague de fiançailles.





Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: cupidon jewelry ☽ peyton   

Revenir en haut Aller en bas
 
cupidon jewelry ☽ peyton
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cupidon fracassé...
» Premier pas dans le nid d'amour de Cupidon. (13/05 - 21h00)
» La flèche de Cupidon [POST UNIQUE POUR L'EVENT]
» Invocation du moment Spécial Saint-Valentin - Marie, Artemios-Cupidon et Luna-Cupidon - du 10/02 au 24/02
» - | Terminé | -- | - Jalousie & Rivalité - | -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND ::  :: Liberty :: Rue Piétonne-
Sauter vers: