Misty Day
Spike
Winx Club
La petite sirène



 

Partagez | 
 

 Space walkers on the loose [feat Murphy]

Aller en bas 
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 17 ans
∞ job : Guerrière
∞ race : Humaine
∞ univers : The 100



∞ messages : 76
∞ avatar : Marie Avgeropoulos
∞ pseudo/prénom : Fiesta



MessageSujet: Space walkers on the loose [feat Murphy]   Dim 8 Avr - 18:59




Space walkers on the loose

John & Octavia

Plusieurs semaines s'étaient écoulées depuis que la jeune femme avait atterrie dans cette mystérieuse ville. Ici, tout était différent. Aucune guerre, aucune pluie radioactive, aucun danger potentiel qui rôdait à chaque coin de rue. C'était peut-être le lieu idéal pour trouver un bunker capable de contenir les survivants face à Praimfaya. Contrairement aux autres, la brunette considérait les adolescents de l'espace et les Grounders comme égaux. Mais ses amis n'étaient pas du même avis. D'ailleurs, impossible de retrouver leurs traces dans cet endroit bondé de monde nommé Neverland. Son objectif principal était de localiser son frère Bellamy. Où est-ce qu'il était passé ? Elle n'avait également pas eu de nouvelle venant de Clarke ou même d'Indra. Elle était donc seule dans ce nouveau monde et allait devoir chercher des réponses à ses questions.

Traquant la moindre piste, Octavia résidait dans la forêt à l'abri des regards. Dans ce vaste espace de verdure, elle ne se sentait pas égarée et était en sécurité. Du moins, pour le moment. Ses seuls repas avaient été des petits animaux qu'elle avait chassé, ainsi que quelques boîtes de conserve qu'elle avait volé dans des supermarchés. Telle une fugitive, la guerrière vagabondait sans savoir où elle se dirigeait. De toute façon, elle n'avait nulle part où aller. Puis elle ne faisait confiance à personne.

Entendant un léger bruit comme si quelqu'un approchait, faisant craquer des morceaux de bois sous ses pieds, l'humaine se précipita afin de se cacher derrière un épais buisson. Dissimulée sous les feuillages, elle attendit que l'inconnu trace sa route sagement. Observant un jeune homme à quelques mètres de là, elle ne tarda pas à reconnaître un visage familier. Mais qu'est-ce qu'il foutait là cet abruti ? « Murphy... » Sortant de sa cachette, Octavia se pointa juste devant son nez, le faisant sursauter. Le toisant du regard, elle tenait fermement le manche de son épée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : Dix-huit ans
∞ job : Délinquant
∞ race : Humain
∞ univers : The 100



∞ messages : 192
∞ avatar : Richard Harmon
∞ pseudo/prénom : Kai'



MessageSujet: Re: Space walkers on the loose [feat Murphy]   Dim 8 Avr - 22:24


Space walkers on the loose
John & Octavia

Définitivement cet endroit était bien différent de ce que tu avais connu, et pourtant tu en avais connu par mal des changements radicaux de décors. L'Arche. La terre. Les villages des natifs. Le désert. Un bunker moderne. Tu en avais vu pas mal. Mais alors un monde avec des gens habillés tous normalement ne se trimbalant pas avec des épées, le tout dans une ville qui semblait dater d'une époque située avant la guerre nucléaire, ça tu n'aurais jamais pu imaginer le voir un jour de tes propres yeux. Et pourtant tu y étais, plus vivant que jamais. Tu avais même réussi à t'adapter à cette nouvelle situation, à ta façon tout du moins. Tu continuais de jouer les délinquants. Tu volais, tu te bagarrais, tu te mêlais des affaires qui ne te regardait pas. Du John Murphy tout craché en sommes, mais c'était ça qui te plaisait. De suivre tes propres règles et d'aller là où bon te semble. Et ici c'était possible. Tu étais de nouveau libre comme l'air. Mais dans le fond tu devais l'avouer, tu trouvais ça tout de même étrange et tu aurais bien aimé croiser un visage familier, histoire de te dire que tu n'étais pas le seul à t'être retrouvé ici. Eh oui, toi qui n'était pas trop égoïste en te disant que tu n'avais pas été le seul "chanceux" à pouvoir vivre sans crainte dans un nouvel univers. Incroyable n'est-ce pas?

De temps en temps, tu allais donc te balader en ville, observant un peu les gens, comme aujourd'hui et tu ne serais dire pourquoi mais cette fois-ci ton attention avait été attiré par la forêt.

Tu marchais donc tranquillement, regardant autour de toi. Une forêt calme, c'était presque irréel pour un gars comme toi. Avant tu aurais été sur tes gardes à chaque pas, tu aurais essayé de faire attention au moindre bruit pour ne pas te faire prendre, mais là tu étais plus que tranquille. Tu te disais que si la ville était calme, ici ça ne devait pas être bien différent. Manque de chance, ce n'était visiblement pas le cas. Sans crier gare, quelqu'un été arrivé juste devant toi ce qui avait eu pour effet de te faire faire un mouvement de recul. Ouais, tu ne t'y attendais pas du tout.

- Non mais ça va pas la tête? Débarquer de nul part comme un-

Non vous ne saurez jamais quelle insulte tu allais balancer. Ton attention avait été détournée en voyant l'identité de cette personne. Tu avais un peu du mal à y croire sur le coup mais grâce à ça, tu savais que ton hypothèse était juste. Tu n'étais pas le seul dans cette situation. Octavia était juste là devant et... Armée. Étonnant. Tu avais soupiré mettant tes paumes face à elle pour lui montrer que toi tu n'étais pas armée -même si tu avais ton pistolet accroché à ta ceinture caché sous ton t-shirt mais ça, elle n'avait pas à le savoir-. Il allait maintenant falloir que tu réussisses à lui parler et connaissant l'amour qu'elle avait pour toi, ça allait être plus que compliqué.

- Okey, on se détends Pocahontas, je compte pas t'attaquer alors lâche ton épée qu'on puisse discuter, tu veux?
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 17 ans
∞ job : Guerrière
∞ race : Humaine
∞ univers : The 100



∞ messages : 76
∞ avatar : Marie Avgeropoulos
∞ pseudo/prénom : Fiesta



MessageSujet: Re: Space walkers on the loose [feat Murphy]   Ven 13 Avr - 19:56




Space walkers on the loose

John & Octavia

On se détend Pocahontas. Qu'il pouvait être agaçant à toujours lui donner ce foutu surnom. Ce n'était pas une princesse mais bien une guerrière. Ce n'était pas pour rien qu'on l'appelait Skairipa. Quoiqu'il en soit, cet imbécile de Murphy commençait d'ores et déjà à titiller ses nerfs alors que cela faisait à peine quelques dizaines de secondes qu'il s'était pointé dans cette forêt plutôt calme. Voilà qu'en prime, le délinquant voulait discuter. Sérieusement ? « Où sont les autres ? » S'approchant d'un pas, la jeune femme leva son épée qu'elle pointa juste en dessous du menton du brun. N'appréciant pas perdre son temps inutilement, il lui fallait des réponses au plus vite. Elle espérait donc que John lui fournisse davantage d'informations. Plongeant son regard dans celui de son interlocuteur, Octavia n'avait pas l'intention de baisser sa garde. « Comment es-tu arrivé ici ? » D'un ton sec, la commandante le toisait encore d'un œil méfiant.

Après tout, pourquoi devrait-elle le croire sur parole ? L'adolescent avait prouvé auparavant qu'il n'était qu'un traître égoïste et insouciant. Dire qu'en arrivant sur le globe terrestre, ils étaient dans le même camp. Désormais, tout était différent. Certains avaient abandonné leurs propres amis, d'autres rejoignaient l'ennemi. Alors comment accorder sa confiance lorsque même votre famille était contre vous et agissait derrière votre dos ? Le monde était cruel.

La brunette s'était jurée de prendre ses distances avec n'importe quel être humain qu'elle pouvait rencontrer. Suite à l'erreur de Bellamy qui avait décidé de se tenir aux côtés de Pike plutôt que de sa sœur, Octavia s'était d'autant plus endurcie. Lincoln avait été tué devant ses yeux. Tout cela parce qu'il provenait d'une autre tribu. Les zinzins de l'espace étaient très mal placés pour se permettre de cataloguer des individus quelconques. Ils n'avaient pas l'esprit d'équipe et préféraient parfois jouer en solo. Pourtant l'union faisait la force, mais tout le monde n'était pas du même avis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : Dix-huit ans
∞ job : Délinquant
∞ race : Humain
∞ univers : The 100



∞ messages : 192
∞ avatar : Richard Harmon
∞ pseudo/prénom : Kai'



MessageSujet: Re: Space walkers on the loose [feat Murphy]   Ven 13 Avr - 23:26


Space walkers on the loose
John & Octavia

Ouais, tu avais eu bon espoir en posant cette question, mais tu savais parfaitement que la réponse allait être négative, et que la brune allait très probablement faire tout le contraire de ta demande. Remarque, tu ne pouvais pas lui en vouloir, avec ton caractère de merde, même à toi-même, tu ne te serais pas fait confiance. Et puis qu'elle soit armée ou non je changeais rien au final. Tu en avais vu de toutes les couleurs par le passé, alors discuter avec une délinquante -qui était le con qui avait décrété que naître faisait de nous un délinquant? Même toi, tu trouvais ça plus qu'abusé avec du recul- armée ou non, ça n'allait pas trop changer ton comportement. Surtout que là, tu avais étrangement envie de discuter. La raison? C'était simplement quelqu'un que tu connaissais. Il n'y avait pas d'autre raison. Ça suffisait amplement. Tu avais cherché pendant un petit moment des visages que tu connaissais et c'était chose faite à présent. Et qui sait, peut-être avait-elle des réponses à des questions que tu te posais? Même si visiblement à sa première question, c'était mal barré.

Tu l'avais laissé faire, relevant juste un peu la tête en sentant la lame froide te frôler le menton. Tiens, ça faisait longtemps que tu n'avais pas été menacé avec une telle arme. Parce que oui, d'autres armes, tu en avais déjà vu avec les bagarres dans lesquelles tu t'étais retrouvé ici. Mais bon, une épée ou un flingue, ça n'allait pas changer grand chose. Tu avais affiché un petit sourire en coin.

- J'en ai strictement aucune idée. T'es la première que je croise et faut croire que je suis le premier que tu vois aussi, au vu de ce charmant accueil.

Étais-tu suicidaire de répondre ainsi à une guerrière prête à te trancher la gorge au moindre faux pas? Non. Tu étais juste un connard en toute circonstance. C'était plus fort que toi, quand tu pouvais lancer une pique, tu le faisais. Et puis c'était con, mais si comme tu le supposais tu étais le premier de votre groupe qu'elle croisait, il y avait peu de chance qu'elle décide de se débarrasser de toi. Et puis était venu la deuxième question. Eh bah, c'était le festival des questions sans réponse hein. Comment tu étais arrivé là. Tu n'en avais foutrement aucune idée et même si tu trouvais ça bizarre, dans le fond tu en avais rien à faire. Tout ce que tu voyais c'était que tu étais en vie. Même si la vie était moins palpitante, tu étais en sécurité. C'était tout ce qui comptait.

- Encore une fois, j'ai pas de réponse à te donner. Un matin en me réveillant j'étais ici, point. J'ai aucune idée de pourquoi ni comment. Libre à toi de me croire ou non, c'est pas ça qui va m'empêcher de dormir.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 17 ans
∞ job : Guerrière
∞ race : Humaine
∞ univers : The 100



∞ messages : 76
∞ avatar : Marie Avgeropoulos
∞ pseudo/prénom : Fiesta



MessageSujet: Re: Space walkers on the loose [feat Murphy]   Mar 1 Mai - 15:53




Space walkers on the loose

John & Octavia

Murphy lui révéla qu'elle était la seule personne du groupe qu'il avait croisé pour le moment. Cela devenait de plus en plus étrange. Dans tous les cas, sa réponse ne l'aidait strictement pas. Et la seconde était d'autant plus vague, n'étant pas foutu de lui dire comment il avait bien pu arriver ici. Mais ça, la brune ne pouvait pas le blâmer, elle non plus ignorait quel chemin elle avait emprunté pour se retrouver dans un espèce de monde parallèle où l'apocalypse n'avait jamais montré le bout de son nez.

Le fixant un instant, Octavia baissa enfin son épée, qu'elle rangea soigneusement dans l'étui accroché derrière son dos. « Quelle précision. Rappelle-moi de ne jamais jouer au jeu des vingt questions avec toi. » Soupirant bruyamment, la jeune femme jeta un rapide coup d’œil aux alentours, s'assurant qu'aucun individu allait débarquer sans leur autorisation. « N'étais-tu pas en compagnie d'Emori ? Certes ce ne sont pas mes affaires mais cela m'étonnes que tu sois toujours sain et sauf. Après tout, tu as eu la bonne idée de te balader seul dans un endroit inconnu où tu n'as aucun repère. » S'approchant d'un pas, elle le toisa de haut en bas, le considérant comme un homme faible et lâche. S'il était toujours là aujourd'hui, c'était grâce à ses alliés. Il pouvait être malin et sournois, cependant il était loin d'être un guerrier.

Faisant demi-tour, Octavia alla s'installer sur le tronc d'un arbre qui était certainement tombé à cause d'une tempête quelconque. « Avant que tu ne me questionnes à ton tour, je n'ai également pas la moindre idée de la raison pour laquelle je me suis retrouvée ici. J'étais simplement à la recherche d'un bunker supplémentaire. J'en conclu donc que nous allons devoir coopérer pour trouver les autres et retourner à Polis. » Pourquoi Polis ? Car elle préférait passer son temps avec les Natifs plutôt qu'avec les abrutis de l'espace. Ces derniers l'avaient grandement déçue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : Dix-huit ans
∞ job : Délinquant
∞ race : Humain
∞ univers : The 100



∞ messages : 192
∞ avatar : Richard Harmon
∞ pseudo/prénom : Kai'



MessageSujet: Re: Space walkers on the loose [feat Murphy]   Mer 2 Mai - 23:16


Space walkers on the loose
John & Octavia

Ça c'était certain que ça n'allait pas t'empêcher de dormir. Et ça n'allait pas t'empêcher de continuer à vivre non plus. Après tout tu savais que tu disais la vérité. Tu ne savais pas comment tu étais arrivé ici, à cause de qui ou encore pour quelle raison. Donc ouais, tu n'avais aucune réponse à donner, même si dans le fond tu aurais bien aimé pouvoir en donner une. Cette histoire était quand même plus que bizarre. Du jours au lendemain vous aviez débarquez ici et démerdez vous. Comme quand on vous aviez balancé sur terre en fait. C'était un peu la même chose, mais au moins à cette époque vous saviez où vous alliez et pourquoi. Là c'était le néant total niveau réponse et même en cherchant, tu n'arrivais pas à en trouver. Et visiblement aujourd'hui n'allait pas être un nouveau jour sur ce point. Et tu avais tiqué à la réponse de la brune, ne te gênant pas pour lui répondre en voyant qu'elle avait enfin décidé de ranger son épée.

- Non mais tu t'attendais à quoi? Je ne peux pas avoir de réponse à des questions pareille, je ne suis pas devin à ce que je sache.

Ouais, ça n'allait pas arranger les choses de répondre un truc pareil. Mais bon. C'était trop tard pour te changer. Et tu avais regardé Octavia et tu avais parfaitement compris ce qu'elle sous-entendait dans sa phrase avec le regard qu'elle était en train de te lancer. Tu t'étais contenté de garder ton sale sourire en coin avant de poursuivre.

- Si effectivement j'étais avec elle, mais elle n'était plus avec moi quand je suis arrivé ici. Et je ne sais pas si t'as remarqué mais tes potes les natifs n'ont pas l'air d'être ici et l'ambiance et vachement plus calme dans cet univers. Alors ouais, je suis sain et sauf.

Que la brune te prennes pour un lâche, tu t'en foutais parce que tout au fond de toi, tu savais qu'il y avait une part de vérité, même si tu refusais de l'avouer et le nier était la meilleure façon pour toi de "prouver" le contraire. Que tu n'aies croisé aucuns natifs, ça, ça te convenait parfaitement. En revanche qu'Emori soit introuvable, ça tu avais tu mal à le concevoir. Tu t'étais réellement attaché à elle. Pour la première fois de ta vie tu étais tombé amoureux et ne pas savoir où elle se trouvait, ça te mettait parfois mal, même si tu faisais tout pour ne pas le montrer. Et par chance la conversation avait dérivé et tu avais sauté sur l'occasion pour répondre, laissant un petit rire moqueur s’échapper au passage.

- Oh tu veux coopérer maintenant? Très bien. Pour retrouver les autres c'est d'accord, par contre pour aller à Polis ne compte pas sur moi, je ne remettrais pas les pieds là-bas.

Avant de continuer, tu t'étais toi aussi appuyé contre un arbre, regardant à nouveau la brune en croisant les bras.

- À mon tour de poser une question. Pourquoi tu veux retourner là-bas? On est en sécurité ici. Y'a pas de vague radioactive qui menace de nous tuer d'ici quelques mois. Il est où l’intérêt?
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 17 ans
∞ job : Guerrière
∞ race : Humaine
∞ univers : The 100



∞ messages : 76
∞ avatar : Marie Avgeropoulos
∞ pseudo/prénom : Fiesta



MessageSujet: Re: Space walkers on the loose [feat Murphy]   Lun 7 Mai - 17:06




Space walkers on the loose

John & Octavia

Octavia ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel suite à la réflexion stupide du zinzin de l'espace. Préférant passer outre, elle croisa les bras contre sa poitrine, commençant à perdre patience. « Comme tu as pu t'en douter, c'était une simple question de politesse. Je n'en ai strictement rien à faire de ta petite copine. Je suis certaine qu'elle sait parfaitement bien se débrouiller et se défendre seule contrairement à toi. » S'abaissant à son niveau, la brune lui rendait simplement la pareille. Mais lorsqu'il aborda le sujet des Natifs, il venait de toucher une corde plus ou moins sensible. « Ce n'est qu'une question de temps avant que le reste des tribus ne débarque ici. Mais je te rassure, ils ne viendront pas tant que nous n'avons pas la certitude que cet endroit est sans danger. Mon peuple doit être en sécurité. » Oui, son peuple. Trikru l'avait bien plus aidée et soutenue que Skaikru.

Murphy refusait catégoriquement de l'accompagner jusqu’à Polis. « Très bien. Dans un sens cela m'arrange, car je ne t'aurais pas supporter plus d'un kilomètre. » Farfouillant dans ses poches, la jeune femme y dénicha un couteau aiguisé. Elle se mit à l'affûter avec une pierre et ne tarda pas à jouer avec, le faisant tournoyant entre ses fins doigts. « L'intérêt ? Je ne suis pas une lâche, Murphy. Nos alliés nous attendent, je ne peux pas abandonner Clarke, Monty, Indra ou Bellamy. Ils ont besoin de moi. Je n'ai pas d'autre choix que d'endosser le rôle de commandant après le Conclave. » Que pouvait-elle faire de plus ? Ce n'était pas comme si elle allait laisser ses amis se faire radier les un après les autres à cause de ces foutues radiations nucléaires détruisant tout sur leur passage.

Plongeant son regard dans celui de son interlocuteur, la guerrière balança son poignard qui passa à quelques centimètres du visage de John avant de se planter dans l'écorce de l'arbre. « Bon, tu comptes montrer le chemin ou tu vas rester là à faire la causette durant des heures ? » Se redressant, elle jeta un dernier coup d’œil aux alentours. Ce lieu ne lui inspirait vraiment pas confiance.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : Dix-huit ans
∞ job : Délinquant
∞ race : Humain
∞ univers : The 100



∞ messages : 192
∞ avatar : Richard Harmon
∞ pseudo/prénom : Kai'



MessageSujet: Re: Space walkers on the loose [feat Murphy]   Lun 7 Mai - 23:17


Space walkers on the loose
John & Octavia

Ça te rendais curieux. Même si tu pouvais comprendre en un sens que la miss Blake voulait chercher à aider les autres, tu ne voyais pas en quoi ramener tout le monde à Polis aller changer quelque chose. Même si tu restais égoïste, tu t'étais quand même un peu amélioré sur ce point, miraculeusement. Et même si tu n'avais pas une confiance aveugle en ce nouveau monde, ce dont tu étais certains étaient que cette fois ci vous n'auriez pas besoin de vous cacher dans un bunker ou tu ne sais quoi si un danger venait à débarquer. Pourquoi tu pensais ça? Simplement parce que si un danger nucléaire menaçait la ville, les habitants ne seraient pas aussi calmes. Un danger rodait, ça c'était presque certains même si ça ne semblait pas être le cas. Mais en tout cas, retourner sur "votre" Terre n'allait rien arranger. Sans compter que tu voyais difficilement comment rentrer. Enfin bref. Revenons-en à là où nous en étions. À la réflexion d'Octavia, tu avais parfaitement compris qu'elle disait ça pour te rabaisser encore une fois. Mais cette fois tu n'avais pas cherché à répondre outre mesure.

- C'est simple de dire ça quand les natifs t'on à la bonne.

Tu t'en serais parfaitement passé de t'être fait torturer par des natifs. Mais bref. Au vu du caractère de la demoiselle, plus tu allais insister sur le fait que les natifs n'étaient qu'une bande de sauvages, plus il y allait avoir d'étincelle, et comment dire que même toi tu voyais que ce n'était pas le moment de tout faire planter. Alors ce petit pique que tu venais encore de balancer allait être le dernier, pour l'instant.

- Eh bien toi et "ton" peuple vous allez rester planquer en forêt un bon moment alors. La ville est calme en apparence. Pour le moment ça ressemble presque au paradis, mais malheureusement, toi comme moi on sait que quand c'est trop calme ça cache forcément quelque chose.

Pour une fois que tu te montrais honnête. Tu aurais eu belle de te montrer casse-couille en la cherchant encore une fois, mais tu n'en avais rien fait. Mine de rien, même si dans le fond tu restais toi, tu avais grandis et tu savais que seul c'était incapable de survivre comme il se doit. Donc oui, comme tu ne savais pas si la brune était déjà sortie ou non de la forêt, tu lui avais dit de rester méfiante. Comme quoi, même si ça ne se voyait pas vraiment, tu pouvais te montrer un minimum sympa quand la situation le permettait.

- Nickel, on est au moins d'accords sur un point.

Pas de ton sarcastique, pas un sourire moqueur. Ouais, juste comme ça. On passe.

- Ouais d'accord, merci. Ça j'aurai pu le deviner moi-même. Et dans l’éventualité où ils sont tous là eux aussi, tu comptes les ramener sur une Terre qui compte se faire radier? Si tu tiens vraiment à les protéger en jouant les chefs, tu aurais plus vite fait de sortir de la forêt pour les chercher et ensuite chercher un lieu sur ici. Ou l'inverse, tu fais ton bordel dans le sens que tu veux.

Pourquoi tu avais dit tout ça? Tu n'en sais rien. Peut-être que dans le fond tu avais envie de rendre service. Peut-être que tu avais envie de te prouver à toi-même que tu n'avais pas que le rôle du connard. Une petite prise de conscience ça ne faisait pas de mal de temps en temps. Mais très vite tu avais retrouvé ton ton désagréable avec le couteau qui venait de se planter juste à côté de ton visage. Couteau que tu avais très rapidement récupéré pour pointé la lame dans une direction derrière toi.

- La ville c'est par-là.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 17 ans
∞ job : Guerrière
∞ race : Humaine
∞ univers : The 100



∞ messages : 76
∞ avatar : Marie Avgeropoulos
∞ pseudo/prénom : Fiesta



MessageSujet: Re: Space walkers on the loose [feat Murphy]   Mar 8 Mai - 15:14




Space walkers on the loose

John & Octavia

Pour une fois, Murphy avait raison sur un point. Cette ville était bien trop calme et cela cachait forcément quelque chose. Comment le peuple de Neverland avait-il réussi à maintenir la paix ? Comment avaient-ils fait pour repousser les radiations ? « C'est vrai. Tu vois quand tu veux, tu n'es pas si azimuté que ça. Que dirais-tu donc de percer les mystères de ce lieu ? S'il cache des secrets, on les découvrira. Et si on a eu tord, et bien ça valait le coup d'essayer. On a peut-être l'opportunité de survivre ici et de ne pas laisser les autres dépérir. Après tout, il n'y a que 1200 personnes dans le bunker. Et toi et moi savons pertinemment ce qu'il adviendra du reste. Alors es-tu partant ou vas-tu fuir une nouvelle fois ? »

Voilà que le jeune homme continuait ses interrogations, se demandant pourquoi Octavia souhaitait à tout prix retourner à Polis après avoir fouiller la ville. « Je n'ai pas besoin de tes conseils, Murphy. » Elle n'avait pas besoin de se justifier. Préférant ne rien ajouter de plus, la brune tourna la tête dans la direction que son acolyte pointait. « Très bien, allons-y. » S'avançant vers lui, elle le bouscula en lui donnant un coup d'épaule et récupéra au passage sa lame qui était restée entre les mains du Skaikru.

Traçant sa route, elle ne prit même pas la peine de s'assurer que le survivant était toujours derrière, la suivant. De plus, la nuit n'allait pas tarder à tomber alors le connaissant, il choisirait l'option la plus sûre, c'est-à-dire accompagner la commandante jusqu'en ville plutôt que de s'aventurer seul dans un environnement sombre et inconnu où le moindre danger pouvait survenir à tout moment.

S'arrêtant net, Octavia avait soudainement perçu un bruit suspect. Quelqu'un ou quelque chose était dans les parages. Est-ce qu'ils étaient surveillés ? « Ferme-la. » Avant même que le délinquant de l'espace n'ouvre la bouche, elle lui suggéra d'un signe de tête d'aller se planquer derrière d'épais buissons.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : Dix-huit ans
∞ job : Délinquant
∞ race : Humain
∞ univers : The 100



∞ messages : 192
∞ avatar : Richard Harmon
∞ pseudo/prénom : Kai'



MessageSujet: Re: Space walkers on the loose [feat Murphy]   Mer 9 Mai - 0:11


Space walkers on the loose
John & Octavia

Tu n'avais pas cherché plus loin. Elle voulait savoir où était la ville? Très bien, tu lui avais montré. Même si la tentation de l'emmerder était présente tu avais préféré ne rien faire, préférant bizarrement gardé ton sang à l'intérieur de ton corps. Enfin bon. A la suite des paroles de la brune tu avais haussé un sourcil, surpris par ce que tu venais d'entendre. Il y a quelques minutes de ça, elle était en train de te menacer avec son épée, ne cessant de te rabaisser en réponse à tes sarcasmes et là, elle parler de percer les mystères de la ville en ta compagnie. Pour le coup tu aurais pu t'attendre à tout sauf à ça. Néanmoins ton envie d'en apprendre plus sur ce curieux monde était importante, alors tu te voyais mal refuser un coup de main, ça aurait été plus que stupide.

- Tu t'es mis en tête que j'étais un connard de première. Je dirais pas le contraire, mais quand il le faut je peux faire des efforts. Là on a un but commun : retrouver les autres. Alors oui, je suis partant pour découvrir ce qu'il peut se tramer ici.

Tu avais décidé de quand même mettre un peu les choses aux clairs. Alors oui, les conneries tu les avais enchaînés depuis que tu avais débarqué sur Terre. Entre les meurtres et les mauvaises décisions tu n'étais clairement pas un saint et tu le savais. Mais tu avais également su faire preuve d'un minimum d'humanité envers les membres de ton groupe. Que ce soit lors de la recherche des survivants quand l'Arche avait débarqué sur Terre ou plus recensement, lors du combat contre ALIE. Tu aurais eu belle pourtant de ne penser qu'à ta gueule, mais non, tu avais aidé parce qu'on avait besoin de toi et surtout, parce qu'on t'avait dit que tu pouvais être utile.

- Parfait, fait comme tu le sens. L'égoïste que je suis va garder ses idées pour les personnes qui s’intéressent un minimum à mon sort.

Et c'était reparti. Tu n'avais pas cherché à renchérir encore une fois. À quoi bon? L'ambiance entre vous n'aurait été que pire. Tu t'étais donc contenté de la laisser passer après le charmant coup qu'elle venait de te filer pour tu l'avais suivi, mais dans les poches. Et un instant plus tard, voilà que Pocahontas s'était stoppée net.

- T'es sérieuse?

Tu aurais bien rajouté autre chose mais au vu de sa réaction ce n'était pas le moment. Tu avais alors décidé de suivre son conseil, allant t'accroupir derrière le buisson le plus proche. Et puis toi aussi tu avais entendu un bruit. Les bruits suspects en pleine forêt ça te rappelait de mauvais souvenirs. Tu avais donc sorti ton pistolet, observant autour de toi près à tirer au moindre mouvement.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 17 ans
∞ job : Guerrière
∞ race : Humaine
∞ univers : The 100



∞ messages : 76
∞ avatar : Marie Avgeropoulos
∞ pseudo/prénom : Fiesta



MessageSujet: Re: Space walkers on the loose [feat Murphy]   Lun 21 Mai - 0:49




Space walkers on the loose

John & Octavia

Autant le dire, Murphy et la jeune Blake ne s'étaient jamais vraiment appréciés. Disons qu'ils se supportaient et savaient faire la part des choses mais ils ne se taperaient jamais dans la main comme deux amis qui pouvaient être sur la même longueur d'onde. Pourtant lorsqu'ils ont débarqué sur terre, l'un comme l'autre était prêt à faire un tas de conneries, se comportant comme des adolescents audacieux, sarcastiques et insolents. Mais visiblement, cela n'avait pas suffit à améliorer leur lien. « Attends, viens-tu de dire que tu étais un connard ? Oh c'est tellement bon de l'entendre de ta propre bouche. Redis-le pour voir. » Lui adressant un large sourire forcé, elle n'ajouta rien de plus, préférant continuer son chemin. « Allons trouver les autres. » Au moins, ils étaient d'accords sur ce point. C'était leur objectif principal.

Quelques longues minutes s'écoulèrent avant qu'Octavia n'entraîne son acolyte dans les buissons. « Prépare-toi à tirer au moindre mouvement. » N'ayant pas la patience de rester sagement cachée, la guerrière contourna rapidement le sentier et suivit leur visiteur en toute discrétion. Puis sans prévenir, elle se plaça derrière le dos de l'inconnu et lui trancha la gorge. Inoffensif ou non, elle n'avait pas de temps à perdre et ne prenait aucun risque.

La brune siffla ensuite pour faire comprendre à John qu'il pouvait sortir des feuillages. « Allez, dépêchons-nous. » Bien évidemment, elle s'attendait à ce qu'il lui fasse une réflexion. De toute façon, il ne pouvait pas s'en empêcher. Alors autant anticiper et qu'il déballe sa connerie tout de suite. « Si tu as quelque chose à dire, vas-y, je t'écoute. » Les prochaines heures allaient certainement être longues en sa compagnie. Mais une fois en ville, l'alliée des Grounders se débrouillerait seule. De plus, Murphy avait le don d'attirer l'attention. Et ce n'était pas le moment de se faire remarquer parmi la foule. Ces personnes ne lui inspiraient pas confiance. Ils étaient bien trop calmes et disciplinés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : Dix-huit ans
∞ job : Délinquant
∞ race : Humain
∞ univers : The 100



∞ messages : 192
∞ avatar : Richard Harmon
∞ pseudo/prénom : Kai'



MessageSujet: Re: Space walkers on the loose [feat Murphy]   Lun 21 Mai - 22:11


Space walkers on the loose
John & Octavia

À devoir te planquer comme ça à cause des bruits suspects tu avais un peu l'impression d'être de retour sur la Terre que tu connaissais. Là vous vous dites sûrement que ça te mettait mal à l'aise plus qu'autre chose, toi qui avait plus de mauvais souvenirs en forêt que de bons? Eh bien perdu. Même si en te regardant, savoir qu'une menace était potentiellement en train de vous suivre ne te réjouissait pas, d'un autre côté tu avais l'impression de retrouver une "vraie" vie. La vie d'un survivant qui devait tout faire pour ne pas se faire tuer bêtement. Avec l'ambiance calme en apparence de Neverland, c'était quelque chose que tu avais mis de côté et tu en avais parfaitement conscience. Et cette situation te donnait comme un électro choc te disant que tu devais continuer de te battre pour survivre. Enfin. Avant ça comme tu t'y attendais, la brune avait sauté sur l'occasion pour faire une réflexion avec ce que tu venais de dire. Tu t'étais donc contenté de rouler des yeux.

- Et après c'est moi qui cherche les emmerdes.

Qu'est-ce que tu pouvais rajouter de plus? Rebalancer une vacherie pour que ça parte en live? Ça ne servait à rien. Tu savais que tu avais un caractère de merde et même si tu faisais des efforts, avec certains ça n'allait jamais passer. C'était aussi simple que ça.

- Merci pour ce précieux conseil, je n'y aurais jamais pensé.

Et le retour de ce cher petit sarcasme avant de te mettre à observer partout autour de toi. Tu n'avais pas besoin qu'elle te le dise pour que tu tires au moindre mouvement suspect. Et justement tu avais failli tirer à un moment mais Octavia avait été plus rapide. Curieux de voir ce qu'elle allait faire tu l'avais suivi en veillant à faire le moins de bruit possible. Est-ce que la scène qui venait de se produire t'avait étonné? Pas vraiment non. Le contraire par contre là ça aurait eu le mérite de te surprendre. Ainsi, avant même d'entendre le sifflement, tu étais reparti au côté de la jeune Blake observant rapidement le pauvre gars au sol qui était en train de se vider de son sang.

- Qu'est-ce que tu veux que je te dise? T'as tué un gars. Et?

Ouais c'était cool. Toi aussi tu en avais tué pour aucune raison réellement valable. Tu n'avais aucune réflexion à faire. Enfin si, tu aurais pu en faire une, comme par exemple qu'avec son comportement elle était une vraie native mais tu savais que c'était une mauvaise idée. Raccrochant donc ton pistolet à ta ceinture, tu avais rapidement repris la route sans regarder si elle te suivait ou nous.

- On a encore du chemin à faire.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 17 ans
∞ job : Guerrière
∞ race : Humaine
∞ univers : The 100



∞ messages : 76
∞ avatar : Marie Avgeropoulos
∞ pseudo/prénom : Fiesta



MessageSujet: Re: Space walkers on the loose [feat Murphy]   Sam 2 Juin - 9:59




Space walkers on the loose

John & Octavia

Et ? Sérieusement ? Il n'avait donc aucune remarque à faire, pas une seule blague, rien à redire ? Peut-être qu'il avait changé après tout. Dans tous les cas, c'était toujours aussi jouissif d'exécuter aussi froidement le moindre individu qui pouvait se mettre sur son passage. Car autant le dire, Octavia avait changé elle aussi. Elle n'était plus qu'une guerrière prête à combattre, n'éprouvant plus aucune pitié et compassion envers ses ennemis. De toute façon, cela faisait déjà longtemps que la brune avait arrêté de compter ses victimes. Qu'il y en ait dix ou cent, quelle différence ?

Haussant les épaules d'un air désinvolte, la jeune femme au tempérament de feu tourna lentement la tête vers l'homme qui agonisait sur le sol. Entendre cet imbécile gémir commençait à l'agacer. Impatiente, elle posa un pied sur son abdomen et lui enfonça de nouveau son couteau en pleine gorge afin de l'achever une bonne fois pour toute. Était-ce cruel ? Peut-être bien. « Si tu ne veux pas finir comme lui, je te suggère de rester tranquille. » Simple avertissement. Il n'y en aurait pas un deuxième. Ami ou non, si Murphy jouait encore les enfoirés de première et préparait un mauvais tour, elle n'hésiterait pas une seule seconde à lui foutre une bonne raclée. C'était on ne peut plus clair, net et précis.

Le suivant sans un bruit, la jeune Blake le laissa mener la marche, tandis qu'elle assurait leurs arrières. Murphy se promenait les mains dans les poches, alors que son alliée vérifiait le périmètre et jetant des regards à chaque croisement. On n'était jamais trop prudent. C'était donc dans un silence de plomb que les deux acolytes arrivèrent enfin vers la ville. S'arrêtant un instant, elle observa les immeubles et les lumières jaillirent de tous les côtés.

Le crépuscule pointait le bout de son nez et d'ici une heure, la nuit serait tombée, le moment idéal pour parcourir les ruelles quasiment désertes. « Que sais-tu à propos de cette ville ? As-tu appris quelque chose ? » Après tout, John avait sûrement dû y mettre les pieds plus souvent que la jeune femme. S'avançant lentement d'une petite foule entassée près des boutiques qui longeaient plus ou moins les bois, Octavia était loin de se sentir en sécurité. Se rapprochant instinctivement du délinquant, elle grogna en lançant un regard noir à un passant qui la toisait d'un air hébété. « Qu'est-ce qu'ils ont tous à nous regarder comme ça ? » Serrant une nouvelle fois le manche de son épée, elle était prête à tous leur trancher la gorge un à un s'il le fallait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : Dix-huit ans
∞ job : Délinquant
∞ race : Humain
∞ univers : The 100



∞ messages : 192
∞ avatar : Richard Harmon
∞ pseudo/prénom : Kai'



MessageSujet: Re: Space walkers on the loose [feat Murphy]   Lun 4 Juin - 22:59


Space walkers on the loose
John & Octavia

Tu n'avais rien à ajouter, tu n'avais donc aucune raison de traîner. Ouais, tu avais changé, tu essayais de ne plus enchaîner les réflexions même si tu devais l'avouer, avec la miss Pocahontas à tes côtés c'était un peu compliqué. Elle continuait de te prendre de haut et ça t'agaçais sérieusement. Mais il y avait deux choses qui te retenait à ne pas lui balancer d'avantage de piques. La première, avec son caractère tu savais parfaitement que ça allait mal finir pour toi, et au vu de votre lien, tu n'allais pas avoir la même chance que ce gars auquel elle venait d’abréger les souffrances. La deuxième, quoi de plus satisfaisant que de prouver à quelqu'un qu'il avait tort? Elle ne voulait pas admettre que tu pouvais faire des efforts et que tu avais changé? Pas de problème. Tu allais être presque aussi sage qu'une image -presque hein, fallait pas trop rêver- pour lui prouver que là, ce n'était pas toi qui cherchais les emmerdes.

- T'inquiète, je vais me tenir à carreau. Je ne suis pas suicidaire.

Suite à ça, un long moment de blanc. Habituellement tu n'aimais pas ça, mais avec Octavia ça t'arrangeait parfaitement. Et puis de toute façon tu n'avais rien à dire. Tu marchais donc simplement en direction de la ville pendant que la brune s'occupait de protéger vos arrières et avouons-le, tu en avais profitait pour ne rien glander du tout. Elle était tellement sur ses gardes que si toi aussi tu l'étais, ça n'allait pas changer grand chose. Enfin bref. Après un petit moment vous étiez finalement arrivé à la ville et toujours les mains dans les poches, tu avais rapidement regardé la délinquante avant d'observer les gens dans la rue.

- Comme dans la forêt je suppose, on ne peut pas sortir de la ville à cause de cette fichu barrière invisible qui ne sort de je ne sais où.

Marquant une courte pause, tu n'avais pas tardé à continuer.

- Sinon d’intéressant, y'a pas grand chose à dire. Chaque quartier est différent. Certains sont vachement plus sécurisés que d'autres. La journée c'est calme mais la nuit si tu veux voler des trucs c'est le moment parfait et suivant où tu te trouves, tu peux très rapidement te faire des ennemis. C'est tout ce que je peux te dire.

Avançant de nouveau un petit peu, tu avais roulé des yeux à la nouvelle question de la brune.

- C'est pas nous qu'ils regardent mais c'est toi. Dans la ville avoir une épée couverte de sang ça n'aide pas pour passer inaperçu. Tu ferais mieux de ranger ça vite fait avant que quelqu'un se décide à appeler les flics.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 17 ans
∞ job : Guerrière
∞ race : Humaine
∞ univers : The 100



∞ messages : 76
∞ avatar : Marie Avgeropoulos
∞ pseudo/prénom : Fiesta



MessageSujet: Re: Space walkers on the loose [feat Murphy]   Sam 28 Juil - 18:56




Space walkers on the loose

John & Octavia

C'était tellement satisfaisant d'entendre Murphy prétendre qu'il allait se tenir à carreaux. Il fallait dire que c'était rare. D'ordinaire, il était toujours le premier à chercher les embrouilles en voulant jouer les rebelles, défiant ainsi les lois et ayant le don d'agacer tout le monde avec ses légendaires remarques ironiques et désobligeantes. Alors quand il se la fermait, c'était un pur moment de plaisir. « Tu sais quoi ? Je t'apprécie presque lorsque tu ne dis rien. » Continuant son chemin, ils ne tardèrent pas à rejoindre le centre-ville. Plus le temps de se taquiner, il leur fallait des réponses et vite.

L'insupportable John lui révéla quelques informations sur les différents quartiers de la ville. Autant dire que cela n'était guère accueillant et chaleureux. « Ne me dis pas que tu t'es déjà mis des personnes à dos Murphy ? » Si c'était le cas, ce n'était pas étonnant. Il fallait toujours qu'il enquiquine son monde celui-là. « Tu veux un conseil ? Sois discret. » Mais lui discret, ce n'était pas possible. Il avait certainement déjà dû voler des objets stupides ou bousculer des habitants pas commodes.

Le jeune homme lui fît ensuite remarquer que c'était elle qui foutait la trouille aux passants. Sur ce point, il n'avait pas tort. Les autres ne semblaient pas être armés, alors c'était compréhensible qu'ils puissent prendre peur si la guerrière se trimbalait avec une lame recouverte de sang, prête à leur trancher la tête. La rangeant calmement dans son étui, elle s'arrêta devant la vitrine d'un magasin. « Ça te dit de voler quelques trucs supplémentaires ? » Jetant un coup d’œil à l'intérieur, le gérant semblait être parti en pause, la porte étant fermée et plus aucun client ne zigzagant entre les allées. Regardant autour d'elle, la brune ne tarda pas à briser la vitre afin d'entrer dans la boutique de vêtements. « Je pense qu'on devrait se changer si on veut passer plus inaperçu. » Octavia s'empressa d'attraper plusieurs tissus en se dirigeant ensuite vers les cabines d'essayages.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : Dix-huit ans
∞ job : Délinquant
∞ race : Humain
∞ univers : The 100



∞ messages : 192
∞ avatar : Richard Harmon
∞ pseudo/prénom : Kai'



MessageSujet: Re: Space walkers on the loose [feat Murphy]   Lun 30 Juil - 1:31


Space walkers on the loose
John & Octavia

Adieu effort et rebonjour les piques et remarques. Tu n'avais pas résisté à la tentation. Mais bon, même si ta phrase ne sonnait pas du tout positivement, dans le fond, en grattant bien et en ne faisant pas attention au côté moquerie, il y avait un réel conseil là-dedans. Et ça aussi bien pour ton propre bien -parce qu'être retrouvé à côté d'une nana couverte de sang avec l'épée qui va avec n'allait pas arranger ton cas- que pour son bien à elle. Enfin, maintenant que tu étais reparti pour être désagréable, ce qui ne le cachons pas, t'allait beaucoup mieux. Tu avais affiché un petit sourire, fier de toi.

- Je suis sûr que tu as déjà la réponse à cette question.

Bien sûr que oui, tu t'étais déjà mis des personnes à dos et certaines n'étaient d'ailleurs plus là pour t'emmerder. Que voulez-vous. En groupe et avec des personnes que tu connaissais tu arrivais à faire des efforts pour te faire accepter. Mais en étant seul et face à des personnes que tu ne connaissais pas, ça pouvais très vite déraper.

- Oh mais je suis discret en plein jour.

Sous-entendu, la nuit ce n'était absolument pas le cas, mais ça tu étais certain que la brune l'avait parfaitement compris. Enfin. La suivant après que la miss Pocahontas se soit enfin décidé à ranger son arme, tu avais haussé un sourcil à sa proposition. Ouais, tu étais assez surpris sur le coup, mais tu avais très vite affiché un sourire en coin, répondant.

- Pas la peine de me poser cette question une deuxième fois. Bien sûr que ça me dit.

Tu l'avais donc laissé gérer, regardant néanmoins autour de vous que personne ne vous voit faire. Parfait, il n'y avait plus un chat dans la rue. Tu étais donc entré à ton tour dans la boutique, ne pouvant pas t'empêcher de faire une nouvelle remarque en entendant la brune.

- C'est que tu apprends vite.

Et puis tu étais parti chercher d'autres vêtements toi aussi, parce que mine de rien, toi non plus tu n'étais pas très discret avec tes fringues tout déchiré que tu n'avais pas changé depuis que tu étais arrivé ici. Eh oui, en débarquant dans une ville inconnue, tu avais préféré trouvé de la bouffe plutôt que des vêtements neufs. Mais passons, après t'être changé rapidement et avoir mit d'autres vêtements dans ton sac, tu t'étais placé devant la cabine où se trouver la brune non sans la chercher un peu.

- T'as fini tes petits essayages, c'est bon? Qu'on puisse aller faire d'autres casses vu qu'on a l'air bien parti pour s'amuser un peu.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 17 ans
∞ job : Guerrière
∞ race : Humaine
∞ univers : The 100



∞ messages : 76
∞ avatar : Marie Avgeropoulos
∞ pseudo/prénom : Fiesta



MessageSujet: Re: Space walkers on the loose [feat Murphy]   Sam 22 Sep - 13:44




Space walkers on the loose

John & Octavia

Évidemment que l'imbécile était partant pour voler quelques affaires. Elle ne savait même pas pourquoi elle avait pris la peine de lui poser la question. La seule chose à laquelle il était doué, c'était d'emprunter des objets sans jamais les rendre à ses propriétaires et fuir comme un lâche dès que la situation s'avérait compliquée. Pour résumé, Murphy n'était pas digne de confiance et n'était vraiment pas utile lors d'une attaque surprise non prévue. Mais il était comme il était, et qu'elle le veuille ou non, c'était le seul allié qu'elle avait sous le coude pour le moment dans cet environnement inconnu. De plus, un peu de compagnie ne faisait de mal à personne.

Tandis que John vaqua de son côté, la jeune femme quant à elle fouillait les étagères à la recherche de vêtements propres et confortables. Retirant rapidement les siens qui étaient couverts de sang, la brune en essaya plusieurs avant de trouver ceux qui lui convenaient. Mais à peine avait-elle enfilé de nouveaux tissus au rayon lingerie que l'insupportable brun l'attendait déjà devant les cabines. Tirant le rideau d'un coup sec, dénuée de toute pudeur, elle lui fît une grimace et grommela ensuite tout en s'habillant d'un jean noir et d'un simple t-shirt blanc. « Allons-y. » Attrapant une veste en cuir au passage, la jeune femme retourna dans la ruelle déserte.

Réajustant le col de son blouson, la guerrière se retourna lentement vers son acolyte. « Très bien, alors quelle est la prochaine étape ? » Pour le second round, Octavia allait se contenter de suivre Murphy qui semblait bien plus connaisseur dans ce domaine. Et il n'avait pas tort, peut-être que cela s'avérerait amusant. Lâchant enfin prise, la brunette allait en profiter pour se ravitailler. De toute façon, ce n'était certainement pas ce soir qu'ils allaient réussir à retrouver leurs amis et à dénicher les réponses à leurs questions.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : Dix-huit ans
∞ job : Délinquant
∞ race : Humain
∞ univers : The 100



∞ messages : 192
∞ avatar : Richard Harmon
∞ pseudo/prénom : Kai'



MessageSujet: Re: Space walkers on the loose [feat Murphy]   Lun 15 Oct - 9:19


Space walkers on the loose
John & Octavia

Pour le coup, la miss n'avait pas eu une mauvaise idée. Tout le contraire même. Pouvoir porter des nouveaux fringues c'était pas mal. Déjà c'était plus confortable parce que bon, ne mentons pas. Les fringues dégueulasses c'était pas franchement le mieux pour se sentir à l'aise. Certes on dit souvent que c'est dans les vieux vêtements qu'on se sent le mieux mais il y avait une limite et là, la limite avait été dépassé depuis un long moment. Et puis -et ça c'était plus un petit bonus qu'autre chose-, tu te sentais classe dans ses fringues. Un pantalon gris, un t-shirt noir et une veste effet jean de la même couleur que ton haut. Simple et pourtant ça t'allait parfaitement. Enfin, ce n'était pas le moment de t'admirer dans le miroir. Plus vite vous aviez fini, plus vite vous alliez pouvoir vous barrer et éviter les flics. Parce que oui, même si aucune alarme n'avait retenti, rien ne disait qu'il n'y avait pas d'alarme silencieuse ou une connerie du genre. C'était bien pour ça que tu t'étais planté devant la cabine de la brune pour savoir si elle avait terminé. Et en la voyant ouvrir le rideau tu avais haussé un sourcil. Bon, c'était ce qui s'appelait n'avoir aucune pudeur. Pour autant, tu n'avais pas détourné le regard, d'une parce que ce n'était pas le genre de situation qui pouvait te gêner. De deux, même si c'était la gue-guerre entre vous, il fallait dire ce qui est, Octavia était une belle jeune femme alors bon, tu n'allais pas te priver. Enfin, tu avais quand même fini par regarder ailleurs, pensant à Emori un instant en te disant qu'elle n'aimerait pas apprendre ça, qu'elle en serait à coup sûre jalouse, mais c'était justement un de ses traits de caractère que tu aimais. Bref. Ce n'était malheureusement pas le moment de penser à elle. Reposant ton regard sur ta partenaire temporaire, tu n'avais pas attendu très longtemps pour lui répondre, un sourire en coin revenant se dessiner au bord de tes lèvres.

- Seconde étape, maintenant qu'on a la classe, y'a une petite épicerie pas loin avec pas mal de choix. On devrait pouvoir se faire des petites réserves assez variées.

Un des avantages à survivre ici, niveau bouffe par rapport à avant c'était un vrai petit bonheur. Oui bon, peut-être pas pour les boites avec les dates qui allaient le plus loin, là ce n'était pas top, mais par moment quelques petits extra avec des dates courtes, c'était plus que bien. N'attendant pas plus longtemps tu étais donc parti en directement de cette fameuse épicerie, regardant à travers la vitrine pour voir s'il n'y avait personne. Nickel, la gérante venait tout juste de sortir. Tu étais donc resté discret le temps que la patronne soit assez loin avant de partir vers la porte arrière, forçant la serrure et entrant sans tarder ensuite.

- On a une dizaine de minutes pour prendre le maximum de choses.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Space walkers on the loose [feat Murphy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Space walkers on the loose [feat Murphy]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau FAQ de GW sur Space marine
» Space wolves VS tyranides
» Space Marines à vendre (pleins d'affaires)
» Chaos Space Marine Roster - Legion of the Damned
» Space Hulk et eldar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND ::  :: Gotham :: Forêt-
Sauter vers: