Partagez | 
 

  the labyrinth - veronica&pandora

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Voir le profil de l'utilisateur



∞ race : humain
∞ univers : neverland



∞ messages : 48
∞ avatar : unknown
∞ pseudo/prénom : none


MessageSujet: the labyrinth - veronica&pandora   Lun 26 Fév - 23:58

Vous auriez pu jurer que vous étiez rentrer par ce chemin, où la citrouille à l'allure triste trônait. Et pourtant il n'y a qu'un mur de mais. Encore. Partout autour de vous. Vos pas s’accélèrent et ce que vous pensiez être seulement un échappatoire d'une heure maximum se révèle être un véritable casse tête. La nuit est maintenant pleinement tombée et sortir de ce labyrinthe de maïs semble être une nécessité. Vous tombez sur une autre personne avec qui vous auriez mieux fait de vous entendre pour vous échapper. En particulier avant que les épouvantails décimés dans tous le labyrinthe prennent vie et décident de se divertir en vous ôtant la vie.



    personnage non joueur - ne pas contacter par mp
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

∞ race : humaine
∞ univers : Riverdale

∞ messages : 20
∞ avatar : Camila Mendes
∞ pseudo/prénom : .QUEEN A / Amandine


MessageSujet: Re: the labyrinth - veronica&pandora   Mer 25 Avr - 18:48


A quel moment j’avais accepté de venir faire un tour dans ce labyrinthe ? Sûrement au même moment où j’avais cru que cette foutue idée de jouer à Action ou Vérité était bonne. Même pas peur. C’est ce que j’avais balancé aux autres. Je ne pensais pas qu’ils iraient jusqu’à m’obliger à y entrer. Plus jamais je ne ferai de soirée au coin du feu, en compagnie de Betty, Archie et Jughead. Je m’en faisais la promesse. Quoi qu’il en soit, je devais à tout prix me sortir de ce merdier. Passant d’un couloir à un autre, je ne savais plus par où j’étais rentré. Je reconnaissais vaguement une citrouille mais je n’étais plus très sûre quant à savoir si je l’avais croisé dès mon entrée dans le labyrinthe ou si simplement, je tournais en rond depuis des heures. Je n’avais jamais eu le sens de l’orientation non plus. Pour moi, c’était typiquement un truc de mec. Et où était les mecs à cette heure-là ? Dehors. J’ignorais, d’ailleurs, s’ils s’inquiétaient pour moi ou non. J’ignorais s’ils avaient continué le jeu sans moi. Après tout, je les voyais mal m’abandonner. On était assez soudé. Je soupirais légèrement pensant à la vengeance qu’ils allaient se prendre. Mais pour me venger, je devais à tout prix me sortir de là. Habillée d’une façon totalement inadéquate, qui reflétait bien le portefeuille de mes parents, je continuais de passer d’un couloir à un autre. De revenir sur mes pas. De repartir dans l’autre sens. Cette situation commençait vraiment à devenir longue et pesante, sachant en plus de cela que la nuit tombait à grand pas. J’allais finir par passer ma nuit ici, ce qui ne me plaisait guère. C’est à ce moment-là, que j’entendis un bruit derrière moi. Je me retournais. Personne. Je fronçais légèrement les sourcils et sur une voie assurée, je lançais :

« Il y a quelqu’un ? »

Je n’étais pas vraiment du genre à paniquer. Disons que je savais que céder à la panique était souvent le meilleur moyen d’enchaîner les conneries. Je restais statique, au milieu du champ de maïs, regardant toujours dans la même direction. Je n’étais pas folle au point de m’avancer. On ne savait jamais sur quoi, je pouvais tomber. Et puis, si ça se trouvait, c’était mon imagination qui me jouait des tours. En même temps, il y avait de quoi devenir maboule. Je balançais, pour la seconde fois :

« Eh oh ! »

Ce n’était pas prudent, je le savais. Mais au point où j’en étais de toute façon, ça n’avait plus d’importance. J’attendis une quelconque réponse. Il fallait vraiment que je sorte pour retrouver les autres. La plaisanterie a assez duré.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : 21 ans.
∞ job : Shadowhunter et tromper l'enclave ça compte ?
∞ race : Mi-Shadowhunter mi-démon.
∞ univers : Shadowhunters.



∞ messages : 76
∞ avatar : Chloé Norgaard.
∞ pseudo/prénom : Soso.


MessageSujet: Re: the labyrinth - veronica&pandora   Mar 29 Mai - 21:55


The labyrinth.



Assise à la terrasse d’un café, alors que la nuit commence à tomber, Pandora sirote doucement un C’est quoi ce bordel ? Voilà la question que Pandora se pose en voyant ce qui l’entoure. Du maïs, encore et encore. Un véritable labyrinthe. Et elle a beau ne pas avoir peur, la shadowhunter n’apprécie pas réellement ce genre de plaisanterie. Si elle retrouve ce vampire qu’elle a laissé en vie pour obtenir cette fausse information, il va passer un sale quart d’heure. Elle va lui donner un avant-goût de ce qui l’attendra en enfer. Grinçant des dents, poignard séraphique en avant, elle avance toujours prudemment, attentive au moindre son suspect. Continuant d’avancer encore et toujours, elle espère sincèrement qu’elle va rapidement trouver la sortie. Parce que crapahuter dans la boue pendant des heures, va sérieusement l’agacer. Elle a autre chose à faire. Surtout que ses frères continuent leurs idioties, alors là, c’est trop pour elle. Si ça continue, elle va les enfermer dans une salle dans le noir, et tant qu’ils n’auront pas retrouvé la raison, elle ne les laissera pas sortir. Valentin serait terriblement déçu de voir ce que ses deux enfants sont devenus : une véritable honte. S’arrêtant soudain, Pandora soupire. La colère bouillonne dans ses veines et il en faudrait peu pour qu’elle explose.

Et ce peu arrive rapidement. Une voix raisonne, non loin d’elle. Vérifiant de nouveau derrière elle pour être sûr que rien ne la suit, elle se met en route. Il faut qu’elle trouve à qui appartient cette voix féminine. Après ce qui lui semble être des heures, surtout qu’elle n’est pas réputée pour être patiente, Pando arrive derrière une jeune-femme. Habillée de manière très chic, la shadowhunter pense immédiatement à une fille à papa. Plissant les yeux, elle se recule un peu, avant d’activer sa rune de visibilité. Vu que cette fille à tout l’air d’une terrestre, elle ne pourra pas la voir sinon. Arrivant silencieusement dans le dos de la brune afin de la prendre par surprise , Pandora la pousse violemment sur le sol, plaquant son poignard sous la gorge gracile de la jeune-femme, assise sur son bassin pour l’empêcher de bouger. Sous son air sérieux, Pandora veut également montrer qu’elle est prête à passer à l’acte et que la tuer ne lui fait pas peur. Bien loin de là même ! « Qui es-tu ? Comment es-tu arrivée là ? Que sais-tu de ce labyrinthe et donne-moi une seule bonne raison de ne pas te tuer ! » La voix de Pandora est tranchante. Mais elle s’en fout de froisser la riche. Ce qu’elle veut, c’est sortir et faire la peau à ce satané vampire.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

∞ race : humaine
∞ univers : Riverdale

∞ messages : 20
∞ avatar : Camila Mendes
∞ pseudo/prénom : .QUEEN A / Amandine


MessageSujet: Re: the labyrinth - veronica&pandora   Mer 13 Juin - 9:08


Une stupide idée. Juste l’envie de se faire une belle frousse. Un jeu stupide qui ne dégénérait pas à ce point-là d’habitude. Ou du moins, ce n’était pas ce genre d’action qu’on balançait. Merci les copains, c’était vraiment sympa… Maintenant que j’y étais, il fallait que j’en sorte. Et que je leur montre que ça n’avait rien y de terrible. On coupera le passage où j’ai eu complètement la trouille. Tellement que j’aurais préféré ne pas accepter cette putain d’action. J’avais entendu du bruit et comme par réflexe, j’avais demandé si quelqu’un était dans les parages. Très mauvaise idée Veronica ! Même si quelqu’un était dans le coin, t’as vraiment cru qu’il allait sortir de sa cachette ? Ceci dit, sur un malentendu ça pouvait marcher. Sans comprendre ce qu’il se passe, je me retrouve par terre, avec un poignard sous la gorge. Je garde mon calme. Mon paternel m’avait appris à garder mon sang froid en toutes circonstances. Je regardais la demoiselle, qui me parla sur un ton qui me déplu fortement. Elle croyait qu’avec sa tignasse rose, elle me faisait peur ? Sérieusement ? Toujours en gardant mon sang froid, je lui répondis sur un ton neutre :

« Je ne suis pas certaine que discuter de cette façon soit la meilleure solution. » Je marquais une brève pause avant d’enchainer : « Je ne sais pas combien de temps vous êtes enfermé ici, mais apparemment, vous n’avez pas dû voir quelqu’un depuis un sacré bout de temps. Lâchez-moi et je vous dirais ce que vous voudrez savoir.»

Il était hors de question que je dise quelque chose sous la menace. Mon père m’avait également appris cela. Si une personne veut des réponses, elle finira par abdiquer en premier. Ou alors, elle me tuerait mais n’aurait pas plus de réponse. Au fond de moi, ça me faisait jubiler, parce qu’elle pensait avoir l’avantage alors qu’en fait, pas du tout. La violence ne résoudrait rien. Et si elle voulait me tuer, grand bien lui fasse, après tout. Elle resterait bloquée ici, seule. Si c’est ce qu’elle voulait alors qu’il en soit ainsi. J’attendais, tout en la regardant qu’elle daigne lâcher prise.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : 21 ans.
∞ job : Shadowhunter et tromper l'enclave ça compte ?
∞ race : Mi-Shadowhunter mi-démon.
∞ univers : Shadowhunters.



∞ messages : 76
∞ avatar : Chloé Norgaard.
∞ pseudo/prénom : Soso.


MessageSujet: Re: the labyrinth - veronica&pandora   Lun 9 Juil - 16:31


The labyrinth.



Ce satané vampire allait vraiment passer un sale quart d’heure. Et encore, le mot était faible. Pandora en avait plus que marre de patauger dans ce labyrinthe, tout ça parce qu’on l’avait conduit dans la mauvaise direction. Tourner en rond commence sérieusement à lui taper sur les nerfs, déjà qu’elle n’est pas très patiente. Alors quand elle voit la jeune-femme brune, elle ne peut pas faire comme si de rien n’était. Mais avant, elle l’observe. Et le terme fille à papa, vient immédiatement frapper à l’esprit de Pandora. Tout ce qu’elle déteste en somme. Une fois sa rune activée, la shadowhunter arrive et plaque la brune au sol, son poignard séraphique posé sur la peau gracile de son cou. Pandora n’a vraiment plus la patience de faire dans la courtoisie. Les questions sont lancées les unes à la suite des autres, d’un ton brusque et nullement amical. Mais le ton qu’elle emploie plait encore moins à la chasseuse. Pendant une fraction, l’idée de la tuer aussi simplement, lui vient en tête. Malheureusement, il se peut qu’elle ait besoin d’elle par la suite … Dilemme … Prenant tout son temps pour se décider, Pandy finit pourtant par replanter son regard dans celui de la brune. Baissant son poignard, elle lui entaille légèrement le bras, avant de se redresser. « Comme ça, si tu ne veux pas finir bouffer par des choses étranges qui trainent dans le coin, tu resteras avec moi. » En réalité, Pandora se fout que la jeune-femme parte ou non. Son sort final ne l’intéresse que très peu dans un sens. La seule chose que veut la shadowhunter, c’est partir de ce labyrinthe. S’appuyant sur ce qui pourrait ressembler à un mur, Pandora joue avec nonchalance avec son poignard. « Je t’écoute. » Bon apparemment, la brune ne doit pas être dans cette mauvaise blague. Mais la shadowhunter entend soudain un bruit. Est-ce une autre personne coincée ou autre chose ? « Eh Princesse ? Tais-toi ! » Poignard bien en main, elle s’avance doucement vers le chemin d’où provient le bruit. Et ce qu’elle voit, lui fait froid dans le dos. Uniquement car elle ne sait pas comment tuer cette chose. « Cours ! » D’un geste brusque, elle attrape le poignet de son alliée de fortune pour courir, afin d’échapper à ce qui ressemble à des épouvantails en vie.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: the labyrinth - veronica&pandora   

Revenir en haut Aller en bas
 
the labyrinth - veronica&pandora
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RECRUTEMENT : Le royaume de Pandora
» Yume No Pandora ~
» [MAJ] Pandora No Kokoro...
» [Privé + Glen Pandora]Un rendez-vous inattendu ...
» Fiche de Pandora Hearts Abyss

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND :: Neverland :: Forest Lawn-
Sauter vers: