Les recherchés

Stephen Strange
marvel
aka docteur strange. recherché par clara oswald. ☇ lire le scénario
Alfred Pennyworth
dc comics
recherché par bruce wayne. ☇ lire le pré-lien
Charmed Ones
charmed
recherche de piper, phoebe et paige ainsi que la nouvelle génération.
lire le pré-lien



 

Partagez | 
 

 the wrong guy (alec)

Aller en bas 
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : vingt-cinq ans.
∞ job : chasseuse/barmaid.
∞ race : humaine.
∞ univers : supernatural.



∞ messages : 508
∞ avatar : alona tal.
∞ pseudo/prénom : rain.



MessageSujet: the wrong guy (alec)   Sam 10 Fév - 13:53



Tout était différent depuis son retour d'entre les morts. Elle avait du prendre connaissance cette nouvelle vie et se faire à l'idée que sept longues années s'étaient écoulées depuis son décès brutal. Elle essayait de s'y adapter, mais le temps avait suivi son cours, il était difficile de reprendre pieds après autant d'années d'absence. Elle poussait un soupir, glissant le chiffon sur son épaule en coulant un regard vers le bar à moitié rempli, comme par le passé. La plupart étaient des chasseurs en quête d'informations, elle percevait quelques brides de conversations, sans réellement s'y attarder, ou du moins, elle ne retenait que ce qui était essentiel. Son attention fût prise par quelques mots entre deux chasseurs plus jeunes et craintifs, mentionnant un hôtel abandonné et délabré dans lequel se cachaient des esprits vengeurs. Ils étaient les seuls survivants, les autres chasseurs appartenant à leur petit groupe n'ayant réussi à fuir l'habitation avant d'être condamner. Elle se pinçait la lèvre, soudainement intéressée et aussi intriguée. Les fantômes contrairement aux apparences n'étaient pas les créatures les plus évidentes à éliminer. Le moyen le plus radical était de trouver les os de la personne décédée et d'ensuite les brûler ou un objet particulier auquel elle était rattachée, mais il fallait savoir mettre la main sur ces derniers. Elle attendit que les derniers clients quittaient le bar, fermant ce dernier, allant derrière le comptoir, posant son flingue sur la surface boisée, vérifiant qu'il y avait ainsi des balles remplies de sel dans ce dernier et qu'elle en avait assez en réserve. Elle entreprit de mettre une autre arme, son petit appareil pour repérer les esprits et un pieds de biche dans un sac, glissant ses doigts sur son téléphone, hésitant quelques secondes avant de renoncer à cette idée. C'était désormais son affaire, sa chasse et elle était bien trop entêtée pour demander un quelconque renfort. Elle connaissait la procédure, ne restait plus qu'à s'y rendre et d'éliminer ces ombres fantomatiques et malfaisantes une bonne fois pour toute.

L'endroit était calme, entouré d'une ambiance macabre, semblable à celle d'un film d'horreur. Jo s'extirpait de son véhicule et entreprit d'attraper son sac où elle avait rajoutée une bouteille d'alcool ainsi qu'un paquet d'allumettes. Son arme maintenue entre ses doigts et son sac à dos pendouillant sur la deuxième, elle levait le regard vers l'habitation presque en ruine, s’attelant à se diriger vers cette dernière d'un pas franc et qui n'était nullement hésitant. Il n'y avait que le silence, un silence pesant, bordé de quelques craquements dû à la vétusté de l'hôtel. Le hall était recouvert de moisissures et partiellement de végétations. Elle soufflait, sans pour autant ressentir cette sensation de froideur qui signifiait la présence d'un revenant. « Okay, c'est parti. » Elle posait le sac un court moment pour en sortir une lampe de poche qu'elle enclenchait pour ainsi éclairer ainsi la pièce plongée dans la pénombre, prenant également l'appareil qui émettait de faibles crépitements, signe de plusieurs présences surnaturelles. Elle décidait de monter à l'étage avant d'entendre un bruit dans le couloir à côté d'elle. Se pinçant les lèvres, elle s'avançait prudemment vers l'origine, sans faire le moindre bruit, se plaquant un instant contre le mur qui camouflait un court instant son être. Elle penchait lentement la tête sur le côté pour couler un regard dans la pièce. Elle percevait les contours d'une ombre. D'un geste, elle apparaissait, tenant en joue la silhouette dont la faible lumière bleutée de sa lampe éclairait. La surprise scintillait quelques secondes dans son regard alors que le visage de l'inconnu s'esquissait. Bien trop familier. « Qu'est-ce que... » Elle poussait un soupir exaspéré avant d'abaisser son flingue. « Tu aurais pu prévenir que c'était toi, j'ai failli te tirer une balle en pleine tête. » grogna t'-elle en s'avançant plus franchement. « Bon puisque tu es là, je suppose qu'un coup de main ne serait pas de refus. » Elle glissait son regard vers ses mains, arquant un sourcil. « Où est ton flin... » Elle n'eut le temps de terminer sa phrase qu'un claquement de porte se fit entendre. Elle se retournait vivement aux aguets avant de faire glisser son sac et de sortir son flingue de réserve qu'elle lui plaquait avec autorité dans ses mains. « Tiens. » Elle levait son regard vers lui et arquait un sourcil devant son attitude qui lui semblait...Étrange. Voire différente. « Tu as bu ? » Question légitime, car il semblait être complètement à côté de la plaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 36 ans
∞ job : Mécanicien
∞ race : Humain
∞ univers : The Host/Les âmes vagabondes



∞ messages : 115
∞ avatar : Jensen Ackles
∞ pseudo/prénom : Vava/Hesa



MessageSujet: Re: the wrong guy (alec)   Lun 12 Fév - 0:05


The Wrong Guy
ft. Jo
Les cris que j'avais entendu aurais dû m'alerter, me dire que quelque chose n'allait pas et que je ne devais pas entrer dans cet endroit en ruine et tout droit sorti d'un véritable film d'horreur. Sauf que ce n'était pas non plus mon genre de fuir et d'abandonner des gens dans le besoin. Il m’arrivait parfois d’agir en véritable égoïste, mais avoir vécu pendant plus d’un an à côtoyer une âme pacifique à souhait qui aimait aider son prochain, ça avait déteint sur ma propre personnalité faut croire. C’est donc parce que j’avais entendu des enfants criés que je m’étais arrêté devant cet hôtel en piteux état et que j’avais un moment hésité avant d’y entrer. J’avais entendu des rumeurs sur cet endroit, comme quoi il serait hanté, ou une connerie du genre. J’étais certes peut-être au courant que certaines… créatures existaient, et encore, j’avais du mal à le gober. Mais des fantômes… sérieusement? Des putains de Casper? Non, ça, c’était hors de question que j’y crois. Si ça aussi ça existait… ça voulait dire qu’il y avait une vie après la mort, et pour moi qui n’était pas vraiment croyant, c’était dur à avaler.

Au final, j’étais entré, à la recherche des enfants que j’avais entendu hurler. J’avais une pauvre lampe de poche que je traînais toujours sur moi, vieux réflexe, ainsi que mon pistolet que je planquais dans ma veste, au cas où sait-on jamais. En allumant la lampe, je me rendis compte que l’endroit était encore plus délabré que l’extérieur. J’essayais de faire attention où je marchais, parcourant les couloirs sans vraiment trop savoir sur quoi je pouvais tomber. Ce qui était bien quand on ne croyait pas au revenant, c’est qu’on avançait sans vraiment faire gaffe à se faire surprendre. Même si je pouvais avoir un peu peur, je me martelais la tête à me dire que si j’entendais un bruit, ça devait être le vent ou un autre curieux qui se baladait ou qui cherchait lui aussi d’où provenait les cris.

Après un nombre incalculable de couloir parcourut et de pièce visité, j’en vins à la conclusion qu’il n’y avait personne à cet étage là. Je devais toujours aller voir le second, même si je ne faisais pas du tout confiance aux escaliers. En revenant sur mes pas, je vis la lueur d’une lampe torche et je continuai d’avancer, désireux de voir qui pouvait bien se trouver là aussi. Je me retrouvai bien vite devant une jeune femme qui me pointa le canon de son flingue dessus et je m’arrêtai net, surpris. À voir sa réaction, j’avais l’impression qu’elle me connaissait… sauf que à l’inverse, je ne savais pas du tout qui elle était! Au moins, le bon côté, elle abaissa son arme et je lâchai un soupir de soulagement, n’ayant pas trop envie de me faire tirer une balle dessus. J’avais déjà expérimenté, et ce n’était pas vraiment agréable.

« Bon puisque tu es là, je suppose qu'un coup de main ne serait pas de refus. »

Petit froncement de sourcil incertain de ma part alors qu’elle commençait à me demander où était mon flingue, sans doute… chose qu’elle n’eut pas le temps de faire puisqu’un bruit de porte se refermant se fit entendre. Je n’eus même pas le temps de répliquer quoi que ce soit qu’elle me balançait une de ses armes, que je regardai avec incompréhension alors qu’elle me demandait si j’avais bu.

« Là, présentement, j’aurais préféré être bourré je dois t’avouer. »

Je me mis à détailler l’arme, puis ensuite l’inconnue.

« Tu veux que je fasse quoi de ça? Que je tire sur des courants d’air? »

La première question qu’une personne normale aurait dû dire étant: ‘qui es-tu et pourquoi tu sembles me connaître’ sauf que j’étais tellement à la masse vu la situation que mon cerveau semblait avoir prit des vacances dans un univers fort fort lointain.
(c)Hesa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : vingt-cinq ans.
∞ job : chasseuse/barmaid.
∞ race : humaine.
∞ univers : supernatural.



∞ messages : 508
∞ avatar : alona tal.
∞ pseudo/prénom : rain.



MessageSujet: Re: the wrong guy (alec)   Lun 12 Mar - 13:15



L'incompréhension se lisait dans son regard face à l'attitude de Dean. Il semblait...différent, même ailleurs, comme si toute cette situation lui était totalement étrangère. Elle se pinçait les lèvres, visiblement agacée par son comportement. La question fusait, celle de savoir si il s'était assez plongé dans l'alcool pour être totalement déconnecter de la réalité. Elle ne l'avait jamais vu dans cet état et en soi, en cet instant, il ne semblait pas être bourrer. Ce qui était d'autant plus déstabilisant. Elle pensait qu'il était ici pour la même raison qu'elle, pour en finir avec ces esprits vengeurs qui avaient pris possession des lieux et laissés une longue liste de victimes derrière eux. Elle arquait un sourcil à sa remarque, coulant à nouveau un regard autour d'eux pour essayer d'apercevoir le moindre signe suspect. Elle ne ressentait aucune froideur particulière, l'un des signes annonciateurs d'un fantôme à proximité. « J'ai besoin que tu ais l'esprit clair et non embrumé par l'alcool, bien que c'est sûrement trop demander. » Une pique à son encontre et elle esquissait un sourire en coin pour par la suite s'avancer de quelques pas dans la pièce, jusqu'à sortir de cette dernière pour se retrouver dans ce qui devait être jadis une salle à manger. Elle plissait le nez face à l'odeur acariâtre, mêlée à celle de la putréfaction. Elle s'arrêtait et tournait son visage vers lui, perplexe quant à sa remarque. « Tu es tombé sur la tête ou quelque chose du genre ? » L'agacement s'entendait dans ses paroles. Quelque chose clochait dans son attitude. Elle l'observait avec une certaine intensité, sortant son couteau de sous son blouson à l'aide de sa main qui ne tenait fermement son arme et sans lui laisser le temps de réagir, elle s'était avancée d'un bond vers lui, glissant la lame sur son épiderme, faisant ainsi une légère entaille presque imperceptible. Mais il ne semblait souffrir, du moins pas de la manière dont il devrait, elle était rassurée sur ce point, même si cela n'expliquait pas son comportement. « Bon tu es toi-même, c'est déjà ça, même si cela n'explique pas tout. » disait-elle en faisant fi de la moindre remarque ou protestation qu'il pouvait lancé à son égard. Elle s'était stoppée, figée, ressentant le froid qui étreignait ses membres, de la buée s'extirpant de ses lèvres. Elle se retournait vivement, mais ne percevait aucune silhouette fantomatique. Pourtant, elle avait cette sensation d'être observer, que quelque chose était tapi dans l'ombre à scruter le moindre de leurs faits et gestes. « Dans l'autre pièce. Maintenant. » Il ne bougeait cependant pas et un terrible hurlement résonnait, provenant d'entre les murs, suivi de rires mesquins. « Come on Dean ! » Elle lui attrapait d'autorité le bras et le poussait dans la pièce d'à côté, fermant la porte tout en laissant glissé son sac à dos le long de ses bras. Elle maintenait la porte fermée avec une barre en fer qu'elle avait sorti de ce dernier et sortait également du sel qu'elle saupoudrait devant la fine ouverture se situant en bas de la porte, tournant son visage pour lui jeter un regard en biais. « Un coup de main ne serait pas de refus. » Elle ne comprenait pas son attitude, cela ne lui ressemblait guère. Il était celui qui d'habitude prenait les devants, à se disputer avec elle car il n'était pas d'accord avec telle ou telle idée mais là c'était comme si toute cette histoire le dépassait.

hj:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 36 ans
∞ job : Mécanicien
∞ race : Humain
∞ univers : The Host/Les âmes vagabondes



∞ messages : 115
∞ avatar : Jensen Ackles
∞ pseudo/prénom : Vava/Hesa



MessageSujet: Re: the wrong guy (alec)   Mer 21 Mar - 3:21


The Wrong Guy
ft. Jo
Rien de tout cela ne faisait de sens. J’avais mille et une question qui me traversaient l’esprit, mais je ne parvenais même pas à les poser. L’étrangère semblait chercher quelque chose, pour finalement parler à nouveau en disant que c’était sûrement trop me demander de ne pas être alcoolisé alors que je n’avais absolument rien prit, pour qu’elle me demande ensuite si j’étais tombé sur la tête. J’ouvris la bouche pour placer un mot, une simple phrase, mais tout comme je me décidais enfin à parler, la blonde s’était avancé rapidement pour me faire une légère entaille, me faisant lâcher un ‘Aïe!’ sonore que j’aurais préféré ne pas crier. Je n’étais pas douillet, loin de là, mais ça m’avait surpris. Bon sang mais elle était folle cette fille! C’était quoi son problème?

« Mais ça va pas d’attaquer les gens comme ça! Qu’est-ce q… »

Je suivis son regard, me demandant ce qu’elle avait bien pu voir, alors qu’un froid étrange me parcourait les membres et m’arrachait un frisson. Je me mis à me frictionner les bras, ne comprenant pas pourquoi la température était soudainement ainsi descendu au point que nos respirations étaient désormais visible. Si ça n’avait été que de moi, je me serais sûrement dépêcher de quitter les lieux sans même me retourner, mais elle ne semblait pas vouloir me laisser partir, m’ordonnant de me rendre dans la pièce d’à côté et de m’y traîner de force en m’interpellant… par quelque chose qui n’était pas mon prénom. De toute façon, comment aurait-elle pu savoir, elle ne me connaissait pas, je ne la connaissais pas… même si elle semblait savoir qui j’étais. Une chose était sûre, maintenant, je me rendais compte qu’elle me confondait clairement avec quelqu’un. Quelqu’un dont elle devait être proche vu la façon dont elle m’avait parlé.

« Un coup de main ne serait pas de refus. »

Un coup de main pour… rependre du sel sur le sol? C’était quoi cette connerie encore! Et… j’avais rêvé où j’avais entendu des cris et des rire raisonner de façon lugubre, tout à l’heure? Soudain, mon visage intrigué se décomposa en une expression horrifié, croyant comprendre dans quel pétrin je m’étais mis. Les gens que j’avais entendu parler à propos de cet endroit n’avait pas raconté que des bobards… Ils avaient dit vrai. Du moins… c’est ce que laissais penser les cris, les rire, les courant d’air et le froid mordant. Ça n’expliquait toutefois pas le sel sur le sol.

« Aider à rependre des condiments sur le sol? Et après c’est moi qui est censé avoir bu… »

J’avais dis le dernier bout de ma phrase assez bas, me parlant surtout à moi-même plutôt qu’à elle. Je ne savais vraiment pas ce qui pouvait se passer ici. Si les esprits existaient réellement, même si tout le laissait croire, mais j’en avais ma claque. Et j’avais peur. Je ne le laissais que très peu paraître, mais je flippais comme un dingue et mon sens du jugement était altéré.

« D’accord. J’en ai ma claque de ces conneries. Vous êtes qui?! »

Craquage psychologique en approche. Je sentais la panique m’envahir, ne maîtrisant plus rien de la situation. J’étais contrôlant au point d’en devenir un véritable emmerdant en temps normal, je devais m’être ramolli depuis ce qui m’était arrivé avec Scott. J’étais habitué à la survie, à trouver des solutions au problème les plus con, mais là… là j’aurais souhaiter être ailleurs. Plus que tout. Et si je ne rentrais pas à la maison? Si je crevais comme une merde ici…? Je n’étais pas prêt à laisser le surnaturel entrer dans ma vie de cette façon… je n’étais pas préparé à ça! Admettre que des formes de vie extraterrestre existait d’accord, mais ça… ÇA?! Oh bordel, ça se trouvait, Ghost était tiré d’une histoire vrai! Ouais bon, laissez moi divaguer en paix hein… je me réconfortais comme je pouvais.

Je devais avoir l’air d’un bel idiot à frôler la crise d’angoisse alors que ce n’était pas le moment. Bravo comme première impression Alec… c’était génial.  
(c)Hesa


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : vingt-cinq ans.
∞ job : chasseuse/barmaid.
∞ race : humaine.
∞ univers : supernatural.



∞ messages : 508
∞ avatar : alona tal.
∞ pseudo/prénom : rain.



MessageSujet: Re: the wrong guy (alec)   Mer 11 Avr - 13:17



Les lèvres pincées, elle se concentrait, répandant le sel devant l'ouverture de la porte pour empêcher ainsi un quelconque esprit de s'aventurer dans la pièce, la tâche n'étant guère aisée et vu qu'il fallait agir rapidement, elle réclamait l'aide du Winchester qui semblait totalement perdu et tétanisé...Qu'est-ce qu'il clochait avec lui ? Si elle l'avait tout d'abord penser enivrer par la boisson, il s'avérait que cette hypothèse n'était des plus plausibles. Elle n'avait pas le temps pour ces conneries, ni pour les états d'âmes de Dean...Mais il n'agissait pas comme le Dean qu'elle connaissait. Son visage était blême, l'angoisse scintillait dans ses prunelles, la faisant se redresser lentement, son regard toujours fixé sur sa silhouette, le condiment enlacé entre ses doigts. Maintenant, elle s'inquiétait, car il n'était définitivement pas dans son état normal. « Dean ? » L'homme avait enfin posé son regard sur elle et s'énervait, lui posant une question sur son identité qui affichait la stupeur sur ses traits. Qui elle était ? Qu'est-ce qu'il lui arrivait bon sang ? « Okay, tu es frappé d'amnésie maintenant ? » Elle poussait un profond soupir agacé, délaissant sa tâche pour se concentrer sur lui qui était en proie à une certaine panique. C'était l'enfer, cette situation arrivait à un très mauvais moment. « Et merde... » Elle coulait un regard vers la porte pour ensuite s'avancer de quelques pas vers lui, peu certaine de savoir comment gérer cette situation...Si Dean avait effectivement perdu la mémoire, tout lui expliquer ne serait pas une mince affaire. « Tu ne te souviens vraiment pas ? » L'agacement avait été remplacé par une certaine inquiétude qu'elle ne pouvait s'empêcher de manifester à son égard, mais à présent qu'elle était proche de lui, elle avait une sensation étrange. Ses expressions, ses mimiques étaient différentes de celles qu'elle connaissait, c'était...étrange. Elle arquait un sourcil, étudiant ses traits plus intensément, pourtant il était pareil physiquement, comme si c'était lui, sans l'être réellement. Il n'y avait que deux solutions possibles, soit c'était bien Dean avec une perte totale de mémoire, soit...Soit elle avait affaire à un sosie, les deux explications étant aussi absurdes l'une que l'autre et pourtant, il n'agissait pas comme à son habitude. « ...Wait si tu n'es pas Dean, alors qui es-tu ? » se risqua t'-elle en espérant obtenir une réponse qui l'aiderait à comprendre tout ce foutoir dans lequel elle était embarquée, mais elle n'eut l'occasion de plus approfondir la discussion qu'un bruit attirait son attention. Elle fit volte face, juste à temps pour voir le spectre d'un enfant se tenir devant la porte, ayant réussi à passer un coin qui n'était protégé par le sel. La silhouette fantomatique était très pâle, affichant les traits d'un petit garçon au regard sombre et diabolique, un imperceptible sourire sanglant naissait sur ses lèvres et elle poussait l'homme derrière elle, sortant son flingue de sous sa veste pour tirer un coup qui fit disparaître le fantôme, provisoirement. Elle se dépêchait de terminer la ligne de sel près de la porte avant d'attraper la bretelle de son sac à dos, s'éloignant un peu, tenant toujours son pistolet dans sa main, l'air tendu. « Oui, les fantômes existent. » grommela t'-elle à l'encontre du sosie parfait de son ami, une situation inédite de devoir expliquer le surnaturel à une personne qui ressemblait comme deux gouttes d'eau à ce dernier. « Dean Winchester, ce nom ne te dit vraiment rien ? » Une façon de s'assurer de ce qu'elle craignait, poussant un soupir pour ensuite reprendre. « Mon nom est Jo et disons...Que c'est mon boulot de chasser les fantômes, enfin ça et d'autres trucs.  » Un court résumé de sa situation et elle était consciente qu'il aurait pas mal de questions à lui poser, mais ils n'avaient le temps de bavarder autour d'une tasse de thé. « T'es bon avec une arme rassure moi ? » Elle désignait le flingue qu'elle lui avait donné quelques instants plus tôt pour ensuite reprendre. « Première étape, on réfléchit à un plan, ensuite on sort d'ici en essayant de ne pas se faire tuer et on fouille les lieux pour essayer de trouver leurs ossements. » L'information tombait, sinistre et peu plaisante et elle se taisait pour lui laisser le temps de digérer la nouvelle et de s'y faire, car il devrait l'aider durant sa mission et elle ne pouvait se permettre de le protéger à tout va, surtout pas avec ce qui traînait dans les alentours, car elle avait la certitude qu'ils étaient plusieurs à hanter les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 36 ans
∞ job : Mécanicien
∞ race : Humain
∞ univers : The Host/Les âmes vagabondes



∞ messages : 115
∞ avatar : Jensen Ackles
∞ pseudo/prénom : Vava/Hesa



MessageSujet: Re: the wrong guy (alec)   Mer 25 Avr - 3:56


The Wrong Guy
ft. Jo
J’essayais de comprendre. J’essayais vraiment, je le jure! Et pourtant… ça semblait ne pas vouloir me rentrer dans la tête. Je n’arrivais pas à saisir l’importance d’étaler du sel devant une porte pour, apparemment, bloquer les fantômes. Si je n’étais pas autant paniqué par le fait que je venais de réfléchir au mot fantôme et que ça soit réel, je crois bien que je me serais mit à philosopher sur le fait qu’il était stupide de bloquer une porte parce que, bon sang, les fantômes ça traversaient les murs! Ça me semblait logique, dans ma tête, mais peut-être que c’était plus compliqué que ça au fond, qu’est-ce que j’y connaissais moi, après tout? Rien, voilà. Et plus j’essayais de comprendre, moins j’y arrivais. C’était comme essayé d’apprendre les mathématiques à un niveau trop avancé pour soit, ou de se faire mettre une formule de math sans avoir d’explication sur comment résoudre le problème. C’était presque impossible, en somme, à moins d’être aidé.

Apparemment, la jeune femme semblait agacé du fait que je n’y comprenais rien… ou plutôt, du fait que la personne qu’elle croyait que j’étais était frappé d’amnésie. Étrangement, j’aurais préféré que ça soit ça. Celui dont elle parlait semblait savoir se dépatouiller avec les fantômes lui, au moins! Moi… moi j’étais un peu comme un enfant, dans cette histoire. J’apprenais à la dur, comme on dit… Elle sembla pourtant s’adoucir après que j’ai posé ma question, sans doute parce qu’elle avait enfin comprit que je n’étais pas ce Dean qu’elle connaissait. Ou peut-être parce qu’elle croyait toujours que c’était lui avec une perte de mémoire… Elle me demanda qui j’étais, et j’ouvris la bouche pour tenter de répondre, sans en avoir le temps. Le fantôme d’un gamin apparaissait et il ne semblait pas être là pour la chasse aux œufs de pâque. Son visage avait quelque chose de sinistre et je me figeai pendant un instant, avant de me faire bousculer et de reculer, la blonde tirant sur le spectre. Quand elle se retourna pour me demander si le nom de ce Dean Winchester me disait quelque chose, je secouai la tête, légèrement embêter de devoir la décevoir. J’étais déjà assez un boulet à me figer d’horreur en voyant des trucs qui n’étaient pas censé  existé, alors lui dire que je n’étais pas celui qu’elle aurait préféré que je sois… ça avait le don de me stressé plus qu’autre chose.

« T'es bon avec une arme rassure moi ? »

Je jetai un coup d’œil à l’arme que j’avais toujours dans les mains, et pour la première fois depuis le début, je sentis un peu la pression descendre dans mes épaules, et même un petit sourire étirer mes lèvres.

« Je ne me tirerai pas dans le pied, si c’est ce qui t’inquiètes. Les fantômes je connais pas, mais les armes je gère. »

J’avais un nombre incalculable de questions au sujet de ce qu’elle avait dit sur son job, me demandant comment une personne censée pouvait décider de chasser des monstres et que cela lui paraisse normal. Chose qui me parut encore plus bizarre lorsqu’elle me parla de devoir trouver les ossements des dit fantôme, d’une façon si… sérieux. Ça devenait un peu glauque tout ça… bon sang, je n’étais pas entré dans cet endroit pour butter du fantôme moi! Ça allait me faire une histoire de dingue à raconter si je m’en sortais… bordel de merde.

Essayant de me reprendre, histoire d’être utile pour la suite des choses, je pris quelques inspirations et me passai une main dans les cheveux, réfléchissant par le fait même. Je relevai brusquement la tête, me rappelant d’un détail qui pourrait peut-être l’intéresser.

« Je me suis baladé un peu dans les couloirs, avant que les fantômes décident de faire la fiesta. Il y a un escalier à moitié détruit que je n’ai pas eu le temps d'escalader, puisque je pensais avoir rêver les cris. » Je pris une petite pause, puis, me rappelant soudain que je n’avais toujours pas dit mon nom, je me raclai un peu la gorge, mal à l’aise. « Oh fait, je m’appel Alec. » En regardant la porte, toujours bloqué de la barre de fer, j’eus un petit froncement de sourcil, puis je tournai mon regarde vers Jo, intrigué. « Il y a des choses que je dois absolument savoir sur les Casper, avant qu’on ne commence la petite sauterie? »

Tant qu’à être là et ne pas pouvoir sortir d’ici… autant essayer d’aider un maximum en apprenant sur le tas. J’aurais préféré éviter ce genre de situation, mais… ce n’était pas comme si je m’étais dis ‘oh, cool, un hôtel hanté, et si j’allais l’exploré?’.   
(c)Hesa


HRP: C'est encore un peu beaucoup le pavé, je suis désolée XD *était inspiré avec ses conneries xDD *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : vingt-cinq ans.
∞ job : chasseuse/barmaid.
∞ race : humaine.
∞ univers : supernatural.



∞ messages : 508
∞ avatar : alona tal.
∞ pseudo/prénom : rain.



MessageSujet: Re: the wrong guy (alec)   Sam 16 Juin - 15:18



La situation était étrange, c'était même un duo improbable, qui ressemblait pourtant à celui que jadis et dans les temps présents, elle incarnait avec le plus vieux des Winchester. Mais ce n'était Dean qui était à ses côtés mais un sosie qui lui ressemblait comme deux gouttes d'eau. Certaines mimiques différaient, mais d'autres s'assimilaient parfaitement au caractère du chasseur que connaissait Jo. Elle essayait de ne pas trop s'attarder sur les traits de ce sosie sorti de nul part, se préoccupant plutôt de la situation actuelle et de ces fantômes qu'elle se devait d'exterminer pour éviter le pire. Elle poussait un soupir, légèrement rassuré alors qu'il confirmait savoir utiliser une arme, au moins de ce côté, elle ne devrait pas s'inquiéter de lui, ni jouer les gardes du corps. « Les balles sont remplies de sels, si tu vois un esprit, vise le et tire, cela le fera disparaître durant un temps. » lui expliqua t'-elle rapidement tout en terminant de sécuriser les lieux, même si au moindre coup de vent, cette sécurité ne serait plus qu'une pauvre illusion. Jo ne comptait cependant pas rester plus longtemps que nécessaire dans cette pièce. Il fallait trouver les ossements, les brûler et ensuite, cette habitation ne  ne serait plus qu'un tas de ruines vide et sans âme. Elle glissait sa langue sur son inférieure, pensive, écoutant les paroles de l'homme à ses côtés qui précisait un détail qui pouvait avoir toute son importance. « Ils se sont manifestés dès que tu t'es approché de cet escalier ? » Si c'était le cas, cela voudrait dire que les ossements se trouvaient peut-être à l'étage au-dessus, restait à savoir exactement où. « Tu saurais retrouvé l'endroit exact ? » Elle se tournait à présent vers lui, le dévisageant de son regard sombre. Et finalement, un nom fut murmuré, le sien, différent de celui qu'elle connaissait. « Enchantée Alec...J'aurais aimé faire ta connaissance dans de meilleures circonstances. » L'ironie s'insinuait dans ses paroles, remettant correctement son sac à dos sur son épaule, consciente qu'il était temps pour eux de se mettre en route, de trouver cet escalier, l'escalader et d'ensuite essayer de trouver l'endroit où pouvaient se trouver les ossements. Elle plissait les lèvres à sa question, hochant légèrement la tête pour lui faire à nouveau face. « Tu restes éloigné d'eux si tu ne veux pas finir en morceaux. » Autant se montrer le plus honnête possible, cela avait beau être des esprits, ils étaient très souvent plus meurtriers que n'importe quelles créatures qu'elle avait déjà dû affronter. « Le sel et le fer sont les seuls moyens pour les contrer. » Sur ses mots, elle sortait d'un geste habile une barre de fer de son sac, qu'ensuite elle tendait en sa direction. « Tu les vises ou tu les frappes et ils disparaissent instantanément, mais reste sur tes gardes, car ils peuvent revenir à tout instant. Le seul moyen de les éliminer définitivement, c'est de trouver leurs ossements et de les brûler. » Elle désignait ensuite la porte du regard, l'invitant ainsi à la suivre, quittant leur cocon protecteur pour se retrouver dans le couloir, à la merci de ces esprits sadiques. « Au moindre bruit suspect, tu ne te poses pas de questions, tu tires. » Elle se mit à marcher, son arme tendue devant elle, adoptant des pas lents, inspectant du regard chaque recoin, car les mauvaises surprises pouvaient survenir à tout instant, sans qu'on s'y attende. « Quel chemin ? » Elle gardait un ton calme et un certain sang froid, souhaitant simplement en finir pour pouvoir passer à autre chose et mettre ainsi en sûreté le dénommé Alec.

hj:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 36 ans
∞ job : Mécanicien
∞ race : Humain
∞ univers : The Host/Les âmes vagabondes



∞ messages : 115
∞ avatar : Jensen Ackles
∞ pseudo/prénom : Vava/Hesa



MessageSujet: Re: the wrong guy (alec)   Dim 8 Juil - 2:18


The Wrong Guy
ft. Jo
Plus le temps avançait et plus je sentais le stresse m’envahir. Le stresse et… surtout une certaine excitation aussi, étrangement. J’avais presque oublié ce sentiment d’adrénaline quand on ne gérait pas une situation et où tout semblait s’enchaîner si rapidement qu’on peinait à suivre. Ma vie avait été pendant quelques années de cette façon, jusqu’à l’arrivé de Scott et ça s’était en quelque sorte calmé par la suite… jusqu’à ce que je me retrouve dans cet univers avec lui. Et me voilà qui devait chasser des fantômes comme les ghostbuster dans un hôtel avec cette Jo que je ne connaissais absolument pas mais qui connaissait un mec qui me ressemblait. À croire le karma s’amusait parfois à se foutre de notre gueule. Je ne comprenais toujours pas pourquoi le sel agissait ainsi sur les fantômes, mais j’avais fini par me faire à l’idée que de faire une thèse sur les propriétés du sel sur les esprits n’étaient peut-être pas le plus approprié dans la situation actuelle. Je m’étais donc contenté de hocher la tête à ses questions, lui assurant que je pourrais retrouver le lieu sans problème. J’étais peut-être paumé dans cette histoire, mais je savais encore me repérer dans un hôtel en ruine. J’avais passé assez de temps à vagabonder et à fuir pour avoir un bon sens de l’orientation.

« J’aurais préféré aussi je t’avoue… »
en réponse au fait qu’elle aurait préféré me rencontré en d’autres circonstance.

J’aurais préféré quelque chose de plus calme et que je comprenais plutôt que ces fantômes qui semblaient peu commode vu comment elle en parlait. Je saisis ensuite la barre de fer qu’elle me tendit, la gardant dans ma main libre puisque l’autre avait le fusil chargé de sel et hochai la tête face à ses recommandations. Ma main se crispa un peu sur la barre et je la suivis à l’extérieur de la pièce sécurisé, craignant un peu ce qu’on allait trouver à l’extérieur. Pour l’instant tout semblait calme, mais je connaissais ce faux sentiment de sécurité… c’était toujours quand on se croyait à l’abri qu’on était le plus en danger.

« Prend à droite au prochain couloir. Puis à gauche, l’escalier sera au bout. »

Attentif, je suivais son rythme, mes yeux balayant les murs et je regardais de temps en temps derrière nous pour m’assurer de ne pas être surpris de cette façon. Pour l’instant il n’y avait rien, et j’en venais presque à me dire que je paranoïais pour rien et que Jo était folle. Sauf que ça, c’était avant de sentir un brusque courant d’air et que nos  respirations se transforme en buée. Surpris, j’eus un léger froncement de sourcil et me retournai vivement, laissant mes réflexes prendre le dessus pour balayer l’air de la barre de fer, traversant ainsi un de ces fantômes qui hantaient l’endroit.

« Oh bordel… »

D’accord, elle n’était pas folle. Ou alors c’était moi qui devenait fou, qui sait. Ou je rêvais? Mais les sensations d’un rêve pouvait-elle être aussi réelle? Bon… au moins, le bon côté c’était que le revenant semblait ne pas vouloir se remontrer immédiatement… mais il restait un peu de chemin à faire avant d’arriver à l’étage, et je me doutais que ça deviendrait de plus en plus dangereux au fil des minutes qui passaient. Dans quoi je m’étais foutu sérieux…?
(c)Hesa


HJ: T'inquiètes pas pour ça ♥️ :3 Désolée du retard aussi x'D Je te laisse les faire avancer un peu du coup \o/
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: the wrong guy (alec)   

Revenir en haut Aller en bas
 
the wrong guy (alec)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 03. What's wrong with you ?
» alec ▲ the show must go on.
» Un point sur les émotions [PV Alec Lockheart]
» [1616] Right way to do Wrong.
» Alec Volturi ► "Sister, they send you out for one and you bring back two... and a half. Such a clever girl."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND :: Neverland :: Liberty-
Sauter vers: