Partagez | 
 

 the wrong guy (alec)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : vingt-cinq ans.
∞ job : chasseuse/barmaid.
∞ race : humaine.
∞ univers : supernatural.

∞ messages : 451
∞ avatar : alona tal.
∞ pseudo/prénom : rain.


MessageSujet: the wrong guy (alec)   Sam 10 Fév - 13:53



Tout était différent depuis son retour d'entre les morts. Elle avait du prendre connaissance cette nouvelle vie et se faire à l'idée que sept longues années s'étaient écoulées depuis son décès brutal. Elle essayait de s'y adapter, mais le temps avait suivi son cours, il était difficile de reprendre pieds après autant d'années d'absence. Elle poussait un soupir, glissant le chiffon sur son épaule en coulant un regard vers le bar à moitié rempli, comme par le passé. La plupart étaient des chasseurs en quête d'informations, elle percevait quelques brides de conversations, sans réellement s'y attarder, ou du moins, elle ne retenait que ce qui était essentiel. Son attention fût prise par quelques mots entre deux chasseurs plus jeunes et craintifs, mentionnant un hôtel abandonné et délabré dans lequel se cachaient des esprits vengeurs. Ils étaient les seuls survivants, les autres chasseurs appartenant à leur petit groupe n'ayant réussi à fuir l'habitation avant d'être condamner. Elle se pinçait la lèvre, soudainement intéressée et aussi intriguée. Les fantômes contrairement aux apparences n'étaient pas les créatures les plus évidentes à éliminer. Le moyen le plus radical était de trouver les os de la personne décédée et d'ensuite les brûler ou un objet particulier auquel elle était rattachée, mais il fallait savoir mettre la main sur ces derniers. Elle attendit que les derniers clients quittaient le bar, fermant ce dernier, allant derrière le comptoir, posant son flingue sur la surface boisée, vérifiant qu'il y avait ainsi des balles remplies de sel dans ce dernier et qu'elle en avait assez en réserve. Elle entreprit de mettre une autre arme, son petit appareil pour repérer les esprits et un pieds de biche dans un sac, glissant ses doigts sur son téléphone, hésitant quelques secondes avant de renoncer à cette idée. C'était désormais son affaire, sa chasse et elle était bien trop entêtée pour demander un quelconque renfort. Elle connaissait la procédure, ne restait plus qu'à s'y rendre et d'éliminer ces ombres fantomatiques et malfaisantes une bonne fois pour toute.

L'endroit était calme, entouré d'une ambiance macabre, semblable à celle d'un film d'horreur. Jo s'extirpait de son véhicule et entreprit d'attraper son sac où elle avait rajoutée une bouteille d'alcool ainsi qu'un paquet d'allumettes. Son arme maintenue entre ses doigts et son sac à dos pendouillant sur la deuxième, elle levait le regard vers l'habitation presque en ruine, s’attelant à se diriger vers cette dernière d'un pas franc et qui n'était nullement hésitant. Il n'y avait que le silence, un silence pesant, bordé de quelques craquements dû à la vétusté de l'hôtel. Le hall était recouvert de moisissures et partiellement de végétations. Elle soufflait, sans pour autant ressentir cette sensation de froideur qui signifiait la présence d'un revenant. « Okay, c'est parti. » Elle posait le sac un court moment pour en sortir une lampe de poche qu'elle enclenchait pour ainsi éclairer ainsi la pièce plongée dans la pénombre, prenant également l'appareil qui émettait de faibles crépitements, signe de plusieurs présences surnaturelles. Elle décidait de monter à l'étage avant d'entendre un bruit dans le couloir à côté d'elle. Se pinçant les lèvres, elle s'avançait prudemment vers l'origine, sans faire le moindre bruit, se plaquant un instant contre le mur qui camouflait un court instant son être. Elle penchait lentement la tête sur le côté pour couler un regard dans la pièce. Elle percevait les contours d'une ombre. D'un geste, elle apparaissait, tenant en joue la silhouette dont la faible lumière bleutée de sa lampe éclairait. La surprise scintillait quelques secondes dans son regard alors que le visage de l'inconnu s'esquissait. Bien trop familier. « Qu'est-ce que... » Elle poussait un soupir exaspéré avant d'abaisser son flingue. « Tu aurais pu prévenir que c'était toi, j'ai failli te tirer une balle en pleine tête. » grogna t'-elle en s'avançant plus franchement. « Bon puisque tu es là, je suppose qu'un coup de main ne serait pas de refus. » Elle glissait son regard vers ses mains, arquant un sourcil. « Où est ton flin... » Elle n'eut le temps de terminer sa phrase qu'un claquement de porte se fit entendre. Elle se retournait vivement aux aguets avant de faire glisser son sac et de sortir son flingue de réserve qu'elle lui plaquait avec autorité dans ses mains. « Tiens. » Elle levait son regard vers lui et arquait un sourcil devant son attitude qui lui semblait...Étrange. Voire différente. « Tu as bu ? » Question légitime, car il semblait être complètement à côté de la plaque.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : 36 ans
∞ job : Mécanicien
∞ race : Humain
∞ univers : The Host/Les âmes vagabondes

∞ messages : 36
∞ avatar : Jensen Ackles
∞ pseudo/prénom : Vava/Hesa


MessageSujet: Re: the wrong guy (alec)   Lun 12 Fév - 0:05


The Wrong Guy
ft. Jo
Les cris que j'avais entendu aurais dû m'alerter, me dire que quelque chose n'allait pas et que je ne devais pas entrer dans cet endroit en ruine et tout droit sorti d'un véritable film d'horreur. Sauf que ce n'était pas non plus mon genre de fuir et d'abandonner des gens dans le besoin. Il m’arrivait parfois d’agir en véritable égoïste, mais avoir vécu pendant plus d’un an à côtoyer une âme pacifique à souhait qui aimait aider son prochain, ça avait déteint sur ma propre personnalité faut croire. C’est donc parce que j’avais entendu des enfants criés que je m’étais arrêté devant cet hôtel en piteux état et que j’avais un moment hésité avant d’y entrer. J’avais entendu des rumeurs sur cet endroit, comme quoi il serait hanté, ou une connerie du genre. J’étais certes peut-être au courant que certaines… créatures existaient, et encore, j’avais du mal à le gober. Mais des fantômes… sérieusement? Des putains de Casper? Non, ça, c’était hors de question que j’y crois. Si ça aussi ça existait… ça voulait dire qu’il y avait une vie après la mort, et pour moi qui n’était pas vraiment croyant, c’était dur à avaler.

Au final, j’étais entré, à la recherche des enfants que j’avais entendu hurler. J’avais une pauvre lampe de poche que je traînais toujours sur moi, vieux réflexe, ainsi que mon pistolet que je planquais dans ma veste, au cas où sait-on jamais. En allumant la lampe, je me rendis compte que l’endroit était encore plus délabré que l’extérieur. J’essayais de faire attention où je marchais, parcourant les couloirs sans vraiment trop savoir sur quoi je pouvais tomber. Ce qui était bien quand on ne croyait pas au revenant, c’est qu’on avançait sans vraiment faire gaffe à se faire surprendre. Même si je pouvais avoir un peu peur, je me martelais la tête à me dire que si j’entendais un bruit, ça devait être le vent ou un autre curieux qui se baladait ou qui cherchait lui aussi d’où provenait les cris.

Après un nombre incalculable de couloir parcourut et de pièce visité, j’en vins à la conclusion qu’il n’y avait personne à cet étage là. Je devais toujours aller voir le second, même si je ne faisais pas du tout confiance aux escaliers. En revenant sur mes pas, je vis la lueur d’une lampe torche et je continuai d’avancer, désireux de voir qui pouvait bien se trouver là aussi. Je me retrouvai bien vite devant une jeune femme qui me pointa le canon de son flingue dessus et je m’arrêtai net, surpris. À voir sa réaction, j’avais l’impression qu’elle me connaissait… sauf que à l’inverse, je ne savais pas du tout qui elle était! Au moins, le bon côté, elle abaissa son arme et je lâchai un soupir de soulagement, n’ayant pas trop envie de me faire tirer une balle dessus. J’avais déjà expérimenté, et ce n’était pas vraiment agréable.

« Bon puisque tu es là, je suppose qu'un coup de main ne serait pas de refus. »

Petit froncement de sourcil incertain de ma part alors qu’elle commençait à me demander où était mon flingue, sans doute… chose qu’elle n’eut pas le temps de faire puisqu’un bruit de porte se refermant se fit entendre. Je n’eus même pas le temps de répliquer quoi que ce soit qu’elle me balançait une de ses armes, que je regardai avec incompréhension alors qu’elle me demandait si j’avais bu.

« Là, présentement, j’aurais préféré être bourré je dois t’avouer. »

Je me mis à détailler l’arme, puis ensuite l’inconnue.

« Tu veux que je fasse quoi de ça? Que je tire sur des courants d’air? »

La première question qu’une personne normale aurait dû dire étant: ‘qui es-tu et pourquoi tu sembles me connaître’ sauf que j’étais tellement à la masse vu la situation que mon cerveau semblait avoir prit des vacances dans un univers fort fort lointain.
(c)Hesa
Revenir en haut Aller en bas
 
the wrong guy (alec)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 03. What's wrong with you ?
» alec ▲ the show must go on.
» Un point sur les émotions [PV Alec Lockheart]
» [1616] Right way to do Wrong.
» Alec Volturi ► "Sister, they send you out for one and you bring back two... and a half. Such a clever girl."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND :: 
Neverland
 :: Forest Lawn
-
Sauter vers: