Partagez | 
 

 crazy love (Joker)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Harley Quinn
human mutate
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : 25 ans
∞ race : Humaine compètement givrée.
∞ univers : Suicid Squad / DC comics

∞ messages : 273
∞ avatar : Margot Robbie
∞ pseudo/prénom : Princesse


MessageSujet: crazy love (Joker)   Ven 9 Fév - 13:06

crazy love
Enfin elle l'avait retrouvé, son roi aux cheveux vert. Après tant de mois séparé ils étaient enfin réunis. Le roi et la reine. L'arlequin et le Joker. Il lui avait terriblement manqué, amoureuse comme ce n'est pas permis la criminelle pouvait enfin prendre son poussin dans ses bras. Gouter de nouveau au gout de ses lèvres qu'elle aime tant. Tout devait être parfait. Mais quelque chose n'allait pas aujourd'hui, Harley lui cachait une chose importante. Bien trop importante pour que monsieur J n'en tienne pas rigueur. Leurs enfant. Elle avait réussie à dissimulé sa grossesse grâce à Poison Ivy et à l'emmener loin d'eux, loin de lui. Pas parce qu'elle n'aime pas son poussin, pas parce qu'elle ne veut pas du bébé. Parce qu'elle a peur. Peur de ce qu'il aurait pu lui faire à ce petit nourrisson. Elle avait fait preuve d'humanité et de lucidité en lui cachant ca, l'instinct maternel avait été plus fort que tout. Rare sont les fois où l'Arlequin va à l'encontre de son Joker, pourtant cette fois-ci elle n'avait pas hésité. C'est fou ce que l'amour d'une mère peut faire faire. Son amour pour sa fille l'avait poussé à mentir à son Joker, et elle ne regrette rien. Si c'était à refaire, elle le referait. Elle se doutait que son cher poussin n'allait pas tardé à le découvrir, ce n'était qu'une question de temps. Surtout depuis que Lucy avait rejoint l'école de journalisme. D'ailleurs qu'est-ce qu'il lui disait qu'il n'était pas déjà au courant ? Cette simple idée lui retourne l'estomac. Ignorant la réponse elle avait décidé de préparer le chemin. L'amadouer à l'avance. Utilisée la ruse pour adoucir sa potentiel réaction. Vêtue de sa robe rouge et noir à carreaux, deux couettes de chaque côté, l'arlequin ouvre la porte de leurs demeure. Les mains derrière le dos elle cache un magnifique paquet cadeau de toute les couleurs. Un présent pour son roi, pour lui faire plaisir et le mettre de bonne humeur. -"Poussin ! J'ai une surprise pour toi" s'exclame haut et fort l'arlequin à peine a t-elle franchis le seuil de la porte. En sautillant elle arrive devant lui, le sourire jusqu'aux oreilles. Puis dans la foulée lui tend son cadeau rapidement. -"Je l'ai fais faire rien que pour toi ! Le fabriquant de jouet a été très collaboratif" en même temps avec une arme pointé sur la tête et une folle dingue qui le menace, n'importe qui se serait montrer collaboratif. Elle l'avait fais faire sur mesure, un jouet. Mais pas n'importe lequel, c'était un poussin. Le poussin était équipé d'un bouton, il suffisait d'appuyer dessus pour qu'il imite le rire du Joker. Et encore mieux, un autre bouton provoquait des gaz hallucinogène. Bien évidemment les gaz ne lui était pas réservé, il était immunisé de toute façon. Et Harley aussi, grâce à Ivy. Un cadeau qu'elle espérait pouvoir conquérir son poussin, pour avancer dans sa quête de corruption de son bien aimé. Lui faire plaisir pour ne pas qu'il s'énerve à l'avenir, ou qu'il s'énerve tout court si il est déjà au courant. Elle vient s'agripper à son bras dans un geste d'amour et d'excitation. Elle a hâte qu'il l'ouvre son cadeau. Elle bat des cilles les yeux rivé sur son roi, mâchant son chewing-gum en même temps. -"Je t'aime poussin, tu le sais, hein ?" dit l'arlequin d'une voix à la fois enfantine et mielleuse. C'est qu'elle peut être doué quand elle a une idée en tête. Puis, tout ce qu'elle dit est vrais. Elle l'aime son poussin. Même si pour le coup elle le dit plus pour attendrir l'homme de sa vie.
avengedinchains






  
  
« Crazy, crazy, crazy »


Paint in black:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : 25 ans
∞ race : humain au teint opalin et aux cheveux d'un vert pétant.
∞ univers : Univers DC/Suicid Squad

∞ messages : 27
∞ avatar : jared leto
∞ pseudo/prénom : mzhyde/juliette


MessageSujet: Re: crazy love (Joker)   Ven 9 Fév - 21:17

HARLEY
&
JOKER

Crazy Love
Après des mois à la rechercher, sans relâche, il l'avait finalement retrouvé. Sa belle Harley et il ne comptait pas la laisser filer de sitôt. A présent, ils vont pouvoir recommencer leurs méfaits, les mêmes qu'ils avaient l'habitude de commettre à Gotham. Et personne, pas même cette pathétique chauve souris en collant ne pourra les arrêter. Personne ne pourra arrêter leur folie, et celui qui osera s'interposer entre eux subira pire châtiment que la mort. Assis à son bureau, dans un fauteuil en cuir rouge, le Joker échafaude, réfléchit à tous les méfaits qu'il pourra commettre avec Harley. Il veut frapper un grand coup, il faut que ça fasse mal et que tous les habitants de cette nouvelle ville, dans laquelle ils ont atterri connaissent leur nom et n'oublie pas qui ils sont. Il veut sentir la peur dans leur regard, entendre leurs cris de terreur lorsqu'ils feront exploser leur précieuse ville. Dans la réflexion, il n'entend pas le bruit familier d'une porte qu'on ouvre, il ne voit pas non plus l'ombre qui entre dans son bureau. Ce n'est que lorsqu'il entend cette voix claire, qu'il pourrait reconnaître entre milles, que sa tête se lève. Un sourire en coin lui écorche les lèvres lorsqu'il reconnait la silhouette d'Harley, son regard s'attarde sur la tenue qu'elle porte. Sa vieille, mais toujours aussi efficace robe rouge et noir à carreaux. L'une des tenues que le Joker apprécie le plus de la voir porter et elle le sait. Il ne dit rien, la laisse parler en première. Elle lui annonce avoir une surprise pour lui. « Une surprise ! Pour moi ? » il lui demande, surpris et curieux d'en connaître la nature.

Et lorsque de derrière son dos, elle sort enfin la surprise - il peut constater qu'il s'agit là d'un paquet cadeau aux multiples couleurs. Il le prend en main et se met à le secouer. Au son, il sait déjà qu'il ne s'agit pas d'une bombe ou tout autre objet explosif - il arque un sourcil, si ce n'est pas un joujou qui fait boum, mais alors qu'est ce que ça peut bien être ? Elle lui avoue dans la foulée l'avoir fait spécialement pour lui et que le fabricant de jouet a été très collaboratif. Un sourire amusé étire ses lèvres clownesques - car il imagine la scène d'Harley usant de son arme pour convaincre le fabriquant de l'aider à réaliser ce jouet. « Parce que tu en as les moyens ou devrais-je plutôt dire le moyen. » Et il finit par déballer le papier cadeau, il va doucement prend son temps, bien qu'il est impatient de découvrir le jouet qu'Harley lui a concocté. En ouvrant la boite il y trouve à l'intérieur un petit poussin jaune, référence au surnom affectueux qu'Harley lui a donné et dont il lui a fallu du temps pour l'accepter.

Sur le dessus de la bestiole il y voit deux boutons - il appuie au hasard sur un et la petite chose jaune se met à rire comme lui - son rire tout cracher, comme si on avait imprimer sa voix à l'intérieur. Et le Joker ça le fait bien marrer, il se met à rire en cœur avec le poussin « AHAHAHAHAHAHAHAHAHA !!! » quant au second bouton, il n'appuie pas dessus, qui sait ce qu'Harley a bien pu y ajouter - la connaissant ça doit être quelque chose de mortellement dangereux. « Quel est la fonction du second bouton ? » il demande, avant de tourner dans tous les sens le jouet. Ce n'est certes pas grand chose, mais il vient d'une personne cher à son cœur et dieu sait que le Joker n'est pas du genre à se soucier des sentiments des autres. « Il est adorable ! Tout comme celle qui me l’offre. Merci ma petite folie ! » déposant le jouet sur le bureau, il se lève de son siège pour venir embrasser du bout des lèvres son Harley. Restant proche d'elle, il la regarde battre des cils, mâchant son chewing-gum au goût fruité comme toujours. Il attend, il observe - parce que ce n'est pas fini, il le sait, il se doute de quelque chose. Et il n'a pas à attendre longtemps. Voilà qu'elle lui parle avec sa voix mielleuse enfantine, de cette voix qui lui fait prendre conscience qu'il l'a connait bien, qu'il sait que quelque chose ne va pas, qu'elle lui cache quelque chose. Il roule des yeux, un grognement s'échappe de ses lèvres - il sent déjà sa bonne humeur s'envoler. « Harley ! Qu’est ce que tu as fait ? La dernière fois que tu m’as offert un cadeau et que tu as tenté de m’amadouer avec tes paroles sucrées c’était pour te faire pardonner d’une bêtise. Et je suppose que cette fois ne déroge pas à la précédente, alors viens en vite au fait je te prie. » Il a beau l'aimer fort, il lui arrive par moment de saturer. de ne pas supporter son manque d'intelligence et de jugement - mais heureusement pour elle, tout fini ou presque par s'arranger. et il espère pour elle, pour sa santé que cette fois se passera tout aussi bien que les autres.
CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Harley Quinn
human mutate
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : 25 ans
∞ race : Humaine compètement givrée.
∞ univers : Suicid Squad / DC comics

∞ messages : 273
∞ avatar : Margot Robbie
∞ pseudo/prénom : Princesse


MessageSujet: Re: crazy love (Joker)   Lun 12 Fév - 22:52

crazy love
Elle voulait l'impressionner, le faire rire, lui faire plaisir tout simplement. Le cadeau était fait pour ca. Et au-delà du faite qu'elle l'avait fait fabriqué pour l'amadouer en douceur, elle aimait lui faire plaisir. Espérant sincèrement que son cadeau soit un succès elle observe minutieusement ses moindres fait et geste. L'observant secouer la boite de couleur. Elle ne quitte pas sourire jusqu'aux oreilles. Elle est excité, elle a hâte de connaître sa réaction. La blonde est impatiente mais lui semble prendre son temps. Elle l'observe déballer le papier. Elle sautille sur place, car concrètement elle ne tient plus en place. Elle avait mit du cœur à faire ce cadeau. Elle avait du mettre la pression à ce fabricant bien trop lent à son gout. Il fallait le voir celui-là, tellement anxieux à en faire tomber ses outils par terre. D'un autre côté cela pouvait se comprendre, avec une psychopathe comme prise d'otage il y avait de quoi perdre ses moyens. Continuant de mâchouiller son chewing-gum elle l'admire quand il prend enfin le jouet en main. Son sourire s'agrandit d'avantage -si il le peut encore, jusqu'à l'exagération-. Elle n'avait pas choisis un poussin par hasard. Mais bien en référence à monsieur J. Elle n'avait pas menti quand elle a dit qu'elle l'avait conçu spécialement pour lui. Tout avait été pensé pour que le jouet corresponde au Joker. Elle voulait quelque chose de personnel pour marquer le coup. Quelque chose d'unique. Et peut être qu'avec ca la pilule passera mieux quand il apprendra la vérité pour Lucy. Son bébé qu'elle doit protéger coute que coute. Et oui poussin, tu es papa.

S'efforçant de ne pas pensé toute suite à elle et garder le sourire elle se concentre sur son poussin et la découverte de son nouveau jouet.  Les yeux de l'Arlequin brillent alors qu'il commence à le manipuler. Elle a hâte de voir ce qu'il en pense. Il appuie sur le premier bouton et comme prévu le poussin se met à rire avec une imitation calculée et parfaite du rire de son Joker. Le voir rire en même temps arrache un propre rire à la criminelle. Heureuse de voir que ca a eu l'effet de l'amuser. Puis comme si il avait deviné que le seconde bouton était nettement plus nocif il pose la question. Fière, Harley lui répond tout sourire -"Gaz hallucinogène, ahah !" d'ailleurs le fabricant de jouet était quelque peu réticent à cette idée, surpris, et inquiet. Mais avec une arme pointé sur son crane il n'a pas vraiment eu le choix. Elle ne le quitte pas des yeux, et à chaud au cœur quand il la remercie. Son baisé lui procure un doux frisson. Elle aime cette sensation et surtout elle l'aime lui.

Elle reste un instant silencieuse avant de lui dire qu'elle l'aime. Battant des cilles. Et il doit sentir le coup venir, flairer que quelque chose cloche puisqu'il commence à grogner. Harley quant à elle tente de garder le sourire tant bien que mal. Elle est stressé. Elle ne veut pas lui dire, mais si elle ne le fait pas demain au petit matin au plus tard il sera au courant. Pour leurs bébé. Il vaut mieux qu'il l'apprenne de sa bouche. Ou pas. Ce qu'elle a fait ? Que devrait-elle lui répondre ? Qu'elle lui a caché un enfant pendant plusieurs années ? Qu'elle lui a menti ? L'arlequin se dégonfle. -"Mais je... non il n'y a rien poussin" elle tente de noyer le poisson. Les mots veulent pas sortir de la bouche. Finalement elle ne dira peut être rien, elle a trop peur de sa réaction mais surtout elle doit penser à Lucy. Puis si ca se trouve il ne le saura pas, elle se fait des idées. Lucy a pris la potion d'Ivy pour grandir, et une fille de 18 ans est impossible de quoi éloigner les soupçons. Elle décide donc de ne pas passer aux aveux, du moins pas toute suite. Elle n'est pas prête. Elle préfère continuer de l'amadouer doucement. -"Je voulais te faire plaisir c'est tout. Je t'ai fais plaisir n'est-ce pas ?" sa voix est toujours aussi mielleuse et enfantine. Mais le Joker connaît bien son Harley. Il la soupçonne de lui cacher des choses et il n'a pas tord.  
avengedinchains






  
  
« Crazy, crazy, crazy »


Paint in black:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : 25 ans
∞ race : humain au teint opalin et aux cheveux d'un vert pétant.
∞ univers : Univers DC/Suicid Squad

∞ messages : 27
∞ avatar : jared leto
∞ pseudo/prénom : mzhyde/juliette


MessageSujet: Re: crazy love (Joker)   Mar 13 Fév - 12:01

HARLEY
&
JOKER

Crazy Love
Le Joker aimait son cadeau. Un autre l'aurait certainement balancé à la poubelle, mais pas lui - les cadeaux que lui offraient l'arlequin n'avait pas de prix. Peu importe ce qu'elle pouvait inventer pour lui faire plaisir, le clown aux cheveux verts appréciait ces gestes d'attention. Ce poussin n'avait pas été choisi au hasard, il le sait bien, et ça le fait rire même. Un surnom qu'il n'appréciait pas au début, mais à force de l'entendre dans la bouche d'Harley il a fini par l'accepter sans grogner. Pour en revenir au jouet, le fait qu'il ait le même rire que lui a aidé dans l'acceptation, quant à la seconde fonction, il se demande bien à quoi elle peut servir et il ne tarde pas à avoir la raison. Un gaz hallucinogène ! Il sourit de plus belle - il savait qu'il ne serait pas déçu. Elle ne pouvait pas le rendre plus heureuse quand lui offrant cette petite chose qui semble à première vue inoffensive, un trompe lieu pour celui qui sous estimerait la puissance d'un si petit objet. « Impressionnant ! Il me tarde de l'utiliser sur notre cher Batsy ! AHAHAHAHAHAHAHAHA !!! » rit-il à gorge déployé. Il serait le premier à succomber au gaz hallucinogène de son cadeau et personne d'autre.

Il sait que la chauve-souris le cherche, et cherche Harley aussi. Il veut lui mettre la main dessus pour le renvoyer à la case psychiatrie - il veut lui mettre la main dessus pour la ramener à la raison sur lui et sur ses véritables desseins. Si au début, il est vrai que qu'il ne ressentait rien pour Harley, qu'il se servait d'elle pour son propre intérêt et qu'il n'aurait aucun scrupule à la laisser pourrir à Arkham pour lui. Aujourd'hui, tout était différent. Il est fou d'elle, plus qu'il ne l'est déjà dans sa tête. Elle est sa reine et il serait prêt à tuer quiconque tenterait de lui faire du tord. A commencer par Batman. Mais chaque chose en son temps, il réglera le compte de la chauve-souris plus tard - pour l'instant, il doit remercier sa belle pour son cadeau, ce qu'il fait sans attendre. Cependant, ce cadeau le laisse croire que l'arlequin aurait pu commettre une faute - comme toutes les autres fois où elle lui a offert un cadeau pour se faire pardonner d'une bêtise qu'elle avait commise juste avant. Le Joker n'est pas dupé, il se doute de quelque chose. Pourtant, cette dernière jure qu'il n'y a rien. Il arque un sourcil, il a perdu son sourire - il ne sait pas si il doit la croire ou lui tirer les verts du nez. « Tu es sûre ? Tu sais que j'ai une sainte horreur de me retrouver devant le fait accompli. Alors si tu as quelque chose à me dire, dis-le moi maintenant. » Il la pousse à se confier, parce qu'il l'a connait comme si il l'avait fait, il se doute que quelque chose cloche, qu'elle lui cache quelque chose - mais il ne veut pas la brusquer, ça n'a jamais servi à rien avec elle de toute façon.

Et lorsqu'elle lui demande si elle lui a fait plaisir, un léger sourire lui écorche les lèvres. Bien sûr qu'elle lui a fait plaisir - si ça n'aurait pas été le cas, il ne se serait pas gêné pour le lui dire. Qu'elle se rassure, son cadeau lui plaît, plus qu'elle ne pourrait l'imaginer. D'ailleurs, lui aussi en a un pour elle. « Absolument ! D'ailleurs, j'ai également un cadeau pour toi. Ferme les yeux et ne triche pas surtout, j'arrive tout de suite. » Il quitte la pièce pour une autre derrière son bureau. Il revient, les mains derrière le dos, mais que peut-il bien cacher ? Il sait que Bud & Lou, les hyènes d'Harley lui manquent affreusement, alors il s'est arrangé pour que ce vide soit comblé. Il a chargé à ses hommes de lui voler deux jeunes hyènes au zoo de la ville - ce qu'ils ont fait et dont le Joker tient précisément entre ses mains. Il sourit en coin, avant de les mettre devant lui, en ayant bien vérifié qu'Harley n'avait pas triché. « Tu peux les ouvrir maintenant ! » dit-il, espérant que son cadeau lui plairait, autant que le sien lui a plu. Ce n'était certes pas Bud et Lou, mais il espérait toutefois que sa comble le vide que les deux bestioles ont laissé dans le cœur de la blonde lorsqu'ils ont été envoyés ici.
CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Harley Quinn
human mutate
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : 25 ans
∞ race : Humaine compètement givrée.
∞ univers : Suicid Squad / DC comics

∞ messages : 273
∞ avatar : Margot Robbie
∞ pseudo/prénom : Princesse


MessageSujet: Re: crazy love (Joker)   Mar 20 Fév - 14:41

crazy love
Il était content, et c'est tout ce qu'elle recherchait. Qu'il veuille utiliser son jouet sur Batman était d'autant plus flatteur. Il gardait ce cadeau pour son ennemi juré et Harley ne pu empêcher une bouffe de fierté l'envahir. Alors son rire se mêle à celui de son roi, imaginant la scène : Batman tombant dans le piège du faux rire du Joker. S'approchant du poussin et se rendant compte bien trop tard qu'il s'agit d'un piège. Le gaz s'enclenche et lui empoisonne l'esprit. Cette vision redonna vite le sourire aux lèvres à l'arlequin. Mais alors qu'elle s'égare dans ses pensées, ces dernières reviennent rapidement à Lucy. Et son ventre se noue un peu plus. Comment annoncer au Joker qu'il est papa d'une petite fille de 18 ans sans qu'il ne se fâche ? Elle lui avait menti pendant des années. Mais maintenant la vérité menaçait de se révéler d'un jour à l'autre, et elle savait que si elle ne disait rien, et qu'il l'apprenait de lui même les conséquences seraient encore pire. Alors qu'elle cherche une façon subtile d'aborder la chose, retournant toute les situations possible dans sa tête, elle fini par se dégonfler. Elle ne dit rien, elle repousse le problème espérant secrètement ne jamais l'aborder. Elle n'a pas seulement peur de sa réaction, ce qui l'effraie surtout c'est ce qu'il fera à Lucy quand il le découvrira. Et elle se doit de protéger son bébé, coute que coute. Elle n'a pas fait tout ca pour rien. Mais il la pousse à se confier, et il est de bonne humeur. Elle doit en profiter, elle doit lui dire. Allez Harley courage.

 Elle ouvre la bouche mais aucun mot parvint à en sortir. Elle étend alors un grand sourire jusqu'aux oreilles pour donner le change -"Je t'aime" c'est ce qu'elle a préféré sortir. Elle ne nie pas qu'il y a quelque chose, elle détourne juste la situation de manière à l'adoucir et le détourné de ses questions. Car oui l'ex-psychiatre est bien plus intelligente qu'elle ne le laisse croire. Pour changer de sujet, elle le questionne sur son cadeau, si il lui plait. Et sa réponse la fait grandement sourire. Les yeux de l'arlequin se mettent à briller quand son monsieur J annonce qu'il a aussi un cadeau pour elle. Le sourire jusqu'aux oreilles la voila toute excité. -"Cadeau, cadeau, cadeau" chantonne t-elle pour montrer qu'elle est contente et impatiente d'en savoir plus. Tapant dans ses mains tel une petite fille. Elle tient difficilement en place mais obéi tout de même quand il lui demande de fermer les yeux. Elle pose alors ses mains aux vernis bicolore sur ses yeux. Il lui tarde de savoir.

Enfin, elle peut ouvrir les yeux, et en voyant les deux hyènes devant elle son cœur s'accélère, son visage se déforme par la surprise et l'émotion la gagne. Pendant un instant elle aurait cru voir ses bébé qui lui manquait tant. Mais leurs taches noir n'étaient pas les mêmes que Bud et Lou, ce n'était pas elles. Elle avait l'œil, elle savait faire la différence. De nouvelles hyènes. Ce cadeau lui alla droit au cœur. Emotive le liquide salée vient prendre place dans les prunelles de la criminelle en regardant ces deux adorables hyènes. -"Oh poussin..." d'un seul coup la blonde court et saute au cou de son Joker. Elle est vraiment heureuse. -"Merci merci !" elle dépose un baisé passionné sur ses lèvres, puis se tourne vers les remplaçantes de Bud et Lou. La blonde platine se met à genoue et ouvre grand les bras -"Venez voir maman mes bébés !" et elles viennent. Lui léchant le visage alors que l'arlequin rie aux éclats comblé de bonheur.
avengedinchains






  
  
« Crazy, crazy, crazy »


Paint in black:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : 25 ans
∞ race : humain au teint opalin et aux cheveux d'un vert pétant.
∞ univers : Univers DC/Suicid Squad

∞ messages : 27
∞ avatar : jared leto
∞ pseudo/prénom : mzhyde/juliette


MessageSujet: Re: crazy love (Joker)   Mer 21 Fév - 10:58

HARLEY
&
JOKER

Crazy Love
Le Joker s'attendait à connaître la véritable raison de ce cadeau. Parce que le criminel n'était pas idiot, il savait que l'arlequin lui cachait quelque chose et que ce jouet n'était rien de plus qu'un appât - l'adoucir, le rendre de bonne humeur - un moyen pour elle de préparer le terrain avant l'annonce fatidique. Et voyant que rien ne sortait de la bouche de la blonde, l'homme aux cheveux verts commençait petit à petit à perdre sa bonne humeur - parce que son refus de lui dire la vérité, son mutisme face à la véritable signification de ce présent le mettent hors de lui. Et enfin, lorsqu'il pensait connaître la vérité, le seul mot qui sort de la bouche d'Harley est un simple "je t'aime". Il arque un sourcil, fait craquer sa nuque - la rage monte et risque d'entrer en éruption. Mais il ne doit pas laisser la colère prendre le dessus, parce que ça n'a jamais rien donné bien de l'utiliser face à elle. Ils ont déjà eu des différents dans le passé et ça ne s'est jamais bien terminé. Alors il faut qu'il ravale sa colère, laisse couler et trouve un autre moment pour reprendre le sujet là où ils l'ont laissé. Parce qu'elle croit pas qu'il va abandonner aussi vite - ce n'est que partie remise, elle n'aura pas le dernier mot, pas cette fois en tout cas. Il joue le jeu, sourit en coin, la prend dans ses bras - sert son corps contre le sien, les yeux dans les yeux. « Je t'aime aussi. » trois mots qu'il n'aurait jamais pensé dire à qui que ce soit, des mots qu'il n'aurait jamais pensé lui dire il y a encore quelques années de ça.

Mais elle a réussi à faire une chose que jamais personne n'est parvenu à faire. le rendre accro. il est accro à Harley, c'est un fait. Il l'aime comme le fou qu'il est et serait prêt à n'importe quoi pour elle. au début, elle n'était rien qu'un pion, qu'une pauvre fille qu'il manipulait à sa guise, jouant de son amour pour lui - mais la manipulation a fini par se transformer en amour. et le marionnettiste a fini par céder à la beauté de son pantin. il est le roi, elle est sa reine et personne ne pourra les séparer, pas même Batsy. Après avoir confirmé à Harley que son lui plaisait, le Joker avoue qu'il a à son tour un cadeau à lui offrir. Comme il s'y attendait, ça existe sa curiosité - elle ne tient plus en place, mais elle va devoir être patiente. Et même si son enthousiasme lui fait plaisir, il lui demande tout de même de rester ici et de fermer les yeux, le temps pour lui d'aller chercher son cadeau. Et après avoir vérifié qu'elle ne trichait pas, il alla dans la pièce d’à-côté chercher son présent. Dans ses mains, il tenait deux jeunes hyènes, volées au zoo de la ville dont les forces de l'ordre continuaient de chercher et dont les journaux avait fait leur première une. Le Joker savait que l’absence de Bud et Lou, avait causé un trouble affective chez sa compagne - alors il pensait qu'en lui offrant ces deux nouvelles hyènes ça pourrait combler ce manque. Sûr de lui, que son cadeau ferait mouche, il autorisa enfin à l'arlequin d'ouvrir les yeux. Et sa réaction ne se fait pas attendre, elle fait sourire en coin le Joker. Car il sait que son cadeau lui plait, plus qu'il ne l'aurait cru. Et pour cause, elle vient lui sauter dans les bras déposant un baiser passionné sur ses lèvres, dont le Joker répond sans se faire prier. Puis, l'arlequin la remercie et les deux se mettent à genoux - le Joker tient toujours les bestioles en main. et lorsque Harley ouvrent les bras et leur demande de venir, il les lâche et les laisse aller voir leur nouvelle maman. Un sourire ravie éclaire son visage lorsqu'il voit les deux bestioles s'enticher de la blonde et celle-ci riant aux éclats fasse à l'affection qu'elles lui offrent.

« Je les ai pris jeunes pour qu'elles puissent s'imprégner de nos odeurs et nous reconnaissent comme étant leurs parents. » oui car avec des hyènes adultes, ça n'aurait sans doute pas été le même scénario, elles n'auraient pas été aussi réceptives que ça - alors qu'avec ces deux jeunes hyènes, ils auraient le temps de les éduquer et leur apprendre comment attaquer et tuer ceux qui se dresseront devant eux. « Pourquoi s'embêter à élever des enfants humains, alors qu'on a deux enfants avec des crocs et des griffes acérés. » dit-il en caressant les deux bestioles. La paternité dépasse le Joker, il ne saurait pas comment s'occuper d'un bébé, pourrait-il seulement supporter les cris et les pleurs du nouveau-né et surtout avoir la patience ? Certainement pas. C'est sans doute pour ça qu'il n'a jamais accédé à la requête d'Harley sur les enfants. Le mariage pourquoi pas - mais le reste, hors de question. et maintenant qu'elle a les remplaçantes de Bud et Lou, il espère qu'elle ne viendra plus lui demander pour avoir un bébé. Parce que la réponse sera sans appel. ça sera un catégorique non et aucune chance pour que l'homme aux cheveux verts change d'avis. « Comment allons-nous les appeler ? » il réfléchit, même si il laissera à Harley le choix de leur trouver des prénoms. elle est bien meilleure que lui pour ça, alors c'est elle qui aura le dernier mot, pour cette fois.
CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: crazy love (Joker)   

Revenir en haut Aller en bas
 
crazy love (Joker)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dansker, Le joker accompagné de son ami Tik-Tik [finit]
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND :: 
Neverland
 :: Forest Lawn
-
Sauter vers: