Partagez | 
 

 my ship is sinking ☇ shayan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Hassan Zweig
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : thirty-nine and terrified to be forty very soon
∞ job : he used to be a pilot for the egyptian army, then he joined the atlantis expedition; now he's looking for a job to do.
∞ race : human
∞ univers : stargate atlantis (inventé)



∞ messages : 183
∞ avatar : oscar isaac, the only prince
∞ pseudo/prénom : manon (BLINDNESS)


MessageSujet: my ship is sinking ☇ shayan   Ven 2 Fév - 14:17

- - - - - -
lately I've been thinking, you've seen the worst and you've seen it in me. i gave you every reason, every reason to get up and leave.
crédit/ valkifeyson@tumblrx ambassadors.

Sous ses paupières closes défilent les images du jour précédent et ses lèvres se pincent un peu plus, jusqu’à s’en faire mal. Il lève les mains et les abats sur ses yeux fermés, avec l’espoir de faire taire ses souvenirs sombres mais c’est vain et Hassan le sait. Les ténèbres, c’est tout ce qu’il lui reste depuis des semaines, des mois même. Depuis qu’il s’est réveillé et qu’on lui a appris la terrible nouvelle. Dans sa poitrine, son cœur se fait douloureux, comme soudainement oppressé par un poids nouveau et il se recroqueville, ramenant ses genoux contre son torse tandis que sa respiration se bloque dans ses poumons. Il a mal dans tout son être et il n’y a plus cette voix un peu tendre et cette main douce pour venir l’apaiser. Il est seul et c’est ce qui le blessait le plus ; Tess n’est plus là, elle est partie et plus jamais, elle ne reviendrait vers lui. Ses paumes appuient davantage sur ses yeux et il se force à souffler calmement pour ravaler le sanglot qui monte au fond de sa gorge. Il essaie de se répéter que ça passerait, ce genre de conneries dont tout le monde le bassine à longueur de journées et auxquelles il ne croit pas – Tess lui a été enlevée sans qu’il n’ait pu lui dire au revoir, sans qu’il ne puisse la revoir une dernière fois, sans même qu’il ait été conscient. Il sent la douleur s’amplifier et, machinalement, il cogne contre ses yeux, les mains devenant des poings avant qu’il ne redresse en inspirant bruyamment, lucide de son état. Il va mal – mais ce n’est rien comparé à la veille. Sa tête repose contre ses genoux avant qu’il ne souffle lentement et ne se décide finalement à se relever du sol sur lequel il s’était allongé la veille au soir, après être rentré, après avoir été… – non, il n’y penserait plus. Il se traîne hors du salon, devenu sa chambre depuis l’accident pour ne plus avoir à être hanté par le souvenir de celle qui aurait dû l’épouser, et, après avoir récupéré une tasse de café aussi froid qu’infecte, il rejoint la cuisine. Il vide le restant du liquide dans l’évier et son regard glisse sur le couteau de cuisine pas encore nettoyé au fond de celui-ci. L’espace d’une seconde, il est tenté de le récupérer mais il s’oblige à s’arracher à cette vision afin d’éloigner les idées terrifiantes qui l’accompagnent. Hassan tremble sous la vague de tristesse pure qui lui déferle dessus sans préavis. Il aurait dû mourir, la veille. Il s’y était préparé, il l’avait désiré – mais il avait été sauvé au dernier instant par cette – cette… Chose mi-aigle, mi-femme. Il ne sait pas pourquoi elle est intervenue sans qu’il ne lui demande rien, pourquoi elle a décidé de le sauver d’une mort désirée, d’une mort méritée. La dévastation laisse sa place petit à petit à un regain de colère, la même colère qu’il a ressentie en rentrant chez lui. Il ignore qui elle est, ou même pour qui elle se prend mais c’en est trop.

Il ne lui aura fallut que quelques recherches pour découvrir que l’aigle-femme est une super héroïne, de celles qui n’existent que dans les comics et les dessins animés pour enfant – et qu’elle travaille avec une Amazone d’un autre monde, un homme chauve-souris ainsi qu’un homme poisson. Une partie de lui, celle qui rumine et maugrée entre ses dents, se demande s’il ne les trouvera pas au zoo de la ville vu le florilège d’animaux qui semblent composer cette équipe de sauveurs du monde. Lui aussi, il a sauvé le monde – il n’était pas seul, mais ça a été le cas quand même. Et c’est ce qui a coûté la vie à Tess, qu’il se rappelle instantanément et ses doigts s’arrêtent à mi-chemin alors qu’il s’apprête à récupérer les clés de son appartement. Il ferme les yeux pour souffler, la gorge nouée par l’émotion qui revient mais il s’efforce à tout repousser d’un bloc pour se focaliser sur la colère. La porte de l’appartement se referme derrière lui dans un claquement. Il ne lui reste qu’à retrouver cette femme-aigle et c’est sans doute le plus compliqué dans sa mission.

Après avoir tourné en rond pendant près de deux heures dans les rues de Neverland, Hassan est bousculé une première fois, bien vite suivi par une deuxième et troisième fois. Il relève les yeux, surpris avant d’apercevoir une foule se précipiter en sens inverse, visiblement paniquée. Il en apostrophe un et comprend à travers ses mots hachés et ses balbutiements que quelque chose survient dans la forêt mais que la ligue des Justiciers est en train de s’en occuper. L’égyptien se fige avant de lever la tête en direction du ciel. Il aperçoit d’abord une lueur verte qui se déplace dans les airs, suivi par une tâche bleue avec une touche de rouge et, finalement la voilà, la femme-aigle. Son regard se durcit et, sans prendre en compte les avertissements des autres, il s’élance dans la direction de la forêt jusqu’à se tenir sur les lieux du combat. Ce n’est pas beau à voir. Des arbres ont été déracinés, d’autres paraissent être à moitié calcinés. C’est un désastre, une scène de guerre comme il a rarement eu l’occasion d’en voir. Il déglutit avant de voir la femme, Hawkgirl d’après les sources internet, cogner à l’aide d’une massue. Une brute, bien sûr. Et s’il a envie de lui crier dessus pour mettre au clair ce qui s’est déroulé la veille, il est paralysé, fasciné malgré lui par cette chorégraphie violente. C’est en voyant un arbre être arraché à côté de lui qu’il sort de sa torpeur et s’éloigne de quelques pas, jusqu’à s’approcher de cette femme surprenante. « Vous ! J’aurai quelques mots à vous dire. » Il tressaute quand un coup est décoché en direction de la chose qui a visiblement l’intention de détruire la forêt de Neverland et grimace – ce n’est peut-être pas le meilleur moment pour discuter, mais tant pis.


if i can let the memory heal, i will remember you with me on that field. when i thought that i fought this war alone, you were there by my side on the front line
messagerie pati
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : inconnu, à l'apparence d'une femme dans la trentaine.
∞ job : membre de la ligue des justiciers.
∞ race : thagarienne.
∞ univers : justice league, dc comics.



∞ messages : 143
∞ avatar : jessica chastain.
∞ pseudo/prénom : rain.


MessageSujet: Re: my ship is sinking ☇ shayan   Mer 7 Fév - 0:15



Ce regard sombre restait ancré dans sa mémoire, le regard de cet homme, une victime, un innocent, sauvé d'une mort certaine dont elle ignorait les circonstances. Le désespoir. Elle l'avait vu emplir son regard, un court instant, avant de le relâcher sur la terre ferme pour ensuite disparaître, se volatiliser, n'être plus que le souvenir d'un instant, mais il continuait de la hanter, de s'esquisser dans ses pensées. Elle glissait une main sur son visage à présent découvert, dépourvu de ce masque sans cesse porter pour camoufler sa véritable identité. Elle observait le ciel, laissant son regard azuré se perdre sur ce dernier. Une contemplation qui prit fin alors qu'un crépitement se faisait entendre dans cette oreillette qu'elle portait en permanence. Elle poussait un soupir, glissant ses doigts sur cette dernière pour activer la communication. « Ici Hawkgirl.  » La voix de Jonn résonnait dans son oreille, lui expliquant rapidement qu'ils avaient besoin de son aide pour arrêter un monstre qui se trouvait dans la forêt de Neverland. « J'arrive. » Elle coupait, sans lui laisser l'occasion de répondre, se redressant agilement, secouant légèrement la tête, sa chevelure rousse suivant ce mouvement bref. Elle remettait son masque qui camouflait la partie supérieure de son visage, s'assurant que sa masse était accrochée solidement à sa ceinture, effectuant un léger bond tout en déployant ses ailes, s'envolant ainsi vers le lieu indiqué par Jonn quelques instants plus tôt.

Il ne lui fallu que peu de temps avant d'arriver sur les lieux ou du moins de remarquer où se tenait la scène de bataille. Elle remarquait le martien qui devenait invisible et transparent pour éviter les coups du monstre à l'apparence hideuse. Green Lantern entourait des troncs d'arbres décimés de sa lueur verdâtre qui provenait de sa bague pour les lancer sur la bête en espérant ainsi l'assommer, quant à Superman, il ne cessait de voler dans tout les sens et d'administrer des coups qui faisaient chavirés un faible instant la créature. Flash, Batman et Wonder Woman manquaient étrangement à l'appel, sans doute affectés sur une autre mission. Elle rejoignit le petit groupe, attrapant le manche de sa massue entre ses doigts, l’électrifiant pour ensuite administrer un coup puissant sur la tête du monstre qui poussait un grognement entre douleur et énervement. Elle n'écoutait les sarcasmes de Green Lantern quant à son retard, lui coulant simplement un regard en biais pour à nouveau se battre avec puissance et une pointe d'élégance. Elle n'était plus qu'un soldat qui faisait face à son ennemi. Les coups pleuvaient, violents et précis, elle se déchaînait, effectuant des attaques synchronisées avec ses coéquipiers, évitant les arbres que la bête arrachait pour les lancer sur eux en une vaine tentative de les éloigner de son sillage. Une voix attirait alors son attention, une voix masculine, qui n'appartenait à aucun des trois autres. Elle décochait un nouveau coup puissant avant de tourner le regard, croisant deux prunelles sombres et familières. « Qu'est-ce que... » Les mots se perdaient alors qu'elle recevait un coup du monstre qui la projetait contre un arbre juste derrière elle. Elle glissait à terre, le souffle court, la respiration lente, glissant une main sur son abdomen douloureux. Elle entendit l'un de ses compagnons d'armes l'appeler alors qu'elle se redressait avec une certaine difficulté. Son regard vit cette silhouette, à seulement quelques pas d'elle, mais aussi le monstre qui avait attrapé un tronc et s'apprêtait à l'abattre sur celui qui avait attiré son attention, jusqu'à la détourner de sa cible. Elle prit sur elle, faisant taire la douleur qui irradiait ses membres, fonçant en volant vers l'homme pour l'entourer de ses bras, en une scène similaire à celle qui avait précédée la veille, lui évitant ainsi un coup fatal. Elle le déposait un peu plus loin, lui coulant ensuite un regard noir avant de se détacher de lui. « Vous êtes inconscient ou quoi ? Vous avez failli nous faire tuer ! » s'énervait-elle, le regard attiré un court instant par une lumière verdâtre dans le ciel. « Je n'ai pas le temps de discuter maintenant, partez d'ici ! » Elle avait usé d'un ton autoritaire, s'étant déjà détournée après un dernier regard à son encontre, s'apprêtant à rejoindre les autres membres de la Ligue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Hassan Zweig
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : thirty-nine and terrified to be forty very soon
∞ job : he used to be a pilot for the egyptian army, then he joined the atlantis expedition; now he's looking for a job to do.
∞ race : human
∞ univers : stargate atlantis (inventé)



∞ messages : 183
∞ avatar : oscar isaac, the only prince
∞ pseudo/prénom : manon (BLINDNESS)


MessageSujet: Re: my ship is sinking ☇ shayan   Dim 18 Fév - 15:53

Hassan garde les yeux rivés sur ce visage masqué, même lorsqu’il se tourne vers lui, et il prend conscience que le vacarme qui les entoure est synonyme de danger – et qu’il aurait peut-être dû attendre avant de l’interpeler de la sorte. Son regret reste bref, pourtant et la détermination éclaire son regard. Il a des comptes à régler avec celle-là et il n’a aucune intention de la lâcher tant que ce n’est pas fait. Il la voit ouvrir la bouche et ses yeux s’écarquiller et pendant deux secondes, l’égyptien ne peut s’empêcher de remarquer combien cet air un peu béat lui va bien. Un sourire menace de prendre possession de son visage lorsqu’il voit le monstre – un monstre ? – qui s’approchait de Hawkgirl et son début de sourire se transforme rapidement en grimace. Il lève le doigt pour désigner la chose qui se prépare à attaquer mais il n’a pas le temps de prononcer le moindre mot que le coup survient. Sa grimace s’élargit et il laisse un grognement de douleur – et de compassion – lui échapper. Ça n’a pas du faire du bien, qu’il se dit avant de s’avancer pour aller la rejoindre. Il est à mi-chemin de sa position lorsqu’il la voit se relever et se précipiter vers lui. Hassan se fige, ses sourcils se froncent sans qu’il ne comprenne pourquoi elle lui fonce dessus, ni même pourquoi elle tend soudainement les bras et avant qu’il n’ait le temps de vouloir s’enfuir, il sent des mains s’emparer de lui et ses pieds décoller du sol. Il serre les dents mais sait qu’il est inutile de gigoter. Il a déjà essayé, le jour d’avant, et ça ne lui a rien valu si ce n’est une remarque acide. Mais à peine sont-ils de nouveau posés, qu’il s’éloigne brusquement d’elle, de ses bras qui viennent, à en juger par la masse qui vient de s’abattre à l’endroit où ils étaient quelques secondes auparavant, de le sauver. Deux fois en deux jours. « Oh, parce que se faire tuer est un problème ? Si vous ne voulez pas vous faire tuer, changez de métier ! » Il fulmine, Hassan, et il n’accepte pas vraiment son refus comme réponse. Il a pourtant conscience qu’elle a raison – que ce n’est pas le temps pour discuter, encore moins cette discussion-là. Mais elle s’éloigne et il la retient en lui attrapant le poignet. « Hé ! Vous allez pas vous en sortir aussi facilement. Vous avez deux de vos amis qui s’en sortent plutôt bien sans vous… Enfin, aussi bien que leurs costumes ridicules leur permettent. » Il relève les yeux à temps pour voir celui qui se fait appeler Superman encaisser un coup qui l’envoie voler à plusieurs mètres. Il retient une grimace avant de reporter son regard sur la jeune femme. « Pourquoi vous m’avez… Pourquoi vous êtes intervenue hier ? » Il lui relâche le poignet et croise les bras, le regard haut et la tête redressée. Ne pas lâcher l’affaire, qu’il se répète pour ne pas flancher sous son regard de braise. Il tressaute légèrement lorsqu’un autre arbre est arraché auprès d’eux et après avoir attrapé le bras d’Hawkgirl, il la tire contre lui avant de la pousser pour se mettre à l’abris.


if i can let the memory heal, i will remember you with me on that field. when i thought that i fought this war alone, you were there by my side on the front line
messagerie pati
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : inconnu, à l'apparence d'une femme dans la trentaine.
∞ job : membre de la ligue des justiciers.
∞ race : thagarienne.
∞ univers : justice league, dc comics.



∞ messages : 143
∞ avatar : jessica chastain.
∞ pseudo/prénom : rain.


MessageSujet: Re: my ship is sinking ☇ shayan   Jeu 15 Mar - 11:38



L'agacement se faisait ressentir. Elle n'avait pas le temps pour ce genre de broutilles. Elle levait à nouveau les yeux vers le ciel où ses deux coéquipiers tentaient tant bien que mal de venir à bout des créatures qui les attaquaient avec férocité. Sa remarque lui parut autant déplacée que puérile, arquant un sourcil, un scintillement exaspéré glissant dans ses orbes verdâtres qui étaient soulignés par le masque qu'elle portait et qui camouflait en partie son visage. « Non bien sûr, se faire tuer n'est qu'un petit détail insignifiant après tout. » Elle levait les bras de façon théâtrale vers le ciel, la voix pleine de moquerie, préférant alors se détourner dans le but de rejoindre Superman et Green Lantern. Si elle avait su qu'il était ainsi, peut-être aurait-elle mieux fait de le laisser tomber dans le vide plutôt que de le rattraper. Stupide instinct protecteur et héroïque. Les ailes repliées dans son dos s'ouvraient déjà, prête à s'envoler d'un bond pour rejoindre le ciel et reprendre son combat, mais elle fût stoppée par des doigts qui enlaçaient son poignet, la figeant une seconde sur place, son visage se tournant vers l'inconnu aux prunelles incendiées par une sourde colère dont elle ne comprenait l'origine. « Vous vous prenez pour qui au juste ? » Son ton était acide et l'impatience régnait dans cet océan émeraude, levant à nouveau les yeux vers le ciel où Green Lantern rattrapait Superman à l'aide de son pouvoir pour ensuite faire apparaître une massue qu'il abattait sur la tête de l'un des monstres. Elle croisait les bras contre son buste, partagée entre l'envie de laisser le brun là à la merci de ses monstres pour rejoindre ses collègues ou au contraire de rester et de mettre un terme le plus rapidement possible à cette discussion dont elle ne comprenait le sens, ni l'urgence. Elle lui fit face, le regard sombre et assassin alors qu'il lui posait une question qui la désarçonnait quelques secondes. « C'est pour ça que vous... » Le restant de sa phrase n'était que des mots qui tombaient dans le silence, le craquement sinistre d'un arbre arraché résonnait près d'eux, elle décroisait les bras et glissait ses doigts sur sa massue, mais elle sentait à nouveau sa main sur son épiderme, un contact qui la fit frémir, le brun la poussant derrière des rochers en un abri précaire mais suffisant. Elle soupirait longuement, marmonnant des injures dans une langue qui n'était humaine, qui appartenait à sa propre planète. « La prochaine fois, croyez-moi, je vous laisse vous écraser. » Elle jetait un regard par dessus son épaule alors que les deux hommes qui volaient dans le ciel s'éloignaient pour poursuivre un des monstres, leur donnant ainsi un répit de quelques minutes. « Je passais par là, je vous ai vu sauter et... » Et elle ne savait pas quoi dire d'autres, elle avait agi par instinct, elle l'avait vu basculé vers l'éternel et avait foncé vers sa silhouette pour le rattraper, comme elle aurait fait avec n'importe qui. Elle se doutait que ce n'était pas un accident au vu de sa réaction, que cela avait été intentionnel, qu'il avait souhaité que la mort puisse le faucher pour une raison qui lui échappait. Elle se perdait durant un infime instant dans ce regard sombre et fascinant, pour ensuite détourner le visage, l'air revêche et chassant ce léger trouble qui avait assailli son être. « J'ignorai sur l'instant que vous comptiez en finir. C'est pour ça non que vous m'en voulez autant de vous avoir sauver ? » Elle posait ses prunelles dans les siennes, sans ciller, le dos appuyé contre la roche. « C'est la solution de facilité, celle pour les faibles. Peu importe ce qu'on endure, il faut avoir le courage de se relever et d'affronter ses craintes et ses souffrances pour continuer, mais on dirait que vous, humains, c'est un concept qui vous échappe. » Elle n'était pas douce, ni compréhensive, peu importe ce qui l'avait poussé dans ce dernier retranchement. Elle était un soldat, pour elle c'était une marque de faiblesse et d'une facilité déconcertante que de décider de se donner la mort. Il valait mieux se battre, peu importe les épreuves et obstacles qui se dressaient sur ce chemin périlleux qu'était l'existence d'autrui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Hassan Zweig
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : thirty-nine and terrified to be forty very soon
∞ job : he used to be a pilot for the egyptian army, then he joined the atlantis expedition; now he's looking for a job to do.
∞ race : human
∞ univers : stargate atlantis (inventé)



∞ messages : 183
∞ avatar : oscar isaac, the only prince
∞ pseudo/prénom : manon (BLINDNESS)


MessageSujet: Re: my ship is sinking ☇ shayan   Lun 23 Avr - 11:02

Les bras croisés, Hassan peine à croire ce qu’il entend. Elle est une goddamn super héro, qui risque sa vie tous les jours pour sauver la planète et elle prétend ne pas vouloir mourir ? Il a envie de la secouer par les épaules, de lui donner un coup sur la tête pour lui dire que, hello, son job est littéralement d’être à deux doigts de mourir et que, de toute façon, que ça lui plaise ou non, tout le monde finit par mourir un jour ou l’autre et qu’il serait bien qu’elle se fasse à cette idée. Il ravale pourtant la colère qui gronde au fond de ses entrailles, poings serrés et mâchoire contractée avant d’inspirer et de souffler lentement. Rester calme. « Vous vous foutez de moi ? Vous ne voulez pas mourir et vous vous jetez tête la première dans la gueule d’un monstre qui fait à peu près six fois votre taille et… » Il lui jette un regard à la dérobée pour évaluer à peu près sa carrure. « Au moins sept fois votre poids. Y a quelque chose qui ne tourne pas rond chez vous. » Ses yeux fusillent Hawkgirl du regard, avec l’envie de faire plus que simplement la toiser. Il s’est rarement senti envahi d’une telle haine pour quelqu’un ; il a rarement eu autant envie de cogner quelqu’un pour lui faire ravaler sa fierté et ses paroles. Il se retient pourtant, conscient que dans un combat au corps à corps face à une nana dotée d’ailes, il se ferait platement humilier et ce n’est pas le but. Pas aujourd’hui. Il l’observe s’éloigner, devine qu’elle est prête à s’envoler et, hell no, il n’est pas prêt à la laisser s’enfuir. Hors de question de lui laisser une échappatoire ; il la retient par le poignet, la tire violemment pour la ramener plus près de lui. « C’est marrant, j’allais vous poser exactement la même question. » Le sourire qui s’empare de son visage est narquois, ironique, plein de mépris. Il la relâche finalement, brisant le contact physique pour mieux se redresser, pour tenter de la prendre de haut même s’ils semblaient faire la même taille et il laissa la question filtrer à travers ses lèvres pincées. Il était furieux et, pour la première fois depuis ce qui lui paraissait être une éternité, Hassan se sentit pleinement vivant. L’adrénaline. La haine qu’il ressentait pour cette femme. Les émotions négatives qui déferlaient en lui comme autant de vagues. Et il lui en voulait d’autant plus, en cet instant, qu’il aurait préféré ne pas retrouver cette sensation, qu’il aurait souhaité ne plus jamais se sentir vivant alors que Tess était… Sa mâchoire tressauta sans qu’il ne note la brève lueur désarçonnée qui traversait le regard de Hawkgirl. Il détourna le regard une fraction de seconde. Personne n’était capable de prononcer les mots terribles. Il n’acquiesce pas, ne prononce pas le moindre mot. Ses lèvres pincées ne laissent qu’une ligne sombre sur son visage alors qu’il ferme les yeux. Il n’a pas besoin qu’on s’apitoie sur son sort. C’est qu’ils ont tous fait, sur Atlantis. C’est ce qu’ils ont tous fait depuis. Il tressaute légèrement en notant un arbre partir dans les airs et sans plus réfléchir, il entraîne Hawkgirl à sa suite, se dissimulant derrière un rocher tout juste assez gros pour leurs silhouettes. « No shit Sherlock, vous devriez être détective. » Il est acide et méchant, il s’en fout. Elle n’avait aucun droit d’intervenir, aucun droit de décider de le récupérer, aucun droit de lui retirer cette mort qu’il souhaite ardemment. Ses poings se serrent à nouveau, ses phalanges blanchissent, alors qu’elle reprend la parole. « How dare you… ? » Sa voix est étranglée par une colère sourde et sa question est comme un murmure à peine audible. « Vous dîtes ça mais vous avez peur de mourir. Vous prétendez être suffisamment forte pour affronter la mort en face mais l’idée même de pouvoir y rester vous terrifie. Vos belles paroles sur le courage ou la beauté de la vie, vous pouvez les garder pour vous, je n’en veux pas. » Il s’est relevé, inconscient du monstre qui reste occupé par les deux autres héros. Ça n’a plus d’importance, de toute façon. « Vous croyez peut-être que c’est facile ? Vous pensez peut-être que j’avais envie de... De devoir lutter tous les matins au réveil ? De me rappeler que moi, je suis là, alors qu’elle… » Il se tait brusquement, passe une main sur son visage mais la colère ne désemplit pas. « Vous savez ce que ça fait, que de se réveiller chaque matin en oubliant pendant une fraction de secondes que la personne à laquelle vous tenez le plus au monde n’est pas… Pendant un dixième de secondes, vous êtes là, heureux. Et puis la réalité vous rattrape et vous vous rappelez. Et alors, il faut trouver une raison pour se lever. Il faut trouver une raison pour continuer. Et personne ne peut rien pour vous parce que la peine qui est là, elle est trop immense pour quiconque. Parce que la vie ne vaut pas la peine d’être vécue. Parce que peu importe ce que vous ferez, quelque chose de terrible finira par vous retomber sur le coin de la gueule sans crier gare. Parce que votre vie est insignifiante puisqu’on meurt tous un jour et à moins d’être Nelson Mandela, personne ne fait l’histoire. Et comme les autres ne savent ni quoi dire, ni quoi faire, ils cessent de demander. Et vous cessez de leur en parler car vous savez qu’ils ne comprennent pas. Et vous vous retrouvez seul tout à coup, face à un vide immense que rien ne pourra jamais combler. Vous n’avez même plus de larmes, vous êtes épuisé et puis tout à coup… » Il ne sait plus s’il crie ou s’il pleure. Il ne sait plus s’il est debout ou bien à genoux. Il a mal. Dans tout son être. Le cœur serré, l’envie de gerber. L’envie d’hurler, de se laisser tomber, de la retrouver. C’est la seule chose qui lui importe. « Tout à coup la réponse survient. Qu’est-ce que ça changera de mourir maintenant ou dans cinq ou bien dix ou même quarante ans ? » Il vrille son regard dans celui d’Hawkgirl, une lueur de défi éteinte dans ses yeux. L’univers lui a pris Tess. Il peut aussi bien le prendre, lui.


if i can let the memory heal, i will remember you with me on that field. when i thought that i fought this war alone, you were there by my side on the front line
messagerie pati
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: my ship is sinking ☇ shayan   

Revenir en haut Aller en bas
 
my ship is sinking ☇ shayan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» camelia shayan shepherd - i'm out of touch, i'm out of love. u.c
» Et toi, tu ship qui ?
» Entrainement soldat Ship et Angelica Davis.
» HellspawN's ship WIP and other WIP's
» Grimoire Heart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND :: 
Neverland
 :: Forest Lawn :: Forêt
-
Sauter vers: