Misty Day
Spike
Winx Club
La petite sirène



 

Partagez | 
 

 Shock to the System [Feat. Teresa Agnes]

Aller en bas 
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Thomas
human

I just...feel like I need to save everyone.

∞ âge : 17 ans
∞ race : Humain
∞ univers : The Maze Runner



∞ messages : 82
∞ avatar : Dylan Cutie O'Brien
∞ pseudo/prénom : Vagabonde ♫



MessageSujet: Shock to the System [Feat. Teresa Agnes]   Dim 14 Jan - 22:53



Shock to the System
Feat. Teresa Agnes

Quelques jours à peine c'étaient écoulés depuis la destruction du QG de WICKED. Les souvenirs des derniers événements sont encore frais. Et je crois que personne n'a encore totalement réalisé que tout été terminé, plus de test, plus de remède contre Braise. Nous sommes tous libres de vivre comme on l'entends. Même si certaines choses seront particulièrement difficile, voir impossible, à oublier. Chuck, Teresa, ils continueront à me hanter jusqu'à mon dernier souffle. C'est autant un cadeau qu'une malédiction, je ne veux pas les oublier mais en même temps leur souvenir fait remonter la souffrance et la colère. Tous les deux avaient donné leur vie pour sauver la mienne. Tous les deux avaient mérité bien mieux que le sort que la vie, que WICKED, leur avait réservé. Alors oui, à chaque fois que j'y repensais la colère montait, malgré le fait qu'on avait gagné, que WICKED était tombé, qu'ils ne feraient plus jamais de mal à qui-que se soit. Plus aucun enfant innocent ne tomberait entre leurs griffes. Leurs tortures sont terminées.

Les premiers jours ce sont écoulés à une vitesse incroyable, on avait presque l'impression de rêver. On avait réussi à rapidement s'organiser, retrouvé un peu de normalité. La vie reprenait son cours, un peu comme lorsque l'on était dans le Bloc, des groupes s'étaient formés, chacun avait son propre "emploi", ses propres corvées. La différence c'est que nous sommes tous en sécurité maintenant. Loin de la Terre Brûlée, des éruptions solaire et immunisés contre la Braise. C'était peut-être le signe d'un nouveau départ pour l'humanité, il n'y avait pas de remède contre Braise mais les immunes pouvaient construire une nouvelle civilisation.

On a commencé à explorer les environs une fois les bases instaurées. Voir jusqu'où cet endroit, ce petit coin de Paradis, continuait. Et également découvrir les environs, connaître les lieux, cela pourrait être utile et ça le sera sûrement. Et voilà qu'aujourd'hui je tombais sur cette ville, une ville parfaitement normale. Sans murs, sans passage sécurisé. Avec des bâtiments, des maisons, tous en parfait état. Comme si les éruptions solaires n'avaient jamais eue lieu par ici. Je n'en croyais pas mes yeux, pendant un moment j'ai cru que je dormais, que j'étais en train de rêver. J'avançais dans les rues de la ville, croisant des personnes que je ne connaissais pas. Observant comment les gens d'ici vivaient, observant les bâtiments, j'aurais pu me dévisser la tête à force de regarder partout ! On aurait pu se croire téléporter dans le passé, avant que le Soleil ne tente de tous nous carboniser. Le fait que je ne voyais aucune technologie semblable à celle utilisée par WICKED renforçais cette impression.
©️ By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 19 ans
∞ race : Humaine
∞ univers : The Maze Runner



∞ messages : 101
∞ avatar : Kaya Scodelario
∞ pseudo/prénom : Fiesta



MessageSujet: Re: Shock to the System [Feat. Teresa Agnes]   Lun 15 Jan - 18:07




Shock to the system

Thomas & Teresa

Son dernier souvenir remontait à quelques jours plus tôt. Elle était là, gisant sur le sol, impuissante et observant la silhouette de Thomas et des autres Blocards devenir de plus en plus floue avant que cela se transforme en noir complet. Le quartier général du Wicked avait été détruit par le Bras-Droit. Ces résistants rebelles avaient anéanti tout espoir de trouver un remède efficace contre la Braise et ainsi sauver l'humanité. Quel genre de personne pouvait se montrer aussi égoïste et indifférent devant un monde qui avait besoin d'aide ? Le groupe résidant dans les montagnes était inconscient et se fichait bien de ce qu'il pouvait advenir de la population touchée par les éruptions solaires. Thomas n'avait-il donc pas saisi le sens de tout cela lorsque la jeune femme lui avait raconté son histoire sur la colline ? L'exemple de sa génitrice qui s'était arraché les globes oculaires n'était-il donc pas assez convaincant et choquant ? Visiblement non puisqu'il avait décidé d'assassiner Ava Paige, la seule scientifique prête à sacrifier de nombreuses choses pour le bien de l'humanité. Le plus surprenant dans tout cela était que Thomas ne pouvait pas renier le fait qu'autrefois, lui aussi travaillait pour l'organisation.

Et Teresa dans tout cela ? La pauvre idiote était restée aux côtés de Janson et de ses acolytes et ce, de son plein gré. Certes, la brune avait trahi ses amis mais elle avait ses raisons. Cependant, il fallait croire que la membre du W.C.K.D était incapable de se montrer fidèle et loyale puisqu'au final, elle n'avait pas suivi le groupe gouvernemental jusqu'au bout. En effet, Thomas avait encore été celui qui avait tout chamboulé. Il avait fallu qu'elle fasse un nouveau choix, et ce dernier avait été de se sacrifier pour permettre à son ami d'avoir l'opportunité d'échapper à toute cette atmosphère chaotique et apocalyptique. Le regretterait-elle ?

Alors que tout semblait perdu et que la jeune femme du vrai nom de Deedee était sur le point de sombrer, les hommes armés restants étaient descendus du Berg pour récupérer son corps inanimé. Pourquoi ne l'avaient-ils pas laissée ? Teresa fût remise rapidement sur pieds grâce aux technologiques et ressources incroyables du Wicked. Puis étrangement, ils l'avaient envoyée dans une ville dénuée du virus. Ici, il n'y avait pas de désert ni de fondus. Comment était-ce possible ? Il semblerait qu'aucun habitant n'ait connu la Terre Brûlée. Était-ce encore une nouvelle épreuve ou mauvais tour des laborantins ? Cela n'avait aucun sens.

Arrivée la veille à Neverland, Teresa arpentait les rues bondées d'hommes et de femmes tous aussi ordinaires les uns que les autres. Maintenant que la brune aux prunelles bleutées était dans cet étrange endroit, elle devait trouver la raison pour laquelle ses coéquipiers l'avaient conduite jusqu'ici au lieu de simplement l'avoir emmenée à un second complexe dissimulé quelque part en Amérique du Sud. Mais pour Deedee, c'était plus qu'évident. L'organisation voulait qu'elle recherche Thomas et les autres pour les ramener là-bas. Ils avaient toujours besoin d'analyser le cerveau du jeune homme même si le nombre d'employés avait largement diminué. Le convaincra-t-elle de revenir au sein de cet enfer terrestre ? Telle était la question.

S'avançant tranquillement dans la rue principale, elle s'arrêta un instant devant une boutique de vêtements. Une magnifique robe de couleur rouge était exposée dans la vitrine. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas porté une tenue aussi distinguée et élégante. Continuant son chemin, un individu attira son attention. Ce dernier était en train de tourner sur lui-même, le regard vaquant de gauche à droite comme s'il était un touriste plus qu'admiratif. Mais lorsque ses prunelles noisettes allèrent en direction de Teresa, elle s'arrêta net en plein milieu du passage. « Thomas... » Ne sachant comment réagir avec lui, elle attendit qu'il lanterne sur son visage, reconnaissant cette personne si familière.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Thomas
human

I just...feel like I need to save everyone.

∞ âge : 17 ans
∞ race : Humain
∞ univers : The Maze Runner



∞ messages : 82
∞ avatar : Dylan Cutie O'Brien
∞ pseudo/prénom : Vagabonde ♫



MessageSujet: Re: Shock to the System [Feat. Teresa Agnes]   Jeu 1 Fév - 22:23



Shock to the System
Feat. Teresa Agnes

Difficile de croire ce que j'avais sous les yeux, cette ville parfaitement normale. Comme si rien ne s'était jamais passé, comme s'il n'y avait jamais eu d'éruptions solaires, jamais eu la Braise. Les personnes que je croisais étaient parfaitement normales, personne ne portait de masque, personne ne semblait se méfier des autres, d'avoir peur de tomber malade. Je pourrais presque me demander si je ne suis pas tout simplement en train de rêver, tout cela semble trop beau pour être vrai. Comment un endroit pareil pouvait exister ? Par quel miracle cette ville aurait pu échapper au chaos qui règne sur le reste du monde. C'était impossible. Impossible.

Des théories farfelues me traversait l'esprit, un voyage dans le temps. Le manque de technologique comme ce que l'on avait vu au sain de WICKED pouvait être un signe. J'aurais été renvoyé à une autre époque, datant de bien avant les éruptions solaires. Franchement, je ne sais même pas si je serais étonné si cette théorie s'avère vraie. Après tout ce que j'avais vu, tout ce que j'avais vécu. On pourrait croire que rien n'est impossible. Hormi trouver une ville parfaitement conservée, où ses habitants semblent ignorés l'état du monde extérieur. A moins qu'ils ne soient carrément pas au courant.

Bon d'accord, voyager dans le temps ça semble un peu tiré par les cheveux. Alors quoi, c'était bien un rêve ? Ou une nouvelle épreuve ? Je me suis mis à paniquer soudainement, repassant mes derniers souvenirs. Serait-il possible que WICKED nous ait rattrapés ? Que tout ça ne soit qu'une illusion de plus ? Non, ce n'était pas possible. Je me suis vite calmé, reprenant mes esprits. Aucune chance, tout se suit parfaitement. Je m'en serais rendu compte s'ils avaient trafiqué ma mémoire. Puis, entre effacer des souvenirs et en implanté des faux il y a une énorme différence ! Je préfère penser qu'ils ne sont pas capables de le faire. Non, on avait bien réussi à s'enfuir, à détruire leur QG. C'était terminé. Plus d'épreuves, plus de tests, plus de morts. Même s'il restait des survivants, WICKED avait subi bien trop de dégâts, ils ne pourraient jamais parvenir à tout remettre sur pied.

Je me suis retourné et là je t'ai vue, Teresa. Je ne pensais jamais te revoir, tu t'étais sacrifiée pour me sauver. Nous n'avions pas réussi à te sauver et nous avions été forcés de fuir sans toi, sous peine de mourir nous aussi ainsi que les autres Immunes que l'on devait emmener en sécurité. Pourtant tu étais bien là, si près. Je me demandais si tu étais bien réelle, ou si c'était moi qui débloquais. Et là tu m'as appelé, je me suis rapproché.

"Teresa ? C'est vraiment toi ?"
©️ By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 19 ans
∞ race : Humaine
∞ univers : The Maze Runner



∞ messages : 101
∞ avatar : Kaya Scodelario
∞ pseudo/prénom : Fiesta



MessageSujet: Re: Shock to the System [Feat. Teresa Agnes]   Sam 3 Fév - 17:03




Shock to the system

Thomas & Teresa

Face à son allié, c'était comme si le temps semblait s'être arrêté. Comme si toutes les personnes autour et les bâtiments s'effaçaient petit à petit durant l'espace de quelques secondes. La créatrice du labyrinthe fût soudainement submergée par les émotions, les souvenirs douloureux remontaient un par un à la surface. Les cris, les pleurs, les images de ces dizaines de personnes qui l'imploraient de les aider vaguaient dans son esprit. Durant des années, ces adolescents avaient subi des tests et avaient surmonté des épreuves les plus difficiles les unes que les autres. Il était donc évident qu'ils ne pourraient jamais oublier ce que l'organisation leur avait fait. Tous éprouvaient de la haine, du dégoût, tous sauf Teresa. Elle serait toujours avec eux même si elle s'était résignée par sauver ces immunes plutôt que de les stopper.

Thomas semblait tout aussi déboussolé, surpris, une lueur d'incompréhension se lisant sur son visage si agréable et réconfortant. Figés sur place, de longues secondes s'écoulèrent avant que la brune finisse par se jeter dans ses bras. « Oui, c'est bien moi. J'ai cru ne jamais te revoir. » De chaudes larmes roulèrent lentement sur ses joues pâles et rosées, tandis qu'elle serrait son ami contre elle. « Ils m'ont sauvée, Thomas. Ils m'ont sauvée. » Mais bien évidemment, l'humaine ne pouvait pas tout lui révéler. De toute façon, il ne comprendrait pas. « Que s'est-il passé ? Comment es-tu arrivé ici ? Où sont les autres ? » Tant de questions auxquelles elle espérait avoir une réponse. Reculant d'un pas, l'ancienne Blocarde dévisagea le jeune homme en souriant.

Est-ce qu'il lui avait pardonné ? Passant délicatement sa main sur la pommette du brun, elle s'attendait à ce qu'il la repousse. Elle est avec l'ennemi. Elle lui avait prouvé son affection et son intérêt lorsqu'elle s'était sacrifiée pour lui mais dans un sens, Teresa était toujours une traîtresse à ses yeux. Il n'y a pas de remède. Encore blessée par les dires de son acolyte, la brunette retira rapidement sa main. Attendant une réaction de sa part, il allait certainement lui déclarer que tout cela était encore de sa faute.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Thomas
human

I just...feel like I need to save everyone.

∞ âge : 17 ans
∞ race : Humain
∞ univers : The Maze Runner



∞ messages : 82
∞ avatar : Dylan Cutie O'Brien
∞ pseudo/prénom : Vagabonde ♫



MessageSujet: Re: Shock to the System [Feat. Teresa Agnes]   Mer 7 Fév - 22:07



Shock to the System
Feat. Teresa Agnes

J'étais tout d'abord surpris, puis soulagé, de te voir en vie. Saine et sauve. Je m'étais approché, je voulais en savoir plus. Comment c'était possible ? Comment tu avais pu survivre ? Trop de questions, trop d'émotions qui se bousculaient dans ma tête. Naturellement je me demandais si tu étais vraiment là, ce à quoi tu me répondais que oui. C'était bel et bien toi, Teresa. Tu m'as serré dans tes bras, tout en me disant qu'ils t'avaient sauvée. Bien sûr, inutile de te demander qui l'avait fait, la réponse était évidente. C'était toujours la même réponse, les mêmes responsables. WICKED.

Je n'ai pas été capable de te rendre ton étreinte, j'étais un peu secoué. Apprendre que WICKED t'avait sauvée, c'était un choc. Ils avaient donc survécu, du moins quelques-uns d'entre eux. Et ils étaient très probablement à notre recherche. Ils t'utilisaient sans doute pour nous retrouver. Et voilà que tu me demandais ce qu'il s'était passé, comment je suis arrivé ici et finalement où se trouvent les autres. Tu m'avais sauvé la vie, tu nous avais aidée, tu aurais du t'enfuir avec nous. Et pourtant j'avais peur de te faire confiance, peur que tu sois avec WICKED à nouveau. Et en même temps tu étais ma meilleure amie, j'aurais voulu pouvoir me confier à toi. Je ne pouvais pas tout dire, c'était bien trop risqué. Après tout ce que l'on avait fait, il était hors de question que WICKED tente quoi que ce soit.

"Après que tu m'aies sauvé, on a réussi à s'enfuir alors que le bâtiment croulait. On a trouvé un endroit sûr, loin de WICKED, loin de la Braise." Je répondais d'abord à tes questions avant de poser les miennes. "Comment ils ont réussi à te sauver ? Leur bâtiment à été détruit, la plupart de leurs employés sont morts. Pourquoi ils t'auraient sauvée ? Ils veulent t'utiliser pour nous retrouver, c'est ça ?"

Tu as passé une main sur ma joue, je n'ai pas réagi et tu as fini par la retirer de toi-même. Je ne savais plus quoi penser. Tu nous avais déjà trahis et en même temps tu m'avais sauvé. Je savais que tu voulais trouver un remède, mais j'espérais que tu avais compris qu'il n'existait pas, qu'ils n'en trouveraient pas. Et quand bien même ils y arriveraient. Jamais ils ne l'utiliseraient sur tout le monde, jamais ils ne sauveraient le monde. Ils l'auraient utilisé pour ceux qu'ils auraient choisi. Ils auraient simplement décidé de qui avait le droit de vivre ou non. Ce sont des monstres, rien de plus, ils se fichent du sort de l'humanité tant qu'eux survivent, c'est aussi simple que ça. Ils te mentaient, comme ils le font toujours, ils ne savent faire que ça.
©️ By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 19 ans
∞ race : Humaine
∞ univers : The Maze Runner



∞ messages : 101
∞ avatar : Kaya Scodelario
∞ pseudo/prénom : Fiesta



MessageSujet: Re: Shock to the System [Feat. Teresa Agnes]   Jeu 1 Mar - 20:26




Shock to the system

Thomas & Teresa

Thomas lui confessa que lui et les autres Immunes avaient réussi à trouver un endroit sûr, loin de la Braise et des éruptions solaires. Cela lui faisait chaud au cœur d'apprendre que le petit groupe avait bel et bien survécu, profitant de leur nouveau départ. Mais malheureusement, elle ne pourrait peut-être jamais les rejoindre et partager des moments avec eux comme avant. En effet, son meilleur ami n'était pas le seul à lui en vouloir, il y avait également cette stupide Brenda, Frypan, Gally et surtout Minho. Ce dernier, la brune l'avait observé des heures sous l'agonie lorsque l'organisation réalisait quelques tests avant que ses acolytes ne viennent le chercher. Elle se souvenait encore de son speech qu'elle lui avait fait concernant une petite fille atteinte du virus. La jeune femme avait essayé de lui faire comprendre qu'il pouvait la sauver grâce à son sang. Mais il n'avait rien voulu savoir puisque l'ancien coureur l'avait violemment agressée durant ce bref entretien.  Il l'avait menacée de la tuer de ses propres mains. Le message avait été clair. Pour eux, elle n'était qu'une ennemie de plus.

La seule chose qu'elle n'avait jamais pu faire, c'était de blesser Thomas. La brunette n'aurait pas laissé le Wicked s'en prendre à lui d'une quelconque manière. C'était pour cela qu'elle l'avait aidé. Mais malgré tous ses efforts, il la réprimandait encore. « Tu as raison, leur quartier général a été totalement détruit. Pourquoi ils m'ont sauvée suite à ma décision ? Je l'ignore. Ava n'est plus là pour témoigner et si Janson aurait encore été dans les parages, il m'aurait tuée inévitablement. » Le brun avait toutes les raisons de ne pas lui faire confiance. D'ailleurs, il s'emporta en suspectant que les membres de l'organisation restants utilisent son ancienne alliée pour retrouver ces personnes capables de résister à la Braise. « Je t'en prie Tom, calme toi. Je ne les laisserais jamais te retrouver. Jamais, tu m'entends ? C'est fini. Ils ne feront plus aucun mal. Il ne reste rien et le peu des survivants se sont enfuis préférant échapper aux fondus qui avaient encerclé le bâtiment.  » À vrai dire, elle n'en savait strictement rien. Certains d'entre eux pouvaient très bien se réunir dans un lieu éloigné pour reforger une armée en toute tranquillité. Mais ils ne reviendront pas sans un plan solide.

Teresa marqua une pause, laissant le temps à Thomas d'assimiler tout ce qu'elle venait de luire dire. « Tu sais que ton sang aurait pu sauver Newt. Je t'avais imploré de revenir et tu l'as fait. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu et la Chancelière a su reconnaître sa défaite. Alors moi aussi, j'ai abandonné. » Mensonges. Si elle apprenait qu'il y avait toujours des millions de personnes qui souffraient dehors, elle redoublerait d'effort pour chercher un remède efficace. Mais cette fois-ci, la brune s'assurerait qu’aucun dommage collatéral ne soit engendré. « Dis-moi que tu me crois, s'il te plait... Je tiens tellement à toi, Tom. Et tu le sais. Je n'ai jamais cessé de penser à toi. » Ça, c'était la vérité. Avant que tout ne s'effondre et que le Blocard s'enfuit avec les autres, elle n'avait jamais été aussi sincère. Si tout était à refaire, Teresa ne changerait rien. Se sacrifier avait été le geste le plus altruiste et juste car il méritait d'être sauvé. Même s'il lui en voulait encore, il ne pouvait nier le fait qu'il ressentait une certaine affection. Elle l'avait vu dans son regard lorsqu'il avait réalisé qu'il n'était pas en mesure de l'aider lorsque le bâtiment tombait en ruine. Ils avaient même échangé un baiser. Cela ne signifiait-il rien pour lui ? Cette question lui brûlait les lèvres. Elle ne pût donc s’empêcher de lui demander.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Thomas
human

I just...feel like I need to save everyone.

∞ âge : 17 ans
∞ race : Humain
∞ univers : The Maze Runner



∞ messages : 82
∞ avatar : Dylan Cutie O'Brien
∞ pseudo/prénom : Vagabonde ♫



MessageSujet: Re: Shock to the System [Feat. Teresa Agnes]   Mar 10 Avr - 14:00



Shock to the System
Feat. Teresa Agnes

Lorsque tu m'avais demandé où étaient les autres, ce qu'il s'était passé, je t'avais brièvement raconté. Disant que l'on avait réussi à trouver un endroit sûr, loin des problèmes. Je ne pouvais pas me permettre de te donner la localisation exacte, si c'est bien WICKED qui t'ont sauvée, ils pouvaient très bien se servir de toi contre nous. Après tout ce qu'on avait traversé, je ne pouvais pas mettre tout le monde en danger en te disant où ils se trouvaient. Bien que j'avais envie de pouvoir te le dire, je voulais pouvoir te faire pleinement confiance.

Quand bien même je pourrais te le dire, je doute que les autres soient ravis de te revoir. Minho en particulier, après ce que WICKED avaient fait, après que tu les ait appelés. Il avait d'assez bonnes raisons pour t'en vouloir, il te tenait responsable de sa capture. Et malheureusement il n'avait pas tort. Bien sûr il y avait aussi Gally et Brenda qui n'apprécieraient pas, surtout en sachant qui t'as sauvée.

Tu reprenais la parole, pour me dire que leur quartier général avait bien été détruit. Il ne devait plus rien rester du bâtiment, ou de la ville. Tu demandais alors pourquoi ils t'avaient sauvée, répondant ensuite à ta propre question, disant que tu ne savais pas. Ava n'était plus là et Janson s'il était toujours en vie aurait été ravi de t'éliminer. Je me demandais alors, s'il restait une infime partie de WICKED, qui les dirigeaient à présent ? Qui était assez dingue pour toujours croire à un remède ? Remède qu'ils ne distribueraient bien sûr qu'à leurs élus.

Lorsque je disais que WICKED t'utilisais pour nous retrouver tu essayais de me calmer, disant que tu ne les laisserais jamais me retrouver. Ce n'était pas vraiment moi qui m'inquiétais, c'était les autres ! Tu disais qu'il ne restait rien, que les peu de survivants ont pris la fuite pour échapper aux fondus. Ils avaient tout de même pris la peine de te sauver, peut-être qu'ils espéraient que toi tu puisses rebâtir l'organisation ?

"Tant mieux." Je marquais une pause décidant de dire ce que je pensais. "Est-ce que tu crois qu'ils t'ont sauvée afin que tu remettes l'organisation sur pieds ? Que tu remplaces Ava ?"

Bien sûr, j'étais heureux que tu sois en vie. Je ne voulais pas que tu puisses croire le contraire. J'étais en colère quand tu t'es sacrifiée pour moi, parce que tu aurais dû tenter le tout pour le tout et sauter à ton tour. C'était à croire que tu avais préféré mourir. J'en avais cauchemardé durant des jours. Mais il y avait forcément une raison s'ils t'avaient sauvée, WICKED ne fait jamais rien sans raisons. Hormis torturer des innocents bien sûr. Tu me sortais de mes pensées en parlant de Newt, de mon sang. Mon coeur s'est serré. Tu disais que j'étais revenu au laboratoire lorsque tu me l'avais demandé, ajoutant ensuite qu'Ava avait reconnu sa défaite et que toi aussi. Je ne sais pas si je pouvais te croire sur ce dernier point.

"Tu sais qu'ils ne l'auraient pas donner à tout le monde ton remède Teresa. Janson l'avait avoué, Ava avait raison de laisser tomber. Si c'était pour donner le remède à quelques élus choisis par WICKED, il valait mieux laisser faire la nature avec les Immnues."

Cela pouvait paraître horrible d'abandonner les innocents qui ne sont pas immunisés, mais ces mêmes innocents n'auraient pas été sauvés même si WICKED avait le remède. Je savais que tu voulais sauver des vies, éliminer le virus et sauver tout le monde mais il fallait que tu réalises que cela ne se serait pas passé comme ça.

Tu me demandais alors de te dire que je te croyais, tu disais que tu tenais à moi, que tu n'avais jamais censé de penser à moi. Et je ne savais pas quoi te répondre. Parce que je voulais autant de croire autant que je ne voulais pas. Alors j'ai décidé de mentir, de dire que je te croyais, même si ce n'était pas tout à fait le cas. Par contre, la dernière phrase était bien sincère.

"Bien sûr, je te crois." Je te souriais. "Après ce que tu as fait pour me sauver, oui je te crois. Et je suis désolé que l'on ait pas réussi à te sauver..."
©️ By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 19 ans
∞ race : Humaine
∞ univers : The Maze Runner



∞ messages : 101
∞ avatar : Kaya Scodelario
∞ pseudo/prénom : Fiesta



MessageSujet: Re: Shock to the System [Feat. Teresa Agnes]   Lun 7 Mai - 22:59




Shock to the system

Thomas & Teresa

Teresa avait réalisé le jour où elle avait perdu Thomas, le moment où lui et Gally l'avait piégée au coin d'une ruelle afin de l'obliger à coopérer. Elle avait beau le fixer intensément, implorer son pardon, il avait semblé complètement indifférent, comme si elle n'était plus qu'une vulgaire étrangère à ses yeux. Ce n'était pas seulement qu'une confiance brisée, qu'une amitié rompue. C'était tout son monde qui s'écroulait, telle une seconde apocalypse. Une lueur d'espoir dans le but de reconquérir son affection était apparue cette nuit-là sur le toit de l'immeuble en feu. Elle n'aurait pas pu trouver mieux pour lui montrer son dévouement qu'en le sauvant sans aucune hésitation, préférant périr à sa place.

Son souffle se coupa lorsque le jeune homme lui fit part de ses inquiétudes. Il avait probablement vu juste. Ava avait laissé une note adressée à son attention, lui demandant de reprendre le flambeau si les choses venaient à dégénérer. Mais cette fois-ci, sans reproduire les mêmes erreurs. C'était donc peut-être la raison pour laquelle la brune avait été sauvée, pour accepter le poste de Chancelière. Alors que répondre à son ami ? Elle n'avait pas envie de mentir, mais dissimuler une partie de la vérité pouvait être plus bénéfique. « Je... C'est une possibilité oui. Tu dois comprendre que s'ils me proposent de rebâtir l'organisation, je le ferais. Mais plus aucun mal ne sera fait, je t'en fais la promesse. Ça ne sera que des laboratoires servant à trouver un moyen de réduire la progression du virus de façon purement scientifique, sans utiliser le moindre cobaye, le moindre innocent. Tu n'as rien à craindre, c'est fini Thomas. Alors je t'en prie, n'essaie pas de me stopper. Mon but a toujours été de sauver l'humanité, rien de plus, rien de moins. » Elle aurait pu tout simplement décider de tourner la page, mais c'était bien trop difficile. Sachant que des hommes, des femmes et même des enfants souffraient là dehors, il lui était impossible de baisser les bras lâchement et si facilement. Le contraire serait égoïste.

Il valait mieux laisser faire la nature avec les Immunes. Suite à cette cruelle réflexion, son cœur se brisa en mille morceaux. Tom l'avait définitivement broyé, piétiné de façon irréparable. « Comment peux-tu dire une chose pareille ?! N'as-tu donc aucune compassion ? Est-ce que tu t'entends parler ? Tu sonnes comme Janson. » Déboussolée, elle fondit une nouvelle fois en larmes. À vrai dire, elle n'avait jamais autant souffert. Elle qui rêvait de fuir tout ce cauchemar avec la seule personne qui comptait pour elle, voilà que tous ses espoirs venaient encore de s'envoler, réduits en miettes. « J'étais venue à ta recherche pour m'excuser, me faire pardonner. Te dire à quel point je regrette et que la seule chose dont j'étais fière c'était mon sacrifice qui t'a permis de mener un avenir meilleur. Te dire à quel point tu comptes pour moi et... Il semblerait que j'ai commis une erreur, encore une fois. Tu ne pourras jamais comprendre. Je... Je ferais mieux d'y aller. » Entre temps, Thomas lui avait dit qu'il la croyait, qu'il était désolé de ne pas avoir pu la sauver. Mais désormais, tout ce qu'il dirait ne consolera pas sa peine. « Je comprends tout à fait que tu m'en veuilles toujours, à ta place j'aurais réagi de la même manière. Mais s'il te plait ne prétends pas que tu tiens à moi. Me mentir à ce sujet, c'est pire que tout. Haïs-moi autant que tu veux, mais mes sentiments ne changeront pas à ton égard, même si tes paroles m'ont blessées au plus haut point. » Le toisant un instant, la membre du W.C.K.D se retourna, faisant dos à Thomas, essuyant ses chaudes larmes qui humidifiaient ses joues pâles. Elle qui en venant ici était prête à abandonner pour lui s'il le fallait, voilà qu'elle avait changé d'avis. Son meilleur ami n'avait fait que renforcer son choix.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Thomas
human

I just...feel like I need to save everyone.

∞ âge : 17 ans
∞ race : Humain
∞ univers : The Maze Runner



∞ messages : 82
∞ avatar : Dylan Cutie O'Brien
∞ pseudo/prénom : Vagabonde ♫



MessageSujet: Re: Shock to the System [Feat. Teresa Agnes]   Lun 21 Mai - 21:47



Shock to the System
Feat. Teresa Agnes

C'était particulièrement difficile de résister à l'envie de te faire confiance de nouveau, d'oublier tout ce qui s'était passé, de te conduire au Refuge. Tu avais sacrifié ta vie pour me sauver, je croyais alors que tu savais qu'ils étaient allés trop loin. Je voulais te croire, je te croyais toi mais pas eux, lorsque tu disais que le cauchemar était fini, seulement si c'était bien WICKED qui t'avais soignée je ne pouvais pas y croire. Ils n'ont fait que nous mentir tout du long, même si Ava et Janson ne sont plus là, qui nous dit qu'ils ne vont pas essayer de reconstruire l'organisation pour recommencer les expériences ? Si c'était ce qui se préparait, je m'occuperais d'y remettre un terme, définitivement. Détruire leur QG, la Dernière Ville entière, ce n'était pas suffisant pour qu'ils abandonnent ?

Tu me disais alors que s'ils te proposaient de rebâtir l'organisation tu accepterais. Et c'était une telle douleur de t'entendre dire ça. Tu n'avais donc pas changé d'avis alors, ce qu'il s'était passé dans la Dernière Ville ne changeais donc rien ? J'avais l'impression d'être trahi une nouvelle fois, je sentais mon coeur se serrer à en être douloureux. Tu promettais ensuite que plus aucun mal ne sera fait, que ce ne sera que des laboratoire pour chercher un moyen de réduire la progression du virus sans utiliser de cobaye. Cela semblait trop beau, Mary avait dit que la Science ne pouvait pas créer l'enzyme qui protégeait le cerveau. Alors l'idée de reprendre des Immunes comme cobaye finira tôt ou tard par réapparaître.

"Je voulais sauver le monde moi aussi. Seulement le prix a payé était bien trop important. Je ne pouvais plus laisser WICKED torturer et tuer des innocents sans réagir Teresa, je ne pourrais jamais." Je marquais une pause. "J'aimerais te croire quand tu me dis qu'aucun innocent ne sera utilisé comme cobaye à nouveau, mais qu'est ce qui me dit que tu seras toujours du même avis après des années de recherches ?"

De toute évidence tu n'appréciais pas ce que je te disais, encore moins lorsque je disais, peut-être un peu trop brutalement, qu'il aurait mieux fallu laisser faire la nature. J'avais parlé un peu vite, oui c'était cruel, mais c'était encore plus cruel de sacrifier des innocents au nom d'un remède qu'ils n'ont jamais trouvé après autant d'années. Et je sais très bien que de toute manière, le remède n'aurait jamais été distribué à tout le monde. Janson lui-même l'avais dit. Dans les deux cas, cela n'aurait malheureusement rien changé, seul quelques élus auraient survécu. Alors pourquoi faire tant de mal ? Tu répondais d'ailleurs, que tu avais l'impression d'entendre Janson.

"Ils n'auraient jamais distribué le remède à tous les infectés Teresa ! Au fond de toi tu le sais aussi. Alors que ce soit les élus de WICKED ou les Immunes qui survivent qu'est-ce que ça changerait ?"

Malgré mes efforts pour essayer de rester distant, de ne pas m'impliquer, je me suis senti horriblement mal en te voyant fondre en larmes. J'ai fais un pas vers toi, voulant m'approcher pour te réconforter mais je me suis arrêté à mi-chemin. Tu m'expliquais que tu étais venue pour t'excuser, me dire que tu regrettais, que tu étais fière de t'être sacrifiée pour moi, mais que tu t'étais trompée. Je t'avais alors dit que je regrettais de ne pas avoir pu te sauver, j'aurais donné n'importe quoi pour pouvoir te sauver, toi et Newt. Tu continuais à parler et tu finissais par me tourner le dos, probablement pour partir. Et là j'ai franchi la limite, je me suis approché et je t'ai prise dans mes bras.

"Abandonne WICKED, rebâti une autre organisation. Plus de cobayes, plus de souffrances, plus de morts." Plus personne ne devait connaitre le cauchemar que l'on avait vécu. Je me souvenais soudainement de ce qui avait été dit, que j'étais, en quelques sortes, le remède. "S'il faut réellement un cobaye, prenez moi, mais laisser tomber les autres."
©️ By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 19 ans
∞ race : Humaine
∞ univers : The Maze Runner



∞ messages : 101
∞ avatar : Kaya Scodelario
∞ pseudo/prénom : Fiesta



MessageSujet: Re: Shock to the System [Feat. Teresa Agnes]   Sam 28 Juil - 16:59




Shock to the system

Thomas & Teresa

La brunette n'avait jamais autant été brisée qu'à cet instant même. Elle aurait préféré disparaître à nouveau plutôt que d'affronter Thomas en se retrouvant encore une fois comme la méchante de l'histoire. Lorsqu'il lui parlait de la sorte, elle avait l'impression d'être son ennemie au lieu de sa meilleure amie. Mais il était trop tard pour faire machine arrière, trop tard pour changer le cours des choses. L'un comme l'autre avait déjà assez fait d'actes impardonnables et horribles. Plus rien ne pourra changer cette relation complexe et houleuse. Ils avaient fait leur choix. Son affection envers le jeune homme s'était transformée en rage. Elle ne lui pardonnerait jamais d'avoir osé prétendre que seuls les Immunes avaient le droit de survivre et que c'était simplement dommage pour les autres. Quel humain assez cruel et sans cœur pouvait déclarer cela ? C'était vraiment injuste.

Teresa ne pût donc s'empêcher d'insister. « Ne me parle pas de sauver le monde, tu n'as jamais essayé ! Tu es égoïste et mis à part tes amis, personne d'autre ne compte. » Il ne pouvait pas lui dire le contraire. Mais Thomas avait raison sur un point, Janson n'aurait probablement pas distribué le remède à tout le monde. « Tu as raison, mais cet enfoiré n'est plus là pour nous contredire. Je peux changer les choses, Tom. Je peux sauver tout le monde. J'ai juste besoin que tu crois en moi, que tu me laisses une chance de me racheter. » Ce qu'elle essayait de lui dire, c'était qu'en acceptant de devenir la nouvelle dirigeante, plus aucun mal ne sera fait, que l'organisation n'aurait plus aucune mauvaise intention.

Tandis qu'elle lui tourna le dos fondant en larmes, son ami s'approcha et la prit délicatement dans ses bras tout en lui demandant d'abandonner. « J'aimerais tellement... » Le serrant contre elle, toute la colère assimilée s’évapora dans l'air instantanément suite à son contact. À bout de force, elle marqua une courte pause avant de reprendre sur un ton plus calme. « Que fera-t-on si jamais la Braise atteint cette ville ? Laisserais-tu ces pauvres gens agoniser dans de terribles souffrances ? Je suis désolée Thomas, mais je ne peux pas. » Reculant d'un pas, Teresa avait dû rassembler tout son courage restant pour s'échapper de ses bras. Cela fût un acte difficile et déchirant, mais elle le devait. « Je ne te laisserais jamais te sacrifier pour nous. Tu ne seras pas mon cobaye, je refuse. Alors si tu souhaites m'arrêter, tu vas devoir me tuer. » Relevant ses prunelles bleutées vers lui, elle ne lui posait un ultimatum. Attendant sa réaction, elle se rapprocha à nouveau pour déposer ses lèvres contre les siennes. C'était peut-être la dernière fois qu'elle avait l'opportunité de lui prouver son affection. La dernière fois qu'ils pouvaient se considérer comme alliés.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Thomas
human

I just...feel like I need to save everyone.

∞ âge : 17 ans
∞ race : Humain
∞ univers : The Maze Runner



∞ messages : 82
∞ avatar : Dylan Cutie O'Brien
∞ pseudo/prénom : Vagabonde ♫



MessageSujet: Re: Shock to the System [Feat. Teresa Agnes]   Lun 10 Sep - 17:02



Shock to the System
Feat. Teresa Agnes

Nous ne serons jamais d'accord sur le remède, sur les agissements de WICKED. Je savais très bien que pour toi, trouver le remède contre Braise est tout ce qui compte. Je pouvais comprendre tes raisons, mais je ne pouvais pas cautionner les méthodes que WICKED a employées pour l'avoir. Des méthodes qui n'ont jamais réellement abouties, puisqu'ils n'ont jamais réussi à fabriquer un remède qui soit réellement efficace. Et je voyais que tu étais loin d'avoir apprécier ce que je venais de dire. D'accord, je n'avais peut-être pas choisi les bons mots, cela paraissait sûrement brutal et égoïste. Seulement tu devais savoir que j'ai raison, dans le fond. WICKED n'aurait jamais distribué le remède à tous les contaminés. Ils ne l'auraient donné qu'aux personnes qu'ils auraient choisies et dans ce cas-là, quel était l'intérêt ? Pourquoi torturer, tuer, des innocents ? Quelle est la différence entre laisser WICKED faire sa sélection ou laisser la nature faire ça elle-même ?

Tu insistais, disant que je n'avais jamais essayé de sauver le monde, que je suis égoïste et qu'à part mes amis personne d'autre ne compte. J'étais blessé que tu puisses penser ça, mais je l'encaissais et je l'acceptais. Nous n'avons pas du tout la même vision des choses tous les deux. Au moins, tu étais d'accord sur ce que j'avais dit à propos de Janson, qu'il n'aurait jamais distribué le remède à tout le monde. Et tu disais qu'il n'était plus là pour nous contredire, que tu pouvais changer les choses. Tu semblais vraiment croire à ce que tu disais, j'avais bien envie de te croire, de te laisser une chance comme tu me le demandais. Seulement tu t'étais déjà retournée contre nous dans le passé, cela pouvait très bien recommencer. Ce n'était sans doute pas pour rien que WICKED avait commencé les tests sur les Immunes, c'était forcément parce que les autres méthodes n'avaient pas fonctionner. Du moins, je l'espérais, étaient-ils assez cruels pour faire de telles expériences sans avoir auparavant tout essayé ? Et si tu finissais par céder ? Le cauchemar recommencera, des innocents seront tués. Je ne pouvais pas supporter cette idée. Ils avaient déjà fait trop de mal, beaucoup trop.

"Et si tes recherches ne donnent aucun résultats ? Si tu décides finalement de reprendre le même chemin qu'eux ? Non. Il faut que le cauchemar s'arrête Teresa. Plus personne ne doit mourir au nom de ce remède."

Je secouais la tête, le visage de Chuck et celui de Newt flottaient dans mon esprit. Et il y en avait eu tellement d'autre, tellement de morts, tellement de souffrance. Aucun contaminé n'a jamais été sauvé grâce à ces expériences, aux recherches, cela n'aboutissait à rien. C'était presque à croire que finalement WICKED prenait plaisir à commettre des horreurs.

C'était plus fort que moi, te voir dans un tel état, en larmes et à bout de nerfs. Je t'ai pris dans mes bras en te demandant d'abandonner WICKED. Je te suggérais de rebâtir une autre organisation, reprendre à zéro, un nouveau départ. Et que s'il fallait réellement un cobaye, je t'ai dit de me prendre moi et de laisser les autres tranquille. Tu me demandais ce que l'on fera si la Braise atteint cette ville. Si je laisserais mourir les habitants. J'ai eu un frisson d'horreur. Il valait mieux éviter de penser à cette affreuse possibilité. Après tout, nous sommes complètement coupés du monde ici, pour ce que je sais. Avec un peu de chance, le virus est aussi coincé à l'extérieur que nous le sommes ici. Je n'ai pas été capable de répondre, parce que je ne sais pas comment je réagirais Tu m'as ensuite répondu que tu ne me laisserais pas me sacrifier, que je ne serais pas ton cobaye. Et que si je voulais t'arrêter, je devrais te tuer.

"Tu ne veux pas que je serve de cobaye. Et je ne veux pas que d'autres Immunes soient torturés. Tu vois le problème se profiler ? Je ne peux pas laisser d'autres innocent être utilisés pour trouver le remède. Tu n'as pas le choix, c'est moi ou rien."
©️ By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



∞ âge : 19 ans
∞ race : Humaine
∞ univers : The Maze Runner



∞ messages : 101
∞ avatar : Kaya Scodelario
∞ pseudo/prénom : Fiesta



MessageSujet: Re: Shock to the System [Feat. Teresa Agnes]   Sam 22 Sep - 13:26




Shock to the system

Thomas & Teresa

Ils n'étaient pas d'accords et ils ne pourraient jamais l'être. Chacun avait ses raisons et sa propre opinion. Mais à propos de l'organisation, jamais ô grand jamais ils ne trouveraient un terrain d'entente. Devaient-ils donc s'opposer continuellement en se chamaillant ? Devaient-ils se déchirer et briser leur lien affectif ? Il semblerait que oui, puisque le jeune homme ne croyait pas en ses capacités à chercher un remède sans que personne ne soit blessé. Il n'avait pas tort de ne plus lui faire confiance après sa trahison, mais Thomas était le seul qui la connaissait mieux que n'importe qui. Toutefois, cela ne fût pas suffisant pour le convaincre d'une potentielle réussite.

Leur conversation s’arrêterait donc probablement là. « Je ne répéterais pas les mêmes erreurs. Crois-le ou non mais je n'utiliserais jamais d'innocents pour mes recherches. Je ne suis pas comme eux. » Encore un mensonge, elle était comme eux, sauf qu'elle ne voulait pas l'admettre. Cela ne l'avait absolument pas dérangée d'observer son ancien allié Minho se faire torturer comme un vulgaire rat de laboratoire. Il était devenu son cobaye et ami ou non, la brune avait dû effectuer une série de tests sur lui.

Un silence de plomb s'installa durant quelques secondes, signe que ni l'un ni l'autre n'allait abandonner ses convictions. Ce fût alors Thomas qui lui posa un ultimatum. « Je ne peux pas faire ça, je suis désolée. » Séchant ses larmes qui roulaient toujours le long de ses joues pâles et rosées, Teresa comprit qu'elle allait définitivement perdre son amitié. « Je crois que nous sommes dans une impasse. » Tout ce qu'il lui restait à faire, c'était de s'éloigner sans jamais se retourner. « Tu ne pourras pas m'arrêter. Je t'en prie, ne te mets pas au travers de mon chemin.  » Cela résonnait comme une menace. « Je... » Non, cela était bien trop déchirant de lui avouer ses sentiments à son égard. De plus, il semblait s'être trouvé une nouvelle amie qui partageait son ressenti, sa haine, au niveau de l'organisation, Brenda. « Au revoir Thomas. » Déposant un tendre baiser au coin de ses lèvres, il était temps que leur chemin se sépare une nouvelle fois.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Thomas
human

I just...feel like I need to save everyone.

∞ âge : 17 ans
∞ race : Humain
∞ univers : The Maze Runner



∞ messages : 82
∞ avatar : Dylan Cutie O'Brien
∞ pseudo/prénom : Vagabonde ♫



MessageSujet: Re: Shock to the System [Feat. Teresa Agnes]   Dim 14 Oct - 10:42



Shock to the System
Feat. Teresa Agnes

Nous n'avons jamais été d'accord, à propos de WICKED, de leurs agissements et de l'importance du remède, des sacrifices que WICKED avait commit pour ce remède. Oui je le savais. Je le savais très bien. Seulement je voulais continuer d'espérer, de croire, que tu finirais par comprendre, que tu finirais par voir les choses de mon point de vue, par être de mon côté. C'était probablement idiot et naïf de ma part d'espérer que tu changes d'avis, surtout après tout ce qu'il s'était passé. Et ce n'est pas comme si tu n'avais pas vécu la même chose que moi, comme si tu n'avais pas vu les mêmes choses. Parce que jusqu'à ce que tu contactes WICKED pour qu'ils donnent l'assaut sur les rebelles, tu avais vécu tout cela avec nous. Et malgré tout tu avais choisi de nous trahir, tu nous avais vendus à WICKED et c'était sûrement difficile de faire pire trahison. Minho avait été capturé, des gens ont été tués et d'autres ont été embarqués. Pourtant, tu avais fini par te retourner contre Janson et me sauver la vie. J'avais cru à ce moment-là que tu avais finalement compris. Il faut croire que je me trompais ?

Tu m'as répondu que tu n'allais pas commettre les mêmes erreurs, que tu n'allais plus jamais utiliser des innocents comme ils l'avaient fait, que tu n'es pas comme eux. Je ne sais pas si c'était la vérité ou si c'était un mensonge. Et si c'est le cas, je ne sais pas à qui tu mens, moi ou toi-même ? Je n'avais pas besoin de tous mes souvenirs pour savoir que tu avais dû, toi aussi, faire des tests sur les sujets. Peut-être même sur nous, tes amis. Je voulais croire que tu disais la vérité, mais je ne pouvais pas prendre le risque. Je devais faire en sorte que WICKED ne soit pas reconstruite. Et peu m'importais d'avoir à risquer ma vie encore une fois pour arrêter tout ça.

"Au début peut-être. Tu n'utiliseras personne. Et puis les recherches ne donneront rien, ou pas assez, pas assez vite. C'est là que ça recommenceras. Et tout le monde serait mort pour rien."

Fallait-il vraiment te citer tous les noms de ceux qui ont perdu la vie en luttant contre WICKED ou pour fuir ? Fallait-il que je te rappelles la mort de Chuck, de Winston, de Newt ? Si WICKED revenait, ils auraient donné leur vie pour rien. Ils seraient morts pour rien. Et cette idée était plus insupportable que tout le reste. Alors je te proposais une chose, de me choisir moi, uniquement moi, comme cobaye. Tu avais dit que mon sang avait guéri Brenda après tout et Janson semblait vouloir m'utiliser pour guérir leurs élus. Je suppose alors avoir une certaine valeur, plus que les autres Immunes jusqu'à présent. C'était un bon marché, une seule vie perdue pour en sauver des centaines d'autres. Seulement tu refusais, tu disais ne pas pouvoir faire ça. Et tu ajoutais ensuite que nous étions dans l'impasse, que je ne pourrais pas t'arrêter et que je ne devrais rester en dehors de ton chemin. Ces dernières paroles sonnaient presque comme des menaces, mais je doutais que ce soit ça.

"Tu sais que je ne peux pas te laisser faire, que je ne le ferais pas. Alors réfléchis-y, prend moi comme cobaye, trouve le remède et laisse les autres tranquilles. S'il te plaît, ne m'oblige pas à devoir lutter contre toi."

Tu as semblé vouloir ajouter quelque chose, commençant ta phrase mais t'arrêtant aussitôt sans rien dire. Finalement tu m'as juste dit au revoir, avant de t'éloigner, de partir. Et cette fois je ne t'ai pas retenue. Je crois qu'on allait avoir besoin de temps pour digérer tout ça. Maintenant je suppose qu'il suffit d'attendre et de voir.
©️ By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Shock to the System [Feat. Teresa Agnes]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shock to the System [Feat. Teresa Agnes]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gro Mek avec Shock Attack Gun V4
» hero system
» Agnes DISPARUE
» TERESA PALMER ✤ we will stand tall
» Fatal error system.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND ::  :: Liberty :: Rue Piétonne-
Sauter vers: