Partagez | 
 

 turn it off - spiderthief

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Jessica Drew
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : trente quatre ans
∞ job : agent d'hydra en cavale
∞ race : humaine génétiquement modifiée
∞ univers : marvel comics



∞ messages : 282
∞ avatar : eliza dushku
∞ pseudo/prénom : burning bruise, alex.


MessageSujet: turn it off - spiderthief   Mer 6 Déc - 2:10

 
{ so i'm writing the future. i'm leaving a key here. something won't always be missing. it won't always feel empty, here. just think of the future and think of your dreams. you'll get away from here. you'll get away eventually }


Ca faisait mal. Un mal de chien. Elle savait que les choses allait capoter. Elles dégénéraient souvent, pour ne pas dire toujours. Mais ce plan avait été merdique. Un rictus quand elle s'apercevait qu'elle ne s'était pas fait botter le cul comme ça depuis longtemps. Ce n'était pas encore au niveau de son combat avec Morgane qui l'avait laissé presque morte, mais ça s'en approchait dangereusement. Les membres et les jouets d'HYDRA avaient été redoutable mais la masse électrique de Shayera lui laissait définitivement un gout amer. Elle avait oublié à quel point cette merde faisait mal. Elle titubait, compressant la blessure à son ventre du mieux qu'elle pouvait. Elle était dans un état misérable et ne pouvait que bénir les rues désertes. Elle jetait un coup d'oeil à son téléphone qui épuisait ses dernières ressources. 3h54. A peine quelques heures avant le levée du soleil. Il fallait qu'elle retourne au motel au plus vite récupérer quelques affaires et pansait ses plaies comme elle pouvait. Si elle ne s'évanouissait pas d'ici là. Elle s'avançait sur le parking mais un flash de lumière provenant de sa fenêtre la fit se stopper net. Elle se dissimulait derrière une voiture et s’accroupissait pour s'appuyer contre elle. Elle s'appliquait à respirer, faire taire la douleur, s'appuyer sur son adrénaline, sur ses dernières forces. Elle avait foutrement envie d'aller les confronter, elle n'aurait jamais sa dose de violence contre eux. Son regard s'attardait quelques secondes sur le reflet de la vitre de la voiture. Une plaie géante, voilà à quoi elle ressemblait. Elle grimaçait. En vu de son état, c'était une mission suicide. Et force était de constater qu'elle n'avait pas envie de mourir. Plus maintenant. Pas encore. Pas ce soir en tout cas. Alors elle rebroussait chemin, se levant péniblement pour suivre ses jambes qui la poussait par elle ne savait quel miracle.

Le monde n'était presque plus que composé de tâches noires alors qu'elle grimpait avec difficulté les escaliers. Elle ne s'appuyait nul part, essayant de ne laisser aucune trace de sang. Mais elle n'aurait pu dire avec certitude qu'elle réussissait. Ce n'était pas une bonne idée. Elle le savait, voulait rebrousser chemin mais... elle était désespérée. Alors elle sortait et titubait dans le couloir pour s'arrêter devant la porte de Neal. Deux coups de sonnette et elle glissait contre la porte, reposant sa tête contre l'embrasure. Un sifflet de soulagement lui échappait quand celle ci s'ouvrit enfin. « Hey, handsome. » Elle murmurait, en écho à sa première visite dans son appartement. Ses yeux se plissaient dans l'espoir d'y voir plus clair, de le voir. Il lui fallait... « juste un moment. » Elle parlait sans le vouloir, sans s'en rendre compte. Elle fermait les yeux, se persuadait. Elle était forte, il lui fallait juste quelques instants. « Je ne savais pas où aller... » Elle confessait, s'excusait de le mettre dans la merde avec elle. Mais elle avait juste besoin de quelques heures. Ils ne le sauraient jamais. Elle voulait le persuader, mais elle gardait le silence, refluant une brève et soudaine nausée qui lui tordait le ventre.



(ex) spider woman
raise your hand if you have spider-powers, a history of erratic behavior and a deeply disturbing backstory involving trust issues.

(mpottez buffy)



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Neal Caffrey
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : thirty seven yo
∞ job : old thief, used to be an fbi expert, now works at the museum (and he's some kind of hydra's agent)
∞ race : human
∞ univers : white collar, fbi: duo très spécial



∞ messages : 199
∞ avatar : matthew bomer
∞ pseudo/prénom : manon (BLINDNESS)


MessageSujet: Re: turn it off - spiderthief   Mar 9 Jan - 14:44

- - - - - -
you taught me the courage of stars before you left, how light carries on endlessly, even after death.
with shortless of breath, you explained the infinite

crédit/ @tumblrsleeping at last.

Le dossier était toujours ouvert, les feuilles éparpillées dans un coin du lit, dévoilant les photo de la cible, les informations figurant dans la base de données, l’emploi du temps précis et la mission qui lui avait été assignée. Neal, assoupi, avait toujours la main qui tenait la photo du tableau qui intéressait HYDRA, ses doigts relâchant lentement le papier glacé sans pour autant complètement lâcher prise. La semaine passée avait été intense. L’organisation commençait à lui faire réellement confiance et il sentait ses efforts être récompensés ; il retrouvait l’adrénaline de son passé criminel et ne pouvait nier qu’il s’en amusait. Les méthodes appliquées, il ne les validait pas toujours, mais on ne lui demandait pas de se tacher les mains – pour l’instant. Sa place, alors, il se la créait petit à petit, actionnant les bons boutons et sympathisant avec les bonnes relations. Son sourire et son aisance était un atout – et puis, HYDRA semblait noircie par les rumeurs qui courraient à l’extérieur. L’organisme n’était pas immaculé, mais il n’était pas pire que ses ennemis, ni même que le FBI de ce qu’il avait pu en voir. Les missions, donc, il les enchaînait, se faufilant et extirpant des œuvres d’art importantes avant de les remplacer par des répliques de son œuvre. Il en était fier et ce, bien que ça puisse lui coûter sa place au musée. Neal bougea légèrement dans son sommeil, agité par un tic nerveux sans pour autant s’éveiller davantage qu’une très brève poignée de secondes. Déjà, Morphée revenait l’envelopper de ses longues ailes pour l’attirer à lui.

Il était encore loin dans ses songes lorsqu’il fut tiré de ceux-ci par des bruits parasites. A mi-chemin entre l’éveil et les rêves, l’ancien voleur prit quelques secondes avant de réaliser que le bruit qui avait été répété n’était pas dû à son imagination. D’autres furent nécessaires avant qu’il ne comprenne qu’il ne s’agissait de sa porte d’entrée et qu’il n’ouvre finalement les yeux. Etendu en travers de son lit, Neal écouta sa propre respiration, le temps pour son esprit de se défaire de ce voile de brume qui le recouvrait, avant qu’il ne quitte son lit. Il relâcha la photo, l’ignorant alors qu’elle retombait lentement sur le matelas pour rejoindre ses compagnes et il se dirigeait vers la porte après un rapide coup d’œil au réveil. 4h00 étaient affichées et il fronça les sourcils. Il n’était pas dans l’habitude de ses voisins de le tirer du lit à une telle heure – quant à HYDRA, ils auraient sûrement été moins tendres et n’auraient pas pris la peine de frapper. Torse nu, une main frottant sa nuque, il ouvrit la porte et la surprise s’afficha sur ses traits alors que le visage de Jessica se dévoilait. Un sourire menaçait de prendre possession de ses lèvres alors qu’elle le saluait à sa manière mais sa voix faible et ses yeux à demi-fermées l’alertèrent. Jessica n’était pas femme à donner l’illusion d’être sur le point de s’endormir. Elle reprenait la parole sans qu’il n’ait le temps de réagir, sans qu’il n’ait le temps de comprendre ce qu’elle disait et il restait là, une main retenant la porte tandis qu’il avait posé le bras sur l’encadrement et que ses yeux l’analysaient avec rapidité pour découvrir l’origine de ce teint pâle et de cette voix presque inaudible. Et la tâche poisseuse, il ne la remarqua que grâce à un fin rayon de lumière qui intervint. Aussitôt, il attrapa Jessica, passant une main autour de sa taille tandis que l’autre venait rejoindre celle de la jeune femme pour l’aider à appuyer sur la blessure. « Putain Jess, qu’est-ce qu’il s’est passé ? » L’aidant à prendre appui sur lui, il la fit entrer dans l’appartement, refermant la porte d’un coup de pied avant de la diriger lentement vers le canapé. Il la fit asseoir avant de se relever et de se diriger vers la cuisine pour y récupérer tout le matériel qui lui serait nécessaire pour s’occuper de la plaie. « Enlève ton t-shirt. » Il laissait des empreintes ensanglantées sur ses meubles à mesure qu’il ouvrait les tiroirs et les placards avant de venir la rejoindre de nouveau. « Qui t’a fait ça ? » Il avait la mâchoire serrée, ouvrant les compresses avant d’y verser de l’eau afin de nettoyer la blessure de ce sang loin de coaguler. Il releva les yeux brièvement pour croiser ceux de Jessica. « Hey beautiful, don’t fall asleep just now. » De l’alcool pour mieux nettoyer et il appliquait une compresse, sa main libre glissant jusqu’à rejoindre le genoux de la jeune femme qu’il serra tendrement pendant quelques secondes, pour calmer les battements affolés de son propre cœur, pour remettre de l’ordre dans ses idées, pour la tenir éveillée.


------
i'll admit, i've done a lot of things in my life that i'm not proud of... no - no, that's not true. i'm proud of most of them
messagerie pati



#TeamGentleman2017

#TeamRocket2017
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jessica Drew
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : trente quatre ans
∞ job : agent d'hydra en cavale
∞ race : humaine génétiquement modifiée
∞ univers : marvel comics



∞ messages : 282
∞ avatar : eliza dushku
∞ pseudo/prénom : burning bruise, alex.


MessageSujet: Re: turn it off - spiderthief   Jeu 1 Fév - 0:36

 
{ so i'm writing the future. i'm leaving a key here. something won't always be missing. it won't always feel empty, here. just think of the future and think of your dreams. you'll get away from here. you'll get away eventually }


Elle avait du mal à comprendre. Comment son corps pouvait être aussi engourdi et douloureux en même temps. Ça brouillait ses pensées et la laissait un peu plus dériver vers cette obscurité. Mais elle sentait une prise se refermer sur sa taille et elle laissait avec gratitude tout son poids reposer sur la silhouette de Neal, sa main libre s'accrochant à son dos pour ne pas perdre l'équilibre. Une légère plainte alors qu'il resserrait sa prise devenue lâche sur sa blessure. Ce coup de couteau qu'il l'avait transpercé à peine une demie heure auparavant. « I fuckin' failed.. » Un murmure de rage presque inaudible. Et elle s'avançait, suivant ses mouvements la guider vers un canapé où elle s'asseyait et laissait son dos se reposer contre le dossier, savourant de ne plus à avoir soutenir son poids. Elle sentait son contact aussitôt se dégager et elle se forçait à ouvrir les yeux, à rester consciente et alerte. Un faible grognement alors que l'odeur du sang semblait partout autour d'elle. Comme si l'appartement était couvert de rouilles. Elle hochait faiblement la tête à ses instructions, son regard se baissant vers sa main ensanglantée. Sa bouche se tordait et elle puisait un peu de courage, se relevant légèrement pour se débarrasser de son débardeur. Ses yeux s'attardaient quelques instants sur la blessure avant que sa tête ne se balance contre le dossier, remerciant qu'elle n'ait pas besoin de récupérer ça seule. C'était franchement moche. Empiré par les coups qu'elle avait reçu en plus. Ses yeux se fermaient automatiquement alors que la douleur lassante continuait de l'engourdir. Sa voix la forçait à les rouvrir. Sa bouche s'ouvrait, tentait de lui répondre « Whaddya think ? » Elle grimaçait, grognait légèrement alors que l'alcool la brûlait. Ses yeux papillonnaient cherchant à rester alerte mais elle était tellement épuisée. La voix et le toucher réconfortant de Neal, la fit glisser la tête pour le regarder et elle regrettait sa vision floue ainsi que l'obscurité, n'arrivant qu'à peu distinguer son visage. Elle tentait un léger sourire rassurant avant qu'il ne se torde à nouveau alors qu'il appuyait sur sa blessure. « I'll live. » Elle déglutissait difficilement, se réconfortait en se disant qu'elle se serait déjà écroulée sous les coups et autre hémorragie interne sur le chemin sinon. Elle se redressait légèrement pour ne pas être trop affaisser alors que son coeur semblait enfin perdre son rythme effréné. Son regard retournait instinctivement vers le brun dont les traits devenaient plus claires grâce à un faisceau de lune. « I'm.. » Elle pinçait les lèvres. C'était troublant. Ça l'avait toujours été depuis cette deuxième rencontre mais ça l'était d'autant plus maintenant qu'elle se vidait de son sang sur son canapé, pleinement consciente à présente de toute l'histoire. « I'm sorry. » Et elle l'était réellement. Même lors de son ancienne vie, ces mots avaient des difficultés à sortir. Mais le sentiment de culpabilité lorsqu'elle croisait son regard ne pouvait pas être ignorer. C'était à cause d'elle qu'il se retrouvait dans cette situation, cette position qu'il le mettait en danger de mort rien que pour l'aider en ce moment même. Son visage se tordait alors qu'elle s'arquait légèrement, ses membres plus alertes l'étaient aussi des nombreux coups qu'elle avait reçu. Elle pouvait encore sentir cette électricité se diffusait dans certains hématomes, ne rajoutant qu'un peu de rage dans cet échec... Il lui fallait du whisky.  


(ex) spider woman
raise your hand if you have spider-powers, a history of erratic behavior and a deeply disturbing backstory involving trust issues.

(mpottez buffy)



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Neal Caffrey
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : thirty seven yo
∞ job : old thief, used to be an fbi expert, now works at the museum (and he's some kind of hydra's agent)
∞ race : human
∞ univers : white collar, fbi: duo très spécial



∞ messages : 199
∞ avatar : matthew bomer
∞ pseudo/prénom : manon (BLINDNESS)


MessageSujet: Re: turn it off - spiderthief   Mer 7 Fév - 11:19

Une vague d’inquiétude montait en lui alors qu’il dirigeait Jessica vers son canapé pour l’installer. Sa voix était bien trop basse, ses yeux bien trop clos. Neal n’aimait pas ça et si son cœur n’avait pas été si paniqué par tous ces indices de l’état de la jeune femme, il se serait peut-être laissé à un accès de colère. Il l’aida à prendre place sur le sofa, se précipitant dans la foulée dans la cuisine pour récupérer du matériel, la mâchoire serrée et le regard ombrageux. « Failed ? How ? » Il était de retour auprès d’elle, agenouillé à ses côtés. Il grimaça en constatant des hématomes qui apparaissaient sur ce corps pâle, encadrant la blessure comme pour tenter de la mettre en valeur. Dans sa poitrine, son cœur bondissait de hargne mais il s’efforça de ravaler toute trace de colère pour rester concentrer sur sa tâche principale. Il partirait en vendetta plus tard, quand il aurait réfléchi à quoi faire – à comment le faire. Il appliquait l’alcool sur la balafre pour aider à la cicatrisation, ses dents s’enfonçant dans sa langue pour ne pas laisser une remarque acide lui échapper. Il nettoya la plaie avec une précaution presque exagérée, retirant le sang avant d’appuyer sur la blessure avec une compresse propre. « You better, » marmonna-t-il entre ses dents avant de relever les yeux vers elle. Il appuyait toujours, conscient du sang qui imbibait la compresse avant qu’il ne la retire pour la changer le temps que l’hémorragie s’arrête. Ses sourcils se froncèrent alors qu’elle se stoppait en pleine phrase et la surprise qui le frappa n’était pas petite. Ni pour le rassurer. La main qui s’était nichée sur le genoux de Jessica remonta jusqu’à se poser sur sa joue doucement et s’il avait légèrement ouvert la bouche, il ne disait rien. Il n’était pas certain de comprendre pourquoi elle s’excusait, ni même s’il méritait ses excuses. « The good new is, there’s no baby ugly alien in your stomach, » lâcha-t-il finalement avec un fin sourire pour alléger l’ambiance qui s’était fait plus lourde. Il se redressa lentement, son pouce caressant la pommette de Jessica. Il s’éloigna pour aller dans sa chambre, récupérant les papiers de sa nouvelle mission avant de les laisser retomber sur une chaise de l’autre côté de la pièce avant de revenir auprès de la jeune femme. « The bleeding has stopped. » Il désigna la blessure, changea la compresse avant de la faire tenir. « Did they get you anywhere else ? » Mais elle ne paraissait pas être en train de se vider de son sang d’une autre blessure ; il retint le soupire de soulagement entre ses lèvres pour aller leur servir deux verres et il retourna vers elle, le verre tendu dans sa direction. Il attendit qu’elle l’ait pris pour s’autoriser deux secondes de répits en s’asseyant à côté d’elle, passant un bras autour de ses épaules. « Wanna talk about what trully happened ? How did they get to you ? What was that mission ? » Il lui lança un regard avant de vider son verre, les muscles tendus.


------
i'll admit, i've done a lot of things in my life that i'm not proud of... no - no, that's not true. i'm proud of most of them
messagerie pati



#TeamGentleman2017

#TeamRocket2017
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jessica Drew
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : trente quatre ans
∞ job : agent d'hydra en cavale
∞ race : humaine génétiquement modifiée
∞ univers : marvel comics



∞ messages : 282
∞ avatar : eliza dushku
∞ pseudo/prénom : burning bruise, alex.


MessageSujet: Re: turn it off - spiderthief   Mar 13 Mar - 0:36

 
{ so i'm writing the future. i'm leaving a key here. something won't always be missing. it won't always feel empty, here. just think of the future and think of your dreams. you'll get away from here. you'll get away eventually }


« She took it.. She.. » Elle secouait la tête, faisant taire les larmes de douleur et de rage qui menaçait de s'écouler. La scène défilait encore et encore dans son esprit. La chevelure rousse de ce visage du passé qui disparaissait avec son butin. Avec le disque dur qui lui donnerait un pouvoir sans précédent sur cette organisation qui l'avait utilisée. Elle aurait pu les détruire ou gagnait sa liberté et maintenant ce choix lui était enlevé. Elle était à la case départ sauf que cette fois ci HYDRA était sur ses traces. Et ne la laisserait pas s'échapper. Lui enverrait des soldats jusqu'à que le boulot soit accompli. Elle le savait, l'avait elle-même fait pendant ses années de service. La voix du brun la forçait à rouvrir les yeux et elle tentait un sourire rassurant, lui certifiant qu'elle ne comptait pas avoir ses derniers instants sur son canapé. Elle le laissait prendre soin de la blessure, s'appliquant à ne pas bouger même si elle ne pouvait retenir les grimaces et les légers gémissements de douleur. C'était dans ce genre d'instant qu'elle ne pouvait que remercier ses parents d'avoir jouer les savants fous. Aucune chance qu'elle ne puisse tenter et survive à ce genre de mission suicide si le sérum ne coulait pas encore dans ses veines. Un faisceau de lune venait éclairer le brun et elle se mordait la langue avant de formuler une excuse par la culpabilité qui l'écrasait soudainement. HYDRA n'aurait su son existence sans elle, il n'aurait pas été embarqué dans cette organisation, il ne risquerait pas sa vie en ce moment même pour aider une traître. Une traître qui n'était même pas honnête et qui dissimulait cette information de peur qu'il la jette dehors. Et c'était cette absence de ressentiment, cette douceur dans son geste qui la forçait à détourner les yeux. Ne creusant un peu plus cette culpabilité qui explosait après tant de semaines à la faire taire. Elle ne méritait pas son aide. Un léger rire à ses paroles et elle se forçait à mettre ses pensées de côté. Son regard glissait derechef vers Neal quand elle sentait son contact se dérober. Et elle s'autorisait à fermer les yeux, le temps qu'elle entende ses pas se rapprocher. Un léger sifflet de soulagement à ses paroles alors qu'elle regardait sa blessure et elle secouait la tête à son interrogation. « Don't think so. » C'était difficile de se souvenir de tout ce qu'il s'était passé dans ce chaos. Mais elle ne ressentait pas d'autre plaie ouverte, simplement les contusions autant dû aux coups qu'elle avait infligé que subi. Une grimace feignait ses lèvres en pensant à l'apparence qu'elle découvrirait dans le miroir demain. Son regard brillait quand elle le voyait revenir avec le seul médicament qu'elle avait vraiment envie. Elle se relevait doucement du dossier, une main toujours sur son bandage, pour attraper de l'autre le verre qu'il lui tendait. « Just what I needed... Thanks. » Elle se reposait instinctivement sur lui alors qu'il passait un bras autour de ses épaules, la chaleur de son contact la réconfortant plus que de raison. Un soupir franchissait ses lèvres à ses questions et elle prenait quelques gorgées de son verre, grimaçant à la brûlure familière qui s'écoulait dans sa gorge. « It wasn't a mission. » Elle lui lançait un regard hésitant, incertaine de comment il prendrait cette nouvelle, incertaine d'où commencer cette histoire. « I remember... I mean it's all twisted and messy but what they did to me... » Elle taisait ses souvenirs en finissant son verre. « Tried to get revenge, steal from them key information but there were soldiers and this girl..  I went back to my hotel but they were already here. » Elle était encore sonnée, de comment cette mission avait dégénéré aussitôt qu'elle était rentrée dans l'immeuble. Mais elle ne regrettait pas d'être restée. Elle n'avait plus le choix, il fallait qu'elle tente quelque chose.« I shoudn't stay here. » Elle passait sa main sur son visage épuisée, ne mouvant pourtant aucunement. Elle était dans le seule endroit où elle se sentait un tant soit peu en sécurité, elle ne bougerait pas sauf s'il lui demandait.


(ex) spider woman
raise your hand if you have spider-powers, a history of erratic behavior and a deeply disturbing backstory involving trust issues.

(mpottez buffy)



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Neal Caffrey
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : thirty seven yo
∞ job : old thief, used to be an fbi expert, now works at the museum (and he's some kind of hydra's agent)
∞ race : human
∞ univers : white collar, fbi: duo très spécial



∞ messages : 199
∞ avatar : matthew bomer
∞ pseudo/prénom : manon (BLINDNESS)


MessageSujet: Re: turn it off - spiderthief   Dim 25 Mar - 22:47

Les propos de Jessica étaient trop confus pour qu’il soit en mesure de comprendre quoi que ce soit. Ses sourcils se fronçaient lentement alors qu’elle évoquait une autre femme dont il ignorait tout – son nom, son existence. Les méandres de ses souvenirs essayaient de rattacher le pronom à une personne qu’il connaitrait et qui aurait pu vouloir nuire à Jessica, mais rien ne lui venait. Juste un écran blanc sous ses paupières. Il déposa une main sur l’épaule de la blessée pour la rassurer, lui faire comprendre que les explications pouvaient peut-être attendre un peu. Il n’avait l’intention d’aller nulle part, pas alors qu’elle était dans un tel état. La gorge serrée par une émotion qu’il n’avait plus ressenti depuis un long moment, il préféra s’occuper aux soins plutôt qu’à insister pour obtenir des réponses. Elle délirait par moment et lui donnait être sur le point de s’évanouir à tout instant – cas de figure qu’il voulait encore éviter. Lorsqu’enfin il eut terminé de bander sa blessure avec du sparadrap, il se redressa, le regard survolant ce corps meurtri et bleuit par les coups qu’elle avait encaissé sans aucun doute. Aucune autre plaie ouverte ne paraissait se manifester, ce qu’elle confirma bien rapidement et Neal, finalement, s’autorisa un soupir de soulagement en se dirigeant dans la cuisine pour leur servir deux verres. Il était déjà de retour et elle n’avait pas bronché. Comportement inhabituel pour elle qui s’était montré si différente lors de lors dernières rencontres. Il acquiesça simplement alors qu’elle le remerciait et s’installa à ses côtés, le bras venant entourer ses épaules et sa joue se déposant sur le sommet de son crâne. L’espace d’un instant, il avait cru qu’elle avait débarquée trop tard, que ses maigres connaissances en médecine ne lui serviraient à rien, si ce n’était à l’observer le quitter petit à petit. Son cœur se serra à cette pensée et il ferma les yeux tout en avalant une longue rasade de son verre. L’air interrogateur qui prit possession de son visage l’obligea à baisser les yeux sur les cheveux de Jessica – et une nouvelle fois, le ton emplit d’émotion de la Spiderwoman l’inquiéta. Ses mots le glacèrent. Figé dans sa position, il retira son bras lentement pour s’éloigner juste assez pour être en mesure de la dévisager. Il ne comprenait que trop bien ce qu’elle impliquait. Elle n’était plus avec HYDRA. « You left them ? » L’incrédulité se lisait dans ses yeux alors qu’il essayait de déterminer si elle se moquait de lui. Mais elle n’était que trop sérieuse et il détourna finalement le regard. Elle avait trahi l’organisation – cette même organisation à laquelle il commençait à croire, malgré ce qu’ils avaient fait subir à Jessica. De nouveau, il était partagé par deux sentiments contradictoires, comme lorsqu’il bossait avec le FBI. Il y avait le vrai lui d’une part, et ce que sa morale essayait de lui imposer. « They’re after you. They won’t stop chasing you until… » Sa voix se brisa avant qu’il n’ait eu le temps de terminer sa pensée. Il préférait ne pas aller jusqu’au bout de cette idée. Lorsqu’il tourna la tête pour planter son regard clair dans celui, plus sombre, de la jeune femme, il savait d’ores et déjà qu’il utiliserait de sa place au sein d’HYDRA pour la garder en sécurité. Peu importe le prix à payer. « You should stay. » Ce n’était qu’un murmure, déchiré par son envie de la garder auprès de lui et la raison qui désirait l’envoyer ailleurs. Mais il n’avait pas d’ailleurs à lui proposer et il savait que si Jessica était venue le trouver, c’était sans doute parce qu’elle n’en possédait pas non plus. « Tonight, at least. You’re in no condition to fight nor run away for now and I don’t think they’ll come looking for you here. » Pas avant quelques jours, tout du moins, mais il préférait ne pas se montrer aussi défaitiste. De sa main libre, il vint encadrer le visage de Jessica, un sourire triste sur les lèvres. Ils étaient destinés à échanger leurs rôles sans jamais se rejoindre. « So you remember everything, uh ? » Leurs journées dans un passé qui lui paraissait avoir été il y avait une éternité. Leurs instants d’insouciance et de danse dangereuse – un jeu auquel il s’était habitué. Peut-être même un peu trop. « Who’s the girl you keep talkin’ about ? » Il voulait pouvoir se renseigner sur ce visage inconnu, sur celle qui avait causé, même indirectement, du tort à Jessica.


------
i'll admit, i've done a lot of things in my life that i'm not proud of... no - no, that's not true. i'm proud of most of them
messagerie pati



#TeamGentleman2017

#TeamRocket2017
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: turn it off - spiderthief   

Revenir en haut Aller en bas
 
turn it off - spiderthief
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» And what's small turn to a friendship. [pv Aaron]
» 01. Turn down these voices, inside my head
» Thousands of Haitians turn out to call for Aristide's return
» India helps Haiti slum dwellers turn trash to cash
» Guitare, quand tu nous tiens ! {PV Evan}[Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND :: 
Neverland
 :: Downtown :: Bon Temps
-
Sauter vers: