Partagez | 
 

 Now I know who you are. Feat Harley Quinn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : 18 ans
∞ job : Journaliste
∞ race : Humaine
∞ univers : Dc universe

∞ messages : 58
∞ avatar : Emma Roberts
∞ pseudo/prénom : Jo


MessageSujet: Now I know who you are. Feat Harley Quinn   Lun 4 Déc - 22:59

Now I know who you are × ft. Lucy & Harley & Joker?
Aujourd'hui marque le coup des dix huit ans de Lucy. En réalité, elle ne sait plus quel âge elle devrait réellement avoir. Peut-être six ans ? Plus ? Moins ? Même si elle est parfaitement consciente des raisons qui poussèrent sa mère adoptive à la laisser au main de tant Ivy pour qu'elle puisse se défendre, Lucy ne peut s'empêcher de rêver à l'enfance qu'elle aurait pu avoir. Bien entendus, son récit et édulcoré et teinté de douceur et d'amour... alors que la réalité aurait été bien plus violente et atroce que ce qu'elle s'imagine, juste parce qu'elle est née d'un couple hors du commun et que malgré le fait que sa mère ait caché au mieux son existence, elle fut révélée aux personnes qui ne fallait pas. Est-ce que son père était au courant ? Peut-être, mais il devait s'attendre à une petite fille, pas une jeune femme qui avait déjà son propre appartement et travail. Elle aurait pu se trouver un autre nom, une autre identité pour se cacher au mieux, mais aux yeux du monde, elle était la fille de Mme Quinzel une femme droite dans ses bottes et saine d'esprit.

Aujourd'hui, elle n'attendait rien de très spécial, peut-être quelques messages laissé par sa mère adoptive et tante Ivy, mais c'est sous sa porte qu'elle découvrit une enveloppe. Elle la prit avec méfiance, du bout des doigts comme ci elle pouvait lui exploser au visage au moindre geste brusque. Après l'avoir examiné à peu près sous toutes les coutures, elle se décida à l'ouvrir pour y découvrir une carte souhaitant un joyeux anniversaire en lettre rose métallique, de l'autre côté se trouvait juste un lieu de rendez-vous et une heure avec une signature qui la fit regarder en deux fois. Maman. Ce n'était en aucun cas l'écriture de sa mère adoptive alors, est-ce qu'il s'agirait de... ? Mais oui, l'écriture semblait bien correspondre aux petits mots laissés par tante Harleen à l'époque... qui n'a en réalité rien de sa tante.

Prenant une grande inspiration, Lucy jeta un regard sur l'horloge trônant dans son salon...elle avait donc trois heures à tuer avant l'heure inscrite. Y aller ou ne pas y aller ? Et si c'était en réalité un piège ? Elle s'empara de sa tasse de café tout en prenant place sur une chaise, le regard dans le vide, s'imaginant mille et un scénario. C'est une fois arrivé à la dernière goutte que la blondinette se dit qu'elle n'avait rien à perdre et au pire des cas... tout s'arrêtera. Une longue douche chaude prise, elle sauta dans un jean et une blouse blanche -non transparente- avec des détails de dentelle et prit la porte.

Flânant quelques instants, l'endroit où elle devait rencontrer sa mère était plutôt exposée, peut-être une assurance de ne pas être vue en n'étant pas seule, finalement ? Avec elle, la carte d'anniversaire afin de bien vérifier le numéro du banc sur lequel elle devait s'asseoir et prit donc place, le cœur battant à tout rompre dans sa poitrine. Le stress, l'inquiétude, la peur aussi de décevoir peut-être ? Après tout, sa mère s'était peut-être elle aussi fait une image de sa fille à laquelle elle ne correspondait aucunement. Se triturant les doigts, elle vit enfin une silhouette s'approcher et ce visage... celui qu'elle avait déjà vu sur quelques photos. Pour une raison qui lui échappait, elle pensait la voir différente, comme dans son rôle de super vilaine qu'on voulait lui coller, pourtant elle avait l'air... de quelqu'un de normal. Tentant un sourire, elle la laissa encore s'approcher, remarquant juste une excentricité au niveau des cheveux blonds avec les pointes bleues d'un côté et rose de l'autre.

« Ma...Maman ? »

Un simple mot. Pourtant, il fut difficile de le dire et il sortit avec une émotion qu'elle aurait préféré cacher. Elle allait enfin entendre le son de sa voix, pour la première fois, lui donnant l'impression d'avoir été en réalité sourde jusqu'au moment où elle l'entendrait elle. Lucy se leva, sans réel raison et laissant l'impression qu'elle s'était elle-même coupé dans son élan. Qu'aurait-elle fait ? La prendre dans ses bras ? Mais pourquoi ? Elle n'avait jamais eu besoin de sentir le contact de quelqu'un d'autre alors pourquoi est-ce que cela changerait aujourd'hui ?

« Je suis...Lucy. Lucy Quinzel. C'est...tante Ivy qui a légèrement joué avec les potions de croissance pour que je sois ainsi. »

Elle avait toutes les deux la même taille, exactement la même. La couleur de chevelure similaire, il n'y avait que la couleur de ses yeux qui juraient pour un enfant de ce couple, mais la sœur de sa mère avait les mêmes, donc il devait bien y avoir un de ses grands parents porteur de ce gène.
   
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Harley Quinn
human mutate
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : 25 ans
∞ race : Humaine compètement givrée.
∞ univers : Suicid Squad / DC comics

∞ messages : 273
∞ avatar : Margot Robbie
∞ pseudo/prénom : Princesse


MessageSujet: Re: Now I know who you are. Feat Harley Quinn   Sam 9 Déc - 13:52

Now I know who you are





Enfin. Elle allait la rencontrer, sa fille, la chaire de sa chaire. Le fruit de son amour pour le Joker. Harley n'avait jamais voulu l'abandonner, mais elle l'avait fait. A l'époque sa relation avec le Joker était nettement moins romantique qu'à l'heure d'aujourd'hui. Et encore, même si aujourd'hui leurs amour reste... spécial, il faut se dire qu'avant c'était bien pire. Elle avait été le fruit d'une expérience, un jouet tout au plus pour son grand amour, à l'époque le Joker lui accordait peu d'importance. Il l'avait rendu folle, complètement folle. Autant elle aime cette vie au côté de son grand amour, autant elle refuse que sa fille subisse les même visse. Elle a beau avoir un grain au cerveau, il lui reste une partie d'humanité, et cette partie d'humanité c'est elle, sa fille. L'arlequin avait découvert sa grossesse alors que son criminel d'amant l'avait mit dehors, une seconde fois. Elle était partie se réfugier chez sa sœur, et d'un point commun d'entente les deux femmes avaient décidé, pour le bien du bébé, qu'il ne valait mieux pas qu'elle vive avec son père. Qu'il ignore jusqu'à même sa grossesse.

Le plus ironique dans tout ca, c'est que la criminelle avait toujours rêvé de fonder une famille avec son roi au cheveux vert, elle voulait se marier et vivre heureuse jusqu'à la fin des temps. Dans ses bras. Mais ce bébé, elle savait qu'elle ne pouvait pas le garder, du moins pas avec son poussin. Et elle était dans l'incapacité de choisir entre lui et sa fille. Alors dans une pointe de lucidité elle a dissimulé sa grossesse, grâce à son amie Ivy et une fois le bébé au monde, elle l'a confié à sa sœur. Monsieur J ne c'était rendu compte de rien. Elle savait que sa sœur l'élèverait correctement, elle avait confiance en elle. Le temps à passé et Harley n'a jamais manqué de lui envoyer une tonne de cadeau. C'était sa fille après tout, elle devait la gâter. Bien que les jouets de l'arlequin était aussi original que sa personne ca lui faisait plaisir de faire quelque chose pour son enfant, son bébé.

Pourtant la vérité avait fini par éclater, c'était bête de croire qu'elle pourrait cacher une tel chose au Joker. Il a fini par le découvrir, et maintenant, elle se devait de prévenir sa fille. C'est pour quoi elle lui avait envoyé une lettre pour son anniversaire, haute en couleur, digne de la réputation carnavalesque que l'Arlequin. Une carte au doux parfum de folie mais aussi d'amour, car oui même si elle ne l'avait pas vu grandir, Harley aimait sa fille. Aujourd'hui elle allait enfin la rencontrer, elle allait pouvoir la voir, la toucher, lui parler. Elle devait la prévenir au sujet de son père, et pour la première fois elle allait pouvoir fêter un anniversaire avec elle. C'était difficile de décrire comment elle se sentait à ce moment même, anxieuse, excité, impatiente. Une tornade d'émotion qui se mélangeait et rendait un résultat explosif.

Elle décidait pour l'occasion d'abandonner son costume de super-vilaine. Elle voulait avoir l'air de quelqu'un de normal, elle ne voulait pas lui faire peur, la faire fuir. Alors elle se forçait de vêtir une tenue banal et de ne pas trop forcer sur le maquillage. Elle n'aimait pas vraiment ce look, mais pour sa fille elle ferait un effort. Elle avait décidé de sa faire un simple chignon, regroupant ses long cheveux platine terminant en rose et bleue en haut de sa tête. Elle attrape une paire de talons et part. Pour plus de discretion encore elle se décide à prendre un taxis. Malheureusement pour le chauffeur, Harley a beau être habillé comme une femme normal, elle reste une criminel. C'est une arme pointé sur sa trempe qui l'emmène au lieu de rendez-vous. Elle n'allait quand même pas payer le taxi. Une fois arrivé, elle sort de la voiture, cache son pistolet dans son sac à main. Comme si de rien était elle offre un grand sourire au chauffeur et le salut de la main. L'homme déglutis et s'en vas rapidement.

D'un pas élancé et légèrement déhanché elle se rend en direction du point de rendez-vous qui n'est nul autre qu'un banc. Puis elle la voit, si belle, si grande, parfaite. La prunelle de ses yeux. Son cœur fait un bond et son regard se brouille de liquide salée. Elle sent son cœur se remplir de bonheur quand elle l'appel "maman" elle a tellement rêvé de ce moment. Elle se retient de sautiller sur place. Puis elle se présente, entendre sa voix lui fait un bien fou. Elle a grandit, tellement grandit. Mais elle est consciente que la potion d'Ivy était necessaire.

-"Je sais. Tu es parfaite" et elle le pense sincèrement, l'émotion se fait sentir dans la voix de l'Arlequin.

Elle ne peut plus se retenir, elle court dans ses bras, sans attendre. Et elle la sert fort contre elle, comme si elle pouvait s'envoler, combler d'amour une sensation forte et agréable. L'amour maternel. Quelques larmes amer roulent le long de sa joue. Enfin elle se recule légèrement faisant cesser l'étreinte à contre cœur. Elle l'observe comme si c'était un trésor. Avec une douceur étonnante, Harley remet une mèche rebelle derrière l'oreille de sa fille sans la quitter des yeux.

-"Joyeux anniversaire ma petite poussine. Oui, les surnoms c'est sa spécialité, et poussine était parfait pour elle, en référence à poussin. -"Il faut qu'on parle de ton père..." oui, elle doit la prévenir, elle laisse un temps de silence avant de reprendre -"Il sait tout" et voilà c'était dit.










  
  
« Crazy, crazy, crazy »


Paint in black:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : 18 ans
∞ job : Journaliste
∞ race : Humaine
∞ univers : Dc universe

∞ messages : 58
∞ avatar : Emma Roberts
∞ pseudo/prénom : Jo


MessageSujet: Re: Now I know who you are. Feat Harley Quinn   Lun 11 Déc - 22:51

Now I know who you are × ft. Lucy & Harley & Joker?
Elle était si jolie, le malaise qu'elle pouvait ressentir en portant cette tenue civile, Lucy ne le ressentit même pas, juste la même émotion forte de se retrouver l''une face à l'autre. Elle avait tout de même eu ce besoin de se présenter. Concrètement, la blondinette ne savait absolument pas tout ce qu'elle pouvait savoir de sa fille, est-ce que Ivy lui avait parlé ? Est-ce que sa tante le lui avait dit ? Très certainement, mais Lucy fut très secouée à l'époque où on le lui a dit et l'oublia par la suite. Lui répondant d'un simple je sais et elle ajouta qu'elle la trouvait parfaite. Vraiment ? Une nouvelle vague d'émotion la prit alors qu'Harley la prit dans ses bras. L'enfant en elle réclama alors la mère, serrant ses bras autour d'elle aussi fort et aussi longtemps que possible, elle savait cependant que ce ne serait pas la dernière embrassade qu'elle aurait avec elle, même au vu de leur âge. Elle aurait voulu rester un peu plus longtemps, garder sa tête au creux de son cou encore quelques instants, mais l'étreinte fut rompu, c'est vrai qu'elles auraient le temps un peu plus tard.

Un petit sourire alors qu'elle lui souhaite son premier joyeux anniversaire de vive voix, elle ne put s'empêcher de s'amuser du surnom dont elle venait de l'affubler. Si plus d'un aurait protesté, Lucy, elle, laissa sa mère lui donner tous les surnoms qu'elle voulait bien lui donner. Elles avaient encore quelques années à rattraper après tout.

Si tout semblait parfait, il fallut un seul mot pour renverser la situation, les émotions « ton père »... elle ne voulait pas parler de lui, pas aujourd'hui ! Elle voulait que sa mère parle d'elle et c'est tout, mais apparemment elle n'était pas là pour ça. Pour la prévenir de la menace. Légèrement titubante, Lucy dût s'asseoir à nouveau sur le banc suite à l'annonce de sa mère et sur le fait que le Joker soit au courant de son existence. Elle voulait être forte, ne pas laisser paraître qu'elle puisse être faible à Harley... alors elle réussit à se calmer et cesser les tremblements de chacun de ses membres.

« Il sait aussi... pour mon âge ? On a réussi à tout falsifier pour que cela fasse réel... »

Comment est-ce possible ? Son regard parcours le visage de sa mère, puis les parties visibles de sa peau à la recherche de la moindre blessure infligée par le géniteur... mais rien, pas même l'ombre d'un petit bleu ou d'une coupure de feuille de papier... au moins elle n'aura pas fait subir des sévices en cachant son existence. Puis elle se dit qu'il était aussi temps qu'elle apprenne à se défendre convenablement, des cours d'autodéfense et très certainement un peu plus... peut-être une arme ? En réalité, sa réaction est peut-être disproportionnée, on lui a toujours dit qu'il ne fallait pas que son père la retrouve, criminelle notoire comme sa mère, mais il était surtout moins commode et utilisé les gens qui l'entouraient... Harley était capable de s'entourer de personne juste parce qu'elle les appréciait.

« Je ferai profile bas, mais...avec un peu de chance il ne cherche pas à mettre ma tête à prix...Si ? »

Une façon comme une autre de prendre la température, savoir si sa mère savait comment il avait prit la nouvelle et s'il valait mieux qu'elle vive sous terre quelques temps, sans même publier un seul article voir même trouver un pseudo, après tout !
   
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Harley Quinn
human mutate
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : 25 ans
∞ race : Humaine compètement givrée.
∞ univers : Suicid Squad / DC comics

∞ messages : 273
∞ avatar : Margot Robbie
∞ pseudo/prénom : Princesse


MessageSujet: Re: Now I know who you are. Feat Harley Quinn   Lun 8 Jan - 20:56

Now I know who you are





Parfaite. C'était le mot juste. Harley l'a trouvait parfaite. Cette petite bouille blonde qu'elle aurait voulu voir grandir. Qu'elle regrette de ne pas avoir pu élever. Mais c'était pour son bien, le Joker n'aurait pas apprécié. Et pourtant c'est son rêve le plus chère à Harley, construire une famille avec l'homme qu'elle aime. Mais le psychopathe au cheveux vert n'a pas les traits d'être papa, il aurait détruit leurs fille. Elle avait beau l'aimer plus que tout au monde son poussin elle savait qu'il aurait été néfaste pour le bébé. Il l'aurait rendu aussi folle. Et Harley elle ne voulait pas de ca pour elle, elle devait vivre sa vie librement. Car oui, elle avait beau avoir tout les défauts du monde la criminelle n'était pas non plus un monstre, il lui restait une part d'humanité et cette part d'humanité c'est elle, sa fille. Certes elle n'était pas non plus la mère exemplaire, mais elle a eu assez de lucidité pour faire le bon choix en l'éloignant et même si c'est douloureux elle ne regrette pas. Elle aurait aimé que les choses soit différente mais c'est comme ca. Elle l'a regarde comme si c'était un trésor, ses prunelles brillent. Puis elle lâche la bombe. Son père, le Joker, il sait tout.

Elle ne voulait pas gâcher l'ambiance mais il fallait qu'elle lui dise. Elle devait la prévenir, la mettre en garde. Qu'elle soit préparé à l'affronter. Maintenant que monsieur J était au courant ce n'était qu'une question de temps avant qu'il la retrouve. Mais Harley sera la pour la protéger même face à son roi. Elle voit qu'elle perd ses couleurs, qu'elle n'est pas bien et le visage de l'Arlequin s'attriste face à ce tableau. Elle vient s'asseoir à ses côtés et pose une main sur la sienne, un geste de réconfort qui montre qu'elle est là, pour elle. Elle ressemble tellement à une personne normal comme ca. Elle n'est plus cette psychopathe complètement givré et criminel. Pour elle, elle s'efforce d'agir comme une personne normal. Elle a presque envie de revenir sur le bon chemin, pour qu'elle soit fière d'elle. Mais ce n'est pas dans sa nature. Elle est comme elle est désormais. Elle secoue la tête quand elle demande pour son âge.

-"Je ne crois pas non. Ca te laisse une chance qu'il ne te découvre pas"

Elle n'aime pas cacher des choses à son poussin. Car elle l'aime plus que tout. Mais là il s'agit de sa fille, elle est partagé. Il avait deviné, il savait et il n'était pas content. Joker a beau être son compagnon, ils ont bon s'aimer il n'est pas toujours tendre. Et elle l'avait payé cette trahison. Pourtant elle recommencerai, pour Lucy.

-"Ne le sous estime pas Lucy. Il cherchera forcément à te retrouver, parce que je lui ai caché. Je suis désolée ma puce. Je pense qu'il serait préférable que tu quittes la ville pendant un moment, le temps qu'il oublie toute cette histoire."

Même si ca ne l'arrêtera pas lui ca la rassura un minimum de la savoir loin. Elle pourrait retenir son poussin. Quitte à en payer le prix, elle le ferait pour elle. Bon, l'ambiance est trop mélodramatique pour notre arlequin qui se relève soudainement avec le grand sourire. Elle fouille dans son sac et en sort un petit cadeau. Tel une enfant elle lui donne avec un sourire clownesque qui la caractérise. Elle est contente de lui offrir son premier cadeau en main propre.

-"Pour toi ma poussine !"

Le cadeau dans une petite boite est en réalité une boite à musique. De la même apparence que ses fameuses boite surprise sauf que celle-là elle explose pas. Elle émet une musique clownesque représentant Harley. Ce cadeau il est fait pour que ou qu'elle aille, elle ai une partie de sa mère avec elle. Ce n'est pas un cadeau ordinaire mais Harley n'est pas une mère ordinaire. Ses cadeaux sont aussi givré qu'elle. Quand Lucy ouvrira la boite à musique un clown à ressort sortira soudainement. Elle a hâte de voir la de sa fille à ce moment là, car elle trouve ca rigolo Harley.














  
  
« Crazy, crazy, crazy »


Paint in black:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : 18 ans
∞ job : Journaliste
∞ race : Humaine
∞ univers : Dc universe

∞ messages : 58
∞ avatar : Emma Roberts
∞ pseudo/prénom : Jo


MessageSujet: Re: Now I know who you are. Feat Harley Quinn   Sam 20 Jan - 20:31

Now I know who you are × ft. Lucy & Harley & Joker?
Lucy pourrait-elle faire mentir la génétique ? Être plus saine d'esprit que ses parents ? Si le début de parcours fut bon, la potion concocté par Ivy aurait pu accentué ce trait...mais Lucy semblait immunisé... mais était-ce vraiment réel ? Non, elle n'entendait pas des voix, elle avait se sentiment qu'on la surveiller assez régulièrement, mais il devait y avoir une part de vrai dans cette légère paranoïa. Son anxiété augmenta encore d'un cran en sachant que son géniteur savait qu'elle existait, mais il y avait encore une infime chance pour qu'il ne sache pas de quoi elle à l'air aujourd'hui. Au lieu d'une petite fille, elle était une adulte avec la manière de pensée d'une adulte, même si parfois elle fait quelques « régressions » qui la font plutôt passer pour une jeune fille naïve. Un petit bout de femme qui ne connaît rien de la vie, mais qui manqua déjà de se faire kidnapper parce qu'elle était « une fille de ». Oh, elle n'en voulait nullement à sa mère, d'ailleurs en la voyant aujourd'hui pour la première fois en face à face, elle fut heureuse que cette dernière n'ait pas décidé de l'abandonner à une inconnue. Leur laissant une chance de se retrouver. Par contre son père, avec la manie qu'il avait de mettre son grain de sel partout, il ne s'était pas fait que des amis...

Alors qu'elle s'imaginait déjà prendre un nom d'emprunt pour continuer son travail, utiliser même des carnets qu'elle ferait parvenir par quelqu'un d'autre s'il le fallait, peut-être même déménager et rester enfermer quelques semaines afin de ne pas faire parler d'elle, disparaître de la circulation en quelque sorte, Harley la prévint de ne pas le sous-estimer. La blondinette prit une longue respiration, il ne portait pas le surnom de roi du crime pour rien...mais peut-être serrait-il capable d'un élan d'humanité pour sa fille ? Faire un deal, elle ne va pas dans ses pattes et il ne cherche pas à la tuer... La tuer. Le mot résonne dans sa tête et elle dut prendre un peu sur elle pour ne pas craquer. Les cours d'auto-défense lui semblait indispensable à présent, elle se renseignerait pour trouver quelqu'un de fiable et de compétent.

« Tu...tu penses que je devrais quitter la ville ? Mais...mon boulot, puis...toi. »

Lucy lui prit la main avec douceur, elle devait donc perdre sa mère à nouveau ? Sauf qu'elle était pleinement consciente de cette signification à présent, certes elle ne pensait pas se voir de manière régulière afin de ne pas éveiller les soupçons du Joker, mais le fait d'être éloigné un certains temps lui paraissait impossible. Elle voulait renouer les liens avec elle. Puis elle fut surprise quand elle se leva du banc, un grand sourire sur les lèvres avant de ne lui présenter un cadeau.

« Maman, tu n'aurais pas du. Te voir, c'est déjà mon cadeau, je t'assure ! »

Prenant tout de même le présent dans ses mains, elle hésita quelques instants avant de l'ouvrir et... d'entendre une musique s'en échapper, mais aussi un petit personnage qui la fit sursauter, un petit clown habillé de noir et de rouge, comme le costume de sa mère d'après ce qu'elle a pu entendre. La blondinette eut un léger rire et semblait émue aux larmes en même temps, elle referma la boite et la serra contre son cœur. Elle savait déjà où il irait, sur sa table de nuit près du radiateur dans sa chambre ! Et oui, la mistinguette est du genre frileuse.

« Merci, c'est...c'est ma première boite à musique, je l'aime beaucoup ! Même si je risque encore de sursauter en voyant le clown sortir. »

Elle se leva et prit à nouveau sa mère dans ses bras, y resta un petit moment, vivant comme une période de régression quelques instants avant de se redresser d'elle-même.

« ça te dirait un peu de shopping ? On pourra parler en même temps ou autour d'un café si tu veux ! »

Enjouée, elle fit quelques pas, mais prit soin d'éviter la poubelle juste derrière elle. La petite ne tenait plus en place, elle allait avoir sa mère pour elle toute seule aujourd'hui et aussi faire un peu de shopping. Dans son esprit, c'était bien le plus bel anniversaire qu'elle ait pu avoir.
   
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Harley Quinn
human mutate
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : 25 ans
∞ race : Humaine compètement givrée.
∞ univers : Suicid Squad / DC comics

∞ messages : 273
∞ avatar : Margot Robbie
∞ pseudo/prénom : Princesse


MessageSujet: Re: Now I know who you are. Feat Harley Quinn   Jeu 1 Fév - 20:04

Now I know who you are





Oui, selon Harley il était préférable que Lucy quitte la ville. Au moins la maman aurait la conscience tranquille. Elle pourrait suffisamment occupé son poussin pour qu'il ne pense pas à la retrouver. Et avec un peu de chance comme l'a dit Lucy il n'est pas au courant pour sa croissance prématuré. Ca leurs donne une chance pour qu'il lui mette jamais la main dessus. Même si en soit Harley avait beau avoir un sacré grain dans le ciboulot elle était loin d'être stupide. Si monsieur J avait décidé de la retrouver elle ne pouvait rien faire pour l'en empêcher. C'était perdu d'avance. Alors la moindre des choses qu'elle puisse faire, c'est envoyé sa fille le plus loin possible de lui. Pour avoir une chance. Une chance qu'elle survive, elle et sa santé mental.

-"En faite ce n'est même pas que je pense, c'est que tu dois. Je connais monsieur J, il a beau être un amour à mes yeux, il est aussi cruelle... Qu'il le soit avec moi ca ne me dérange pas, j'ai l'habitude. C'est mon poussin, je l'aime après tout. Mais pas avec toi, je ne veux pas."

C'est l'instinct maternel qui parlait. Et la blonde n'avait jamais eu une conversation sérieuse aussi longue depuis très longtemps. Mais pour sa fille elle voulait faire des efforts. Qu'elle voit en elle autre chose qu'une psychopathe. Car c'est ce qu'elle est. Elle ne renie pas sa nature. Elle le sera toujours, elle n'a pas honte. Elle aime ce qu'elle est maintenant. Mais elle a peur du regard de sa fille. C'est la seule chose qui l'inquiète. Sinon, les autres ce qu'il pense, elle s'en fiche. Elle pourrait leurs exploser la cervelle sans problème à eux. Mais Lucy, son petit trésor, elle devait la préserver de tout ca.

Alors elle se lève, surexité. Elle lui offre son premier cadeau en main propre. Elle observe sa réaction avec attention.

-"Discute pas, ouvre le, ouvre le allez ! Je suis sur que ca va te plaire."

Son sourire ne quitte pas ses lèvres les mains entrelacé devant son menton comme une petite fille qui attend de voir son jouet. La elle attend la réaction de sa fille. Et voilà le clown qui sort. Harley lâche un rire, amusé et fière en la voyant sursauter. Elle frappe dans ses mains, applaudissant heureuse. En voyant le visage de sa fille émue, le visage de l'arlequin s'attendris. Ohh, son petit bébé à les larmes aux yeux. Elle sent aussi le liquide salée la titiller. La regardant comme le plus beau trésor sur terre. Elle lui offre un petit sourire. Tout ca lui fait chaud au cœur.

-"Et je t'en offrirai d'autres, de toute les couleurs !"

Encore plus original, encore plus loufoque. Encore plus pétante. Encore plus... Oh mon dieu. Elle l'a prend dans ses bras. Le câlin de sa fille fait battre son petit cœur de maman. Elle la serre aussi dans ses bras. Elle caresse ses cheveux avec douceur avant que l'étreinte ne cesse. Elle voudrait la câliner tout les jours. Elle aurait voulu la cajoler depuis sa naissance. Mais ce n'est pas possible et on ne refait pas le passé.

-"Oh oui ! Du shopping ! J'ai vu une paire de lunette en vitrine tout à l'heure, violet et rose. La grande classe ! Je suis sur qu'elle t'irai à merveille"

Passer un peu de temps avec sa fille. C'est tout ce qu'elle demande avant de la forcer à quitter la ville. Aujourd'hui elle mettra les problèmes de côté et ne pensera qu'à elles. Elle est toute excité à l'idée de passer la journée avec elle pour son anniversaire. Elle lui prend la main et la tire à grand pas vers les grandes avenus de magasin.

-"Regarde là-bas ! et là-bas ? Ohhhh"

Elle la tire dans tout les sens. Trop de chose. Elle a envie de lui acheter trop de chose. Elle lui offrira tout ce qu'elle voudra c'est son anniversaire après tout.

-"Dis moi ce que tu veux je t'offrirai tout !" s'exclame l'arlequin des étoiles dans les yeux.

Pour une fois qu'elle a l'occasion de la chouchouter. Bien évidemment elle n'a pas l'attention de payer. Elle le fera à la méthode Harley. Mais promis elle essaiera de ne pas faire de blesser, parce qu'elle ne doit pas choquer sa petite fille. Ca non.







  
  
« Crazy, crazy, crazy »


Paint in black:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : 25 ans
∞ race : humain au teint opalin et aux cheveux d'un vert pétant.
∞ univers : Univers DC/Suicid Squad

∞ messages : 27
∞ avatar : jared leto
∞ pseudo/prénom : mzhyde/juliette


MessageSujet: Re: Now I know who you are. Feat Harley Quinn   Mer 7 Fév - 22:30


THE JOKER FAMILY

Now I know who you are
Il a enfilé un costard en queue de pie, une paire de gants blancs et des chaussures bicolores, tellement vernis et brillantes qu'on pourrait s'y voir dedans. Ses cheveux verts sont gominés, tirés en arrière. Il se regarde dans le miroir, arrange son nœud papillon - un grand sourire se dessine sur son visage clownesque. Parce qu'il a hâte de se retrouver en face à face avec elle. Sa fille ! Harley pensait pouvoir la lui cacher indéfiniment, mais c'était mal le connaître. A t'-elle oublié qui il est et le nombre incalculable de larbins qui bossent pour son réseau. Lucy Quinzel ! C'est comme ça qu'elle se fait appeler. Les hommes de main du Joker n'ont pas eu de mal à la retrouver et à faire le rapprochement avec Harley. C'était presque trop facile, mais il saluera l'effort de sa blonde pour avoir tenté de le blouser. Et aujourd'hui, ce n'est pas seulement le jour où il allait rencontrer sa gamine pour la première fois, c'est également son anniversaire. Il n'a pas prévu de cadeau, juste une belle surprise et la surprise ... c'est lui. Et en pensant à la tête qu'elle fera, mais aussi celle que fera Harley en le voyant débarquer comme un cheveu sur la soupe à cet anniversaire où il n'a pas été convié, le fait méchamment rire aux éclats. C'est au Parc de Sunset Valley que tout va se jouer, là où les deux demoiselles doivent se retrouver. Comment est-ce qu'il le sait ? Un magicien ne révèle jamais ses secrets.

Un dernier regard dans le miroir et le Joker sort de sa demeure prêt à frapper un grand coup. Il est en voiture. Ce n'est pas lui qui conduit - il trépigne d'impatience, il fait passer son pistolet dorée d'une main à une autre. Et lorsque la voiture s'arrête à destination. Il fait un signe de tête à l'un des hommes présent dans la voiture pour qu'il parte en éclaireur - inutile de sortir maintenant et gâcher l'effet de surprise. Il revient dix minutes plus tard et lui annonce qu'il a vu deux femmes se diriger vers les boutiques alentours dont une avec des cheveux platines, roses et bleus et ressemblant très portrait à Harley. Un sourire mauvais lui écorche les lèvres. Il sort de la voiture et demande explicitement à ses hommes de les attendre ici - il n'en n'aura pas pour longtemps. Il marche, déambule dans les rues, donne des coups d'épaule s'en se soucier des gens qui l'entoure et qui râlent à son passage. Il n'y a qu'une chose en tête - mettre la main sur Harley et la gamine. Sa gamine ! Et lorsque enfin elles sont à perte de vue, un grognement de bête s'échappe de ses lèvres, il est comme un prédateur, prêt à sauter sur la pauvre proie sans défense. Il arrive au moment opportun, au moment où Harley lui promet déjà de lui offrir mont et merveilles. Il se met à rire à gorge déployée.

« Et pourquoi pas moi ? Surprise ! » se présente-il en coupant court à la discussion entre la mère et la fille. Le père était là et il allait le faire savoir. Il s'approche lentement, assez pour faire monter la pression chez les deux femmes. Il regarde Harley, une moue de mécontentement se dessine sur son visage. « Un chignon ? » Il n'aime pas ce qu'il voit et quand le Joker n'aime pas, il ne tourne pas autour du pot quitte à faire mal. « Affreux ! » Un geste vif et il défait le chignon - puis, lentement il attrape une première masse de cheveux, rosés, les rassemble pour une faire une couette haute - avant d'attraper une seconde masse de cheveux, bleutés et de les rassembler à leur tour pour en faire une couette haute. Un sourire satisfait étire la commissure de ses lèvres. « Voilà qui est mieux ! C'est ainsi que je te préfère. Pourquoi cacher ce que tu es Harley ? Après tout notre fille mérite de découvrir quelle femme se cache derrière ces couettes colorées. » Puis, il se tourne vers la jeune demoiselle qui n'avait toujours pas bougé. Il la fixe intensément de son regard cruel. Le portrait craché d'Harley. Un rire sinistre s'échappe de ses lèvres. « Viens voir papa ma chérie ! » et il ouvre ses bras, prêt à accueillir la demoiselle, mais pas sûr qu'elle accepte de venir le voir - mais qu'importe qu'elle accepte ou pas, ça ne changera rien à ses plans. Elle deviendra comme eux, subira sa folie qu'Harley le veille ou pas.
CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : 18 ans
∞ job : Journaliste
∞ race : Humaine
∞ univers : Dc universe

∞ messages : 58
∞ avatar : Emma Roberts
∞ pseudo/prénom : Jo


MessageSujet: Re: Now I know who you are. Feat Harley Quinn   Ven 16 Fév - 9:30

Now I know who you are × ft. Lucy & Harley & Joker?
Cette idée lui serrait le cœur autant qu'il l'accélérait, devoir partir de cette ville après avoir juste rencontré sa mère biologique pour pouvoir échapper aux foudres de son père. Elle le savait fou, mais la réalité c'est qu'elle ne pouvait savoir à quel point et c'est pour ça qu'elle faisait entièrement confiance à l'arlequine qui le connaissait mieux que quiconque. D'ailleurs, si ça mère avait des pointes d’excentricité, elles étaient peu visible en ce moment même et cela rassurer Lucy qu'elle puisse avoir une conversation tout ce qu'il y a de plus normal -enfin, aussi normal que possible ici vu le sujet de discussion- et rationnel. Elle poussa un long soupir, regardant un peu autour d'elle comme ci elle se sentait perdue l'espace de quelques instants, indécise.

« Très bien... je quitterais la ville. Je vais tenter de persuader mon boss de m'envoyer sur un reportage plus loin. »

Elle ne perdait pas de vue son travail, même si sa vie en dépendait, elle avait aussi besoin d'argent pour survivre et ce n'était pas avec ses maigres économies qu'elle y arriverait. Demander de l'aide à sa mère d'adoption ou biologique était hors de question pour le moment, il fallait qu'elle réussisse à se débrouiller seule dans la vie. Par contre, elle ne fut pas contre le cadeau de sa mère, même si elle ne s'en attendait à aucun, celui ci serait précieux car il était le premier qu'elle lui donna en main propre. Surprise et émerveillé, elle avait encore comme ce regard d'enfant pour ce petit personnage qui venait tout juste de bondir hors de la boite à musique qu'elle referma précautionneusement et porta contre son cœur.

« Je vais pouvoir commencer une collection alors je crois bien ! »

Se réfugiant à nouveau dans les bras de sa mère pour la remercier cette fois-ci, elle ne saurait dire comment Harley pourrait réagir à toutes ses attentions, ses demandes non dite d'une fille qu'elle du abandonner des années en arrière et qui n'avait plus rien du petit bébé qui ne savait ni marcher, ni parler. Puis il était temps de profiter un peu plus pour une première session shopping. Ne sachant pas trop à quoi s'attendre sur le goût vestimentaire de sa mère, Lucy était prête à essayer des associations de vêtement même les plus étranges. C'est main dans la main qu'elles arpentèrent les rues à la recherche de magasins à visiter. Le cadeau sagement rangé dans son sac.

« Je pense que l'on en aura bien pour toute la journée ! Trop de choses, trop de choix ! »

Elle s'amusait de la réaction d'Harley, visiblement aussi excité qu'une puce en voyant les vitrines toues plus alléchantes les unes que les autres, allant jusqu'à lui dire qu'elle lui offrirait tout ce dont elle voudrait. Cependant, une ombre vint entacher ce tableau si idyllique. Pour sa dernière journée à Neverland... une voix puissante et inquiétante...le Joker. Son rire lui avait collé des frissons dans tous le corps et sa mère du s'en rendre compte, oh non, ce n'était pas des frissons de plaisirs, mais plutôt d’effroi ! Lâchant la main d'Harley, la blondinette fit volte face pour observer son père sur son trente et un. Au plus il s'approchait, au plus la jeune femme était terrifiée, prête à voir un pistolet dans la main de se dernier pour venir le lui coller sur la tempe et enfin appuyer sur la gâchette. Oui, c'était son anniversaire et Lucy se voyait déjà dans un cercueil à la simple vu de Mr J. Elle fit quelques pas en arrière alors qu'il s'approchait de sa mère, elle aimerait avoir le courage de bouger vers elle si jamais elle la sentait en danger et elle le ferait très certainement, par instinct, mais pour l'instant elle avait deux chaussures de plombs à ses pieds l'empêchant de s'approcher et qui s'évanouirait très certainement si elle devait encore reculer pour lui échapper.

En un instant, il défait le chignon d'Harley pour laisser tomber une longue chevelure blonde avec les pointes rose d'un côté et bleu de l'autre, il les monta en couette et sembla satisfait de son travail. Lucy, quant a elle, avait les yeux écarquillés, comment avait-il su ? Sa lettre ne semblait pas avoir était ouverte avant qu'elle ne la reçoit pourtant ! Elle tenta de se calmer en reportant son attention uniquement sur sa mère, mais si elle ne le regardait pas, sa voix était toujours bien trop présente à son goût pour pouvoir l'oublier. Déglutissant difficilement alors qu'il dit bien « notre fille » en parlant d'elle, elle croise le regard fou et perçant du criminel, lui donnant l'impression de la fusiller du regard avec ce sourire inquiétant et bien trop contrastant de son regard. Lui intimant de venir le voir, de s'approcher de lui en ouvrant les bras comme s'il n'attendait que ça, de pouvoir la prendre contre lui. Le dilemme était coriace, elle savait que désobéir au Joker n'était pas quelque chose de très astucieux, mais en même temps... se rapprocher de lui venait à la mettre un peu plus en danger. Son regard évita le sien, fixant le vide l'espace de quelques instants elle voulait fuir, mais même avec ce costume il serait très vite la rattraper, il n'était pas connu pour faire de cadeau ! Alors un peu en mode automatique elle fit quelques pas en avant, vers lui, mais pas assez pour aller dans ses bras. Elle se figea, tentant de reprendre consistance, car lui montrer sa peur n'était pas non plus la meilleur des solutions.
   
code by lizzou × gifs by tumblr



   - Dysfunctional family. -
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Now I know who you are. Feat Harley Quinn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Now I know who you are. Feat Harley Quinn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous allez arrêter de gueuler ? [PV ~ Harley Quinn / Teski Night / Eriana River ]
» Harley Quinn : Death of the Family
» /Vilain/ Harley Quinn
» Harley Quinn ♔ La Folle Au Marteau
» [Flashback] Did you get the joke ? [PV Harley Quinn]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND :: 
Neverland
 :: Sunset Valley :: Parc
-
Sauter vers: