Partagez | 
 

 the one that got away (will)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : dix huit ans.
∞ job : tuer des vampires, c'est considéré comme un job ?
∞ race : humaine, ancienne clé mystique.
∞ univers : btvs.



∞ messages : 108
∞ avatar : michelle tratchenberg.
∞ pseudo/prénom : rain.


MessageSujet: the one that got away (will)   Sam 25 Nov - 18:22



Ses mouvements étaient précis et agiles, la concentration était de mise dans ce combat qu'elle menait contre la potentielle face à elle, essayant de capter d'un regard la moindre de ses faiblesses, comme Buffy lui avait enseignée. Un moment d'inattention de seulement quelques secondes et la jeune femme face à elle frappait contre son mollet, lui faisant perdre l'équilibre, Dawn se retrouvant plaquée contre le sol, une grimace douloureuse s'affichait sur ses lèvres mutines. Elle se redressait en poussant un long soupir, jetant un coup d’œil à sa soeur qui déjà la sermonnait sur son échec. « Je sais, je sais, je dois rester concentrer et ne pas détourner mon attention de mon adversaire. » murmura t'-elle entre ses dents, dans un murmure à peine audible, faisant face à nouveau à la fille face à elle, reprenant son entraînement, un entraînement qui semblait s'éterniser jusqu'à ce qu'enfin, elle sortait de la pièce, buvant une longue gorgée de ce liquide cristallin qui apaisait la brûlure dans sa gorge asséchée. Un coup d'oeil à sa montre, un soupir devant l'heure affichée. Si elle ne voulait pas être en retard à son cours particulier du soir, elle devait se dépêcher. Se changeant rapidement dans sa chambre, elle refermait son sac à dos après avoir glisser un pieu dans ce dernier, question de prudence, glissant la bandoulière du sac sur son épaule, sortant de la pièce pour marcher dans les couloirs vides du château et ce jusqu'à rejoindre l'extérieur où la nuit commençait à s'établir. Elle préférait se rendre à pieds à l'université, une université qu'elle rejoignait trop rapidement à son goût. Le temps passait trop lentement, minutes qui défilaient et qui semblaient interminables jusqu'à la délivrance tant attendue. La froideur de l'obscurité étreignait ses membres une fois les portes franchies, caressant ses bras de ses paumes, s'enfonçant sur le chemin terreux emprunté plutôt. Elle s'immobilisait soudainement, son regard balayant les alentours. Elle avait crû entendre des  éclats de voix, était-ce un effet de son imagination ? La bandoulière glissait le long de son bras pour atterrir dans sa paume, extirpant ce pieu boisé qu'elle camouflait en dessous de sa veste, continuant à avancer, sur ses gardes. Un nouveau son déchirait l'air, un bruit de lutte qui attisait sa curiosité. Elle se mit à courir, rapidement, ses pas foulant l'étendue herbeuse jusqu'à percevoir des silhouettes dont une jeune fille au visage qui ne lui était inconnu. Elle arquait un sourcil, attardant son regard sur les ailes qui voletaient dans le dos de cette dernière qui semblait être dans une situation précaire, une fascination qui ne durait que brièvement, regard qu'elle portait sur ces silhouettes qui l'entouraient, ceux de vampires, créatures nocturnes et ténébreuses aux traits déformés, révélant leurs natures de monstres assoiffés de sangs. Elle lâchait son sac à dos, retirant le pieu de sous son blouson, ils étaient nombreux, mais ce n'était un problème pour elle, de l'inconscience peut-être, mais elle n'était pas seule après tout au vu de la jeune femme à l'allure féerique dont le nom résidait sous le bout de sa langue. Elle balayait la distance entre elle et les vampires, plantant son pieu dans le dos du premier, visant à l'endroit du coeur, la créature devenant poussière, un autre qu'elle frappait, repoussant celui sur le côté d'un violent coup de pieds dans l'estomac, se frayant ainsi un chemin vers la fée. « Hey, ça va ? » souffla t'-elle en l'observant avec attention un court instant pour apercevoir la moindre trace sanguine sur son être. Elle semblait aller bien à première vue, un soulagement qui fût bref, pivotant sur elle-même pour enfoncer son pieu dans la cage thoracique d'un vampire qui en avait profité pour s'approcher. « Besoin d'un coup de main peut-être ? » Un sourire malicieux ornait ses lèvres, reportant ensuite son attention sur les vampires qui s'approchaient à nouveau d'elles. Le pieu fermement enserré entre ses doigts, elle était prête à attaquer. « Vise le coeur. » Un simple souffle à la jeune fille qu'elle observait du coin de l'oeil, pour ensuite se lancer de son côté dans un combat acharné avec un vampire, dont certains commençaient à fuir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Will Vandom
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : dix-neuf ans
∞ job : étudiante
∞ race : gardienne de kandrakar (fée)
∞ univers : w.i.t.c.h



∞ messages : 95
∞ avatar : kathryn prescott
∞ pseudo/prénom : BLINDNESS, manon


MessageSujet: Re: the one that got away (will)   Lun 4 Déc - 14:03

Elle avait été maudite à la naissance – ou quelque part durant ses dix-neuf années de vie. Will en était à peu près certaine. La malédiction était la seule théorie possible, et plausible, pour expliquer pourquoi il avait fallu que ça tombe sur elle – encore. Pour une fois, juste une seule, la gardienne aurait apprécié que les monstres aillent pourchasser les autres et lui donnent un peu de répit. C’était, de toute évidence, trop leur demander et c’était donc avec un soupir exaspéré qu’elle s’était transformée en fée. Les ailes ayant poussé dans son dos, elle s’était envolée pour envoyer un rayon d’énergie droit sur la chose vaguement humaine qui lui faisait face. « Le prends pas mal, mais ta chirurgie a plutôt raté… » Elle esquissa une grimace alors qu’il esquivait le coup avec une rapidité qu’elle ne lui aurait jamais soupçonné – depuis quand est-ce que les monstres de Phobos étaient aussi rapides ? – et encaissa le coup qu’il lui asséna et l’envoya plus loin. « Ça va, pas besoin de t’énerver, » marmonna-t-elle entre ses dents en se relevant lentement. Elle parvint à l’éviter en s’envolant dans les airs et, les mains tendues devant elle, déchargea un nouveau rayon d’énergie qui l’atteignit cette fois-ci. Une nouvelle fois, la gardienne regretta que ses amies ne soient pas là avec elle pour l’aider à s’en débarrasser ; ça aurait été sans doute plus rapide. L’autre ouvrit la bouche et laissa apparaître des dents trop longues pour être réelles et, l’espace d’un court instant, Will se demanda si ce n’était pas une blague de mauvais goût, comme un déguisement d’Halloween mais à la mauvaise période de l’année. Le monstre, l’étudiante se refusait à employer le mot vampire pour la bonne raison que les vampires n’existaient pas, se précipita sur elle et elle se sentit être soulevée et envoyée contre un mur. Elle retomba lourdement sur le sol, comme une poupée de chiffon et laissa une plainte s’échapper de ses lèvres. Lorsqu’elle s’agenouilla sur le sol, son sang se glaça dans ses veines – c’est que l’autre, il n’était plus tout seul, à présent. « Vraiment ? » Elle avait été maudite, c’était une certitude. Parvenue à se remettre debout complètement, elle se trouvait être maintenant entourée d’une armée de ces visages immondes et ne savait pas par où commencer. Elle les tenait à distance à force de jet d’énergie mais se doutait que ce ne serait bientôt plus suffisant. Elle évita une attaque et parvint à placer un coup de pied dans les côtes de son adversaire avant de remarquer que d’autres avaient été envoyés au tapis. Perdue, elle baissa les yeux sur ses mains ; elle savait qu’elle n’y était pour rien, elle ne se souvenait pas avoir usé de ses pouvoirs. C’est alors qu’une silhouette s’approcha et, après lui avoir jeté un coup d’œil méfiant, les épaules de Will se détendirent. Ce visage était humain et sympathique – et même plus, il lui était familier. « Salut, ça va ouais. Grâce à toi, je crois. » Elle aurait s’inquiéter de savoir ce qu’une humaine faisait par ici, lui dire de s’éloigner au plus vite car elle n’était pas en sécurité – mais un rapide coup d’œil en direction des vampires qui se redressaient déjà lui assura que l’autre étudiante n’avait certainement pas besoin de mise en garde. Elle esquissa un sourire. « J’dirai pas non, » qu’elle souffla avant de rester interdite face au pieu que l’autre serrait fermement. Oh. Donc ce n’était pas juste des mythes. Will acquiesça au conseil avant de s’envoler légèrement et de le suivre – un jet lui échappa pour atteindre le cœur du monstre tandis qu’un autre l’attrapait par la cheville. Elle ferma les yeux et sentit le bitume mordre son bras tandis qu’elle retombait au sol violemment. L’air abruti du monstre face à elle lui tira un froncement de sourcil avant qu’elle ne s’aperçoive que d’autres comme elles se retrouvaient autour d’elle – elles étaient un petit nombre au total, chacune au sol et chacune prête à se relever. Will se redressa la première, bientôt suivie de ce qui paraissait être ses clones et elles s’engagèrent dans le combat. Ses clones s’estompaient à chaque fois qu’elles encaissaient un coup mais elle finit par avoir raison du vampire alors qu’elle enfonçait le premier objet trouver dans son cœur. Elle se tourna à temps pour remarquer d’autres vampires fuyaient, tant et si bien qu’il n’en restait qu’une petite poignée, rapidement mis K.O par celle qui venait de lui filer un coup de main. Comme l’un d’eux allait l’attaquer par derrière, Will intervint en lançant un rayon lumineux avant d’aller rejoindre la jeune fille. « Tu n’as rien ? » Ses sourcils s’arquèrent en une moue concernée avant qu’elle ne lui lance un regard pour l’examiner brièvement, ignorant ses propres bleus qui deviendraient de vrais hématomes dès le lendemain et son éraflure causée par sa rencontre brutale avec le sol. « Merci, pour le coup de main. » Elle lui adressa un sourire avant de replacer une mèche de cheveux derrière son oreille. « Je m’appelle Will, au fait. » Parce que si elle-même savait que l’autre était dans la même université, qu’elle savait qu’elle s’appelait Dawn – prénom qu’elle avait entendu dans les couloirs et à quelques reprises lors de soirée étudiante – elle n’était pas certaine que la réciproque soit aussi vraie.


------
teamwork, harmony. that's how we maxed out our power.
messagerie pati
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : dix huit ans.
∞ job : tuer des vampires, c'est considéré comme un job ?
∞ race : humaine, ancienne clé mystique.
∞ univers : btvs.



∞ messages : 108
∞ avatar : michelle tratchenberg.
∞ pseudo/prénom : rain.


MessageSujet: Re: the one that got away (will)   Lun 8 Jan - 12:17



Après s'être assurée que la jeune femme n'avait rien, elle s'était empressée de s'attaquer à un autre vampire, déterminée à aider l'inconnue qui ne l'était pas réellement, son visage lui étant familier, un visage qui s'esquissait dans les couloirs de cette université qu'elle avait tant fouler de ses pas, mais ce n'était pas le moment de s'attarder sur ces lambeaux de souvenirs, concentrée à exterminer ces vampires qui ne s'étaient attendus à voir la soeur de la Tueuse débarquer. Elle coulait un regard à la fée pour voir si elle s'en sortait de son côté, haussant un sourcil en voyant plusieurs copies d'elles. Elle savait se dédoubler ? Pendant quelques instants, elle l'observait, fascinée par son pouvoir, mais fut interrompue par un coup dans ses côtes durant son moment d'inattention, poussant un gémissement de douleur, enfonçant son pieu dans le coeur du vampire responsable. « Enfoiré. » marmonna t'elle en glissant une main sur son épiderme, un hématome qui certainement se formerait d'ici peu. Elle continuait à donner des coups de pieu et à se battre avec acharnement, réduisant en cendres les derniers vampires qui ne s'étaient pas échappés à toutes jambes, en parfaits lâches qu'ils étaient. Elle se retournait juste à temps pour voir un vampire être réduit en cendres devant elle, la silhouette de la jeune rousse apparaissant dans son champ de vision. Elle poussait un long soupir soulagé, un sourire glissant sur ses lèvres mutines. « Merci. » murmura t'-elle en avisant ensuite les environs pour être certaine que tout était sous contrôle, reposant ses prunelles claires sur ce visage aux traits finement dessinés. « On fait aller. » grogna t'-elle en baissant son regard sur le côté, là où l'une des créatures l'avait frappée. « Et toi ca va ? » Elle l'observait à son tour, elle était certainement dans le même état qu'elle, mais trop fière pour l'admettre, tout comme elle. « Je t'en prie. » souffla t'-elle en ne cessant de sourire face à son remerciement. « Bien que je pense que tu n'aurais eu aucun mal à te débrouiller face à eux...C'était cool le truc des clones. » Il y avait une certaine admiration dans ses paroles. Elle avait vu toutes sortes de créatures, mais jamais une semblable à celle qui lui faisait face. Elle se présentait, un prénom qui ne lui était définitivement pas inconnu et qu'elle replaçait à présent. « Dawn. Tu es à l'université aussi non ? » demanda t'-elle avant de s'avancer de quelques pas pour ramasser son sac, y rangeant son pieu, vu que tout danger semblait être écarter. « Alors tu es...une fée ? » A nouveau cette fascination qu'elle avait du mal à dissimuler, laissant son regard s'attarder sur les ailes de la jeune fille. « Bon et bien je crois que toutes les deux on ne pourra plus prétendre être des étudiantes parfaitement normales. » Elle laissait échappé un léger rire, à présent détendue, les tensions du combat étant balayées, effacées, lui donnant ainsi l'occasion de respirer et de s'intéresser un peu plus à Will, d'avoir une discussion plus posée avec cette dernière, ne souhaitant de toute façon rentrer de suite, peu amène de vouloir retrouver le château et sa soeur aînée, car même si elle l'adorait, elle avait souvent besoin de sortir de son sillage et de son ombre, pour ainsi vivre sa propre vie.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Will Vandom
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : dix-neuf ans
∞ job : étudiante
∞ race : gardienne de kandrakar (fée)
∞ univers : w.i.t.c.h



∞ messages : 95
∞ avatar : kathryn prescott
∞ pseudo/prénom : BLINDNESS, manon


MessageSujet: Re: the one that got away (will)   Ven 12 Jan - 15:21

Will esquissa une grimace aussi désolée que sincère alors qu’elle s’approchait de l’autre étudiante. Elles s’étaient débarrassé des vampires, du moins il semblerait, mais avec le combat qu’elles venaient de mener, il paraissait peu probable qu’elles ne s’en sortent pas sans quelques hématomes. Et si elle ne s’inquiétait pas outre-mesure de ses propres bleus – elle s’y habituait à force de devoir combattre les monstres de Phobos – elle était bien davantage concernée par la santé et la condition physique de celle qui lui avait certainement sauvé la vie. Sa grimace s’étira davantage lorsque l’autre avoua ne pas être au top du top et Will ne put que baisser la tête, un sentiment de culpabilité venant la ronger sans qu’elle ne puisse rien y faire ; techniquement, ce n’était pas entièrement de sa faute, mais quand même. « Merde, je suis désolée… D’autant plus que la guérison ne fait pas parti de mes pouvoirs, pardonne-moi. » Elle releva les yeux, les dents supérieures plantées sur sa lèvre inférieure en symbole de double, ou triple, excuse avant de se passer une main dans les cheveux. Elle acquiesça avant de jeter un œil sur les égratignures de son bras. « Ca va, je suppose que j’ai pas à me plaindre, si t’étais pas intervenue, je serai sûrement en pièces. » La grimace se transforma en un sourire avant qu’elle ne la remercie, consciente que contre ces choses, elle avait été assez vite surpassée. Le rouge lui monta aux joues, augmentant aussi bien sa température corporelle que l’air ambiant – c’était, du moins, ce qu’il lui semblait – sous le compliment mais son sourire ne dépérissait pas, au contraire. « Merci, en fait c’était… Hm, la première fois que ces clones apparaissaient. Alors j’appellerai pas ça une recette sur laquelle je peux compter. » Pour l’instant car la gardienne avait bien l’intention de s’entraîner pour comprendre comme ça fonctionnait, cette histoire de clones. Et surtout, si ses clones étaient en mesure d’utiliser ses pouvoirs aussi ou si elles, ils peut-être puisqu’un clone était masculin, étaient limitées aux actions physiques. « Mais c’est rien, franchement, en comparaison de ce que tu sais faire. T’as vu comment tu as planté ce pieux dans ce vampire ? » Du doigt, elle indiquait la position où ledit vampire s’était tenu avant de périr. « C’était impressionnant ! J’ignorais que t’étais une ninja. » Elle l’imaginait déjà, avec ses nunshaku et ses étoiles, toute de noir vêtue pour aller sauver le monde des vilains vampires. L’image était amusante et Will retint un gloussement. « Je sais. Enfin, je veux dire que je, je, j’ai entendu tes amis t’appeler par ton prénom, parfois, » ajouta-t-elle précipitamment, le rouge revenant colorer ses joues tandis qu’elle fronçait les sourcils et s’insultait mentalement. « Hm, oui, je suis à l’université. Je crois qu’on a d’ailleurs un cours ensemble, demain. Sur la littérature ancienne ? » Ou peut-être pas – ou plus, maintenant que Dawn devait sans doute la prendre pour une stalkeuse. La fée ferma les yeux un bref instant avant de les rouvrir pour s’apercevoir du regard que la ninja posait sur ses ailes. Oups. « Oh, euh… Oui. Rien à voir avec les êtres rikiki qu’on voit à la télé, hein ? » Son sourire s’était fait crispé, inquiète de la réaction de Dawn, inquiète qu’elle puisse prendre peur ou dévoiler le secret. « Hm… Il va sans dire que c’est, euh, un secret et que du coup, je, hm… Je ne peux pas t’obliger à ne rien dire mais je t’assure que je suis une gentille fée et, bah c’est tout en fait, je suis une gentille fée. » Arrêter de parler. Ce serait la chose à faire, la seule bonne chose à faire. Arrêter d’ouvrir la bouche pour déblatérer un tas de conneries sans queue ni tête. Et comme pour prouver à Dawn qu’elle ne mentait pas, elle s’éloigna d’un pas, attrapa le cœur qui pendait à son cou et se transforma à nouveau. Ses ailes disparurent dans son dos et ses vêtements se changèrent ; Will l’étudiante était de nouveau là. « Tadaam, » murmura-t-il avec un sourire forcé avant de soupirer de soulagement à la réplique de l’autre. « Non, en effet. Mais être normal c’est so overrated de nos jours. » Elle laissa un rire lui échapper, nerveux. « Doonc, tu combats souvent des vampires ? » Elle indiqua le sac de la jeune étudiante, celui dans lequel le pieux avait été glissé. C’était la seule raison pour laquelle quelqu’un pouvait se balader avec un pieu dans son sac – à moins d’être très croyante et de vouloir imiter Jésus, mais Will n’était pas certaine que ce fut le cas de Dawn.


------
teamwork, harmony. that's how we maxed out our power.
messagerie pati
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : dix huit ans.
∞ job : tuer des vampires, c'est considéré comme un job ?
∞ race : humaine, ancienne clé mystique.
∞ univers : btvs.



∞ messages : 108
∞ avatar : michelle tratchenberg.
∞ pseudo/prénom : rain.


MessageSujet: Re: the one that got away (will)   Lun 29 Jan - 16:17



Elle était impressionnée, ne cessant d'admirer la jeune fille devant elle, celle qui était en réalité une fée. Elle avait déjà croisée toutes sortes de créatures surnaturelles, mais jamais encore un être féerique et surtout pas quelqu'un qui lui était familier, même si tout ce qu'elles avaient en commun pour le moment étaient ces cours qu'elle partageait et également la connaissance du monde surnaturel. « T'inquiètes, ca va aller. » souffla t'-elle avec un sourire qui se voulait rassurant pour ainsi effacer les dernières traces d'inquiétudes qui subsidiaient dans le regard de Will. Elle avait déjà vu pire, connue des situations bien plus dramatiques que cette dernière. « Sérieux ? Je trouve que tu t'es super bien débrouillée pour une première fois où tu te dédoubles ! » Il y avait à nouveau cette admiration, parlant avec excitation, se calmant en serrant les dents. « Désolée...C'est juste que c'est la première fois que je rencontre une fée et que je vois ce genre de trucs. » Elle poussait un soupir, un léger voile carmin se peignant sur ses joues blêmes, mais elle ne semblait pas être la seule à être fasciner par l'étendu des capacités d'autrui, à son tour, Will parlait de la façon dont elle avait combattue les vampires, lui tirant un sourire plus chaleureux et même un rire amusé par sa remarque. « Tout à fait, tu as percée mon secret, sauf que j'ai oubliée ma tenue dans mon placard. » Elle riait de bon coeur tout en ramassant son sac pour ensuite percevoir un certain mal être dans les paroles de sa compagne d'infortune. Une certaine tension gênante imbibait l'air qui ne venait pas seulement de celle à la chevelure rose foncé. « Ouais, il me semble. » confirma t'-elle en balançant son sac à dos sur son épaule pour ensuite s’intéresser à nouveau aux ailes qui sortaient de son dos et qui ne cessait d'attiser la fascination en elle. Elle arquait un sourcil à l'explication presque trop hésitante de Will, dubitative. La jeune fille s'était même reculer de quelques pas pour se métamorphoser à nouveau en une simple étudiante, habillée de vêtements de tout les jours, les ailes ayant disparues, comme par magie, ce qui était sans aucun doute le cas. « Stylé. » laissa échappé Dawn avec un immense sourire aux lèvres. « Mais t'inquiètes pas, je ne dirais rien à propos de ton secret, ce n'est pas comme si tu étais la seule à cacher quelque chose. » Elle faisait référence à sa propre intervention, de ce combat mené contre les vampires, un combat que Will venait à mentionner, tout en indiquant son sac où la brune avait rangée son pieu quelques instants plus tôt. Dawn rougissait, glissant une mèche de cheveux derrière son oreille tout en se mettant à marcher aux côtés de celle qui avait abandonné son accoutrement de fée maintenant que tout était hors de danger. « On peut dire ça oui... » Elle n'hésitait pas longtemps, après tout, elle était au courant pour le secret de Will, le sien n'était pas aussi extraordinaire et ne la concernait qu'indirectement. « Ma soeur est une élue, une tueuse de vampires. J'ai tout appris à ses côtés, elle continue d'ailleurs de m'entraîner. » Elle évitait de parler de la partie qu'elle avait autrefois été une clé mystique, rendue humaine et placée sous la surveillance de Buffy en alternant les souvenirs de cette dernière et de tout ses proches pour leur faire croire qu'elle avait toujours été sa soeur. « Je ne suis pas vraiment spéciale comme elle ou comme toi. » Elle haussait les épaules d'un air désinvolte, ayant pris l'habitude de cette vérité, d'être entourer de personnes extraordinaires sans pouvoir en faire réellement partie. « Enfin bon, si jamais tu as encore un souci avec des vampires...Tu n'as qu'à m'appeler, enfin je suis sûre que tu serais te débrouiller seule, mais...Bref. » C'était à son tour de dire n'importe quoi et elle préférait vite dévier la conversation avant de s'enfoncer un peu plus. « Tu es la seule fée dans cette ville alors ? » Sa curiosité avait primée,  elle n'était pas certaine que ce soit mieux que la conversation précédente, fermant les yeux un court instant tout en se maudissant intérieurement devant sa soudaine maladresse.   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Will Vandom
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : dix-neuf ans
∞ job : étudiante
∞ race : gardienne de kandrakar (fée)
∞ univers : w.i.t.c.h



∞ messages : 95
∞ avatar : kathryn prescott
∞ pseudo/prénom : BLINDNESS, manon


MessageSujet: Re: the one that got away (will)   Mar 6 Fév - 1:26

Will passa une main dans ses cheveux, le rouge ne cessant de teinter ses jours sous les compliments de l’autre étudiante. Elle n’était pas certaine qu’elle se soit aussi bien débrouillé que le prétendait l’autre, mais il y avait cet éclair sincère qu’elle percevait dans sa voix et elle ne put que baisser la tête avant de la remercier à voix basse. Un rire lui échappa alors que Dawn reprenait déjà et elle secoua la tête. « Oh, j’espère que t’es pas trop déçue, alors. » Elle savait que la déception pouvait être grande quand on avait l’image des personnages de dessin animé de l’enfance, ou bien des contes du soir. Elle-même avait mis du temps avant d’accepter qu’elle était bel et bien une fée. Mal à l’aise et peu habituée à recevoir autant de compliments en si peu de temps, Will détourna la conversation pour l’attention soit attirée sur celle qui lui avait sauver les miches. Amusée par la façon dont Dawn entrait dans son jeu, elle claqua des doigts comme pour appuyer ce qui venait d’être dit. « Aaah, c’est pour ça que j’ai pas tout de suite vu que tu étais un ninja ! » Elle rit de bon cœur, le rouge persistant sur ses joues avant de se mordre la lèvre devant sa gaffe. Elle sentit le malaise qui s’installait et elle ne put que s’insulter silencieusement de sa maladresse. Pourquoi avait-il fallu qu’elle dise savoir déjà son prénom ? Elle ferma les yeux, prête à s’excuser mais l’autre étudiante reprenait, changeait le sujet, et même si Will était gênée de sentir de nouveau l’attention être portée sur elle, elle était surtout soulagée de voir que Dawn ne paraissait pas lui tenir rigueur de quoique ce soit. Embarrassée par ses ailes, par la fascination étrange qui transparaissait dans la voix et le regard de l’autre jeune fille, la fée se transforma pour reprendre son apparence normale avant de passer une main dans ses cheveux, machinalement. Elle devenait nerveuse, sous ce regard trop bleu et si elle parvenait à conserver ses joues légèrement rosies, elle savait que tous ses gestes la trahissaient. Elle rit légèrement, se mordant la lèvre avant d’acquiescer. « C’est vrai et vu comment tu gères l’ass-kicking, je ne vais pas te défier. » Elle n’était pas encore suicidaire et n’avait guère l’intention de finir avec un pieu planté dans le cœur. Son sourire s’élargit davantage en notant que les joues de Dawn prenaient quelques couleurs – et une partie d’elle était ravie de constater qu’elle n’était pas la seule à réagir de la sorte sous les compliments, une autre notait que ça ajoutait un petit éclat dans le regard de la jeune fille qui lui allait bien. Son sourcil s’arquait et Will allait pour demander des précisions ; elle n’en eut pas besoin. Elle s’aperçut alors combien elle ne connaissait rien des autres étudiants en dehors du groupe qu’elle formait avec Irma, Cornélia, Hay Lin et Taranee, et de gros détails à propos d’Elyon. Elle émit un sifflement d’admiration malgré elle avant de froncer les sourcils et de secouer la tête. « Pas spéciale ? Je ne peux pas parler pour ta sœur, mais… Moi, je triche un peu avec ces… Pouvoirs qui m’ont été donné. Toi, tu n’en as même pas besoin pour puncher des vampires. De mon point de vue, tu es celle qui a le plus de mérite. » Elle avait mimé des coups de poings dans l’air pendant qu’elle parlait et elle replaça ses bras le long du corps, avant de les croiser. « Tu as l’air de beaucoup l’aimer. Ta sœur, » remarqua-t-elle avec un petit sourire. « C’est un héritage de mère en fille votre statue de tueuse de vampire ? » C’était plutôt classe, comme héritage. Bien mieux qu’un sens de l’humour nauséeux et des difficultés en math – héritage qu’elle avait reçut de sa propre mère. « Je n’hésiterai pas, merci. Je te renverrai bien l’ascenseur, mais… A part si tu croises un troll verdâtre, j’ai peur de ne pas pouvoir être très efficace. » Et encore, même contre les troll, elle n’était vraiment utile que si les filles étaient avec elle. Elle ouvrit la bouche avant de la refermer, incertaine quant à la réponse qu’elle pouvait donner. Devait-elle parler des autres ? Elle savait que Cornélia pouvait se montrer cinglante – elle savait surtout que la blonde ne la louperait pas si elle apprenait que Will avait dévoilé leur secret à quelqu’un alors qu’elle avait été celle qui avait refusé qu’Elyon soit mise au courant. Mais d’un autre côté, Dawn l’avait vue de ses propres yeux et elle aussi, gardait un secret. « Humpf… Non, en fait. Mes amies en sont aussi. » Elle allait ajouter qu’elles étaient cinq, et qu’elles n’étaient pas que des fées mais des gardiennes, mais elle n’était déjà pas certaine de comprendre toute histoire elle-même, elle préférait ne pas trop ennuyer Dawn avec les détails techniques. « Une pour chaque élément et enfin, une pour le cœur. C’est… Compliqué. On ne l’a découvert il y a seulement quelques mois, je suis encore en train d’essayer de tout comprendre. » Elle fronça les sourcils à son aveu avant de balayer d’une main cette pensée. Elles arrivaient sur le campus de l’université et Will s’arrêta. « … Tu vis sur le campus au fait ? » Elle s’y était dirigée d’instinct, mais s’apercevait maintenant qu’elle espérait peut-être que ce ne soit pas le cas – avec un peu de chance, elles vivaient dans le même quartier et elles pourraient prolonger cette conversation encore un peu. Les vampires, elle les avait toujours pensé issus du folklore et des mythes, pouvoir parler avec quelqu’un dont le job, ou futur job d’après ce qu’elle avait compris, était de les anéantir ne pouvait que l’aider.


------
teamwork, harmony. that's how we maxed out our power.
messagerie pati
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : dix huit ans.
∞ job : tuer des vampires, c'est considéré comme un job ?
∞ race : humaine, ancienne clé mystique.
∞ univers : btvs.



∞ messages : 108
∞ avatar : michelle tratchenberg.
∞ pseudo/prénom : rain.


MessageSujet: Re: the one that got away (will)   Dim 25 Fév - 13:11



« Déçue ? Au contraire, je suis admirative de ce que tu arrives à faire en si peu de temps si c'était ton premier...dédoublage... » Un voile carmin s'imprimait sur les joues de la plus jeune Summers, intriguée par cette fée qui avait repris une allure normale, ressemblant à n'importe qui alors qu'elle était dotée de capacités extraordinaires. C'était rare de rencontrer d'autres créatures appartenant à des mythes ancestraux, des histoires que l'on contait lorsque l'on était enfant sans se douter que la réalité rejoignait bien souvent la fiction. Elle ne croisait que des vampires, des démons, connaissait une sorcière et peut-être quelques créatures disséminées, mais une fée, c'était une grande première. Elle ne pouvait s'empêcher de sourire, de rire à sa remarque sur ses qualités de ninja, malgré un certain trouble qui persistait au plus profond de son être, un certain malaise qu'elle n'arrivait à comprendre et qui émanait autant d'elle que de la jeune fille face à elle. Elle rougissait un peu plus à son compliment, glissant une mèche derrière son oreille. « Oh ne dis pas ça...Ca fait un moment que je m'entraîne pour combattre des vampires...Et d'après ma soeur, j'ai encore beaucoup à apprendre. » Buffy n'appréciait que modérément son côté impulsif et fonceur qui s'était pourtant amoindri durant les années, mais il y avait encore des instants où elle n'écoutait les conseils savamment prodigués de son aînée. Elle effectuait une légère grimace à ses propos, remplacé bien vite par un sourire plus doux. « Oui, beaucoup. » Malgré un passé compliqué et qu'elle n'était sa soeur que depuis seulement quelques années. Leur histoire n'était pas simple, mais Buffy était sa soeur, tout comme Joyce avait été sa mère avant son décès survenu bien trop tôt. « Elle est la seule famille qu'il me reste. » Si elle ne prenait en compte le reste du groupe qu'elle considérait aussi comme sa famille, mais elle ne voulait pas imaginer vivre dans un monde sans sa soeur. Elle l'avait déjà perdue une fois par le passé et ne pouvait la perdre à nouveau. Elle se pinçait légèrement les lèvres en se massant la nuque. « Non ce n'est pas vraiment un héritage...Parce que moi, je ne suis pas comme elle. Pour faire simple, il y a une tueuse à chaque génération, quand l'une meurt, elle est remplacée par une autre. Il existe des potentielles qui seront amenées à devenir bien plus tard des tueuses. » Elle essayait de faire une explication simple, mais tout de cette histoire était assez complexe. « Je n'en fais pas partie, je suis le même entraînement mais je ne suis pas amenée à devenir comme elles. » Au début, cette situation ne l'avait enchantée, mais elle avait fini par se faire une raison, elle était spécial à sa manière, comme Xander lui avait un jour rappelé. Elle arquait un sourcil à sa remarque, croisant les bras contre son buste. « Un troll verdâtre ? Wow, j'aimerais bien voir comment tu te débrouilles face à ça alors. » Elle aurait aimée en savoir plus sur l'étendu des pouvoirs de Will, curieuse de voir ce qu'elle savait faire d'autre. Ensuite, elle posait cette question, voulant savoir si elle était l'unique fée où si il en existait d'autres. Elle percevait son hésitation et regrettait rapidement sa question, mais la rouquine répondait tout de même. Elle écoutait son explication, hochant lentement la tête, un soupcon de sourire s'esquissant sur le recoin de ses lèvres mutines. « Oh je vois...Tu n'es pas une fée de naissance alors ? Et tu as un élément en particulier comme pouvoir ou tu es celle qui a en sa possession le dit coeur ? » Elle poussait un profond soupir, effectuant une nouvelle grimace. « Ca ne me regarde pas, désolée... Si tu ne veux pas répondre... » Elle détournait le regard pour le poser sur le campus qui s'esquissait devant elles, ne s'étant rendue compte qu'elles avaient autant marcher. A dire vrai, elle n'avait pas vu les minutes défilées, trop prise par sa conversation avec la jeune fée. « Non je ne vis pas sur le campus. » souffla t'-elle en coulant un coup d'oeil vers Will. « J'habite dans un espèce de vieux château près de la forêt, pas loin de Beacon Hills. » Secrètement, elle espérait peut-être que cette dernière résidait également dans ce quartier. « Et toi ? Tu habites sur le campus ou... ? » Elle plissait les lèvres, glissant une main nerveuse dans sa chevelure. « Je peux t'offrir un chocolat chaud si tu veux...Pour te remercier. Je pense qu'il y a personne là-bas vu l'heure. » Son épiderme s'empourprait un peu plus, quelle drôle d'idée elle venait d'émettre et elle n'arrivait à comprendre pourquoi elle était autant mal à l'aise avec cette dernière. « Enfin, te sent pas obligée de dire oui. » Elle regrettait déjà ses paroles, fuyant de regard la silhouette à ses côtés pour observer l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Will Vandom
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : dix-neuf ans
∞ job : étudiante
∞ race : gardienne de kandrakar (fée)
∞ univers : w.i.t.c.h



∞ messages : 95
∞ avatar : kathryn prescott
∞ pseudo/prénom : BLINDNESS, manon


MessageSujet: Re: the one that got away (will)   Lun 26 Mar - 18:56

Son sourire s’élargissait. Tellement qu’elle en était venue à se demander si elle n’allait pas rester figée dans cette expression pour le restant de ses jours – le teint rouge sous les compliments qui lui pleuvaient dessus et avec un large sourire sans doute très idiot. La tête basse, Will détourna le regard un court instant. Elle n’avait pas la même certitude que Dawn sur ses capacités, ni même sur la façon dont elle avait géré ce tout nouveau pouvoir ; mais elle était trop polie pour nier une seconde fois aussi se contenta-t-elle de lui glisser un mot de remerciement d’une voix étranglée par l’émotion et une certaine fierté. Elle attendit que ses joues eurent reprit une teinte un peu plus normale pour retourner le compliment, vantant et imitant maladroitement les enchaînements de karaté dont l’étudiante avait fait preuve et qui l’avait laissé sidérée et admirative. Les mains plongeant dans les poches de son blouson, elle s’arrêta de marcher deux secondes, la bouche ouverte, dubitative avant de laisser un sifflement lui échapper. « Je préfère ne pas être à la place des vampires quand ta sœur pensera que tu n’as plus rien à apprendre dans ce cas. » Même si, de là où elle se tenait, elle aurait pensé que Dawn n’avait sans doute déjà plus rien à apprendre en matière de combat au corps à corps. Une nouvelle fois, pourtant, elle ne tenait pas à contredire celle qui s’y connaissait sans doute mieux, et encore moins froissée celle qui l’avait aidé quelques minutes auparavant en critiquant sa sœur. Le sourire qui revint sur les lèvres de Dawn trouva un écho sur le visage de gardienne sans même que celle-ci ne s’en rende compte avant qu’un voile plus sombre ne lui passe dessus et qu’elle s’insulte mentalement pour amener un tel sujet sur le tapis. Elle cumulait les bourdes en cette soirée. « Oh, je… Je suis désolée, je ne savais pas que… » Elle baissa les yeux sur ses mains qu’elle avait jointes, la lèvre inférieure retenue captive par ses dents. Les pieds dans le plat Will, bien joué. Elle voulait essayer de trouver un autre sujet de conversation, faire oublier à Dawn la peine qu’elle devait ressentir en cet instant, mais rien ne lui venait. Le visage de sa mère s’incrusta sur ses paupières closes pendant deux secondes et elle se sentit soudain chanceuse de l’avoir encore – elle se promit de lui envoyer un texto dès le lendemain pour déjeuner ensemble dans les jours à venir. Lorsqu’elle releva de nouveau les yeux, elle avait trouvé comment faire dévier la conversation sur un sujet moins triste. Du moins, elle l’espérait. La brève explication sur les tueurs de vampire lui tira un froncement de sourcil et l’obligea à suivre avec attention. Jusque-là, il lui semblait tout comprendre. « Ah non ? » Elle n’osait pas poser la question qui lui brûlait les lèvres, demander à Dawn pourquoi elle suivait un tel entraînement si elle ne pouvait pas devenir une tueuse à part entière ; elle craignait que la jeune fille ne se mette à penser qu’elle la jugeait, que sa question soit trop maladroite, trop indiscrète aussi, peut-être. « Je reste persuadée que c’est à leur perte. Enfin, je veux dire… Tu ferais une chouette tueuse. » Ses sourcils se froncèrent à peine eut-elle terminé son semblant de compliment – what the hell. Il devenait nécessaire qu’elle arrête de parler si elle ne souhaitait pas se ridiculiser purement et simplement. Elle laissa un rire lui échapper avant de secouer la tête. « Pas très bien, crois-moi. » Le pire restait toutefois l’odeur des trolls plus que leur force. Ceux envoyés par Phobos avaient au moins l’avantage d’être incroyablement stupides, ce qui rendait plus facile leur capture ou leur extermination. L’hésitation quant à savoir si elle devait évoquer les filles, le club des WITCH comme elles aimaient s’appeler, ne dura qu’une poignée de secondes. Et tant pis si Cornélia venait pester – de toute façon, la blonde leur avait fait comprendre que ça ne lui plaisait pas, d’être une gardienne. « Non, je ne crois pas que ce soit naissance. Je pense que c’est un peu au hasard. Tout comme pour les tueuses, chaque génération accueille des gardiennes mais ce n’est probablement pas génétique. » Il faudrait qu’elle pense à demander à Hay Lin si sa grand-mère avait évoqué un tel sujet, à l’occasion. Elle leva la main, enroulant ses doigts autour de l’épaule de Dawn pour la rassurer avec un sourire. « Non, ne t’inquiète pas, ça ne me dérange pas. Et puis, je fais bien ma curieuse aussi alors… » Elle laissa volontairement son sourire s’élargir avant de retirer sa main et de passer une main dans ses cheveux. « Je suis la gardienne du cœur. Je ne suis pas encore sûre d’avoir saisi tout ce que ça signifie mais je sais que les filles tirent leur pouvoir de moi, en quelque sorte. » Elle pinça les lèvres avant d’esquisser une grimace. Elle était nulle quand il s’agissait d’expliquer quoique ce soit – la preuve avec ses résultats catastrophiques en analyse à chaque cours de biologie. Elle s’arrêta finalement de marcher alors qu’elles étaient devant le campus et elle ne put que retenir un léger soupir de soulagement à la réponse de Dawn. Pas de campus, donc. Avant de grimacer en entendant la suite. Beacon Hills, ce n’était pas tout à fait à côté de son quartier – mais Dawn n’avait pas besoin de savoir qu’elle allait faire un détour pour pouvoir continuer leur conversation. « Non, j’ai un appart. » Elle préféra ne pas mentionner que l’appartement était en réalité à sa colocataire, ni même que celui-ci se trouvait de l’autre côté de Beacon Hills. Elle s’apprêtait à proposer à l’étudiante de continuer leur marche quand celle-ci la prit de court, relevant son regard jusqu’à ce que leurs yeux ne se croisent. Mais Dawn, déjà, détournait le regard et Will sentit son cœur s’accélérer pendant une seconde. Un petit sourire fleurit sur ses lèvres alors qu’elle acquiesçait lentement. « Si tu es sûre que ça ne dérangera personne chez toi, avec plaisir. » Après tout, ce n’était sans doute pas sa colocataire qui allait l’attendre ou lui faire la morale quant à l’heure à laquelle elle rentrait. Elle reprit la marche, tranquillement, en direction de ce quartier où les attendait deux bons chocolats chauds. « Ça existe des… Gentils vampires ? Ma question doit te paraître idiote mais avant ce soir, je n’aurai jamais pensé que ça existait ailleurs que dans les films et la littérature… » Elle attrapa une de ses mèches de cheveux sur laquelle elle tira un instant avant de l’abandonner pour jouer avec ses doigts.


------
teamwork, harmony. that's how we maxed out our power.
messagerie pati
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : dix huit ans.
∞ job : tuer des vampires, c'est considéré comme un job ?
∞ race : humaine, ancienne clé mystique.
∞ univers : btvs.



∞ messages : 108
∞ avatar : michelle tratchenberg.
∞ pseudo/prénom : rain.


MessageSujet: Re: the one that got away (will)   Lun 23 Avr - 21:17



La nostalgie s'était insinuée dans ses paroles en mentionnant que sa soeur aînée était le seul proche qui lui restait désormais, ce n'était pas totalement vrai, considérant également le reste de la bande comme sa famille, même si ils n'étaient liés par le sang. Le souvenir de Joyce s'esquissait, de cette mère qu'elle avait aimée, même si cela n'avait pas toujours été évident et qu'elle n'avait été véritablement sa fille que très peu de temps. Elle percevait le malaise sur le visage de sa nouvelle amie et esquissait un sourire sur ses lèvres mutines pour l'apaiser. « Tu ne pouvais pas savoir et puis, je vais bien maintenant, c'est du passé. » Même si son coeur se pinçait encore au souvenir de sa mère, elle était allée de l'avant et puis elle avait Buffy qui était là pour elle, cette grande soeur qu'elle admirait tant et qu'elle protégerait de sa vie si il le fallait. Elle arquait un sourcil à son compliment, joues qui prenaient une teinte plus rosée face à ce dernier. « ...Merci... » Elle ne savait pas quoi dire d'autres, jouant nerveusement avec une mèche de sa chevelure, préférant s'intéresser à cette dernière, à ce don qu'elle possédait ainsi que ses aptitudes féeriques qui n'avaient cesse de la fasciner. Elle écoutait en silence ses explications, continuant sa marche, le regard perdu sur ce paysage enveloppé d'un voile nocturne. « Avec un peu d'entraînement, je suis sûre que tu arriveras à maîtriser et à comprendre ton don. » Elle souriait en tournant son visage vers la jeune fille, un visage dont elle contemplait les traits avec une certaine intensité. Elle était jolie. A nouveau, elle se sentait stupide, ne comprenant pas ses réactions, détournant à nouveau le regard pour contempler le campus, s'intéressant à présent à son lieu de vie. Elle avait un appartement, sans préciser où il se situait exactement. Puis la demande se fit, naturellement, avec peut-être le secret espoir de la voir accepter cette proposition qu'elle regrettait cependant déjà d'un côté, par peur d'un refus qui serait mérité face à sa précipitation. La surprise s'insinuait dans l'eau clair de ses prunelles, posant à nouveau ses yeux sur la jeune fille, un immense sourire qu'elle ne pouvait désormais plus retenir, étirant ses lèvres. « Génial ! Enfin je veux dire... » Elle se rattrapait maladroitement, effectuant une grimace que la jeune fille ne pouvait apercevoir. « Super...Allons y alors. » Elle reprenait contenance, prenant le chemin habituel qui menait au château, enfonçant ses mains dans les poches de son blouson, inspirant profondément l'air frais de la nuit. Elle coulait un coup d'oeil à sa comparse nocturne à sa question, souriant une nouvelle fois. « Pas tellement...Enfin, c'est assez rare dirons-nous. Mais j'en ai deux qui sont dans mon cercle de proches. » Elle évitait de préciser que l'un d'eux était plus ou moins dans une relation avec sa soeur de même que le second était une ancienne relation torturée et vouée à l'échec. « Mais ce n'est malheureusement pas la majorité, la plupart sont sanguinaires et doté d'une cruauté sans limite. » Elle relevait les yeux pour voir la silhouette sombre de son lieu de vie se dessiner à travers la cime des arbres. Elle glissait ses doigts sur le poignet de Will, l'entraînant ainsi devant l'entrée de l'imposante bâtisse. « Et voilà, on y est ! » Elle sortit sa clé qu'elle introduisait dans la serrure pour ensuite pénétrer dans un immense hall où le silence régnait. « Je ne pense pas qu'il y ai encore grand monde. Ma soeur est occupée ailleurs et la plupart des filles sont de sortie. » Elle l'entraînait ainsi vers la cuisine, la relâchant doucement pour lui donner ainsi l'occasion de contempler plus en détails les lieux. Pénétrant dans la pièce désirée, elle fit glissé son pieu sur le plan de travail pour se diriger vers une armoire où elle récupérait deux tasses et de quoi préparer les chocolats chauds. Quelques minutes plus tard, elle déposait la tasse fumante devant sa nouvelle amie tout en s'installant face à elle, portant le breuvage à ses lèvres, affichant ensuite un sourire satisfait. « Bon je l'ai assez bien réussi cette fois ci...La dernière fois c'était une catastrophe. » Elle grimaçait, laissant échappé un rire pour détendre l'atmosphère. « Si tu veux après, je te ferais un tour des lieux, bon c'est pas un château hanté ni quoi que ce soit mais il y a des trucs assez sympa à voir si ça te tente. » Elle était ravie de partager un peu de son univers avec la jeune femme qu'elle espérait apprendre à connaître un peu plus. « Alors...Dis-moi en plus sur toi. Qu'est-ce que tu aimerais faire dans la vie ? Le genre d'études que tu fais, enfin le basique en fait. » A nouveau, elle ressentait ce mal être de l'inonder ainsi de questions, mais Dawn était curieuse au sujet de la fée et beaucoup plus qu'elle ne voulait bien l'admettre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Will Vandom
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur



∞ âge : dix-neuf ans
∞ job : étudiante
∞ race : gardienne de kandrakar (fée)
∞ univers : w.i.t.c.h



∞ messages : 95
∞ avatar : kathryn prescott
∞ pseudo/prénom : BLINDNESS, manon


MessageSujet: Re: the one that got away (will)   Lun 30 Avr - 15:55

Will pinça les lèvres pour retenir un éclat de rire de lui échapper et pour tenter de dissimuler le large sourire qui semblait mourir d’envie de s’emparer des traits de son visage à la réaction de Dawn. Elle nota comment l’autre étudiante essayait de se rattraper et ne put s’empêcher de se faire la remarque que c’était absolument adorable – surtout considérant le fait qu’elles avaient passé les minutes précédentes à se congratuler et à rougir tour à tour et Will commençait à trouver que le rouge allait bien à Dawn. Elle retint tout commentaire toutefois, trop polie et trop effrayée à l’idée de vexer l’autre jeune fille et acquiesça simplement alors qu’elles se remettaient en marche. Elles n’avaient pas fait cent mètres que, de nouveau, sa curiosité reprenait le dessus sur ses lèvres. Elle se mordit l’intérieur de sa joue devant la stupidité de sa question, priant silencieusement pour que l’étudiante-ninja ne lui reproche pas son manque de connaissance sur sa double identité. Une main accrochée autour de la anse de son sac, l’autre pendant le long de son corps avant de parfois aller replacer machinalement une mèche de cheveux derrière son oreille, Will tourna la tête pour observer Dawn tandis que celle-ci lui répondait. Ses sourcils se froncèrent un court instant avant de se détendre avant que ses yeux ne s’écarquillent complètement et qu’elle ouvre la bouche, intriguée par ce qui venait d’être dit. « Sérieusement ?! Wow ! » Elle manqua de trébucher, son attention trop focalisée sur les propos échangés plus que sur là où elle mettait les pieds et après s’être rattrapée, elle s’efforça de garder un œil sur la route qu’elles prenaient. « Mais, wait, s’ils sont gentils… Ca veut dire qu’ils ne se nourrissent pas de sang ? Ou pas de sang humain ? Mais ils font comment pour s’en sortir ? Oh ! Est-ce que ça fonctionne vraiment le truc de l’eau bénite contre eux ? » Elle préférait focaliser son attention sur ces deux raretés de leur race plutôt que de repenser à ces monstres immondes qui l’avait attaquée un peu plus tôt – elle avait suffisamment vu de film d’horreur pour savoir qu’un vampire sanguinaire était un vampire dont elle n’avait pas envie de croiser la route. Des doigts frais se posèrent sur son poignet et son cœur s’accéléra. Cause à effet. Sans doute que si elle suivait correctement ses cours de biologie, elle aurait été capable d’analyser cette réaction en chaîne correctement mais, pour l’heure, son cerveau semblait s’être figé. Elle n’était pourtant pas très tactile – Irma était celle qui aimait enlacer les gens et toujours les toucher – mais les doigts de Dawn autour de son poignet ne la dérangeaient pas. Elle sentit la chaleur lui monter aux joues et elle se força à relever les yeux. Nouvelle cause à effet. Moins physique, cette fois-ci, si ce n’était pour sa bouche grande ouverte devant le château qui se dressait devant elles. « Wha-Wha-Wa… Tu vis là-dedans ? » De sa main libre, elle désigna vaguement le contour de ce palais royal qui leur faisait face. « Holy shit. Désolée. C’est juste que… Je ne pensais pas que tu vivais dans un château ! T’es genre… Une princesse ninja ? » Elle se figea tout à coup pour dévisager Dawn alors que celle-ci entrait à l’intérieur. « Ta sœur c’est pas une Reine, hein ? » Elle ne se sentait pas prête à fouler le sol d’une reine, et encore moins prête à partager un chocolat chaud avec une princesse. Les yeux ouverts, elle observait un maximum tout ce qui l’entourait avec cette impression tenace de découvrir le château de l’un des contes de fée que sa mère lui racontait. « Des filles ? Vous vivez à combien ? » Il y avait la place pour faire tenir un orphelinat entier – ou une armée, selon les goûts de chacun. Les yeux levés sur le plafond, elle suivait distraitement Dawn jusqu’à ce qu’elles prennent place autour d’une table. Toujours aussi fascinée, Will observa la jeune fille préparer les chocolats, la remerciant d’un sourire alors qu’elle plaçait ses mains autours du mug. Elle s’apprêtait à le goûter quand les paroles de Dawn la stoppèrent dans son élan. « Hmmm, je devrai me méfier ? » Réprimant un sourire, elle fit mine de ne pas être certaine finalement avant d’avaler une gorgée de la boisson et de fermer les yeux. « Il est super bon. » Tellement qu’elle aurait sans doute du mal à revenir à son chocolat amer qu’elle avait à l’appartement. Ses yeux s’illuminèrent d’envie à la proposition de Dawn et elle acquiesça vivement. « J’adorerai ! Enfin… Si ce n’est pas trop demander, bien sûr. J’avoue que c’est la première fois que je mets les pieds dans un château. Vous avez des cachots ? » Est-ce que ça se faisait encore, seulement ? Elle savait que ces lieux étaient réputés glauque mais sa curiosité était plus grande – et puis, elle serait accompagnée d’une super ninja alors rien ne pourrait lui arriver. Elle releva les yeux vers la jeune fille avant d’inspirer. Le basique. « Oh, erm… Eh bien j’étudie la biologie et tout ce genre de scientifique ce qui, crois-moi, relève du pur masochisme vu mes notes. Mais comme je voudrai devenir vétérinaire, j’ai pas trop le choix. Ouais, je sais, c’est cliché… » Elle grimaça avant de ranger une mèche de cheveux. « En dehors de ça j’adore la natation et les grenouilles. Et puis, tu sais déjà que je chasse les trolls pendant mon temps libre. » Un résumé concis mais elle n’avait jamais été particulièrement douée pour parler d’elle. « Et toi, hormis les cours de littérature ancienne, tu suis quel cursus ? » Elle savait que Dawn n’était pas en biologie – et d’ailleurs, cette idée lui tira une légère vague de déception sans qu’elle ne comprenne pourquoi.


------
teamwork, harmony. that's how we maxed out our power.
messagerie pati
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: the one that got away (will)   

Revenir en haut Aller en bas
 
the one that got away (will)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND :: 
Neverland
 :: Forest Lawn
-
Sauter vers: