Partagez | .
 

 Certains diront que je suis alcoolique... |ft. Andy&Prue ♥

Angie Trudeau-Halliwell
witch
avatar
witch
∞ race : Sorcière
∞ univers : Charmed
∞ messages : 27
∞ avatar : Marie Avgeropoulos
∞ pseudo/prénom : .QUEEN A / Amandine

MessageLun 13 Nov - 15:20

Je n’allais pas en cours. Que ce soit à cette époque ou d’où je venais, je n’allais pas en cours. Je n’avais aimé rester sur un banc, durant huit heures, à écouter des professeurs tous aussi inintéressant les uns que les autres. En revanche, j’adorais participer aux soirées étudiantes. Je trouvais toujours le moyen d’être au courant de ce qu’il se passait. Et j’étais toujours la première à acheter des préventes. Je participais presque plus aux soirées organisées par l’université qu’aux cours. D’ailleurs, peut-être que les professeurs devaient me noter par rapport à l’alcool que je pouvais ingurgiter en une soirée. Je crois qu’il ne m’était jamais arrivé de rentrer sobre d’une soirée. J’étais toujours la première à boire et à enchaîner les verres. En effet, pour moi, il était impossible de s’amuser sans alcool. Et de toute façon, j’étais plus cool lorsque j’avais bu. Qui pouvait me blâmer de me comporter de la sorte ? Après tout, qui n’avait jamais chercher à s’amuser en buvant un peu trop d’alcool ? Certes, pour moi, c’était récurrent mais bon, il ne fallait pas non plus en faire tout un fromage. J’étais jeune. Je voulais profiter de ma jeunesse. Ce n’était, tout de même, pas compliqué à comprendre.

J’avais essayé de convaincre Patience de venir avec moi, mais elle avait refusé. Je ne savais pas ce qu’elle avait de mieux à faire que de m’accompagner à une soirée, mais tant pis pour elle. J’avais finalement décidé d’y aller avec un groupe de garçon de ma promotion. J’avais bien sympathisé avec eux. Ce n’était pas la première fois que je me pointais avec eux en soirée. D’ailleurs je m’étais toujours mieux entendu avec les garçons. Les filles c’est beaucoup trop de chichi pour pas grand-chose. Avec les garçons, c’était simple. En réalité, j’étais consciente qu’un ou deux d’entre eux me mettrait bien dans leur lit mais ça n’arrivera jamais. Dans un sens, ils étaient vieux par rapport à moi, vu qu’on ne venait pas de la même époque. Mais ça, je ne pouvais pas leur dire. J’étais la seule à en être consciente. Bref, de toute façon, s’il devait se passer quelque chose avec l’un d’entre eux, cela arriverait. Je n’en étais pas à là, pour le moment. Je pris le temps de me préparer. Une robe bustier de couleur noir pailletée, assez courte et assez moulante et une paire de talon haut feraient l’affaire. J’avais un peu forcé sur le maquillage et j’avais lissé mes cheveux à la perfection. Je pris mon sac en prenant le temps de vérifier que je sois bien en possession de ma fausse carte d’identité. Je pris mes clefs de voiture et partis en direction de la boite de nuit. Je trouvais rapidement une place pour me garer et allait rejoindre les garçons dans la file d’attente.

***

4h00 du matin. Peut-être même plus. C’était l’heure à laquelle je sortais, chancelante, de la boite de nuit. Suivis de près par l’un des gars avec qui j’étais entrée. « Angie, tu vas où comme ça ? » Je ne répondis pas. En réalité, j’étais trop bourrée pour comprendre que c’est à moi qu’il parlait. Je cherchais mes clefs de voiture dans ma voiture mais je fis tout tomber. Je m’assis par terre pour tout ramasser lorsque le garçon en question prit mon téléphone a terre et commença à chercher un numéro dans mon répertoire. Je fronçais les sourcils et sur un ton qui était loin d’être le ton que j’employais d’habitude, je lui dis : « Tu sais si tu veux mon numéro, c’est plus simple que tu me le demandes… » Il parlait au téléphone, tandis que je le regardais essayant de comprendre qui il avait appelé. Je ne comprenais pas vraiment tout à ce qu’il se passait. Je finis par finalement trouver les clefs de ma voiture. Je ramassais les autres trucs qui étaient encore à terre et je me relevais, difficilement. « Bon, j’y vais, tu me rends mon téléphone quand tu peux… » J’étais loin de marcher droit. Il me rattrapa et pris mes clefs de voiture. Il me baragouina quelques choses comme quoi il avait appelé mon père, qu’il viendrait me chercher et que je ne prendrais pas le volant ce soir. Je fronçais les sourcils. Il m’accompagne jusqu’à un banc et passa sa veste par-dessus mes épaules. Je fermais les yeux mais les rouvrit presque automatiquement parce que ça tournait énormément. Je posais ma tête sur son épaule et attendit. A chaque fin de soirée, je me répétais toujours la même chose : pourquoi est-ce que je buvais autant ? Je me promettais à chaque fois de ne pas recommencer mais c’était plus fort que moi. Une fête sans alcool, ce n’était pas vraiment une fête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Certains diront que je suis alcoolique... |ft. Andy&Prue ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand la vie nous fatigue, à quoi bon s'accrocher ? Certains diront que je suis une lâche mais non, c'est faux.
» erina + si je bois de l'alcool, je suis alcoolique mais si je bois du fanta, je suis fantastique. je devrais arrêter le pâté, je suis pathétique.
» Blblbl. Oui ceci est du remplissage de titre. Et grâce à ça je vais vous faire perdre trentes secondes de lecture et vous faire sourire légèrement même si certains diront "c'est pas vrai j'ai pas sourit". Ceux là je les zute. C'est clair ? Bref.
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND ::  :: Allston :: Pandémonium-