Partagez | .
 

 Libéré, délivré, ... [ft Aaron Jones]

Bastian C. Ainsley
wizard
avatar
wizard


∞ âge : 22 ans
∞ job : Dernière année universitaire magique pour devenir Auror spécialisé en Métamorphoses
∞ race : Sorcier
∞ univers : Harry Potter
∞ messages : 52
∞ avatar : Dylan O'Brien
∞ pseudo/prénom : Aleks

MessageJeu 2 Nov - 12:43



❝ Libéré, délivré…  


Aaron & Bastian

△ △ △ △ △ △ △
Je me baladais tranquillement en pleine nuit. Enfin c’est ce que j’ai essayé de faire croire aux passants. En vérité, j’étais en mission de reconnaissance. Une de mes sources m’avait indiqué qu’un groupe de vampires sanguinaires se baladaient dans le quartier. Pour ne pas attirer l’attention, j’avais laissé a robe de sorcier dans mon appartement. Mais j’avais revêtu une tenue sombre : jean, t-shirt et veste en cuir noirs. J’avais caché ma baguette dans la poche intérieure de ma veste. Je n’allais tout de même sortir sans une arme pour me protéger.
Depuis mon arrivée dans ce monde étrange, tout le monde rigolait de me voir me battre avec un bout de bois mais je leur avais montré que ce bout de bois n’avait pas son pareil. Depuis personne n’osait s’approcher de moi dans un but malveillant. J’avais montré ma puissance et j’en étais très heureux. J’espérais simplement ne pas susciter la peur. Ce n’était pas ce que je souhaitais même si cela pouvait être gratifiant d’être craint.

J’entrais dans le hangar que l’on m’avait indiqué. Il était sombre, je sortis ma baguette et murmura la formule permettant de créer une faible lumière. J’avançais en percutant de nombreux objets. L’un d’eux se brisa au sol. Si je souhaitais être discret, c’était raté. Je lançais donc un sortilège qui me permettait de voir la pièce en pleine lumière. Je ne vis que de nombreux meubles poussiéreux. J’étais entré dans un garde-meuble. Je ressortis de la pièce pour vérifier que je ne m’étais pas trompé de hangar. Mais non, on m’avait bien indiqué le numéro huit-cent-trente-deux. Je m’étais fait avoir comme un bleu.
Ma déception et ma colère ne me permettraient pas de dormir rapidement. Je décidai donc de rester dans le hangar et m’entraîner à divers sortilèges pour examen de magie de la semaine prochaine. J’enchaînai les formules avec brio quand tout à coup ma baguette se mit à trembler. Je baissai mon bras afin de la stabiliser mais rien n’y fit. Ma baguette se releva et pointa vers le fond du garde-meuble. Une lumière éblouissante remplit la pièce qui fut immédiatement replongée dans le noir quand l’ampoule que j’avais allumé se brisa. - Lumos. criai-je.
La silhouette d’un homme apparut face à moi.
- Qui êtes-vous ? dis-je la baguette pointée vers lui.
©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Jones
Heretic
avatar
Heretic


∞ âge : 22 ans.
∞ job : Bad boy & emmerdeur à pleins temps.
∞ race : Hérétique.
∞ univers : Inventé de TVD.
∞ messages : 70
∞ avatar : Colton Haynes
∞ pseudo/prénom : Princesse

MessageSam 4 Nov - 18:48

La liberté, bordel ce que ca lui avait manqué. Quelques heures de liberté seulement, l'air remplissant ses poumons. Lui et sa sœur venaient enfin de quitter ce monde prison. Tandis qu'Alexa avait pris la décision de cesser les bains de sang pour ne pas risquer la prison à nouveau, Aaron lui avait décidé de continuer. De faire pire même, une douce vengeance. Oh et ce n'était que le début. L'hérétique était faible, toute ces années, il était pratiquement desséché. Avec sa sœur ils se nourrissaient du sang l'un de l'autre, mais le sang de vampire n'a rien à envier au sang humain. Plus juteux, plus revigorant, une drogue pour notre hérétique. Il en est accro. Et après tant d'abstention il avait les crocs, c'est le cas de le dire. Il ignore comment il est revenu, mais il se montrera plus cruelle que jamais désormais. Ils vont tous payé pour ca. Aaron se traine presque dans les rues, il est grisard, faible. Il faut qu'il mange, du sang, beaucoup de sang. Il doit récupérer ses forces. Il arrive prêt d'un hangard. La musique est tellement forte s'en est presque insupportable. Il ouvre la porte et s'effondre en traversant la porte. L'alcool coule à flot, une fête étudiante donc. Comme ca, Aaron donne l'impression d'un étudiant complètement ivre. Quelques jeunes adolescents s'approchent, il le retourne, leurs expression se fige de surprise en voyant son teint gris. Aaron ouvre subitement les yeux, rouge, ses veines rouge identique font leurs chemins en dessous de ses prunelles. Il meurt de faim. Il sort les crocs, des cris, des pleures. De la surprise, tout résonne dans le hangard.

Il saute à la gorge du premier venu et rapidement la fête se fini en bain de sang, rattrapant tout ceux désirant de s'enfuir. Bientôt il se retrouve seule au milieu d'une bonne cinquantaine de cadavres. Il retrouve enfin ses couleurs et sa force. Le brun glisse son pouce en dessous de sa lèvre inférieur pour lécher les dernières gouttes de sang. Bon sang que c'est délicieux -sans mauvais jeu de mot-. Il sifflote et fait le tour du hangars, observe les lieux. Puis la lumière s'éteint. Il entend un bruit de pas, quelqu'un vient d'entrer, parfait, se sera son dessert. Restant dans l'ombre il observe sa proie potentiel. Il sort de l'ombre, dangereux, malicieux. -"C'est toujours les même question, qui est là ? A quoi ca sert de le savoir puisque dans une minute tu seras mort" d'un air moqueur il glisse son regard sur les cadavres au sol dans une marre de sang, lui montrant ainsi qu'il est le responsable, qu'il l'assume, qu'il en est fière et qu'il est sur le point de lui faire la même chose. L'hérétique observe son bout de bois, il part dans un fou rire incontrôlable. -"Quoi sérieux ? Tu me menaces avec un bout de bois ?" puis il fronce les sourcils, ce bout de bois projette de la lumière. Qu'est-ce que c'est que ca encore ? Quand il y repense il y a plusieurs choses qui cloche depuis qu'il est ici, ce poste de musique dont il ignore tout. Ces téléphones portables dont il ignore les noms. Merde. C'est quoi cette époque ? En quel année est-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian C. Ainsley
wizard
avatar
wizard


∞ âge : 22 ans
∞ job : Dernière année universitaire magique pour devenir Auror spécialisé en Métamorphoses
∞ race : Sorcier
∞ univers : Harry Potter
∞ messages : 52
∞ avatar : Dylan O'Brien
∞ pseudo/prénom : Aleks

MessageHier à 21:44




❝ Libéré, délivré…


Aaron & Bastian
△ △ △ △ △ △ △

La tenue que portait l’individu qui venait d’apparaître était complètement désuète. La baguette toujours pointée vers lui, je m’avançai et aperçu des tâches de sang sur sa chemise. J’eus un mouvement de recul. Qu’était ce monstre ? Afin de pouvoir le voir pleinement et de me sentir un peu plus en sécurité, je lançai le sortilège de lumière.
- Lumos solem.
L’odeur qui ne m’avait pas frappé jusqu’à présent me prit au nez. Je vis de nombreux cadavres étendus sur le sol, deux points rouges dans le cou d’où le liquide rouge s’écoulait. Les informations que l’on m’avait données s’avéraient vraies. Je me trouvais en présence d’un vampire qui avait fait de sérieux dégâts. Au final, le tuyau que l’on m’avait donné n’avait pas été un leurre comme je l’avais cru en arrivant dans cet hangar. Je me demandais simplement comment je n’avais pas pu vu les corps qui jonchaient le sol et le vampire. Comment avais-je raté ce sang ? Et surtout, comment le vampire était entré dans cette pièce ?
Je n’avais plus le temps de penser à toutes ces questions qui encombraient ma tête. Le vampire menaçait de me tuer. Même s’il ne l’avait pas dit, je l’aurais parfaitement compris au regard qu’il me lançait. J’avais l’impression d’être un morceau de viandes. Seule ma baguette magique se tenait entre lui et moi.
- Ce bout de bois comme tu dis pourrait très bien te terrasser. Je pourrais facilement te tuer avant même que tu n’arrives jusqu’à moi. Je sentais qu’il allait me répondre qu’il n’en était pas aussi certain que cela, alors j’ajoutai : Et ne compte pas sur ta rapide vélocité pour t’approcher de moi, je n’aurais qu’un seul mot à dire. Alors à quel prix estimes-tu ta vie ? Le trajet qui nous sépare ou la vitesse à laquelle je peux prononcer un mot ?
J’avais le regard dur. Je le fixai et ne baisserai pas la garde. Je n’avais jamais utilisé la formule de mort mais, à l’heure actuelle, je n’hésiterai pas une seule seconde.
- Alors maintenant es-tu prêt à me dire qui tu es et comment es-tu arrivé ici ?
©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Libéré, délivré, ... [ft Aaron Jones]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Distribution] Hoopa : Libéré, Délivré !
» Les dix commandements du libéralisme mondialisé . ERICQ PIERRE PAS LADAN !
» Effet d'Obama; la chute de l'indice Dow Jones
» Libéralisation et production agricole : le riz en Haiti
» The third temptation [Aaron]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND ::  :: Downtown-