Partagez | .
 

 [EVENT] Groupe n°5

Maire Walker
pnj
avatar
pnj


∞ job : maire de neverland
∞ race : humain
∞ univers : texas ranger
∞ messages : 240
∞ avatar : chuck norris
∞ pseudo/prénom : pnj

MessageSam 28 Oct - 14:11

Halloween


***

Halloween, une fête qui passionne petits et grands. Il n'existe pas d'âge, pour s'amuser à terroriser les êtres innocents, pour faire palpiter son coeur de frayeur. Une petite fête bien sympathique, pour s'amuser entre ami(e)s. Mais lorsque l'on mêle magie, cette petite fête sans importance, prend une tournure bien différente. La fête des morts, cette soirée, où la barrière entre monde des esprits, et monde de vivants est fine, plus que jamais. La soirée, où les pouvoirs des êtres maléfiques, prennent une nouvelle puissance. Alors que certains ont décidés de passer une bonne soirée en famille, d'autres de sortir les meilleurs déguisements pour arpenter les rues, à la recherche d'un peu de frisson, une sorcière a décidé de se jouer de vous. Une minute, vous êtes occupés d'un côté, la minute suivante, vous êtes dans l'immense château de la bête, dans une situation très délicate. Qui ne connaît pas cette célèbre histoire ? « Il était une fois une enchanteresse qui transforma un prince séduisant, en une bête monstrueuse pour le punir de son égoïsme.. » Et si l'histoire se répétait ? Paige Matthews, ancienne enchanteresse dans une autre vie, à décidé de tous vous punir. Enfermé au cœur de ce château, il faudra vous entraider pour parvenir à sortir d'ici, car ceux qui n'auront pas quitté l'hideux château, au levé du jour, se verra subir le même sortilège que la bête.

***



code par slana

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enchantedkingdom.forumactif.org
Maire Walker
pnj
avatar
pnj


∞ job : maire de neverland
∞ race : humain
∞ univers : texas ranger
∞ messages : 240
∞ avatar : chuck norris
∞ pseudo/prénom : pnj

MessageSam 28 Oct - 14:29

Halloween


***

La peur de l'hôpital. Pire encore, celle de devenir un cobaye. Voilà une peur que l'on ne croise pas tous les jours, mais elle offre des possibilités inimaginables. Votre imagination vous joue parfois des tours, mais pas ce soir. C'est bien réel. Vous n'arrivez pas à comprendre, mais alors que vous essayez de vous relever, impossible, vous êtes pris au piège, maintenu bras, jambes, jusqu'à la tête même, par des sangles bien solides, faites pour résister à n'importe quelle espèce. Sans compter, que de toute façon, depuis votre arrivée entre les murs du château, vous ne possédez plus aucun pouvoir, pour la durée de la soirée. Vous commencez à vous débattre, en vain. La panique monte, encore plus quand, du coin de l'œil, vous découvrez un homme, une blouse blanche, un sourire diabolique, une touffe grise en pétard sur la tête, qui s'approche. Un docteur fou, une seringue rempli d'un étrange liquide jaune à l'intérieur. Ca ne vous inspire aucune confiance. Vous percevez un bruit de scie, en fond, pour augmenter la terreur qui vous prend au ventre, et la seringue s'enfonce dans votre gorge. Les effets de cela ? Vous le découvrirez plus tard, au prochain tour de la méchante sorcière, peut-être.. En attendant, vous feriez mieux de vous préoccuper à trouver une solution pour vous sortir de là, parce que la prochaine étape risque d'être bien pire que la première. Recardez ce scalpel, qu'il prend sur la table pour vous faire une petite chirurgie.  

***

Votre topic sera géré par Paige Matthews pour la suite héhè Pour que cela reste assez fluide, nous vous invitons à privilégier des réponses courtes et dynamiques ! Et n'oubliez pas, c'est la soirée d'Halloween, vos personnages portez peut-être des costumes, avant d'atterrir dans le château, n'hésitez pas à nous en parler, ou à mettre des images.



code par slana

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enchantedkingdom.forumactif.org
Lana Hamilton
mutant
avatar
mutant


∞ âge : 26 ans
∞ job : Garce et pyromane à pleins temps ca compte ?
∞ race : Mutante
∞ univers : MARVEL (inventé)
∞ messages : 29
∞ avatar : Lily Collins
∞ pseudo/prénom : Princesse

MessageSam 28 Oct - 20:36




Halloween


Elle a la tête lourde, vibrante, un son aigue perfore ses oreilles. Elle a presque la nausée. Bon sang qu'est-ce qu'il se passe. C'est noir, c'est blanc, c'est flou. Elle ouvre les yeux, tout est trouble, une lumière trop intense l'aveugle, elle ne distincte pas les formes. Elle a mal putain. Les points noir commencent à disparaître de son champ de vision et petit à petit tout devient plus claire. Où est-elle ? La mutante tente de se relever, et là c'est la panique. Elle est attaché. Non, non, non. Non. Non. Non ! Elle sent sa gorge se nouer, son regard observe les alentours. Elle est en train de revivre son cauchemars. Attaché sur ce foutu lit d'hôpital, c'est encore lui elle en est certaine. Son père. N'est-il pas mort ? Elle ne sait plus. Elle est beaucoup trop paniqué pour réfléchir correctement. Elle porte encore son costume d'Halloween, un ange. Elle avait trouvé ca ironique, Lena était l'ange elle le démon, elle avait inversé les rôles pour une fois car à l'intérieur elle est pire que le diable. Elle avait voulu fêter halloween pour s'amuser, finalement elle se retrouve être le fruit de l'amusement. Non ce n'est pas drôle du tout. Puis un bruit de pas, un homme en blouse blanche, elle a la nausée. Elle commence à s'agiter dans tout les sens, sa respiration est plus courte elle va faire une crise. Elle gigote, elle s'énerve. -"T'approche pas de moi enfoiré" elle continue de s'agiter, elle se fait mal, elle sent les sangles lui couper la circulation mais elle ne se contrôle pas, c'est la peur qui parle. Bordel elle allait le tuer ce foutu médecin. Comment ose t-il la retenir ici ? Elle allait se libérer et le réduire en cendre, c'est ce qu'elle cessait de se répéter. Son regard glisse sur la seringue qu'il tient dans les mains. C'est comme si elle revivait le pire moment de sa vie, son foutu cauchemars. Le moment de la séparation de Léana, sa naissance.  -"Je te jure que si tu me touches avec ta seringue de merde je te fais manger tes boyaux" elle crie, elle menace et elle ne plaisante pas, Lana est mauvaise, très mauvaise elle serait capable du pire. Vicieuse, rancunière, elle déteste ce sentiment de vulnérabilité dans ces cas là elle serait capable de tout. Elle ne cesse de bouger poussant des cris de frustration, puis elle remarque enfin, elle n'est pas seul. Putain c'est quoi ce bordel ? Elle les observe l'un après l'autre, elle ne comprend pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyudmila Wheeler
hunter
avatar
hunter


∞ âge : 20 ans
∞ job : Barmaid
∞ race : Humaine et chasseuse apprentie
∞ univers : Supernatural
∞ messages : 103
∞ avatar : Crystal Reed
∞ pseudo/prénom : Pandy

MessageSam 28 Oct - 23:25


Lyudmila & Co'

What's the hell ?




Un mal de crâne intense la faisait se réveiller, de ce sommeil cauchemardesque. Puis d'abord, comment ça se faisait qu'elle dormait ? Lyudmila ne se souvenait pas avoir pris l'envie soudaine d'un petit roupillon, encore moins être venue dans cette salle, qui semblait être une armurerie. Fronçant les yeux, la brune cherchait sa soeur. Panique, elle n'était pas là. Et comme si la chasseuse émergeait enfin, elle essayait de marcher, avant de se rendre compte que pieds et points se retrouvaient liés, même sa tête semblait bloquer par une sangle. Son coeur s'accélérait à la vitesse d'un éclair, elle sentait son coeur battre jusque dans ses yeux, faisant repartir ce mal de tête. Prise au piège, sans la moindre possibilité de se défendre, elle commençait à craindre pour sa vie, se débattant comme une dératée, lançant quelques râles d'effroi. Ce qu'il se passait, la salle remplie d'armes, elle attachée tel un cobaye, tout ça... Tout ça l'affolait plus qu'elle ne l'aurait cru. Tout ressemblait à un film d'épouvante, mais la brune était bien placé pour savoir que le danger dans cette ville, rôdait de part et d'autre. Ce n'était que lorsque qu'une femme envoyait bouler, on ne savait qui, que la brune se rendait compte qu'elle n'était pas seule dans ce cauchemar. Cela pouvait semblait égoïste, mais ça la rassurait, un chouilla de savoir qu'il y avait d'autres personnes.

Néanmoins, le fait d'être rassuré fut de courte durer. Un homme plus qu'angoissant, vêtu d'une blouse blanche s'approchait de chacun, avec un sourire fou et une seringue dont elle ne préférait pas savoir le contenu. Elle sentait ses jambes flageolaient, s'il n'y avait pas eu ces espèces de menotte, elle se serait effondré au sol, dans la panique elle serrait ses doigts si fort sur sa paume, que le sang finissait par couler le long de ses poignets. L'impression de revivre les trois pires journées de sa vie, en une. La blouse blanche, les outils, ce bruit de tronçonneuse... Elle sentait son estomac remontait jusque sa gorge, ainsi que les larmes. C'était plus fort que tout, la peur était le pire et plus fort des sentiments. Le fou se rapprocha dangereusement, et sans crier gare, lui planta la seringue dans la gorge. Lui procurant un mal de chien. Le regard noir et rempli de haine, Lyudmila lui cracha au visage. Mais il continuer son chemin, afin de piquer chaque personne dans la pièce. " C'est quoi ce bordel ?!"
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Lahey
werewolf
avatar
werewolf
∞ race : Loup-garou
∞ univers : Teen Wolf
∞ messages : 41
∞ avatar : Daniel Sharman
∞ pseudo/prénom : Lulu

MessageDim 29 Oct - 1:22





Halloween

Muni de mon masque de loup - oui j’ai un certain sens de l’ironie-, je traque Dana, curieux de savoir où est-ce qu’elle se dirige en cette soirée d’Halloween. Compte-elle allait faire la fête ? La connaissant je doute qu’elle ait envie de voir du monde, ce qui me fait m’interroger d’autant plus sur sa destination. Puis arrive le trou noir. Combien de temps me suis-je endormi ? Trop longtemps, c’est une certitude, autrement je ne me retrouverais pas dans une telle situation. Non seulement j’ignore où je me trouve, mais le plus désagréable dans cette histoire sont ces chaînes qui me retiennent. Je prends sur moi pour rester calme, il ne faut pas que je cède à la panique, hors de question. J’ignore qui est le fou qui a cru bon de jouer avec moi mais je compte bien le lui faire regretter.

Sauf que pour l’heure il faut déjà que je me sorte de ces chaînes. J’essaie de me concentrer pour user de ma force de loup-garou. Rien. Comment ça rien ? J’essaie à nouveau. Toujours rien. C’est que cette mauvaise blague commence vraiment à me mettre en colère. C’est là qu’il entre, muni de sa blouse blanche, un uniforme que je ne connais que trop bien. Est-ce que ce sont eux ? Est-ce qu’ils m’ont retrouvé ? Est-ce qu’ils comptent me ramener ? Non, hors de question. Hors de question ! Je réalise alors que je ne suis pas tout seul mais je me moque bien des personnes présentes autour de moi, trop focalisé par cet homme qui se rapproche des uns et des autres avec son aiguille. Combien de fois des scientifiques dans son genre ont enfoncé une aiguille dans ma peau ? Trop pour tenir les comptes, je refuse de revivre ça.

- Approche-moi avec cette aiguille et je te jure que...

Pas le temps de terminer ma menace, pourtant je vous assure que ça aurait donné les frissons à n’importe qui, mais cet enfoiré a été plus rapide, sans doute devait-il en avoir marre des menaces. Je grimace. Je grogne. Je donne des coups secs en avant avec mes bras dans l’espoir que les sangles à mes poignets finissent par céder. Toujours rien. C’est là que j’entends sa voix. Mon regard se tourne vers elle et c’est le même visage, exactement la même. Allison... M’a-t-on drogué ? A moins que les fantômes n’existent, en tous cas elle m’a l’air bien réel et en toute aussi mauvaise posture que la mienne. Les autres aussi sont dans cet état, peut-être que tout compte fait les ignorer n’est pas une bonne idée. Il faut qu’on sorte de là. Tous ? Peut-être pas, le sacrifice n’est pas un problème à mes yeux, mais moi je compte sortir vivant d’ici et j’ai bien l’intention de la sauver elle aussi.

Un rire hystérique s’échappe de mes lèvres. La panique ? Peut-être bien, mais j’aime mieux croire que j’ai encore le total contrôle de mes esprits, il vaudrait mieux pour moi, il vaudrait mieux pour toutes les personnes qui se trouvent ici. Mon rire fait froid dans le dos mais il attire surtout l’attention du scientifique et c’est justement mon but. Allez viens, approche un peu. Il est grand temps que je reprenne mon rôle en main, après tout, n’étais-je pas un peu le leader dans mon ancien asile de fous ? La plupart des patients qui m’ont connu s’accorderaient pour dire oui. Mon rire se calme peu à peu, mon regard est planté dans celui du scientifique, provocateur.

- Alors, c’est quoi la prochaine étape ? Electrochocs ? Lobotomie ? Tu sais, je ferais un bien meilleur partenaire que patient. Je parie que je connais des tas de trucs dont tu n’as même pas idée.

La manipulation a toujours été ma meilleure arme, il est temps de voir si ça me sauvera pour cette fois ou si ça jouera en ma défaveur. Quitte ou double, dans la vie il faut savoir prendre des risques.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pennywise It
clown
avatar
clown
POP! POP! POP!

∞ job : Clown-dansant et régulateur de la population des mineurs de la ville.
∞ race : Extra-terrestre.
∞ univers : Le roman Ça, et plus généralement l'univers de Stephen King
∞ messages : 56
∞ avatar : Bill Skarsgard
∞ pseudo/prénom : Yume De Percheval

MessageMar 31 Oct - 19:54

HalloweenBeep-Beep my friend.


Pennywise le clown dansant était allongé sur une table plus petite que lui. Ses pieds pendouillaient, et c’est ce vide sous ses jambes qui vint le réveiller. Cette sensation de chute lui fit ouvrir un œil, puis le deuxième alors qu’il gigotait ses membres inférieurs. Intrigué, le clown tenta de se lever pour ce qu’il se passait, en vain car ses chaines - Grippe-sou était salement attaché avec chaines en fer – l’empêchaient tous gestes brusques. Le monstre resta calme, ce n’était pas ce genre de situation qui l’effrayait. C’était même agréable. En effet, il ne voyait pas grand-chose, mais il sentait différentes peurs d’inconnu, et c’était doux, chaud et délicieusement bienfaisant.
Pennywise tenta de se lever une deuxième fois, appelé par cette odeur de peur qui faisait gronder son estomac. Encore là, cette tentative fut un échec. Il resta donc immobile, riant des insultes des autres victimes qu’il pouvait entendre. C’était frais, et, bien qu’ils n’étaient pas des enfants, de la nourriture ne se refusent jamais, alors s’il peut les manger plus tard, dans la soirée, il prend. Ca n’est pas du genre à se demander où il est, c’est un chasseur qui s’adapte aux lieux, aux victimes et son imagination sans limite fait le reste. Pour cet instant, il ne pouvait rien faire, il fallait attendre, ses chaines finiraient bien par céder.

« Et bien, et bien, dit-il en direction des autres, un filet de bave s’échappant d’entre ses lèvres, j’ai la vague impression que des gens peu sympathiques nous veulent du mal, que c’est excitant… Vos hurlements sont un délice, vous êtes majestueux !  Hohohoh-Hahahahah ! » Il souffla un rire qu’il stoppa quand un scientifique débarqua, armé d’une vilaine seringue. Encore là, Pennywise n’était guère apeuré. Rien ne lui fait peur. Enfin, rien sauf, l’amour, le courage, et les gens qui n’ont pas peur de lui. Et là, après s’être perdu dans le regard de ce scientifique, il ne vit rien. Pas de peur, pas de phobie, rien que Grippe-sou pourrait utiliser pour se battre. Un sourire forcé, il tenta une transformation. Rien. Pas un changement, pas un seulement ne serait-ce qu’un poil qui change. Rien. Le docteur fou se mit à rire, se moquant ouvertement du clown, qui, pour le coup, n’était plus en position de force et en proie à un début de panique. Il peut pas entrer en hivernation pour se protéger, il ne peut pas se défendre : il est aussi faible que ses jouets, les humains. L’âme de ce docteur n’avait plus rien d’humain, elle était dénouée de bons sentiments et n’était que colère et sadisme, encore plus que Pennywise lui-même.
« Alors comme ça, on se la joue gros dur mais on m’attache, moi, Pennywise le Grand Clown Dansant ? C’est mina… » La seringue venait de se glisser dans le cou du monstre qui poussa un gémissement tout droit venu de l’enfer suivit d’un rire tout aussi diabolique. Il n’aimait pas tant que ça cette situation, vraiment pas.


©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Oswald
traveling in time
avatar
traveling in time


∞ âge : 29 ans, à jamais.
∞ job : voyageuse dans le temps, institutrice.
∞ race : humaine immortelle.
∞ univers : doctor who.
∞ messages : 837
∞ avatar : jenna coleman.
∞ pseudo/prénom : rain.

MessageDim 5 Nov - 23:25



Elle ne comprenait pas, n'arrivait à saisir comment elle en était arrivée là. Elle s'était éveillée, les paupières lourdes, le sang battant contre ses tempes. Elle était allongée et attachée. Les souvenirs lui revenaient en mémoire, une invitation pour une soirée de Halloween...Elle n'avait pas souhaitée y participer, elle avait préférée rester dans son Tardis, mélancolique avant que tout ne venait à basculer. Et là voilà ici, attachée sur un lit, des sangles qui s'enfonçaient dans son épiderme, la maintenant solidement. « Qu'est-ce que... » Elle essayait en vain de se libérer, sans succès et ce malgré qu'elle se débattait avec force. Son corps n'arrivait à bouger. C'est là qu'elle les remarquait, tour à tour, ces autres lits, ces autres personnes figés tout comme elle. Elle ne pu apercevoir que leurs silhouettes et non leurs visages. Elle entendait des exclamations, tantôt furieuses, tantôt apeurées. Et c'est là qu'elle le vit apparaître dans son champ de vision, ce docteur au regard empli de folie, tenant fermement entre ses doigts cette seringue au liquide jaunâtre tout en s'approchant d'elle, un sourire fou sur les lèvres. « Non, non, non, reste loin de moi ! » Clara essayait de garder un certain sang froid, ses dents s'enfonçaient avec force dans son inférieure, essayant d'extirper ses mains des sangles. « Qu'est-ce que c'est que ça ? Qu'est-ce que vous espérez de de nous ? » Elle coulait un regard noir au médecin qui ne prononçait guère le moindre mot, il n'y avait que ce sourire sadique. Et elle sentit la seringue s'enfoncer dans sa gorge, elle serrait les dents avec force, le souffle court. Elle relevait son regard vers l'homme qui disparaissait de son champ de vision une fois le produit injecté, certainement pour l'administrer à une autre victime. Un frisson d'effroi parcourut son échine en percevant le bruit d'une scie qui semblait très proche. Elle essayait de tourner la tête, de capter un regard du lit provenant de sa gauche, un visage qu'elle ne pouvait pas bien mirer au vu de sa position. « Vous savez où on est ? » Une question qui avait son importance, même si elle avait la sensation que ceux présent dans la pièce ignoraient tout autant qu'elle le sort qui serait réservé dans cet endroit sinistre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paige Matthews
administratrice
avatar
administratrice


∞ âge : 29 ans
∞ job : Faire basculer le monde dans le mal
∞ race : Hybride, moitié sorcière, et à moitié être des ténèbres
∞ univers : Charmed
∞ messages : 1168
∞ avatar : Rose McGowan
∞ pseudo/prénom : Promesse - Laure

MessageMer 15 Nov - 10:58

Vous êtes toujours là ? Attachés, pieds et poings liés ? Cela n’annonce rien de bon pour vous. Pire encore, notre docteur fou, commence à ce lasser de vos injures, et braveries de courage. Bien décidé à vous faire taire, vous pouvez sentir la sangle, au niveau de votre gorge se resserrer, vous oppressez, vous démunir de votre oxygène. Voilà qui semble mieux, mais qui diminue considérablement vos chances de survie. Est-ce que vous sentez, cette sensation  étrange dans votre corps ? C’est ce liquide jaunâtre, qui se répend dans vos veines. La douleur surgit dans votre corps, alors que deux nouveaux bras se forment au niveau de vos côtes. Permanents, ou non ? Aucune idée, mais ces nouveaux bras, sans entrave de sangles, c’est peut-être votre porte de sortie pour vous délivrer. Alors vaudrait mieux s’acclimater a ces nouveaux membres en vitesse. Car vous l'entendez, ce cri, à déchiré les tympans, à quelques lits de vous ? Signe que le docteur a repris ces expériences. Vous tournez la tête, par curiosité, et ce que vous voyez vous glace le sang. Ce type, sur cette table d'examen.. C’est l’horreur. Le sens d’un de ces bras découpé a la tronçonneuse goutte sur le sol, alors que le docteur fou, a la blouse blanche éclaboussée de rouge et en train de découpé son thorax au scalpel pour atteindre le cœur de l’homme. Vous pourriez être le prochain, alors dépêchez vous.

Rappel : Votre ordre de passage est : @Lana Hamilton, @Lyudmila Wheeler, @Isaac Lahey, @Pennywise It et @Clara Oswald
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[EVENT] Groupe n°5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Event] Groupe Mitsu
» [EVENT] Groupe Dernier étage 1
» [EVENT] Groupe Noburo
» [EVENT] groupe Rituel - Morgan, Albin, Elisa, Aly
» [EVENT - Groupe 5] Sang chaud dans les Docks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND :: Armurerie-