Partagez | .
 

 you're a troublemaker (neal)

Jane Doe
human
avatar
human
Voir le profil de l'utilisateur


∞ âge : trente ans.
∞ job : consultante/agent du fbi, ancienne terroriste.
∞ race : humaine.
∞ univers : blindspot.
∞ messages : 55
∞ avatar : jamie alexander.
∞ pseudo/prénom : rain.

MessageJeu 12 Oct - 19:49



Elle poussait un profond soupir, exaspérée, levant les yeux au ciel face au rapport de l'agent face à elle. Encore des emmerdes, comme toujours quand il s'agissait de ce brun que le FBI surveillait depuis un moment et qui selon les dires de l'homme face à elle, venait de commettre un méfait en volant un objet inestimable. Elle se mordait la lèvre, poussant un juron silencieux, laissant ses doigts parcourir les pages du dossier qu'on venait de lui remettre. Les lèvres pincées, elle lisait rapidement ce qui y était annoté, retenant les informations retranscrites pour ensuite rendre le dossier à son collègue. « Je m'en occupe. » Il ne fit qu'un rapide signe de tête pour ensuite disparaître de son sillage, la laissant seule dans ses pensées, réfléchissant rapidement à comment procéder pour récupérer cet objet. Elle voyait qu'une seule personne pour l'aider dans cette quête, Patterson. Ses pas la menaient rapidement vers le labo où elle trouvait la petite blonde affairée, comme à son habitude. Elle se raclait la gorge pour capter son attention, un sourire ornant ses lèvres, pour ensuite entrer dans le vif du sujet, sans pour autant dévoiler tout les détails. Patterson fut d'une aide précieuse et trouva bien vite l'appartement de l'homme en question, qui se situait dans le quartier de Bon Temps. Jane la remerciait pour ensuite quitter les lieux d'un pas empressé, repassant près de son bureau où elle capturait de ses doigts son blouson qu'elle enfilait tout en marchant avec précipitation vers la sortie. Au moins, il était assuré qu'il ne se méfierait pas d'elle si elle venait par erreur à tomber sur lui, au vu de son look qui ne ressemblait en rien à celui d'un agent du FBI. Un sourire légèrement ironique s'esquissait sur ses lèvres, rejoignant sa voiture, s'insinuant dans l'habitacle, démarrant le moteur pour se rendre à l'adresse indiquée par son amie blonde. Un manteau nocturne et étoilé s'abattait sur la ville alors qu'elle se garait à quelques rues de l'immeuble en question, l'air frais venant fouetter son visage en glissant hors du véhicule, jetant un rapide coup d'oeil autour d'elle, question d'habitude. Quelques foulées pour rejoindre rapidement le bâtiment, pénétrant dans ce dernier, faisant comme si de rien n'était, comme si elle était une résidente dans ce dernier. L'appartement se trouvait en étage, elle privilégiait les escaliers plutôt que l'ascenseur, montant quatre à quatre pour arriver sur le palier au numéro frappé en lettres dorées de son appartement. Elle fouillait dans sa poche, sortant cette petite épingle si pratique qui glissait dans la serrure. Une attente de quelques secondes pour ensuite entendre ce déclic libérateur, un sourire victorieux se dessinant sur sa bouche mutine, poussant la porte boisée tout en entrant dans l'appartement, le panneau de bois se refermant sur son corps félin. Le lieu était plongé dans la pénombre, il ne semblait y avoir personne dans les parages . Tant mieux. Elle sortait sa lampe de poche, éclairant les lieux, à la recherche de cet objet en particulier, ouvrant des tiroirs qu'elle refermait aussitôt, soulevant les coussins de canapé, remettant à chaque fois tout en place avec minutie. Dans sa recherche et dans un manque d'inattention flagrant, elle n'avait pas entendue la porte s'ouvrir, ni n'avait aperçue la silhouette qui avait pénétré les lieux, ce ne fût que lorsque la clarté vint envahir la pièce qu'elle se rendit compte de la situation précaire dans laquelle elle se trouvait, redressant son visage pour apercevoir les prunelles de l'homme qui la fixait, visiblement surpris. Elle se redressait légèrement, une expression neutre sur son visage, plongée dans le mutisme, sans cesser de fixer l'inconnu qui ne l'était pas tant que ça au final.



you are my starting point.
Revenir en haut Aller en bas
Neal Caffrey
administratrice
avatar
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur


∞ âge : thirty seven yo
∞ job : old thief, used to be an fbi expert, now works at the museum
∞ race : human
∞ univers : white collar, fbi: duo très spécial
∞ messages : 166
∞ avatar : matthew bomer
∞ pseudo/prénom : manon (BLINDNESS)

MessageMer 8 Nov - 17:13

Journée difficile. Neal se perdait dans des eaux troubles. Sa volonté de venir en aide à Jessica était toujours présente mais il lui semblait qu’elle avait l’effet inverse. Jessica était celle qui lui venait en aide. HYDRA était ceux qui les sauvaient. Il savait qu’ils avaient les réponses aux questions qu’il s’était toujours posé – ou qu’il enfermait au fond de lui depuis trop d’années. Et puis, ils payaient bien. Il savait que s’il continuait à suivre leur ligne de conduite, il ne risquait rien. Alors, devenant un bon soldat, il obéissait aux ordres. L’immunité qu’ils lui conféraient était bien au-delà de celle qu’avait pu lui proposer le FBI. Il savait que Peter avait fait de son mieux, mais que l’infrastructure l’avait toujours gardé à l’œil, continuant de le percevoir comme le malfrat qu’il avait été par le passé, refusant de le laisser en liberté, malgré ses loyaux services. HYDRA, au moins, ne l’entravait pas avec un bracelet de géolocalisation. Ils étaient redoutables et l’ancien arnaqueur avait conscience qu’au moindre faux pas, il le regretterait amèrement. Peut-être même de sa vie, mais ils lui laissaient une certaine liberté qu’il appréciait. Ils l’aidaient à se bâtir, à se reconstruire. C’était risqué toutefois. Il perdait pied. Il ne savait plus s’il devait, ou non, libérer Jessica de leur emprise. Ils en discutaient, parfois, à voix basse. Mais ils ne semblaient jamais parvenir à trouver un terrain d’entente. Il avait voulu la sauver et parce qu’il souhaitait la tirer d’affaire et qu’elle lui revienne, il plongeait. Il parvint en bas de sa rue qu’il remonta tranquillement, les clefs tenues dans une main, le regard longtemps posé sur une silhouette qui arrivait dans la direction opposée. Une jolie créature, à n’en pas douter, mais alors qu’elle gloussait une fois parvenue à sa hauteur, il s’en désintéressa. Il restait charmeur – surtout lors de ses missions où il était accompagné de Jessica. Il offrait des sourires tendres et plein de promesses factices à celles qui posaient le regard sur lui dans l’espoir de tirer une réaction à sa compagne de mission. Parfois, ça fonctionnait. Mais la plupart du temps, elle lui faisait payer d’une autre façon. Il se plaisait dans ce jeu. Ça lui rappelait l’époque où leurs rôles étaient inversés – l’époque où il était celui qu’elle essayait de sauver. Il ouvrit la porte de son immeuble, traversant le hall prestement avant de grimper les escaliers quatre à quatre jusqu’à parvenir à son étage. Il enfonça la clé dans la serrure, la tourna. Et se figea devant le filament lumineux qui était projeté de l’autre côté de la pièce, survolant les meubles. Quelqu’un était entré chez lui. Il referma la porte lentement, veillant à ne pas faire le moindre bruit. Il connaissait l’appartement comme sa poche, il saurait s’y retrouver, même dans le noir le plus total. Mais sans savoir qui lui faisait face, il préférait encore ne pas avoir à affronter un adversaire, même par surprise. Il conservait ses valeurs. Alors il pressa l’interrupteur, éclairant ainsi l’appartement complet et attendit que l’intruse lui fasse face. Il ne s’était pas attendu à ce qu’une femme au look d’adolescente gothique ou punk soit celle qui ait forcé son appartement avec tant d’agilité. Surpris pendant une poignée de secondes, Neal se reprit et redressa la tête. « D’ordinaire, il est d’usage d’attendre qu’une personne soit chez elle, pour sonner. » Il se déplaça finalement, se dirigeant vers la petite cuisine attenante. « Puisque vous n’avez pas de collègues qui vous attendant en bas ni de sac suffisamment grand sur vous, j’en déduis que vous n’êtes pas une voleuse. » Il s’approcha de la machine à café, lança deux expressos avant d’inspirer. Il possédait des couteaux de cuisine au cas où elle viendrait à l’attaquer ainsi qu’une arme – bien qu’il préférât ne pas avoir à s’en servir. « Alors, qui êtes-vous ? Et que faîtes-vous dans mon appartement ? » Le SHIELD, peut-être ? Il savait que l’organisation traquait HYDRA, mais il ignorait ce qu’il pouvait faire pour les intéresser. Il n’était pas comme Jessica, il n’était pas un inhumain.


i'll admit, i've done a lot of things in my life that i'm not proud of... no - no, that's not true. i'm proud of most of them (mp pati)



#TeamGentleman2017

#TeamRocket2017
Revenir en haut Aller en bas
 

you're a troublemaker (neal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation de Neal Caffrey [Validée]
» Neal Cassidy [Libre]
» Toronto Maple Leafs
» No road is long with good company. - Neal
» Un nouveau départ, une chute. {PV NEAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND :: 
Neverland
 :: Downtown :: Bon Temps
-