Partagez | .
 

 supposably married, peyton

Theodore Nott
administratrice
avatar
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur


∞ âge : dix-neuf ans
∞ job : il a un petit poste à la mairie de neverland. le job insignifiant, pour le moment.
∞ race : sorcier à baguette
∞ univers : harry potter, movies and books
∞ messages : 209
∞ avatar : colton haynes
∞ pseudo/prénom : manon (BLINDNESS)

MessageDim 8 Oct - 20:21


{ second, don't you tell me what you think that i can be
i'm the one at the sail, i'm the master of my sea, oh ooh }

Il entra au P3 avec une appréhension qu’il savait loin d’être passagère. Il avait pris un certain temps, avant de décider qu’il devait parler avec Peyton – avant d’accepter la révélation qui lui avait faite Promesse, en réalité. Il ne savait toujours pas quoi en penser, pas plus qu’il ne savait ce qu’il allait bien pouvoir dire à la sorcière. Est-ce qu’elle était au courant ? Il espérait bien que oui. Dans le cas contraire, il se contenterait de faire demi-tour et d’exiger de Promesse qu’elle largue sa bombe. Après tout, c’était elle qui affirmait qu’ils étaient une famille, tous les trois. Son problème, donc. Devenu sien, à présent. Et ça, Nott n’était pas certain d’apprécier. Il se souvenait encore de sa première rencontre avec Peyton, du fait qu’il l’avait prise pour une moldue, de la bonne entente qui avait semblé découlé de ce qui pro quo – mais rien de plus. Qu’il puisse y avoir quelque chose de plus lui paraissait surnaturel. Il s’arrêta en bas des marches, scrutant la foule de danseurs pour y apercevoir Peyton, plateau en main. Tant bien que mal, il se fraya un chemin jusqu’à la rejoindre. Il lui attrapa le bras pour se faire apercevoir – il savait que crier dans ce genre d’endroit ne servait à rien. « Tu bosses toute la soirée ? » Il avait approché sa bouche de son oreille pour se faire entendre, tourna la tête pour déchiffrer une réponse. « Il faut qu’on parle, » ajouta-t-il après un court silence – même s’il était impossible d’obtenir le silence au P3. Il échangea un regard avec elle. Rien ne lui indiquait qu’elle savait. Rien ne lui indiquait, non plus, qu’elle ignorait. Super.



/ i'm not shy. i just don't talk to muggles / (mp pati)


Revenir en haut Aller en bas
Peyton Halliwell
administratrice
avatar
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur


∞ âge : dix neuf ans
∞ job : barmaid au P3 et étudiante qui se cherche
∞ race : hybride : mi-sorcière mi-cupidon.
∞ univers : charmed.
∞ messages : 352
∞ avatar : zoey deutch.
∞ pseudo/prénom : alex, bruning bruise.

MessageDim 15 Oct - 20:28

 
supposably married

Quand elle avait trouvé ce mot, elle avait d'abord cru à une mauvaise plaisanterie. Fallait dire qu'elles avaient enchaîné quelques cocktails ce soir-là. Mais elle ne comprenait pas pourquoi. L'intérêt que cette fille, qu'elle s’enthousiasmait à revoir, avait de lui laisser une telle note. Sa fille. Ses mots provoquaient à chaque fois un frisson incontrôlable. C'était terrifiant, elle était persuadée qu'elle ne serait jamais mère. Elle n'avait jamais pensé aux enfants, en réalité. C'était juste une image très lointaine et pas très tentante. Mais elle avait accepté que c'était la vérité. Elle ne ressentirait pas cette trouille sinon. Et elle ne pouvait nier avoir ressenti une attirance anormale envers cette inconnu. Peyton était de nature sociale mais jamais elle n'avait copiné à ce point avec une cliente. Ses barrières semblaient baissés et elle ne s'était pas méfiée une seconde, bien au contraire, elle aurait pu s’épancher sur ses secrets. Ce qui l'avait fait flipper d'ailleurs, cette facilité qui semblait découler entre elles. C'était vraiment flippant. D'autant plus quand elle avait fini la note et qu'elle n'avait pas pu retenir une sorte de mix entre un cri, gémissement et insulte au milieu du bar. Le nom du père était d'autant plus déconcertant. Theodore. Tous les regards du staff restant s'étaient alors retournés vers elle. Elle s'était empressée de fourrer la note dans sa poche et faire le sourire le plus convaincant à Maia qui la détaillait intriguée. La pire grimace de sa vie.

Une autre nuit au P3 et elle s'évertuait à rester concentrée. Elle avait l'impression de traîner cette bombe depuis une éternité alors que cela ne faisait que quelques jours qu'elle n'était au courant. Elle avait perdu la notion du temps, elle ne comptait plus la liste des choses qu'elle avait à gérer. Sa tête était un bordel monstre. Elle avait besoin de parler mais elle s'était éloignée de sa famille et ne fréquentait plus vraiment la fac en ce moment. Et entre son job et ses heures de sommeil, elle peinait à croiser Jenny. Et maintenant elle devait ajouter Theo à la liste des personnes à éviter. Elle ne voulait pas le confronter maintenant. Qu'est ce qu'elle pourrait lui dire ? Il ne la croirait certainement pas. Elle avait un peu peur que le flirt qu'elle s'était évertuée à faire pendant leur rencontre ne revienne lui cracher au visage. Elle comptait définitivement préserver ce qui lui restait d'égo. Elle avait assez mangé ces derniers temps.

Elle sentait une main lui attraper le bras, la sortant de ses songes. Elle se retournait s'efforçant de garder le sourire à un nouveau contact d'un de ses clients. Mais elle s'était figée en reconnaissant le visage de son ami... et futur du père de sa fille. Frisson. Elle restait bloquée alors qu'il s'approchait de son oreille pour se faire entendre à travers la musique. « Hmm... » Parle Peyton ! Parle ! Son plateau tangua légèrement et ce fut suffisant pour la sortir de sa torpeur. Elle regardait son poignée où était sa montre alors qu'il lui disait cette fameuse phrase. Celle qui l'aurait terrifiée s'ils formaient un couple. Là, elle aurait largement préférée être dans cette situation. Elle opinait finalement. « Je vais dire à Maia que je prends ma pose. » Elle tournait les talons avant de perdre le peu d'assurance qu'elle avait gagné. Elle se sentait tellement nerveuse. Est ce qu'il savait ? Elle n'avait pas eu le temps d'observer ses traits, bien trop occupé à essayer de garder la face. Il devait certainement savoir. Une fois arrivé au bar, elle posait son plateau et s'avançait vers son amie qui étonnamment accepta en ne lui laissant même pas le temps de s'expliquer. Elle repartait la remerciant et retournait les talons en fronçant les sourcils. Son sourire ne la rassurait pas franchement. Elle n'eut pas le temps de s'attarder dessus quand elle repérait Nott accoudé au bar. Elle allait se planter devant lui. « Euh.. on va prendre l'air cinq minutes ? » La petite ruelle derrière était généralement déserte, le genre d'endroit parfait pour ce genre de discussion. Sans témoins, même si elle espérait toujours qu'elle se trompe sur ses intentions. Elle parcourait la salle, évitant habillement les chassés croisés. Elle sortait finalement et frissonnait au contact du vent. La nuit s'était plus refroidie qu'elle ne l'aurait pensé. « Alors... comment tu vas ? » Elle refermait la porte derrière eux et se retournait pour lui faire face. Mangeant désespérément sa lèvre inférieur pour éviter de fusiller ses ongles déjà ravagés.


Revenir en haut Aller en bas
Theodore Nott
administratrice
avatar
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur


∞ âge : dix-neuf ans
∞ job : il a un petit poste à la mairie de neverland. le job insignifiant, pour le moment.
∞ race : sorcier à baguette
∞ univers : harry potter, movies and books
∞ messages : 209
∞ avatar : colton haynes
∞ pseudo/prénom : manon (BLINDNESS)

MessageJeu 2 Nov - 0:15

Il avait une main enroulée autour de son avant-bras et la bouche proche de son oreille. Trop, peut-être. Theodore s’éloigna légèrement. Ne pas perdre la face. Il essayait de conserver un air neutre, mais doutait d’y parvenir réellement. Et à en juger par la façon dont Peyton s’était tendue, il soupçonna que quelque chose avait dû se passer. Quoi, exactement, c’était ce qu’il lui restait à définir. Le sorcier opina du chef alors que la jeune fille le prévenait qu’elle allait demander une pause. Bien. C’était même mieux comme ça – ainsi, ils ne pourraient pas s’éterniser indéfiniment. Ainsi, ils seraient obligés de mettre un terme à la conversation sitôt qu’elle deviendrait inconfortable – et le serpentard savait qu’elle deviendrait très vite inconfortable. Il profita de l’absence de la sorcière pour inspirer, souffler, se frotter la nuque avec cette appréhension qui lui nouait les entrailles. Et se diriger vers le bar. Commanda un verre. Puis un deuxième. Un pour lui, un pour Peyton. Peut-être que la collègue de Peyton refuserait que celle-ci prenne une pause. Après tout, le P3 était bondé, ce soir-là. Il y avait du monde à servir. Il comprendrait. Reviendrait plus tard. Quand il serait un peu plus préparé, quand il saurait quoi dire à la sorcière. Mais comme la jeune Halliwell revenait vers lui, il ne retint pas une grimace. Visiblement, la pause n’avait pas posé de problème. Sa bouche s’assécha et il lutta contre l’envie de vider le verre d’une traite. Il savait pour en avoir vu les effets lors des fêtes organisées par Effy, que ce n’était pas une bonne idée. Il avait besoin de garder les idées claires, au moins le temps de déterminer si, oui ou non, celle qu’il avait commencé à considérer comme une amie était au courant pour le futur qui semblait les attendre. Il accueillit la proposition avec un vigoureux hochement de tête. Repousser l’échéance lui paraissait être une bonne idée. Récupérant les deux verres sur le comptoir, il suivit la sorcière jusqu’à l’extérieur, la laissant tenir la porte ouverte, puis la refermer tandis qu’il s’enfonçait dans l’air frais de la nuit. Dénichant un bout de trottoir, il y déposa les verres et se tourna vers la jeune femme. « J’ai pensé qu’un verre ne ferait pas de mal, mais… T’as froid ? » Il eut le réflexe de vouloir ôter sa veste, même légère, pour la poser sur les épaules de la sorcière. Il s’interrompit dans son geste, avant de l’avoir mené à terme. Mauvaise idée. C’était un geste qui, jusqu’à présent, lui avait toujours été naturel, mais ce soir, ça lui semblait être un peu trop évocateur. Alors il préféra conserver sa veste sur ses épaules – et tant pis si la sorcière avait froid, il s’efforcerait de faire en sorte que la conversation ne dure pas trop longtemps. « Hm, bien. Et toi ? Je – Tu dois être débordée en ce moment, non ? » Du doigt, il désigna la porte maintenant refermée derrière eux, celle qui les dissimulait de la foule qu’il commençait à regretter. De nouveau, il inspira mais, au lieu de prendre la parole, il préféra récupérer l’un des deux verres, attrapant l’autre au passage pour le tendre à Peyton. Il en but une longue gorgée, essaya d’ignorer le goût amer de la boisson sur sa langue. « J’ai rencontré une fille l’autre soir qui, hm… Te connaît. » Ou connaissait. Ou connaîtrait. Il n’était pas bien certain du temps à utiliser dans un cas pareil. « Promesse ? » Il espérait qu’elle réagirait. Qu’elle comprendrait sans qu’il n’ait besoin de prononcer ces mots à voix haute – ceux dont il avait du mal à s’habituer. Ceux qui lui semblaient bien trop irréalistes pour être fondés.



/ i'm not shy. i just don't talk to muggles / (mp pati)


Revenir en haut Aller en bas
Peyton Halliwell
administratrice
avatar
administratrice
Voir le profil de l'utilisateur


∞ âge : dix neuf ans
∞ job : barmaid au P3 et étudiante qui se cherche
∞ race : hybride : mi-sorcière mi-cupidon.
∞ univers : charmed.
∞ messages : 352
∞ avatar : zoey deutch.
∞ pseudo/prénom : alex, bruning bruise.

MessageMar 5 Déc - 22:39

 
supposably married

Ses lèvres se pinçaient à sa réaction. Cette retenue lui enlevait le peu d'espoir qui lui restait. Il savait, elle en était sûre maintenant. Elle secouait finalement la tête, haussant les épaules. « Ca va. » C'était sorti un peu plus froidement qu'elle ne l'aurait voulu. Mais son geste la questionnait. S'il était venu remettre au clair les limites entre eux, elle allait être d'une humeur de chien. « Plutôt. » Son regard suivait son signe vers la porte fermé du club. « Mais ça veut dire que le club marche alors... » Elle haussait les épaules, tentait un sourire tordu. La cadence l'avait d'abord effrayée, mais elle s'y était fait. C'était épuisant parfois et lui causait des maux de têtes interminables mais elle s'éclatait. Et que sa patronne soit sa tante était carrément pratique. Ce boulot était définitivement le mieux qu'elle pouvait espérer pendant ses études. « Merci. » Elle attrapait son verre avec gratitude et plongeait dedans essayant d'occulter le malaise palpable. Elle relevait la tête vers lui à son annonce, restant silencieuse pour l'inciter à continuer. « Oh. » fut la seule chose qui put sortir de sa bouche. Et voilà, on y était. Elle n'était pas folle, il l'avait bien rencontré également. Et maintenant, elle s'apprêtait à avoir la conversation la plus bizarre qu'elle n'ait jamais eu. « Oui, elle m'a... Enfin, je l'ai rencontré y a pas longtemps. » Elle bafouillait, son regard hésitant se posant tantôt sur le sorcier tantôt sur la porte du club. « Elle est venue au club, elle a passé la soirée et elle m'a laissé une.. note. » Elle soufflait, subitement exaspérée de toute cette pression. Elle s'asseyait sur le trottoir, le regard baissé sur ses mains qu'elle triturait. « Je ne devrais pas trouver ça dingue, moi-même je suis ici alors que... Mais c'est.. » Elle fermait la bouche, avant que le flot ne commence. Tout cette histoire avait bouillonné en elle bien trop longtemps, sans qu'elle n'en parle à qui que ce soit. Il fallait vraiment qu'elle la boucle avant de dire des choses qui le ferait certainement décamper en vitesse. Elle attrapait son verre et le portait à ses lèvres, n'ayant pas le courage de relever la tête vers le sorcier.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message

Revenir en haut Aller en bas
 

supposably married, peyton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Soirée sept ∞ Just married
» Just Married ! Recherche copain. ~
» All the best women are married, all the handsome men are gay [Ythel, Gil, Ahren]
» caine & lynn ❝ just married... ou presque ❞
» Just Married [ RPG ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVERLAND :: 
Neverland
 :: Downtown :: P3
-